3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)"

Transcription

1 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin Conception graphique : Rachèle Bélanger

2 La jalousie = pour signaler un danger Une plus grande distance de l autre Soit : Un/e Rival/e Une relation insatisfaisante réel/le ou imaginé/e)

3 La jalousie est un signal de : MANQUE DE CONFIANCE En MOI? ou En L AUTRE? ou Concernant la solidité de la RELATION??

4 La jalousie pour moi et est en lien avec : De l Insécurité sur ma valeur personnelle en comparaison de quelqu un d autre La jalousie pour l autre en lien avec : Des signes d intérêt sexuels envers les autres (jeux de séduction) Des attentes/besoins affectifs non comblés Un changement dans ses sentiments et ses attentions envers moi

5 La jalousie pour la relation : Une relation peu engagée, fragile Une relation peu satisfaisante ou incompatible À chaque fois qu une réaction de jalousie apparaît, il peut être utile de l analyser selon ces trois angles : Moi? L autre? La relation?

6 1. JALOUSIE VIGILANCE (JALOUSIE normale) = Être vigilant = Veiller sur nos intérêt /observer Vouloir garder une place spéciale Vouloir protéger la relation et l intimité sexuelle

7 À la base la relation est équilibrée : Chacun a confiance en soi et en l autre confiance en soi se sentir digne d être aimée MAIS confiance en l autre attitude de respect et témoignage d affection Il survient un inconfort lié à un élément déclencheur qui cause un CHANGEMENT et UN MALAISE dans la relation ou concernant l attitude/le comportement de l autre

8 COMMENT COMPOSER AVEC LA JALOUSIE NORMALE Réfléchir sur l élément déclencheur Faire le point sur moi Qu est-ce qui me dérange? (clarifier les faits, les impressions) Avec quoi ou avec qui je me sens en compétition? Quelle est mon insécurité ou mon besoin insatisfait? Faire le point sur l autre Est-ce que ma/mon partenaire me témoigne de l importance ou est-il/elle devenu dévalorisant? Fait-il/elle des jeux de séduction ou a-t-il/elle des relations privilégiées avec d autres?

9 Est-ce que l autre est moins disponible ou moins intéressé/e à moi et plus envers les autres ou ses activités personnelles? Faire le point sur ma relation Suis-je satisfait/e de ma relation (attentes/besoins)? Quelle genre de relations (affective et sexuelle) est-ce que je veux vivre? SOLUTIONS Clarifier l insatisfaction, le besoin ou l insécurité qui est en cause (= la ½ du problème de réglé) Rechercher des solutions (de façon personnelles et en couple)

10 Solutions personnelles : Me développer (me développer une vie personnelle intéressante, des relations amicales, des loisirs, etc.) et arrêter d attendre après l autre Trouver des façons de combler les besoins que l autre ne peut pas combler En couple : Clarifier les points de vue de chacun Discuter des limites sur l intimité avec les autres pour développer des règles communes (physiques et affectives, jeux de séduction) Discuter des attentes sur les plans affectif et sexuel pour vivifier la relation et favoriser le rapprochement (ex. : les appuis, le temps passé ensemble, etc.)

11 Le couple gagnant: Chacun est capable d avoir une liberté individuelle tout en étant en couple Le couple a des règles communes de fonctionnement sur les plans sexuels et affectifs Ils communiquent pour trouver des solutions communes lorsqu il y a des insatisfactions Une RELATION ÉQUILIBRÉE = L ÉQUILIBRE relationnel (l interdépendance) Avec SOI ET Avec L AUTRE JARDIN PRIVÉ (Indépendance personnelle) ATTACHEMENT (Dépendance amoureuse)

12 2. JALOUSIE POSSESSIVE Le danger est perçu partout, toujours (c est de l hypervigilance) La jalousie pour moi Je manque de confiance en moi JALOUSIE = PEUR du rejet, D être seule, abandonnée, trompée *Attention : Le comportement peu valorisant ou rejetant de l autre peut attiser l anxiété

13 Une relation fragile peut aussi soulever de l anxiété. En ce qui me concerne, mon anxiété est aussi en lien avec : des attentes irréalistes sur l amour des règles relationnelles rigides telles que : - «L autre va combler tous mes besoins» (insatiables) d affection - «Je dois être son seul centre d attention» - «Je dois être la seule personne de qui mon/ma partenaire a été amoureux/se» - «Mon amoureux/se ne doit passer du temps qu avec moi» - «L autre ne doit penser à aucune autre personne» - «Il/elle ne doit faire aucune activité ou n avoir aucune conversation avec quelqu un d autre» * Ces croyances réduisent l adaptation à plusieurs situations et amènent de l auto-dévalorisation.

14 Des signes : Se sentir anxieux/se lorsque votre partenaire regarde ou parle à quelqu un d autre Tenter de contrôler les pensées et les actions de l autre (ex. tenue vestimentaire) Monopoliser l attention de l autre et l isoler de son réseau social (être toujours ensemble) Surveiller les allées et venues et les contacts : Où étais-tu? Avec qui? Pourquoi n as-tu pas répondu à mon appel? Tenter de se faire réassurer par son/sa partenaire mais refuser ses explications Tenter de contrôler l autre par : Des crises, des plaintes ou du retrait (bouder)

15 Quoi faire si on est avec un/e jaloux/se : Les pièges à éviter : Ne pas prendre la jalousie de l autre sur ses épaules Ne pas se justifier constamment (on entre dans le jeu de l autre et ça lui donne du pouvoir) Ne pas changer ses comportements (lorsqu ils sont sains) car ça n a aucun effet sur les insécurités de l autre et ça finit par étouffer la relation. Les témoignages d amour multipliés ne calment jamais l inquiétude de l autre et amènent de l impuissance. À faire Réviser les croyances personnelles pour des pensées plus réalistes: EX. : Changer «Mon amour va le transformer» en «Sa jalousie lui appartient»

16 La jalousie possessive - Est une forme de violence psychologique par les tentatives multipliées de contrôler l autre - Elle crée un climat de tension et de suspicion Comment composer avec SA PROPRE JALOUSIE 1. Se développer, renforcer son estime personnelle et arrêter d attendre après l autre pour être valorisée 2. Admettre sa jalousie (s assumer). JE suis jaloux/se?

17 3. Reconnaître sa colère Arrêter de : À faire : - Nourrir les pensée irrationnelles et les scénarios - Chercher à contrôler l autre Se calmer avant d agir Réfléchir aux conséquences de tes gestes et paroles (l impulsivité peut amener à blesser l autre) Prendre d autres moyens que la crise pour dire à ton ami/e son importance pour toi Les crises ça tue la relation

18 4. Réfléchir sur sa jalousie pour éviter l escalade de réactions 5. Avouer sa jalousie pour obtenir le support du partenaire dans la recherche du changement (Ça me met mal à l aise lorsque )

19 6. CONSULTE : Si tu n es pas capable de composer avec ton anxiété et ta colère Pour découvrir le besoin lié à la jalousie afin de trouver des solutions et de te responsabiliser face à ce besoin 7. Dis-toi que : décider de faire confiance est un choix 8. Si tu as un doute sur la confiance que tu peux accorder à l autre, c est peut-être un signe que son attitude ou que la relation pose problème.

20 Consulter peut aider à clarifier où tu en es face à ta relation.

21 3. JALOUSIE OBSESSIONNELLE Colère et doute constant envers l autre et suspicion envers les autres L un cherche constamment à surveiller ou à éprouver l autre : Prendre en filature, espionner, fouiller les courriels, etc. Mets des pièges, harcèle, fait du chantage, des menaces, accuse Être jaloux du passé amoureux de l autre Il peut y avoir des menaces de mort ou de suicide Tu es jaloux/se Si tu as de la difficulté à gérer ta colère Si tu exerces du contrôle de façon répétitive Tu peux obtenir du support de: OPTION : Du CLSC de ton quartier Si tu as des idées suicidaires, communique avec : Suicide-Action Montréal au APPELLE ( )

22 Pour le/la partenaire : Il est utile de rechercher de l aide car vivre cette situation est très déstabilisant: Consulte pour du support psychosocial Ce niveau de jalousie est si intense que les crises répétées créent un stress pouvant amener des problèmes de santé physique et /ou émotive Il est normal de ressentir de la confusion et d être désorientée dans cette situation Il est normal d avoir besoin de support et de conseils d une personne extérieure qui ne te juge pas Si tu as peur pour ta sécurité : Ex. Lors de menaces ou en situation de crise (911) Tu peux obtenir du support de : SOS Violence conjugale (relation amoureuse sans cohabitation incluse): 24 h / jour 7 jours : Consulte sans hésitation pour savoir comment mieux te protéger

23 Il est aussi utile de rechercher de l aide auprès d une personne ayant un rôle institutionnel défini. Parfois il y a arrêt de la violence avec une figure d autorité : Faire une plainte à la police Faire envoyer une lettre d avocat pour avoir un interdit d approcher Aviser la sécurité des endroits que tu fréquentes (cégep, travail) Il peut y avoir escalade de violence sur les plans psychologique, physique et sexuel. Cette forme de jalousie peut s installer après un temps de relation stable. Les crises peuvent être cycliques. À ce stade il est important d aller chercher de l aide. Si ton partenaire fait des menaces de suicide, ne reste pas seul/e dans le secret. Tu peux obtenir du support de : Suicide-Action Montréal (Pour les personnes ayant des idées suicidaires et leur entourage) 24 h jour 7 jours: APPELLE ( ) ou compose le 911,

24 Une relation saine est faite de respect et de confiance Il est parfois nécessaire de faire le point sur une relation malsaine même si l on est attaché à l autre. La répétition des crises détruit l estime de soi et peut amener des problèmes de santé physique, ou émotive S acharner sur une situation sans espoir de changement est destructeur Dans certains cas, ça ne change pas sans aide

25 Un rappel La jalousie n est pas une preuve d amour AMOUR : «Attention, reconnaissance, respect, engagement et surtout communication honnête et ouverte» Pasini, 2006 La jalousie est une question de : De circonstances (partenaire attrayante et convoitée, retour d une ex, changement dans la relation, etc.) Possessivité Manque de confiance en soi (peur d être délaissée) Manque de confiance en l autre (comportement séducteur, fidélité, sincérité du sentiment amoureux?) De relation insatisfaisante ou incompatible Il y a différents niveaux d intensité de jalousies.

26 Tu peux obtenir de l aide non jugeant pour améliorer ta situation N hésites pas! Services psychosociaux et de santé Cégep Marie-Victorin A-005 du Rond-Point AUTRES RESSOURCES : OPTION : Suicide-Action Montréal (pour les personnes ayant des idées suicidaires et leur entourage) 24 h / jour - 7 jours, APPELLE ( ) CLSC de ton quartier TEL-JEUNES : TEL-AIDE : SOS violence conjugale : (écoute, support, référence : 24 h / jour - 7 jours)

27 BIBLIOGRAPHIE LIVRES: Dryden, Windy. Maîtrisez votre jalousie. Collection Guide de survie. Ed. Broquet, 2007 Pasini, Willy. La jalousie. Ed. Odile Jacob, 2006 Potter Efron, Ron et Potter Efron, Pat, Letting go of anger, new Harbinger Publications, Oakland, Sites web: Larivey, Michelle. La jalousie amoureuse (2011) La jalousie, quand l amour devient méfiance Cheminer avec ma jalousie. La lettre du psy, vol.6, no.8a, septembre 2002

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Tu viens d apprendre que ton test de grossesse est positif. Tu te sens encore sous le choc et tu ne sais pas trop comment réagir.

Tu viens d apprendre que ton test de grossesse est positif. Tu te sens encore sous le choc et tu ne sais pas trop comment réagir. Vous pouvez vous procurer cette brochure en communiquant avec le Centre de documentation du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale. Elle est aussi disponible en version PDF

Plus en détail

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 UN TRAIT D UNION Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 La Toxicomanie manie! Les relations amoureuses! o La drogue et mon ado que faire? o Action Toxicomanie!

Plus en détail

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières vie Table des matières 3 Bienvenue au centre de réadaptation 4 Loi sur la protection de la jeunesse 5 Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents 7 La réadaptation, pour t aider à évoluer

Plus en détail

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

L amour est-il à un clic?

L amour est-il à un clic? L amour est-il à un clic? Guide sur l amour et la sexualité pour les jeunes atteints d une maladie neuromusculaire 2 e édition Idée originale d Amélie Kogovsek Revu et corrigé par Stéphanie Lebrun Stagiaire

Plus en détail

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté 1. À la puberté, filles et garçons vivent des changements physiques très importants. a) Nomme au moins 3 changements physiques que

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Enjeux des parents d aujourd hui... Maman travaille Papa s implique Internet et accès à l information Conciliation

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Le Centre-Femmes La Passerelle du

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM ADOS Produit par le réseau québécois de l ACSM Bas-du-Fleuve Chaudière-Appalaches Côte-Nord Haut-Richelieu Lac-Saint-Jean Montréal Québec Rive-Sud de Montréal Saguenay Sorel/Saint-Joseph/Tracy L important

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine?

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? Advenant que tu traverses une période plus sombre ou moins

Plus en détail

Les 5 plus graves erreurs à éviter pour pouvoir sauver son couple

Les 5 plus graves erreurs à éviter pour pouvoir sauver son couple Les 5 plus graves erreurs à éviter pour pouvoir sauver son couple 2ème édition De Nicolas Buchez Les 5 plus graves erreurs à éviter pour pouvoir sauver son couple 2ème édition Par Nicolas Buchez Sommaire

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

La souffrance totale des personnes en fin de vie.

La souffrance totale des personnes en fin de vie. LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale En Soins Palliatifs, on parle de souffrance totale, «total pain», c'est-à-dire qu il s agit d une approche globale de

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif

sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif sans colère ni culpabilité Par Aline Tardif Accueil Choix d une IMAGE Ce que le mot «DISCIPLINE» évoque en vous? Être autoritaire vs avoir de l autorité Personne autoritaire (peur) Oppresse Écrase Diminue

Plus en détail

Prendre conscience de la violence conjugale

Prendre conscience de la violence conjugale Prendre conscience de la violence conjugale Une aide que nous souhaitons vous apporter Au Japon, il existe des lois qui vous protègent (lois relatives à la prévention contre les violences conjugales et

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

S affirmer dans l entreprise

S affirmer dans l entreprise S affirmer dans l entreprise Cours du 3 décembre 2012 Philippe BARAN Objectifs Gérer les situations de stress et de tension Gérer les conflits S affirmer et développer sa confiance en soi 2 2 2 Gérer le

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille L affirmation de soi Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille S affirmer «Communiquer de façon affirmée, c est exprimer ses sentiments et ses façons de voir, par des mots, des gestes,

Plus en détail

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention De l injonction à l invitation Les défis de l intervention Steven Bélanger Psychologue Coordonnateur clinique Pro-gam Centre d intervention et de recherche en violence conjugale et familiale 1 La nature

Plus en détail

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca LesJeuneS e t l'alcool 01-812-01 www.msss.gouv.qc.ca L alcool... On recherche tous le plaisir. Le plaisir d être avec des amis, de s amuser, d avoir des projets, de faire de nouvelles expériences. Édition

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

»»»» PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT

»»»» PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT 1 Fiche de sensibilisation PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT Le secteur municipal est présentement en période de turbulence. Les bases établies que l on croyait solides

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE.

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. 1 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE DU SP Février 2015 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale Comment comprendre la personne malade, sans l appréhender

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide CONSEIL DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DE L'ONTARIO (CSSTO) SÉRIE SUR LA PRÉVENTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL La violence familiale ne cesse pas quand on met les pieds au travail :

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003)

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) INTERVENTION DE MARIE CHOQUET Le suicide est la 2 ième cause de mortalité des 16/25 ans. On compte

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015 Prévention de la violence Julie Bastien, conseillère cadre clinique Sophie Bernard, psychoéducatrice et formatrice Oméga Nathalie Parent, éducatrice et formatrice Oméga Hôpital Rivière des Prairies Dans

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Protège ta vie privée et ta réputation COMMUNIQUER, S'EXPRIMER ET PARTAGER SES INTÉRÊTS SE CRÉER UN RÉSEAU SOCIAL RESTER EN CONTACT

Protège ta vie privée et ta réputation COMMUNIQUER, S'EXPRIMER ET PARTAGER SES INTÉRÊTS SE CRÉER UN RÉSEAU SOCIAL RESTER EN CONTACT Réseaux sociaux Les réseaux sociaux (Facebook, Myspace, Hi5, Netlog ) permettent de mettre en relation des amis ou des connaissances lointaines. Les utilisateurs se créent un profil dans lequel ils publient

Plus en détail

L interinfluence dans les relations humaines

L interinfluence dans les relations humaines L interinfluence dans les relations humaines Conception et réalisationr : J. François Tremblay, Formateur-consultant et chargé de cours à : UQAM / UQO / UQAR On peut considérer la personne humaine comme

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

École Évangéline Code de vie 2010-2011

École Évangéline Code de vie 2010-2011 Le code de vie d une école se veut le reflet de ce qu elle entend valoriser sur ses lieux et entre les personnes qui forment sa communauté. À l école Évangéline, nous croyons en une école harmonieuse,

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Le code d éthique ROCH- PINARD. Résidences OU11&8LAY

Le code d éthique ROCH- PINARD. Résidences OU11&8LAY Le code d éthique ROCH- PINARD OU11&8LAY Résidences 1615 et 1625, boul. Gouin Est Montréal (Québec) H2C 1C2 Téléphone : 514 381-1841 www.berthiaume-du-tremblay.com Rédaction et révision : Chantal Bernatchez,

Plus en détail

Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental

Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental Journée mondiale de la sauvegarde du lien parental 25 avril 2015 POUR INFO Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental http://blog.easy2family.com/journee-mondiale-pour-la-sauvegarde-du-lien-parental/

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca.

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca. Le guide adapté de l usager est écrit dans un langage simple pour que tu puisses mieux comprendre les services qui te sont offerts par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE UN Qu est-ce que l anxiété?... 23 Comment savoir qu un enfant souffre d anxiété... 26

Table des matières. CHAPITRE UN Qu est-ce que l anxiété?... 23 Comment savoir qu un enfant souffre d anxiété... 26 Table des matières AVERTISSEMENT........................................... 15 INTRODUCTION... 17 PREMIÈRE PARTIE Comprendre l anxiété... 21 CHAPITRE UN Qu est-ce que l anxiété?... 23 Comment savoir qu

Plus en détail

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage?

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage? INTRODUCTION L importance d un toucher conscient et intentionné Pourquoi le massage? Tout notre être a besoin de ressentir le toucher pour bien se développer. C est une nourriture vitale au même titre

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Sommaire. Projet de recherche sur la violence faite aux femmes et la réaction du système juridique de l Î.-P.-É.

Sommaire. Projet de recherche sur la violence faite aux femmes et la réaction du système juridique de l Î.-P.-É. Sommaire Projet de recherche sur la violence faite aux femmes et la réaction du système juridique de l Î.-P.-É. L équipe de recherche sur la violence faite aux femmes et le système juridique à l ïle-duprince-édouard

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus.

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus. 1 Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non. Nous l introduisons dans l espoir qu il incite un chercheur à le perfectionner en vue de l administrer. Il a été conçu pour

Plus en détail

Mais, quel/lle amoureux/se es-tu vraiment? Qui fait des concessions dans ton couple? Comment réagis-tu en cas de conflit?

Mais, quel/lle amoureux/se es-tu vraiment? Qui fait des concessions dans ton couple? Comment réagis-tu en cas de conflit? Ça y est : toi et ton ami-e, vous êtes prêt-e-s pour le grand amour ou du moins pour un bout de chemin ensemble! Ou encore vous vivez déjà en couple et vous souhaitez en savoir plus sur votre relation.

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation Ateliers de sensibilisation LE STRESS PROFESSIONNEL Le stress: définition «Le stress est la réaction d un individu face aux modifications, exigences, menaces de son environnement» Un état de stress survient

Plus en détail