Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012"

Transcription

1 Ancienne gare de déportation de Bobigny Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales

2 Sommaire : 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 2. Après la guerre, un site industriel 3. Le site aujourd hui 4. La philosophie du projet 5. Un lieu d interprétation de l Histoire 6. L approche pédagogique 2

3 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 3

4 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz Vidéo 4

5 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz Le site durant l Occupation 5

6 2. Après la guerre, un site industriel 6

7 Le lieu vu depuis la Cité de l Etoile en Ville de Bobigny, Sylla Grinberg Plaque apposée en 1992 par la mairie de Bobigny, faisant explicitement référence à la déportation depuis cette gare de Juifs de France. Ville de Bobigny, Henri Perrot 7

8 3. Le site aujourd hui 8

9 Ville de Bobigny, Sylla Grinberg, Henry Perrot, Steve Eichler. 9

10 4. La philosophie du projet : 10

11 4. La philosophie du projet L esprit du lieu «L esprit du lieu peut être défini comme l ensemble des éléments matériels (sites, paysages, bâtiments, objets) et immatériels (mémoires, récits oraux, documents écrits, rituels, sons ), physiques et spirituels, qui donnent du sens, de la valeur, de l émotion et du mystère au lieu.» Symposium de l International Council of Monument and Site (ICOMOS), Québec, octobre L esprit du lieu n est pas une notion figée, il s inscrit dans une dynamique relationnelle, il est entretenu par des groupes (notamment locaux) qui l animent et le font vivre. La sauvegarde du patrimoine n est plus uniquement abordée d une simple point de vue technique, mais également symbolique, humain et affectif. 11

12 4. La philosophie du projet L interprétation : Notion essentielle de la muséographie nord-américaine liée aux grands parcs nationaux (Freeman Tilden, 1957) Interpres : «expliquer, donner du sens» Il s agit d offrir les clés de compréhension d un événement particulièrement significatif du génocide des Juifs d Europe, la déportation, à travers une lecture d un espace, de sa topographie, de son paysage et de sa géographie. Et ce, en ayant recours à des «moyens qui font appel à l appréhension» et à des «formes vécues de la connaissance, plutôt qu à une forme rigoureusement rationnelle». L interprétation renvoie également à la transmission orale, au théâtre, à l art et au travail de médiation avec les scolaires. 12

13 4. La philosophie du projet Le projet d aménagement 13

14 5. Un lieu d interprétation de l Histoire 14

15 5. Un lieu d interprétation de l histoire Un dispositif de visite conçu sur 3 plans Un parcours in situ divisé en 7 séquences comprenant des photos, cartes, perspectives et des témoignages. Le discours oral d un médiateur. Ce dernier assure la visite et s appuie sur les documents in situ pour construire sa narration. Il assure la transition entre les séquences. Un carnet de visite qui offre au visiteur la possibilité d avoir sous les yeux, à la fois les documents in situ s il avait besoin de s y référer à un autre moment du parcours (ou après la visite); des documents iconographiques complémentaires illustrant le propos du guide; enfin des repères spatiaux et chronologiques. 15

16 5. Un lieu d interprétation de l histoire Un parcours en 7 séquences 16

17 6. L approche pédagogique 17

18 6. L approche pédagogique Pour les collégiens de troisième : un fichier pédagogique Un fichier en 3 étapes conçu par des enseignants de l Education nationale, adapté aux classes de troisième, permet la découverte et une lecture interactive, en grande partie autonome, du site. Fiche 1 Découvrir et Représenter : L objectif est d observer le paysage et la géographie du site, ainsi que les documents disposés in situ. Les élèves construisent ainsi leur propre «parcours représentationnel» du lieu. Fiche 2 Comprendre ce qui s est déroulé à Bobigny : L objectif est d aider les élèves à cerner les notions essentielles à la compréhension du site et de son histoire. Avec l aide du médiateur et de l enseignant, ils réalisent un résumé de ce qu ils ont compris de manière à maîtriser le savoir réuni. Fiche 3 Synthèse notionnelle : L objectif est que les élèves fassent la synthèse en dix lignes de ce qu ils ont compris et ressenti. La fiche est prête à être pliée et envoyée; elle est remplie par les élèves à leur retour dans l établissement. Cet outil pédagogique original permettra aux élèves de comprendre l ancienne gare de déportation de Bobigny en la découvrant par eux-mêmes, en passant de leurs représentations à un savoir historique sur cette étape essentielle de la déportation et du génocide des Juifs (le lieu d'histoire), tout en réfléchissant aux nécessités d y retourner et de s en souvenir (le lieu de mémoire). 18

19 6. L approche pédagogique Fiche pédagogique pour les 3 ème Etape 1 - Recto Ancienne gare de déportation de Bobigny Parcours de visite Etape 1 : Découvrir & Représenter La découverte, l exploration du lieu va vous permettre de relier ce site de mémoire à l histoire du génocide des Juifs d Europe. Consigne : Parcourez l exposition pour dessiner votre itinéraire de visite a. Pour cela, vous disposez de 5 repères (en plus de celui découvert ensemble) : Une grande carte de l Europe Une liste des départs depuis cette gare Quatre types de témoignages et un poème Une série de photographies illustrant le trajet des départs en déportation de toute l Europe Un dessin du site en b. Allez à la découverte de chaque repère. Déplacez-vous entre ces repères comme vous le souhaitez. Retournez-y si nécessaire. c. A chaque fois, collectez les informations qui vous sensibilisent et/ou qui vous semblent intéressantes. d. Reportez ces informations sur le plan du site au recto de votre feuille. 19

20 6. L approche pédagogique Fiche pédagogique pour les 3 ème Etape 1 - Verso Ancienne gare de déportation de Bobigny Parcours de visite Etape 1 Titre du plan :... Point de départ du parcours : Bâtiment des voyageurs 20

21 6. L approche pédagogique Fiche pédagogique pour les 3 ème Etape 2 - Recto Ancienne gare de déportation de Bobigny Parcours de visite Etape 2 : Comprendre ce qui s est déroulé à la gare de Bobigny Il faut Relier les connaissances que vous avez pu collecter grâce à l exposition. On va aussi commencer à les nommer, les classer et à les hiérarchiser. Titre :... Notions La plaque sur le bâtiment voyageur Le dessin du site en La liste des départs depuis la France 4 types de témoignages et un poème Les photos illustrant les départs en déportation La grande carte de l Europe Camps d internement Camp de rassemblement et de transit Gare de déportation Camps d extermination ou «centres de mise à mort» Déplacement-déportation Acteurs du génocide : les services allemands Acteurs du génocide : l Etat français collaborateur de Vichy Chronologie des déportations Bilan chiffré : - des déportations au départ de Bobigny - des déportations au départ de France - du Génocide des Juifs d Europe Consigne : On va d abord compléter le tableau de la feuille cidessous : Vous devez simplement mettre une croix à chaque fois que vous repérez la présence d une notion sur un des documentspanneaux présentés sur le site. Vous pouvez si nécessaire retourner voir les documentspanneaux de l exposition pour vous aider à compléter le tableau. Vous ne vous occupez pas pour l instant du verso de la feuille. On se retrouve ensuite. 21

22 6. L approche pédagogique Fiche pédagogique pour les 3 ème Etape 2 - Verso Ancienne gare de déportation de Bobigny Parcours de visite Etape 2 Consigne : 1 Lisez cette page dans l ordre des numéros présentés par votre guide. Matérialisez le déplacement qui représente les étapes de la déportation, en dessinant une flèche. Nommez chaque étape en réutilisant les quatre notions présentées dans le tableau : Camps d internement Camp de rassemblement et de transit Gare de déportation Camps d extermination ou centres de mise à mort Les acteurs allemands et français des déportations De gauche à droite : Laval, chef du gouvernement français qui aide à arrêter les Juifs. Oberg, le chef des services policiers nazis (la Gestapo) qui décide des déportations Hagen, l adjoint d Oberg 3b 3a Titre :.. Le camp de la cité de la Muette à Drancy, qui était le principal camp des Juifs de France (avec les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande, dans le Loiret). Bilan des déportations au départ de France : La gare de déportation de Bobigny durant l Occupation Allemande, Bilan des déportations depuis la gare de Bobigny : Titre :.. 3c Pithiviers Beaune-la-Rolande Rivesaltes Gurs Les Milles Titre :.. Bilan du génocide : L arrivée à Auschwitz-Birkenau des Juifs. C est la SNCF qui prépare et conduit les trains de déportation. Des gendarmes français aident aussi à arrêter les Juifs, ils les surveillent à Drancy et les transfèrent à la gare de Bobigny. 2 Chronologie des déportations depuis la France Le génocide des Juifs, c est l extermination de la grande majorité des Juifs d Europe, par gazage, dès leur arrivée dans les centres de mise à mort déportés déportés a) A quoi correspondent ces trois dates? 27/03/1942 : 18/07/1943 : 31/07/1944 : b) Déterminez exactement la période des déportations depuis la gare de Bobigny : c) Indiquez le nombre de victimes des déportations et du génocide dans les bulles 3a, 3b, 3c.

23 6. L approche pédagogique Fiche pédagogique pour les 3 ème Etape 3 Ancienne gare de déportation de Bobigny Parcours de visite Coller ici Etape 3 : Synthèse notionnelle L ANCIENNE GARE DE DEPORTATION DE BOBIGNY, UN LIEU DE MEMOIRE : La destruction des Juifs d Europe fut programmée par les nazis, conduisant à un génocide d au moins 5,2 millions de personnes. Entre juillet 1943 et août 1944, la gare de Bobigny fut le lieu de départ de près d un tiers des Juifs déportés de France vers Auschwitz-Birkenau. C est pourquoi les survivants de cette histoire, la mairie de Bobigny aidée de plusieurs partenaires, ont voulu faire de ce site un lieu de mémoire, d histoire et de pédagogie : pour se souvenir et pour comprendre les évènements qui s y sont déroulés. Connaître le passé est une condition absolue pour comprendre le présent et mieux penser l avenir. L ANCIENNE GARE DE DEPORTATION DE BOBIGNY, UN LIEU D HISTOIRE : - Pourquoi peut-on dire qu en France, ce lieu est une étape importante de l extermination des Juifs? - Peut-on dire aussi que c est un lieu de l histoire européenne? Consigne : Rédigez un texte (A plier et à coller avant envoi)

24 6. L approche pédagogique Une attention spécifique pour les CM2 Objectifs fixés par l Education nationale Donner des premiers repères, notamment chronologiques mais aussi spatiaux car la dimension européenne du crime et de son organisation doit être évoquée. Contribuer à l éducation morale et civique des élèves en commençant à approcher la question de la responsabilité personnelle et collective, celle aussi de la résistance à la barbarie. Les élèves seront ainsi amenés à une première compréhension de la notion de crime contre l humanité ainsi qu à celle des droits humains universels. Constats Les enfants ont déjà accès à de nombreuses informations véhiculées par les médias. Ils se trouvent souvent seuls face à l horreur. Ils s interrogent et retiennent des éléments de vocabulaire, mais de façon autonome et non accompagnée. Notre approche est basée sur : «Parler de la Shoah aux enfants : une pédagogie ouverte», Barbara Mellul, conseillère pédagogique au Mémorial de la Shoah. 24

25 Démarche 6. L approche pédagogique Une attention spécifique pour les CM2 Refuser la pédagogie de l horreur : éviter certains propos qui paralysent la réflexion et faire réagir les élèves sur ce qui les a marqués dans l exposition. Ne pas aborder le génocide de manière frontale mais via des thèmes annexes qui expliquent le processus qui a mené au crime de masse. Représenter : il s agit d évoquer des histoires vraies, singulières, qui s inscrivent dans l Histoire et permettent d évoquer le génocide en filigrane (parler des enfants cachés, lire des témoignages et des lettres) Eviter la vision manichéenne : d un côté les gentils, de l autre les méchants. Le thème des Justes permet de nuancer les clichés et d expliquer qu il n y a pas de typologie du sauveteur. Nous nous attachons également à évoquer les facteurs qui ont favorisé le sauvetage (chronologique, géographique, social, économique), en prenant des exemples concrets et locaux. Parler des Justes permet aussi de montrer le poids du conformisme. Fournir des repères : Les enfants éprouvent des difficultés à se situer dans le temps. Nous proposons d établir une frise chronologique marquant les différentes étapes de l exclusion. Expliquer «qu est ce qu un Juif?» : la plupart des élèves emploient le terme sans savoir ce qu il signifie (lacunes culturelles et religieuses). Il n est pas aisé de leur faire saisir la pluralité de la définition. Répondre à «pourquoi les Juifs?» : malgré la complexité de la question et les lacunes, nous essayons de donner des exemples concrets qui permettent d illustrer l antijudaïsme chrétien, l antisémitisme moderne et la question du bouc émissaire (sans rentrer dans les méandres de l idéologie nazie, les considérations politiques, sociales et économiques). 25

Les jeunes contre l oubli

Les jeunes contre l oubli Ici, il y a des gens qui : Fabriquent de faux-papiers, Tout en restant discrets ; Aident des enfants, Même pas pour un franc. Ils sont cachés dans les maisons, Au lieu d être dans les camps de concentration.

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets Chambon-sur-Lignon Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne Appel à Projets 2013-2014 Un pays d humanité «Le Chambon-sur-Lignon, paradis des enfants» Depuis la fin du XIXe siècle,

Plus en détail

70 e anniversaire Libération

70 e anniversaire Libération 70 e anniversaire Libération de la Haute-Savoie Sujet du module (libellé du programme) : Connaître les événements de la Seconde Guerre Mondiale et leurs conséquences pour la France Comprendre et connaître

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Classe découverte à Paris

Classe découverte à Paris Classe découverte à Paris Projet à dominantes culturelle, scientifique et historique Du 21 mai aun 24 mai 2013 Ce que nous disent les programmes : «Ce séjour scolaire court doit permettre une rencontre

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Qui sont Rachel et Hannah?

Qui sont Rachel et Hannah? Qui sont Rachel et Hannah? Des personnages virtuels : Rachel est une petite fille juive de 8 ans qui vit dans le 20 ème arrondissement de Paris. Hannah, la sœur de Rachel, a 13 ans en 1939. Les restrictions,

Plus en détail

Les phases de la Seconde Guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Le monde en 1942 La politique antisémite

Plus en détail

Fiche : EXPLOITER DES IMAGES EN GIGAPIXELS

Fiche : EXPLOITER DES IMAGES EN GIGAPIXELS C2RMF Wikimedia Commons Google Art Fiche : EXPLOITER DES IMAGES EN GIGAPIXELS Objectif : Faire prendre la mesure de l importance du détail dans la lecture, l analyse et la compréhension des documents iconographiques.

Plus en détail

Créer une Image Active du monument aux morts Collège

Créer une Image Active du monument aux morts Collège Créer une Image Active du monument aux morts Collège Proposition d exploitation pédagogique Objectifs pédagogiques Concevoir et produire une ressource documentaire synthétique sur le monument aux morts.

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde Extrait du Mémoire professionnel de Karine BODIN, professeur stagiaire en Lettres, IUFM de Poitou-Charentes, année 2003/2004, sous la direction

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale Niveaux Nombre d élèves Collège 4 e et 3 e Classe entière 1) Objectifs : - Expliquer pourquoi, comment et dans quel contexte la

Plus en détail

Logo Cg. Groupe départemental EPS PRIM AIR NATURE. Dossier pédagogique. Inspection académique de l Aveyron (groupe départemental EPS) & USEP Aveyron

Logo Cg. Groupe départemental EPS PRIM AIR NATURE. Dossier pédagogique. Inspection académique de l Aveyron (groupe départemental EPS) & USEP Aveyron Logo Cg Groupe départemental EPS PRIM AIR NATURE Dossier pédagogique PRERARER LES RENCONTRES PRIM AIR NATURE Il s agit de rencontres inter-écoles de secteur organisées par l USEP en partenariat avec l

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années).

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années). Graffitis Cacher l histoire? Créé par Mélissa Duquette, chargée de projet à l animation au Musée de société des Deux-Rives, en lien avec le Programme du ministère de l Éducation du Québec. PRÉSENTATION

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Date Rédacteur Titre 31 Octobre Claude Terosier (Magic Makers), Florent Masseglia (Inria), Camila Canellas (Université de Nantes), Camile Daniel (OpenClassrooms). Présentation de la formation Class'Code

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale

La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale Atelier pratique «Les petits historiens» Fiche pédagogique pour les enseignants CM2 La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale Avertissement! Pour tous les ateliers, il est

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Manuel Mooy Logistics Servicedesk

Manuel Mooy Logistics Servicedesk Manuel Mooy Logistics Servicedesk Manuel Mooy Logistics Servicedesk...1 1. se connecter...2 2. chercher un document...3 3. télécharger les documents à partir du numéro de facture...3 4. suite des lignes

Plus en détail

S ORIENTER DANS UNE GARE

S ORIENTER DANS UNE GARE S ORIENTER DANS UNE GARE SÉCURITÉ FERROVIAIRE Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 1 à 2 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, culture humaniste

Plus en détail

AUSCHWITZ!... QUE FAIRE APRÈS?

AUSCHWITZ!... QUE FAIRE APRÈS? AUSCHWITZ!... QUE FAIRE APRÈS? Une réflexion photographique sur la transmission de l Histoire et de la Mémoire de la Shoah par Paul Klensch 1. COMMENT L EXPOSITION EST-ELLE NÉE? Au début il y eut 18 clichés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé 1 www.secondeguerremondiale.public.lu 1. Comment l exposition est-elle née? Au début il y eut 18

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

2 nde. Découverte des entreprises locales L organisation de l entreprise via son site web. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.4 L2.2 L3.3 L3.4 L5.

2 nde. Découverte des entreprises locales L organisation de l entreprise via son site web. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.4 L2.2 L3.3 L3.4 L5. Découverte des entreprises locales L organisation de l entreprise via son site web Nom :... Prénom :... Date :... Validez les items du B2i! L1.2 L2.2 L1.4 L2.4 L3.3 L3.4 L5.2 PHASE 1 Consigne 1 Quelles

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

Les grands reliefs du Canada

Les grands reliefs du Canada Les grands reliefs du Canada Aperçu général Dans cette leçon, les élèves identifient, décrivent et expliquent les processus qui ont formé les grands reliefs du Canada. Ils dressent une carte de ces grands

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

Contexte de système d information «Festival de musique» niveau III

Contexte de système d information «Festival de musique» niveau III Contexte de système d information «Festival de musique» niveau III SOMMAIRE Contexte de système d information «Festival de musique» niveau III 1 SOMMAIRE 1 I) Le processus actuel de préparation du festival

Plus en détail

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Hélène Podvin Ingénieur pédagogique ENVAM CIRM-Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Évaluation à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Découvrir le monde Extraits du document intégral. La pagination

Plus en détail

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 CHAPITRE 1 PREMIERS PAS Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 15 1.1. Créer un premier projet Pour commencer, lancez Visual Basic Express.

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Le CV Numérique : l inclusion par le média

Le CV Numérique : l inclusion par le média Le CV Numérique : l inclusion par le média La définition du CV numérique Par définition, le CV numérique est «l'ensemble des techniques qui permettent la production, le stockage et le traitement d'informations

Plus en détail

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV. SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LA PRISON DE MONTLUC MÉMORIAL NATIONAL DE LA PRISON DE

Plus en détail

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3 Janvier 2015 Annexe 3 FORUMS PREMIERES Pour renforcer le continuum des formations Bac-3/Bac+3, la politique d orientation des lycéens vers l enseignement supérieur s appuie sur le conseil en orientation

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Mon Parcours. Qu'est-ce que Mon Parcours?

Mon Parcours. Qu'est-ce que Mon Parcours? Mon Parcours 1 Mon Parcours Qu'est-ce que Mon Parcours? 2 Mon Parcours Comment y accéder? 3 Mon Parcours Sommaire 4 Mon Parcours Sommaire 5 Mon Parcours Sommaire 6 Portail de connexion Saisissez ici le

Plus en détail

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs Première Guerre mondiale 2014 Évaluation préalable d un panel de visiteurs 1. Principe et déroulement de l enquête Une évaluation préalable Font-End evaluation Un instrument au service de la conception

Plus en détail

SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE. Le métier de soldat. L artisan de la victoire et de la paix

SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE. Le métier de soldat. L artisan de la victoire et de la paix SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE Support extraits de la correspondance illustrée de Laurent Medus (numéros 23, 24, 25, 26, 31 et 35) documents de référence (en annexe) : med_a22 - med_b22 - med_a24 - med_b24 - med_a25

Plus en détail

DT ULYSSE SERVICE PARTAGE GUIDE UTILISATEUR POUR LA SAISIE DES FRAIS DE DEPLACEMENT

DT ULYSSE SERVICE PARTAGE GUIDE UTILISATEUR POUR LA SAISIE DES FRAIS DE DEPLACEMENT DT ULYSSE SERVICE PARTAGE GUIDE UTILISATEUR POUR LA SAISIE DES FRAIS DE DEPLACEMENT PREMIERE ETAPE : SE CONNECTER A DT ULYSSE Pour tous les déplacements effectués dans le cadre du service partagé à partir

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

«Anne Frank, une histoire d aujourd hui»

«Anne Frank, une histoire d aujourd hui» «Anne Frank, une histoire d aujourd hui» Une exposition internationale itinérante de la Maison Anne Frank (Amsterdam, NL) Dossier de présentation Contact et renseignements : Christine Loreau Responsable

Plus en détail

Auschwitz!... Que faire après?

Auschwitz!... Que faire après? Auschwitz!... Que faire après? L exposition «Auschwitz!... Que faire après?» n a pas pour objectif d expliquer le fonctionnement du système d extermination nazi mais de permettre une réflexion sur la mémoire

Plus en détail

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs L objectif du projet était de construire et transmettre une culture humaniste et citoyenne par : - La construction de connaissances historiques sur les persécutions antisémites et les phénomènes de collaboration

Plus en détail

Dans votre dossier, vous trouvez trois feuilles correspondant aux trois thèmes traités dans l exposition.

Dans votre dossier, vous trouvez trois feuilles correspondant aux trois thèmes traités dans l exposition. Garçon ou fille un destin pour la vie? Groupe 1 Consignes pour les élèves Nous vous proposons de visiter l exposition «Garçon ou fille un destin pour la vie?» en petits groupes, mixtes de préférence. Dans

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Depuis 2010, APV Web est l outil informatique des Aides aux Projets Vacances, programme d'action sociale

Plus en détail

Sphinx : utilisation simple

Sphinx : utilisation simple Gilles Droniou 1 Sphinx : utilisation simple Attention : ce document a été réalisé à partir de document Sphinx pour les versions 4.0, 4.5 (appelé aussi Sphinx me ou Sphinx Millenium) ou la version 2000.

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation Académie de LILLE SESSION 2004 Division des examens et concours BEP VENTE ACTION MARCHANDE Le contrôle en cours de formation! En EP1 : Pratique du marchandisage et de la vente! En EP3 : Épreuve économique

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

Mon carnet vietnamien. Liste des fiches

Mon carnet vietnamien. Liste des fiches Liste des fiches Fiche enseignant Fiche d identité du livre...p.2 Fiche enseignant Dispositif pédagogique possible...p.3 Fiche d aide à la compréhension Le système des personnages...p.5 Fiche d activités

Plus en détail

Le droit à l éducation.

Le droit à l éducation. Education Civique. Séances : Objectif(s) : Compétence(s) : 1 2 3 - Avoir compris et retenu que les enfants ont des droits en matière d éducation. - Avoir compris et retenu quelles sont les valeurs universelles

Plus en détail

Utilisation du site Graines d explorateurs

Utilisation du site Graines d explorateurs Utilisation du site Graines d explorateurs Connexion au site Munissez vous de votre identifiant et de votre mot de passe puis cliquez sur le lien «se connecter» situé en bas à droite du site Graines d

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié Thierr y SCHALLER CPC EPS Pour vous qu est-ce l activité d orientation? Que faire à l école maternelle? Les programmes de l école

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de :

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de : URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation éco-interprète un métier une formation Dossier d'inscription Avec le soutien de : OBJECTIFS La formation prépare des professionnels autonomes, chefs de projets à la fois

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail