Pour une gestion active du patrimoine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour une gestion active du patrimoine"

Transcription

1 Pour une gestion active du patrimoine Présentation CETE du

2 sommaire 1. Introduction 2. La gestion active du patrimoine : qu est-ce que c est? 3. Une nouvelle organisation 4. Le Plan Stratégique Immobilier 2

3 INTRODUCTION 3

4 Esquisse d une Introduction La problématique Pourquoi avoir entamé cette démarche, il y a plus de 5 ans à la ville de Montpellier? Une Démarche organisationnelle Absence d une culture d entretien Organisation éclatée et chaotique Absence de vision globale sur le patrimoine Patrimoine vieillissant Une recherche de solution face aux enjeux liés à l évolution de la réglementation Dans le contexte Montpelliérain Population en forte croissance Mobilisation financière très importante pour l investissement Constitution de réserves foncières importantes, et accroissement du patrimoine non stratégique 4

5 QU EST-CE QUE LA GAP? 5

6 Une définition Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine - Un mode de gestion qui s est construit petit à petit. - C est une approche globale, par l économique, qui considère l immobilier sous l angle de la qualité du service public rendu. Elle vise à fournir des ressources immobilières à l action publique. Elle doit être dynamique, posséder des capacités d anticipation. Elle se traduit par : Une recherche constante de valorisation des immobilisations de la Ville Une recherche d une meilleure efficacité budgétaire La recherche d une adéquation entre un stock disponible et un service offert de qualité Une programmation du renouvellement du stock dans des conditions optimales. 6

7 Qu est-ce que la gestion active du patrimoine La GAP se construit autour de 3 piliers : Un patrimoine considéré comme un support de services publics de qualité Une gestion de la propriété unique et centralisée, Une stratégie immobilière, Elle se gère donc à partir d une approche à trois niveaux : La gestion de la stratégie, La gestion de la propriété, La gestion de l occupation. Elle nécessite une organisation de gestion claire avec la séparation des fonctions propriétaire/gestionnaire/occupant A partir d une description spécifique, le référentiel. 7

8 Le cycle de vie du patrimoine FACILITY Exploitation. Maintenance. Qualité des services rendus.. Grosses réparations Stratégie Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine Démolition. occupation. Vente Propriété. Achat ASSET. Construction. Gestion technique de la propriété. Baux et loyers. Gestion de l occupation PROPERTY 8

9 La Gestion de l actif Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine C est la gestion stratégique - Analyse financière globale - Recherche du rendement économique - Propositions d achats, de cessions - Propositions de constructions, démolitions 9

10 La Gestion de la Propriété Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine Gestion des baux et des contrats Gestion technique du propriétaire pour la garantie de la valeur du bien La conformité réglementaire (accessibilité, thermique,.. ) La gestion de la connaissance du patrimoine 10

11 La Gestion de l Occupation Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine - La recherche des conditions d occupation au meilleur coût, - L entretien, la maintenance quotidienne et l exploitation, - La qualité du service public rendu, 11

12 L organisation de l activité Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine L activité s organise à partir de ces 3 niveaux de gestion piloter la fonction immobilière Gestion de l'actif Gestion de la Propriété Gestion de l'occupation Exploitation DEFINIR LA VENDRE MAINTENIR LA ASSURER LE CONDUIRE LES STRATEGIE CONNAISSANCE RESPECT DES INSTALLATIONS ACQUERIR OBLIGATIONS TECHNIQUES GERER LES MOYENS PILOTER LES REGLEMENTAIRES DE L' DECIDER DES GROSSES OPERATIONS DE ORGANISATION OPERATIONS SUR LE GROSSE REALISER LA PETITE PATRIMOINE MAINTENANCE MAINTENANCE SUIVRE LES ET DE INDICATEURS MONTER DES RENOVATION GERER L' OPERATIONS OCCUPATION GERER CONDUIRE LES ADMINISTRATIVEMENT ASSURER LES SERVICES OPERATIONS ASSOCIES 12

13 les objectifs généraux La feuille de route donnée à la DAI : Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine Optimiser l ensembles des processus de gestion : occupation, construction, opérations neuves;.. Offrir un meilleur service public par le patrimoine Tendre vers une performance économique de la gestion du patrimoine, Comme toute organisation à caractère économique, la gestion de patrimoine doit concevoir son action en termes de performance : rapport coût/service, efficience des investissements,.. Faire de la gestion immobilière un levier au service des objectifs généraux de la ville. 13

14 La fonction immobilière se pilote Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine Il a fallu, pour mettre en place les conditions d une gestion active du patrimoine, restructurer la fonction immobilière de la ville et définir un mode de pilotage. Cela nécessite de : Mettre en place une organisation adéquate Mettre en place un système d information Mettre en place les moyens de pilotage Mettre en place une stratégie Immobilière 14

15 En résumé, La GAP : Pour une Gestion Active du Patrimoine Qu est-ce que la gestion active du patrimoine Nouvelle approche de gestion du patrimoine par l économique, et non uniquement le technique; La séparation gestion de la propriété et gestion de l occupation Délégation de la gestion de la propriété à la DAI La création d une mission d asset manager et de property manager Un outil commun de gestion du patrimoine (Astech). De nouvelles procédures 15

16 UNE NOUVELLE ORGANISATION 16

17 Une nouvelle Organisation L organisation d origine (théorique) DG Services techniques DGA DGA DGST Maisons Pour Tous Culture Petite enfance Sports Réussite éducative Patrimoine et architecture Service <technique Service Technique Service technique Service technique Service technique Services à la population 17

18 Une nouvelle Organisation La mise en place de l outil de gestion La mise en place d un outil de gestion est indispensable : le logiciel de gestion du patrimoine Il doit être compatible avec la structure du référenciel décidé Travail itératif La problématique de la reprise des données Sa mise en place n est pas sans conséquence sur l organisation, et tous les services de la collectivité doivent y être impliqués. 18

19 Une nouvelle Organisation La création du référenciel Le référenciel est la base de données des biens décrits selon le même principe, quelque soit ce bien : Selon un mode de description du bâti unique et partagé par tous, C est la description de tous les biens composant le patrimoine (exhaustivité) C est la nécessité de connaître et de décrire complètement son patrimoine (complétude) 19

20 Une nouvelle Organisation La description des biens : Et, bien entendu, une analyse de l état. 20

21 Une nouvelle Organisation Le logiciel de gestion du patrimoine A la suite de la démarche présentée cidessus, la ville a acquis en 2007, le logiciel de gestion de patrimoine AsTech de SBCG.

22 Esquisse d une Une nouvelle Organisation Page de saisie de données 22

23 Une nouvelle Organisation L organisation cible La DAI : La DAI devient la direction unique gestionnaire de l actif et de la propriété. Ses missions : La valorisation de l actif et définition de la stratégie ; la gestion technique de la propriété; L assistance à la MOA et la conduite d opérations; Les missions d expertise transversales; les Directions occupantes : La maîtrise d ouvrage pour la réalisation d équipements supports de leurs activités L entretien, maintenance et l exploitation des biens occupés. En fonction de leur rôle vis-à-vis de la gestion du patrimoine, les directions ont des missions spécifiques : 23

24 Le rôle des différents Acteurs DAI DUOP Pour une Gestion Active du Patrimoine Une nouvelle Organisation Directions occupantes DEMT, DSI piloter la fonction immobilière Gestion de l'actif Gestion de la Propriété Gestion de l'occupation Exploitation DEFINIR LA VENDRE MAINTENIR LA ASSURER LE CONDUIRE LES STRATEGIE CONNAISSANCE RESPECT DES INSTALLATIONS ACQUERIR OBLIGATIONS TECHNIQUES GERER LES MOYENS PILOTER LES REGLEMENTAIRES DE L' DECIDER DES GROSSES OPERATIONS DE ORGANISATION OPERATIONS SUR LE GROSSE REALISER LA PETITE PATRIMOINE MAINTENANCE MAINTENANCE SUIVRE LES ET DE INDICATEURS MONTER DES RENOVATION GERER L' OPERATIONS OCCUPATION GERER CONDUIRE LES ADMINISTRATIVEMENT ASSURER LES SERVICES OPERATIONS ASSOCIES 24

25 Esquisse d une Une nouvelle Organisation La mission de chacun par type d intervention Occupant DAI Maintenance niv1 Réalise avec sa régie Pas d intervention Maintenance niv 2 Maintenance niv 3 Maintenance niv 4 et petits travaux Maintenance niv 5 Gestion Réglementaire Gros Travaux de Rénovations Gestion de l usage Opérations neuves - Intervient avec sa régie ou en entreprise - gère l intervention via AsTech - Intervient - gère l intervention via AsTech -L occupant fait la demande d intervention à C&M - obtient le budget - C&M réalise les travaux de maintenance - C&M gère l intervention via Astech - Occupants demandent l inscription au budget - donnent un avis sur la proposition d intervention de la DAI (avec C&M éventuellement) -Participent à l élaboration du planning - Occupant accompagne les contrôleurs - C&M réalise les petits travaux de levée de réserves - C&M gère l intervention via Astech - Occupantfait la demandepour inscription budgétaire, - L occupant peut mandater C&M pour cette mission - Occupant valide le timing - Occupant informe des modifications intervenues selon tableau d analyse -C&M peut assister le MOA dans la définition de son besoin, et représenter le MOA dans ses missions Pas d intervention Pas d intervention - Peut s autosaisir pour des travaux de sécurité, ou liés à la gestion de la propriété, - réalise les travaux en coordination avec C&M - Gère l intervention via Astech -Décide des interventions en fonction de son plan de travaux - finance l intervention - gère l intervention via AsTech - Peut confier la réalisation des travaux à C&M - planifie les interventions, - réalise les travaux de levées de réserves sur ses budgets lorsqu ils sont importants, -gère l intervention via AsTech -Décide de la réalisation en fonction du plan de travaux - finance les travaux -gère l intervention via AsTech -Elabore les tableaux d analyse - Elabore les reporting - met à jour Astech - Reçoit mandat de l occupant et conduit l opération 25

26 Une nouvelle Organisation La répartition des missions selon le type le patrimoine géré ASSET PROPERTY FACILITY EXPLOITATION Pat scolaire, petite enfance Maison Pour Tous Autres patrimoines stratégiques Patrimoine non stratégique DAI DAI DTMAS DEMT/DSI DAI DAT DAT DEMT/DSI DAI DAI DAI DEMT/DSI DAI PRESTATAIRE PRESTATAIRE PRESTATAIRE 26

27 Une nouvelle Organisation La nécessité d une gouvernance Les décisions concernant la gestion de la propriété sont prises en : Sont concernés : GROUPE DE TRAVAIL GAP La valorisation du patrimoine La mise en conformité réglementaire (Access.) La politique de développement durable Les plans pluriannuels de travaux (avancement, choix des patrimoines, etc...) Le suivi du Plan Stratégique Immobilier Y participent : - L élu délégué à la Gestion Active du Patrimoine et à l Economie des ressources; - Le DGD - Le DGA Equipements et Services - Les Directeurs concernés 27

28 Une mise en place sur plusieurs années Pour une Gestion Active du Patrimoine Une nouvelle Organisation CHOIX DU LOGICIEL MISE AU POINT DU REFERENTIEL DEVELOPPEMENT DU LOGICIEL REPRISE DES DONNEES - INTEGRATION DES AUTRES DIRECTIONS MODIFICATION DES ORGANIGRAMMES PREMIER GROUPE DE TRAVAIL GAP REALISATION DU PLAN STRATEGIQUE IMMOBILIER CONSULTATION POUR UN AMO PSI INTEGRATION DANS LES BUDGETS DU PSI 28

29 LE PLAN STRATEGIQUE IMMOBILIER 29

30 Construire le Plan Stratégique Immobilier Pour une Gestion Active du Patrimoine Le Plan Stratégique Immobilier Volonté politique - optimiser les dépenses sur le patrimoine - Disposer d une marge de manœuvre sur le patrimoine -S engager dans une démarche environnementale volontariste Réalité --> Etat du patrimoine bâti Echéance 2014 Evolution réglementaire Analyse financière de la fonction immobilière Elaboration d une stratégie patrimoniale (grands principes) Possibilités Financières Echéance 2020 Plan Stratégique Immobilier (opérationnel) 30

31 Le Plan Stratégique Immobilier Le Cahier des Charges de l AMO Analyser le patrimoine immobilier sous son aspect financier Définir la valeur du patrimoine bâti (valeur locative et valeur vénale) Estimer le coût de la fonction immobilière en remontant si possible sur plusieurs années, sur l ensemble de ses coûts y compris les gros travaux, en y incluant les coûts cachés (frais généraux) ; Croisement des données financières avec les données techniques existantes (diag accessibilité, qualité thermique, état général, ) Bilan, structure financière de la dépense et évolution, et adéquation aux politiques publiques ; Définir une stratégie immobilière Analyser le patrimoine au regard de ratios communément acceptés Assister à la définition d objectifs chiffrés Proposer des scénarios à partir de plusieurs simulations intégrant l efficacité énergétique et l accessibilité Proposer la stratégie Le Plan Stratégique Immobilier Aide à la mise en place d outils financier (portage, modes de gestion, partenariats, ) Etablir un schéma directeur du redéploiement du portefeuille immobilier, avec un plan d action et les impacts budgétaires prévisibles, et avec les objectifs en termes de maîtrise des investissements, et les pistes d économies; Impôts et taxes Analyser la structure des impôts et taxes versées chaque années et faire des propositions d économies. 31

32 Pour une Gestion Active du Patrimoine Mise en location de biens : La mise en application de la notion de temps de retour sur investissement Ventes de biens liées au déménagement de la mairie Opération Boussinesq Modification de la carte scolaire et abandon d une école liée à la problématique de l accessibilité handicapés Vente du domaine de la Pompignane Vente des locaux du MHFC Opération maison des séniors Opération Le Capoulié Opération GS Malraux Le Plan Stratégique Immobilier Quelques exemples d opérations menées dans le cadre de la gap : Opérations ayant dégagé environ 10 M de financement liès à la vente, et rapportant 700 K de loyers annuels. 32

33 Je vous remercie de votre attention 33

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Vers une gestion performante du patrimoine public local

Vers une gestion performante du patrimoine public local Programme conjoint sur le renforcement de l administration locale en Serbie Vers une gestion performante du David CARASSUS Université de Pau et des Pays de l Adour 1 Eléments introductifs 1) Le des collectivités

Plus en détail

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs AU SERVICE de la valorisation de vos actifs - Crédit photo de couverture : Monsieur Joly VINCI Immobilier PROPERTY MANAGEMENT Agence de Paris 8, rue Heyrault BP 70239 92108 Boulogne-Billancourt Cedex Tél

Plus en détail

TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS!

TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS! TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS! POSTE IMMO NOTRE OFFRE GLOBALE NOUS VOUS OFFRONS UNE PALETTE D EXPERTISES ADAPTEES A VOS BESOINS, ACQUISE SUR UN PARC IMMOBILIER D EXCEPTION. NOS 5

Plus en détail

La gestion du patrimoine immobilier

La gestion du patrimoine immobilier La gestion du patrimoine immobilier Thierry Cornus Geay, le 15 novembre 2012 26/10/12 Direction départementale interministérielle Cadre de la présentation Un patrimoine des bâtiments, de la voirie, des

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction générale de l offre de soins _ Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins _ Bureau de l efficience des établissements

Plus en détail

Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie

Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Présentation de la méthode permettant d établir le diagnostic de la situation immobilière de l État Réunion du 26 janvier 2006 Document préparé par

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Anticiper les coûts. d exploitation d un immeuble. Michel Tolila, Directeur Général Délégué d Ocea Smart Building

Anticiper les coûts. d exploitation d un immeuble. Michel Tolila, Directeur Général Délégué d Ocea Smart Building Anticiper les coûts Des immeubles intelligents pour les hommes et l environnement d exploitation d un immeuble Michel Tolila, Directeur Général Délégué d Ocea Smart Building OCEA SMART BUILDING Outils

Plus en détail

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Conduite de projet dossier Le souci de maîtriser des projets informatiques a donné lieu à de multiples tentatives

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions

Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions Mathieu de Saint Albin I Bruno Montigny I Jean Marie Guillet I Alexis Trochu Paris, mars 2012 Vos questions? Problématiques associées à la chaîne de

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER

SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER Décembre 2014 SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER Les questions immobilières étant devenues majeures pour les entreprises, les Directions Immobilières doivent fournir de plus en plus d éléments tangibles d évaluation

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS Journée technique CoTITA LE PILOTAGE DU PATRIMOINE DES COLLECTIVITÉS LOCALES Bilan et perspectives 25/09/2014 Yoann QUEYROI Doctorant en sciences de gestion yoann.queyroi@univ-pau.fr David CARASSUS Professeur

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

52 missions d AMO pour vos projets

52 missions d AMO pour vos projets bâtiments aménagement infrastructure 52 missions d AMO pour vos projets industrie équipement Édition mai 2014 territoire Document du 26/05/2014 AVANT PROPOS L Assistant à maître d ouvrage (AMO) n a pas

Plus en détail

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique»

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Qu est ce qu un Schéma Directeur Informatique (SDI)? Un Schéma Directeur Informatique est un document conçu pour préparer l évolution et l adaptation de

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS Support Préfigurateur ANCOLS Comité de suivi ANCOLS du 3 décembre 2013 1 CONTEXTE Dans le cadre de l accord-cadre signé avec France Domaine relatif à l assistance et au conseil en vue de l acquisition

Plus en détail

LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE

LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE CETE MEDITERRANEE / COTITA JOURNEE TECHNIQUE DU 7 JUIN 2012 GESTION DE PATRIMOINE IMMOBILIER LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE «Le schéma directeur d'implantation des services municipaux»

Plus en détail

Système d information Immobilier

Système d information Immobilier Système d information Immobilier Bonjour et bienvenue, Eric Davy, Membre de l A.D.I. Professeur au Master 2 MIPI Management Immobilier de l Université Marne La Vallée Confidentiel E.Davy 2012 1 Programme

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Vos succès sont les nôtres

Vos succès sont les nôtres Real Estate International Management Vos succès sont les nôtres Patrimoine immobilier : conseil et développement REIM : au service de la redynamisation de patrimoines immobiliers publics Vous êtes une

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Le Schéma d accueil des entreprises. Définition de la démarche SAE. Les objectifs. Les enjeux

Le Schéma d accueil des entreprises. Définition de la démarche SAE. Les objectifs. Les enjeux L immobilier d entreprises et la qualité environnementale Comment le patrimoine «Grand Lyon», à travers le SAE, contribue à la lutte contre l effet de serre Le Schéma d accueil des entreprises Définition

Plus en détail

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Le conseil et la complémentarité au service des collectivités et des opérateurs de l habitat Créée en juillet 2002, la société Asset

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en pilotage de projets.

Plus en détail

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA AMO conseil et assistance aux organismes locaux (services DGAC, DRSID, DDT, collectivités locales) : - Gestion technique du patrimoine DGAC

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe ORGANIGRAMME GENERAL Maîtrise d Œuvre Interne au Cg Service Marché Utilisateurs Maintenance Directions

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Mise en copropriété des immeubles HLM

Mise en copropriété des immeubles HLM Mise en copropriété des immeubles HLM Opportunités et risques Soraya DAOU, architecte DPLG Sommaire Anah Enjeux de la vente HLM PLH et politique de l habitat Leviers L Anah L'Anah, établissement public

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

Mieux connaître et gérer votre patrimoine immobilier avec SAP Real Estate Management

Mieux connaître et gérer votre patrimoine immobilier avec SAP Real Estate Management Mieux connaître et gérer votre patrimoine immobilier avec SAP Real Estate Management Agenda 1. Pourquoi un système d information pour la gestion immobilière? 2. Présentation de la solution SAP REM 3. Reporting

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE

PRÉSENTATION DE L OFFRE PRÉSENTATION DE L OFFRE INCRECIO Conseil en Système d Information pour les PME et les collectivités Créée en 2014, INCRECIO propose une offre de Conseil en Système d Information à destination des entreprises

Plus en détail

POSTE IMMO. "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1

POSTE IMMO. La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation - mardi 23 avril 2013 1 POSTE IMMO "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1 Poste Immo, partenaire de la dynamique du Groupe La Poste Une filiale à 100% du Groupe La Poste

Plus en détail

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines TECHNICIEN CONSTRUCTION BÂTIMENT I TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction de la Construction, de l Habitat et de l Urbanisme

Plus en détail

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT REIM P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT A S S E T M A N A G E M E N T La gestion d un portefeuille d actifs consiste avant tout en la valorisation et la sécurisation des investissements

Plus en détail

Ensemble, rendons vos actifs immobiliers plus performants

Ensemble, rendons vos actifs immobiliers plus performants Ensemble, rendons vos actifs immobiliers plus performants Île de la Réunion AQUARII Asset Management Créateur de valeur pour vos actifs immobiliers AQUARII Asset Management est une société indépendante

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de l identification des compétences pour l Etablissement public de la Caisse des

Plus en détail

BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE. Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION. Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012

BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE. Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION. Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012 BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012 Alain PEUVOT Directeur Commercial Page 1 Création en 1993 Siège à Dijon, Agences

Plus en détail

Fiche 24 Le contrôle de gestion et les systèmes d information.

Fiche 24 Le contrôle de gestion et les systèmes d information. Le contrôle de gestion et les systèmes d information. 1. Définition. On entend ici par système d information toute organisation s appuyant sur des moyens humains et informatiques dont la finalité est de

Plus en détail

L IMMOBILIER PEUT-IL CONTRIBUER À LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE?

L IMMOBILIER PEUT-IL CONTRIBUER À LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE? L IMMOBILIER PEUT-IL CONTRIBUER À LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE? COLLIERS INTERNATIONAL FRANCE ÉDITORIAL Stratégie & conseil aux utilisateurs Expertise Conseil en transformation de la fonction Conséquence

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISIONS DE M. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DÉCIDE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISIONS DE M. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DÉCIDE DATE DE PUBLICATION : 13 février 2014 EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISIONS DE M. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DR n 2014-05 du 12 février 2014 Organisation du Secrétariat général Sections : 0.2.1.,

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 570 CIDR Tous droits de reproduction réservés Référentiel de compétences Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

Plus en détail

Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL

Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL LA CREATION D UN SIEGE SOCIAL Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL Experts comptables Commissaires aux comptes Blog AXIOME D.I.S. (actualité règlementaire secteur S.M.S.) http://flash.info.sms.over-blog.com 1

Plus en détail

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Projet de présentation de la réunion du Bureau Exécutif du 15 novembre 2011 Sommaire 1 CONTEXTE 2 DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l

Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l Décembre 2011 Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l L expérience du réseau des CPIE 1. Élaboration et mise en place d un programme avec

Plus en détail

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Promouvoir la performance globale des établissements publics de santé Pierre-Hugues Glardon Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET INSET DE NANCY RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET Pour toute information et inscription : Agnès

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires

LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires 1 LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires PREAMBULE Depuis le 1 er janvier 2007, le nouveau système d'information «Budgétaire, Financier

Plus en détail

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME Viveris Management Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME 1 Viveris Management, une société de gestion de fonds de capital investissement pour compte de tiers,

Plus en détail

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet ETAT Comptabilité générale Vers une vision patrimoniale de votre organisation Les enjeux La comptabilité générale permet aux services de l Etat et à ses établissements publics de bénéficier d une véritable

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur 2015 Répartition géographique des villes participantes sur le territoire français Martinique Editorial Une enquête

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences pour l Etablissement Public

Plus en détail

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier 06 Gestion Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de gérer mobiliers et s en vue d optimiser leur rentabilité et leur contribution à la performance économique globale de l entreprise.

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé.

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. Référentiel métier de Directeur d hôpital Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. I - Les facteurs d évolution du métier de Directeur

Plus en détail

Gestion. de fonds immobiliers

Gestion. de fonds immobiliers Gestion de fonds immobiliers PERIAL ASSET MANAGEMENT 50 ans d expérience dans la gestion de fonds immobiliers A vec une cinquantaine de collaborateurs au service de 33000 clients, épargnants particuliers

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Table des matières Introduction 1 Chapitre 1 PARTIE 1 ÉMERGENCE D UNE VÉRITABLE DISCIPLINE

Plus en détail

Comment bien connaître les

Comment bien connaître les Comment bien connaître les Des immeubles intelligents pour les hommes et l environnement coûts d utilisation d un immeuble? Michel Tolila, Ocea Smart Building Constance Salem OCEA SMART BUILDING Outils

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Politique générale et organisation du domaine exploitation de GrDF

Politique générale et organisation du domaine exploitation de GrDF Politique générale et organisation du domaine exploitation de GrDF DÉLÉGATION RÉSEAU Pôle Exploitation et Maintenance 6, rue Condorcet TSA60800 75009 Paris Tél. : +33 1 71 19 15 11 www.grdf.fr DATE 12

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique?

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? 26 novembre 2015 Positionnement des prestataires et limite de l audit Un audit énergétique est par définition une analyse croisée entre

Plus en détail

lct:conseil Présentation et références 2009-2014

lct:conseil Présentation et références 2009-2014 lct:conseil Présentation et références 2009-2014 Notre vocation : - vous aider à formaliser votre vision stratégique et vous accompagner dans vos projets de modernisation et de transformation, - vous aider

Plus en détail

Le contrôle technique au service de la qualité de la construction

Le contrôle technique au service de la qualité de la construction Direction Départementale D des Territoires de la Savoie Éviter les non-conformit conformités s récurrentes r dans la construction neuve - Le contrôle technique au service de la qualité de la construction

Plus en détail