DOSSIER de présentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER de présentation"

Transcription

1 Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact p. 2 p. 3 p. 5 p. 7 p. 8

2 Ils veulent vivre en cohérence avec leurs idées sur l humain, la société, l environnement. Ils ne créent pas seulement des habitations dont ils seraient propriétaires mais un bien commun n appartenant à personne et donc... appartenant à tous. Ils sont convaincus que vivre ensemble c est mieux que tout seul. Ils sont prêts à surmonter les contraintes du collectif et à mettre leurs égos de côté. Des fous? Non! Les inventeurs d une nouvelle société. Cela se passe en Drôme provençale, à DIEULEFIT. Un signe? Embarquez dans l aventure ecoravie! Une aventure qui fait grandir, le plus souvent dans les rires et qui me fait dire une phrase que j aime bien : on n est jamais à l abri d un coup de bol...» Florence - 44 ans Oser inventer une nouvelle manière de vivre ensemble, en relation, en prenant soin des Hommes et de notre environnement. C est possible!» Raphaël - 34 ans «Pour moi, Ecoravie, c est... Une merveilleuse aventure humaine : depuis 7 ans! J ai la chance, à mon grand âge, de participer à un projet d avenir avec des bébés, des jeunes couples, des gens passionnés et passionnants.» Claire - 75 ans De belles personnes, dont j apprécie et partage les valeurs, avec qui j envisage de vivre avec sérénité autant d années que possible la dernière partie de ma vie. Ecoravie est ma famille d élection!» L endroit où je veux voir grandir mes enfants. Vision, enthousiasme et entraide... Comment passer à côté?» Sébastien - 29 ans Françoise - 67 ans 2

3 Présentation d' ecoravie Animées par l envie de vivre autrement, vingt personnes s engagent dans une aventure humaine ambitieuse : monter un projet d habitat de A à Z. Pour être fidèles à leurs valeurs, les Ecoravissants sont amenés à se former en matière de relations humaines, de financement et de construction. Et leurs choix en ces domaines se révèlent avant-gardistes. Les décisions sont prises au consensus Pour éviter la frustration de la minorité votante, qui mettrait en péril la cohésion du groupe, les décisions sont prises avec le consentement de tous. Le processus, auquel le groupe se forme depuis 2 ans, comporte différents tours de parole qui permettent à chacun de s exprimer et de mûrir ses opinions au contact de celles des autres. La décision finale n est actée que lorsque toutes les objections sont levées et que chacun y adhère pleinement. Elections sans candidat et Communication Non Violente font partie du panel d outils dont dispose également le groupe. Et ça marche depuis 7 ans! Et l argent, dans tout ça? Souvent, les questions d argent sèment la discorde. A Ecoravie, c est au contraire la solidarité en actes. Selon leurs possibilités, les futurs habitants apportent de euros à euros, et ce, sans rapport avec la surface du logement qu ils occuperont. A ce jour, il reste à trouver la moitié de la somme nécessaire à la construction. Les banques refusant de soutenir la propriété collective, Ecoravie fait appel à des particuliers et des personnes morales préférant mettre leur argent dans un tel projet plutôt que dans des placements soutenant le contraire de ce qu ils aiment. La perspective de contribuer à cette aventure humaine et innovante a déjà séduit plusieurs de ces investisseurs participatifs : Ecoravie a ainsi récolté des sommes importantes, qui seront progressivement remboursées par les loyers des habitants. 3

4 De la propriété individuelle au bien commun Ecoravie veut adopter un fonctionnement novateur, où les nouveaux arrivants sont choisis parce qu ils partagent les valeurs du groupe et non selon leur apport financier. A contrario, dans un habitat groupé où chaque foyer est propriétaire de sa part, le projet initial risque de disparaitre au départ des familles fondatrices. Les difficultés surviennent quand il faut trouver de nouveaux habitants capables de rembourser immédiatement les sortants. Le groupe travaille donc à la définition d un nouveau modèle juridique et financier qui permette à Ecoravie de sortir de toute propriété privée et de devenir à long terme un bien commun accessible à tous, sans besoin d apport financier. Ecoravie sera gérée par les personnes qui en ont temporairement le droit d usage, c est à dire par les habitants. Le loyer sera réduit au strict minimum nécessaire au fonctionnement : charges et entretien du bâti. Construction : l écologie du 21 e siècle Le groupe fait fi de la maison individuelle au profit du petit bâtiment collectif pour réduire l emprise au sol, favoriser les économies d énergie et mutualiser certains espaces. Ecoravie opte pour des bâtiments solaires à énergie positive. La production d énergie sera trois fois supérieure à l énergie consommée. Les bâtiments sont construits avec des matériaux écologiques et par des entreprises locales. Le groupe fait le pari de ne pas dépenser un centime pour se chauffer : du jamais vu en France sur du bâtiment collectif. Ecoravie aujourd hui : A ce jour, le groupe rassemble 19 adultes et 10 enfants. Il reste quelques places pour de nouveaux habitants. Ecoravie doit réussir à mobiliser toutes les personnes qui auraient envie de parier sur l avenir à ses côtés en devenant investisseurs participatifs euros, euros, toutes les contributions sont les bienvenues pour réunir les 1,5 millions d euros manquants. 4

5 Face à la fragilité du système bancaire et à l opacité des placements Optez pour un soutien direct à un projet qui vous tient à coeur et dont vous partagez les valeurs : l argent sert ici un projet concret, écologique, orienté vers l humain et au service de la construction d une autre société. Il permet de créer localement des richesses économiques et sociales. Ecoravie, est une Société coopérative (1 personne = 1 voix) dont le but non lucratif est inscrit statutairement. Son objet : créer du logement «très social» : - loyer très faible - charges très faibles - à terme, sans besoin d apport financier initial - fort lien social entre les habitants - intergénérationnel Vous participez ainsi, non à un projet d intérêt privé bénéficiant à quelques uns, mais à un projet d intérêt général. DONNEZ du sens à votre argent Optez pour un placement sécurisé Nous sommes tentés d affirmer qu Ecoravie est plus sûr qu une banque dans le système financier actuel. Quoi qu il en soit : les habitants sont solidaires de la dette qu ils ont envers vous. La capacité de remboursement de votre investissement dépend de leurs revenus (une bonne moitié des habitants sont retraités ou fonctionnaires). Vous pouvez venir à leur rencontre! En cas de faillite, la revente du terrain et des constructions écologiques à énergie positive permettrait de rembourser prioritairement les investisseurs par rapport aux habitants. Concrètement, pour vous : Un investissement souscrit pour une durée de 20 ans Un blocage initial de 3 ans pour permettre de finaliser la construction A partir de la 4 e année, la possibilité de demander le retrait partiel ou total de votre investissement => remboursement annuellement plafonné pour ne pas mettre en danger la trésorerie de la société, et en fonction des autres demandes de remboursement de l année. Une indexation de votre investissement sur l IRL (Indice de Référence des Loyers) pour compenser l érosion monétaire : vous ne perdez pas d argent et l indexation n est pas fiscalisée. La possibilité de renoncer à votre indexation en soutien supplémentaire au projet 5

6 Construction 20 ans après l entrée dans les bâtiments Petit à petit, jusqu à 100 ans Dépense de l argent collecté auprès des habitants et des investisseurs : investissement dans le bâti Remboursement de tous les apports des investisseurs grâce à une redevance payée mensuellement par les habitants Remboursement de tous les apports des habitants grâce à la partie locative de la redevance payée mensuellement par les habitants. Les dépenses liées à l entretien et la réfection du bâti sont planifiées. Témoignage de Bernard investisseur participatif à hauteur de euros «Depuis longtemps je cherchais à donner un sens à mon argent. J ai demandé à ma banque de ne pas m acheter d actions en Bourse, mais je ne sais pas exactement ce qu elle fait de l argent que j y ai déposé. J estime que, dans notre société hyperindividualiste, l habitat groupé est un des modes de vie d avenir pour la société plus solidaire et moins énergivore dont je rêve. C est pourquoi j ai voulu soutenir Ecoravie.» Vous pensez : ça ne va pas marcher car le groupe ne tiendra pas, ils finiront pas se disputer... Sachez que : Nous nous disputons déjà et avons surmonté des épreuves humaines ces 7 dernières années! Nous travaillons à la régulation et à la gestion des conflits, grâce à des formations et à la mise en oeuvre de la Communication Non Violente, grâce au travail des commissions Grandir et Vieillir Ensemble d une part, et Chacal d autre part. Nous prenons nos décisions avec le consentement de tous plutôt qu à la majorité (pour cela nous sommes accompagnés par l Université Du Nous) Nous offrons une large place à l expression et à l écoute de tous les points de vue sur les sujets les plus sensibles : l argent, l implication des uns et des autres, la solidarité, l éducation des enfants, etc. Ils nous soutiennent... 6 Besoin de plus d information? Contactez : Dominique GIRAL

7 ecoravie en chiffres 3,2 millions d euros, c est le budget de la construction les apports financiers des habitants vont de à euros pour un total d 1 million d euros 1 habitant = 1 voix, quel que soit son apport financier 8 investisseurs participatifs, déjà! Pour un total de euros 27 commissions et groupes de travail 144 journées de conseil d administration (1 week-end par mois) heures de bénévolat en 2014, soit l équivalent de euros 29 personnes de 1 à 76 ans m 2 de nature en ville 3 bâtiments et 1 maison commune 18 logements production d énergie 3 fois supérieure à la consommation 0 kwh achetés pour le chauffage...et en dates décembre avril 2015 juillet 2015 été 2016 premières réunions informelles création de l association création de la SCI acquisition du terrain obtention du permis de construire démarrage des travaux les habitants emménagent dans le premier bâtiment 7

8 Et bientôt... Le rêve devenu réalité! Lyon /ecoravie Votre contact : Dominique GIRAL DIEULEFIT Avignon Marseille

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE Vous Conseiller Le Financement L Accompagnement Le Marché Un contexte économique et sociale fragile Le constat actuel pour les primo accédant, et notamment les jeunes ménages

Plus en détail

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine Édition 2013 Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine 1 2 Placer son épargne pour financer ses projets 05 Se constituer une épargne de précaution Acquérir

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ!

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ! GAGNEZ PLUS! Quels que soient votre situation professionnelle, votre âge, votre lieu de résidence ou votre niveau d études Si vous êtes à la recherche d une solution fiable, légale, sérieuse et efficace

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Hameau partagé, un projet d'habitat participatif à Saint-Jean de Braye

DOSSIER DE PRESSE. Le Hameau partagé, un projet d'habitat participatif à Saint-Jean de Braye DOSSIER DE PRESSE Le Hameau partagé, un projet d'habitat participatif à Saint-Jean de Braye Historique du projet : Ce projet a vu le jour à l'initiative de la ville de Saint-Jean de Braye qui souhaitait

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes CINQ PROFILS Les «Compagnons» Qui sont ils? Les hommes, les adultes et les seniors (au delà de 45 ans), sont particulièrement

Plus en détail

www.nikel-voyages.com

www.nikel-voyages.com Agence de voyages et de tourisme Parce que vos envies n ont pas de frontières... www.nikel-voyages.com Le mot de la Directrice GénéraleG Bienvenue chez NIKEL! Nous avons tout mis en oeuvre pour vous accueillir

Plus en détail

Investissez dans l'immobilier

Investissez dans l'immobilier Investissez dans l'immobilier 1 Investissez dans l'immobilier Visitez : www.immo-topics.fr 2 Investissez dans l'immobilier Sommaire Est-ce que l immobilier est fait pour vous?... 3 Pourquoi vous avez tout

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

1/ Annonce profils acheteur- revendeur

1/ Annonce profils acheteur- revendeur 1/ Annonce profils acheteur- revendeur Vous cherchez à compléter vos revenus à temps choisis avec un partenaire sérieux en intégrant une équipe dynamique? Vous souhaitez travailler à domicile en toute

Plus en détail

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour,

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur amallia.fr O de formes Publicis Activ RCS Paris 337 934 483 - Marque déposée pour le compte d Action Logement. Impression sur papier recyclé Oxygen -

Plus en détail

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM.

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. NOTE EXPLICATIVE Principe général Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. L état Français, au lieu d allouer une subvention aux entreprises locales a décidé pour plus de réactivité

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

INFOPACK WWW.HOMUNITY.FR SAS HOMUNITY 11, RUE FRANCOIS PONSARD 75116 PARIS RCS PARIS 804388627

INFOPACK WWW.HOMUNITY.FR SAS HOMUNITY 11, RUE FRANCOIS PONSARD 75116 PARIS RCS PARIS 804388627 INFOPACK WWW.HOMUNITY.FR SAS HOMUNITY 11, RUE FRANCOIS PONSARD 75116 PARIS RCS PARIS 804388627 Bienvenue Si vous avez téléchargé ce document, c est que notre concept a attiré votre attention et nous vous

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables?

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? Better thinking. Together. Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? 1 ère étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Sommaire Fiche technique 3 Objectif Retraite

Plus en détail

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine Édition 2015 Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine 1 2 3 4 Placer son épargne pour financer ses projets 05 Se constituer une épargne de précaution Acquérir

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

Ce ratio est mieux connu sous le nom de : Nombre de foi les revenus. Mieux connu sous l appellation Nombre de foi le revenu net

Ce ratio est mieux connu sous le nom de : Nombre de foi les revenus. Mieux connu sous l appellation Nombre de foi le revenu net RATIOS D ANALYSES À COMPRENDRE Un ratio est une simple équation mathématique utilisée pour exprimer une relation entre des chiffres. L utilisation des ratios lors de l analyse de multi-logements est essentielle

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Kid s Plan. La sécurité de votre argent. Votre sécurité fiscale. sécherliewen Kid s Plan, un cadeau pour demain mais pas seulement!

Kid s Plan. La sécurité de votre argent. Votre sécurité fiscale. sécherliewen Kid s Plan, un cadeau pour demain mais pas seulement! La sécurité de votre argent Plus tard, le capital leur appartiendra, en attendant, il reste votre propriété. Durant toute la durée du contrat : vous choisissez quand et combien vous désirez verser en complément

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella CONSULTANTE EN IMMOBILIER Micol Singarella - Avez vous entendu parler de toutes les bonnes affaires sur Berlin mais pas encore de moi? Pas de problème, il est encore temps! Je suis une consultante en agence

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Démocratie, solidarité, autonomie, transparence sont

Plus en détail

ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE

ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE Introduction En 2013, le gouvernement bruxellois se montrait fier de son plan ambitieux (selon lui) de construction de logements sociaux à Bruxelles

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à Offre «Mutation» «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à 3 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. En cas de mutation,

Plus en détail

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans!

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Saint-Etienne, le 18 mars 2013 Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Vendredi 15 mars 2013, Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme-Ardèche

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES Se lancer dans la vie : études, vie active, logement, santé c est beaucoup de nouvelles démarches à réaliser. Petit rappel, pas à pas. DEMARCHES Orientation

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée.

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée. De : Bill Strautman Date : Le 12 août 2011 5:28 PM Pour : ~Finance/Finances Cc : Sujet : LA POPULATION CANADIENNE EST INVITÉE À FAIRE CONNAÎTRE SES PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 Bonjour, On a porté

Plus en détail

Exemple d une réalisation en division parcellaire

Exemple d une réalisation en division parcellaire Le contrat gagnant COVALEM s adresse aux particuliers qui souhaitent bénéficier de tous les avantages d une offre unique qui permet de produire les plus belles opportunités immobilières du marché. Exemple

Plus en détail

Argent : ce qu il faut faire

Argent : ce qu il faut faire GÉRARD HUGUENIN Argent : ce qu il faut faire Et que vous ne savez pas Éditions Eyrolles, 2005 ISBN : 2-7081-3082-X 2 Économiser L essentiel 1. Constituer son épargne progressivement et sans efforts. 2.

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

Emprunt d argent Informations aux enseignants

Emprunt d argent Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/7 Tâche Objectif Matériel Les élèves lisent un court texte sur le thème de l emprunt d argent. Ils répondent aux questions sur la fiche de travail. Les avantages et désavantages

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds Simple.Autrement KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds KOKON Value plus Votre prévoyance liée à des parts de fonds Bonjour, Les Suisses sont parmi les Européens les champions de l

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

SOMMAIRE. Contact Presse : Florence BARDIN 06 77 05 06 17 - florence.bardin@agencef.com

SOMMAIRE. Contact Presse : Florence BARDIN 06 77 05 06 17 - florence.bardin@agencef.com DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE Simon de Cyrène : une innovation sociale qui fait école. p 2 Une maison partagée, c est quoi?. P 3 2015-2017 : Création de maisons partagées dans 10 nouvelles villes de

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être *

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L engagement bénévole des retraités : une implication réfléchie! ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L argent : - Est-ce que je touche tous mes droits? - L indemnité de départ à la retraite

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 %

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % devant être publiée au Bulletin Officiel du ministère chargé du Logement La loi n 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Référence Santé Prévoyance

Référence Santé Prévoyance Référence Santé Prévoyance La seule couverture santé et prévoyance référencée par le Ministère du Développement durable*. Référence Santé Prévoyance (RSP) est la couverture santé et prévoyance des agents

Plus en détail

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement dossier de presse Janvier 2014 TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement Terre & Baie Habitat,

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

PlanoPension, RythmoPension Rentes viagères. Votre revenu garanti à vie en toute flexibilité et sérénité

PlanoPension, RythmoPension Rentes viagères. Votre revenu garanti à vie en toute flexibilité et sérénité PlanoPension, RythmoPension Rentes viagères Votre revenu garanti à vie en toute flexibilité et sérénité PlanoPension, RythmoPension Vaudoise Planifiez une retraite sereine Pour une retraite en toute quiétude

Plus en détail

Informations personnelles. Lieu de résidence actuel. Résidence prospective

Informations personnelles. Lieu de résidence actuel. Résidence prospective Demande de location Corporation Immobilière Côte St-Luc Côte St. Luc Building Corporation Inc. 1550, boul. de Maisonneuve ouest, Bureau 1111, Montréal, (Qc) H3G 1N2 www.cslbc.com Tél.: (514) 934-0734 Téléc.:

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger!

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Garantie des Accidents de la Vie Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Coupure, chute, accident en accompagnant vos enfants à l école, brûlure Parce que le danger n est pas toujours

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM.

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. NOTE EXPLICATIVE Principe général Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. L état Français, au lieu d allouer une subvention aux entreprises locales a décidé pour plus de réactivité

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES

CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES Le principe d un Système d Echange Local (SEL) est d offrir la possibilité d échanger autrement et librement, en privilégiant le lien plutôt que le bien,

Plus en détail

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux Habiter Bruxelles Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux DE L INSCRIPTION À L ACQUISITION D UN LOGEMENT SDRB. QUI PEUT ACHETER UN LOGEMENT SDRB? QUELLES SONT LES OBLIGATIONS LIÉES

Plus en détail

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement OFFRE PACK INSTALL Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement MOINS DE 35 ANS BFM, partenaire du groupe Société

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

success manager 3 Success Manager 3 Une protection complète pour accompagner votre entreprise dans son développement et protéger votre famille

success manager 3 Success Manager 3 Une protection complète pour accompagner votre entreprise dans son développement et protéger votre famille success manager 3 Une protection complète pour accompagner votre entreprise dans son développement et protéger votre famille Success Manager 3 L assurance n est plus ce qu elle était. Le chef d entreprise

Plus en détail

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Préfecture du Tarn LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Mise en place à l initiative du président de la République, le 27 octobre 2008, la médiation du crédit aux entreprises

Plus en détail