ANALYSE DU BESOIN. L ANALYSE FONCTIONNELLE par Jean-Marie VIRELY & all (ENS Cachan) Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin».

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DU BESOIN. L ANALYSE FONCTIONNELLE par Jean-Marie VIRELY & all (ENS Cachan) Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin»."

Transcription

1 -- Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin». AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

2 L'objectif L'Analyse du Besoin est une méthode qui permet de caractériser le besoin exprimé -- L objet est de caractériser (qualifier et quantifier) le besoin exprimé par un client potentiel : le besoin caractérisé est appelé «prestation». Il s agit de modéliser une expression invérifiable «je veux être content» par une grandeur mesurable. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

3 Le plan L'objectif CdC Le Cahier des Charges des -- AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

4 industriel $ Client Produit Industriel Se d évelopper temps Survivre Le client achète le produit réalisé par l entreprise -- Se d évelopper temps Survivre Client $ L entreprise doit conserver ses clients pour survivre et en attirer d autres pour se développer. Le client alimente l entreprise. Dans un contexte industriel, le client achète le produit réalisé par l'entreprise. Cependant, le client n'a pas de relation avec l'entreprise sinon au travers du produit qu'il se procure. Produit Industriel Le produit est bien au cœur de la boucle. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

5 Définitions Un produit est créé par l homme, il n est pas naturel. Un produit est réalisé pour satisfaire un besoin Un produit peut être : - un objet - un service - un processus industriel limite l'analyse au produit industriel -- Un produit est une réalisation de l'homme, il n est pas le fruit de la nature : il a été imaginé et réalisé pour satisfaire un besoin de l'homme (exemple: une loi, un tableau, une voiture ). de l étude limite l analyse aux produits industriels; c est-à-dire aux produits qui sont le fruit de l activité d homme au sein d un groupe socialement organisé pour cette réalisation et soumis aux impératifs des techniques et des coûts. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

6 Les besoin attentes Rêve J'ai envie J'ai besoin.. ou Le rêve, le besoin Le CLIENT achète un produit : ou - pour réaliser un rêve - pour satisfaire une envie - pour répondre à un besoin Client Le client est content si son besoin est satisfait -6- $ Pour qu un client achète un produit, il faut qu il soit persuadé que le produit va lui permettre de réaliser son rêve, satisfaire son envie ou répondre à son besoin. Client Rêve Le rêve n a pas de contour. Il est difficile à exprimer. J'ai envie J'ai besoin L envie peut être plus précise. Elle peut être suscitée, provoquée. Le besoin est généralement plus concret. Il peut aussi être un problème de survie. L analyse fonctionnelle s inscrit dans le point de vue que cette satisfaction doit être réalisée par l usage du produit AA-GC-CL-JMV Page 6 mis à jour le oct 00

7 L évolution du besoin Les besoin attentes La production en masse Révolution consumériste Crise du pétrole Concurrence des NPI Entreprises mondiales Les verts et les autres Les clients achètent les produits standards sortis par les producteurs Les clients achètent des produits conformes à l usage qu ils en font Les clients achètent des produits conformes à un coût Les clients achètent des produits judicieusement innovants Les clients achètent une marque et son image Les clients achètent des produits respectant les environnements Conformité à un standard Conformité à un usage Conformité à un coût Conformité à un besoin latent Conformité à une culture d entreprise Les besoins évoluent les produits aussi Conformité à l environnement -7- Les besoins des clients potentiels évoluent au cours du temps. Ils sont fonctions de nombreux paramètres. L entreprise doit anticiper sur les besoins de demain. Les besoins évoluent mais les produits s adaptent pour toujours essayer de leurs répondre. Les produits évoluent donc aussi De plus, les outils du processus de réalisation de produit évoluent également. (exemple : les normes de tolérancement : indépendance, enveloppe, localisation, ) NPI : nouveaux pays émergeants AA-GC-CL-JMV Page 7 mis à jour le oct 00

8 Les besoin attentes Un besoin est une exigence qui naît de la nature, de la vie sociale ou économique (Larousse). Le besoin peut être: suscité Les types de besoin exprimé latent exigé Un besoin est une nécessité ou un désir éprouvé par un utilisateur (NF X 0-0) il est souvent difficile d'exprimer son besoin. - le besoin est souvent latent : - Espace - CD Audio - DVD - le besoin peut être suscité : - Supermarché le besoin est imposé par une mise en conformité, une norme. AA-GC-CL-JMV Page 8 mis à jour le oct 00

9 J'ai envie Rêve J'ai besoin.. La prestation Besoin caractérisé client matière d'œuvre PRODUIT Enquêtes «Concept-car» Concurrence Pour satisfaire un besoin Besoin exprimé J'ai besoin L analyse du besoin permet de caractériser le besoin exprimé -9- Lorsque le client Le n est client pas rêve en mesure en dehors d exprimer de toutes son contraintes, rêve ou son envie, le service produit de l entreprise l exprime pour lui. Pour cela il s appuie sur les outils standards que sont Les aujourd hui enquêtes, les les enquêtes prototypes, et les différentes l analyse analyses de la réalisées concurrence sur les salons ou ailleurs. permetteent aux groupes «produits» d exprimer le besoin Cette première étape potentiel. est l expression du besoin. L analyse du besoin Le est rêve une est méthode expriméqui sous contribue forme àd une la caractérisation lettre au Père du Noël. besoin Cette c est-à-dire la détermination de la grandeur mesurable qui va être modifiée par lettre est le besoin exprimé : c est la donnée d entrée de la l utilisation du produit. méthode. J'ai besoin Prestation s client Crit ère Val eur Le besoin exprimé, une fois caractérisé, est une prestation. De plus, l analyse du besoin peut générer l innovation : Ce que l homme a rêvé, l homme peut le faire. Jules Verne AA-GC-CL-JMV Page 9 mis à jour le oct 00

10 Les questions propose de répondre à trois questions : - A qui le produit rend-il service? À celui qui l utilise : le client utilisateur - Dans quel but? Pour satisfaire le besoin exprimé - Sur quoi le produit agit-il? Sur l état d une matière d œuvre La satisfaction est générée par la modification de l état d une matière d œuvre. -0- Le client doit être satisfait par l usage du produit. Cela induit que le produit, pendant son utilisation, a un effet, génère quelque chose qui modifie l état d une matière d œuvre que le client va percevoir. Dans cette méthode on retient le point de vue que le client appréhende une modification de l environnement d utilisation du produit (modification mesurable). est une aide à la définition de la grandeur physique mesurable que l usage du produit modifie pour satisfaire le client. C est la réponse à ces questions qui permet de caractériser le besoin exprimé. AA-GC-CL-JMV Page 0 mis à jour le oct 00

11 - A qui le produit rend-il service? - Dans quel but? La verbalisation au client utilisateur pour satisfaire le besoin - Sur quoi le produit agit-il? sur la matière d'œuvre Le produit rend service au client en agissant sur la matière d'œuvre pour satisfaire le besoin La verbalisation du besoin est normalisée -- Le besoin est satisfait par l utilisation du produit. Le produit change l état d une ou plusieurs matières d œuvre. Le besoin est satisfait par le changement d état d'une ou plusieurs matières d œuvre. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

12 Le produit rend service au client en agissant sur la matière d'œuvre pour satisfaire le besoin La schématisation À qui? Sur quoi? PRODUIT pour quoi faire? Le graphe des prestations est le schéma normalisé de l'expression du besoin -- Le schéma est chargé de sémantique. Il traduit le fond et impose une méthode. Il porte les mêmes informations que la verbalisation. Il donne une réponse aux questions posées. Le graphe des prestations est généralement appelé «bête à cornes». AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

13 Le besoin caractérisé Mon client sera-t-il satisfait? L'industriel Je parle avec des chiffres La caractérisation permet la validation de la satisfaction -- La seule verbalisation du besoin ne permet pas de le valider. Les mots sont interprétables donc subjectifs. propose de parler avec des chiffres. Il s agit donc de préciser une métrique de la satisfaction qui permette une mesure. Le besoin est supposé satisfait si le produit permet d atteindre la valeur qui le caractérise. Hypothèse : si le niveau est atteint, on suppose le client satisfait. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

14 La caractérisationrisation Caractériser = qualifier + quantifier Qualifier le besoin = exprimer par des mots la matière d œuvre sur laquelle agit le produit Quantifier le besoin = définir un critère c est-à-dire la grandeur physique mesurable et préciser une valeur c est-à-dire un niveau attendu La caractérisation précise les grandeurs mesurables -- Caractériser Caractériser c'est qualifier et quantifier. Qualifier il s agit d identifier et d exprimer le phénomène physique sur lequel le produit va agir et qui va générer la satisfaction. Quantifier il s agit de préciser la métrique qui va permettre d appréhender l effet du produit sur le phénomène et de donner le seuil de satisfaction. Le client sera supposé satisfait lorsque le phénomène physique aura atteint ou dépassé le seuil le niveau. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

15 Le client a besoin de. La caractérisationrisation valeur client PRODUIT matière d'œuvre Pour satisfaire un besoin L utilisation du produit modifie la matière d œuvre -- Le client est satisfait par l utilisation du produit. L utilisation du produit modifie l état de la matière d œuvre. Le besoin est satisfait lorsque la matière d œuvre est modifiée. valeur Une matière d'oeuvre est caractérisée par plusieurs critères. Un même besoin exprimé peut être satisfait par la modification de différentes matières d œuvre. Il est alors caractérisé par plusieurs bêtes à cornes. AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

16 La validation du besoin Pourquoi le produit existe-t-il? Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Le besoin doit être validé -6- Pourquoi Pour valider l'expression du besoin, la méthode propose de se poser les trois questions complémentaires : - Pourquoi le produit existe-t-il? Cette question permet de valider l effet de l utilisation du produit sur la matière d œuvre. Le produit existe car la matière d œuvre évolue. Evoluer - Qu est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Cette question permet de valider la stabilité du besoin donc de la grandeur physique qui évolue lors de l utilisation du produit. Cette question permet d anticiper les évolutions du besoin. Disparaître - Qu est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Cette question permet de valider la pérennité du besoin. Elle assure la pertinence de l étude qui débute. AA-GC-CL-JMV Page 6 mis à jour le oct 00

17 Le client a besoin de.. La prestation client Produit pour Le produit rend service au client en agissant sur.. Pourquoi le produit existe-t-il? Parce que.. pour. Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Que. CdC Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Que.. La Prestation précise la valeur des critères à atteindre -7- La prestation est la caractérisation du besoin. Elle est constituée: du graphe («Bête à cornes») ou de la verbalisation, valeur de la caractérisation, Validation de la validation. AA-GC-CL-JMV Page 7 mis à jour le oct 00

18 CdC CdC des Le client a besoin de.. client Produit pour Pourquoi le produit existe-t-il? Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? client Produit pour Pourquoi le produit existe-t-il? Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Le Cahier des Charges des prestations Parce que.. Que. Que.. Parce que.. Que. Que.. Le précise toutes les prestations attendues -8- Le cahier des charges des prestations est constitué de l ensemble des prestations attendues. Un besoin exprimé peut être satisfait par plusieurs prestations. Plusieurs besoins exprimés peuvent être satisfaits par la même prestation. Une prestation est définie par la matière d œuvre : on associe une bête à cornes à chaque matière d œuvre. Par contre, l évolution de la matière d œuvre peut être caractérisée par plusieurs critères. AA-GC-CL-JMV Page 8 mis à jour le oct 00

19 La prestation et les solutions Le client a besoin de.. client Produit CdC CdC des pour Les prestations sont indépendantes des solutions -9- La caractérisation des prestations est indépendante des solutions. Le choix de la solution dépendra du choix de l environnement dans lequel la prestation sera réalisée. AA-GC-CL-JMV Page 9 mis à jour le oct 00

20 Le client a besoin d un gazon tondu client Produit brins de gazon Illustration hauteur en mm 0 maxi Avoir un gazon tondu Le produit rend service au client en agissant sur la hauteur des brins de gazon pour avoir un gazon tondu Pourquoi le produit existe-t-il? Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Parce que le gazon pousse Que le gazon ne pousse plus La disparition du gazon Le gazon synthétique -0- AA-GC-CL-JMV Page 0 mis à jour le oct 00

21 Le client a besoin d un beau gazon Illustration client Produit gazon taux de mauvaises herbes Densité en pieds / m ² couleur - de % 000 ±0 Vert 6 Avoir un beau gazon Pourquoi le produit existe-t-il? Le produit rend service au client en agissant sur la hauteur Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? des brins de gazon pour avoir un gazon tondu Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Parce que le gazon a besoin d être beau Que le gazon ne pousse plus La disparition du gazon Le gazon synthétique -- AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

22 Le client a besoin d écrire Illustration client Produit trace Largeur en mm Densité en kg.m - couleur 0, ±0, > 0 Vert 6 Ecrire Le produit rend service au client en agissant sur la Trace pour écrire Pourquoi le produit existe-t-il? Parce que les hommes ont besoin de communiquer Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer le besoin? Qu'est-ce qui pourrait faire disparaître le besoin? Que les hommes lisent plus ou moins La disparition de l écriture -- AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00

Cours Description fonctionnelle des systèmes

Cours Description fonctionnelle des systèmes Page 1/12 Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus par insuffisance d analyse fonctionnelle que par manque de réflexion dans la recherche de solution. Exemple : Séchoir

Plus en détail

I. Le cahier des charges fonctionnel

I. Le cahier des charges fonctionnel Page 1/12 Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus par insuffisance d analyse fonctionnelle que par manque de réflexion dans la recherche de solution. Exemple : Séchoir

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

La démarche d Analyse Fonctionnelle

La démarche d Analyse Fonctionnelle La démarche d Analyse Fonctionnelle Sommaire Chapitre 1 : La démarche d Analyse Fonctionnelle 1 Préambule... 2 2 Présentation de la démarche... 2 3 Les étapes de l A.F.... 4 Chapitre 2 : L'Analyse du Besoin

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

La démarche de projet et de chantier

La démarche de projet et de chantier La démarche de projet et de chantier BTS Electrotechnique Lycée La Fayette Champagne sur Seine LA DEMARCHE DE PROJET ET DE CHANTIER 4 1 LES DIFFERENTS TYPES DE PROJETS 4 1.1 Qu'est ce qu'un projet? 4 1.2

Plus en détail

Thème 1: L analyse de la valeur

Thème 1: L analyse de la valeur UNIVERSITE CADI AYYAD Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Marrakech - Maroc Thème 1: L analyse de la valeur L analyse de la valeur : Instrument d aide au partage de la vision Réalisé

Plus en détail

Cours Analyse Fonctionnelle

Cours Analyse Fonctionnelle Cours Analyse Fonctionnelle Image sous licence cc-by Source : http://brashsculptor.deviantart.com/art/warhammer-eyepiece-125927224 Objectifs du cours Analyse Fonctionnelle Savoir : Formaliser et valider

Plus en détail

Défi Science 2012/2013. Cycle 3

Défi Science 2012/2013. Cycle 3 Défi Science 2012/2013 Cycle 3 Le véhicule Trappe à Souris Le véhicule doit être construit uniquement avec du matériel de récupération (pas de roues de jouets) (sauf pour la trappe) Le véhicule doit être

Plus en détail

LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL

LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL Qu'est ce que la démarche de projet industriel (D.P.I.)? Afin de bien comprendre la notion de DPI, il est nécessaire de rappeler celle de cycle de vie d'un produit. D'une

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES L ingénierie de systèmes regroupe l ensemble des activités de pilotage des projets de construction effective d un système en s appuyant sur sa décomposition architecturale

Plus en détail

Gestion de projet Informatique et Science du Numérique

Gestion de projet Informatique et Science du Numérique Définitions Projet : Une séquence d activités uniques, complexes et connectées, avec pour but d atteindre un objectif qualitatif. Ceci doit être réalisé à l intérieur d un cadre temporel, d un budget et

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE. La Londe les Maures, 12/06/06 X. Charlot

ANALYSE FONCTIONNELLE. La Londe les Maures, 12/06/06 X. Charlot ANALYSE FONCTIONNELLE La Londe les Maures, /06/06 X. Charlot INTRODUCTION Un constat Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus en raison d une insuffisance d analyse fonctionnelle

Plus en détail

Hugues MARCHAT LA GESTION DE PROJET PAR ÉTAPES ANALYSE DES BESOINS. 1 re étape. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54144-1

Hugues MARCHAT LA GESTION DE PROJET PAR ÉTAPES ANALYSE DES BESOINS. 1 re étape. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54144-1 Hugues MARCHAT LA GESTION DE PROJET PAR ÉTAPES ANALYSE DES BESOINS 1 re étape Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54144-1 Introduction Quelques notions de base indispensables MODE D EMPLOI L

Plus en détail

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe

Plus en détail

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Ce que vous allez apprendre Définir le marketing et comprendre son rôle Comprendre les différentes évolutions du marketing Comprendre les nouveaux enjeux

Plus en détail

A/. La théorie des marchés contingents ( ) ( )

A/. La théorie des marchés contingents ( ) ( ) MICROECONOMIE - 2 ème année de Sciences-Economiques Chapitre IV - Les défaillances du marché V. Les défaillances d'information [13/04/2001] En présence d'informations imparfaites, asymétriques (les agents

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale.

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale. Annexe 5 SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Présentation Les technologies de l information et de la communication contribuent à la construction d'une

Plus en détail

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions

Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions ISTIL, Tronc commun de première année Introduction aux méthodes probabilistes et statistiques, 2008 2009 Estimation et tests statistiques, TD 5. Solutions Exercice 1 Dans un centre avicole, des études

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

!-.!#- $'( 1&) &) (,' &*- %,!

!-.!#- $'( 1&) &) (,' &*- %,! 0 $'( 1&) +&&/ ( &+&& &+&))&( -.#- 2& -.#- &) (,' %&,))& &)+&&) &- $ 3.#( %, (&&/ 0 ' Il existe plusieurs types de simulation de flux Statique ou dynamique Stochastique ou déterministe A événements discrets

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION 1. Objectif et conseils REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION L objectif d une lettre de motivation est de convaincre le recruteur de vous rencontrer en entretien. Il n y a pas de lettre de motivation type.

Plus en détail

Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages

Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages Sylvie Dalbin Assistance & Techniques Documentaires DocForum, Le 17 Novembre 2005 Déroulé de l'intervention (1) 1. Définition

Plus en détail

Les démarches en science et en technologie

Les démarches en science et en technologie Les démarches en science et en technologie (Sources LAMAP) La démarche scientifique est une démarche qui conduit à construire une procédure de résolution d'un problème en utilisant, de manière explicite,

Plus en détail

Prof. Dr. Peter Ryser Microtechnique EPFL. Comment développer des nouveaux produits

Prof. Dr. Peter Ryser Microtechnique EPFL. Comment développer des nouveaux produits Prof. Dr. Peter Ryser Microtechnique EPFL Comment développer des nouveaux produits page : 1 Les produits conçus par l ingénieur Créer des produits pour les hommes Comprendre les besoins Prendre en compte

Plus en détail

A.MILLIET et J-C ROLIN

A.MILLIET et J-C ROLIN ANALYSE FONCTIONNELLE Analyse fonctionnelle - Analyse fonctionnelle externe : Expression du besoin (Bête à cornes), Identification des fonctions de service (Diagramme Pieuvre). - Analyse fonctionnelle

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

Problématique de la qualité des données statistiques

Problématique de la qualité des données statistiques Revue du Schéma directeur de la Statistique du Mali Problématique de la qualité des données statistiques La qualité : «l ensemble des propriétés et caractéristiques d un produit ou d un service qui lui

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INGENIEUR 2013/2 014 ANALYSE DU BESOIN ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE CHAINE FONCTIONNELLE EXERCICES Glioula.mohamed@gmail.com 0699717946 1 A- Généralités et

Plus en détail

CHAP 1 : L expression fonctionnelle du besoin

CHAP 1 : L expression fonctionnelle du besoin CHAP 1 : L expression fonctionnelle du besoin LA FORMULATION DU BESOIN 1 - Les besoins 1-1. Associez à ces secteurs d activité le besoin correspondant. 1-2. Pour chaque secteur d activité, proposez 3 autres

Plus en détail

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010 DVD APPRENDRE la science et la technologie à l école SCEREN distribué aux écoles ou aux participants Plan 1. Les attentes institutionnelles ( programmes 2008) 2. Des éléments essentiels à connaître 3.

Plus en détail

Gestion de projet. Classe de première SI

Gestion de projet. Classe de première SI Gestion de projet Table des matières 1. Définitions...2 2. Le projet...2 3. Démarche projet : découpage en phases...2 3.1. Phase de Conception...3 3.1.1. Étude de faisabilité...3 3.1.2. Définir l'objectif

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 ÉPREUVE :PHYSIQUE -CHIMIE EPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Durée : 2 heures Coefficient: 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI

Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI Le Projet Interdisciplinaire en Sciences de l'ingénieur IA IPR STI Le projet en sciences de l'ingénieur : du PPE au PI Le projet interdisciplinaire en terminale scientifique pourrait être perçu par les

Plus en détail

RGROSS R.GROSS 11/09/2007

RGROSS R.GROSS 11/09/2007 1 1.2 La démarche mercatique RGROSS / 2 La mercatique Un état d esprit qui consiste à se placer systématiquement du point de vue du consommateur afin de satisfaire au mieux ses besoins. Unedémarche qui

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 2. La production dans l entreprise Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 2.1 : Comment l entreprise produit-elle?

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : A quoi servent les pneus? Les pneus sont des éléments qui relient la voiture à la route. Ils doivent donc être en parfait état pour remplir leurs

Plus en détail

L usage de calculatrices est autorisé.

L usage de calculatrices est autorisé. CONCOURS ARTS ET MÉTIERS ParisTech - ESTP - ARCHIMEDE Épreuve de Sciences Industrielles MP Durée 3 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part

Plus en détail

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER Epargne et emprunt Calcul actuariel Plan du cours Préambule : la contrainte budgétaire intertemporelle et le calcul actuariel I II III Demandes d épargne

Plus en détail

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL)

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) 1GM Sciences et Techniques Industrielles Page 1 sur 5 Productique - Cours Génie Mécanique Première LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) Née aux USA, la méthode S. P. C. est traduite le plus

Plus en détail

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires Fiche professeur F22 : LES INDICES TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : indices, droite de tendance, méthode de Mayer. 1. Objectifs Utiliser la calculatrice graphique pour mettre facilement en

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Leçon 5. Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock de sécurité

Leçon 5. Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock de sécurité CANEGE Leçon 5 Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : dans le cadre des calendriers d approvisionnement à recomplètement

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

PLATEFORME DE PROTOTYPAGE ARDUINO

PLATEFORME DE PROTOTYPAGE ARDUINO PLATEFORME DE PROTOTYPAGE ARDUINO Collège Louis Lumière Classes de 3 e Y. Vojvoda CONNAISSANCES ET CAPACITES En classe de Troisième, l élève est placé dans des situations qui lui permettent de : - Prendre

Plus en détail

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Constats Au-delà de l'informatisation des procédures «papier», la révolution numérique pousse l administration à envisager la refonte

Plus en détail

Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance. Quelles relations entre le RM et les achats?

Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance. Quelles relations entre le RM et les achats? SESSION 1 Jeudi 7 février : 9h - 10h30 Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance Quelles relations entre le RM et les achats? 1 Intervenants Eunyoung PARK Directeur des

Plus en détail

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES Majorette est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication industrielle de voitures miniatures destinées aux enfants. Les modèles sont conçus

Plus en détail

Animation pédagogique : Les mathématiques à l école maternelle Intervention de Pierre EYSSERIC, PIUFM

Animation pédagogique : Les mathématiques à l école maternelle Intervention de Pierre EYSSERIC, PIUFM Animation pédagogique : Les mathématiques à l école maternelle Intervention de Pierre EYSSERIC, PIUFM Piloter les apprentissages à l école maternelle uniquement à partir des compétences est dangereux et

Plus en détail

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles)

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) A la fin du chapitre, vous devez être capable de définir, différencier et illustrer

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Pro Conseil 7 rue du commerce 49700 DOUE LA FONTAINE Tél : 06 21 33 57 67 Tél : 02 41 50 98 85 Mail : pro-conseil0467@orange.fr

Pro Conseil 7 rue du commerce 49700 DOUE LA FONTAINE Tél : 06 21 33 57 67 Tél : 02 41 50 98 85 Mail : pro-conseil0467@orange.fr Pro Conseil 7 rue du commerce 49700 DOUE LA FONTAINE Tél : 06 21 33 57 67 Tél : 02 41 50 98 85 Mail : pro-conseil0467@orange.fr Une visite sur le site www.pro-conseils.fr Catalogue formations 2015 L avenir

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Sémantique des Langages de Programmation

Sémantique des Langages de Programmation Sémantique des Langages de Programmation Introduction Stefano Guerrini stefano.guerrini@univ-paris13.fr LIPN - Institut Galilée, Université Paris Nord 13 Sup Galillée Informatique, 1ère année 2009 2010

Plus en détail

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées MODULE Cycle : 3 Classe:CM2 (16 élèves) Programme LA GERMINATION Unité et diversité du monde vivant Les conditions de développement des végétaux Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence

Plus en détail

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise Introduction Le logiciel de simulation d entreprise Shadow Manager représente le nec plus ultra des outils pédagogiques de simulation de gestion

Plus en détail

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques I. Introduction De nombreux domaines font appel aux circuits logiques de commutation : non seulement l'informatique, mais aussi les technologies de l'asservissement

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Un bon brossage de dents doit durer deux minutes minimum. Les enfants perdent la notion du temps et il est très difficile pour eux de contrôler

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Etude des systèmes pluritechniques

Etude des systèmes pluritechniques Etude des systèmes pluritechniques Question sociétale : Comment l homme répond-il à ses propres besoins? Rester autonome Protéger sa santé Pratiquer un sport Se cultiver Se divertir (TV, ) Travailler Communiquer

Plus en détail

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015 Projet d Investigation et d Intégration 215-216 1/5 4 OPTIMISTION DU FONCTIONNEMENT D UN SCENSEUR Mini-projet guidé 9 Octobre 17 Décembre 215 Introduction : Le projet «Optimisation du fonctionnement d

Plus en détail

Comment l entreprise produit-elle?

Comment l entreprise produit-elle? Comment l entreprise produit-elle? Trouvez des questions permettant de répondre aux paragraphes proposés. Cet exercice doit vous permettre de mieux mémoriser le cours mais aussi de travailler les consignes.

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010

NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010 NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010 Rapport Modélisation Datamart VU Xuan Truong LAURENS Francis Analyse des données Avant de proposer un modèle dimensionnel, une analyse exhaustive

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

Première STI2D Auteur : RAMA Christophe Cours Version du 16/09/2011

Première STI2D Auteur : RAMA Christophe Cours Version du 16/09/2011 1. Contexte économique et industriel Le contexte économique actuel impose aux entreprises de développer des stratégies de développement incluant des démarches d innovation afin de rester compétitives.

Plus en détail

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES I- Introduction L MECNIQUE C est la science mise à notre disposition afin de déterminer : les efforts, les caractéristiques d un mouvement, les dimensions, les déformations, les conditions de fonctionnement

Plus en détail

LE BLOG DE MANAGER GO!

LE BLOG DE MANAGER GO! LE BLOG DE MANAGER GO! Se rendre sur Manager GO! Actualité et savoir-faire sur l'entrepreneuriat et le management Accueil» Création d'entreprise» Entreprendre dans un monde en mutation ENTREPRENDRE DANS

Plus en détail

Module Génie Logiciel à Objet

Module Génie Logiciel à Objet Module Génie Logiciel à Objet Chapitre 1 - Introduction Mohamed Bakhouya - Benoît Delahaye Université Internationale de Rabat - Université de Nantes Remerciements Pascal André Gerson Sunyé 2013 Jacques

Plus en détail

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex 1/8 Mesure de qualité d une lentille Élèves : Partenaire : Adresse : Parrain du projet : A. Définition du cahier des charges BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare ISL Boîte postale 70034 68301

Plus en détail

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION Dans les leçons précédentes, nous avons modélisé des problèmes en utilisant des graphes. Nous abordons dans cette leçon un autre type de modélisation.

Plus en détail

BALLON AERIEN D OBSERVATION

BALLON AERIEN D OBSERVATION BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE BALLON AERIEN D OBSERVATION CAHIER DES CHARGES Session 2012 / 2013 Lycée Jacques PREVERT Dossier cahier des charges ballon

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) Sujet Vaisseau spatial... 2 I.Vaisseau spatial dans un champ newtonien... 2 II.Vitesse de libération...3 A.Option

Plus en détail

Jour 1. Origines et évolution du marketing

Jour 1. Origines et évolution du marketing Jour 1 Origines et évolution du marketing Origines et évolution du marketing Jour 1 Cette journée est consacrée à la présentation de la discipline au travers de trois sous-thèmes : l histoire du marketing,

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA Table des matières 1 Les S.L.T 1 1.1 Pourquoi un schéma des liaisons à la terre?................... 1 1.2 Schéma IT..................................... 3 1.3 Le fonctionnement pour un réseau (1km).....................

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production

Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production 1 Que produit-on? DOCUMENT 1 QUATRE FAÇONS DE S ALIMENTER Sensibilisation PHOTO 1. La cantine du lycée PHOTO 2. Les restaurants du cœur

Plus en détail

Dimensionnement d'un vérin électrique

Dimensionnement d'un vérin électrique Dimensionnement d'un vérin électrique Problématique Pour restituer les mouvements (et les accélérations) d'un vol par exemple, une solution classique est l'architecture appelée plate-fome Stewart. Celle-ci

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

Étude préalable Fiche 1

Étude préalable Fiche 1 Fiche 1 L'EXPRESSION ET LA VALIDATION DU BESOIN : Avant de concevoir un objet technique, il est nécessaire de s'assurer que le besoin existe et de bien préciser ce qui est attendu par les futurs utilisateurs.

Plus en détail

3. Interdépendance et bénéfices de l échange

3. Interdépendance et bénéfices de l échange 3. Interdépendance et bénéfices de l échange L économie étudie la manière dont la société gère ses ressources rares, càd. comment la société produit et distribue des biens et services pour satisfaire les

Plus en détail

LE PROJET CYBERTECH DESIGN

LE PROJET CYBERTECH DESIGN 1 L PROJT I] ORGNITION : Déroulement annuel : V C N C Recherche du style Choix des formes et des couleurs N O L Réalisation des coques F V R I R P Q U T O U I N T Cahier des Charges Lancement du projet

Plus en détail

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Mars 2011 15, place de la république, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès

Plus en détail

Rapport d exposée. Simulation de la Gestion de stocks et file d attente. Master spécialisé : Gestion informatisée des entreprises

Rapport d exposée. Simulation de la Gestion de stocks et file d attente. Master spécialisé : Gestion informatisée des entreprises Rapport d exposée Simulation de la Gestion de stocks et file d attente Master spécialisé : Gestion informatisée des entreprises Réalisée par : AMAJOUD Sarah BOUGATA Loubna BOUSOUF Kamar KERROUDI Mariam

Plus en détail

Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives

Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives Examen Décembre 00. C. Hurlin Exercice 1 (15 points) : Politique de Dividendes On considère un problème de politique de

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé :

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé : VOITURE ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Centre d intérêt : FORMES ET CARACTERISTIQUES DE L ENERGIE, AMELIORATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Connaissances visées AGENCEMENT DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Plus en détail