PROJET D ETABLISSEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D ETABLISSEMENT"

Transcription

1 PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter le Projet Pédagogique défini par la Fédération de l Enseignement Catholique, le Conseil de Participation propose un projet d établissement qui veut, par des mesures concrètes, favoriser à la fois la réussite scolaire des élèves mais aussi épanouir et développer la personne de chacun des membres de notre communauté éducative. Le Collège Notre-Dame se réclame de l évangile de Jésus Christ et s efforce dans son enseignement d en proposer les valeurs. L équipe pédagogique se fait un point d honneur de favoriser l ouverture à l autre et le respect des droits et des différences. Chaque adulte de la communauté éducative, étant responsable de tous les élèves de l établissement, a le droit et le devoir d intervenir auprès des élèves. I. Premier objectif : favoriser la réussite scolaire Au plan législatif : Le règlement des études et le règlement d ordre intérieur précisent les mesures visant à respecter le prescrit légal de régularité des études et à favoriser la réussite scolaire de tous les élèves. I.1. Rôle des surveillants-éducateurs Le travail des éducateurs est organisé de façon à leur permettre d exercer un rôle d accompagnement et de contrôle des élèves pour prévenir l absentéisme et le décrochage scolaire. Chaque éducateur assure la prise en charge plus particulière d un niveau : ce faisant, il connaît et est connu de tous les élèves de ce niveau. Il devient ainsi personne-ressource pour ces élèves en dehors des cours. Il est à même d apporter une aide individualisée, de résoudre au mieux les difficultés qui surgissent en dehors des cours et de jouer, le cas échéant, le rôle de médiateur dans les conflits qui peuvent survenir. Il peut participer aux conseils de classe et est présent lors des réunions de parents qui concernent les élèves du niveau dont il a la charge. Les éducateurs jouissent d une autonomie, définie au cours de réunions avec la Direction, pour gérer au mieux les demandes des élèves sur le temps de midi et répartir ceux-ci dans les locaux disponibles pour leurs activités de groupe. I.2. Rôles des enseignants Sur le plan pédagogique, les enseignants s impliquent dans un travail d équipe en vue d harmoniser leurs pratiques pédagogiques: rédactions d objectifs communs, concertation lors de l élaboration des épreuves sommatives, possibilité d épreuves communes, utilisation de manuels scolaires selon les besoins des cours, recherche d une évaluation plus fine afin de mieux cerner les lacunes des élèves et de mettre en place une remédiation plus efficace. La concertation entre les professeurs se pratique par branche et par niveau, mais aussi de façon verticale à travers les 6 années des humanités afin d assurer une progression avec un minimum de rupture.

2 A travers les différentes disciplines rencontrées, les enseignants vont promouvoir l acquisition progressive d une méthode de travail adaptée. Ils encourageront la curiosité intellectuelle et spirituelle. Sur le plan professionnel, les enseignants poursuivent une formation permanente ; participent à la concertation entre enseignants et avec la Direction pour les matières pédagogiques ; participent aux conseils de classe et aux réunions de parents et réfléchissent aux moyens de les rendre plus efficaces ; consacrent au moins deux demi-journées par année scolaire à une réflexion pédagogique au sein de l école. I.3. Le rôle de la Direction 1 Informer, consulter et se concerter avec l ensemble de son personnel ; 2 Dégager les moyens nécessaires à l application des responsabilités de chacun des membres de son personnel ; 3 Aménager une journée scolaire équilibrée. L horaire actuel privilégie sur le temps de midi un temps libre suffisant afin de permettre aux élèves de participer aux différentes activités qui leur sont proposées, de se réunir pour des travaux de groupe ou d accéder à la médiathèque et aux multimédias; 4 Mettre en place, dans la mesure de ses moyens, les conditions pour faciliter à tous l accès aux multimédias et à l informatique en général. En équipant des salles et en mettant à disposition le matériel informatique, elle poursuit les objectifs suivants: 1- rendre les jeunes capables de s approprier les progrès offerts par ces outils. Tel est l objectif principal des cours d informatique (1 er et 2 ème degrés) ; 2- motiver les élèves et les professeurs en permettant la réalisation de cours plus captivants par l utilisation de logiciels adaptés ou de tableaux interactifs ; 3- rendre les élèves davantage acteurs de leur formation en leur fournissant des instruments de recherche performants (Internet, médiathèque) ; 4- intensifier les contacts avec le monde extérieur ; faire affleurer chez chacun la conscience qu il est aussi citoyen européen et citoyen d un monde dont les distances ne font que se réduire. 5 Privilégier, dans la mesure où le N.T.P.P. le permet, des groupes-classes à visage humain en tenant compte de la complexité de certaines options et des différents niveaux d études. Les priorités actuelles: - des classes ne dépassant pas, dans la mesure du possible, 22 élèves en 1 ère année, afin de relever le défi que nous pose l arrivée d enfants de formation hétérogène ; - au 1 er degré, une répartition équilibrée des heures des différentes branches sur toute la semaine tandis qu aux 2 ème et 3 ème degrés, certaines heures seront regroupées, à la demande des professeurs, pour favoriser le travail de groupe ; - en fonction des priorités définies par rapport aux besoins, aménager l horaire de façon à permettre à des groupes de professeurs de se concerter durant la journée afin d améliorer la coordination de leur enseignement. 6 Soutenir le rôle d orientation (aide aux parents et aux élèves) que jouent les agents du Centre P.M.S. et les membres du Conseil de classe ;

3 7 Etre attentif à toutes les situations sociales défavorisées ; 8 Valoriser le travail d écoute et d accompagnement des personnes-relais du Collège auprès des élèves en difficultés. De manière ponctuelle, Au 1 er degré, on visera à assurer une bonne transition entre le passage du primaire au secondaire. Au 3 ème degré, ouverture sur les études supérieures : par l organisation d une soirée d information et d orientation sur les études supérieures et les métiers, par des rencontres avec le Centre P.M.S., par la participation des élèves à des activités extérieures de type universitaire ou non en lien avec leur option. L aide aux élèves en difficulté est organisée systématiquement pour les élèves du 1 er et 2 ème degrés. Les élèves peuvent bénéficier : - de contacts avec le Centre P.M.S., - d activités de travaux dirigés ou de remédiation de la 1 ère à la 4 ème. L accès à la médiathèque est accessible à tous les élèves pour des recherches personnelles ou pour des emprunts d ouvrages, revues, romans, Le travail de groupe des élèves de est facilité sur le temps de midi ou pendant certaines heures d étude. II. Deuxième objectif : épanouir et développer la personne Moyens mis en œuvre au niveau de l organisation de l école : aménagement d une plage horaire sur le temps de midi qui permette des activités variées, création de lieux de paroles au sein du collège tels que le Conseil-Collège pour les professeurs et le Conseil élèves pour les élèves, le service interne de médiation. Buts principaux poursuivis : ouverture à la culture, à l art, aux médias : par des activités culturelles proposées dans le cadre des cours et en dehors, par les voyages et échanges linguistiques ou autres. ouverture à la pratique sportive : Des activités sportives variées sont organisées sur le temps de midi, les mercredis aprèsmidi. Un encadrement qui fait ses preuves depuis plusieurs années assure le déroulement harmonieux de ces activités ou l esprit d équipe prime sur la performance. ouverture au spirituel et à la solidarité : Parce que la référence à l Esprit de Jésus-Christ est constitutive de notre projet d établissement, les enseignants sont soucieux d aider les jeunes à forger leur personnalité en leur proposant de vivre le respect réciproque, de découvrir la grandeur humaine du don gratuit de soi aux autres, de développer une spiritualité qui a ses racines au cœur même de la vie de chaque instant, telle que nous le fait apprécier le Dieu de Jésus-Christ. Ainsi animés par ces valeurs de gratuité et de réciprocité, les enseignants proposent aux jeunes de goûter celles-ci à travers leur enseignement.

4 Dans cette perspective, l équipe d animation pastorale aidera la communauté du collège Notre-Dame à exprimer les valeurs de gratuité, de respect des différences, de tolérance active grâce à des actions de type permanent telles que celles de l équipe «Solidarité» et «Amnesty» et en promouvant les activités de ressourcement telles que les retraites (6 ème ), la mise en évidence des grands moments liturgiques : Noël (1 er degré), Carême, Pâques, des temps de récollection ou de rencontre, des temps de prière... III. Prévention de la violence Dans le cadre de sa mission d éducation et d ouverture vers l humanisme, la Communauté éducative du collège juge inacceptables les manifestations de violence : tout acte, attitude ou propos agressif, intolérant, indécent ou raciste est considéré comme répréhensible et ne peut en aucun cas être banalisé. Une attention particulière sera portée aux phénomènes de groupe où, sous le couvert de l anonymat, certains comportements d exclusion, de harcèlement ou de dénigrement pourraient être adoptés. Néanmoins, ce rôle de l école ne peut que compléter et non se substituer à celui des parents d élèves qui acceptent leurs responsabilités et ont fonction évidente d exemple auprès de leurs enfants. La collaboration de ces derniers est donc indispensable. Les auteurs d exactions seront sanctionnés et éventuellement un suivi psychologique pourra être demandé. Consciente de l importance du rôle non seulement scolaire mais aussi spirituel qu on attend du Collège, la Direction tient à: maintenir les liens unissant les générations passées et présentes des élèves qui lui ont été confiées. Elle assure son concours à l Association des Anciens», ainsi qu à la «Revue du Collège», soutenir les initiatives de l «Amicale des professeurs» qui s efforce de créer des liens de convivialité et s attache à l intégration des nouveaux professeurs afin qu ils puissent mieux réaliser leur mission, être à l écoute de l «Association des Parents» qui collabore avec l école dans un dialogue constructif respectant les droits et les devoirs de chacun. IV. CONCLUSION La réalisation de ce projet d établissement qui est une œuvre collective nécessitera la collaboration des différents partenaires: élèves, parents, enseignants, éducateurs, direction, pouvoir organisateur, acteurs externes. Cette responsabilité partagée par les différents acteurs s exerce à toutes les étapes du projet: sa conception, sa réalisation, son évaluation. La mise en œuvre de notre projet d établissement ne débute pas avec l obligation décrétale: elle s inscrit dans la continuité des actions entreprises ces dernières années et dans la tradition de notre école. Ces réalisations déjà présentes constituent un appui important sur lequel les innovations projetées s enracinent. C est pourquoi on trouvera également des traces de ce «capital départ» dans le texte ci-dessus. Le projet d établissement représente une intention que nous nous engageons à concrétiser. En choisissant ces quelques priorités, notre objectif est de les faire aboutir. Bien sûr, ces intentions devront être confrontées aux réalités du terrain et notamment à une disponibilité des moyens nécessaires à leur mise en œuvre. Pour effectuer cette confrontation entre nos intentions et nos actions, nous nous engageons à évaluer régulièrement l avancement de notre projet ainsi que les

5 résultats au terme de trois ans. Si des actions n ont pu aboutir, si des défis n ont pu être relevés, au moins devrons-nous en identifier les raisons et mettre en œuvre les actions de régularisation nécessaires. Cette conclusion décrit l esprit dans lequel nous souhaitons que ce texte soit lu tant au départ qu au terme de notre projet d établissement.

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le projet d établissement vise à concrétiser les objectifs du décret Missions, le projet éducatif de l Enseignement catholique, le projet pédagogique du Pouvoir organisateur. Les

Plus en détail

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné "S'il n'y avait pas l'enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l'homme d'aujourd'hui deviendrait un non-sens et

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be PROGRAMME GENERAL Le collège Saint-Hubert est un établissement d enseignement secondaire

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

III. PROJET D ETABLISSEMENT

III. PROJET D ETABLISSEMENT Institut Notre-Dame Heusy 1 III. PROJET D ETABLISSEMENT Sommaire : 1. Identification de notre Institut. 1.1. Fondation. 1.2. Population et options organisées. 1.3. Logo et devise. 2. Introduction au projet

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT ASBL Collège Saint-Augustin ASBL EFoPE Chaussée d'ath 1 Rue de la Fontaine, 22 7850 ENGHIEN 7850 ENGHIEN Organisant le C.E.S.C. Saint-Augustin Organisant les écoles paroissiales 1er Degré autonome (Maison

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Mai 2013 Qu est-ce qu un projet d établissement? Ce document exprime la volonté collective de réaliser pendant les années à venir les actions

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Journée Continue du Jeune

Journée Continue du Jeune Journée Continue du Jeune DESCRIPTION DU PROJET Nous avons choisi de parler de la journée continue du jeune plutôt que de l écolier, sachant que ce projet va s adresser principalement aux jeunes entre

Plus en détail

Pour une école obligatoire forte

Pour une école obligatoire forte PDC suisse Pour une école obligatoire forte Dégager les potentiels de formation des enfants, encourager la performance et le respect et l épanouissement, exiger le respect de règles et de valeurs Document

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves 1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves Plus spécifiquement en maternelle Développer la prise de conscience par l enfant de ses potentialités propres et

Plus en détail

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction PROJET POUR L INTERNAT SALESIEN Introduction L e projet éducatif proposé dans l internat du réseau salésien s enracine sur le texte de référence «Pour un projet éducatif et pastoral salésien». Il repose

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. Septembre 2015

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. Septembre 2015 INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 1 ART.1 Le Verseau ORGANISE DES HUMANITES GENERALES COMPORTANT TROIS DEGRES Le 1 er degré Commun a pour objectif, tout en respectant les programmes

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Ecole communale fondamentale de Mousty

Ecole communale fondamentale de Mousty «On ne va pas à l école pour être meilleur que les autres mais bien pour devenir meilleur que soi-même.» Ecole communale fondamentale de Mousty LE PROJET D ÉTABLISSEMENT est un des outils pour atteindre

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Ecoles Catholiques de Craon

Ecoles Catholiques de Craon Ecoles Catholiques de Craon Préparation Rentrée scolaire 2012 Se montrer sans cesse attentif à la personne humaine par le souci porté à chacun des membres de la communauté éducative Ecoles catholiques

Plus en détail

Déclaration d Alliance

Déclaration d Alliance Alliance Fédérative Déclaration d Alliance Nous, Eglises Evangéliques Baptistes de France, rendons grâce à Dieu de la communion d Eglises en laquelle son Esprit Saint nous forme en notre Fédération. Par

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

I. LE PROJET PASTORAL : Historique : II. LE PROJET ÉDUCATIF : La relation : ELEVES

I. LE PROJET PASTORAL : Historique : II. LE PROJET ÉDUCATIF : La relation : ELEVES I. LE PROJET PASTORAL : Le collège Notre-Dame de la Major est un établissement catholique, sous contrat d association avec l Etat, ouvert à tous les élèves, quels que soient leur religion, leur culture

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement A. Identification de l établissement Projet d établissement orientations d études enseignement secondaire général 1 er degré 1 re année C 2 e année C Années complémentaires du 1 er degré 2 e degré 2 e

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Liège, le 21 septembre 2013 PROJET D ETABLISSEMENT Projet d établissement Le Centre d Enseignement Secondaire Léon MIGNON se composant de trois implantations distinctes, ayant chacune leurs caractéristiques

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE

Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE Sarcelles le 8 Octobre 2013. COLLEGE et LYCEE Chers Parents, Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE En choisissant cet

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école Services d animation et de psychologie DDEC 29 Comportements difficiles Septembre 2006 DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU FINISTERE 2, rue

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

Le Collège Notre-Dame. établissement catholique d enseignement

Le Collège Notre-Dame. établissement catholique d enseignement Le Collège Notre-Dame établissement catholique d enseignement Un projet éducatif avant tout C est la considération de chaque personne qui marque les actions et les projets de notre communauté éducative

Plus en détail

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK)

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) I. Introduction Le dialogue social dans le Groupe Thales, tant au niveau des

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT AXE 1 AXE 2 AXE 3 Objectifs prioritaires Gérer l hétérogénéité - Valoriser le travail et l effort pour l ensemble des élèves du collège

Plus en détail

ECOLE COMMUNALE OHEY I Section de Haillot. Projet d établissement

ECOLE COMMUNALE OHEY I Section de Haillot. Projet d établissement ECOLE COMMUNALE OHEY I Section de Haillot Projet d établissement 1. PREAMBULES Ce document a été élaboré par les enseignants et la direction de l école. Il est approuvé par le conseil de participation

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Ecole fondamentale Nos petits / Le Karrenberg / Les Aigrettes Commune de Watermael-Boitsfort Rue François Ruytinx, 31 1170 Bruxelles Tél : 02/ 672 72 38 Fax : 02 / 673 60 78 Mail

Plus en détail

L évaluation des compétences chez l apprenant. pratiques, méthodes et fondements

L évaluation des compétences chez l apprenant. pratiques, méthodes et fondements L évaluation des compétences chez l apprenant pratiques, méthodes et fondements Chapitre 10 Comment évaluer des compétences en classe d histoire? g Mathieu Bouhon, Catherine Dambroise et Jean-Louis Jadoulle

Plus en détail

Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement

Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement DOCUMENT D AIDE Points de repères pour l élaboration du diagnostic d établissement. Collège Circulaire n 2001-263 du 27 septembre 2001 relative à l évaluation des personnels de direction (extraits) I -

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Ecole de Devoirs de Viroinval. Projet Pédagogique

Ecole de Devoirs de Viroinval. Projet Pédagogique Ecole de Devoirs de Viroinval Projet Pédagogique INFORMATION D ORDRE GENERAL Type d accueil organisé : L Ecole de Devoirs de Viroinval a été créée pour offrir aux enfants de la Commune un soutien scolaire

Plus en détail

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008.

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. LA SANCTION D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. Comment se règle la question du rapport à la loi et de la

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste DESCRIPTIF DE VISION SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste Un centre d expertise en tant que balise pour le huissier de justice soucieux

Plus en détail

COLLEGE ROI BAUDOUIN

COLLEGE ROI BAUDOUIN CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE R. et L. BRUNNER COLLEGE ROI BAUDOUIN Enseignement PROFESSIONNEL 2 ème DEGRE CUISINE - SALLE Avenue de l Emeraude, 12 1030 Bruxelles 02/734.38.85 COLLEGE ROI BAUDOUIN SITE

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

Profil de recrutement

Profil de recrutement Profil de recrutement Intitulé de la fonction Conseiller pédagogique Conditions d accès En tant que Conseiller pédagogique, vous êtes désigné comme «expert pédagogique et technique» dans une fonction enseignante

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION COMPETENCES

Plus en détail

Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel

Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel Présentation. Axe 1 : Les élèves, leur scolarité (Axe 2 du projet académique) : Garantir une réussite scolaire pour tous, Prendre en

Plus en détail

Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C.

Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C. Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C. Un Accueil personnalisé : rendez-vous individuels avec le Chef d'établissement-adjoint, accueil des familles à la rentrée, accueil des élèves, études, soutien,

Plus en détail

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours manipulateur en électroradiologie Toulouse SOMMAIRE : I. Le

Plus en détail

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (OISSU) GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT FICHE 1 L AS dans l établissement. FICHE 2 Les différentes tâches administratives sous la

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Règlement Intérieur du Service Jeunesse. Restaurant scolaire et Accueil périscolaire

Règlement Intérieur du Service Jeunesse. Restaurant scolaire et Accueil périscolaire Règlement Intérieur du Service Jeunesse Restaurant scolaire et Accueil périscolaire PREAMBULE Le restaurant scolaire et l accueil périscolaire sont des services municipaux réservés aux enfants admis dans

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Notre Mission. La technologie au service de l éducation

Notre Mission. La technologie au service de l éducation Notre Mission La mission éducative du CNDA est de promouvoir une formation intégrale de qualité en apportant un intérêt particulier à l ouverture sur le monde, à la culture artistique, à la foi catholique

Plus en détail

Projet d établissement. Grand-Manil. Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616

Projet d établissement. Grand-Manil. Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616 Projet d établissement Grand-Manil Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616 1 Notre école L école communale de Grand-Manil fait partie de l école

Plus en détail

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal HEC Montréal Politique de développement durable Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal Adoptée au Conseil pédagogique, le 27 mars 2013 1 HEC MONTRÉAL Politique de développement

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement 1. Préambule Le texte ci-dessous constitue notre projet d établissement. Ce document exprime notre volonté collective de concrétiser les projets éducatif et pédagogique de notre

Plus en détail

Club Ados (11-15 ans)

Club Ados (11-15 ans) Club Loisirs et Culture Chemin des Dames 37290 Athée-sur-Cher PROJET PEDAGOGIQUE En complément du projet pédagogique du Club Loisirs et Culture d Athée sur Cher Accueil de loisirs (ALSH) Club Ados (11-15

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale

AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale Qui sommes-nous? L'AROEVEN de Reims Champagne-Ardenne, comme celle

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS Année 2011 / 2012 Véronique MONMARON Bruno CHARMOILLE IEN Economie et Gestion Martine GIONTA Elisabeth

Plus en détail

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY Cité scolaire Le CORBUSIER 88, rue de Villiers 78300 POISSY Tél.: 01-39-65-13-55 / Fax: 01-30-65-99-22 www.lyc-lecorbusier-poissy.acversailles.fr Logo établissement conçu par une élève de 3 ème B du collège

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école INTRODUCTION Lorsqu on pense à un élève qui a des difficultés de comportement, on le définit comme celui qui ne suit pas les consignes, ne respecte

Plus en détail

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE ACADOMIA RCS PARIS 349 367 557 ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE 810858_AcadomiaSalon_Broch_12p_148x210.indd 1 29/10/2015 11:48 DES ATELIERS DE SOUTIEN APRÈS L ÉCOLE UNE PLATEFORME NUMÉRIQUE DE

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF du collège constituant de Terrebonne le 22 novembre 04 TABLE DES MATIÈRES DES VALEURS COMMUNES À PARTAGER...1 1. LE DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL...3 1.1 Acquérir une culture générale

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

LA Section Cadets Classes 5 et 4

LA Section Cadets Classes 5 et 4 LA Section Cadets Classes 5 et 4 NB. : Il est systématiquement utilisé ici le terme «Cadets» qui désigne les Cadets et les Cadettes, élèves des classes 5 et 4. février 2015 La Section Cadets Entre les

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement 2008-2011 «OUVERTURE SUR LE MONDE» Ecole Saint Martin des Chaffangeons FLEURIE Sommaire A/ ETAT DES LIEUX.3 1- Les familles..3 2- L école.3 a. Organisation pédagogique...4 b. Organisation

Plus en détail

Projet de service du SLS

Projet de service du SLS Institut Notre-Dame ACIS asbl Adresse du service : Service de Logements Supervisés (SLS) de Bressoux ACIS ASBL Rue Winston Churchill 25 4020 BRESSOUX Tél : 04/285 96 09 1. Historique / Finalité - Histoire

Plus en détail