Avoir confiance en soi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avoir confiance en soi"

Transcription

1 Sarah Famery Avoir confiance en soi Nouvelle édition Groupe Eyrolles, 1999, 2001, 2004, ISBN

2 Chapitre 2 Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic

3 L expression du manque de confiance en soi est infinie et protéiforme : outre sa nature et sa forme spécifique, le manque de confiance peut bien entendu se manifester dans des domaines et sur des plans différents. Une fois encore, évidemment, on ne «voit» pas toujours ce qui saute aux yeux. Ainsi, vous pouvez vous sentir épanoui dans votre vie familiale, sans avoir pris conscience que vous restez en deçà de votre potentiel professionnellement. Vous avez peut-être repéré votre difficulté à vous affirmer dans votre vie personnelle (à trouver un partenaire qui vous convienne, par exemple), pensant en revanche, vous exprimer professionnellement, alors que vous n exercez pas vraiment le métier que vous souhaitez. Vous savez peut-être que votre manque de confiance vous joue des tours dans vos relations professionnelles (vous avez du mal à intervenir en réunion, par exemple), sans vous rendre compte que vos relations affectives avec vos proches ne sont ni épanouissantes ni celles que vous souhaiteriez, etc. En dehors des «blocs» professionnel/personnel, le manque de confiance peut également jouer dans des domaines plus subtils de notre vie, moins repérables, car moins valorisés socialement. La vie de tous les jours, par exemple En effet, on peut connaître une belle réussite professionnelle et familiale, mais ne pas avoir suffisamment confiance pour sourire à un inconnu, parler de choses qui n ont pas d utilité directe, parler de soi, comme si, en dehors des rôles à jouer, des 37

4 Avoir confiance en soi fonctions à remplir, des devoirs à accomplir, l on ne pouvait pas, d une certaine manière, être apprécié seulement pour soi, pour rien d autre. Voici quelques indications rapides pour vous aider à mieux voir dans quels domaines et sur quels plans peut jouer ou plutôt vous «abîmer» votre manque de confiance. Dans quels domaines et sur quels plans? Vos difficultés liées à votre manque de confiance se manifestent t-elles plutôt dans les relations en général O le milieu familial, conjugal et/ou parental O le domaine professionnel ou social O votre réalisation personnelle O le domaine matériel (finances, logement, biens ) O la vie quotidienne O Plus vous aurez coché de cases, plus vous manquez probablement de confiance en vous 38 Vos difficultés liées à votre manque de confiance se traduisent-elles plutôt dans votre capacité à établir des contacts O approfondir des relations O vous valoriser personnellement O progresser dans la vie O vous engager O agir, passer à l acte O

5 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic décider, faire des choix O communiquer O Plus encore que les domaines, il n est pas toujours aisé de tout repérer, sur tous les plans. On peut avoir repéré le manque de confiance au plan relationnel sans s être rendu compte qu il nous empêchait de faire des choix, de prendre des décisions. Inversement, on peut avoir repéré une difficulté à se lancer, sans être conscient d un blocage au niveau des relations affectives profondes. On peut avoir perçu ses hésitations face à une décision, mais pas sa difficulté à s engager, etc. Bien sûr, entre «plans» et «domaines», toutes les combinaisons sont possibles. On peut avoir une difficulté à évoluer dans le domaine professionnel et une difficulté à communiquer dans le domaine personnel. DOMAINES Faites le point PLANS Relations en général Milieu familial, conjugal et/ou parental Domaine professionnel et social Relations personnelles Domaine matériel Vie quotidienne Établir des contacts Approfondir les relations Se valoriser personnellement Progresser dans la vie S engager Agir, passer à l acte Décider, faire des choix Communiquer Alors, quels liens établissez-vous? 39

6 Avoir confiance en soi Avec quels effets, quelles conséquences? Au-delà des symptômes que l on connaît et qui nous font dire précisément que l on manque de confiance en nous, il est important de faire le lien avec certains de nos comportements, certains de nos traits de caractère et de pouvoir repérer, là aussi, ce que notre manque de confiance risque de nous entraîner à faire. Sur nos traits de «caractère» 40 Souvent, on ne mesure pas à quel point le manque de confiance a des incidences sur nos traits de caractère et peut ainsi finir, dans certains cas, par nous poser d autres problèmes! Voici les principales conséquences du manque de confiance sur nos traits de caractère ; repérez les vôtres : rigidité exigence avec soi, avec les autres orgueil dureté, manque d indulgence manque d ouverture, de curiosité jalousie, envie susceptibilité agressivité mollesse passivité perfectionnisme «gentillesse» excessive «faiblesse» de caractère

7 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic Sur nos comportements Le manque de confiance a bien sûr des incidences sur nos comportements, mais pas toujours sur ceux que l on a déjà repérés craindre le changement subir (ne pas voir comment améliorer les choses ou le voir, mais ne pas passer à l action) en faire toujours plus être dispersé être trop serviable avoir besoin de se sentir indispensable manquer de courage, d audace éprouver de la difficulté à se remettre en cause, toujours vouloir avoir raison manquer d autonomie manquer d autorité fuir Sur les «désirs» refuser le «pouvoir» ou vouloir le «pouvoir» courir après la reconnaissance refuser les défis ou toujours rechercher les défis refuser les responsabilités ou toujours les rechercher ne jamais tenir compte de ses désirs, de ses envies, etc. Dans les relations aux autres aller au-devant du désir des autres ne pas faire confiance 41

8 Avoir confiance en soi ne jamais rien demander toujours tout demander vouloir tout contrôler créer des conflits en permanence chercher à dominer s effacer complètement éprouver de la difficulté à déléguer faire preuve d indifférence manifester de la froideur s enfermer dans le mutisme tout garder pour soi ne pas dire ce que l on pense ne pas savoir dire «non» Dans le choix de certaines situations 42 La plupart du temps, le manque de confiance nous fait «choisir» (sans que nous nous en rendions compte, ou bien trop tard) certaines situations ou relations : des situations ou des relations qui alimentent, précisément, notre manque de confiance : situations et/ou relations dévalorisantes, personnes dominatrices ; des situations qui conduisent à l échec : situations et/ou relations qui ne conviennent pas, qui sont déstabilisantes, qui ne correspondent pas vraiment à nos désirs ou pour lesquelles nous n avons pas les moyens objectifs de réussir ; des situations qui rassurent, que l on maîtrise parfaitement ou des personnes (conjoint, collègue, partenaires, amis) que l on domine entièrement et/ou qui ont besoin de nous ;

9 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic des situations frustrantes, dans lesquelles on ne s exprimera pas entièrement, sous-dimensionnées par rapport à nos potentiels ; des contextes, des relations dont on n a pas envie. Souvent, du moins dans un premier temps, on ne s en rend pas compte, puisque l on manque de confiance en soi! Jusqu où joue le manque de confiance en vous? Actions, actes Relations États intérieurs ++ Incapacité à passer à l acte Incapacité à avoir une relation sincère Inhibition, blocage Avoir du mal à se lancer à s exprimer, à dire Anxiété, angoisse Réfléchir longtemps avant de se décider Premiers contacts difficiles Légère appréhension 43

10 Avoir confiance en soi Et pour vous, comment ça se joue? Faites le point entre domaine, plan et conséquences pour vous 44

11 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic En quoi manquez-vous le plus de confiance en vous? En ce que vous êtes? En ce que vous pouvez? En ce que vous voulez? Quand nous manquons de confiance en nous, de confiance en qui nous sommes, nous manquons en fait, plus précisément, de confiance en l une de ces trois positions : ce que nous sommes ; ce que nous pouvons ; ce que nous voulons. C est pourquoi nous pouvons douter de nos désirs, mais non de nos potentiels, ou inversement, de notre valeur, mais pas de nos désirs, etc. Il s agit toujours de l expression du manque de confiance mais ce sont, d après moi, trois formes, trois natures différentes de manque de confiance. Ces trois «manques» ne se traduisent d ailleurs pas de la même manière et n entraînent pas concrètement les mêmes difficultés. Chacun provoque des «symptômes» différents, dans des domaines et sur des plans différents. Faire cette distinction est important d abord pour continuer à cerner le «problème», le vôtre peut-être. Ensuite parce que identifier et nommer clairement le manque de confiance en ce que nous sommes, pouvons ou voulons, permet d interpeller immédiatement la conscience profonde de ce que vous êtes, pouvez, voulez, et de (re)mobiliser ainsi plus rapidement ces trois forces, ces trois énergies. Évidemment, il existe un lien entre ces trois manques de confiance. Le manque de confiance en ce que l on peut fait surtout manquer de confiance en ce que l on veut. Derrière le manque de confiance en ce que l on peut se cache parfois le manque de confiance en ce que l on veut. 45

12 Avoir confiance en soi Enfin, le manque de confiance en ce que l on est fait manquer de confiance à la fois en ce que l on peut et en ce que l on veut. Il est vraiment important, là encore, de tout «voir», de tout embrasser. On peut en effet avoir perçu d immenses doutes quant à ses capacités, mais ne pas avoir pris conscience que l on n écoutait pas ses vrais désirs. De même, on peut être sûr de ses compétences et potentiels professionnels et ne pas avoir réalisé que l on craint toujours d être «rejeté». 46 h Ne jamais se trouver assez bien Mariée, 35 ans, mère de deux petites filles, Anne travaille comme directrice de communication dans une petite entreprise de service. Elle se pose des questions sur son avenir professionnel. Elle doute de sa vocation et de ses compétences. Elle dit ne pas avoir vraiment de formation en communication mais plutôt en économie et se questionne, pour être plus «professionnelle», sur l opportunité de faire une formation complémentaire. Ses patrons sont ravis de son travail et le lui prouvent, ils l ont augmentée encore récemment. Mais Anne doute. Elle pense qu elle approfondit trop certains dossiers, qu elle est trop lente, qu elle ne maîtrise pas toutes les dimensions de son job et qu elle ne connaît pas bien toutes les activités de la société. Parallèlement et paradoxalement, elle s ennuie dans ce poste manifestement sous-dimensionné pour elle, compte tenu de la taille de l entreprise. Anne, très admirative de sa mère, très brillante qui, comme elle le dit, «a tout réussi : sa vie de femme, de mère et sa vie professionnelle», ne se sent jamais à la hauteur de ce qu elle fait et n a pas confiance en elle. Il lui manque toujours quelque chose. Aussi se retrouve-t-elle aujourd hui dans une impasse : elle ne s épanouit plus dans son poste, elle souhaiterait quitter cette entreprise mais craint, si elle part, de ne pas retrouver d emploi facilement. En même temps, elle doute sans arrêt de ses compétences et a besoin d être rassurée en permanence sur le fait qu elle donne satisfaction. Comme elle est intelligente, elle a parfaitement conscience qu elle n évoluera plus dans ce poste, sans pour autant s autoriser à franchir le pas. Anne pense parfois aussi s arrêter de travailler, en tout cas un certain temps, pour s occuper de ses enfants et faire de l humanitaire. Elle pourrait faire ce choix dans la mesure où son mari gagne très

13 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic bien sa vie mais, là non plus, elle n avance pas, car elle a besoin de travailler pour avoir une plus haute estime d elle-même. Sa mère, comme elle le dit encore, «a toujours tout su mener de front»! Dominée par une image trop positive de sa mère, Anne ne parvient pas à être fière de ce qu elle est et, du coup, à être elle-même. Testez-vous Série 1 Avez-vous tendance à : Craindre de ne pas plaire, de n intéresser personne Considérer vos qualités comme «normales», «banales»... Renier votre passé ou vos origines Ne jamais valoriser vos expériences Avoir l impression que vous n avez rien fait dans votre vie, de votre vie Toujours passer après les autres Ne pas bien prendre soin de vous Considérer vos réussites comme «normales» ou dues à la chance Considérer que les autres sont toujours «beaucoup mieux» que vous Être émotif, timide Avoir peur de décevoir Craindre de ne pas être accepté Être susceptible Vous mettre au service des autres

14 Avoir confiance en soi Série 2 Ne jamais ou très rarement vous mettre en avant Vous comparer Envier, jalouser Rarement, voire jamais, être satisfait Avoir un très fort besoin de reconnaissance Vouloir être «comme» Avez-vous tendance à : Avoir des difficultés à prendre des responsabilités Être inquiet, anxieux Être frileux Rester dans des situations qui ne vous conviennent pas.... Ne pas penser pouvoir vous assumer ou réussir seul Avoir peur de l échec Être parfois trop critique envers vous-même Difficilement tenter quelque chose de nouveau Penser ne pas pouvoir rattraper une situation Manquer d élan, d enthousiasme Penser ne pas pouvoir mener deux choses en même temps.. Retarder l échéance, différer, reculer Renoncer Rester en deçà de vos possibilités Avoir du mal à avancer dans la vie Rater des opportunités Vous étonner de vos réussites

15 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic Craindre de n avoir pas fait assez Croire que les autres ont davantage d atouts Ne pas tenir compte de vos réussites passées Série 3 Avez-vous tendance à : Être excité Être apathique Ne pas voir clair dans vos choix professionnels Être irréaliste Rêver Douter de vos idées Douter de vos sentiments Peser indéfiniment le pour et le contre Trouver toujours une bonne raison de ne pas faire ce que vous souhaitez Être stressé Trop vous disperser Ne pas voir clair dans vos relations affectives Être surchargé Avoir peur d être heureux Ne pas écouter vos désirs, vos souhaits Avoir du mal à vous faire vraiment plaisir Vous laisser faire par les autres, vous soumettre Vouloir «faire comme les autres» Avoir besoin de modèles Penser que vous êtes en train de passer à côté de votre vie.. 49

16 Avoir confiance en soi Résultats du test Pour chaque série, comptez un point par réponse positive. Résultats A Série 1 Si vous avez obtenu une majorité de points dans la série 1, vous manquez plutôt de confiance en ce que vous êtes. Manquer de confiance en ce que l on est, c est toujours se voir en «creux», en négatif. C est ne pas regarder qui l on est, ne pas s accorder de valeur. C est uniquement ou presque voir ce que l on n est pas et ainsi toujours se dévaloriser. C est trop souvent mais sincèrement! vous trouver : «rien de génial», «moyen», «moche», «nul», «bon à rien», «mauvaise mère», «mauvaise épouse», «mauvais mari», «jamais à la hauteur» Série 2 Si vous avez obtenu une majorité de points dans la série 2, vous manquez plutôt de confiance en ce que vous pouvez. Manquer de confiance en ce que l on peut, c est essentiellement douter de sa capacité à faire, à réussir, à obtenir. C est douter de ses potentiels, de ses atouts, de ses moyens objectifs pour réussir, c est ne jamais prendre en compte ses acquis. C est ne pas se sentir la force, le courage de se confronter. C est se sousestimer et ne pas se lancer. C est toujours rester en deçà de ses possibilités ou penser carrément que l on ne les a pas. «Je ne pourrai pas», «Je ne suis pas capable», «Ce n est pas possible», «Ce n est plus possible», «Je n ai pas la formation», «Je n ai pas le diplôme», «Je ne l ai jamais fait», «C est trop difficile», «Je n y arriverai pas», «L autre sera meilleur». 50

17 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic Série 3 Si vous avez obtenu une majorité de points dans la série 3, vous manquez plutôt de confiance en ce que vous voulez. Manquer de confiance en ce que l on veut, c est toujours douter de ce que l on désire ou ne pas le reconnaître. Manquer de confiance en ce que l on veut, c est ne pas savoir ce que l on veut, souvent même, ne pas chercher à le savoir, comme si on n en avait pas le droit, comme si ce n était pas légitime. C est douter de pouvoir désirer autre chose que ce que l on vit ou que ce que l on a. À l écrire, et j imagine pour vous à le lire, cela paraît presque absurde, tant on voit à quel point c est se nier, ne pas exister! Pourtant, le manque de confiance en ce que l on veut est beaucoup plus fréquent qu on ne le pense. Tant dans le domaine professionnel que personnel. D ailleurs, très souvent, bien qu approximativement satisfaits d une situation, d une relation, d un poste, nous n osons pas, nous avons même du mal à imaginer améliorer les choses pour qu elles soient plus proches de notre désir, de nos désirs. «Je n y peux rien», «Je ne vois pas comment changer cela», «Il est trop tard», «Je ne sais pas ce que je veux», «J ai tout raté», «Tant pis», «Je n arrive jamais à me décider», «C est comme ça», «Je n ai pas le choix», «Je ne vois pas clair» Résultats B Si, sur l ensemble des 3 séries, vous avez obtenu : Un total en dessous de 15 : vous manquez finalement peu de confiance en vous. Vos doutes sont, d une certaine manière, humains et légitimes et ne doivent pas être pour vous un très gros handicap. Vous avez toutefois sûrement intérêt à prendre encore mieux en compte vos qualités, vos atouts et vos désirs personnels. 51

18 Avoir confiance en soi Un total de 15 à 30 : vous n avez pas vraiment confiance en vous et vous avez probablement tendance à douter en fonction des circonstances. Vous avez tout à gagner à être plus conscient de votre valeur et de vos besoins personnels. Un total au dessus de 30 : vous manquez manifestement de confiance en vous et vous y perdez une partie de vous-même. Il existe probablement une grosse carence qui a sapé votre confiance et qui vous empêche de cheminer plus sereinement dans la vie. 52 h Toujours douter de ses désirs Susan est assistante de direction trilingue dans une entreprise d importexport à Paris. À 46 ans, mariée, avec un fils de 18 ans, d origine anglaise, elle souhaite au fond d elle-même retourner vivre en Angleterre. Son mari ne serait pas contre, même si cela pose quelques problèmes d organisation. Son fils non plus. Mais Susan ne se décide pas. Il y a déjà presque sept ans qu elle hésite et qu elle se pose des questions : pourquoi repartir? En a-t-elle tellement envie? Cela ne cache-t-il pas autre chose? Susan a parallèlement, depuis toujours, envie d avoir une activité manuelle mais, là non plus, elle ne prend pas de décision. Après s être déjà trouvé mille prétextes, elle se dit alors qu aujourd hui elle a le temps, qu elle «aimerait bien faire une activité, mais que ce n est pas essentiel», qu «elle verra plus tard», que «cela dépendra aussi de son départ ou non de la France». Et les années passent Susan en a conscience mais ne réussit pas, là non plus, à prendre sa décision. En fait, Susan ne prend pas ses désirs au sérieux, elle n a pas confiance en ce qu elle veut. Jeune, elle est venue en France pour échapper un peu à sa famille, très rigide, qui exigeait d elle de très bons résultats scolaires mais aussi pour gagner rapidement sa vie. Originaire d un milieu plutôt modeste, Susan a toujours pensé que l important était de gagner sa vie et de bien travailler, en classe d abord, pour ses patrons ensuite. Aussi, même si elle sait qu elle a une valeur

19 2. Mettez-vous en situation et faites votre autodiagnostic professionnelle, et, compte tenu de son profil, qu elle pourrait retrouver un emploi assez rapidement en Angleterre, elle ne parvient pas à avoir confiance en ce qu elle désire. Ses désirs, ses souhaits ne «peuvent» pas être importants. Ils ne peuvent être que secondaires et, même s ils la taraudent, Susan ne réussit pas à changer sa façon de voir. hmonique est mariée, mère de trois enfants et travaille comme assistante dans une entreprise industrielle. Elle se trouve carrément nulle comme mère, comme femme, comme assistante et, bien qu ayant progressé dans sa vie professionnelle, elle doute toujours d elle, se remet toujours en cause, craint toujours de ne pas y arriver. Reconnue par tous pour ses compétences, ses qualités et sa capacité à évoluer, quand son entreprise lui propose de faire une formation pour devenir cadre, Monique panique complètement. Elle ne se sent pas capable de faire la moindre formation, de la réussir et se met d entrée de jeu en situation d échec, se confortant dans l idée qu elle est nulle et que d aucune manière elle ne mérite cette éventuelle promotion. Aînée d une famille de cinq enfants, ses parents, dont le métier était très dur, ont surtout eu besoin de Monique pour les aider. Au-delà des contraintes financières, ils lui ont fait très tôt arrêter ses études, sans aucun souci de ce qu elle désirait pour elle et de ce dont elle était éventuellement capable. D ailleurs, ses parents n étaient pas très tendres avec elle et sa mère préférait nettement le frère cadet, qui fut le seul à faire des études. Non soutenue, habituée à servir, Monique en a tiré la conclusion qu elle ne méritait rien de mieux et qu elle était incapable de faire autre chose que de rendre service. Même dans sa vie personnelle, elle a tendance à se dévaloriser entièrement, avec une image d elle-même très négative et la certitude qu elle est incapable de réussir quelque chose. Penser être «nulle» 53

20 Avoir confiance en soi Pour mieux faire la part des choses Confiance en soi Manque de confiance en ce que je suis Manque de confiance en ce que je peux Manque de confiance en ce que je veux à se valoriser s relationnelles Se soumettre, subir à se lancer à avancer, à progresser, à se lancer à changer à réaliser, à concrétiser à évoluer à choisir à s engager à progresser à réaliser, à passer à l acte à décider Se soumettre 54 Etc. Se dévaloriser Se soumettre

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Savoir et oser dire Non

Savoir et oser dire Non Sarah Famery Savoir et oser dire Non Deuxième édition, revue et corrigée, 2000, 2003, ISBN 2-7081-3514-7 Commencez par y voir clair n ne peut résoudre et aller au fond d un problème que s il est bien posé.

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Prise de rendez-vous pour une présentation

Prise de rendez-vous pour une présentation Prise de rendez-vous pour une présentation Établir des rendez-vous réguliers Venez-vous de démarrer votre propre entreprise Tupperware et n'êtes-vous pas certain/e d obtenir un oui pour la fixation d'une

Plus en détail

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique Vous trouverez ici notre guide d utilisation et d accompagnement pour l'aidant familial utilisant la tablette et nos jeux de

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation DEVELOPMENT CENTER Damien xxx Poste cible : Entreprise : Assesseurs Evaluesens : Responsable

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) "! #" ). ") () ) )!. #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!! 6) $ )7 )! " # )!"!! ) ) " #9# () () ") ") )

) # /!! ) )# ) / 1) )) -()#! -)  ) 2) ! # ). ) () ) )!. #) () #!0 ) () ))!)() -! () !!#!! 6) $ )7 )!  # )!!! ) )  #9# () () ) ) ) !"#! "# $$% #"%&&' & ()*()*!+,"!*!)!+!""")!,()!""#!)!-!#)."!/0, ) ") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) #!!!""))3)#"#!)"!!3 "- "! #" ). ") () ) )!. ()4)"!#5#")!)! #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!!

Plus en détail

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Comment doit-on s y prendre pour que la CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Résumé Intervention

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Boostez votre management!

Boostez votre management! Boostez votre management! MOTIVATION: Mode d Emploi??? Valérie Francisque Coach Co-Actif accréditée CTI France Sondage Ipsos Selon le baromètre du bien-être publié en Avril 2011: 31% seulement des salariés

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching?

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Parcours de formation Coach Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Dans un monde qui va de plus en plus vite Nous entendons parler chaque jour de stress, de mal-être

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle.

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. Gordon - Exclusive Rights ECPA. SOSIE is a trademark of ECPA in France and/or other countries. INTRODUCTION

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera?

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera? Pourrez Quand vous ne plus gérer vos affaires, qui le fera? Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme à but non lucratif. Il a pour but

Plus en détail

CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES!

CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES! 1 / 5 Revue économique et sociale de décembre 2002 Les compétences dans et autour de l organisation. CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES! Pascaline Caligiuri Archéologue, Ordinata Fribourg, Suisse

Plus en détail

L ESTIME DE SOI, C EST...

L ESTIME DE SOI, C EST... L'estime de soi Sources : C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO.

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

5 photographies 5 tunnels

5 photographies 5 tunnels DOSSIER 5 photographies 5 tunnels 5 photographies qui vont vous aider à réduire le taux d abandon de vos tunnels de conversion. Introduction Les tunnels de conversion sont présents dans de nombreux sites.

Plus en détail

UNEDIC Perceptions et compréhensions de l indemnisation de l Assurance chômage par les Demandeurs d Emploi

UNEDIC Perceptions et compréhensions de l indemnisation de l Assurance chômage par les Demandeurs d Emploi UNEDIC Perceptions et compréhensions de l indemnisation de l Assurance chômage par les Demandeurs d Emploi SYNTHESE DE L ETUDE QUANTITATIVE L Unedic a souhaité disposer d une étude permettant de cerner

Plus en détail

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr mutuelle mclr Bonne nouvelle! Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi Pour toi, un coach en recrutement!* (*) sous réserve du respect des conditions d accès à l offre Édito 40 ans d expérience à l

Plus en détail

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 1 QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 4 BIS RUE DE PARIS 94470 BOISSY ST LEGER 01 45 95 42 47 moniqueprudet@aol.com 2 MA GENESE : Je suis devenue assistante sociale non par

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Transcription médicale: comment faire le bon choix

Transcription médicale: comment faire le bon choix Transcription médicale: comment faire le bon choix La réduction des coûts et l optimisation des investissements sont des préoccupations majeures pour tout entrepreneur qui se respecte. À travers ce document,

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail RÉSUMÉ : Facteurs et stratégies visant à aider les infirmières et infirmiers en santé au travail à appuyer le superviseur dans les cas de retour au travail d'employés qui ont eu des problèmes de santé

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie Je suis contente de vous voir ici Vous êtes beaux Vous me faîtes du bien Vous avez la FORCE vous êtes distingué Vous m accueillez avec bienveillance Vous êtes souriants Votre présence est merveilleuse

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010)

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010) Guidé par un aveugle CFI / INJA CIRPP (18 février 2010) 3 projets pour le projet La junior entreprise L entreprenariat Guidé par un aveugle : 2-07-08 / 22-06-09 Intentions pédagogiques Apprend t-on à se

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

API08 Evaluation site internet

API08 Evaluation site internet UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE API08 Evaluation site internet Fédération Française des échecs Emilien NOTARIANNI Printemps 2014 Table des matières Introduction... 2 Evaluation «subjective»... 3

Plus en détail

Se libérer de la drogue

Se libérer de la drogue Chacun doit savoir qu il peut se libérer de la drogue à tout moment. Se libérer de la drogue Je ne maîtrise plus la situation Longtemps encore après la première prise de drogue, le toxicomane croit pouvoir

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Présentation conceptualisée par Lise Paiement du projet Pédagogie culturelle et animée par Marc Lauzon Juin 2008

Plus en détail

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi À l attention du lecteur, Ce texte est protégé par la

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail