Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE"

Transcription

1 Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace. C est une méthodologie de Séduction qui donne une structure personnalisable, fluide et cohérente. Le principe consiste à modéliser le processus de Séduction le plus favorable pour un homme qui souhaite séduire une femme (une magnifique femme). Nous verrons ensuite la puissance de cet outil et ses applications plus complexes (théories de groupe, relations par exemple). Objectifs : - un outil efficace et testé sur le terrain pour séduire comme un Artiste de la Séduction (séduire comme un AS) - un outil pour mieux comprendre le processus du Jeu de la Séduction - un outil pour une meilleure gestion du temps de la Séduction - un outil comprendre ses erreurs et les corriger - un outil puissant pour d adapter à chaque personnalité - un outil de développement personnel - un outil pédagogique 1. La modélisation du jeu de la séduction : l'escalier ARISE "Le meilleur moment en amour, c'est quand on monte l'escalier" Vous avez cinq grosses marches à monter. Il s'agit de les monter doucement, mais sûrement. Fig1. La structure en ESCALIER ARISE - 1 -

2 L'escalier ARISE est une modélisation du Jeu de la Séduction. Le principe de l'escalier ARISE est le principe continu et permanent de l'escalade. Chaque marche représente une étape du Jeu de la Séduction. 1. Première marche : A 2. Deuxième marche : R 3. Troisième marche : I 4. Quatrième marche : S 5. Cinquième marche : E La Tension Sexuelle qui commence dès l attraction (s il y a attraction) est la résultante de l escalade ARISE et l objectif du séducteur. La Tension Sexuelle est ce qui maintient un homme et une femme en attraction. En abscisse le Temps de la Séduction et en ordonnée, la Température de la Séduction. Le Temps de la Séduction, permet de comprendre les rapports qu il faut accorder entre chaque étape. En jouant avec le temps et l espace, il est possible d accélérer le processus de Séduction. La Température de la Séduction permet de comprendre le niveau de température qui se dégage de chaque étape. C est la température d excitation et de Tension Sexuelle. Une femme est dite«hot», car elle possède une température de Tension Sexuelle très élevée, elle génère ainsi beaucoup d attraction. De la même manière, l objectif de la méthode est d apprendre à élever sa température de manière à devenir aussi «HOT» ou de se calibrer en fonction de la femme séduite (niveau d énergie/hle voir lexique à la fin) 2. Les étapes ARISE Le processus de séduction commence dès que vous avez commencez à monter sur la marche A. En général, les débutants butent sur la première marche. 2.1 L étape A Approche & Attraction L'attraction la plus excitante se trouve entre deux opposés qui ne se rencontrent jamais. [Andy Warhol] La première marche A est la plus haute et la plus froide. Elle est symbolisée par la couleur bleue dans le graphique ci-joint. A veut dire Approche et Attraction. L art de séduire commence en grande partie par l art de l approche et de l attraction. C est une étape excitante à température plus élevée concernant la tension sexuelle. 2.2 L étape R Rapport & Relaxation C'est dans le rapport à autrui que l'on prend conscience de soi ; c'est bien ce qui rend le rapport à autrui insupportable. [Michel Houellebecq] La seconde marche R est la marche la plus longue. C'est la marche qui représente le rapport et plus précisément de construction du rapport. C'est une phase de connaissance de l'autre, de recherche de points communs, de tests et de confort. Elle est représentée par la couleur orange. Le passage de la marche A à la marche R est un passage d'un état de tension sexuelle à un état émotionnel et fusionnel. La température chute légèrement

3 Un exemple : quand vous vous êtes disputé avec un ami, il se créer une tension. Puis vous faites la paix et vous réalisez alors que vous êtes devenu encore plus proche. C'est sur ce principe que marche le passage de la marche A à la marche R. La forme de cette marche est sinusoïdale, pour montrer que la tension sexuelle est toujours présente, mais de manière plus souple. 2.3 L étape I Isolation & Intimité La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents. [Jacques Salomé] C'est la marche I qui veut dire Isolation et Intimité. On isole pour avoir de l'intimité et renforcer ainsi le rapport. La marche I est donc de la même couleur, orange que la marche R, c'est une continuation du rapport dans l'intimité et le confort avec une température qui monte légèrement due à l intimité. 2.4 L étape S Sexualisation & Séduction La séduction est de l'ordre du rituel, le sexe et le désir de l'ordre du naturel. [Jean Baudrillard] La quatrième marche représente la sexualisation. A l'origine, nous avions appelé cette phase, la phase de séduction, mais ce terme porte confusion avec le Jeu de la Séduction, qui représente le processus entier. La phase de sexualisation est une étape importante qui permet de passer d un état émotionnel, de différentes validations vers l idée d une relation sexuelle. La température s élève. 2.5 L étape E Emerveillement Le bonheur... C'est l'émerveillement de s'emboîter exactement avec quelqu'un. [Jacqueline Rémy] La cinquième et dernière marche représente à travers l émerveillement, l accomplissement de la Séduction, la relation sexuelle et de tous les plaisirs qui en découle. Elle est représentée en rouge dans l escalier, rouge comme une température très chaude. L art de séduire continue aussi dans le jeu et l acte sexuel. Un bon séducteur se doit d être un bon amant. Le but du Jeu de la Séduction est d aboutir à l émerveillement. 2.6 La progression dans l escalier ARISE : deux pas en arrière, un pas en avant. L escalier ARISE ne se gravite pas de façon conventionnelle, mais en allant et en reculant : deux pas en arrière, un pas en avant. Cette manière de progresser permet de maintenir tout le long la tension sexuelle, l attraction et le rapport. C est une manière de ne pas segmenter les étapes mais de les lier. C est le liant en quelque sorte. Cette méthode de progression permet en outre de récupérer des erreurs. Si vous n arrivez pas à monter la marche suivante, de franchir ainsi une étape, la méthode consiste faire deux pas en arrière, un pas en avant. Dans l étape S, vous avez du mal à passer à l Isolation, faites deux pas en arrière pour revenir à l attraction et repartir ensuite vers l isolation. Si vous avez un refus à l étape d Emerveillement (un refus de coucher sexuellement parlement), revenez deux pas en arrière à la Sexualisation. Nous verrons ensuite que le passage entre chaque étape peut être facilitée par la mis en place de bridges, c'est-à-dire des ponts qui permettent de passer efficacement d une marche à une autre

4 2.7 Personnalisation de l escalier ARISE Chaque individu est différent et possède sa Source propre. Chaque escalier est ainsi différent, pour certains la marche A sera la plus longue et la plus difficile (faible attraction, physique désavantageux, faible confiance en soi ), pour d autres la marche R sera un obstacle (peu d émotion, d imagination, peu de contact physique ). Le travail consiste donc pour chacun d entre vous à personnaliser votre propre escalier et à le comprendre parfaitement pour corriger ses erreurs et progresser. Différents escaliers ARISE et différentes personnalités : LE MNG/AFC/LDS et son escalier : Il ne se contente que de faire du RAPPORT, l escalier ne possède donc que la marche RAPPPORT et reste à très faible température d excitation. Il engage la conversation en parlant de sa vie, en cherchant à découvrir celle de la femme qu il «séduit». Pas d attraction, pas de tension sexuelle, pas d intimité ni de séduction, donc pas de rapport sexuel envisageable. Fig2. MNG/AFC/LDS (voir Lexique à la fin) Le rafc/apprenti PUA et son escalier : Le débutant qui découvre l Art de la Séduction commence à créer dès le départ un rapport plus ou moins intéressant dans lequel il mettra plus ou moins de tension. Ce rapport (alimenté souvent par des routines, par des scénarios, des jeux qu il a trouvé sur internet) lui permettra d arriver à isoler par exemple dans le cadre d un dating suite à la prise d un numéro de téléphone. Cependant lors de ce dating, il continue de faire du rapport au lieu d escalader et se retrouve finalement sans rien ou alors dans la Zone du Meilleur Ami

5 Fig3. rafc ( voir Lexique à la fin) Le Jerk/bad boy et son escalier : C est le cas le plus intéressant car effectivement le Jerk arrive à sa finalité. La raison est qu il suit le processus de l escalier ARISE mais d une autre manière. Il génère dès le départ une très forte attraction grâce à sa Source (nous aborderons ce concept dans les chapitres suivants), perd peu de temps dans le rapport (il assume le rapport) et isole rapidement pour aller vers un rapport sexuel, qui reste souvent un très bonne expérience liée à une tension sexuelle très forte. En général l attitude du Jerk ne permet pas d envisager des relations solides car le temps de séduction, notamment l étape de rapport, n a pas été suffisant. Nous comprenons ainsi que l Artiste Séducteur doit savoir équilibrer les différentes étapes et faire preuve de calibration. Fig4. Jerk/Bad Boy (voir Lexique à la fin) Dans les prochains chapitres, nous passerons en revue précisément chacune de ces marches, pour les rendre plus efficaces et plus performantes. Vous découvrirez alors tous les secrets qu utilisent les artistes de la Séduction pour séduire de magnifiques femmes. Vous n aurez besoin de penser, il faut juste monter. "Le meilleur moment en amour, c'est quand on monte l'escalier" Prenez du plaisir à monter l escalier

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie psycho-santé en harmonie Par Michèle Lemieux L amitié après l amour Un Quand une relation amoureuse prend fin, les amants traversent une phase de deuil plus ou moins longue. Si un couple peut se séparer,

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques 1 ACTIVITÉ Domaine Objectif général Compétences Éducation scientifique Langue française Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques Prendre conscience de son profil sommeil.

Plus en détail

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM 1 Bienvenue à l économie d expérience! 2 Prenez le leadership! 3 1 Selon

Plus en détail

Augmentez vos ventes par la mise en valeur de vos produits!

Augmentez vos ventes par la mise en valeur de vos produits! Conférence "!" Augmentez vos ventes par la mise en valeur de vos produits! La mise en valeur de vos produits? C est aussi savoir faire la mise en scène de vos produits pour vos clients spectateurs! Danielle

Plus en détail

Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 ****************

Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 **************** Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 ****** Communication /Efficacité professionnelle AF1 - S affirmer dans ses relations professionnelles : Initiation à l assertivité Durée AF2 Maîtriser

Plus en détail

Faire des sciences au cycle 2

Faire des sciences au cycle 2 Faire des sciences au cycle 2 Qu est ce que la science? ALLER- RETOURS ENTRE L UTILISATION DES LANGAGES SCIENTIFIQUES ET L EXPÉRIENCE LES THÉORIES ET LES MODÈLES L utilisation des langages scientifiques

Plus en détail

Cognitivo-comportementale

Cognitivo-comportementale Approches psycho-sexuelles Cognitivo-comportementale Cette thérapie qui porte sur les cognitions (manière de penser), mais aussi sur les sensations et les comportements, apprend à modifier sa manière de

Plus en détail

La couleur Les mélanges de couleurs en peinture

La couleur Les mélanges de couleurs en peinture La couleur Les mélanges de couleurs en peinture 1. Les couleurs primaires. Le rouge (magenta), le jaune et le bleu (cyan) sont les couleurs primaires qui, comme le blanc, ne peuvent pas être obtenues en

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

Le choix des couleurs

Le choix des couleurs Le choix des couleurs La couleur est importante dans la composition d une page. Elle permet de compléter ou mettre en valeur une photo. Elle donne le ton et l ambiance. Les couleurs froides sont les bleus,

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel Coaching individuel 1 LE COACHING : une démarche, un processus et une méthodologie UNE DEMARCHE : D accompagnement des personnes dans un contexte professionnel visant à favoriser l efficacité et la meilleure

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

«REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010

«REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010 Centre d accompagnement actions professionnelles Euro missions «REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010 UN CONCEPT ORIGINAL Mis au point par des consultantes,

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Lamugnière Julien 38 avenue du Limousin 63100 Clermont-Ferrand 06-59-79-14-67 http://mentalup.free.fr La Préparation Mentale «Faire ce que l on sait

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

La supervision en soins infirmiers

La supervision en soins infirmiers La supervision en soins infirmiers (article en deux parties : version jumelée) La pratique de la supervision en soins infirmiers étant peu courante en France et les écrits la concernant de même, bien que

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

À propos des couleurs

À propos des couleurs Chapitre 13 À propos des couleurs CERCLE CHROMATIQUE COULEURS FROIDES COULEURS CHAUDES JAUNE 156 Il est temps de vous parler des couleurs, car LES COULEURS SECONDAIRES VERT MOUSSE 157 ORANGE elles sont

Plus en détail

Programme Management 2.0

Programme Management 2.0 Programme Management 2.0 Vous désirez augmenter vos compétences en gestion? Recevoir des trucs, des conseils et des outils en Management? Ou encore devenir un EXCELLENT COACH et maîtriser l art du Management

Plus en détail

Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué

Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué FORMATION DÉVELOPPEMENT PERSONNEL APPLIQUÉ Mieux GERER son stress (fondamentaux) Acquérir ses propres réflexes et habitudes pour

Plus en détail

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3 La notion de flux thermique La conductance La résistance La convection Principe physique L'effet thermosiphon Nicolas.ixier@grenoble.archi.fr Architectes

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

LES BIENFAITS DU MASSAGE A L'ECOLE

LES BIENFAITS DU MASSAGE A L'ECOLE LES BIENFAITS DU MASSAGE A L'ECOLE Auteurs 1. contact Responsable du projet : Madame B. BOURDAUDHUI et Madame M. MORAWSKI Fonction puéricultrices formées AFME (Association Française Massage à l'école)

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

Expression corporelle

Expression corporelle Expression corporelle 1 Expression corporelle Mise à jour: 11/1/2003, approuvé le 23/11/2000 Organisation des cours 8 années à raison de 1 à 2 périodes / semaine Défnition succincte du cours Quand nous

Plus en détail

1 élève. 0 8 12 16 20 Note

1 élève. 0 8 12 16 20 Note L'histogramme est utilisé dans le cas d'une série regroupée en classe. Pour construire un histogramme, on porte les classes en abscisse et sur chacune d'elles pris comme base, on construit un rectangle

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487 OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES En entreprise Optimiser la pensée, démultiplier les talents Activités axées entreprises En équipe et en individuel Chaque individu a en lui une immense

Plus en détail

Votre piscine est unique - S P A - H A M M A M - S A U N A

Votre piscine est unique - S P A - H A M M A M - S A U N A Votre piscine est unique P I S C I N E - S P A - H A M M A M - S A U N A Design naturel ou moderne, votre piscine est le reflet de votre personnalité et de vos envies. Pour assurer une intégration réussie,

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec Journées d'épanouissement conjugal et personnel Les SENS de L'AMOUR Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains Avec Pascal de Sutter & Julie Van Rompaey Sexologue Architecte du désir Samedi 7

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Communiqué de presse. L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main

Communiqué de presse. L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main Communiqué de presse L INRIA annonce la naissance d Acroban, le premier robot humanoïde que l on peut prendre par la main Paris, le 2 décembre 2010 L équipe de recherche Flowers de l INRIA Bordeaux - Sud-

Plus en détail

Objectifs généraux du module 1

Objectifs généraux du module 1 PROGRESSION PEDAGOQIQUE ET PROGRAMME DE LA FORMATION AU COACHING PROFESSIONNEL Objectifs généraux du module 1 Développer la qualité de la communication et l intelligence relationnelle en général. Comprendre

Plus en détail

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS)

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) À propos de GCS Cabinet de services-conseils en psychologie organisationnelle, spécialisé

Plus en détail

Programme des formations 2011

Programme des formations 2011 Programme des formations 2011 La formation continue pour les médiateurs : o Le génogramme o Les conflits dans les familles recomposées o L hébergement alterné MEDIATIONS asbl Centre de formation agréé

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Étude préalable Fiche 1

Étude préalable Fiche 1 Fiche 1 L'EXPRESSION ET LA VALIDATION DU BESOIN : Avant de concevoir un objet technique, il est nécessaire de s'assurer que le besoin existe et de bien préciser ce qui est attendu par les futurs utilisateurs.

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

JOURNÉE TEAM BUILDING:

JOURNÉE TEAM BUILDING: JOURNÉE TEAM BUILDING: PROPOSITION - 1/ TEAM BUILDING À CHEVAL PROPOSITION - 2/ TEAM BUILDING THEATRE 1 DEUXIEME PARTIE DE LA JOURNEE, APRES LE DEJEUNER PROPOSITION 1: TEAM BUILDING A CHEVAL Team Building

Plus en détail

Du coup de pied Au jeu au pied

Du coup de pied Au jeu au pied Du coup de pied Au jeu au pied 1 ère Assises du Rugby Catalan Millas - 8 JUIN 2013 Introduction EVOLUTION: Les coupes du Monde de 1999 à 2011. Arrivées de nouvelles techniques de frappe POUQUOI? Adaptation

Plus en détail

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN PROGRAMMES COLLEGE BO spécial n 6 du 28 août 2008) FIN OBJ CP CMS PROGRA L EPS a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement

Plus en détail

Les pertes à vide dàns l industrie

Les pertes à vide dàns l industrie Les pertes à vide dàns l industrie Que ce soit au sein d'une PME comme dans les grandes industries, les pertes à vide représentent souvent une fraction très significative de la consommation globale d'une

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Les tendances de la consommation des Français en matière d aménagement du logement

Les tendances de la consommation des Français en matière d aménagement du logement Les tendances de la consommation des Français en matière d aménagement du logement 70.000 salariés 2.400 magasins dans toute la France 3 Le marché du bricolage en 2012 Chiffres de la Banque de France

Plus en détail

Les secrets des couleurs 1

Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs L autre jour, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs

Plus en détail

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 Les jeux d'échanges et l'enseignement de la valeur positionnelle des chiffres aux élèves allophones nouvellement

Plus en détail

Les 2 grands paradigmes

Les 2 grands paradigmes Communication définitions http://www.cnrtl.fr/etymologie/communication Ethymologie: empr. au lat. class. communicatio «mise en commun, échange de propos, action de faire part» Les 2 grands paradigmes 1.

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

J apprends à me connaître

J apprends à me connaître J apprends à me connaître La personnalité se définit de différentes manières : par les qualités, les centres d intérêts, les valeurs, les compétences. Mes qualités personnelles de moi Ce que mes proches

Plus en détail

Projet LO02 Simulation d une station service. Montassier Guillaume & Olivier Matthieu 13 juin 2009

Projet LO02 Simulation d une station service. Montassier Guillaume & Olivier Matthieu 13 juin 2009 Projet LO02 Simulation d une station service Montassier Guillaume & Olivier Matthieu 13 juin 2009 1 Tester un programme peut démontrer la présence de bugs, jamais leur absence. [ Edsger Dijkstra ] 2 Table

Plus en détail

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be PROGRAMME GENERAL Le collège Saint-Hubert est un établissement d enseignement secondaire

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux III. Comprendre vos réactions Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux Nous, les humains, avons plusieurs besoins essentiels et fondamentaux (Rosenberg, 2004). Nous ressentons des émotions

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Whitepaper. La psychologie des couleurs dans l e-mailmarketing

Whitepaper. La psychologie des couleurs dans l e-mailmarketing Whitepaper La psychologie des couleurs dans l e-mailmarketing La psychologie des couleurs dans l e-mailmarketing Vous n'y pensez peut-être jamais, mais nous percevons le monde qui nous entoure au travers

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

Construire ensemble le Parc Blandan Quel positionnement pour le parc?

Construire ensemble le Parc Blandan Quel positionnement pour le parc? Construire ensemble le Parc Blandan Quel positionnement pour le parc? A quoi sert un positionnement? Proposer des bénéfices qui répondent aux attentes des publics cibles S inspirer des attentes exprimées

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

Histoires de choses...

Histoires de choses... Temps d Activites Periscolaires Année Scolaire 2013-2014 / 2ème trimestre École du Sacré Cœur Classe de CE 2, CM1,CM2 Les Ateliers Autour Du Livre avec Marie-Ange Nénot Après la lecture du conte «La paire

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

CHARTE DES STAGES DE FIN DES ETUDES EN ENTREPRISES

CHARTE DES STAGES DE FIN DES ETUDES EN ENTREPRISES Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l'information et de la Communication Université de Carthage Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de

Plus en détail

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29 Introduction 17 sommaire Avant-propos 21 Neuf millions de célibataires et moi! 21 Changer de mentalité! 22 Comprendre les lois naturelles 23 Les codes sociaux 25 Première partie - TROUVER LE BON 27 Chapitre

Plus en détail

Conditionneur pour les capteurs

Conditionneur pour les capteurs Conditionneur pour les capteurs Les éléments de la chaîne de mesure Grandeur Physique Grandeur électrique Capteur Conditionneur lecture/commande/controle Appareil mesure/ capteur par abus de langage Capteur

Plus en détail

LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour. Daniel Lambert. Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par.

LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour. Daniel Lambert. Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par. LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour Daniel Lambert Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par Kim Dupuy Soins infirmiers (groupe 1115) Collège de Sherbrooke 12 mars 2004 Histoire

Plus en détail

TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT

TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT 1 SOMMAIRE La Conférence de Slavica Bogdanov sur les lois de la Prospérité3 Qu'est-ce que l'eft?4 Le programme des 17 séances EFT en vidéos de Slavica Bogdanov5 Première

Plus en détail

DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE.

DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE. DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE. 1 Les jeux de confiance. Notre propension à faire confiance aux autre et à soi-même se forme pendant l enfance, mais il

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

L'océan. dans ta cuisine. Des expériences faciles pour comprendre l'océan. GHER Univeristé de Liège

L'océan. dans ta cuisine. Des expériences faciles pour comprendre l'océan. GHER Univeristé de Liège L'océan dans ta cuisine Des expériences faciles pour comprendre l'océan GHER Univeristé de Liège Comment ça fonctionne: Une série d'expériences sont proposées pour apprendre des concepts basiques sur l'océanographie

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE

OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE Solange Champion Relaxologue Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE -2- Sommaire AVANT PROPOS 3 1. CONTEXTE

Plus en détail

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse Connaissance des performances et du comportement thermique de bâtiments types du centre ancien de Bayonne, SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse VILLE DE BAYONNE/ADEME Le contexte

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE LA VENTE

LES TECHNIQUES DE LA VENTE René Moulinier Diplômé de l Institut d Études Politiques de Paris Diplômé de l ESCAE de Marseille Directeur de Moulinier et Associés LES TECHNIQUES DE LA VENTE Prix 2000 des Dirigeants Commerciaux de France

Plus en détail

Monochrome. Mono signifie un ou une

Monochrome. Mono signifie un ou une Monochrome Mono signifie un ou une 8020 8017 8013 Une seule famille de couleurs est tout ce qui est nécessaire pour créer une atmosphère d élégance modeste qui ne concurrence pas l escalier de passage

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

Le Profiling SwissNova

Le Profiling SwissNova Le Profiling SwissNova pour un coaching plus efficace Mme Jalila Ben Soltane, Business Coach Mme Rim Kassous, Professionnel Certified Coach PCC HR Expo Tunis, Palais des congrès, 2013 LE CONCEPT NOVA La

Plus en détail

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com 1. Historique Le bridge moderne fait partie de la famille du Whist, popularisé au XIX e siècle par Edmond Hoyle

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Aristote. L enseignement est conçu, sur des bases scientifiques dans une alternance entre théorie d une part, et pratique, d autre part.

Aristote. L enseignement est conçu, sur des bases scientifiques dans une alternance entre théorie d une part, et pratique, d autre part. "Trouver le moyen de donner sens à vos circonstances et appliquer les principes qui vous guideront le mieux, cela s'appelle Philosophie appliquée ou Sagesse pratique" Aristote Programme : Il a été élaboré

Plus en détail

«Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi?

«Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi? «Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi? Pallier l absence de documents de référence sur la pratique de spectateur, alors que la pratique théâtrale est très abondamment traitée.

Plus en détail

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire POMPE A CHALEUR La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire 2 Le soleil est la source énergétique idéale pour l'avenir ; elle est inépuisable, écologique et gratuite. Ceci explique le bilan écologique

Plus en détail