3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)"

Transcription

1 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin Conception graphique : Rachèle Bélanger

2 La jalousie = pour signaler un danger Une plus grande distance de l autre Soit : Un/e Rival/e Une relation insatisfaisante réel/le ou imaginé/e)

3 La jalousie est un signal de : MANQUE DE CONFIANCE En MOI? ou En L AUTRE? ou Concernant la solidité de la RELATION??

4 La jalousie pour moi et est en lien avec : De l Insécurité sur ma valeur personnelle en comparaison de quelqu un d autre La jalousie pour l autre en lien avec : Des signes d intérêt sexuels envers les autres (jeux de séduction) Des attentes/besoins affectifs non comblés Un changement dans ses sentiments et ses attentions envers moi

5 La jalousie pour la relation : Une relation peu engagée, fragile Une relation peu satisfaisante ou incompatible À chaque fois qu une réaction de jalousie apparaît, il peut être utile de l analyser selon ces trois angles : Moi? L autre? La relation?

6 1. JALOUSIE VIGILANCE (JALOUSIE normale) = Être vigilant = Veiller sur nos intérêt /observer Vouloir garder une place spéciale Vouloir protéger la relation et l intimité sexuelle

7 À la base la relation est équilibrée : Chacun a confiance en soi et en l autre confiance en soi se sentir digne d être aimée MAIS confiance en l autre attitude de respect et témoignage d affection Il survient un inconfort lié à un élément déclencheur qui cause un CHANGEMENT et UN MALAISE dans la relation ou concernant l attitude/le comportement de l autre

8 COMMENT COMPOSER AVEC LA JALOUSIE NORMALE Réfléchir sur l élément déclencheur Faire le point sur moi Qu est-ce qui me dérange? (clarifier les faits, les impressions) Avec quoi ou avec qui je me sens en compétition? Quelle est mon insécurité ou mon besoin insatisfait? Faire le point sur l autre Est-ce que ma/mon partenaire me témoigne de l importance ou est-il/elle devenu dévalorisant? Fait-il/elle des jeux de séduction ou a-t-il/elle des relations privilégiées avec d autres?

9 Est-ce que l autre est moins disponible ou moins intéressé/e à moi et plus envers les autres ou ses activités personnelles? Faire le point sur ma relation Suis-je satisfait/e de ma relation (attentes/besoins)? Quelle genre de relations (affective et sexuelle) est-ce que je veux vivre? SOLUTIONS Clarifier l insatisfaction, le besoin ou l insécurité qui est en cause (= la ½ du problème de réglé) Rechercher des solutions (de façon personnelles et en couple)

10 Solutions personnelles : Me développer (me développer une vie personnelle intéressante, des relations amicales, des loisirs, etc.) et arrêter d attendre après l autre Trouver des façons de combler les besoins que l autre ne peut pas combler En couple : Clarifier les points de vue de chacun Discuter des limites sur l intimité avec les autres pour développer des règles communes (physiques et affectives, jeux de séduction) Discuter des attentes sur les plans affectif et sexuel pour vivifier la relation et favoriser le rapprochement (ex. : les appuis, le temps passé ensemble, etc.)

11 Le couple gagnant: Chacun est capable d avoir une liberté individuelle tout en étant en couple Le couple a des règles communes de fonctionnement sur les plans sexuels et affectifs Ils communiquent pour trouver des solutions communes lorsqu il y a des insatisfactions Une RELATION ÉQUILIBRÉE = L ÉQUILIBRE relationnel (l interdépendance) Avec SOI ET Avec L AUTRE JARDIN PRIVÉ (Indépendance personnelle) ATTACHEMENT (Dépendance amoureuse)

12 2. JALOUSIE POSSESSIVE Le danger est perçu partout, toujours (c est de l hypervigilance) La jalousie pour moi Je manque de confiance en moi JALOUSIE = PEUR du rejet, D être seule, abandonnée, trompée *Attention : Le comportement peu valorisant ou rejetant de l autre peut attiser l anxiété

13 Une relation fragile peut aussi soulever de l anxiété. En ce qui me concerne, mon anxiété est aussi en lien avec : des attentes irréalistes sur l amour des règles relationnelles rigides telles que : - «L autre va combler tous mes besoins» (insatiables) d affection - «Je dois être son seul centre d attention» - «Je dois être la seule personne de qui mon/ma partenaire a été amoureux/se» - «Mon amoureux/se ne doit passer du temps qu avec moi» - «L autre ne doit penser à aucune autre personne» - «Il/elle ne doit faire aucune activité ou n avoir aucune conversation avec quelqu un d autre» * Ces croyances réduisent l adaptation à plusieurs situations et amènent de l auto-dévalorisation.

14 Des signes : Se sentir anxieux/se lorsque votre partenaire regarde ou parle à quelqu un d autre Tenter de contrôler les pensées et les actions de l autre (ex. tenue vestimentaire) Monopoliser l attention de l autre et l isoler de son réseau social (être toujours ensemble) Surveiller les allées et venues et les contacts : Où étais-tu? Avec qui? Pourquoi n as-tu pas répondu à mon appel? Tenter de se faire réassurer par son/sa partenaire mais refuser ses explications Tenter de contrôler l autre par : Des crises, des plaintes ou du retrait (bouder)

15 Quoi faire si on est avec un/e jaloux/se : Les pièges à éviter : Ne pas prendre la jalousie de l autre sur ses épaules Ne pas se justifier constamment (on entre dans le jeu de l autre et ça lui donne du pouvoir) Ne pas changer ses comportements (lorsqu ils sont sains) car ça n a aucun effet sur les insécurités de l autre et ça finit par étouffer la relation. Les témoignages d amour multipliés ne calment jamais l inquiétude de l autre et amènent de l impuissance. À faire Réviser les croyances personnelles pour des pensées plus réalistes: EX. : Changer «Mon amour va le transformer» en «Sa jalousie lui appartient»

16 La jalousie possessive - Est une forme de violence psychologique par les tentatives multipliées de contrôler l autre - Elle crée un climat de tension et de suspicion Comment composer avec SA PROPRE JALOUSIE 1. Se développer, renforcer son estime personnelle et arrêter d attendre après l autre pour être valorisée 2. Admettre sa jalousie (s assumer). JE suis jaloux/se?

17 3. Reconnaître sa colère Arrêter de : À faire : - Nourrir les pensée irrationnelles et les scénarios - Chercher à contrôler l autre Se calmer avant d agir Réfléchir aux conséquences de tes gestes et paroles (l impulsivité peut amener à blesser l autre) Prendre d autres moyens que la crise pour dire à ton ami/e son importance pour toi Les crises ça tue la relation

18 4. Réfléchir sur sa jalousie pour éviter l escalade de réactions 5. Avouer sa jalousie pour obtenir le support du partenaire dans la recherche du changement (Ça me met mal à l aise lorsque )

19 6. CONSULTE : Si tu n es pas capable de composer avec ton anxiété et ta colère Pour découvrir le besoin lié à la jalousie afin de trouver des solutions et de te responsabiliser face à ce besoin 7. Dis-toi que : décider de faire confiance est un choix 8. Si tu as un doute sur la confiance que tu peux accorder à l autre, c est peut-être un signe que son attitude ou que la relation pose problème.

20 Consulter peut aider à clarifier où tu en es face à ta relation.

21 3. JALOUSIE OBSESSIONNELLE Colère et doute constant envers l autre et suspicion envers les autres L un cherche constamment à surveiller ou à éprouver l autre : Prendre en filature, espionner, fouiller les courriels, etc. Mets des pièges, harcèle, fait du chantage, des menaces, accuse Être jaloux du passé amoureux de l autre Il peut y avoir des menaces de mort ou de suicide Tu es jaloux/se Si tu as de la difficulté à gérer ta colère Si tu exerces du contrôle de façon répétitive Tu peux obtenir du support de: OPTION : Du CLSC de ton quartier Si tu as des idées suicidaires, communique avec : Suicide-Action Montréal au APPELLE ( )

22 Pour le/la partenaire : Il est utile de rechercher de l aide car vivre cette situation est très déstabilisant: Consulte pour du support psychosocial Ce niveau de jalousie est si intense que les crises répétées créent un stress pouvant amener des problèmes de santé physique et /ou émotive Il est normal de ressentir de la confusion et d être désorientée dans cette situation Il est normal d avoir besoin de support et de conseils d une personne extérieure qui ne te juge pas Si tu as peur pour ta sécurité : Ex. Lors de menaces ou en situation de crise (911) Tu peux obtenir du support de : SOS Violence conjugale (relation amoureuse sans cohabitation incluse): 24 h / jour 7 jours : Consulte sans hésitation pour savoir comment mieux te protéger

23 Il est aussi utile de rechercher de l aide auprès d une personne ayant un rôle institutionnel défini. Parfois il y a arrêt de la violence avec une figure d autorité : Faire une plainte à la police Faire envoyer une lettre d avocat pour avoir un interdit d approcher Aviser la sécurité des endroits que tu fréquentes (cégep, travail) Il peut y avoir escalade de violence sur les plans psychologique, physique et sexuel. Cette forme de jalousie peut s installer après un temps de relation stable. Les crises peuvent être cycliques. À ce stade il est important d aller chercher de l aide. Si ton partenaire fait des menaces de suicide, ne reste pas seul/e dans le secret. Tu peux obtenir du support de : Suicide-Action Montréal (Pour les personnes ayant des idées suicidaires et leur entourage) 24 h jour 7 jours: APPELLE ( ) ou compose le 911,

24 Une relation saine est faite de respect et de confiance Il est parfois nécessaire de faire le point sur une relation malsaine même si l on est attaché à l autre. La répétition des crises détruit l estime de soi et peut amener des problèmes de santé physique, ou émotive S acharner sur une situation sans espoir de changement est destructeur Dans certains cas, ça ne change pas sans aide

25 Un rappel La jalousie n est pas une preuve d amour AMOUR : «Attention, reconnaissance, respect, engagement et surtout communication honnête et ouverte» Pasini, 2006 La jalousie est une question de : De circonstances (partenaire attrayante et convoitée, retour d une ex, changement dans la relation, etc.) Possessivité Manque de confiance en soi (peur d être délaissée) Manque de confiance en l autre (comportement séducteur, fidélité, sincérité du sentiment amoureux?) De relation insatisfaisante ou incompatible Il y a différents niveaux d intensité de jalousies.

26 Tu peux obtenir de l aide non jugeant pour améliorer ta situation N hésites pas! Services psychosociaux et de santé Cégep Marie-Victorin A-005 du Rond-Point AUTRES RESSOURCES : OPTION : Suicide-Action Montréal (pour les personnes ayant des idées suicidaires et leur entourage) 24 h / jour - 7 jours, APPELLE ( ) CLSC de ton quartier TEL-JEUNES : TEL-AIDE : SOS violence conjugale : (écoute, support, référence : 24 h / jour - 7 jours)

27 BIBLIOGRAPHIE LIVRES: Dryden, Windy. Maîtrisez votre jalousie. Collection Guide de survie. Ed. Broquet, 2007 Pasini, Willy. La jalousie. Ed. Odile Jacob, 2006 Potter Efron, Ron et Potter Efron, Pat, Letting go of anger, new Harbinger Publications, Oakland, Sites web: Larivey, Michelle. La jalousie amoureuse (2011) La jalousie, quand l amour devient méfiance Cheminer avec ma jalousie. La lettre du psy, vol.6, no.8a, septembre 2002

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

L interinfluence dans les relations humaines

L interinfluence dans les relations humaines L interinfluence dans les relations humaines Conception et réalisationr : J. François Tremblay, Formateur-consultant et chargé de cours à : UQAM / UQO / UQAR On peut considérer la personne humaine comme

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours.

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours. Les ID Comment vas-tu? Questionnaire pour les enfants Bonjour! Ce questionnaire est composé de plusieurs parties. Tes réponses nous sont nécessaires pour mieux comprendre ce qui, à ton avis, est important

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE

CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE Depuis ses origines, Maison l Échelon s inspire de valeurs humanistes qui placent la dignité de la personne au premier plan. Le client souffrant de maladie psychiatrique est une

Plus en détail

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque:

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque: GUIDE D ENTREVUE TROUSSE DE SOUTIEN À L ÉVALUATION DU RISQUE D ALIÉNATION PARENTALE Véronique Lachance Marie-Hélène Gagné Ce guide d entrevue a été conçu pour vous aider à documenter les situations familiales

Plus en détail

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 LA PENSÉE À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 Il n y a rien de plus pratique qu une pensée saine. Peu importe les circonstances ou les buts, peu importe où vous vous trouvez ou les problèmes

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE Bonjour. Voici un questionnaire anonyme pour lequel nous demandons la participation des élèves de 6 ème primaire, 1 ère,

Plus en détail

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux III. Comprendre vos réactions Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux Nous, les humains, avons plusieurs besoins essentiels et fondamentaux (Rosenberg, 2004). Nous ressentons des émotions

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation 1. Introduction Constat : La cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des élèves comme le principal lieu d expression

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca 5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 LES TECHNIQUES D INTERVENTION Accepter mes propres émotions, éviter l affrontement, respecter l image du jeune. Ce n est pas toujours évident d intervenir

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

GPS Qu est-ce que l intégrité?

GPS Qu est-ce que l intégrité? LA CONGRUENCE PÉDAGOGIQUE Intention du dialogue X Prise de conscience Prise de position Prise en charge GPS Qu est-ce que l intégrité? Quels sont les messages clés que tu veux faire ressortir pendant le

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

LE MARKETING SOCIAL ET

LE MARKETING SOCIAL ET LE MARKETING SOCIAL ET LA PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE MARIE-HÉLÈNE GAGNÉ 6ème Colloque québécois sur la maltraitance envers les enfants et les adolescents Montréal, 29 octobre 2013 LE FARDEAU DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Introduction par effraction

Introduction par effraction Introduction par effraction Les gens qui sont victimes d une introduction par effraction peuvent être affectés pour d autres raisons que la perte de leurs biens. Ils peuvent ressentir de fortes émotions

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire.

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. Conseil général du Lot é t e r p o La pr chez l enfant s n a 6 à 0 de Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. La propreté, cela ne s apprend pas! Maman, je vais certainement te surprendre,

Plus en détail

DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES :

DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES : DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES : Recette «Pain farci à la viande» Es-tu accro??? Mots cachés

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

GUIDE D ENTREVUE DE SÉLECTION DU PERSONNEL

GUIDE D ENTREVUE DE SÉLECTION DU PERSONNEL GUIDE D ENTREVUE DE SÉLECTION DU PERSONNEL 6 Au moment de l entrevue, le comité de sélection doit : faire remplir la fiche d identité du candidat; informer le candidat de l existence de mesures de prévention

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

Aider une personne atteinte de cancer

Aider une personne atteinte de cancer Aider une personne atteinte de cancer Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Il est fort probable que vous connaissez une personne peut-être un voisin, un collègue

Plus en détail

QUI ES-TU MON AMOUR?

QUI ES-TU MON AMOUR? QUI ES-TU MON AMOUR? 200 questions à se poser pour mieux se connaître. Un livre jeu créé par Mon Couple Heureux 1 Sommaire 1. Informations importantes à propos de ce livre... 3 2. Présentation... 4 3.

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort relation SRLF Paris, 11-12-13 mai C.LE BRIS BENAHIM Psychothérapeute - Formatrice Quimper CHIC Comment le vécu

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

Le harcèlement psychologique au travail

Le harcèlement psychologique au travail COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Le harcèlement psychologique au travail COMPRENDRE PRÉVENIR COMPRENDRE Au Québec, chaque salarié a droit à un milieu de travail où il n y a pas de harcèlement psychologique.

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

L'engagement http://gazette.ditaime.com/article/38.html

L'engagement http://gazette.ditaime.com/article/38.html L'engagement http://gazette.ditaime.com/article/38.html Définition Que veut dire au juste le mot engagement? Le dictionnaire nous en donne la définition suivante : «Promesse formelle, acte par lequel une

Plus en détail

J ai besoin d aide...

J ai besoin d aide... J ai besoin d aide... Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace.

Plus en détail