LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL"

Transcription

1

2

3 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2007 LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL FINANTOIT est le premier outil d investissement privé pour le financement du logement très social. Elle est née de la collaboration entre des acteurs associatifs et des organismes financiers. Société Coopérative d Intérêt Collectif (SCIC), FINANTOIT a pour vocation de participer au financement de la production de logements en mobilisant des ressources issues de l épargne. Une mobilisation novatrice entre des acteurs associatifs et des organismes financiers Créée en juillet 2006, au service des populations précarisées face à la difficulté d accès au logement, la SCIC FINANTOIT est le premier outil privé d investissement solidaire qui réunit : des acteurs associatifs d'envergure nationale impliqués de longue date dans la résolution du mal logement : FAPIL (Fédération des Associations Pour l Insertion par le Logement) ; FNC PACT ARIM (Fédération Nationale des Centres PACT ARIM) ; FONDATION ABBE PIERRE pour le logement des défavorisés ; SCIC HABITATS SOLIDAIRES ; SNL UNION (L Union des associations Solidarités Nouvelles pour le Logement). un organisme financier : le Crédit Coopératif, banque spécialiste de l économie sociale, partenaire des acteurs du logement social, et pionnier de l épargne solidaire. Un objectif de 400 logements très sociaux par an Inscrite dans le champ de l économie solidaire, FINANTOIT est destinée à faciliter le financement de logements très sociaux avec un objectif, à 5 ans, de 400 logements par an. Les logements seront produits par des maîtres d ouvrage à gestion désintéressée qui combinent des compétences immobilières et d'accompagnement des personnes. Des critères rigoureux de sélection des projets Dans une double optique d adéquation de l offre aux capacités financières des ménages logés et de développement durable, FINANTOIT sera également attentive à ce que les programmes de logements soutenus intègrent des objectifs de faible coût d usage et tout particulièrement de faible consommation énergétique. FINANTOIT élargit l approche du financement du logement très social et ouvre la voie d une collaboration gagnante entre le monde associatif et les acteurs de la finance solidaire au service des personnes mal-logées. Contacts FINANTOIT François Taconet : tel. : Hugues Martin de la Garde : tel. : Xavier Benoist : tel. :

4 SCIC FINANTOIT SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE D INTÉRÊT COLLECTIF SOCIETÉ ANONYME A CAPITAL VARIABLE PRESENTATION I - PREAMBULE AUX STATUTS : PROJET ET DEMARCHE DE CREATION Pour favoriser le nécessaire développement du parc de logements en faveur des personnes défavorisées, l accès simplifié à des financements pour acquérir des logements ou des terrains par les organismes agréés à gestion désintéressée pratiquant la maîtrise d ouvrage pour le logement des personnes défavorisées est un impératif majeur à la poursuite de leurs objectifs. En effet, la faiblesse de leur surface financière et leur faible poids économique ne leur permettent pas de bénéficier des conditions accordées aux autres opérateurs de logement social de taille importante, alors qu ils sont confrontés aux mêmes besoins. Ce constat a été partagé par la Fédération Nationale des Centres Pact Arim, la Fédération des Associations pour la Promotion et l Insertion par le Logement et leurs adhérents, par la Fondation Abbé Pierre pour le logement des personnes défavorisées et les organismes y faisant appel, par la SCIC Habitats Solidaires et par Solidarités Nouvelles par le Logement Union. Il s est concrétisé par l intention de créer une société d investissement en partenariat avec des établissements financiers participant à la gestion de produits d épargne solidaire. Conformément à cet objectif, le travail de conception d un outil adapté à ces fins a été entrepris par les partenaires cités ci-dessus avec le Crédit Coopératif et Natexis Asset Management. Ce travail a abouti à la création d une structure d intermédiation financière destinée à rendre accessible aux opérateurs susvisés les produits d épargne salariale solidaires et ainsi permettre de lever l un des obstacles au développement de l offre de logements très sociaux. En créant une société d investissement destinée à faciliter les opérations réalisées par les acteurs de la maîtrise d ouvrage d origine associative, les associés se donnent pour objectifs de permettre et de faciliter la réalisation des opérations de logement social en mobilisant des moyens d épargne pour acquérir des biens immobiliers dans l attente de la mobilisation des aides publiques et des prêts réglementés destinés à cet objet. FINANTOIT propose aux gestionnaires de l épargne salariale solidaire une offre de placement sécurisée - techniquement par l expertise des associés, et financièrement, par un dispositif de garantie lié aux modes et ratios d investissement - dont la dimension nationale doit permettre aux investissements issus des fonds d atteindre des masses compatibles avec leurs coûts de gestion directe et la rémunération des fonds.

5 2 La spécificité de l outil FINANTOIT est constituée par cette volonté commune d associer des partenaires, organismes de nature différente, en mariant des compétences complémentaires : le montage d opération de logements sociaux pour les opérateurs, la connaissance des règles applicables au secteur et des conditions de sécurisation économique pour les structures associatives fondatrices, la maîtrise du fonctionnement et de l organisation des réseaux de bénéficiaires pour la Fondation Abbé Pierre et les Fédérations FNC Pact Arim et FAPIL, la maîtrise de la gestion de fonds d épargne solidaire et du crédit aux associations et aux acteurs de l économie sociale pour les établissements financiers Crédit Coopératif et Natexis Asset Management. Cet outil original est unique dans son objet comme dans sa forme de Société Coopérative d Intérêt Collectif. Celle-ci est motivée d une part par le fait que ce type de société répond aux préoccupations et au but que se sont fixés les associés. La SCIC a en effet pour objet la production et la fourniture de biens et de services d intérêt collectif qui présentent un fort caractère d utilité sociale. En l espèce, les activités contribuant à la production de logement social et à l accès au logement social des ménages défavorisés, le plus souvent exclus de fait du droit au logement, sont qualifiées d intérêt général. D autre part, le fait que la forme SCIC soit la seule forme de société qui permette d associer et de faire coopérer des personnes morales et physiques de nature et d objets différents a motivé ce choix. La spécificité de chaque sociétaire est respectée au sein de la société par l appartenance à des collèges particuliers, en l espèce, des banques et fonds d une part, des opérateurs associatifs de logement social, leurs fédérations et fondations partenaires d autre part. II GOUVERNANCE ET FONCTIONNEMENT II-1 Gouvernance Le mode de gouvernance de FINANTOIT est conforme aux dispositions réglementaires concernant les Sociétés Coopératives d Intérêt Collectif (SCIC) et repose sur le double principe «un sociétaire, une voix» du monde coopératif et mutualiste et de la décomposition des associés par catégories et collèges, propre aux SCIC. Au sein de FINANTOIT, catégories et collèges sont confondus, sauf en ce qui concerne le collège 5 qui préfigure les ouvertures envisagées, conformes au concept d économie solidaire mixte, d une structure où partenaires associatifs et financiers privés sont accompagnés dans une démarche d économie solidaire par des partenaires institutionnels et paritaires. Ces collèges sont : - Collège 1 : le collège des salariés, - Collège 2 : le collège des bénéficiaires, - Collège 3 : le collège des membres associatifs et assimilés fondateurs membres de droit, - Collège 4 : le collège des investisseurs fondateurs membres de droit, - Collège 5 : le collège des investisseurs solidaires.

6 3 L assemblée générale élit le conseil d administration composé de 5 à 9 membres, dont seul le président est une personne physique non-associée. Georges CAVALLIER assure la Présidence de la SCIC FINANTOIT. Les membres fondateurs (collèges 3 et 4 ensemble) se réservent une maîtrise forte de l outil qu ils créent pendant les six premiers exercices, proposant par la suite une ouverture de la gouvernance. II 2 Fonctionnement Le mode de fonctionnement de la SCIC FINANTOIT repose sur le savoir-faire des réseaux associatifs et des organismes financiers la constituant, qui, ensemble, ont une très bonne connaissance de la quasi-totalité des acteurs de la maîtrise d ouvrage d origine associative qui présenteront des dossiers à FINANTOIT. Cette expertise préalable et ces savoir-faire reconnus sont mis à profit au sein de FINANTOIT à travers la constitution d un comité des engagements composés de membres opérationnels, salariés ou non, représentant ces structures fondatrices. Le comité des engagements regroupe donc des expertises reconnues et déjà actives. Il fonctionne sous le contrôle du Conseil d Administration dont un membre au moins fait partie du comité des engagements et a délégation de signature. FINANTOIT apparaît ainsi comme une structure qui conjugue réellement les savoir-faire de ses membres, au service des populations précarisées bénéficiaires des logements qu elle participe à financer. Elle est ainsi également un outil de co-développement associatif. III ELEMENTS TECHNIQUES ET QUANTITATIFS La FNC Pact Arim, la Fapil et la Fondation Abbé Pierre ont commandité aux cabinets SOFT REPORT et EXPERTISE ET CONSEIL IMMOBILIER une étude du «marché» d intervention et du business plan de FINANTOIT. Celle-ci rend compte également de la diversité des opérateurs et des opérations et cerne la teneur des «risques investisseurs» et du risque fondateur. III-1 Structure des opérateurs et des opérations soutenus Les opérateurs déjà identifiés susceptibles de constituer à terme le collège des bénéficiaires de FINANTOIT sont au nombre de 38. Ils sont : - de nature associative pour 31 d entre eux, - constitués sous forme d UES pour 6 d entre eux, - constitués sous forme de SCIC, pour l un d entre eux. 66% de ces opérateurs sont adhérents d une des fédérations nationales fondatrices.

7 La quasi-totalité des opérations projetées portera sur de l habitat ancien restructuré ou réhabilité. Les opérateurs privilégieront la production de logements très sociaux en acquisition réhabilitation ou en prise à bail, bien insérés dans le tissu urbain. 4 III-2 Besoins et objectifs à moyen terme FINANTOIT se fixe ainsi un premier objectif à cinq ans d intervention en soutien sur la production de 400 logements très sociaux par an. Cet objectif paraît raisonnable au regard des évaluations du programme de la Fondation Abbé Pierre qui est intervenue dans le financement d environ 800 logements au cours de la première année pleine (2005/2006) de mise en œuvre de son programme de soutien aux opérations de logements d insertion. La moitié environ de ces opérations a un besoin avéré en financement adapté. Un plafonnement de taux d emprunt des bénéficiaires auprès de FINANTOIT a été fixé à partir du taux d emprunt PLAI CDC qui fait figure de référence dans la profession : taux PLAI + 0,5%, taux compatible avec les modalités d intervention des fonds solidaires dans FINANTOIT et qui a été considéré comme le maximum recevable pour les organismes bénéficiaires. Le besoin moyen par logement a été évalué à euros (hypothèse haute) et la durée moyenne du concours à 18 mois. Sur cette base, le montant prévisionnel du concours de FINANTOIT peut être estimé à 22 millions d euros. Les simulations du développement de l épargne salariale solidaire sur les prochaines années rendent réaliste un scénario à cette hauteur.

8 SCIC Finantoit - Conférence de presse du 27 février 2007 Eléments de connaissance sur la situation du logement Rappel généraux - Source INSEE comptes du logement 2005 (en milliers) logements dont résidences principales ( plus résidences secondaires et logements vacants), qui se décomposent en : - 18,6% propriété de bailleurs sociaux - 24,7% propriétaires de bailleurs privés - 19,9% d'accédants à la propriété occupants - 36,8% de propriétaires occupants La France "logée" compte donc 43,3% de locataires et 56,7% de propriétaires Un décalage entre la construction et les besoins La part de la construction sous plafond de ressources (en %) (source : modèle FANIE) En % de l'ensemble de la construction e En 1994, plus de 70% des logements construits étaient accessibles sous conditions de ressources (PLAi, PLUS, PLS, PTZ ), en 2006 ils n'étaient plus que de 42%. Source Fondation Abbé Pierre - RML 2007 Sur logements construits en 2006, seulement 23% (en incluant l'accession sociale à la propriété) d'entre eux sont "sous plafond PLUS" alors que 70% des ménages ont des ressources en dessous de ces plafonds La production de logements PLAi pour les ménages en difficulté économique et sociale est passée d'une moyenne de / an de 1994 à 1999 à de 2000 à 2006 SCIC Finantoit - Conférence de presse du 27 février 2007

9 Un décalage entre l'offre et la demande (source Fondation Abbé Pierre - RML 2007) Les pyramides inversées Une illustration du décalage entre l'offre et la demande 23 % de logements pour 70 % des ménages 8 % de logements locatifs sociaux Pyramide de l'offre Pyramide de la demande 1 million de personnes privées de domicile personnel demandeurs de logements sociaux sans domicile fixe Une augmentation importante des prix des logements et des loyers, des aides au logement qui concernent de moins en moins de locataires (50,2% de bénéficiaires en 2000 contre 48,2% en 2005) et dont le pouvoir de solvabilisation est en constante érosion. Source Fondation Abbé Pierre - RML 2007 La Société Coopérative d'intérêt Collectif FINANTOIT et ses fondateurs portent ensemble le projet d'une société solidaire qui doit se mettre en capacité de fournir à chacun un logement correspondant à ses besoins et adapté à ses ressources. SCIC Finantoit - Conférence de presse du 27 février 2007

10

11

12

13

14

15 Février 2007 Le Crédit Coopératif, associé fondateur de FINANTOIT Le Crédit Coopératif est associé fondateur de FINANTOIT. Il a participé à hauteur de 22 % à la constitution de son capital initial, lui a apporté son savoir-faire en matière d ingénierie financière, et la Sicav Choix Solidaire, gérée par sa société de gestion Ecofi Investissements, participera durant les deux premières années à son financement, à hauteur de 10%. Compte tenu de sa vocation et de ses engagements, il était tout naturel que le Crédit Coopératif soit associé fondateur de la scic FINANTOIT. Le Crédit Coopératif est depuis plus de 50 ans un partenaire actif des opérateurs de l aménagement et de l habitat pour le financement de leurs opérations, de la création et de la gestion de patrimoines locatifs, de programmes d accession sociale mais aussi d opérations d aménagement et de renouvellements urbains. Le Crédit Coopératif compte parmi ses clients et sociétaires un grand nombre d associations et organisations au service de l intérêt général, dont beaucoup sont très engagées dans la lutte contre les exclusions, quelle qu en soit la nature (handicap, chômage, exclusion sociale, ). Au sein de FINANTOIT il leur apporte ses expertises de banquier. Le Crédit Coopératif est le pionnier de l épargne solidaire en France avec une large gamme de produits développée depuis Il est classé leader par l Observatoire de la Finance solidaire (Finansol La Croix - Ipsos). Le Crédit Coopératif est fortement impliqué dans le développement de la finance solidaire au sens large : épargne, investissement, capital développement, et accompagnement technique des acteurs, en France, en Europe, et plus largement. Il met au service de leurs projets à forte utilité sociale ses savoir-faire et métiers de banquier. Il a, exemples récents, participé à la création d une société de financement pour les entreprises d insertion, géré une émission obligataire pour un acteur du commerce équitable, Le Crédit Coopératif, par sa société de gestion Ecofi Investissements, a une expertise reconnue en matière de gestion éthique et solidaire. Le Crédit Coopératif est heureux de voir avec FINANTOIT que le statut de société coopérative d intérêt collectif, dont il a favorisé l émergence, est reconnu pour sa capacité à faire travailler ensemble des partenaires de natures variées. Banque coopérative, le Crédit Coopératif partage avec ses sociétaires, associations, coopératives, organismes au service de l intérêt général, une vision commune d une économie au service de l homme. Favoriser leur développement dans le cadre de relations partenariales durables et stables, permettre le financement de leurs activités à forte utilité sociale, c est pour lui une question d avenir, un avenir respectueux de la personne. Pour découvrir le Crédit Coopératif : Contact presse : Claude Sevaistre

16

17

18

19 FAPIL (Fédération des associations pour la promotion et l insertion par le logement) 133 rue Saint Maur PARIS Fédération Nationale des Centres Pact Arim 27 rue de La Rochefoucauld PARIS Fondation Abbé Pierre pour le Logement des défavorisés 3 rue de Romainville PARIS SNL (Union des associations de solidarités nouvelles pour le logement) 35 rue Duris PARIS SCIC Habitats Solidaires 5 bis rue de Tlemcen PARIS Crédit coopératif 33 rue des trois Fontanot NANTERRE

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Développer l offre d hébergement et de logement accessible aux personnes à revenu modeste Contribuer aux politiques publiques sur ces domaines. 8 associations s unissent! RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT

Plus en détail

Le Guide du Propriétaire Solidaire en Ile-de-France. La mobilisation du parc privé à des fins sociales

Le Guide du Propriétaire Solidaire en Ile-de-France. La mobilisation du parc privé à des fins sociales Le Guide du Propriétaire Solidaire en Ile-de-France La mobilisation du parc privé à des fins sociales Présentation réalisée le 4 décembre 2014 Déjà 1500 logements de propriétaires solidaires gérés par

Plus en détail

Programme Social Thématique Départemental

Programme Social Thématique Départemental DELEGATION DE LA LOIRE PREFECTURE DE LA LOIRE CONSEIL GENERAL DE LA LOIRE Programme Social Thématique Départemental Convention d opération Entre : Le Département de la Loire représenté par Monsieur Pascal

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE SECURISEE A LA PROPRIETE DES COOPERATIVES

Plus en détail

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES.

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES. ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS «Donnons du crédit à l emploi» Avec le soutien de >> QUI EST FRANCE ACTIVE? Association créée

Plus en détail

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE Lépine Providence L E S E N S D E L A V I E DOSSIER DE PRESSE Réunir & innover au service des personnes âgées Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense

Plus en détail

Table ronde n 1 Les entreprises de l économie sociale et le logement

Table ronde n 1 Les entreprises de l économie sociale et le logement Table ronde n 1 Les entreprises de l économie sociale et le logement ANIMÉ PAR JACQUELINE ERROT (AMALLIA) DONNÉES CLÉS : 1 salarié sur 10 travaille dans l économie sociale 600 000 départs à la retraite

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit!

De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit! DOSSIER DE PRESSE De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit! Le GIE EST Habitat compétent sur toute la chaîne du logement Les membres du GIE EST Habitat : Villeurbanne

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

Agence Immobilière à Vocation Sociale

Agence Immobilière à Vocation Sociale Agence Immobilière à Vocation Sociale 2 Une AIVS est une structure à but social (association, UES, SCIC, ) qui possède les compétences d agent immobilier (profession réglementée par la loi Hoguet) pour

Plus en détail

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion u La Maîtrise d ouvrage d insertion LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT Une réponse u pour les ménages qui n entrent pas dans les standards habituels du logement social. La Maîtrise

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

I. Présentation synthétique du Rapport d activités de l année 2010

I. Présentation synthétique du Rapport d activités de l année 2010 I. Présentation synthétique du Rapport d activités de l année 2010 PACT de la Charente 1. Les prestations liées à l assistance développées auprès des propriétaires pour améliorer leur logement : Les statistiques

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE - Document réalisé par la Direction Départementale de l Équipement de Vaucluse - Décembre 2008 - www.vaucluse.equipement-agriculture.gouv.fr DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE SOMMAIRE 2 Le

Plus en détail

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires Les prêts professionnels et associatifs société coopérative de finances solidaires Pourquoi emprunter à la Nef? Seul établissement financier éthique en France, la Nef s implique au quotidien dans la naissance

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010 MaecenasPatrimoine Le partage au cœur du rendement 15 juin 2010 Table des matières 1 - La Société Maecenas Finance Page 2 - Le FCP Maecenas Patrimoine 3 - L intérêt des investisseurs institutionnels La

Plus en détail

CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL

CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL Introduction Avec 115 810 demandeurs d un logement HLM dont 91105 parisiens au 31 décembre 2008, l ampleur de la demande de logements sociaux exprimée

Plus en détail

HABITAT, PRECARITE SOCIALE ET ENERGIE. Un manifeste pour agir, des acteurs mobilisés

HABITAT, PRECARITE SOCIALE ET ENERGIE. Un manifeste pour agir, des acteurs mobilisés HABITAT, PRECARITE SOCIALE ET ENERGIE Un manifeste pour agir, des acteurs mobilisés UNE URGENCE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Chaque année au moins 300 000 familles sollicitent une aide sociale pour le

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS :

FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS : Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement le 20 décembre 2006 FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT POUR TOUS : Jean-Louis BORLOO, Ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement

Plus en détail

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence B a n q u e F r a n ç a i s e M u t u a l i s t e profil d une banque différente une banque unique par son origine mutualiste Créée par des mutuelles de la Fonction publique, la Banque Française Mutualiste

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE FRANCE ACTIVE 2 FRANCE ACTIVE Association créée en 1988 Fondateurs Fondation de France Caisse des dépôts et consignations Crédit Coopératif

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Mardi 30 Septembre 2014

Plus en détail

PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur :

PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur : PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur : Date : 2011 Vous êtes propriétaire d un logement de plus de 15 ans d âge que vous louez ou vous apprêtez à louer Vous souhaitez y réaliser des travaux? Sous

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT :

POLITIQUE DU LOGEMENT : POLITIQUE DU LOGEMENT : ET LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS? Par le pôle Logement de Terra Nova Le 7 mai 2013 Pour construire 500 000 logements par an, les mesures gouvernementales déjà prises doivent

Plus en détail

Le financement du logement en 2013

Le financement du logement en 2013 Journées d études professionnelles de la FPI 24 janvier 2013 Le financement du logement en 2013 Mesures fiscales et budgétaires adoptées en lois de finances Ministère de l'égalité des Territoires et du

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com FINANCEMENT DES TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com SOMMAIRE Présentation SMALT énergie Compréhension du contexte actuel 3 9 SOMMAIRE Réponses aux besoins Assistance

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

LORRAINE ACTIVE. Economie Sociale et Solidaire : anticiper la dégradation de situation économique et financière : les points de vigilance

LORRAINE ACTIVE. Economie Sociale et Solidaire : anticiper la dégradation de situation économique et financière : les points de vigilance LORRAINE ACTIVE Economie Sociale et Solidaire : anticiper la dégradation de situation économique et financière : les points de vigilance Tomblaine, le 22 octobre 2013 PRESENTATION DE LORRAINE ACTIVE QUI

Plus en détail

INVESTISSEMENT LOCATIF. Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir!

INVESTISSEMENT LOCATIF. Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir! R e t r a i t e É p a r g n e P r é v o y a n c e Tr a n s m i s s i o n F i s c a l i t é INVESTISSEMENT LOCATIF Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir! POURQUOI

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les personnes en situation de handicap ayant un projet de travaux d accessibilité ou d adaptation de leur logement (pose d

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Ensemble, au service des étudiants! Contacts contact.ase@lmde.com. Pour plus d informations. Autonomie

Ensemble, au service des étudiants! Contacts contact.ase@lmde.com. Pour plus d informations. Autonomie Ensemble, au service des étudiants! et solidarité pour les étudiants propose un cadre d échanges permanents pour associer ceux qui partagent ses préoccupations sur les conditions d études et de vie des

Plus en détail

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Le conseil et la complémentarité au service des collectivités et des opérateurs de l habitat Créée en juillet 2002, la société Asset

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Elections régionales 2015 Propositions pour la politique logement du futur Conseil Régional d Île-de-France

Elections régionales 2015 Propositions pour la politique logement du futur Conseil Régional d Île-de-France Elections régionales 2015 Propositions pour la politique logement du futur Conseil Régional d Île-de-France La Fapil Île-de-France constitue un réseau de 24 associations franciliennes d insertion par le

Plus en détail

Département de Seine-Maritime

Département de Seine-Maritime Annexe n 4 Département de Seine-Maritime Cahier des charges «Accompagnement Social Lié au Logement» Approuvé le 23 Juin 2009 42 1 - Préambule L accompagnement social instauré par la loi du 31 mai 1990

Plus en détail

Un outil de portage au service des copropriétés

Un outil de portage au service des copropriétés Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : une coopérative d Hlm Un objectif : Créer un outil dédié au portage de lots en copropriétés dégradées. La réponse : Une SCIC Hlm réunissant l

Plus en détail

Rencontre avec Mme Boutin, Ministre du logement et de la Ville

Rencontre avec Mme Boutin, Ministre du logement et de la Ville Rencontre avec Mme Boutin, Ministre du logement et de la Ville FNC Pact Arim Réunion de Bureau, le 24 Septembre 2007 Sommaire Présentation du Mouvement Quelques chiffres Combattre l habitat insalubre et

Plus en détail

PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS

PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS UESL PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS Rappel des grandes catégories d emplois des fonds codifiées à l article L. 313-3 CCH Plan du décret a. aides à des

Plus en détail

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés Guide du futur propriétaire Le groupe SNI vous donne les clés Devenir propriétaire un acte fort Devenir propriétaire, aménager et personnaliser votre lieu de vie, vous constituer un patrimoine transmissible

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE N 30 - Mai 2000 SOMMAIRE I - Financement des organismes agréés pour les actions d accompagnement en faveur du logement des jeunes et des demandeurs d emploi : imputation sur les fonds «10%». II - Prêts

Plus en détail

Votre passeport logement. Édition février 2011

Votre passeport logement. Édition février 2011 Votre passeport logement Édition février 2011 Madame, Monsieur, Vous êtes agent statutaire et vous travaillez à EDF SA. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d aides au logement. Vous trouverez

Plus en détail

Pour accompagner la réussite de tous les projets

Pour accompagner la réussite de tous les projets Pour accompagner la réussite de tous les projets «La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du pays.

Plus en détail

Direction. Départementale des. Le rôle de la Direction. Territoires. Territoires (DDT) concernant les EHPAD

Direction. Départementale des. Le rôle de la Direction. Territoires. Territoires (DDT) concernant les EHPAD Direction Départementale des Territoires Le rôle de la Direction Départementale des Territoires (DDT) concernant les EHPAD Un rôle de financeur via le prêt locatif social (PLS) Le PLS a été institué par

Plus en détail

BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC

BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Agence Wellcom Alexia Diez-Soto & Lucie Hacquin ads@wellcom.fr ; lha@wellcom.fr 01.46.34.60.60 Février

Plus en détail

Extension du champ des investissements étrangers soumis à autorisation préalable (décret n 2014-479 du 14 mai 2014)

Extension du champ des investissements étrangers soumis à autorisation préalable (décret n 2014-479 du 14 mai 2014) Extension du champ des investissements étrangers soumis à autorisation préalable p1 Publication de l ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 sur le financement participatif p2 Rachat de leurs actions par

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE La banque des agents du secteur public BFM, partenaire du groupe Société Générale BFM, LA BANQUE Plus d un million de clients en métropole et dans les DOM 190 626 prêts BFM

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

BLANC MIQUEL IMMOBILIER

BLANC MIQUEL IMMOBILIER Achat - Vente - Location - Gestion - Syndic - SALES - RENTAL - MANAGEMENT - TRUSTEE www.bordeaux-agence-immobilier.com UN CABINET DES MOYENS ET DES VALEURS Depuis 1972, le Cabinet Miquel gère un portefeuille

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Dossier de presse Septembre 2013 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE EN EUROPE : VERS LA CONSTRUCTION D UNE UNION PLUS COMPETITIVE, PLUS SOCIALE ET PLUS SOLIDAIRE. 15 JANVIER 2010 FAIRVALUE Corporate & Public

Plus en détail

service Rénovation Mixité sociale Services des entreprises Rénovation urbaine urbaine Mixité sociale Services aux des salariés Le 1 % Logement au

service Rénovation Mixité sociale Services des entreprises Rénovation urbaine urbaine Mixité sociale Services aux des salariés Le 1 % Logement au U nion d E conomie S ociale pour le L ogement Rénovation Rénovation urbaine urbaine Services des Salariés salariés entreprises Services aux des entreprises Septembre 2008 Mixité sociale Mixité sociale

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire

E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire E.H.D. Entreprendre pour Humaniser la Dépendance Entreprise Solidaire Plateforme de services pour personnes âgées dépendantes Un service de soins infirmiers à domicile avec une équipe spécialisée Alzheimer

Plus en détail

O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE

O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE CAHIER DES MODALITES TECHNIQUES Document annexé à la Convention d'opération Juin 2006 PREAMBULE La Ville de NANTES, l'etat, l', le Conseil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement Paris, le 15 avril 2015 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des

Plus en détail

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître.

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Prêt Logement 92 05/08 Dans le cadre de sa politique en faveur de l accession à la propriété, le Conseil Général des Hauts de Seine a mis en place depuis novembre

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

Financement du logement social

Financement du logement social RENNES METROPOLE Service Habitat Financement du logement social 1 La politique de l habitat, une approche globale 2 Une approche contractualisée Le PLH : projet communautaire mis en œuvre par chaque commune

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

Soutenir le développement de l Economie Sociale en Europe Centrale et Orientale

Soutenir le développement de l Economie Sociale en Europe Centrale et Orientale FR CoopEst Soutenir le développement de l Economie Sociale en Europe Centrale et Orientale Présentation synthétique LA SOCIETE COOPEST La société CoopEst a été fondée en octobre 2005 à Bruxelles sous forme

Plus en détail

L attribution d un d. logement social, un dispositif encadré

L attribution d un d. logement social, un dispositif encadré L attribution d un d logement social, un dispositif encadré Mars 2012 Des principes inscrits dans la loi «L attribution participe à la mise en œuvre du droit au logement afin de satisfaire les besoins

Plus en détail

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités Appel à projets 2011 Habitat, développement social et territoires Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Dates limites de retour des dossiers : 21 mars et 12 septembre 2011 Mécénat Économie et Solidarités

Plus en détail

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport Chorum Epargne Contrat multisupport Fidéliser et motiver vos salariés avec un outil efficace grâce à une solution d épargne! Un contrat collectif d'épargne retraite à mettre en place pour toutes les entreprises

Plus en détail

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire Communiqué de presse Aquitaine Active acteur de la 4 ème région de France pour la collecte de la Finance Solidaire Le baromètre 2011 de la finance solidaire montre que l Aquitaine est une région dynamique

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

TRAVAILLER HABITER. à Plaine Commune

TRAVAILLER HABITER. à Plaine Commune TRAVAILLER HABITER à Plaine Commune En travaillant sur le territoire de Plaine Commune, vous pouvez bénéficier d une grande diversité de produits immobiliers pour la location et l achat d un logement neuf

Plus en détail

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : Présentation Une volonté politique : créée à l initiative du monde Hlm et du monde associatif et de

Plus en détail

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS LE locatif Social LE LOCATIF SOCIAL Les principes Locatif social, abordable, conventionné, etc :

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Sommaire Avertissement...3 Investir indirectement dans de l immobilier de commerce...4 Une stratégie de gestion à l écoute des tendances

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

Contribution de l auto-réhabilitation au plan de rénovation énergétique

Contribution de l auto-réhabilitation au plan de rénovation énergétique Contribution de l auto-réhabilitation au plan de rénovation énergétique 12 propositions des Compagnons Bâtisseurs, du PADES, de la Fédération nationale des PACT, de la Fondation de France et de la Fondation

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ PRÊTS IMMOBILIERS Les solutions pour votre projet immobilier > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ ASSURANCE HABITATION : Assur-BP Habitat Pour assurer votre logement en toute sérénité,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail