Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE"

Transcription

1 Lépine Providence L E S E N S D E L A V I E DOSSIER DE PRESSE

2 Réunir & innover au service des personnes âgées Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense pour l action menée auprès des personnes âgées isolées et dépendantes, l obtention de ce label est un marqueur intéressant de l attention que la collectivité porte à ses aînés. Si bon nombre de personnes âgées demeurent dynamiques, attachées à leur vie sociale et sont même engagées bénévolement au sein d associations, d autres sont confrontées à des problématiques auxquelles la Ville entend répondre. Car c est la question de la dépendance qui se pose, au point de devenir un sujet de préoccupation national. Ainsi, la Ville de Versailles a développé toute une gamme de services à destination des personnes âgées : lutte contre l isolement, mais aussi service de soins infirmiers à domicile et hébergement en EHPAD (Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). Née de la volonté du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de la Ville de Versailles de voir se concerter l ensemble des partenaires locaux du secteur médico-social, la future plateforme gérontologique pour personnes âgées dépendantes Lépine-Providence est un véritable projet d aménagement du territoire. C est en effet une volonté du CCAS de la Ville de Versailles de réunir autour de lui les structures sanitaires (centre hospitalier de Versailles, clinique de la Porte Verte, clinique des Franciscaines, maison de santé Claire Demeure) et les autres EHPAD du territoire afin d apporter la réponse la plus adaptée à la question de la dépendance et de la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d Alzheimer. C est pour atteindre cet objectif que la Ville, via son CCAS, a fait le choix de s associer avec Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, structure membre d Habitat et Humanisme, dans une volonté affichée de ne pas agir seul mais bien de réunir autour de ce projet les meilleures compétences et volontés qui soient. Ce partenariat a donné naissance à une société coopérative d intérêt collectif (SCIC) : Solidarité Versailles Grand Age, structure inédite et novatrice dans ses choix de prise en charge de la dépendance permettant à la ville, via le CCAS, de conserver la maîtrise conjointe du projet, de mobiliser l ensemble des acteurs locaux et, enfin, de permettre aux Versaillais de se l approprier. La Ville de Versailles et son partenaire leur offrent ainsi l opportunité de réaliser un investissement solidaire et fiscalement intéressant pour un projet innovant tourné vers le bien-être des personnes âgées. François de Mazières Député-maire de Versailles

3 FINANCEMENT DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DÉPENDANCE PAR L ÉPARGNE SOLIDAIRE : CRÉATION DE LA 1ÈRE SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE D INTÉRÊT COLLECTIF (SCIC) DÉVELOPPANT UN PROJET LOCAL DANS LE DOMAINE DE LA DÉPENDANCE Construction d une plateforme de service de plus de 8000m2 offrant 112 places d hébergement permanent ou temporaire, 12 places d accueil de jour et 160 places de service de soins infirmiers à domicile, par la Ville de Versailles et le Mouvement Habitat et Humanisme. Face au défi de la prise en charge des personnes âgées dépendantes, la Ville de Versailles, via son Centre communal d action sociale (CCAS), et Habitat et Humanisme, au travers de Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, créent la première société coopérative d intérêt collectif (SCIC) de France, développant ainsi de façon inédite un projet local dans le domaine de la dépendance, pour permettre de : limiter le coût supporté par les personnes âgées faciliter le lien entre domicile et hébergement susciter une solidarité intergénérationnelle autour du projet Un nouvel espace intergénérationnel Localisé en cœur de ville, dans le quartier des Chantiers, sur l actuel site de l Etablissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Lépine-Providence, qui sera agrandi et réhabilité, ce nouvel établissement d accueil, d accompagnement et de prise en charge progressive des personnes âgées, semi-valides et dépendantes, seules ou en couple, se situe dans un espace vivant et intergénérationnel ouvert à tous. Il ouvrira ses portes début Son objectif est d apporter une réponse globale, graduée et centrée sur le bien-être des personnes accueillies, qu elles soient hébergées dans l établissement ou à leur domicile. Il s agit de pouvoir garantir le respect de la liberté de choix de la personne âgée en situation de dépendance - et notamment par le biais d une spécialisation dans la prise en charge non médicamenteuse de la maladie d Alzheimer, de relever le défi de l accompagnement des personnes âgées malades et des aidants. Un financement solidaire ouvert à tous Chacun sera invité à participer au financement de ce projet dans le cadre d un geste solidaire prenant la forme d un investissement solidaire au capital de EHD ou d un don à la Fondation Habitat et Humanisme-Institut de France. L alliance de financements publics - CCAS de Versailles, centre hospitalier, collectivités publiques - et de financements privés solidaires - Habitat et Humanisme, associations locales, mécènes privés, particuliers, via Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, permet de garantir les meilleurs soins accessibles au plus grand nombre. Particulier, association ou entreprise, peut ainsi contribuer en investissant dans Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, ou en proposant à son entreprise de devenir mécène du projet Lépine-Providence. L acquisition de parts dans le projet apporte, audelà de la dimension solidaire du placement, des réductions d impôt sur le revenu (loi Madelin) et sur la fortune (loi TEPA). Cet appel au financement solidaire, dans un projet local de prise en charge de la dépendance, est une première en France, pour une collectivité locale, et pourrait constituer une réponse d avenir pour répondre plus largement aux besoins des personnes âgées.

4 Une nouvelle vision de l accompagnement du grand âge fondée sur le respect des attentes de la personne âgée et de son maintien au cœur de la cité Fondée sur deux considérations majeures que sont le respect des attentes de la personne âgée et son maintien au cœur de la cité, la plateforme de services Lépine Providence développe des services de maintien à domicile en direction des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et des troubles apparentés. En ayant la volonté de créer une plateforme de services équipée d un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ouvert sur le monde qui l entoure, la Ville de Versailles a veillé à en faire un établissement en cœur de ville dans le quartier central des Chantiers. Entouré d une gare, d un stade et d une crèche, l ensemble forme un espace vivant et intergénérationnel. Doté d un restaurant et d une salle polyvalente ouverts au public, Lépine Providence se veut également un espace accueillant non seulement pour les résidents mais aussi pour leurs proches, leurs familles et les Versaillais. La plateforme de services prendra place au sein d un jardin subtilement paysagé prévu notamment pour accueillir exercices de kinésithérapie, de psychomotricité et activités de jardinage. Ce jardin sera ouvert à tous, dans une volonté affichée d ouvrir la structure sur la ville. Les 5 chiffres clés En 2012, à Versailles, on recense 8848 personnes âgées de plus de 75 ans, soit environ 10% de la population. 90% des personnes âgées préfèrent demeurer à leur domicile (1) 53% des plus de 75 ans ont une opinion favorable de la maison de retraite malgré une crainte largement exprimée sur le coût de la prise en charge (2) Prévisions : Hausse de 48% du nombre de personnes âgées d ici 2030 à Versailles Hausse de 72% du nombre de personnes atteintes de la maladie d Alzheimer d ici 2050 à Versailles (3) (1) sondage 2012 OpinionWay, Dépendance et maintien à domicile (2) TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF), avril 2011, Les Français et le grand âge (3) étude de l INSEE, octobre 2010 Une prise en charge à la pointe de l innovation : la spécialisation Alzheimer Prendre le temps du dialogue avec la personne âgée afin de recueillir ses souhaits et ses habitudes de vie dans le but de les respecter autant que possible, avec le souci de conjuguer au mieux les désirs du résident et les éventuels impératifs médicaux qu il pourrait rencontrer est primordial. Lépine Providence spécialise sa prise en charge auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d Alzheimer ou de troubles apparentés, en interne ou à domicile, en combinant le savoir-faire d une équipe spécialisée Alzheimer du Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) et de l accueil de jour de l EHPAD. La prise en soins des personnes âgées dépendantes veillera à développer des approches permettant aux personnes âgées de maintenir au maximum leurs capacités cognitives, émotionnelles, spirituelles et d interaction sociale. L accompagnement thérapeutique des malades par les méthodes psycho-cognitives se révèle insuffisant pour atténuer l effacement de soi. Fort de ce constat, Lépine Providence développe des outils pour solliciter notamment les capacités motrices et émotionnelles des malades et fait appel au monde de la recherche et de l innovation. Enfin, Lépine Providence relève également le défi de la liberté de déplacement du patient afin de maintenir intact son «désir d agir» tout en tenant compte naturellement des impératifs inhérents à sa propre sécurité.

5 Lépine Providence : innovation & solidarité Face à l évolution des besoins des personnes âgées et notamment du nombre croissant de celles atteintes de la maladie d Alzheimer, le CCAS de la Ville de Versailles réunit l ensemble des acteurs (Etablissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), établissements hospitaliers, cliniques, etc.) autour d une plateforme de services pour personnes âgées dépendantes, Lépine Providence. Ce projet répond à trois exigences fondamentales : permettre une liberté de choix des personnes âgées pour leur fin de vie ; construire une chaîne entre domicile, établissement d hébergement et hôpital ; mobiliser la solidarité entre les générations pour une prise en charge de qualité, accessible financièrement. Lépine Providence c est un seul bâtiment de m² de superficie un EHPAD avec une capacité d accueil 112 lits dont (4 lits d hébergement temporaire) un Pôle d Activité et de Soins Adaptés de 14 places un accueil de jour de 12 places pour personnes âgées désorientées un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de 160 places (dont 10 places spécifiques pour personnes atteintes de la maladie d Alzheimer) une salle de spectacle ouverte sur le quartier un projet au financement innovant comprenant des subventions publiques, des fonds propres du CCAS et d EHD et ayant recours à l emprunt. Calendrier Octobre 2011 : finalisation du programme (aspects fonctionnel et technique) 2012 : montage financier de l opération, études de conception du projet, mise au point du foncier de l opération, autorisation d urbanisme (permis de construire) 2013 : lancement du concours d architectes Lancement en mars Sélection en octobre 2014 : démarrage des travaux 2016 : fin des travaux et livraison Un projet de territoire porté par un outil innovant Afin de matérialiser le partenariat développé entre le CCAS de la Ville de Versailles et Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, une Société Coopérative d Intérêt Collectif (SCIC) a été créée, Société anonyme à gestion désintéressée et fondée sur le multi sociétariat, elle réunit les acteurs du territoire -dont les collectivités locales, les partenaires du secteur sanitaire et médico-social, les bénéficiaires, les salariés. Le pilotage en est assuré conjointement par le CCAS de la Ville de Versailles et par Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, réunis dans le Collège des fondateurs.

6 Un projet de territoire porté par un financement solidaire recueilli par EHD : Les Versaillais, acteurs clés Afin de garantir un prix de journée limité, l enjeu consiste à lever un million d euros pour disposer d un maximum de fonds propres. Le CCAS et son partenaire EHD proposent aux Versaillais de s engager pour le développement de leur territoire et pour une meilleure prise en charge de leurs aînés, en leur offrant l opportunité de réaliser un placement solidaire et de soutenir par la même occasion un projet porteur d espoir, celui de Lépine Providence. Un partenariat porteur permettant de recueillir fonds privés et fonds publics pour permettre aux Versaillais de se mobiliser et de s approprier le projet. Ainsi, chacun a la possibilité de faire preuve de solidarité et de soutenir le projet : via l acquistion de parts sociales du capital de la société Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD). via le don à la Fondation Habitat et Humanisme- Institut de France Dans les deux cas, investissement ou don, le soutien apporté sera fléché, garantissant ainsi à l investisseur qu il servira effectivement à la mise en œuvre du projet Lépine Providence. Par ailleurs, dans les deux cas également, ce geste de solidarité est encouragé par l application de dispositifs de défiscalisation au titre de l IRPP et de l ISF. Un reçu fiscal est établi par EHD ou la Fondation selon la modalité de soutien choisie Concrètement, comment cela fonctionne? La défiscalisation selon les lois Madelin & TEPA (*) En matière d investissement solidaire (acquisition de parts sociales EHD) Réduction d impôt sur le revenu Loi Madelin Article 199 terdecies-0 A du Code général des impôts En matière de don (au profit de la Fondation Habitat et Humanisme-Institut de France) Réduction d impôt sur le revenu des personnes physiques Article 199 terdecies-0 A du Code général des impôts Réduction d impôt de 18% des versements effectués dans la limite de pour un couple et pour un célibataire (plafond de déduction globale de 10K ). Vous pouvez déduire 66% de votre don de votre impôt sur le revenu des personnes physiques dans la limite de 20% de votre revenu imposable. En cas de versements excédentaires par rapport à ce plafond, l excédent est reporté successivement sur les 5 années suivantes. Réduction d impôt de solidarité sur la fortune (ISF) Loi TEPA Article V bis du Code général des impôts Il est possible d imputer sur l impôt de solidarité sur la fortune (ISF), 50% des versements effectués dans la limite d une réduction d impôt de Réduction d impôt de solidarité sur la fortune (ISF) Article V bis A du Code général des impôts Une réduction fiscale égale à 75 % du montant de leur don plafonné à Ainsi, le plafond maximum de votre don déductible est de , et vous donne droit à une réduction d impôt de Caractéristiques de l investissement : -parts sociales de 20 -souscription possible à tout moment (capital variable) - durée de détention des parts : 5ans (à défaut : risque de reprise des réductions d impôts obtenues) -Responsabilité des sociétaires limitée au montant de l apport financier. -parts sociales labellisée Finansol (garantie de transparence et d éthique) A noter : les dons pour le projet à la Fondation Habitat et Humanisme seront redirigés vers Entreprendre pour Humaniser la Dépendance avec affectation au projet de l EHPAD.

7 Le CCAS de la Ville de Versailles et Entreprendre pour Humaniser la Dépendance : un partenariat inédit au service de la dépendance et de la prise en charge des personnes âgées Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de la Ville de Versailles, présidé par François de Mazières, député-maire de Versailles, pilote la mise en place de la politique sociale de la Ville. Outre l exercice de ses missions obligatoires (domiciliation et instruction des aides légales), le CCAS de Versailles développe une action en direction des personnes les plus fragiles dans une ambition de prévention par : le suivi social des personnes sans domicile fixe dans une dynamique de sortie de rue, l animation d un réseau local avec l ensemble de ses partenaires autour de la prévention de situations de fragilité (familiale, économique et sociale). Enfin, le CCAS s investit également sur la gestion de la dépendance et sur la prise en charge des personnes âgées par la gestion : d un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), d un Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD). Pour mener à bien cette mission, le CCAS de la Ville de Versailles s est associé à la SCIC Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD), partenaire d Habitat & Humanisme, pionnier de l épargne solidaire en France qui, depuis près de trente ans, œuvre en faveur du logement et l insertion des personnes en difficulté au travers d une cinquantaine d associations, couvrant plus de 60 départements. En savoir plus sur Entreprendre pour Humaniser la Dépendance EHD et Habitat et Humanisme Sous la présidence de Bernard Devert, à l initiative de sa création, Habitat & Humanisme agit en faveur du logement et de l insertion des personnes en difficulté via : la Foncière Habitat & Humanisme qui achète et rénove les logements des associations locales mobilisées dans l accompagnement. Depuis 10 ans, le mouvement s est également engagé dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes avec la création de : Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD) qui finance et réhabilite les EHPAD La Pierre Angulaire qui en assure la gestion. Informations générales sur EHD Lauréat 2010 du Grand Prix de la Finance Solidaire organisé par Le Monde et Finansol, agréee société d intérêt collectif et entreprise solidaire (agréments renouvelés en 2009 pour une nouvelle période de 5ans) Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD) est une société anonyme à capital variable constituée sous la forme coopérative. EHD concentre son action sur : la maîtrise d ouvrage des projets, le montage financier des opérations et la recherche de financements, la mobilisation de l épargne solidaire. Grâce aux financements solidaires non rémunérés et défiscalisés, la foncière EHD permet de rénover et de construire des établissements d accueil pour les personnes fragilisées par le grand âge, le handicap ou la maladie à des coûts maitrisés, garants de la compatibilité des tarifs avec les revenus plus modestes. Le montant de son capital s élève, au 31 décembre 2012 à 37,5 millions d euros. Plus d informations sur : Entreprendre pour Humaniser la Dépendance se révèle donc un partenaire de choix pour mener l opération de financement solidaire qui permettra, à terme, de garantir un tarif de prise en charge à la journée limité. La responsabilité des sociétaires est limitée au montant de leur apport financier. A noter : les dons pour le projet à la Fondation Habitat et Humanisme seront redirigés vers Entreprendre pour Humaniser la Dépendance avec affectation au projet de l EHPAD.

8 extrait du BuLLeTin de souscription contacts presse ville de versailles : entreprendre pour Humaniser la Dépendance : Frédérique Meyer : Sophie Mérigot :

LEPINE PROVIDENCE : UN PROJET PARTICIPATIF ET SOLIDAIRE

LEPINE PROVIDENCE : UN PROJET PARTICIPATIF ET SOLIDAIRE PLATEFORME DE SERVICES DE SOINS POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES VERSAILLES - (78) LEPINE PROVIDENCE : UN PROJET PARTICIPATIF ET SOLIDAIRE LE CONTEXTE DU PROJET Le taux d équipements destinés à l accueil

Plus en détail

E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire

E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire Plateforme de services pour personnes âgées dépendantes Un service de soins infirmiers à domicile avec une équipe spécialisée Alzheimer

Plus en détail

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION Historique Le Foyer Logement de Châteauboeuf a été créé par la Municipalité de Fort-de- France désireuse d apporter une solution au problème de logement des personnes

Plus en détail

oui, je suis intéressé par

oui, je suis intéressé par C O U P O N R É P O N S E oui, je suis intéressé par les produits d épargne solidaire d Habitat et Humanisme! Monsieur, Madame Adresse Téléphone Mail Profession Date de naissance Souhaite recevoir une

Plus en détail

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 7 octobre 2009 Avec le soutien de Communiqué de presse 3 Les nouveautés 2010 4 Les prix personnes âgées 5 Les prix personnes handicapées 6 Le

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité Contacts presse : Fondation de France Dorothée Vital Agence YESwecan Emilie Loubié T. 01 44 21 31 91 F. 01 44 21 87 30 T. 01 40 26 11 40 F. 01

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

Appel à projets Eté 2015. «Vacances solidaires»

Appel à projets Eté 2015. «Vacances solidaires» Appel à projets Eté 2015 «Vacances solidaires» 1 Une action qui vise à rompre l isolement et à maintenir le lien social et ainsi favoriser le maintien à domicile Encourager le maintien à domicile est l

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

EXTENSION DU FOYER BELLEVUE

EXTENSION DU FOYER BELLEVUE EXTENSION DU FOYER BELLEVUE POSE DE LA 1 ère PIERRE 29 JUIN 2007 LA VILLE DE GAP ET LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIAL INVESTISSENT POUR L AVENIR DES PERSONNES AGEES DE LA COMMUNE Foyer Bellevue 16 bis

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Qui sommes-nous? Acteur de référence dans le domaine des produits patrimoniaux, Financière Magellan est reconnue pour son approche «haute couture».

Qui sommes-nous? Acteur de référence dans le domaine des produits patrimoniaux, Financière Magellan est reconnue pour son approche «haute couture». Qui sommes-nous? Financière Magellan a pour activité la conception et l ingénierie de solutions de placement et d optimisation fiscale, tous secteurs de l investissement confondus. Elle se singularise

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

Élections fédérales 2015

Élections fédérales 2015 Élections fédérales 2015 Sécurité financière Parti conservateur : Création d un crédit d impôt pour aînés célibataires qui gagnent un revenu de pension de 2 000 $. Combinée au Crédit d impôt pour revenu

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Lunéville 6 février

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 28.06.2014 12.11.2013 Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent Dans le cadre de la signature d une Vente en l Etat Futur d

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un!

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un! PASS INDÉPENDANCE ne laissez pas vos salariés devenir dépendants de leur situation familiale tous pour un! LA DÉPENDANCE : DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES TOUCHÉES Le nombre de personnes dépendantes devrait

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

DEFISCALISATION OUTREMER. Article 217 undecies du CGI

DEFISCALISATION OUTREMER. Article 217 undecies du CGI DEFISCALISATION OUTREMER Article 217 undecies du CGI PLAN LOGEMENT OUTREMER La ministre des outre-mer, George Pau-Langevin, a indiqué les sept priorités de son «ambition pour l habitat outre-mer». 1. Développer

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Association EHPAD «Les Platanes»

Association EHPAD «Les Platanes» Association EHPAD «Les Platanes» La force du lien associatif au profit des personnes âgées dépendantes Association* EHPAD** «Les Platanes» Qui sommes-nous? L Association Maison d Accueil pour Personnes

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

Préservons aujourd hui l avenir

Préservons aujourd hui l avenir Préservons aujourd hui l avenir GUY SALLAVUARD Directeur des relations institutionnelles FONDATION DU PATRIMOINE I- Présentation générale de la Fondation du Patrimoine Histoire La traduction d un constat

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion. Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.fr 02 62 94 46 65 Domaine Sanitaire et Social BAC PRO ASSP Accompagnement

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2007 Un outil moderne haut de gamme d épargne et d investissement en faveur du financement de l économie

Plus en détail

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Développer l offre d hébergement et de logement accessible aux personnes à revenu modeste Contribuer aux politiques publiques sur ces domaines. 8 associations s unissent! RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) 66 lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) La Maison Basque à Cambo-les-Bains (64) Se constituer un patrimoine immobilier pérenne au cœur du Pays Basque à Cambo-les-Bains Obtenir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JEUDI 1 ER OCTOBRE 2015

DOSSIER DE PRESSE JEUDI 1 ER OCTOBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L EHPAD SAINT-FRANÇOIS D ASSISE JEUDI 1 ER OCTOBRE 2015 Mot du Conseil Départemental Le maintien à domicile des personnes âgées est une ambition claire du Conseil Départemental

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE Avec le soutien de L épargne solidaire, c est quoi? L épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant de placer son épargne au bénéfice d activités

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

11. Déduction du montant de l ISF des investissements dans les PME jusqu à 50.000 euros

11. Déduction du montant de l ISF des investissements dans les PME jusqu à 50.000 euros Lettre d'information - Mai - Juin 2007 MESURES FISCALES ANNONCÉES PAR LE NOUVEAU GOURVERNEMENT Sous réserve que ces mesures soient votées par le Parlement, certaines de ces mesures seraient applicables

Plus en détail

Les Français et le Grand Age

Les Français et le Grand Age Les Français et le Grand Age Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Mai 2013 En préambule Le vieillissement de la population et la prise en charge du grand âge : un enjeu crucial dans l agenda

Plus en détail

Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse

Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse Les services à la personne, enjeux et perspectives au cœur de la silver économie 8 Octobre 2013 En présence de - Thierry d Aboville, secrétaire général, Un-ADMR -

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

LA VIE GRANDE OUVERTE LA RECONSTRUCTION SUR LE SITE DES ANCIENNES PRISONS SAINT PAUL/SAINT JOSEPH - LYON (69) HUMANITE ET URBANITE

LA VIE GRANDE OUVERTE LA RECONSTRUCTION SUR LE SITE DES ANCIENNES PRISONS SAINT PAUL/SAINT JOSEPH - LYON (69) HUMANITE ET URBANITE LA VIE GRANDE OUVERTE OU LA RECONSTRUCTION SUR LE SITE DES ANCIENNES PRISONS SAINT PAUL/SAINT JOSEPH - LYON (69) HUMANITE ET URBANITE CONTEXTE Après la désaffectation des prisons Saint Paul/Saint Joseph

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Un toit pour les familles qui n en ont pas

Un toit pour les familles qui n en ont pas Un toit pour les familles qui n en ont pas contrastwerkstatt Avec votre entreprise, investissez dans un projet solidaire et durable Le Logement un besoin de première nécessité 3.5 millions de personnes

Plus en détail

Domaine de Collongue

Domaine de Collongue Maison de Retraite Ouverture Janvier 2012 Domaine de Collongue à Saint-Marc-Jaumegarde Lits en chambres individuelles Séjour permanent ou temporaire Habilitation partielle à l aide sociale Située à 7 kilomètres

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Présentation Juin 2013. La finance solidaire

Présentation Juin 2013. La finance solidaire La finance solidaire Les circuits de la finance solidaire permettent de financer des projets qui ne trouvent pas de réponse dans les circuits bancaires classiques Ils font intervenir : d un côté des épargnants

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine

E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine PLAQUETTE D ACCUEIL Bienvenue au sein du territoire des Andaines Madame, Monsieur, Le Directeur, l ensemble du personnel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture : 2 mars 2015 Capacité : 82 lits Equipe : 50 collaborateurs

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture : 2 mars 2015 Capacité : 82 lits Equipe : 50 collaborateurs INAUGURATION EHPAD RESIDENCE MUTUALISTE SAINT JEAN - MAUREILLAS 5 route de la Forêt SAINT JEAN PLA DE CORTS Lundi 6 juillet 2015 à 17 heures Contact presse : Stéphanie CARRASCO Tél : 04 68 51 91 19 / 06

Plus en détail

Mail : infos@urban-premium.com www.urban-premium.com. 124 bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 82 28 99 99 Fax : 01 44 70 91 49.

Mail : infos@urban-premium.com www.urban-premium.com. 124 bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 82 28 99 99 Fax : 01 44 70 91 49. La note d information de la SCPI URBAN PIERRE a reçu le visa de l AMF n 11-23 en date du 09/08/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la société de gestion par demande adressée à : URBAN

Plus en détail