Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective"

Transcription

1 Quand psychologie et émotions riment avec recherche et application Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective Lisa Bellinghausen Psychologue du travail / Chercheuse (IFAS & Laboratoire Neuroscience et psychologie cognitive CNRS)

2 "Image, qu est ce que tu m évoques?"

3 Contexte Activités à valeur ajoutée des managers et dirigeants : établir et transmettre une vision ; prendre des décisions ; négocier ; communiquer et partager ; prendre du recul et aider un collaborateur à prendre du recul ; Tous ces processus sont influencés par les émotions.

4 Les compétences émotionnelles permettent : d analyser l impact des émotions sur nos comportements et nos raisonnements dans les différentes situations professionnelles ; de les utiliser de manière stratégique pour augmenter l efficacité individuelle et collective.

5 Plan 1 - Introduction Historique des recherches sur les émotions Émotions et management? 2 - Définir l émotion L émotion et ses composantes Aspects neurophysiologiques 3 - Évaluation et décision

6 Plan (suite) 4 - Compétences émotionnelles 4-1. Pôle de compétences analytiques Identifier Comprendre 4-2. Pôle de compétences stratégiques Réguler Exprimer Utiliser 5 - Concrètement au quotidien : quoi faire avec tout cela?

7 1 - Introduction

8 Introduction! Historique

9 Opposition ancienne Cognitions raison, processus évolués processus de haut niveau Émotions passion, irrationalité processus primaires, voire inférieurs Les stoïciens et les romantiques

10 Émotions adaptatives? Une forme d intelligence? "Auteurs précurseurs : - Darwin : les émotions servent à la survie de l espèce ; - Thorndike (1920) : plusieurs formes d intelligence ; - Weschler (dès 1940) : pas que le QI qui explique la performance ; - Gardner (1983/1993) : intelligence intra & inter. Naissance et déploiement du concept d IE (1966 / 1995 ; Goleman, 1990 ; Mayer & Salovey, 1990, 1999).

11 Définir l intelligence émotionnelle (IE) Relatif consensus aujourd hui : "IE = une compétence nécessaire pour une adaptation réussie à des événements émotionnels ; "IE = Hypothèse de différences interindividuelles dans le processus adaptatif, concomitantes aux expériences émotionnelles. Référence : Matthews Zeidner et Roberts, 2002

12 2 - Définir l émotion # Qu est ce qu une émotion? # Qu est ce qui la déclenche? # Soubassement neurologique et rôle des émotions dans notre vie?! Exemple du rôle de l émotion dans le processus de décision.

13 Définition générale L émotion est générée par un objet ou un événement (Lazarus, 1991; Frijda; 1994; Scherer, 1984) et comporte plusieurs composantes : la cognition, la physiologie, l expression motrice, les tendances à l action, et le sentiment subjectif. (Scherer, 2000)

14 L événement "déclenche" l émotion? L émotion : Une réponse de l organisme à l évaluation d un stimulus interne ou externe. Référence : Scherer, 1987, 2001

15 Rouage neurobiologique des émotions : la route longue

16 Notre préfrontal (raison) sous l influence de l amygdale Préfrontale (raison) Contrôle de soi ; prise de décision ; évaluation des conséquences ; Attention ; régulation des comportements ; mémoire de travail ; Amygdale (émotions)

17 Rouage neurobiologique des émotions L émotion passe aussi par la voie courte Son traitement est 2 fois plus rapide

18 Un exemple «l affaire Zidane» le coup de tête de Zidane, en finale de la Coupe du monde de football à Berlin, en 2006.

19 Le rôle adaptatif de l émotion : un message précis au sujet de notre équilibre intérieur "Principaux rôles de l émotion dans le traitement de l information ; dans la communication ; dans la préparation à l action. Exemple : émotion et prise de décision.

20 3 - Le rôle de l émotion dans la prise de décision

21 Prendre une décision Prendre une décision dans le domaine personnel et social : "C est choisir une réponse qui se révèlera, au bout du compte, avantageuse pour l organisme en termes de survie et de qualité de survie, directement ou indirectement. ( ) c est aussi décider rapidement, surtout lorsque le temps joue un rôle décisif, et, en tous cas, c est décider dans l échelle de temps appropriée au problème" (Damasio, 1998, p. 235).! Des lésions cérébrales (amygdalien) peuvent rendre incapable de prendre de telles décisions (cas "Gage").

22 La démarche du raisonnement purement rationnel est incompatible :! avec une décision rapide ;! avec nos capacités attentionnelles et mnésiques, notamment la mémoire de travail (qui sont limitées).

23 Les marqueurs somatiques!une image (un marqueur) Exemple : lorsque vous visualisez dans votre esprit, même fugitivement, la conséquence néfaste d une réponse que vous pourriez choisir, vous ressentez une sensation déplaisante au niveau de votre ventre.! Un état somatique (un état de votre corps) Damasio, 1998 (p.239 ff)

24 Les marqueurs somatiques Un signal d alarme automatique ; un système d appréciation automatique des conséquences prévisibles ; un système qui nous donne des indications d orientation.

25 La prise de décision managériale Les décisions de management impliquent d importantes actions et d importantes ressources (Mintzberg, 1975) qui affectent à leur tour les résultats de l entreprise (Furnham, 1997)

26 Le processus de décision PROCESSUS DE DÉCISION Émotions! Génération d idées / alternatives, solutions.! Évaluation & sélection des alternatives, solutions.

27 Plaisant Les émotions dans le processus de décision Emotions antagonistes Mépris Dégoût Emotions d accomplissement Haut contrôle Colère Fierté Exaltation Joie Déplaisant Envie Culpabilité Satisfaction Soulagement Honte Espoir Peur Emotions de résignation Tristesse Surprise Bas contrôle Intérêt Emotions d approche Référence : Véronique TRAN

28 Résumé des principaux résultats Types d émotions Génération d idées Sélection / évaluation Antagonistes : colère, dégoût Résignation : peur, tristesse Accomplissement de forte intensité : joie, fierté Approche: surprise, espoir # lien positif # lien négatif # baisse cohésion d équipe # lien positif # augmente cohésion d équipe # lien négatif # intensité moyenne : lien positif # forte intensité : lien négatif

29 Attention à l intensité de vos émotions lorsque vous décidez!!!

30 4 - Émotions et compétences émotionnelles dans le management

31 Les compétences émotionnelles " Définition " Pôle de compétences analytiques : Identifier, Comprendre " Pôle de compétences stratégiques : Exprimer, Réguler, Utiliser

32 Compétences émotionnelles Ensemble de capacités à traiter les émotions et/ou les informations émotionnelles en général.

33 5 compétences émotionnelles Émotions Management Analytiques Comprendre Identifier Stratégiques Réguler Exprimer Utiliser

34 Compétences émotionnelles & performance de l entreprise Facilitent la gestion du stress ; facilitent la gestion des relations ; gestion des conflits, des désaccords, dire non, faire un feedback facilitent le processus de la prise de décision (individuelle et participative) ; régulation surtout des émotions de forte intensité Encouragent la créativité et l innovation.

35 4 1. Compétences émotionnelles analytiques " Identifier les émotions " Comprendre les émotions

36 Identifier

37 Pourquoi identifier les émotions? L émotion est une source d information, un signal, un messager : qui nous renseigne sur nous-même, autrui, l état de la relation à l autre / à notre environnement social et physique. L ignorer, c est passer à côté de ce signal, ce message essentiel à notre adaptation.

38 Comment identifier l émotion chez soi et autrui? Chez soi : grâce à ses composantes (Scherer) ; grâce au vocabulaire. Chez l autre : grâce à la communication (technique de la communication).

39 Identifier chez soi

40 Identifier l émotion grâce à ses composantes Neurophysiologique Corps Cognitive Pensée Émotions Comportement Expressions verbale et non verbale Expérience subjective Action / Tendance à l action (Scherer, 1987, 2001)

41 La colère et ses composantes Cognitives : on m empêche de faire ce que je désire faire, je me fais insulter, je suis frustré(e) Neurophysiologiques : accélération rythme cardiaque et respiration, tensions dans les muscles, Tendances à l action / actions : frapper, détruire, jurer, faire sortir la colère de quelque manière que ce soit Expression : sourcils tirés vers le bas, dents visibles ou lèvres serrées, tête en arrière, Expérience subjective : Sensation de bouillonnement interne, de force et vigueur, de pulsion, sentiment d'injustice, d énervement, de colère, de rage

42 Le vocabulaire émotionnel Quelle émotion?! Nommer nos émotions ;! situer et discriminer les émotions entre elles ;! communiquer notre vécu émotionnel. Notamment grâce à l intensité.

43 Continuum d une émotion Chaque émotion peut-être vue sur un continuum qui varie en fonction de l intensité : Énervement Colère Rage

44 Exemples Le vocabulaire nous permet de différencier Colère : agacement, impatience, frustration, irritation, énervement, dépit, emportement, fureur, exaspération ; joie : excitation, gaieté, fierté, satisfaction, valorisation, plaisir, réjouissance, orgueil, vanité.

45 Attention : Identifier chez SOI! Ce n est pas synonyme de réprimer ni de ruminer Identifier c est repérer pour ensuite pouvoir comprendre le message de l émotion afin de pouvoir agir dessus (réguler et utiliser).

46 Identifier chez l autre

47 Identifier chez l autre Via la lecture du non verbal que l on peut verbaliser : gestes, postures, tonalité de la voix, Via la communication.

48 Les techniques de la communication : "Étape 1 : accuser réception de l émotion "Étape 2 : communiquer Écoute active Attitude positive et engagée Questionner Reformuler Cadrer Communication empathique

49 Comprendre

50 Comprendre les émotions!via les conséquences (sur les pensées et comportements)!via les dimensions! Via les déclencheurs / antécédents externes = situationnels ex. : la colère surgit après l humiliation ; tristesse = perte ; internes = besoins, vécus,

51 Comprendre les émotions via les dimensions! Via les dimensions : Valence : est-ce que mon émotion est plaisante? Ou déplaisante? De quelle intensité est-elle? Quel degré de contrôle ai-je sur la situation? Les conséquences potentielles de cette situation?

52 Les dimensions de l émotion Contrôle élevé Colère Fierté Mépris Exaltation Déplaisant Dégoût Envie Culpabilité Joie Satisfaction Soulagement Plaisant Honte Espoir Peur Intérêt Tristesse Surprise Contrôle faible Scherer (1984)

53 Comprendre les émotions via les déclencheurs!les déclencheurs externes : # des éléments de la situation.! Les déclencheurs internes : # nos besoins, notre vécu

54 Exemple : déclencheurs en fonction des émotions Colère Joie frustrations, injustice, manque de respect, non satisfaction de besoins, humiliation satisfaction d un besoin, atteinte d un but, Peur Honte danger (physique ou psychologique), présence de quelque chose de menaçant, échec, transgression d une norme, situation souvent publique, lors de remarques

55 4 2. Les compétences émotionnelles stratégiques Réguler Exprimer Utiliser

56 Régulation Rappel : les émotions sont adaptatives mais système ancien ; nous avons besoin de les réguler : lorsqu elles ne sont pas fonctionnelles pour nousmême, les autres, ou par rapport à notre rôle ; lorsqu'elles ne sont pas en accord avec les règles d expression émotionnelle (par exemple : les normes du milieu).

57 Visée de la régulation La régulation émotionnelle vise à modifier le type (quelle émotion j ai?), l intensité, l évolution temporelle (de l émotion et des émotions au cours de la journée), la qualité / composante : quelle composante faut-il que je régule? (cognitive, physique, expressive ).

58 Exprimer Régulation intentionnelle de notre expression émotionnelle pour être en accord avec les normes culturelles, sociétales, organisationnelles, Exemple : souvent rencontré en entreprise! diminution de l expression de la joie ou de la colère.

59 Exprimer "intentionnellement" La gestuelle : gestes vers le haut plutôt que vers le bas ; gestes ouverts plutôt que barrières ; garder une "juste" distance interpersonnelle (Hall, 1966).

60 L expression émotionnelle Attention à la cohérence ou incohérence du non-verbal vs.le verbal Sousentendu? Le verbal Le non verbal On détecte facilement un malaise quand il y a une incohérence

61 Attention!!! Neutraliser son expression émotionnelle, c est neutraliser un message. Conséquences néfastes de la neutralisation émotionnelle : - baisse de la satisfaction et du bien-être ; - maux de tête ; - épuisement émotionnel.

62 Utiliser l émotion Dans le traitement de l information ; dans la prise de décision ; comme moteur à l action ; pour créer de la relation ;

63 5 - Concrètement au quotidien " Travail sur soi : prise de recul émotionnel à froid. " Travail sur son rôle et l organisation.

64 Concrètement au quotidien : pour soi Prendre 5 minutes pour : décrire une situation émotionnelle ; identifier la ou les émotions ressenties par nous, par l autre dans cette situation ; comprendre ce qui a déclenché ces émotions (internes / externes) ; analyser les conséquences de nos émotions sur nous, les autres, la situation.

65 Réguler Questionner ma stratégie de régulation naturelle sur son efficacité (pour moi? Les autres? Mon rôle de manager? ) ; élaborer de nouvelles stratégies. Utiliser son émotion Quelles émotions sont favorables / défavorables à la réalisation de l activité que je fais? Ex. : la prise de décision. Ce questionnement permet de développer au fur et à mesure la prise de recul à chaud.

66 Sur l organisation, l institution : identifier et utiliser les ressources # Règles du milieu ; # procédures (mise à distance) ; #

67 Questionner ses émotions et les stratégies de régulation utilisées par rapport à son rôle de manager, à la stratégie de l entreprise, aux règles et à la culture du milieu. Quand exprimer? Quand ne pas exprimer? Ne pas neutraliser ses émotions mais les utiliser comme force pour augmenter votre efficacité et celle de votre équipe.

68 Mais attention!!! Utiliser ses compétences émotionnelles manipulation?? Où est la frontière?

69 Appel à participation Recherche : émotions et compétences émotionnelles dans le management

70 Merci pour votre attention!!! Lisa Bellinghausen Psychologue du travail Consultante en entreprise / Chercheuse en compétences émotionnelles et management

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR SABRINA CAMPANO DIRECTION: NICOLAS SABOURET ENCADREMENT : NICOLAS SABOURET, VINCENT CORRUBLE, ETIENNE DE SEVIN SOUTENANCE

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

ogiciel Véronique Messager

ogiciel Véronique Messager énie ogiciel Véronique Messager Préface de Bernadette Lecerf-Thomas Postface de Françoise Engrand Coacher une équipe agile Guide à l usage des ScrumMasters, chefs de projets, managers et de leurs équipes!

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels

Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels Prestations 2015 ÉDITO Trente années de pratique professionnelle au travers plusieurs métiers, où la qualité de la relation est la

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE GOBERT 1 PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE 1. Perception et perception sociale Perception = processus par lequel l individu organise et interprète ses impressions sensorielles de façon à donner un sens

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail

Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement

Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement Hamza Hamdi, Paul Richard, Valerie Billaudeau LISA, Université

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM 1 Bienvenue à l économie d expérience! 2 Prenez le leadership! 3 1 Selon

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

Le Profiling SwissNova

Le Profiling SwissNova Le Profiling SwissNova pour un coaching plus efficace Mme Jalila Ben Soltane, Business Coach Mme Rim Kassous, Professionnel Certified Coach PCC HR Expo Tunis, Palais des congrès, 2013 LE CONCEPT NOVA La

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique :

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique : Introduction Image classique = Cadre supérieur + grande responsabilité Mais aussi le bas de l échelle Zéro défauts, l excellence a un prix = Le Stress I Définition Interaction entre un environnement et

Plus en détail

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca 5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 LES TECHNIQUES D INTERVENTION Accepter mes propres émotions, éviter l affrontement, respecter l image du jeune. Ce n est pas toujours évident d intervenir

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE 21 ET 22 AOÛT 2010 Nuvilly-Suisse Contact Cornelia Roulet Tél. 078/787.17.81 chevalcoaching@orangemail.ch Eliane Bernard Coach structurel et facilitatrice équin «grow» Dominique Pellet Coach PNL «dpcoaching»

Plus en détail

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress Formation Développement personnel M2S formation La confiance en soi Gestion du stress Gestion du temps et gestion du stress Gestion des tensions et des conflits Gestion des conflits et de l agressivité

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Bienvenue à la formation

Bienvenue à la formation Bienvenue à la formation Environnement Alimentation Heure Ecriture Lecture Vie quotidienne Emotions Argent Informatique Poids et mesures Communication Orientation spatiale et temporelle Programme des cours

Plus en détail

Découvrir et apprécier sa valeur

Découvrir et apprécier sa valeur présentent Partenaires : Centre Berthiaume-Du Tremblay www.berthiaume-du-tremblay.com Association québécoise des centres communautaires pour aînés www.aqcca.org Découvrir et apprécier sa valeur Pour s

Plus en détail

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle COMMUNIQUE DE PRESSE L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle Validée par un Certificat d Aptitude au Coaching de l Université du Management HEC- CRC, ce nouveau cycle de

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Normes de référence. Comparaison. Commande cognitive Sentiments épistémiques Incarnés dépendants de l activité

Normes de référence. Comparaison. Commande cognitive Sentiments épistémiques Incarnés dépendants de l activité Séminaire Sciences Cognitives et Education 20 Novembre 2012 Collège de France L importance de la Métacognition: Joëlle Proust Institut Jean-Nicod, Paris jproust@ehess.fr http://joelleproust.org.fr Plan

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES FORMATIONS CONTINUES ET DIPLÔMANTES 2011 Manager 22 Formation - Action pour dirigeants et cadres Manager les performances de vos équipes Formation - Action pour dirigeants

Plus en détail

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Dépendance de la victime à une illusion, un fantasme Ces critères ont été élaborés par Goodman

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Relations humaines et communication 2014. Gestion des conflits et Assertivité. Stress au travail : les fondamentaux

FORMATION CONTINUE. Relations humaines et communication 2014. Gestion des conflits et Assertivité. Stress au travail : les fondamentaux FORMATION CONTINUE Relations humaines et communication 2014 Gestion des conflits et Assertivité Stress au travail : les fondamentaux Santé au travail et management Stress au travail et Mindfulness Stress

Plus en détail

Oracle, Gestion du Capital Humain. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin!

Oracle, Gestion du Capital Humain. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin! Oracle, Gestion du Capital Humain Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin! Présentation des participants et du formateur Qu est-ce qu une équipe performante? Les dimensions de l équipe performante

Plus en détail

Comment créer des conditions favorables à la santé au travail? Quel rôle pour l encadrement?

Comment créer des conditions favorables à la santé au travail? Quel rôle pour l encadrement? Comment créer des conditions favorables à la santé au travail? Quel rôle pour l encadrement? Emmanuel Abord de Chatillon abord@iae-grenoble.fr Chaire Management et Santé au Travail Amiens, 11 juin 2015

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

COMPETENCE DE NIVEAU N1

COMPETENCE DE NIVEAU N1 GROUPE DES ACTIVITES ATHLETIQUES DEMI FOND Réaliser une performance motrice maximale mesure à une échéance donnée COMPETENCE DE NIVEAU N1 Compétences attendues dans l APSA Réaliser la meilleure performance

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Découvrez l offre complète des formations continues. Coaching Professionnel et Linguistique. Centre de Communication

Découvrez l offre complète des formations continues. Coaching Professionnel et Linguistique. Centre de Communication Découvrez l offre complète des formations continues Coaching Professionnel et Linguistique Centre de Communication Découvrez l offre complète des formations continues Addresse : 29 Rue Oukaimeden, Agdal,

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

La supervision en soins infirmiers

La supervision en soins infirmiers La supervision en soins infirmiers (article en deux parties : version jumelée) La pratique de la supervision en soins infirmiers étant peu courante en France et les écrits la concernant de même, bien que

Plus en détail

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM La formule Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Nous contacter : Monique Cumin, monique.cumin@lasting-success.com Tel : 06 95 09 10 31 La formule Formation-action : entraînement

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail.

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail. Introduction Les troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs concernent tous les intervenants de l entreprise : dangerosité du salarié pour lui-même et pour autrui, risque de désorganisation de l activité

Plus en détail

Résolution de conflits, coaching et formation

Résolution de conflits, coaching et formation Résolution de conflits, coaching et formation Fabienne Alfandari 16 chemin des Clochettes 1206 Genève fabienne@image-imagination.com www. image-imagination.com tél. 079 540 65 44 Un besoin dans les entreprises

Plus en détail

Développement Personnel. Cahier 1

Développement Personnel. Cahier 1 Développement Personnel Cahier 1 Sommaire n Développez votre potentiel de communication P. 1 n Développez votre confiance en vous P. 2 n Gérez votre stress P. 3 n Gérez les conflits et les situations difficiles

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ

COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ L ANXIÉTÉ ET LA RÉPONSE «FUITE OU LUTTE» Que signifie le terme «anxiété»? Si vous avez répondu en employant des termes tels que tendu(e), nerveux, anxieux/euse, craintif/ve,

Plus en détail

L ergonomie au service du développement de l enfant. Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog.

L ergonomie au service du développement de l enfant. Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog. L ergonomie au service du développement de l enfant Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog.fr 1. La cadre théorique de la réflexion proposée 2. Quelles connaissances

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

JOURNÉE TEAM BUILDING:

JOURNÉE TEAM BUILDING: JOURNÉE TEAM BUILDING: PROPOSITION - 1/ TEAM BUILDING À CHEVAL PROPOSITION - 2/ TEAM BUILDING THEATRE 1 DEUXIEME PARTIE DE LA JOURNEE, APRES LE DEJEUNER PROPOSITION 1: TEAM BUILDING A CHEVAL Team Building

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent)

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) Colloque Européen et International THS 10, le 14 octobre 2011 Marthylle LAGADEC Marie GRALL-BRONNEC,

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Sciences de la gestion (Management)

Sciences de la gestion (Management) Exploration des liens entre l intelligence émotionnelle du gestionnaire, son style de leadership et la qualité de la relation qu il entretient avec les membres de son équipe par : Marie-Christine Albert

Plus en détail

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire.

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. Conseil général du Lot é t e r p o La pr chez l enfant s n a 6 à 0 de Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. La propreté, cela ne s apprend pas! Maman, je vais certainement te surprendre,

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Sommaire L Entreprise Page 3 Qu est-ce que la PNL? Page 4 Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Préparation mentale pour sportif Page 8 Arrêter de fumer Page 11 Mincir par l hypnose Page 12 Traitement

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier Module 2009 10 : Gérer les conflits Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012 1 Objectif

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE Ecole de Coaching. Vous préparer à réaliser vos potentiels... Pour vous initier au coaching, développer vos connaissances,

Plus en détail

COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public

COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public COMMISSION HYGIENE ET SECURITE DOSSIER : la gestion des risques d agression dans la fonction d accueil du public L accueil de public est une fonction stratégique et transversale au sein de la collectivité,

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

Chapitre 1. Qu est-ce qu une émotion?

Chapitre 1. Qu est-ce qu une émotion? 1 2 In P. Philippot. (2007). Emotion et psychothérapie (pp.11-64). Wavre : Mardaga Chapitre 1. Qu est-ce qu une émotion? Beaucoup pensent qu il est difficile de définir le concept d émotion. La raison

Plus en détail

Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016

Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016 Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016 Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière

Plus en détail

Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences

Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences MANAGEMENT & efficacite professionnelle Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences conduite de reunion Les réunions sont devenues incontournables dans le processus de prises de décision

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

C EST QUOI LE STRESS?

C EST QUOI LE STRESS? C EST QUOI LE STRESS? Une réaction d adaptation «Le stress est la réponse non spécifique de l organisme à toute demande d adaptation qui lui est faite». Hans Selye Une réaction d adaptation Par exemple,

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail