AQAssurance de la qualité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AQAssurance de la qualité"

Transcription

1 AQAssurance de la qualité Guide d Évaluation de l exercice

2 Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice Pub. No Copyright Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario, Il est interdit de distribuer ce document, intégralement ou partiellement, à des fins commerciales ou lucratives sans l autorisation écrite de l OIIO. On peut toutefois le reproduire, intégralement ou partiellement, à des fins personnelles ou éducatives sans autorisation expresse, aux conditions suivantes : faire tout effort raisonnable pour en assurer la reproduction fidèle; préciser que l OIIO en est l auteur; et préciser que le document reproduit n est pas une version officielle, et qu il n a pas été fait en collaboration avec l Ordre ou avec son appui. On peut se procurer d autres exemplaires du présent fascicule à l adresse suivante : ou auprès du Centre de services à la clientèle au ou au numéro sans frais en Ontario Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario 101, chemin Davenport Toronto (Ontario) M5R 3P1 *Le mot «infirmière» est employé sans préjudice et désigne aussi bien les hommes que les femmes. Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 2

3 Lisez ce guide pour vous renseigner sur la participation à l Évaluation de l exercice. Ce guide est destiné à toutes les infirmières autorisées et infirmières auxiliaires autorisées qui ont été choisies pour participer à l Évaluation de l exercice. Il explique : L information qu il renferme porte sur : le processus d Évaluation de l exercice l information à incorporer dans votre plan d apprentissage la façon de se préparer aux tests objectifs à choix multiple (des exemples de questions se trouvent à la fin du guide) la méthode utilisée pour évaluer votre plan d apprentissage et vos tests le mode de communication de vos résultats la politique de confidentialité L Évaluation de l exercice : de quoi s agit-il? Volet obligatoire du programme d assurance de la qualité (PAQ) de l Ordre, l Évaluation de l exercice exige que les infirmières sélectionnées : présentent un plan d apprentissage courant passent des tests objectifs à choix multiple qui se fondent sur les normes d exercice suivantes : La relation thérapeutique, édition 2006 et La tenue de dossiers, édition révisée de Le plan d apprentissage que vous présentez et les résultats que vous obtenez aux tests seront évalués par un pair évaluateur nommé par l Ordre. Que dois-je faire pour me préparer à l Évaluation de l exercice? Vous devriez revoir : les ressources affichées à les normes d exercice La relation thérapeutique, édition 2006 et La tenue de dossiers, édition révisée de les exemples de questions qui se trouvent à la fin du guide. Que dois-je faire? 1 re étape Renvoyez à l Ordre l entente de confidentialité, dûment remplie. Après réception de ce document, l Ordre vous enverra les tests, une enveloppe-réponse préaffranchie d un service de messageries, ainsi que des directives sur la marche à suivre. 2 e étape Étudiez les normes d exercice La relation thérapeutique, édition 2006 et La tenue de dossiers, édition révisée de 2008, car vous devrez passer un test qui se fonde sur chacune d elles. Veillez également à actualiser votre Plan d apprentissage pour e étape Passez les tests. Ensuite, renvoyez à l Ordre les articles suivants en utilisant l envelopperéponse affranchie d un service de messagerie : votre plan d apprentissage pour 2014, dûment établi les feuilles-réponses, dûment remplies le cahier d examen pour La relation thérapeutique le cahier d examen pour La tenue de dossiers Ensuite, communiquez avec Purolator (par téléphone : SHIP-123, ou par Internet à pour obtenir des directives sur le renvoi de votre enveloppe à l Ordre. La date limite pour la présentation de tous les articles est indiquée dans votre lettre de notification. Plan d apprentissage La feuille de travail sur la Réflexion sur l exercice et le formulaire du Plan d apprentissage sont affichés à Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 3

4 Que dois-je incorporer dans mon plan d apprentissage? Vos besoins en apprentissage, qui s inspirent de votre réflexion sur l exercice Deux objectifs d apprentissage et les documents d exercice de l Ordre qui s y rattachent. Confidentialité Les tests et évaluations qui font partie de l Évaluation de l exercice sont confidentiels. Sont compris : les dossiers, les questions d entrevue et les réponses éventuelles. Il vous est interdit de reproduire les tests, de prendre des notes à leur sujet ou de divulguer les questions et réponses des tests à d autres personnes. Pour certifier que vous préserverez la confidentialité du processus, vous devez signer une entente de confidentialité avant de passer les tests. En acceptant l entente, vous reconnaissez que sa violation constituerait une faute professionnelle qui motiverait votre renvoi éventuel au Comité des enquêtes, des plaintes et des rapports de l Ordre. Qui saura que je participe à l Évaluation de l exercice? Vous et le Comité d assurance de la qualité êtes les seuls à être au courant de votre participation. L Ordre n informe pas votre employeur de votre sélection et ne lui communique pas vos résultats. Il est interdit au Comité d utiliser cette information à des fins autres que celles liées au PAQ. Tests objectifs à choix multiple Les tests à choix multiple évaluent vos connaissances et votre application des principes et indicateurs exposés dans les normes d exercice La relation thérapeutique, édition 2006 et La tenue de dossiers, édition révisée de Chaque test se fonde sur une de ces normes. Vous pouvez vous préparer aux tests en étudiant les normes d exercice en question et en tentant de répondre aux exemples de questions qui se trouvent à la fin du présent guide. Chaque test contient 50 à 60 questions à choix multiple et vous disposez de 75 minutes pour le passer. Que se passe-t-il après que j ai participé à l Évaluation de l exercice? Un pair évaluateur examine votre plan d apprentissage et les résultats que vous avez obtenus aux tests, et rédige ensuite un rapport à l intention du Comité d assurance de la qualité. Celuici étudie le rapport et décide si vous avez réussi au volet de l Évaluation de l exercice ou si vous devez entreprendre des activités de suivi. Par exemple, si vous échouez à l un des tests, vous pouvez montrer que vous possédez les compétences liées au document d exercice en question en entreprenant une activité de suivi. Le comité pourrait vous demander de présenter un exemple tiré de votre exercice qui se rattache au document d exercice en question. Comment me communique-t-on mes résultats? Vous recevrez une copie du rapport du pair évaluateur ainsi qu une lettre vous informant de la décision du comité. Cette lettre indiquera si vous avez réussi ou si vous avez échoué et, en cas d échec, les activités de suivi que vous devrez entreprendre. Vous avez 14 jours après réception de cette lettre pour répondre à la décision du comité. À qui puis-je m adresser si j ai des questions? Vous pouvez communiquer avec l équipe d assurance de la qualité, par courriel à ou par téléphone au ( sans frais en Ontario), poste Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 4

5 Annexe A : Exemples de questions sur La relation thérapeutique Les questions suivantes sont des exemples des questions à choix multiple que vous trouverez dans le test sur La relation thérapeutique. 1. Une infirmière dresse une première anamnèse avec un client. Celui-ci soulève un enjeu de la vie qui, d après l infirmière, ne semble pas être immédiatement pertinente. Que devrait faire l infirmière? RÉPONSE : D A. Demander au client de discuter de l enjeu avec un membre de la famille. B. Réorienter le client vers le but de l anamnèse. C. Offrir immédiatement des conseils pour régler l enjeu et poursuivre l anamnèse. D. Écouter l enjeu soulevé par le client et explorer sa pertinence pour l anamnèse. 2. Une infirmière observe une collègue faire des remarques à un client qu elle considère comme séductrices sur le plan sexuel. Quelle est la première mesure qu elle doit prendre? A. Informer la collègue de la façon dont l interaction a été perçue. B. Signaler le comportement de la collègue à son supérieur. C. S entretenir en privé avec le client pour évaluer la situation. D. Intervenir immédiatement pour protéger le client. RÉPONSE : D 3. Le client qu une infirmière soignait a obtenu son congé. L infirmière intègre ultérieurement un cercle de lecture qui se réunit une fois par mois et découvre que le client en est également membre. Que devrait faire l infirmière dans cette situation sociale récurrente? RÉPONSE : B A. Se retirer du cercle de lecture et le réintégrer après qu un intervalle acceptable se soit écoulé après le congé du client. B. Clarifier à l ancien client que la relation n est plus thérapeutique. C. Consulter sa supérieure pour déterminer s il est acceptable qu elle socialise avec l ancien client. D. Éviter de parler à l ancien client pendant les rencontres du cercle de lecture. Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 5

6 4. Un client adolescent vient de faire l objet d un diagnostic de diabète. Que devrait prendre en compte l infirmière avant d éduquer le client sur son état? RÉPONSE : A A. L âge du client et ses connaissances de son diagnostic. B. L intérêt manifesté par les parents du client pour assister à la séance d éducation et leurs horaires de travail. C. Le style d enseignement préconisé par l infirmière et ses années d expérience. D. La disponibilité d un autre adolescent souffrant du diabète pour assister à la séance et assurer un soutien au client. 5. Malgré sa bienveillance et sa compétence, ainsi que son recours à diverses techniques, une infirmière rencontre des difficultés à établir une relation thérapeutique avec un client. Quelle marche à suivre l infirmière devraitelle adopter? RÉPONSE : D A. Continuer à tenter d établir une relation thérapeutique. B. Faire intervenir les membres de la famille du client dans la prestation de soins. C. Discuter de ses préoccupations avec le client. D. Demander un changement d affectation. Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 6

7 Annexe B : Exemples de questions : La tenue de dossiers Les questions à choix multiple suivantes sont des exemples des questions qui feront partie du test sur La tenue de dossiers. 1. Quelle information l infirmière doit-elle inclure dans toute consignation des soins prodigués à un client? RÉPONSE : A A. La date et l heure de la prestation des soins. B. L heure de la consignation au dossier et l emplacement du client. C. Le nom de l infirmière et le diagnostic qu elle a émis au client. D. La désignation professionnelle de l infirmière et le numéro de son certificat d inscription. 2. Dans laquelle des circonstances suivantes une infirmière est-elle autorisée à consigner au dossier les soins prodigués par un autre prestataire de soins? RÉPONSE : C A. L autre prestataire de soins n est pas membre d une profession réglementée. B. Le client a informé l infirmière des soins qu on lui a prodigués. C. L infirmière est la rapporteuse désignée pendant une situation d urgence. D. L autre prestataire de soins a délégué la consignation au dossier. 3. Une infirmière en région éloignée s occupe régulièrement de la tenue de dossiers des clients. Lequel des énoncés suivants devrait orienter sa décision à l égard de la conservation de ces dossiers de santé? RÉPONSE : A A. Les politiques de l employeur de l infirmière déterminent les directives en matière de conservation. B. L Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario fixe les normes de conservation de dossiers. C. Les dossiers de santé des clients sont détruits lorsque les clients cessent d obtenir des services infirmiers. D. Les affectations des infirmières en région éloignée sont temporaires; par conséquent, la conservation de dossiers relève de la responsabilité du médecin. Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 7

8 4. Une infirmière est convoquée pour aider à faire le transfert d un client pendant qu elle pratique une tenue de dossiers électronique. Que devraitelle faire? RÉPONSE : B A. Éteindre l écran de l ordinateur. B. Mettre fin à la session en se déconnectant. C. Demander à un collègue d achever la tenue de dossiers. D. Laisser la session ouverte, mais revenir dès que possible à l ordinateur. 5. Que devrait faire une infirmière qui constate une erreur dans la consignation effectuée par un autre membre de l équipe soignante dans un système de tenue de dossiers imprimés? RÉPONSE : B A. Supprimer l erreur en utilisant un liquide correcteur et parafer la modification. B. Indiquer qu une erreur a été commise et inscrire l information correcte. C. Rayer l information incorrecte et faire une inscription actualisée. D. Inscrire le fait que le membre de l équipe soignante a fait une erreur et aviser cette personne de son erreur. Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 8

9 Ordre des infirmières et infirmiers de l Ontario Assurance de la qualité : Guide de l Évaluation de l exercice 9

10 101, chemin Davenport Toronto (Ontario) M5R 3P1 Tél. : Sans frais en Ontario : Télécopieur : MAR

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

Définition de la directive 3. Le recours aux ordres médicaux 3. Le contenu de la directive 3. La préparation d une directive 3

Définition de la directive 3. Le recours aux ordres médicaux 3. Le contenu de la directive 3. La préparation d une directive 3 DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Les directives Table des matières Définition de la directive 3 Le recours aux ordres médicaux 3 Le contenu de la directive 3 La préparation d une directive 3 Les politiques qui

Plus en détail

L obligation de déposer un rapport Guide à. l intention des employeurs, exploitants et infirmières

L obligation de déposer un rapport Guide à. l intention des employeurs, exploitants et infirmières L obligation de déposer un rapport Guide à l intention des employeurs, exploitants et infirmières Table des matières Introduction.... 3 Pourquoi faut-il déposer un rapport?... 3 Que fait l Ordre lorsqu

Plus en détail

L administration de médicaments

L administration de médicaments L administration de médicaments Édition révisée 2015 Table des matières Introduction 2 Autorisation 2 Compétence 3 Sécurité 3 Schéma décisionnel : L ordre est-il clair, complet et pertinent? 4 Schéma décisionnel

Plus en détail

Exercer la profession infirmière indépendamment

Exercer la profession infirmière indépendamment Exercer la profession infirmière indépendamment Révisée 2014 Table des matières Introduction 3 La tenue de dossiers 3 Les honoraires et les services 4 Utiliser, recommander, fournir ou vendre des produits

Plus en détail

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés DIRECTIVE PROFESSIONNELLE La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés Mise à jour : 2013 Table des matières Introduction 3 Responsabilités générales des infirmières qui collaborent

Plus en détail

Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers

Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers Instructions et liste de vérification L OIIO retournera toute demande incomplète de Certificat d autorisation

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur

Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur Structure établie pour les cours approuvés par le registrateur Relativement aux décisions du comité de discipline et du comité d aptitude professionnelle et Exigences applicables aux fournisseurs des cours

Plus en détail

Lois et règlements LPSR : champ d application et actes autorisés

Lois et règlements LPSR : champ d application et actes autorisés OUVRAGE DE RÉFÉRENCE Lois et règlements LPSR : champ d application et actes autorisés Table des matières Introduction 3 L énoncé sur le champ d application 3 L énoncé sur le champ d application de la profession

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2013 FINANCEMENT DES PROGRAMMES DE RECYCLAGE DES INF. AUT., INF. PSYCH. AUT. ET INF. AUX. AUT. Direction/Division

Plus en détail

Réintégrer son logement

Réintégrer son logement Accès au logement interdit illégalement Mon locateur peut-il m empêcher d entrer dans Aux termes de la loi, qui peut m obliger à quitter mon logement? Il est illégal pour votre locateur de vous empêcher

Plus en détail

Portefeuille professionnel. Introduction

Portefeuille professionnel. Introduction Ordre des ergothérapeutes de l Ontario Introduction S E C T I O N 1 Cette section est destinée à vous aider à concevoir votre propre portefeuille professionnel. Le but de ce portefeuille et un aperçu de

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Accueil et intégration du nouveau personnel et du personnel en période d essai NUMÉRO : DRH-008 EN VIGUEUR : Le

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures. Services à la clientèle

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures. Services à la clientèle Services à la clientèle Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures Conformément aux normes d accessibilité pour les services à la clientèle Table des matières

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION A. Objet général TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION Adoptée le 27 octobre 2009 (dernière mise à jour le 6 novembre 2013) L adoption de la présente

Plus en détail

Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication

Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s)

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité (la «Politique»)

Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Le présent document peut être obtenu dans d autres formats au www.lagreatwest.com ou en faisant parvenir une demande à l adresse ombudsman@gwl.ca.

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX QU EST-CE QUI CHANGE?

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX QU EST-CE QUI CHANGE? RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX QU EST-CE QUI CHANGE? Afin de mieux vous servir, la Great-West versera aux fournisseurs de service des paiements en bloc planifiés au lieu d émettre un paiement pour chaque demande

Plus en détail

Atelier à l intention des intervenants, partie 1 : Documents déposés par écrit Projet d agrandissement du réseau de Trans Mountain

Atelier à l intention des intervenants, partie 1 : Documents déposés par écrit Projet d agrandissement du réseau de Trans Mountain Atelier à l intention des intervenants, partie 1 : Documents déposés par écrit Projet d agrandissement du réseau de Trans Mountain Avril 2014 Projet d agrandissement du réseau de Trans Mountain Atelier

Plus en détail

Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION

Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION Cette publication a été réalisée par la Direction générale des solutions d affaires en gestion intégrée des ressources du Centre de services partagés du Québec

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

ANNEXE M. Formulaire de consentement. Chantal Thiboutot services d ergothérapie et d ostéopathie 175 Tessier Est Saint-Casimir, G0A 3L0 418 339-3789

ANNEXE M. Formulaire de consentement. Chantal Thiboutot services d ergothérapie et d ostéopathie 175 Tessier Est Saint-Casimir, G0A 3L0 418 339-3789 Sujet no: ANNEXE M. Formulaire de consentement Chantal Thiboutot services d ergothérapie et d ostéopathie 175 Tessier Est Saint-Casimir, G0A 3L0 418 339-3789 Chercheuse : Chantal Thiboutot, étudiante interne

Plus en détail

FORMULAIRE DE SOUMISSION D UNE DEMANDE D OFFRE DE SERVICES (DOS) POUR : DOS >insérer le numéro de DOS. Enveloppe n o 1. Services de transport scolaire

FORMULAIRE DE SOUMISSION D UNE DEMANDE D OFFRE DE SERVICES (DOS) POUR : DOS >insérer le numéro de DOS. Enveloppe n o 1. Services de transport scolaire FORMULAIRE DE SOUMISSION D UNE DEMANDE D OFFRE DE SERVICES (DOS) POUR : DOS >insérer le numéro de DOS Enveloppe n o 1 Services de transport scolaire Pour >insérer le nom du consortium Présenté par : 1

Plus en détail

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE Service de psychologie et d orientation S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE CONSULTATION PSYCHOLOGIQUE Ce feuillet a pour but de vous renseigner sur le processus d aide que vous allez entreprendre au Service

Plus en détail

FAQ sur le programme CTM généralités

FAQ sur le programme CTM généralités INSCRIPTION Dois-je être conseiller en voyages certifié (CTC) avant de passer à l accréditation de gestionnaire en voyages certifié (CTM)? Non, par contre vous devez avoir accumulé cinq (5) ans d expérience

Plus en détail

Droits et accueil des usagers

Droits et accueil des usagers Système de santé Droits et accueil des usagers Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de

Plus en détail

GUIDE DE DEMANDE D INSCRIPTION AU REGISTRE ONTARIEN DES PSSP

GUIDE DE DEMANDE D INSCRIPTION AU REGISTRE ONTARIEN DES PSSP GUIDE DE DEMANDE D INSCRIPTION AU REGISTRE ONTARIEN DES PSSP Ce formulaire comprend quatre sections : coordonnées, éducation et formation, renseignements sur l emploi et sondage sur les ressources humaines

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie.

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. La supervision des stagiaires Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. Coordonnatrices de stage Joanne Cardinal 120 Université/University(14002)

Plus en détail

Norme d exercice professionnel. Tenue des dossiers. Guide sur la norme d exercice professionnel. 2007 Ordre des physiothérapeutes de l Ontario

Norme d exercice professionnel. Tenue des dossiers. Guide sur la norme d exercice professionnel. 2007 Ordre des physiothérapeutes de l Ontario Tenue des dossiers Guide sur la norme d exercice 2007 Ordre des physiothérapeutes de l Ontario 2009 2007 Ordre des physiothérapeutes de l Ontario www.collegept.org Révisé en janvier 2007 Remarque: Le Guide

Plus en détail

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE DIRIGEANT D AGENCE Consignes de l évaluation certificative 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES POUR L ÉVALUATION CERTIFICATIVE Méthodologie La présente évaluation certificative visant l obtention d un permis a pour

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Déclaration de principe de l AIAANB Obligation de rendre compte

Déclaration de principe de l AIAANB Obligation de rendre compte Obligation de rendre compte Éclaircir des questions pertinentes pour la profession des soins Rappeler aux IAA leur obligation de respecter le Code de déontologie et les Normes de Informer les autres membres

Plus en détail

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200 Commission des alcools Alcohol and Gaming et des jeux de l Ontario Commission of Ontario Inscription pour les jeux et loteries Licensing and Registration 90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE

Plus en détail

Programme d aide au congé parental des avocats et avocates Foire aux questions

Programme d aide au congé parental des avocats et avocates Foire aux questions Programme d aide au congé parental des avocats et avocates Foire aux questions 1. Qu est-ce que le programme d aide au congé parental des avocats et avocates? Le Programme d aide au congé parental des

Plus en détail

Régime de soins de santé de la fonction publique

Régime de soins de santé de la fonction publique Régime de soins de santé de la fonction publique Effectuer l adhésion préalable Table des matières Introduction... i Ayez les renseignements suivants à portée de la main... 1 Protection de vos renseignements

Plus en détail

Normes professionnelles, édition révisée 2002

Normes professionnelles, édition révisée 2002 NORME D EXERCICE Normes professionnelles, édition révisée 2002 Table des matières Introduction 3 Normes 4 Application des connaissances 4 Connaissances 5 Déontologie 6 Leadership 7 Maintien de la compétence

Plus en détail

APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet

APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet Rév. février 2008 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Notre mission, notre vision et nos objectifs... 2 3. Principes directeurs des partenariats

Plus en détail

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement Agence de la consommation en matière financière du Canada Financial Consumer Agency of Canada Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel [TRADUCTION] Citation : W. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 537 Appel No. AD-13-697 ENTRE : W. F. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559 Demande de règlement au titre de l assurance-vie Représentant de BMO Banque de Montréal : (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

EXPLICATION SOMMAIRE AUX MEMBRES

EXPLICATION SOMMAIRE AUX MEMBRES EXPLICATION SOMMAIRE AUX MEMBRES PROPOSITIONS À EXAMINER À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2014 Le CRCIC a reçu trois propositions de membres ainsi que des déclarations à l appui des propositions des membres,

Plus en détail

Espace client Guide du participant

Espace client Guide du participant Espace client Guide du participant Votre dossier d assurance collective en ligne ON S INVESTIT, POUR VOUS. ia.ca ia Groupe financier est une marque de commerce sous laquelle l Industrielle Alliance, Assurance

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

PRINCIPES ÉTHIQUES, CODE D ÉTHIQUE ET PROCÉDURES D APPLICATION

PRINCIPES ÉTHIQUES, CODE D ÉTHIQUE ET PROCÉDURES D APPLICATION PRINCIPES ÉTHIQUES, CODE D ÉTHIQUE ET PROCÉDURES D APPLICATION Veuillez noter que cette traduction a été fournie en toute bonne foi, pour la commodité des Membres de l API, mais que la version en langue

Plus en détail

UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031)

UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031) UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031) Stage1 : COM6050 Superviseure : (Préalable : 45 crédits complétés) Note : pour réaliser un plan de communication dans le cadre

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ. Titre du projet : Registre élargi du réseau sur la forme autosomique dominante de la maladie d Alzheimer (DIAN)

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ. Titre du projet : Registre élargi du réseau sur la forme autosomique dominante de la maladie d Alzheimer (DIAN) FORMULAIRE DE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ Titre du projet : Registre élargi du réseau sur la forme autosomique dominante de la maladie d Alzheimer (DIAN) Investigateur principal : Randall Bateman, docteur en

Plus en détail

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015)

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015) Bourse d études de l Ontario pour personnes handicapées (BEPH) Bourse canadienne servant à l achat d équipement et de services pour étudiants ayant une incapacité permanente (BC-ESEIP) 2015-2016 De quoi

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

RÈGLES du COMITÉ D AUDIT (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de YELLOW MÉDIA LIMITÉE

RÈGLES du COMITÉ D AUDIT (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de YELLOW MÉDIA LIMITÉE RÈGLES du COMITÉ D AUDIT (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de YELLOW MÉDIA LIMITÉE AUTORITÉ La responsabilité principale de la communication de l information financière et des contrôles et procédures

Plus en détail

OCSWSSW Code de déontologie et manuel des normes d exercice deuxième édition

OCSWSSW Code de déontologie et manuel des normes d exercice deuxième édition PRINCIPE II : COMPÉTENCE ET INTÉGRITÉ Les membres de l Ordre maintiennent leur compétence et intégrité dans l exercice de leur profession et se conforment aux normes de l Ordre énoncées dans le «Code de

Plus en détail

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien www.drsaintlaurent.com RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS SUR LE CLIENT Veuillez répondre de façon détaillée aux questions suivantes. N hésitez pas à m informer

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Permis Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec à l intention de l infirmière de la France admissible à l Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

Relais IP de Shaw - Foire aux questions

Relais IP de Shaw - Foire aux questions Relais IP de Shaw - Foire aux questions Qu est-ce que le relais IP de Shaw? Le service de relais IP de Shaw permet aux personnes sourdes ou malentendantes d effectuer ou de recevoir des appels relais sous

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

Cours du Certificat de préparation des jeunes travailleurs (YWRCC)

Cours du Certificat de préparation des jeunes travailleurs (YWRCC) Cours du Certificat de préparation des jeunes travailleurs (YWRCC) SÉCURITÉ ET ÉQUITÉ AU TRAVAIL, UNE RECETTE GAGNANTE www.lrws.gov.sk.ca/ywrcc Ministère des Relations et de la Sécurité en milieu de travail

Plus en détail

RÈGLEMENT 32. Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. concernant

RÈGLEMENT 32. Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. concernant RÈGLEMENT 32 Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec concernant La procédure d examen des plaintes des usagers Règlement adopté par le conseil d administration,

Plus en détail

20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3

20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3 www.metrolinx.com 20 Bay Street, Suite 600 Toronto, ON M5J 2W3 20 rue Bay, bureau 600 Toronto, ON M5J 2W3 Politique de protection de la vie privée Metrolinx apprécie et respecte votre vie privée. Metrolinx

Plus en détail

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues NOTE IMPORTANTE Conformément à l alinéa 2 de l article 12 des Lettres patentes constituant l Ordre professionnel des sexologues

Plus en détail

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ)

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ) Guide du SCECIM Politique et méthode relatives à la qualification sectorielle dans le cadre du système canadien d évaluation de la conformité des instruments médicaux (SCECIM) juin 2003 Programmes d accréditation

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions Demande de propositions Visant la reconception graphique et la conception graphique régulière de la revue Education Canada de l Association canadienne d éducation Lancée par : L Association canadienne

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine.

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. Article 1 1.1 Mise à part pour les membres d office,

Plus en détail

The Manitowoc Company, Inc.

The Manitowoc Company, Inc. The Manitowoc Company, Inc. POLITIQUE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES 11FitzPatrick & Associates 4/5/04 1 Document confidentiel Version 4.0 SOMMAIRE PARTIE 1 - Politique PARTIE 2 - Traitement des

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES 209 GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES TABLE DES MATIÈRES Pages OBJECTIFS... 1 SECTION I - CLAUSES INTERPRÉTATIVES... 1 SECTION II - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

SYLLABUS (STAGES) PROGRAMME DE COMMUNICATION (communication marketing)

SYLLABUS (STAGES) PROGRAMME DE COMMUNICATION (communication marketing) SYLLABUS (STAGES) PROGRAMME DE COMMUNICATION (communication marketing) COM6080 - Stage en communication marketing Superviseure de stage : Isabelle Beaudin Ubeaudin.isabelle@uqam.ca 514-588-8340 OBJECTIFS

Plus en détail

A8 Remplir le RE 101. Représentants de Service Canada

A8 Remplir le RE 101. Représentants de Service Canada A8 Remplir le RE 101 Représentants de Service Canada Remplir un RE 101 Présenté par Service Canada Présentation sur le RE Web Sujets Questions et réponses concernant les RE 1 Sujets RE Web RE Web en bref,

Plus en détail

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle COAMF- Normes en matière de médiation familiale Liste de contrôle 1 1. LA TENUE DES DOSSIERS Date d ouverture; Source de référence du dossier,

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION VERSION 1 Créée le 24 août 2012 (v1), par Christian Lambert Table des matières 1 INTRODUCTION 1 2 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ 2 2.1 VERROUILLAGE

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER

POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER -+ POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER En tant qu entreprise de services, BBA se conforme à la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur

Plus en détail

Manuel d utilisation de l Outil de réservation en ligne pour les partenaires de l Apprentissage en ligne

Manuel d utilisation de l Outil de réservation en ligne pour les partenaires de l Apprentissage en ligne 1 Manuel d utilisation de l Outil de réservation en ligne pour les partenaires de l Apprentissage en ligne Contact North Contact Nord, 2012. Tous droits réservés. Contact North Contact Nord est une société

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction :

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction : 28 FÉVRIER 2014 INVITATION À PRÉSENTER DES DOSSIERS-COMMENTAIRES EXAMEN DU CLASSEMENT DU MÉTIER: MÉCANICIEN-MONTEUR OU MÉCANICIENNE-MONTEUSE DE CONSTRUCTION Conformément l al. 1, par. (6), art. 2 du Règlement

Plus en détail

Convention de bénévolat. Saison 2013

Convention de bénévolat. Saison 2013 Convention de bénévolat Saison 2013 Convention de bénévolat Entreprise d économie sociale fondée en 2001, le Consortium Écho-Logique se distingue par sa vision axée sur les valeurs de l écocitoyenneté

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE (PE) sur la mobilité des apprentis de la région de l Atlantique. Questions et réponses

PROTOCOLE D ENTENTE (PE) sur la mobilité des apprentis de la région de l Atlantique. Questions et réponses PROTOCOLE D ENTENTE (PE) sur la mobilité des apprentis de la région de l Atlantique Questions et réponses Généralités 1. Avec qui dois-je communiquer pour obtenir de l information sur la façon de devenir

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur

CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur Préambule L informatique doit respecter l identité humaine, les droits de l homme, la vie privée et les libertés. Cette charte définit les conditions

Plus en détail

certificat de qualification professionnelle

certificat de qualification professionnelle Examen du certificat de qualification professionnelle Guide à l intention des candidats Imprimé sur du papier recyclé 10-117 ISBN 978-1-4435-4041-4 (PDF) ISBN 978-1-4435-4042-1 (TXT) Imprimeur de la Reine

Plus en détail

Conditions Générales du RME

Conditions Générales du RME 1. Champ d application 1 2. Règlement RME 1 3. Prestations du RME 1 3.1 Généralités 1 3.2 Enregistrement 1 3.3 Liste des Méthodes 2 3.4 Conditions d Enregistrement 2 3.5 Demandes d enregistrement 2 3.6

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Directives destinées aux dépositaires

Directives destinées aux dépositaires Directives destinées aux dépositaires pour évaluer leur conformité avec la Loi sur l accès et la protection en matière de renseignements personnels sur la santé (LAPRPS) Le présent document vise à aider

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER)

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) Adoptée à la Commission des études du 28 février 2008 2 1 PRÉAMBULE Le Collège

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction

ADOPTION : Comité de direction PROGRAMME PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 28 avril 2015 SECTION : Programme NUMÉRO : PG304 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction

Plus en détail

Politiques et procédures

Politiques et procédures Approuvée par : Conseil d administration Page 1 de 6 Politique en cas d atteinte à la vie privée NOTE: Il s'agit d'une politique conjointe du Groupe de travail des agents de la protection de la vie privée.

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail