L'engagement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'engagement http://gazette.ditaime.com/article/38.html"

Transcription

1 L'engagement Définition Que veut dire au juste le mot engagement? Le dictionnaire nous en donne la définition suivante : «Promesse formelle, acte par lequel une personne s'oblige volontairement ; obligation qui en résulte». Un constat alarmant Il suffit d aller faire un tour sur les forums de discussion, sur les sites Internet qui parle de psychologies ou qui parle aux femmes, il suffit d écouter les témoignages de femmes qui nous entourent, de lire la presse, de regarder les émissions à la télé, nombreuses sont les plaintes faites aux hommes qui ont peur de s engager. Deux américains en ont même fait un livre «Ces hommes qui ont peur d aimer», best-seller outre-atlantique au même titre que Mars et Vénus et ouvrage qui est à l origine de séminaires d aide psychologique et de thérapies individuelles ou de couple. De plus en plus de femmes sont confrontées à un homme qui après quelques semaines ou quelques mois de bonheur prend ses jambes à son cou dés qu il s agit d officialiser la relation que ce soit par l évocation de la vie commune ou une simple discussion sur l avenir du couple. Parfois même, après des semaines de séduction intensive, la femme s étant laissé prendre au jeu et la relation débutant, l homme y met un terme laissant sa partenaire désemparée et aux prises avec une totale incompréhension. Tels sont les témoignages fréquents de femmes qui ne savent plus comment faire pour mener une relation sécurisante et qui ne savent plus comment agir avec les hommes. Phénomène de société? Paranoïa féminine? On est en droit de s interroger sur un état de fait qui plonge peu à peu les femmes dans une méfiance vis à vis du beau sexe et qui nous promet une génération entière de célibataires. Plusieurs typologies de phobique de l engagement J ai choisi de définir quelques portraits types de l homme qui a peur de s engager : Le légèrement touché qui ne demande qu à se guérir, le phobique réel qui n a aucune prise sur son mal et le résigné qui évite d être face à l objet de sa phobie. Je préciserais néanmoins que les degrés de réticence à l engagement sont au moins aussi nombreux que les hommes sur terre. Certains hommes éprouvent une difficulté à prendre des décisions quel que soit le domaine. Il peut s agir du choix d une voiture, d un lave-linge ou du fait de se mettre en couple. Dans ce cas précis, l homme est en proie à un manque de confiance en lui qui l empêche de justifier ses choix par le fait qu ils émanent de lui. Cet homme n a tout simplement pas confiance en son jugement, ses choix lui paraissent toujours erronés, c est pourquoi il rebute inconsciemment à s engager de quelque manière que ce soit, mais surtout sur le plan sentimental. D autres hommes sont sincèrement attirés par des femmes et sont capables de mettre une énergie phénoménale dans la séduction. Mais une fois l objet de la convoitise acquis, après avoir passé des moments agréables et même dans le cadre d une relation qui se déroule parfaitement bien, l homme décide subitement de rompre, provoquant

2 l étonnement de sa compagne qui ne comprend pas pourquoi après lui avoir tant couru après, il met fin à cette histoire. Dans certains cas, l homme a beau être amoureux et heureux avec sa moitié, il décide de rompre et de renoncer à poursuivre la relation. L impact sur la femme est important, elle n a pas d explications, se culpabilise et se demande quelles erreurs elle a pu faire. Ces hommes n ont pas conscience que leur comportement est dicté par un problème plus profond, ils pensent simplement ne pas avoir trouver la bonne personne. Certains hommes vont plus loin en donnant une image des plus négatives d eux même afin de dégoûter la femme et d être sûre qu elle ne cherchera pas à le récupérer. Pour certaines hommes le blocage est tel qu il joue sur le physique et peut anesthésier le désir sexuel voire même l érection. Certains hommes enfin, ont pleinement conscience de leur incapacité à s engager et mènent leur vie en célibataire avec une certaine résignation. Ils se disent incapable d aimer quelqu un, de ressentir un sentiment amoureux. Même s ils sont conscients de leur état, ils ignorent parfois les causes profondes de cette difficulté et en occultent les causes probables. Ils vont inconsciemment tenir les femmes à l écart et se rendre le moins disponible possible. Ils ne sont pas à l abris de sentiments ou d attirance pour une femme mais n entreprendront aucune démarche pour l aborder tant leur refus de l engagement est ancré en eux ou mettront rapidement fin à la relation tant elle les met mal à l aise. Que se passe t-il dans leur tête? Tout le monde sait que le meilleur moyen de surmonter une rupture est d avoir un minimum d explications, de comprendre ce qui a poussé l autre à prendre cette décision. Dans le cas d une rupture «normale», sont en cause le manque de sentiments, l incompatibilité, les disputes fréquentes et même si cela est douloureux, la personne délaissée comprend ce qu il est en train de se passer. En revanche, quand la relation se passait normalement, que les sentiments étaient là et que rien ne vient justifier la rupture, que l homme a pris la fuite sans un mot pour expliquer sa décision, les conséquences sur la femme peuvent être désastreuses, dégradation de son image, perte de confiance en elle, culpabilisation, Il est alors intéressant de chercher à comprendre ce qui peut se passer dans la tête d un homme au moment où il prend ses jambes à son coup. Il n en est d ailleurs souvent lui-même pas conscient. La cause du processus qui le pousse à agir ainsi est en majeure partie la peur. Ce sentiment prend possession de son être et la fuite est le meilleur moyen de s en libérer. Cherchant à fuir la situation qui provoque cette panique chez lui, l homme décide de rompre, quitte à le regretter. La relation le met face à des obligations, face à lui-même, face à ses propres besoins et cela lui est insoutenable. D où vient cette peur? Les causes de la phobie de l engagement sont multiples. Elles sont psychologiques, traumatiques mais également générationnelles. L être humain se construit au sein d une famille, il côtoie des hommes et des femmes dés sa plus tendre enfance et ses rapports au sexe opposé seront en grande partie déterminés par les relations qu il entretient avec ses parents. Le fait de pouvoir s engager dans une relation sera alors fonction de plusieurs critères, la confiance en soi, la sécurité intérieure, la capacité à être disponible pour quelqu un, la capacité à donner de soi, à aimer et à être aimé, mais également la confiance en l autre. Prenons l exemple d un

3 petit garçon qui a été abandonné par sa mère dans son jeune âge. Le traumatisme sera tel qu il sera porté à rechercher toute sa vie une femme dont il sera sûr qu elle ne partira pas. L angoisse d un second abandon sera tellement forte qu à chaque fois qu il sentira monter en lui des sentiments pour une femme et donc une certaine dépendance, il préfèrera fuir plutôt que de risquer de souffrir à nouveau si la femme venait à le quitter. Prenons le cas d un homme dont la mère a toujours eu une emprise, même subtile, sur lui. Une mère qui a étouffé son enfant par un trop plein d affection, par de la surprotection, par une ingérence dans sa vie personnelle. Cet homme devenu adulte aura tendance à vouloir conserver une certaine liberté et surtout toute femme sera une potentielle nouvelle mère, avec tout le danger que cela comporte : Etre étouffé, être manipulé, être coincé. Dés qu une relation deviendra sérieuse, il n aura qu une envie, se sauver pour ne pas se sentir pris au piège. Les causes ne sont pas toujours aussi claires et extrêmes mais l effet sur l homme adulte est toujours sensiblement le même, la peur de revivre une situation douloureuse ou traumatisante. De la même façon, les premières relations amoureuses et notamment une expérience malheureuse pourront être déterminantes dans la vie sentimentale de l homme. Une infidélité, une rupture, viendront soit renforcer les névroses déjà existantes soit creuser des blessures qu il sera difficile de panser par la suite et que chaque nouvelle relation viendra rouvrir. Enfin le rôle de la femme n est pas négligeable dans l évolution des rapports avec les hommes. Il ne faut pas laisser de côté un élément déterminant dans le choix d un partenaire : Une femme est attirée par un homme qui comblera potentiellement ses besoins, mais les inconscients se parlent à notre insu et une femme qui choisit un homme mal à l aise dans son intimité et en général un phobique de l engagement peut se poser des questions quant à son propre désir d engagement. En effet, une phrase dit : «Aimer c est donner la possibilité à l autre de nous faire souffrir», l amour rend vulnérable, l amour renvoi à notre peur originelle de l abandon, il est alors compréhensible que le couple soit synonyme de souffrance potentielle et qu il soit si anxiogène. C est pourquoi certaines femmes qui se plaignent de ne rencontrer que des hommes qui ont peur de s engager, réalisent à la faveur de psychothérapies qu elles-mêmes sont victimes de cette peur et qu elles ont naturellement été attirées par des hommes qui ne représenteraient pas un danger pour elles. Enfin, un féminisme parfois extrême et une volonté pour toute une génération de femmes de s affranchir enfin de l emprise des hommes a donné lieu à des abus de toutes sortes. Une envie inconsciente de se venger de leurs pères, des hommes en général a poussé certaines femmes à faire de leurs fils des anti-macho, des hommes à l image d elles-mêmes. Ceci partant pourtant d un bon sentiment, elles n ont pas réalisé les conséquences que pouvaient avoir leurs actes. Cette génération d hommes élevés par des femmes indépendantes et assoiffées de revanche, se posent aujourd hui la question de leur légitimité, de leur place dans la société. Comment assumer sa virilité quand celleci est perçue comme un danger pour la femme? Comment rester un homme sans passer pour un machiste? Comment garder sa place d homme dans une société où la femme tend à devenir son égal? Ces hommes ont alors vite fait de tomber dans des schémas excessifs. D un côté le carnassier, mangeur de femmes, séducteur à outrance et sexiste, qui par sa peur des femmes en vient à ne plus la respecter. L utiliser devient un moyen pour lui de s en protéger. De l autre, l homme «moderne», qui assume une certaine part de féminité, qui tend à devenir un homme-femme pour ne pas dénoter et s éviter les foudres de féministes qui voient en chaque soupçon de testostérone l ombre du patriarcat et du machisme. Tout ceci tendrait donc à expliquer la recrudescence de la phobie de l engagement.

4 Que faire face à un homme qui a peur de s engager? Avant toute chose, il est important d identifier ses besoins et ses attentes au sein d un couple. Connaître et assumer ses désirs est le meilleur moyen de rencontrer les bonnes personnes et de fuir celles qui seront susceptibles de nous faire souffrir. Si une femme est consciente de son envie de s engager dans un couple solide et durable avec un homme rassurant et sûr de ses choix, elle sera plus à même de repérer les phobiques de l engagement rapidement et fuira ce type de relations dans lesquelles il faut se battre avec les démons de l autre et avec ses propres frustrations. Dans la même optique, il faut apprendre à se nourrir soi-même et à ne pas attendre de l autre qu il comble nos moindres manques, qu il efface et panse nos blessures. Apprendre à vivre seule, à être indépendante affectivement permet de nouer des contacts plus enrichissants avec l homme que nous rencontrons. Nos attentes sont moins fortes et il le ressent. Il se sent alors moins en danger et peut prendre le temps de s habituer à l idée du couple sans se sentir pressé, jugé ou coincé. Face à une phobique de l engagement, il ne faut pas être tentée de jouer les psy et il faut trouver la force de mettre un terme à la relation si celle-ci n est pas satisfaisante ou surmonter la fuite de l homme en ne cherchant pas à le récupérer. S il doit revenir, il reviendra quand il aura compris ce qu il a perdu. S il doit entreprendre un travail sur lui, il ne faut pas oublier que la phobie de l engagement est une vraie névrose, il le fera de lui-même au moment où il se sentira prêt et uniquement s il en ressent le besoin. Ne perdez pas d énergie dans une lutte contre plus fort que vous. Tâchez de ne pas vous remettre en cause et de ne pas vous dévaloriser. En revanche, s il tient à la femme de se protéger, l homme n est pas pour autant libre d agir comme il le souhaite et il doit avant toute chose réaliser que son comportement est loin de n engager que lui. Prendre la fuite pour se préserver et se protéger est une chose mais il faut comprendre qu en face, se trouve une femme, avec un cœur. Monsieur, si la rupture a sur vous un effet apaisant et sécurisant, elle a en revanche un effet terrible sur la femme. Celle-ci se retrouve seule face à ses questions, sa souffrance et ses peurs. Il lui faudra du temps pour se remettre d une telle expérience. Réfléchissez avant d entamer une relation, ne promettez pas à une femme ce que vous ne pourrez pas lui donner, n agissez pas de façon égoïste. Si vous n êtes pas prêt et si vous sentez que vous ne serez pas capable de rester longtemps avec quelqu un et même si cette personne vous plaît, abstenez vous, vous lui feriez trop de mal en lui retirant quelques temps plus tard, ce que vous avez commencé à lui donner. Comment sortir de l impasse? La situation actuelle n est pas incurable, chaque sexe ayant son rôle à jouer. Dans le cas de la phobie de l engagement, les causes sont identifiables et identifiées. Charge à l homme concerné d en prendre conscience, d admettre son «problème». Charge à la femme de ne pas lui jeter systématiquement la pierre et de comprendre d où vient cette peur. Si la femme sait trouver les mots justes, si elle sait rassurer l homme, ne pas attendre de lui ce qu elle devrait savoir se donner à elle-même, s il sait comprendre et assumer son besoin de liberté ; Si l homme exprime ses émotions, ses peurs, ses doutes, s il apprend à communiquer, s il met son orgueil de côté, il fera la découverte de l immense empathie de la femme, de sa capacité à entendre, à écouter et à comprendre. L homme pourra alors ne plus craindre de s engager. Et puis qu est ce que l engagement au fond? Le couple n est plus une prison, chacun est libre de partir, au moment où il le souhaite, nul n est tenu d aimer toute une vie. Messieurs, la femme vous demande de lui être fidèle, de la respecter, de lui faire confiance, d être sincère,? Au fond tout ce

5 qu elle vous demande c est de lui montrer que vous l aimez, de l aimer tout simplement. Alors n ayez plus peur!

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Avoir confiance en soi

Avoir confiance en soi Sarah Famery Avoir confiance en soi Nouvelle édition Groupe Eyrolles, 1999, 2001, 2004, ISBN 2-7081-3537-6 Chapitre 2 Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic L expression du manque de confiance

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir Annie Claude Sortant-Delanoë L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir À sa naissance, l enfant est un organisme dont le cri exprime un besoin. Ce cri n a aucune intention de signification.

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec Journées d'épanouissement conjugal et personnel Les SENS de L'AMOUR Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains Avec Pascal de Sutter & Julie Van Rompaey Sexologue Architecte du désir Samedi 7

Plus en détail

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 010 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Gleeden.com Echantillon : 1501 Européens mariés ou vivant en couple dont: - 500 Français - 500 Italiens - 501

Plus en détail

PNL ET MAGIE D autres secrets

PNL ET MAGIE D autres secrets PNL ET MAGIE D autres secrets Benoit CAMPANA Collection Mathieu Bich Présente Droits réservés pour tous pays Certificat de dépôt N D255-461 2009 Benoit Campana 2010 Createx NOTE DE L EDITEUR J ai découvert

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Danielle SOLEILLANT FORMATRICE & ANIMATRICE DE SEMINAIRES P.E.A.T. certifiée par Z. MIHAJLOVIC SLAVINSKI p r o p o s e les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Formation aux systèmes PEAT à Paris Activer

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

La douleur chronique : témoignage de patiente

La douleur chronique : témoignage de patiente La douleur chronique : témoignage de patiente A lire sur place Jocelyne PADERI Jocelyne PADERI La complexité de la douleur chronique 14èmes rencontres du Réseau Régional Douleur en Basse Normandie CAEN

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Se libérer de la drogue

Se libérer de la drogue Chacun doit savoir qu il peut se libérer de la drogue à tout moment. Se libérer de la drogue Je ne maîtrise plus la situation Longtemps encore après la première prise de drogue, le toxicomane croit pouvoir

Plus en détail

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs?

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Problématique : La difficulté lorsque vous vous trouvez face à un tel sujet est de confondre le thème avec le problème du sujet. Ici le thème était

Plus en détail

La Société de l assurance automobile du Québec

La Société de l assurance automobile du Québec LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC 2.2.9 La Société de l assurance automobile du Québec La Société de l assurance automobile du Québec a pour mission d assurer et de protéger les personnes

Plus en détail

Faire Face à nos ruptures Par Michèle Freud*,

Faire Face à nos ruptures Par Michèle Freud*, Janv.2006 Faire Face à nos ruptures Par Michèle Freud*, De la première séparation symbolique d avec les parents, à celle où l on quitte volontairement le nid familial pour voler de ses propres ailes, ou

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION Face à une rationalisation croissante du secteur social et médico-social, accentuée par les effets de crise, comment un directeur de structure

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 JULIA LEGRAND, Psychologue- Psychothérapeute L hypnose est un terme qui entraine un grand nombre d idées reçues, d inquiétudes et de méfiance. On donne parfois à l hypno-thérapeute

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi À l attention du lecteur, Ce texte est protégé par la

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation DEVELOPMENT CENTER Damien xxx Poste cible : Entreprise : Assesseurs Evaluesens : Responsable

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain.

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain. Psychologie Sociale Nous confondons souvent la psychologie sociale et la psychosociologie. La psychologie sociale et la psychosociologie sont différenciées par la méthode. La psychologie sociale exerce,

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

Recommandations dans l intervention auprès des femmes ayant subi un abus sexuel dans l enfance et/ou des mères d enfants victimes d abus sexuels

Recommandations dans l intervention auprès des femmes ayant subi un abus sexuel dans l enfance et/ou des mères d enfants victimes d abus sexuels Recommandations dans l intervention auprès des femmes ayant subi un abus sexuel dans l enfance et/ou des mères d enfants victimes d abus sexuels Introduction Bien que certains points développés ci-dessous

Plus en détail

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Ville-École-Intégration, n 119, décembre 1999 LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Jean-Pierre ARCHAMBAULT (*) Les TICE favorisent le travail collectif et aident au travail individuel, ont l attrait de

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

Certains de ces changements peuvent être positifs. Les intervenants humanitaires témoignent souvent de la

Certains de ces changements peuvent être positifs. Les intervenants humanitaires témoignent souvent de la TRAUMATISME PAR PROCURATION CARE République Démocratique du Congo Extrait de «Comprendre et faire face au traumatisme par procuration» du L.A. Pearlman and L. McKay (2008) Headington Institute www.headington-institute.org

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée L objectif est de repérer des personnes âgées à risque de perte d autonomie. Certains indices observables sont énumérés ici. Un seul critère n est

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences En présentant son projet de loi «ouvrant, selon ses propres termes, le mariage

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Sommaire L Entreprise Page 3 Qu est-ce que la PNL? Page 4 Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Préparation mentale pour sportif Page 8 Arrêter de fumer Page 11 Mincir par l hypnose Page 12 Traitement

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÊTRE HEUREUX À L USAGE DES GENS QUI DÉCIDENT. Marie-Lore Staudt Coach2vie

PETIT GUIDE D ÊTRE HEUREUX À L USAGE DES GENS QUI DÉCIDENT. Marie-Lore Staudt Coach2vie PETIT GUIDE À L USAGE DES GENS QUI DÉCIDENT D ÊTRE HEUREUX Marie-Lore Staudt Coach2vie 2013 1 SOMMAIRE 1. Etapes d évolution vers une transformation de vie 3 2. Ce que je fais avec vous en coaching 5 3.

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres. s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles.

Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres. s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles. 1 Peut-on soigner les pédophiles? Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles. Une prévention est même envisagée.

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Judy TAIANA, Dr en Psychologie Clinique, Psychanalyste 1

Judy TAIANA, Dr en Psychologie Clinique, Psychanalyste 1 Judy TAIANA, Dr en Psychologie Clinique, Psychanalyste 1 INTRODUCTION Vous avez en permanence le besoin de vous sentir soutenu(e), reconnu(e), encouragé(e), aimé(e) par votre conjoint et vos amis? La peur

Plus en détail

Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux?

Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux? Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux? Synthèse L identité d un régime juridique découle des caractéristiques du sujet qu il couvre et non du seul fait que l entité ait la personnalité

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012

Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012 Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012 Méfiez-vous des Scams Par Stéphane Vassallo - Webmaster Ce type de fraude, communément appelée «lettre de Jérusalem» au cours du XVIIIème siècle et XIXème

Plus en détail

COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates

COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates Avec le support de Bernard Baert, Senior Consultant, A-Th. & Associates Et André Thioux, Fondateur A-Th & Associates

Plus en détail

COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME

COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME Toute personne ayant survécu à une catastrophe en ressort forcément profondément bouleversée ; en particulier les enfants, les personnes

Plus en détail

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer Droits des malades en fin de vie Connaître la loi Leonetti et l appliquer Lorsque la médecine trouve ses limites et que la personne, avec ses proches, se situe dans la perspective d une échéance annoncée,

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

Savoir et oser dire Non

Savoir et oser dire Non Sarah Famery Savoir et oser dire Non Deuxième édition, revue et corrigée, 2000, 2003, ISBN 2-7081-3514-7 Commencez par y voir clair n ne peut résoudre et aller au fond d un problème que s il est bien posé.

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement B. Charte, règlements, sanctions, encadrement «le futur citoyen n a pas seulement à apprendre à obéir à la loi mais aussi à la faire avec les autres. Dès lors, du coté de l élève, il ne s agit pas de se

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail