Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE"

Transcription

1 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses. Il revient au pays pour suivre sa scolarité à Morges et à Lausanne puis effectue ses études à la célèbre Ecole Hôtelière de Lausanne. Jeune diplômé, il parcourt le monde des Bermudes au Canada en passant par l Australie, travaillant pour différents hôtels et pour Nestlé. En 1980, il suit le programme de MBA à l'imd de Lausanne avant de quitter Nestlé en 1985 pour devenir directeur adjoint de La Source, avant que la Fondation ne décide de séparer les deux entités que sont l'ecole et la Clinique de La Source. Trois ans plus tard, il devient Directeur général de la Clinique. Marié et père de deux enfants, Michel R. Walther aime pratiquer le surf à Crans Montana. Il est ou a également été Président et membre de nombreuses associations, telles que l Association vaudoise des Cliniques privées, les Swiss Leading Hospitals, ou encore le Lion s Club de Lausanne.

2 53 Le fonctionnaire selon son image traditionnelle qui travaille entre 8H00 et 17H00, sans envergure, sans dynamisme, ni ambition ne me passionne pas. Le Monde Economique : Vous êtes né au Maroc d un père ingénieur agronome qui a disparu très tôt suite à un assassinat, ce qui a obligé votre mère à revenir en Suisse avec ses 3 enfants. Comment ces épreuves ont-t-elles forgé l homme que vous êtes aujourd hui? Michel R. Walther : Il est difficile pour une mère de se retrouver seule avec 3 enfants de sept, cinq et deux ans. Ce fut d autant plus difficile car elle s est retrouvée avec très peu de moyens dans un pays où, bien qu il soit le sien, elle n avait jamais vécu. Je faisais des petits jobs pour assurer mon argent de poche. J ai, entre autre, travaillé chez Fischer instruments et chez Schenck marchand de vin à Rolle où, je transportais et lavais des caisses de bouteilles vides. Cela m a forgé le caractère et m a aussi appris à travailler pour gagner de l argent car si je voulais m acheter un transistor, un vélo ou un vélomoteur, c est moi qui devais me le payer. pour quelques temps en Suisse. Je me suis donc mis à la recherche d un nouvel emploi et c est par l intermédiaire des anciens élèves de l Ecole Hôtelière de Lausanne que j ai obtenu ce poste. C était vraiment par hasard, l opportunité du moment. Voilà donc comment tout a commencé et je n aurais jamais imaginé que cela allait durer 30 ans! L opportunité du départ est devenue une opportunité qui m a plu. Je m y sentais parfaitement à l aise et de plus, j ai eu la chance de développer une entreprise qui faisait 18 millions de chiffre d affaires et avait oublié d évoluer, et d en faire une entreprise de 100 millions de chiffre d affaires qui marche. Le Monde Economique : Pur produit de l Ecole hôtelière de Lausanne, vous êtes patron d une clinique qui génère plus de CHF 100 millions de chiffre d affaires. Pourquoi avoir choisi cette filière pour finalement tourner le dos à l hôtellerie? Etait-ce une vocation ou l opportunité du moment? Michel R. Walther : En sortant de l EHL, j ai travaillé dans de l hôtellerie pure aux Bermudes et au Canada avant de revenir en Suisse où j ai obtenu un poste chez Nestlé comme auditeur interne international. J ai, par la suite, été envoyé en Australie pour diriger une affaire de restaurants qui appartenaient à Nestlé. Quelques années plus tard, je suis revenu en Suisse pour faire un MBA à l IMD. Une fois mon MBA en poche, je me suis occupé des produits de la restauration et de l hôtellerie chez Nestlé. C est à ce moment que ma fille est née. Mon épouse et moi avons eu envie de nous poser

3 54 INSIDE Le Monde Economique : Les hommes qui travaillent pour l Etat ne vous passionnent pas. Par contre, les personnes qui vous fascinent sont celles qui ont une idée qu ils poursuivent jusqu au bout. Le dynamisme de notre économie pourrait-il être entravé par nos hommes d Etat? Michel R. Walther : Dire que les hommes qui travaillent pour l Etat ne me passionnent pas est, je pense, un peu rigoureux. Le fonctionnaire selon son image traditionnelle qui travaille huit heures entre 8H00 et 17H00, sans envergure, sans dynamisme, ni ambition ne me passionne effectivement pas. Ce qui m impressionne, c est une personne qui a de l ambition, du dynamisme, de la volonté, pas nécessairement un grand chef de l économie, mais une personne qui développerait une idée géniale. J ai du respect et de l admiration pour les personnes qui sont passionnées. Ce ne sont pas les fonctionnaires que l on appelle hommes d Etat qui font le développement et le dynamisme de notre économie. Mais, parmi les Conseillers d Etat ou Conseiller Communaux, il y a des gens absolument extraordinaires. J ai eu professionnellement l occasion d en rencontrer et ce sont eux qui font avancer les villes, le canton, ou le pays. Il y a des gens fantastiques et j ai beaucoup de respect pour ces personnes qui ont le courage de se lancer dans la vie politique. La politique, c est souvent très dur, c est un milieu où les couteaux dans le dos sont encore plus fréquents que dans l économie. De plus, ils sont courageux d essayer de faire avancer les choses. Le Monde Economique : Une fois votre vie terminée, les gens se rappelleront de vous par ce que vous avez construit, dit, écrit, mais surtout par les valeurs que vous aurez portées à bras-le-corps. Avec le recul et partant de votre expérience, quels sont les ingrédients de la réussite? Michel R. Walther : Evidemment que les gens se rappelleront de moi! Enfin j espère qu ils ne m oublieront pas complètement! Ce que je pense avoir porté à bras-le-corps comme vous le dites c est l image d aimer les gens. La réussite d une entre

4 55 Les enfants qui ont reçu de l attention de la part de leurs parents, qui ont été poussés, aidés, sont nettement mieux armés pour la vie. prise quelle qu elle soit n est pas due parce que c est une entreprise d un type ou d un autre, je pense que c est une équipe qui a fait ma réussite, ce n est pas moi. J ai été le chef d orchestre, le leader, le directeur de personnes que j ai évidemment engagées et avec lesquelles j ai travaillé. Faire travailler les gens ensemble et que ce soit avec respect les uns envers les autres, c est ce que j ai porté à bras-le-corps. Il est ridicule de ne pas respecter quelqu un simplement parce que ses idées et ses visions sont complètement différentes. Il faut les mettre ensemble pour faire une réussite. Pour moi, c est cela la vision de la réussite. Le Monde Economique : La famille exerce au sein de la société un rôle d agent socialisateur qui semble vital. Vous affirmez que les jeunes qui grandissent au sein d une famille stable ont plus de chance de réussir. Pensez-vous que Sibylle et Philippe, vos deux enfants, sont mieux armés pour la vie? poche, c est fondamental et n importe quels parents peuvent apprendre à leurs enfants à le faire. Les enfants ne doivent pas être maternés, il faut les laisser vivre, c est important. Le Monde Economique : La retraite est un cap qu il est parfois difficile de passer. Certains l attendent impatiemment, tandis que d autres la redoutent. Votre épouse vient de prendre sa retraite et vous prendrez la vôtre l an prochain (le 30 juin 2014). Comment envisagez-vous cette nouvelle vie à deux et loin du pouvoir? Michel R. Walther : Il est vrai que j ai peur de la retraite, parce que je suis trop dynamique et trop embrigadé, mais j espère que l on va me proposer des mandats intéressants qui m occuperont. Je ne veux évidemment pas un job à plein temps. Je viens, par ailleurs, d accepter d être membre du Michel R. Walther : J ai effectivement vécu entouré de mes enfants et de tous leurs copains. Je dirais que les enfants qui ont reçu de l attention de la part de leurs parents, qui ont été poussés, aidés, sont nettement mieux armés pour la vie, même si les deux parents travaillaient à 100%. J ai toujours dit à mes enfants qu un bachelor, où mieux, un master est utile dans la vie. Cela ne veut pas dire que l on gagnera mieux sa vie qu une personne avec un CFC, mais on sera mieux armé. Ma fille a été diplômée de l Ecole Hôtelière de Lausanne et mon fils a obtenu un Master en biologie. Maintenant, il essaie d aider des copains à reprendre leurs études après le CFC, car ils n ont pas eu la chance d avoir un environnement stable. L argent est secondaire et il est important de leur apprendre que dans la vie, l argent doit se gagner. Faire des petits jobs pour gagner son argent de

5 56 INSIDE Comité exécutif de l Office du tourisme parce que je pense que c est quelque chose d intéressant pour aider le canton de Vaud. J espère que l on me proposera 2 ou 3 autres jobs intéressants. Ce qui me plairait beaucoup, un rêve de mon épouse et moi-même, serait d être client secret pour une grande chaîne hôtelière. Nous avons tous les deux des formations hôtelières. Ce serait génial, faire le tour du monde à bon compte avec l impression d être en vacances et juste au final un questionnaire à remplir avec tous les petits détails sur le fonctionnement de l hôtel. Mais disons que c est très utopique, bien que nos amis nous y encouragent, encore faut-il trouver le patron de grandes chaînes qui veuille nous engager. D autres mandats d administrateur ou de sociétés locales pourraient également m intéresser, mais je ne prendrai pas n importe quoi. Comment les proches le perçoivent-ils? Avec ses lunettes, Michel donne l image d un notable important de la place lausannoise. En réalité, c est quelqu un d incroyablement progressiste. Il est toujours ouvert à tout, que ce soit au niveau de nouvelles idées ou de remises en question alors qu il donne une image très sérieuse comme l aurait fait un banquier ou ce genre de personnage. Michel est quelqu un de fidèle, charmant et extrêmement gentil. On peut compter sur lui en amitié. C est quelqu un qui ne parle jamais mal des autres et sa critique est toujours positive. Il est aussi maniaque, tatillon et extrêmement précis. Cela doit être son côté suisse. Tout le monde adore parler avec lui, même les jeunes, mais ce n est pas l image qu il donne, au premier abord. Il a une image sévère alors qu il n est pas du tout comme ça dans la vie. De plus, c est un bricoleur vraiment adroit. Ceci aussi est surprenant, car il n a pas l air de quelqu un de pratique, alors qu il il adore tout ce qui est bricolage. Laurent & Sylvie Patrelle, Hôteliers

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal Marc Parent Président et chef de la direction Collation des grades École Polytechnique de Montréal Le samedi 16 juin 2012 1 Merci M. Guy. Monsieur le recteur de l Université de Montréal, Monsieur le président

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Bachelor International. Nouveau programme 2015. Accessible post bac

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Bachelor International. Nouveau programme 2015. Accessible post bac DOSSIER DE PRESSE Lancement du Bachelor International Nouveau programme 2015 Accessible post bac 1 _ SOMMAIRE_ Introduction de Richard Ginioux..p3 Le nouveau programme de Savignac : Le Bachelor International..p4

Plus en détail

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie Dorjaa, Mongolie J ai 19 ans. Mes parents ont décidé de me marier avec le fils d une famille du village voisin. Ma famille a donné son accord mais je ne connais pas mon futur mari. J ai dit à ma famille

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique S orienter Les supports du scénario Document 1 : la fiche d entretien ENTRETIEN INDIVIDUEL

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE La vraie valeur d un homme se définit en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du Moi» Albert Einstein La Pentanalogie est un chemin

Plus en détail

Galerie de portraits d ORPISTES

Galerie de portraits d ORPISTES Galerie de portraits d ORPISTES Christophe Girard - ORPI Girard Immobilier - Romorantin Lanthenay (41) J ai derrière moi une carrière de boxeur de haut niveau : j ai participé entre autres à trois championnats

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Charlotte. Celle-ci va avoir vingt ans mercredi prochain.

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

LE DB-NEWS ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX DANS NOTRE CLUB LES RESULTATS DU WEEK END LES PROCHAINS MATCHES DU WEEK END

LE DB-NEWS ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX DANS NOTRE CLUB LES RESULTATS DU WEEK END LES PROCHAINS MATCHES DU WEEK END LE DB-NEWS LES RESULTATS DU WEEK END EQUIPE LNH D1 EQUIPE N2 EQUIPE -18 (1) VENISSIEUX/DBHB 18/38 EQUIPE -18 (2) LE CREUSOT/DBHB 32/22 EQUIPE -16 (1) EQUIPE -16 (2) EQUIPE -14 (1) EQUIPE -14 (2) EQUIPE

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE 1 INDEX 3 - INSTITUT CLAUDE BELL, qui sommes-nous? 4 - INSTITUT CLAUDE BELL, notre historique. 5 - Nos différentes gammes de produits / Contrôle Qualité. 6 - Ambassadrice,

Plus en détail

Gestion dynamique de votre compte BullionVault

Gestion dynamique de votre compte BullionVault Mostafa Belkhayate Gestion dynamique de votre compte BullionVault Lorsque vous ouvrez un compte BullionVault, vous avez le choix entre 3 compartiments devises, l euro, le dollar et la livre sterling et

Plus en détail

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE

Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Dossier de presse LA FEMME AU CHAPEAU DE PAILLE Premier roman de Nathalie Mazzini & Sabrina Passini-Faurite Un roman à quatre mains pour s échapper du quotidien. Deux femmes que tout oppose se réunissent

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO)

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) La HES-SO compte près de 15'000 étudiantes et étudiants dans 27 écoles dans les cantons de l Arc jurassien (Berne francophone,

Plus en détail

SÉVILLE MADRID CADIX

SÉVILLE MADRID CADIX SÉVILLE MADRID CADIX PROGRAMME D AP ESPAGNOL LANGUE À CADIX Aperçu Destination: Cadix, Espagne Niveaux: pré-ap, AP Dates: 3 juillet 2016-16 juillet 2016 Dates flexibles pour les groupes Logement: famille

Plus en détail

Les reprises et cessions d'entreprises

Les reprises et cessions d'entreprises Les reprises et cessions d'entreprises 007 / 00 Etude réalisée pour : Méthodologie Le CSOEC et l ACFCI Echantillon : Echantillon de 0 dirigeants repreneurs ou futurs cédants, issu d un échantillon national

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Ils sont 600 ingénieurs généralistes, chaque année, diplômés de l Icam. 600 hommes et femmes ayant acquis les compétences professionnelles,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Faire de la grammaire au CE2 Période 4 Semaine 4 Un rêve Jour Activités Déroulement Matériel

Faire de la grammaire au CE2 Période 4 Semaine 4 Un rêve Jour Activités Déroulement Matériel Faire de la grammaire au CE2 Période 4 Semaine 4 Jour Activités Déroulement Matériel Lecture et compréhension de l histoire - A quoi songe Anna? - Pourquoi ne peut-elle pas avoir de voiture pour l'instant?

Plus en détail

Conseil d administration

Conseil d administration Monica Favre Avocate, experte fiscale fédérale 1962 Elle obtient son brevet d avocat à Genève en 1986 puis son master à New York en 1990. En 1991 elle est admise au Barreau de New York, puis en 1998 elle

Plus en détail

Trafic des paiements Trafic des paiements... 14 Déroulement d un ordre de paiement... 15 Modes de paiement... 16

Trafic des paiements Trafic des paiements... 14 Déroulement d un ordre de paiement... 15 Modes de paiement... 16 SOMMAIRE Gestion du manque d argent L embarras du choix... 4 Avoir une vue d ensemble... 5 Nécessaire ou souhaitable?.................................................... 6 Que me coûtent mes loisirs?...

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Cours pratique. entreprises avec plus-value durable. formation pour le développement durable --------------------------------------------------------

Cours pratique. entreprises avec plus-value durable. formation pour le développement durable -------------------------------------------------------- formation pour le développement durable sanu Postfach, case postale 3126 Dufourstrasse, rue Dufour 18 CH-2500 Biel-Bienne 3 T: +41 (0)32 322 14 33 F: +41 (0)32 322 13 20 sanu@sanu.ch www.sanu.ch Cours

Plus en détail

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises!

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! JUIN 2015 Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! Grâce à la plateforme Kireego, Nestlé Suisse SA permet à ses milliers de colla - borateurs de

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez M.I.S. Trend au: 0800 800 246

QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez M.I.S. Trend au: 0800 800 246 NE PAS DETACHER sera détaché après contrôle par M.I.S.Trend NE PAS DETACHER Leben in der Schweiz Vivre en Suisse Vivere in Svizzera QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito Pour s affirmer dans son bénévolat Cahier d exercices Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito EXERCICE 1 RÉALISATIONS ET RÊVES 1. Une réalisation dont je suis fièr(e) : 2. Un rêve que je souhaite

Plus en détail

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.]

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Page 1/6 Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Je louais un appartement à Saint-Denis, dans le privé, et mon compagnon m a rejoint. Il est dans le transport

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth)

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Le comité du fonds de la bourse commémorative Ronald P. Smyth et Centraide de la région du

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil CONSTRUIRE UN PITCH Max Le pitch Introduction Deux minutes pour faire bonne impression Comment le préparer? Exemples Introduction Pourquoi un pitch? Buzz de l ascenseur, Soirée, Pour vendre Recrutement

Plus en détail

Historique de l Association Romande des Hôteliers Les années 1940

Historique de l Association Romande des Hôteliers Les années 1940 Les années 1940 1941 Naissance de l ACVH Au cours de diverses réunions, le Comité de l Association vaudoise des intérêts touristiques c est ainsi que s appelait alors l Office du tourisme du canton de

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

5 TESTS RAPIDES A FAIRE

5 TESTS RAPIDES A FAIRE 5 TESTS RAPIDES A FAIRE Si vous résolvez le premier test, prière de m'effacer tout de suite de votre carnet d'adresse... TEST 1 Ceci est un vrai test psychologique.. C'est l'histoire d'une jeune fille.

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT L Association Eclipses du département Tech de Co de l IUT Toulon Var, c est : Un cycle de 4 conférences 1 Gala de Fin d année pour la remise des diplômes DEUX GRANDES PREMIERES AU

Plus en détail

") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) "! #" ). ") () ) )!. #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!! 6) $ )7 )! " # )!"!! ) ) " #9# () () ") ") )

) # /!! ) )# ) / 1) )) -()#! -)  ) 2) ! # ). ) () ) )!. #) () #!0 ) () ))!)() -! () !!#!! 6) $ )7 )!  # )!!! ) )  #9# () () ) ) ) !"#! "# $$% #"%&&' & ()*()*!+,"!*!)!+!""")!,()!""#!)!-!#)."!/0, ) ") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) #!!!""))3)#"#!)"!!3 "- "! #" ). ") () ) )!. ()4)"!#5#")!)! #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!!

Plus en détail

Dernières nouvelles d Agir pour le Cambodge

Dernières nouvelles d Agir pour le Cambodge Dernières nouvelles d Agir pour le Cambodge Juin 2012 Par des programmes de formation professionnelle et d éducation, Agir pour le Cambodge contribue à la réduction de la pauvreté et à la lutte contre

Plus en détail

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Le grand-petit journal Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Les Journées de la persévérance scolair e (JPS) rappellent l importance de la persévérance et de la réussite scolaire des

Plus en détail

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques Questionnaire patients Visite 11 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette première consultation

Plus en détail

Séminaire pré retraite Mars 2015. Bureau du Conseillère du Personnel SGRH- ONUG

Séminaire pré retraite Mars 2015. Bureau du Conseillère du Personnel SGRH- ONUG Séminaire pré retraite Mars 2015 Bureau du Conseillère du Personnel SGRH- ONUG La retraite La cessation d activités professionnelles est un passage, qui nous fait quitter un monde connu, pour un «quelque

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

Trouvez l'investissement immobilier locatif qui rapporte GROS!

Trouvez l'investissement immobilier locatif qui rapporte GROS! Trouvez l'investissement immobilier locatif qui rapporte GROS! Qui rapporte GROS... De quoi parle-t-on finalement? Vous savez qu'il existe différents objectifs avec l'investissement locatif. Certains veulent

Plus en détail

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/ Ecrit par Martine Poiret Coaching confiance en soi sur Skype ou au cabinet 06 26 64 32 25 1 Ce petit rapport vous est offert par Martine Poiret. Site www.relax34-villeveyrac.fr Vous pouvez l offrir à vos

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

QUESTIONNAIRE M2. Je suis Romain SIMON, j ai 27 ans et suis actuellement étudiant en Master 2 Psychologie clinique, option psychologie de la santé.

QUESTIONNAIRE M2. Je suis Romain SIMON, j ai 27 ans et suis actuellement étudiant en Master 2 Psychologie clinique, option psychologie de la santé. QUESTIONNAIRE M2 1) Qui es-tu et quel est ton parcours? Je suis Romain SIMON, j ai 27 ans et suis actuellement étudiant en Master 2 Psychologie clinique, option psychologie de la santé. En sortant du bac

Plus en détail

Cet ouvrage parle d innovation et d esprit d entreprise et

Cet ouvrage parle d innovation et d esprit d entreprise et Avertissement Cet ouvrage parle d innovation et d esprit d entreprise et explique comment un petit pays comme Israël est parvenu à incarner ces deux dimensions. Il n y est pas question de technique, même

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ NIVEA FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

Bienvenue à Question d argent!

Bienvenue à Question d argent! Bienvenue à Question d argent! Question d argent a été conçu pour vous aider à mieux vous occuper de vous, en vous permettant de mieux vous occuper de votre argent. Cela s appelle la littératie financière.

Plus en détail

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka Moka Gabrielle Charron-Rainville Témoignage À l été 2005, j'ai suivi une formation en leadership / apprenti-moniteur dans un camp en Ontario. J y ai amélioré mon anglais et eu énormément de plaisir. L

Plus en détail

Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de collaboration?

Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de collaboration? Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de Par Katherine Carleton Directrice générale, Orchestres Canada Novembre 2006 Les orchestres à l esprit d entreprise s efforcent

Plus en détail

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC)

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Option Commerce - Communication et information Informations pour la rentrée scolaire 2011 / 2012 Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Pour toi, quelle orientation?

Pour toi, quelle orientation? Pour toi, quelle orientation? perspective π projet compétence π avenir professionnel professionnelle se décline au féminin comme au masculin Service pour la promotion de l égalité entre homme et femme

Plus en détail

Léa Broucaret ÉCOLE ESTIENNE RAPPORT DE STAGE

Léa Broucaret ÉCOLE ESTIENNE RAPPORT DE STAGE Léa Broucaret RAPPORT DE STAGE ÉCOLE ESTIENNE L ÉTUDIANTE École Estienne 18 boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS 01 55 43 47 47 ecole@ecole-estienne.fr Léa Broucaret L ATELIER Atelier MONOBLOQUE Marchlewskistraße

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique

Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique Episode 3: Un très long voyage Auteur: Chrispin Mwakideu Rédaction: Maja Dreyer Traduction :

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

«Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence»

«Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence» «Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence» Strataj aime a pour vocation de guider la jeunesse dans l extraordinaire aventure de la vie! Transmettre avec passion le savoir, comprendre l exigence

Plus en détail