REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN par EMILIA MAS SON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON"

Transcription

1 REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 952 par EMILIA MAS SON. C'est pendant sa campagne de 952 à Enkomi que M. Porphyrios Dikaios a trouvé un petit fragment de tablette inscrit en écriture chyprominoenne (Pl. I). Il s'agit, dans l'ordre chronologique des découvertes, du premier fragment de cette série, mais aussi du plus petit et du plus mal conservé. Les dimensions sont les suivantes: hauteur 5 cm., largeur 9,5 cm., épaisseur à 3 cm. On a ici une partie, malheureusement très déformée, d'une grande tablette du type qui est maintenant mieux connu grâce aux pièces plus considérables apparues à Enkomi en 953, lors des fouilles de P. Dikaios (voir l'article ci-dessus) et aussi durant les fouilles de C.F.A. Schaeffer (fragment inédit, aù Louvre). Le recto représente un fragment de la colonne de gauche; si l'on essaie une reconstitution partielle de la tablette, on obtient le dessin ci-contre (fig. ), en admettant pour l'objet une largeur primitive d'environ 8 cm. Peu de temps après la découverte, M. Dikaios a publié une brève note sur ce fragment 2, accompagnée de deux reproductions et de remarques de J. L. Myres, qui a été le premier à reconnaître le caractère chypro-minoen de l'écriture. Ultérieurement, l'archéologue est revenu en détail sur les circonstances de la trouvaille pour en fixer la date entre 230 et Entre temps, M. Meriggi a publié un dessin sommaire du recto et a proposé certaines lectures, à l'occasion de son étude du grand fragment de Voir plus haut, p. 74, n Antiquity 27 (953), p et pl. IV. Cf. O. Masson, Minos 5 (957), p. 23- et fig. 23 (à retourner). 3 «The Context of the Enkomi Tablets», Kadmos 2 (963), p , notamment p , et fig Athenaeum 34 (956), p. 3-38, ave<: dessin p. 8 (sans doute effectué d'après photographie).

2 Pl.. Petit fra'gment de tablette d'enkomi, face A (Copyright Publica tions d'art et d'archéologie, Paris)

3 Le petit fragment de tablette chypro-minoenne 97 Pour notre part, après une étude de l'objet lui-même au Musée de Nicosie en septembre 968, nous avons abouti aux remarques qui sont présentées ici, à l'aide de ce que nous apprend le texte mieux conservé du grand fragment. Dans notre 'dessin (fig. 2), pour plus de clarté, nous avons placé un numéro sous chaque signe reconnaissable. l II r Fig.. Essai de reconstitution de la tablette, avec le fragment conservé à gauche (environ moitié de la ~andeur réelle) 2. Analyse du texte. Nous examinerons seulement le recto ou face AS. où l'on réussit à distinguer, avec plus ou moins de certitude, 7 ou 72 signes. Ils sont répartis en huit lignes, dont les restes ont une longueur très inégale. Il est probable que chaque ligne comprenait primitivement de 3 à 7 signes, c'est-à-dire cinq séquences, comme c'est le cas pour le grand fragment... De cette ligne, la première dont des traces soient visibles, il subsiste une très petite partie à droite. On reconnaît trois signes et une barre de séparation, qui devaient faire partie de l'avant-dernière séquence. Le signe 3 est le no. 5 de notre répertoire, la finale la plus importante.. 2. Ici, on peut reconstituer au moins cinq signes. Le premier, incomplet, est certainement le signe no. 5; c'est la fin d'une séquence. Vient ensuite un mot de trois signes, terminé par le no. 44, qui est également une finale importante. Pour le signe 5, on ne peut dire s'il s'agit d'une simple flèche, ou bien de signes comme 3 ou 4. Enfin, les trois petits traits qui suivent doivent représenter des fragments du signe 6. 5 Le verso ou face B est pratiquement illisible; on peut seulement reconnaître ici et là quelques signes, qui indiquent la présence d'un texte de même structure. 7

4 98 Emilia Masson L. 3. Il subsiste sept signes, avec une barre de séparation. Le signe est le no. 22. Le suivant est endommagé par une lacune, toutefois on devine la structure caractéristique du no. 33. Il est probable que ce signe était suivi d'une marque de séparation, car le signe 3 est justement le no. 48, qui est toujours en position initiale. En outre, cette reconstitution nous permet de retrouver une séquence de trois signes déjà attestée sur le grand fragment, face A, ligne 5, deuxième mot. Les signes 4 et 5 sont légèrement endommagés, mais leur lecture ne pose pas de problème. Les signes 6 et 7 représentent le début d'une autre séquence, avec de nouveau le no. 48, et le no. 3, en forme de croix, qui est très clair. L. 4. Beaucoup plus longue que les précédentes, cette ligne est presque complète: il doit manquer seulement deux à quatre signes pour la fin. Les treize signes reconnaissables sont répartis en quatre séquences ( au minimum). Les deux premières sont intéressantes, car elles commencent toutes deux par un signe bien connu à l'initiale, no. 27, et représentent en fait deux formes du même «radical» constitué par les signes 27 et 38. En outre, on remarquera dans la première la répétition du no. 38, signes 2 et 3, et pour la seconde, une structure qui correspond au «radical» déjà indiqué, suivi du signe no. 5, qui est la 'désinence la plus fréquente dans ces textes. La troisième séquence comporte trois signes clairs, 8 à 0, et la quatrième avait au minimum trois signes, à 3. L. 5. C'est la ligne la plus longue de ce fragment, qui pourrait même être entière, car on y retrouve un nombre de signes et de séquences tout à fait comparable à ce qui est fourni par le grand fragment. Ainsi, les quinze signes sont répartis en cinq séquences ( au minimum). La première est assez claire. La seconde est composée de la répétition du signe no. 4. La lecture de la troisième séquence est plus difficile, et on ne saurait affirmer si le signe 7 correspond effectivement à notre signe no. 0. Dans l'affirmative, on retrouverait ici une for.me élargie du «radical» formé par les signes 3 et 0, attesté sur le grand fragment, face A, ligne 20, deuxième mot. La quatrième séquence, signes 0 à 2, serait également une forme élargie du «radical» constitué par les signes 4 et 6, lequel figure au début de notre ligne 7. Pour la lecture du signe 2, on peut hésiter entre le no. 0 et le no. 38, mais la première interprétation nous paraît la plus probable (ainsi sur notre dessin). La dernière séquence est la moins bien conservée, notamment pour les signes 4 et 5, dont les traces permettent toutefois de les reconnaître comme les nos 33 et 22 du répertoire. L. 6. Cette ligne n'est pas complète, mais les signes conservés sont les plus lisibles de ce texte. Les treize signes sont répartis en quatre séquences ( début). Le premier mot commence par les signes 47 (et non pas 48) et 26. La deuxième séquence, signes 6 à 9, doit être une forme élargie du «radical» constitué avec les signes 48 et 24, qui a été étudié

5 Le petit fragment de tablette chypro-minoenne u\ C' \.}t _.-' M V' '-'~ ~I ~f\~ )t '\." 'T' Ci cîi S ~, :.~!:' ~ ~\. / ) ~ l\ II 2 "3 8 ~ [' ~t th l'~ Fig. 2. Petit fragment de tablette d'enkomi, dessin de la face A. ci-dessus 6, Il doit s'agir d'un mot courant, puisque nous le connaissons maintenant avec plusieurs désinences. L. 7. La lecture de cette ligne est plus difficile, surtout dans la deuxième partie. Cependant, elle conserve les traces des cinq séquences habituelles ( début). Pour la première, composée de deux signes, 6 Voir l'article précédent, étude des mots.

6 00 Emilia Masson ~ Â\ 2 lx ~ 8 4 ~ ï 38 lt ï ~ ~\ CI 5 T * % I~ 2 e,' \\ 22 \ ft\ 0 \ (~ ~ 3 24 '\' 48 ~ 3 \ 2 26 W 2 49 J.t 3 2 Il\ (\', 2 50 ~ Fig. 3. Répertoire des signes.. '. )!:.

7 Le petit fragment de tablette chypro-minoenne 0 voir la ligne 5. La seconde, signes 3 à 6, est également claire, et commence avec le signe no. 50. La troisième commence avec le signe no. 49, qui est une initiale importante. Les signes suivants, 8 et 9, sont assez endommagés; pour le premier, il est difficile de préciser s'il s'agit du no. 5, du no. 4 ou du no. 4. Mais ensuite, on reconnaît la structure assez particulière du signe no. 40, en forme de marches d'escalier, connu par le grand fragment. Il devait être suivi d'une barre de séparation, car le signe 0, tout comme le signe 7, est de nouveau le no. 49. Ce serait donc le début d'une séquence assez claire de quatre signes, 0 à 3. Enfin, une barre de séparation, et une trace de signe. L. 8. Ici, il ne reste que le début, avec deux séquences. La première, avec trois signes, est assez claire; de la seconde, on peut seulement reconnaître les signes 5 et 6, qui correspondent aux nos 0 et 32. Comme on le voit, l'analyse de ce texte, malgré son mauvais état de conservation, suffit à montrer qu'il est de structure identique à celle du grand fragment: même longueur des lignes, même disposition des séquences, avec barres de séparation, et même longueur de ces séquences, variant de deux à cinq signes. 3. Répertoire des signes. Nous avons pu relever dans cette inscription 28 signes différents, ce qui représente plus de la moitié du répertoire du grand fragment (fig. 3). Il faut souligner que, par rapport à ce répertoire, il n'apparaît aucun signe nouveau. De même, malgré l'état défectueux du texte et l'aspect pour ainsi dire usé des signes, il est clair que le ductus de l'écriture, le caractère et la structure des signes correspondent absolument à ceux du grand fragment. On voit aussi que la position, la fréquence et la fonction des signes sont analogues dans les deux textes. Pour cette raison, nous n'avons pas jugé nécessaire de faire une étude de chaque signe en particulier, et celle qui a été donné pour le grand fragment est également valable ici. 4. Etude des mots. Dans cette inscription, on peut retenir quatorze et peut-être même quinze séquences, plus ou moins assurées (fig. 4). Cette petite liste de mots n'est pas sans intérêt, car, de même que le répertoire des signes, elle révèle de nombreux points communs avec le texte du grand fragment. Les mots sont de même longueur (2 à 5 signes), et comportent le plus souvent les mêmes initiales ou finales caractéristiques. On remarque les variations sur un même radical (fig. 4, C et D, G et H). En outre, ce qui est plus important, on note les séquences identiques entre les deux fragments: pour une correspondance complète, il y a un seul exemple, ligne 3 (fig. 4, 0); avec un même «radical», pourvu de désinences différentes, nous trouvons deux exemples, ligne 5, troisième mot (fig. 4, B), et ligne 6, deuxième mot (fig. 4, L). Cette petite liste de mots apporte donc une preuve supplémentaire du

8 02 EmiLia Masson fait que les deux textes sont rédigés dans la même langue. Elle nous permet également d'enrichir et de compléter l'étude des «radicaux» et de leurs élargissements. A :J~O H '\',,\- r \- l' ~ B M\!:lV \'T0 i~ c ~\ =' K ~ tu '\ \" '". D L ~':J~ ~ '",\- ter E ~~ M )!lu' F lu Q~' N )Jt l' a., - 0 ~~o Fig. 4. Liste de séquences tirées du texte du petit fragment. G '\' \ r ; 5. En conclusion, on peut dire que ce petit texte, malheureusement si endommagé, et peu éloquent par lui-même, prend une valeur nouvelle lorsqu'il est placé dans une étude d'ensemble des fragments de tablette d'enkomi. Il apporte un complément précieux, et c'est pourquoi un examen aussi détaillé que possible nous a semblé profitable.

LA PLUS ANCIENNE TABLETTE CHYPRO-MINOENNE (ENKOMI, 1955)

LA PLUS ANCIENNE TABLETTE CHYPRO-MINOENNE (ENKOMI, 1955) LA PLUS ANCIENNE TABLETTE CHYPRO-MINOENNE (ENKOMI, 1955) Durant l'été de 1955,, M. Porphyrios Dikaios a trouvé à Enkomi, à l'occasion de fouilles complémentaires pour le département des Antiquités de Chypre^

Plus en détail

Orientation professionnelle Charpentier bois

Orientation professionnelle Charpentier bois Orientation professionnelle Charpentier bois 1-6 Elève Date: 1. Titre de l' U.E. : Construction d'escalier 1 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

Effectuer un paiement par chèque

Effectuer un paiement par chèque 1ère séance Effectuer un paiement par chèque Objectif Lire et comprendre ce qui est inscrit sur un chèque Matériel nécessaire Un chèque vierge par adulte Un tableau et de quoi écrire dessus Activité 1

Plus en détail

Valeur cible et solveur. Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème.

Valeur cible et solveur. Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème. Valeur cible et solveur Atteindre une valeur cible Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème. A l'aide d'un certain nombre

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS

JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS Jean Luc Bovet, Auvernier Notre merveilleuse manière d écrire les nombres, due, dit-on, aux Indiens via les Arabes, présente en

Plus en détail

Activité 4. Tour de cartes Détection et correction des erreurs. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 4. Tour de cartes Détection et correction des erreurs. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 4 Tour de cartes Détection et correction des erreurs Résumé Lorsque les données sont stockées sur un disque ou transmises d un ordinateur à un autre, nous supposons généralement qu elles n ont

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE PRISE EN MAIN D UN TABLEUR Version OPEN OFFICE Prise en main d un tableur page 2 1. L utilisation de la souris Pour faire fonctionner un tableur, on utilise le clavier mais aussi la souris. Rappelons,

Plus en détail

Manuel Comptabilité générale

Manuel Comptabilité générale Manuel Date Qui Description 17/09/10 Carrupt Laurence Nouvelle version Page 1 / 25 Table des matières 1. Ouverture d'un nouvel exercice comptable... 3 2. Création des classes et natures... 5 3. Paramètres

Plus en détail

Dans la série. présentés par le site FRAMASOFT

Dans la série. présentés par le site FRAMASOFT Dans la série Les tutoriels libres présentés par le site FRAMASOFT CRÉER DES EXERCICES AVEC JCLIC-AUTHOR Logiciel: JClic-author Plate-forme(s): Linux, Windows, Mac OS X Version: 0.1.1.9 Licence: GNU General

Plus en détail

Assurance et responsabilité

Assurance et responsabilité Assurance et responsabilité Français 4e, 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Avoir des notions sur les assurances et les responsabilités.

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN 1. Introduction Le règlement (UE) n 610/2013 du 26 juin 2013 a modifié la convention d'application de l'accord de Schengen,

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

VISUALISATION EN TEMPS RÉEL PERSPECTIVES À POINT DE VUE MOBILE

VISUALISATION EN TEMPS RÉEL PERSPECTIVES À POINT DE VUE MOBILE 167 VISUALISATION EN TEMPS RÉEL DE J. SAPALY On sait que l'exploration visuelle consiste en une succession de fixations du regard, séparées par des mouvements oculaires saccadés, chaque fixation amenant

Plus en détail

THEME : CLES DE CONTROLE. Division euclidienne

THEME : CLES DE CONTROLE. Division euclidienne THEME : CLES DE CONTROLE Division euclidienne Soit à diviser 12 par 3. Nous pouvons écrire : 12 12 : 3 = 4 ou 12 3 = 4 ou = 4 3 Si par contre, il est demandé de calculer le quotient de 12 par 7, la division

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

La formation adaptée s adresse aux exploitants de chambres d hôtes visés à l article L.324-4 du code du tourisme.

La formation adaptée s adresse aux exploitants de chambres d hôtes visés à l article L.324-4 du code du tourisme. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 08/04/13 N : 11.13 Formation des Loueurs de Chambres d Hôtes délivrant des Boissons Alcooliques Sur le plan législatif et réglementaire

Plus en détail

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers.

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Dr Raphaël BRIOT ; Dr Jean GARRIC Syndicat National des Praticiens Hospitaliers d'anesthésie-réanimation RÉSUMÉ

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

Plus en détail

claroline classroom online

claroline classroom online de la plate-forme libre d'apprentissage en ligne Claroline 1.4 Manuel Révision du manuel: 06/2003 Créé le 07/09/2003 12:02 Page 1 Table des matières 1) INTRODUCTION...3 2) AFFICHER LA PAGE DE DEMARRAGE...3

Plus en détail

Google Drive, le cloud de Google

Google Drive, le cloud de Google Google met à disposition des utilisateurs ayant un compte Google un espace de 15 Go. Il est possible d'en obtenir plus en payant. // Google Drive sur le web Se connecter au site Google Drive A partir de

Plus en détail

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc L'analyse tarifaire en ligne (TAO) permet d'effectuer des recherches et d'analyser les données tarifaires conservées dans deux bases de données de l'omc, à savoir

Plus en détail

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale GdsCompta Logiciel de comptabilité générale CARACTERISTIQUES Logiciel sous Windows Fonctionne sous Windows XP, Vista, 7 et 8 Multi-dossier De la saisie des écritures au bilan, une comptabilité complète.

Plus en détail

POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR. Version EXCEL

POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR. Version EXCEL POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR Version EXCEL Document réalisé par Francis Petit, IA-IPR de Mathématiques à Grenoble, à partir d un document de Jean-Raymond Delahaye, professeur au lycée Alain

Plus en détail

Recto et verso des cartes Limite

Recto et verso des cartes Limite Nombre de joueurs : de 2 à 6 Age: à partir de 8 ans Durée: environ 45 minutes Contenu: 60 cartes Couleur réparties en cinq couleurs (rouge, jaune, vert, bleu et violet) de Uwe Rosenberg 28 cartes Points

Plus en détail

Windows Live Movie Maker

Windows Live Movie Maker Module express Le mardi 7 mai 2013 Réalisé par Claude En premier lieu, créez un dossier auquel vous donnez le nom de votre futur film. Vous enregistrez ce dossier dans «mes vidéos». Dans ce dossier, vous

Plus en détail

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence. MÉTHODOLOGIE Méthodologie La présente étude combine trois types d'informations : des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE. SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 07

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE. SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 07 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS 43 SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 7 Le rôle de la logique combinatoire est de faciliter la simplification des circuits électriques. La simplification

Plus en détail

ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES

ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES Ce code fait partie intégrante du règlement de l'association des

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES Majorette est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication industrielle de voitures miniatures destinées aux enfants. Les modèles sont conçus

Plus en détail

Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools

Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools Ce logiciel permet d'utiliser le stylo electronique comme souris pour contrôler l'ordinateur depuis l'écran et comme feutre électronique pour écrire

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA.

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Ce jeu a suscité la curiosité, en particulier de la part d'étudiants débutants.

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Codage de l'information

Codage de l'information Organisation des ordinateurs et assembleur Codage de l information Chapitre 3 Codage de l'information Les cellules de mémoire ne contiennent pas vraiment des valeurs décimales : elles contiennent en fait

Plus en détail

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes LES NOMBRES DECIMAUX I. Les programmes Au cycle des approfondissements (Cours Moyen), une toute première approche des fractions est entreprise, dans le but d aider à la compréhension des nombres décimaux.

Plus en détail

Quelques analyses simples avec R en écologie des communautés

Quelques analyses simples avec R en écologie des communautés Jérôme Mathieu janvier 2007 Quelques analyses simples avec R en écologie des communautés 1 Visualisation des données... 2 Aperçu rapide d'un tableau de données... 3 Visualiser les corrélations entre des

Plus en détail

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 9. TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 Aménagements apportés par la loi de finances pour 2014, rappel du dispositif et actualisation des valeurs plafonds... L

Plus en détail

Géographie CM2. Guide pédagogique. Ressources vidéoprojetables & 14 animations interactives. Jacques Arnaud Nicole Darcy Daniel Le Gal

Géographie CM2. Guide pédagogique. Ressources vidéoprojetables & 14 animations interactives. Jacques Arnaud Nicole Darcy Daniel Le Gal CM2 Géographie RESSOURCES MULTIMÉDIA Guide pédagogique Atouts es n i l p i c s Di Jacques Arnaud Nicole Darcy Daniel Le Gal Ressources vidéoprojetables & 14 animations interactives Sommaire Présentation

Plus en détail

Prise en mains du dispositif ENR - 1/12 Sites de gestion du serveur, Intranet

Prise en mains du dispositif ENR - 1/12 Sites de gestion du serveur, Intranet Système clients serveur Kwartz 1 - Site de gestion du serveur : Kwartz~control L accès au Kwartz~control est réservé aux personnes possédant quelques connaissances en informatique. Le simple fait d entrer

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

Ciblez votre recherche à l aide de filtres pertinents affichés au centre de la page.

Ciblez votre recherche à l aide de filtres pertinents affichés au centre de la page. L objectif du présent document consiste à offrir une vue d ensemble des caractéristiques du nouveau site Web de Richelieu. Notre principale tâche au niveau de la conception du site visait à rendre les

Plus en détail

DE CLASSE ACTIVITÉ. Observe les phases de la Lune. Informations générales

DE CLASSE ACTIVITÉ. Observe les phases de la Lune. Informations générales ACTIVITÉ DE CLASSE Observe les phases de la Lune Informations générales Niveau scolaire : Tous les cycles Nombre d élèves par groupe : Activités individuelle ou de groupe Quand : Après la visite du Planétarium

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Tournoi de Robot Suiveur de ligne

Tournoi de Robot Suiveur de ligne Tournoi de Robot Suiveur de ligne Règlement 2015 Avec la participation de Pascal Zafra et David Malbec malbec1@free.fr p_zafra@hotmail.com I.U.T. G.E.I.I. de Nîmes Université Montpellier 2 Frédéric Giamarchi

Plus en détail

Site internet du collège Comment écrire un article?

Site internet du collège Comment écrire un article? Site internet du collège Comment écrire un article? Préambule : les rôles. L administrateur du site vous a attribué des droits. L utilisateur simple peut, par exemple, simplement commenter un article ou

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

Europresse.com. Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique. Consulter facilement la presse. Guide version 1.

Europresse.com. Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique. Consulter facilement la presse. Guide version 1. Europresse.com Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique Consulter facilement la presse Guide version 1.4 CEDROM-SNi Utiliser la «Recherche simple» La «Recherche simple» 1. Saisissez

Plus en détail

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1 Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR Stair Designer-1 Stair Designer-2 Designer d escalier Le Designer d escalier rend facile la réalisation et la mise en place d escaliers sur mesure dans votre

Plus en détail

Manuel d'utilisation d'apimail V3

Manuel d'utilisation d'apimail V3 Manuel d'utilisation d'apimail V3 I Préambule Page 3 II Présentation Page 4 III Mise en route Configuration Page 5 Messagerie Serveur smtp Serveur pop Compte pop Mot de passe Adresse mail Laisser les messages

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO 1 INTRODUCTION Objectif du tutoriel : Il doit vous permettre de faire le tri parmi les photos que vous avez obtenues lors d une phase de terrain et de les «traiter» avant

Plus en détail

MODE D'EMPLOI. ba76147f01 04/2013. MultiLab User LOGICIEL D'ORDINATEUR POUR GESTION DES UTILISATEURS

MODE D'EMPLOI. ba76147f01 04/2013. MultiLab User LOGICIEL D'ORDINATEUR POUR GESTION DES UTILISATEURS MODE D'EMPLOI ba76147f01 04/2013 MultiLab User LOGICIEL D'ORDINATEUR POUR GESTION DES UTILISATEURS MultiLab User 2 ba76147f01 04/2013 Sommaire MultiLab User MultiLab User - Sommaire 1 Vue d'ensemble.............................

Plus en détail

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc L'analyse tarifaire en ligne (TAO) permet d'effectuer des recherches et d'analyser les données tarifaires conservées dans deux bases de données de l'omc, à savoir

Plus en détail

Inscriptions en ligne

Inscriptions en ligne Inscriptions en ligne 1) Création de votre compte Tout d abord, cliquez sur le lien «inscription» de la page qui apparaît alors à l écran. Une nouvelle page apparaît permettant d entrer les informations

Plus en détail

ARCHIVES DIPLOMATIQUES BIBLIOTHÈQUE. CATALOGUE STENDHAL Comment faire une recherche

ARCHIVES DIPLOMATIQUES BIBLIOTHÈQUE. CATALOGUE STENDHAL Comment faire une recherche CATALOGUE STENDHAL Comment faire une recherche Le catalogue Stendhal, catalogue informatisé des bibliothèques du ministère des Affaires étrangères, est constitué d'environ 500 000 références (livres anciens

Plus en détail

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence :

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence : Utilisation du logiciel Cytométrie Logiciel libre et gratuit : adresse de téléchargement et notice complète : http://acces.ens-lyon.fr/acces/logiciels/cytometrie/le-logiciel-cytometrie I Un exemple à partir

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Travaux pratiques avec RapidMiner

Travaux pratiques avec RapidMiner Travaux pratiques avec RapidMiner Master Informatique de Paris 6 Spécialité IAD Parcours EDOW Module Algorithmes pour la Fouille de Données Janvier 2012 Prise en main Généralités RapidMiner est un logiciel

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

Création d'un diaporama

Création d'un diaporama S JOLLY décembre2010 - v3 Création d'un diaporama avec IMPRESS 3.0 Création d'un diaporama - Utilisation du logiciel IMPRESS / Open Office 3.0 - page 1 Sommaire 1 PRÉSENTATION...3 2 DÉMARRER IMPRESS...4

Plus en détail

PGS TABLETTE PRINCIPES DE BASE Manuel Utilisateur

PGS TABLETTE PRINCIPES DE BASE Manuel Utilisateur PGS TABLETTE PRINCIPES DE BASE Manuel Utilisateur 1. Sur le poste central Le programme permet la gestion des entretiens et attestations pour les installations mazout et gaz, et les fiches de dépannage

Plus en détail

Tarif 2015 FRANCE. Prix de vente d'escaliers en promotion

Tarif 2015 FRANCE. Prix de vente d'escaliers en promotion Tarif 2015 FRANCE Prix de vente d'escaliers en promotion TARIF de vente d'escaliers en promotion Ces prix sont valables au 1 er Mai 2015 Comment obtenir un devis Choisissez le modèle qui s'adapte le mieux

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE PREMIER Champ d application Les présentes Conditions Générales de Vente s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des ventes conclues par la société «OBY

Plus en détail

Corrigé Pondichéry 1999

Corrigé Pondichéry 1999 Corrigé Pondichéry 999 EXERCICE. = 8 = i ). D'où les solutions de l'équation : z = + i et z = z = i. a. De manière immédiate : z = z = b. Soit θ la mesure principale de arg z : cos θ = Par suite arg z

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Modifié par LOI n 2008-1425 du 27 décembre 2008 - art. 101 (V)

Modifié par LOI n 2008-1425 du 27 décembre 2008 - art. 101 (V) Article 244 quater B http://legifrance.gouv.fr/affichcodearticle.do;jsessionid=7a84b87f102fd519414ad9f F050584C0.tpdjo11v_2?idArticle=LEGIARTI000020034028&cidTexte=LEGITEXT00000 6069577&dateTexte=20090119

Plus en détail

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 Les jeux d'échanges et l'enseignement de la valeur positionnelle des chiffres aux élèves allophones nouvellement

Plus en détail

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Les fonctionnaires sont les salariés qui paient le plus lourd tribut à la réforme des retraites, qui pourtant n'apparaît que comme un deuxième

Plus en détail

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle).

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). 1 Objectif Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). L informatique décisionnelle («Business Intelligence BI» en anglais, ça fait tout de suite plus glamour) fait référence

Plus en détail

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT REGLEMENT DU DISPOSITIF CHARTE QUALITE 1. L ENTREPRISE Cette prestation est réservée à toute personne physique ou morale immatriculée au Répertoire des Métiers, quelle que soit la forme juridique que revêt

Plus en détail

Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT

Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table des matières Objectifs 5 Introduction 7

Plus en détail

Onglet sécurité de Windows XP Pro et XP Home

Onglet sécurité de Windows XP Pro et XP Home Onglet sécurité de Windows XP Pro et XP Home Quelle peut être la raison du manque de l'onglet "sécurité"? Des amis ont XP Pro et je n'ai pu trouver l'onglet "sécurité" pour gérer les droits d'un fichier.

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

Bureau de Windows et raccourcis

Bureau de Windows et raccourcis Bureau de Windows et raccourcis Présentation de Windows 1 Le Bureau de Windows Le Poste de travail Contenu du disque dur Les icônes principales du Bureau Les raccourcis - créer un raccourci d'un fichier

Plus en détail

Problèmes de dénombrement.

Problèmes de dénombrement. Problèmes de dénombrement. 1. On se déplace dans le tableau suivant, pour aller de la case D (départ) à la case (arrivée). Les déplacements utilisés sont exclusivement les suivants : ller d une case vers

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon départ.......................................................................................

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

D'UN THÉORÈME NOUVEAU

D'UN THÉORÈME NOUVEAU DÉMONSTRATION D'UN THÉORÈME NOUVEAU CONCERNANT LES NOMBRES PREMIERS 1. (Nouveaux Mémoires de l'académie royale des Sciences et Belles-Lettres de Berlin, année 1771.) 1. Je viens de trouver, dans un excellent

Plus en détail

Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com

Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com Les présentes conditions de vente régissent les ventes de la société Fun Sports Cycles sur son site Internet www.funsportscycles.com. Ces conditions

Plus en détail

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches.

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. QUEL CHOIX D OUTILS ET QUELLE METHODE, POUR QUEL OBJECTIF? Il existe différentes techniques de détourage. De la plus simple à la plus délicate,

Plus en détail

Guide d utilisation de fonctionnalités avancées de Beyond 20/20 (application à des données départementales issues de Sit@del2)

Guide d utilisation de fonctionnalités avancées de Beyond 20/20 (application à des données départementales issues de Sit@del2) Guide d utilisation de fonctionnalités avancées de Beyond 20/20 (application à des données départementales issues de Sit@del2) Les indications ci-dessous ont pour objectif de guider la personnalisation

Plus en détail

Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant :

Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant : Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant : l élève lit Spirou, 4 lisent Gaston Lagaffe,... 1) Combien d'élèves lisent

Plus en détail

Table des matières. F. Saint-Germain / S. Carasco Document réalisé avec OpenOffice.org Page 1/13

Table des matières. F. Saint-Germain / S. Carasco Document réalisé avec OpenOffice.org Page 1/13 Voici un petit tutoriel d'utilisation du tableau numérique de la marque promethean. Ce tutoriel est loin d'être complet, il permet juste une première approche simple des outils de base du logiciel ACTIVstudio.

Plus en détail

Chimie Analytique II. Microscopie à force atomique

Chimie Analytique II. Microscopie à force atomique Chimie Analytique II Microscopie à force atomique Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire 144 Groupe 4 29 décembre 2008 Résumé Les résultats

Plus en détail

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1 Guide d'administration du site Internet Page 1 Scolasite permet de créer rapidement un site Internet, sans connaissances techniques particulières. Spécialement destiné aux établissements scolaires, son

Plus en détail

Importer un inventaire. Even Marketplaces v2.0

Importer un inventaire. Even Marketplaces v2.0 Importer un inventaire Even Marketplaces v2.0 La création d'un inventaire sur Neteven peut se faire de deux manières : Importation d'un inventaire existant Création manuelle, objet par objet. Ce tutorial

Plus en détail

Monter une photo en médaillon

Monter une photo en médaillon Auto-formation sur OpenOffice.org par Cyril Beaussier Version 1.0.7 - Avril 2011 Monter une photo en médaillon Sommaire Introduction...2 Présentation...3 Procédure...3 Conclusion...7 Introduction Les tutoriels

Plus en détail

Statistiques 0,14 0,11

Statistiques 0,14 0,11 Statistiques Rappels de vocabulaire : "Je suis pêcheur et je désire avoir des informations sur la taille des truites d'une rivière. Je décide de mesurer les truites obtenues au cours des trois dernières

Plus en détail