Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective"

Transcription

1 Quand psychologie et émotions riment avec recherche et application Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective Lisa Bellinghausen Psychologue du travail / Chercheuse (IFAS & Laboratoire Neuroscience et psychologie cognitive CNRS)

2 "Image, qu est ce que tu m évoques?"

3 Contexte Activités à valeur ajoutée des managers et dirigeants : établir et transmettre une vision ; prendre des décisions ; négocier ; communiquer et partager ; prendre du recul et aider un collaborateur à prendre du recul ; Tous ces processus sont influencés par les émotions.

4 Les compétences émotionnelles permettent : d analyser l impact des émotions sur nos comportements et nos raisonnements dans les différentes situations professionnelles ; de les utiliser de manière stratégique pour augmenter l efficacité individuelle et collective.

5 Plan 1 - Introduction Historique des recherches sur les émotions Émotions et management? 2 - Définir l émotion L émotion et ses composantes Aspects neurophysiologiques 3 - Évaluation et décision

6 Plan (suite) 4 - Compétences émotionnelles 4-1. Pôle de compétences analytiques Identifier Comprendre 4-2. Pôle de compétences stratégiques Réguler Exprimer Utiliser 5 - Concrètement au quotidien : quoi faire avec tout cela?

7 1 - Introduction

8 Introduction! Historique

9 Opposition ancienne Cognitions raison, processus évolués processus de haut niveau Émotions passion, irrationalité processus primaires, voire inférieurs Les stoïciens et les romantiques

10 Émotions adaptatives? Une forme d intelligence? "Auteurs précurseurs : - Darwin : les émotions servent à la survie de l espèce ; - Thorndike (1920) : plusieurs formes d intelligence ; - Weschler (dès 1940) : pas que le QI qui explique la performance ; - Gardner (1983/1993) : intelligence intra & inter. Naissance et déploiement du concept d IE (1966 / 1995 ; Goleman, 1990 ; Mayer & Salovey, 1990, 1999).

11 Définir l intelligence émotionnelle (IE) Relatif consensus aujourd hui : "IE = une compétence nécessaire pour une adaptation réussie à des événements émotionnels ; "IE = Hypothèse de différences interindividuelles dans le processus adaptatif, concomitantes aux expériences émotionnelles. Référence : Matthews Zeidner et Roberts, 2002

12 2 - Définir l émotion # Qu est ce qu une émotion? # Qu est ce qui la déclenche? # Soubassement neurologique et rôle des émotions dans notre vie?! Exemple du rôle de l émotion dans le processus de décision.

13 Définition générale L émotion est générée par un objet ou un événement (Lazarus, 1991; Frijda; 1994; Scherer, 1984) et comporte plusieurs composantes : la cognition, la physiologie, l expression motrice, les tendances à l action, et le sentiment subjectif. (Scherer, 2000)

14 L événement "déclenche" l émotion? L émotion : Une réponse de l organisme à l évaluation d un stimulus interne ou externe. Référence : Scherer, 1987, 2001

15 Rouage neurobiologique des émotions : la route longue

16 Notre préfrontal (raison) sous l influence de l amygdale Préfrontale (raison) Contrôle de soi ; prise de décision ; évaluation des conséquences ; Attention ; régulation des comportements ; mémoire de travail ; Amygdale (émotions)

17 Rouage neurobiologique des émotions L émotion passe aussi par la voie courte Son traitement est 2 fois plus rapide

18 Un exemple «l affaire Zidane» le coup de tête de Zidane, en finale de la Coupe du monde de football à Berlin, en 2006.

19 Le rôle adaptatif de l émotion : un message précis au sujet de notre équilibre intérieur "Principaux rôles de l émotion dans le traitement de l information ; dans la communication ; dans la préparation à l action. Exemple : émotion et prise de décision.

20 3 - Le rôle de l émotion dans la prise de décision

21 Prendre une décision Prendre une décision dans le domaine personnel et social : "C est choisir une réponse qui se révèlera, au bout du compte, avantageuse pour l organisme en termes de survie et de qualité de survie, directement ou indirectement. ( ) c est aussi décider rapidement, surtout lorsque le temps joue un rôle décisif, et, en tous cas, c est décider dans l échelle de temps appropriée au problème" (Damasio, 1998, p. 235).! Des lésions cérébrales (amygdalien) peuvent rendre incapable de prendre de telles décisions (cas "Gage").

22 La démarche du raisonnement purement rationnel est incompatible :! avec une décision rapide ;! avec nos capacités attentionnelles et mnésiques, notamment la mémoire de travail (qui sont limitées).

23 Les marqueurs somatiques!une image (un marqueur) Exemple : lorsque vous visualisez dans votre esprit, même fugitivement, la conséquence néfaste d une réponse que vous pourriez choisir, vous ressentez une sensation déplaisante au niveau de votre ventre.! Un état somatique (un état de votre corps) Damasio, 1998 (p.239 ff)

24 Les marqueurs somatiques Un signal d alarme automatique ; un système d appréciation automatique des conséquences prévisibles ; un système qui nous donne des indications d orientation.

25 La prise de décision managériale Les décisions de management impliquent d importantes actions et d importantes ressources (Mintzberg, 1975) qui affectent à leur tour les résultats de l entreprise (Furnham, 1997)

26 Le processus de décision PROCESSUS DE DÉCISION Émotions! Génération d idées / alternatives, solutions.! Évaluation & sélection des alternatives, solutions.

27 Plaisant Les émotions dans le processus de décision Emotions antagonistes Mépris Dégoût Emotions d accomplissement Haut contrôle Colère Fierté Exaltation Joie Déplaisant Envie Culpabilité Satisfaction Soulagement Honte Espoir Peur Emotions de résignation Tristesse Surprise Bas contrôle Intérêt Emotions d approche Référence : Véronique TRAN

28 Résumé des principaux résultats Types d émotions Génération d idées Sélection / évaluation Antagonistes : colère, dégoût Résignation : peur, tristesse Accomplissement de forte intensité : joie, fierté Approche: surprise, espoir # lien positif # lien négatif # baisse cohésion d équipe # lien positif # augmente cohésion d équipe # lien négatif # intensité moyenne : lien positif # forte intensité : lien négatif

29 Attention à l intensité de vos émotions lorsque vous décidez!!!

30 4 - Émotions et compétences émotionnelles dans le management

31 Les compétences émotionnelles " Définition " Pôle de compétences analytiques : Identifier, Comprendre " Pôle de compétences stratégiques : Exprimer, Réguler, Utiliser

32 Compétences émotionnelles Ensemble de capacités à traiter les émotions et/ou les informations émotionnelles en général.

33 5 compétences émotionnelles Émotions Management Analytiques Comprendre Identifier Stratégiques Réguler Exprimer Utiliser

34 Compétences émotionnelles & performance de l entreprise Facilitent la gestion du stress ; facilitent la gestion des relations ; gestion des conflits, des désaccords, dire non, faire un feedback facilitent le processus de la prise de décision (individuelle et participative) ; régulation surtout des émotions de forte intensité Encouragent la créativité et l innovation.

35 4 1. Compétences émotionnelles analytiques " Identifier les émotions " Comprendre les émotions

36 Identifier

37 Pourquoi identifier les émotions? L émotion est une source d information, un signal, un messager : qui nous renseigne sur nous-même, autrui, l état de la relation à l autre / à notre environnement social et physique. L ignorer, c est passer à côté de ce signal, ce message essentiel à notre adaptation.

38 Comment identifier l émotion chez soi et autrui? Chez soi : grâce à ses composantes (Scherer) ; grâce au vocabulaire. Chez l autre : grâce à la communication (technique de la communication).

39 Identifier chez soi

40 Identifier l émotion grâce à ses composantes Neurophysiologique Corps Cognitive Pensée Émotions Comportement Expressions verbale et non verbale Expérience subjective Action / Tendance à l action (Scherer, 1987, 2001)

41 La colère et ses composantes Cognitives : on m empêche de faire ce que je désire faire, je me fais insulter, je suis frustré(e) Neurophysiologiques : accélération rythme cardiaque et respiration, tensions dans les muscles, Tendances à l action / actions : frapper, détruire, jurer, faire sortir la colère de quelque manière que ce soit Expression : sourcils tirés vers le bas, dents visibles ou lèvres serrées, tête en arrière, Expérience subjective : Sensation de bouillonnement interne, de force et vigueur, de pulsion, sentiment d'injustice, d énervement, de colère, de rage

42 Le vocabulaire émotionnel Quelle émotion?! Nommer nos émotions ;! situer et discriminer les émotions entre elles ;! communiquer notre vécu émotionnel. Notamment grâce à l intensité.

43 Continuum d une émotion Chaque émotion peut-être vue sur un continuum qui varie en fonction de l intensité : Énervement Colère Rage

44 Exemples Le vocabulaire nous permet de différencier Colère : agacement, impatience, frustration, irritation, énervement, dépit, emportement, fureur, exaspération ; joie : excitation, gaieté, fierté, satisfaction, valorisation, plaisir, réjouissance, orgueil, vanité.

45 Attention : Identifier chez SOI! Ce n est pas synonyme de réprimer ni de ruminer Identifier c est repérer pour ensuite pouvoir comprendre le message de l émotion afin de pouvoir agir dessus (réguler et utiliser).

46 Identifier chez l autre

47 Identifier chez l autre Via la lecture du non verbal que l on peut verbaliser : gestes, postures, tonalité de la voix, Via la communication.

48 Les techniques de la communication : "Étape 1 : accuser réception de l émotion "Étape 2 : communiquer Écoute active Attitude positive et engagée Questionner Reformuler Cadrer Communication empathique

49 Comprendre

50 Comprendre les émotions!via les conséquences (sur les pensées et comportements)!via les dimensions! Via les déclencheurs / antécédents externes = situationnels ex. : la colère surgit après l humiliation ; tristesse = perte ; internes = besoins, vécus,

51 Comprendre les émotions via les dimensions! Via les dimensions : Valence : est-ce que mon émotion est plaisante? Ou déplaisante? De quelle intensité est-elle? Quel degré de contrôle ai-je sur la situation? Les conséquences potentielles de cette situation?

52 Les dimensions de l émotion Contrôle élevé Colère Fierté Mépris Exaltation Déplaisant Dégoût Envie Culpabilité Joie Satisfaction Soulagement Plaisant Honte Espoir Peur Intérêt Tristesse Surprise Contrôle faible Scherer (1984)

53 Comprendre les émotions via les déclencheurs!les déclencheurs externes : # des éléments de la situation.! Les déclencheurs internes : # nos besoins, notre vécu

54 Exemple : déclencheurs en fonction des émotions Colère Joie frustrations, injustice, manque de respect, non satisfaction de besoins, humiliation satisfaction d un besoin, atteinte d un but, Peur Honte danger (physique ou psychologique), présence de quelque chose de menaçant, échec, transgression d une norme, situation souvent publique, lors de remarques

55 4 2. Les compétences émotionnelles stratégiques Réguler Exprimer Utiliser

56 Régulation Rappel : les émotions sont adaptatives mais système ancien ; nous avons besoin de les réguler : lorsqu elles ne sont pas fonctionnelles pour nousmême, les autres, ou par rapport à notre rôle ; lorsqu'elles ne sont pas en accord avec les règles d expression émotionnelle (par exemple : les normes du milieu).

57 Visée de la régulation La régulation émotionnelle vise à modifier le type (quelle émotion j ai?), l intensité, l évolution temporelle (de l émotion et des émotions au cours de la journée), la qualité / composante : quelle composante faut-il que je régule? (cognitive, physique, expressive ).

58 Exprimer Régulation intentionnelle de notre expression émotionnelle pour être en accord avec les normes culturelles, sociétales, organisationnelles, Exemple : souvent rencontré en entreprise! diminution de l expression de la joie ou de la colère.

59 Exprimer "intentionnellement" La gestuelle : gestes vers le haut plutôt que vers le bas ; gestes ouverts plutôt que barrières ; garder une "juste" distance interpersonnelle (Hall, 1966).

60 L expression émotionnelle Attention à la cohérence ou incohérence du non-verbal vs.le verbal Sousentendu? Le verbal Le non verbal On détecte facilement un malaise quand il y a une incohérence

61 Attention!!! Neutraliser son expression émotionnelle, c est neutraliser un message. Conséquences néfastes de la neutralisation émotionnelle : - baisse de la satisfaction et du bien-être ; - maux de tête ; - épuisement émotionnel.

62 Utiliser l émotion Dans le traitement de l information ; dans la prise de décision ; comme moteur à l action ; pour créer de la relation ;

63 5 - Concrètement au quotidien " Travail sur soi : prise de recul émotionnel à froid. " Travail sur son rôle et l organisation.

64 Concrètement au quotidien : pour soi Prendre 5 minutes pour : décrire une situation émotionnelle ; identifier la ou les émotions ressenties par nous, par l autre dans cette situation ; comprendre ce qui a déclenché ces émotions (internes / externes) ; analyser les conséquences de nos émotions sur nous, les autres, la situation.

65 Réguler Questionner ma stratégie de régulation naturelle sur son efficacité (pour moi? Les autres? Mon rôle de manager? ) ; élaborer de nouvelles stratégies. Utiliser son émotion Quelles émotions sont favorables / défavorables à la réalisation de l activité que je fais? Ex. : la prise de décision. Ce questionnement permet de développer au fur et à mesure la prise de recul à chaud.

66 Sur l organisation, l institution : identifier et utiliser les ressources # Règles du milieu ; # procédures (mise à distance) ; #

67 Questionner ses émotions et les stratégies de régulation utilisées par rapport à son rôle de manager, à la stratégie de l entreprise, aux règles et à la culture du milieu. Quand exprimer? Quand ne pas exprimer? Ne pas neutraliser ses émotions mais les utiliser comme force pour augmenter votre efficacité et celle de votre équipe.

68 Mais attention!!! Utiliser ses compétences émotionnelles manipulation?? Où est la frontière?

69 Appel à participation Recherche : émotions et compétences émotionnelles dans le management

70 Merci pour votre attention!!! Lisa Bellinghausen Psychologue du travail Consultante en entreprise / Chercheuse en compétences émotionnelles et management

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR SABRINA CAMPANO DIRECTION: NICOLAS SABOURET ENCADREMENT : NICOLAS SABOURET, VINCENT CORRUBLE, ETIENNE DE SEVIN SOUTENANCE

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux III. Comprendre vos réactions Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux Nous, les humains, avons plusieurs besoins essentiels et fondamentaux (Rosenberg, 2004). Nous ressentons des émotions

Plus en détail

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation?

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? THÈME DE L INDIVIDU À L ACTEUR L organisation, que ce soit une association, une administration ou une entreprise, ne peut pas fonctionner sans la mise en œuvre de processus de gestion assurant la coordination

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation 1. Introduction Constat : La cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des élèves comme le principal lieu d expression

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

LE TELEPHONE COMMERCIAL

LE TELEPHONE COMMERCIAL Mini CATALOGUE LE TELEPHONE COMMERCIAL SOMMAIRE Les relations téléphoniques performantes 2 La prise de rendez-vous en prospection 3 La négociation commerciale 5 La vente en émission d appel 6 Rebond et

Plus en détail

Qu est-ce que le savoir-être en entreprise? Ou comment tirer le meilleur parti de sa position actuelle et bien évoluer dans sa carrière?

Qu est-ce que le savoir-être en entreprise? Ou comment tirer le meilleur parti de sa position actuelle et bien évoluer dans sa carrière? Qu est-ce que le savoir-être en entreprise? Ou comment tirer le meilleur parti de sa position actuelle et bien évoluer dans sa carrière? Quels sont les outils qui me permettent de prendre du recul sur

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

ogiciel Véronique Messager

ogiciel Véronique Messager énie ogiciel Véronique Messager Préface de Bernadette Lecerf-Thomas Postface de Françoise Engrand Coacher une équipe agile Guide à l usage des ScrumMasters, chefs de projets, managers et de leurs équipes!

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème :

JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème : JP PRUNIER, Gérant du Cabinet DRH & Associés interviendra le Mardi 20 Mars 2012 de 8h à 10h à la FFB sur le thème : COMMUNIQUEZ : parlez la bonne langue! Le chef d entreprise du bâtiment parle à ses clients,

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE GOBERT 1 PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE 1. Perception et perception sociale Perception = processus par lequel l individu organise et interprète ses impressions sensorielles de façon à donner un sens

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Comment doit-on s y prendre pour que la CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Résumé Intervention

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels

Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels Développement des Entreprises Optimisation des Potentiels relationnels Prestations 2015 ÉDITO Trente années de pratique professionnelle au travers plusieurs métiers, où la qualité de la relation est la

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Le Profiling SwissNova

Le Profiling SwissNova Le Profiling SwissNova pour un coaching plus efficace Mme Jalila Ben Soltane, Business Coach Mme Rim Kassous, Professionnel Certified Coach PCC HR Expo Tunis, Palais des congrès, 2013 LE CONCEPT NOVA La

Plus en détail

LES EMOTIONS? «Ou la place du Quotient Emotionnel (QE) au travail?»

LES EMOTIONS? «Ou la place du Quotient Emotionnel (QE) au travail?» LES EMOTIONS? «Ou la place du Quotient Emotionnel (QE) au travail?» La place accordée aux sentiments, aux émotions en «situation de travail»? N y a t il pas là une piste de réflexion sur l optimisation

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD F.OLIVIER P. LAMY Journée Scientifique «La recherche en psychiatrie : Etat de stress posttraumatique» ALBI

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Vous êtes proche d une personne qui souffre d un trouble psychique?

Vous êtes proche d une personne qui souffre d un trouble psychique? rfsm fnpg fribourgeois de santé mentale er Netzwerk für psychische Gesundheit Vous êtes proche d une personne qui souffre d un trouble psychique? Vous vivez des moments difficiles : Nous sommes là pour

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PRENEZ LE LEADERSHIP Maîtrisez les 5 pouvoirs des leaders de service performants Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM 1 Bienvenue à l économie d expérience! 2 Prenez le leadership! 3 1 Selon

Plus en détail

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture Les tests utilisés par les RH : le D5D et le Big Five Extraversion Agréabilité Stabilité émotionnelle Conscience Ouverture Renvoie à la quantité et à l intensité des relations avec l environnement, elle

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement

Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement Reconnaissance d Etats Emotionnels et Interaction Temps-Réel avec un Agent Conversationnel : application à la Simulation d Entretien de Recrutement Hamza Hamdi, Paul Richard, Valerie Billaudeau LISA, Université

Plus en détail

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE 21 ET 22 AOÛT 2010 Nuvilly-Suisse Contact Cornelia Roulet Tél. 078/787.17.81 chevalcoaching@orangemail.ch Eliane Bernard Coach structurel et facilitatrice équin «grow» Dominique Pellet Coach PNL «dpcoaching»

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Prise en charge TCC du stress au travail. Dr Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Prise en charge TCC du stress au travail. Dr Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille Prise en charge TCC du stress au travail Dr Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille Le stress au travail De quoi parle t - on? Les bouleversements de l organisation du travail depuis plusieurs

Plus en détail

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique :

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique : Introduction Image classique = Cadre supérieur + grande responsabilité Mais aussi le bas de l échelle Zéro défauts, l excellence a un prix = Le Stress I Définition Interaction entre un environnement et

Plus en détail

Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012

Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012 Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012 Syndrome d Epuisement Professionnel et Risques Psycho-Sociaux Le syndrome d épuisement

Plus en détail

Efficacité personnelle

Efficacité personnelle Organisme de formation Entrepreneur de spectacles Efficacité personnelle Management opérationnel Management de Projets Relation clientèle et performance commerciale «Le monde est une scène et les hommes

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca 5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 LES TECHNIQUES D INTERVENTION Accepter mes propres émotions, éviter l affrontement, respecter l image du jeune. Ce n est pas toujours évident d intervenir

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress Formation Développement personnel M2S formation La confiance en soi Gestion du stress Gestion du temps et gestion du stress Gestion des tensions et des conflits Gestion des conflits et de l agressivité

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

SOMMAIRE. L équipe pédagogique p. 2 Nous contacter p. 3. Cycle - Management

SOMMAIRE. L équipe pédagogique p. 2 Nous contacter p. 3. Cycle - Management SOMMAIRE L équipe pédagogique p. 2 Nous contacter p. 3 Cycle - Management CMM1 : Apprendre/renforcer son savoir être managérial p. 5 CMM2 : Améliorer sa relation à l autre pour mieux communiquer avec la

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Le psychiatre face aux risques psycho-sociaux. sociaux. Gestion des conflits en entreprise.

Le psychiatre face aux risques psycho-sociaux. sociaux. Gestion des conflits en entreprise. Le psychiatre face aux risques psycho-sociaux. sociaux. Gestion des conflits en entreprise. Docteur David ATTAL. Psychiatre. Praticien Hospitalier. Centre Hospitalier Régional Universitaire de Marseille.

Plus en détail

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Analyse Appliquée du Comportement Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Qu est-ce que l ABA? «Applied Behavior Analysis» (Analyse appliquée du comportement) C est une méthode inspirée de Skinner

Plus en détail

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle COMMUNIQUE DE PRESSE L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle Validée par un Certificat d Aptitude au Coaching de l Université du Management HEC- CRC, ce nouveau cycle de

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Normes de référence. Comparaison. Commande cognitive Sentiments épistémiques Incarnés dépendants de l activité

Normes de référence. Comparaison. Commande cognitive Sentiments épistémiques Incarnés dépendants de l activité Séminaire Sciences Cognitives et Education 20 Novembre 2012 Collège de France L importance de la Métacognition: Joëlle Proust Institut Jean-Nicod, Paris jproust@ehess.fr http://joelleproust.org.fr Plan

Plus en détail

Faculté des Sciences du Sport de Marseille

Faculté des Sciences du Sport de Marseille Faculté des Sciences du Sport de Marseille Laboratoire Sport, Management, Gouvernance, Performance EA N 4670 Master II Professionnel Management des Organisations Sportives Chaire Société, Sport et Management

Plus en détail

Résumé de «The psychology of Security- DRAFT»

Résumé de «The psychology of Security- DRAFT» Résumé de «The psychology of Security- DRAFT» 1. Introduction La sécurité est un sentiment et une réalité. La réalité de la sécurité est mathématique, elle est basée sur la probabilité de différents risques

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

LES FORMATIONS. Transcendis Les formations inter-entreprises. Le catalogue. Nous préparons aujourd hui vos promesses d avenir

LES FORMATIONS. Transcendis Les formations inter-entreprises. Le catalogue. Nous préparons aujourd hui vos promesses d avenir Transcendis Les formations inter-entreprises - Valorisation des compétences Nous préparons aujourd hui vos promesses d avenir LES FORMATIONS Le catalogue Transcendis Formation Valorisation des compétences

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Dépendance de la victime à une illusion, un fantasme Ces critères ont été élaborés par Goodman

Plus en détail

Catalogue Formation 2015. Formations. Risques Psychosociaux Management de la Santé au Travail Communication et Leadership Ergonomie

Catalogue Formation 2015. Formations. Risques Psychosociaux Management de la Santé au Travail Communication et Leadership Ergonomie Catalogue Formation 2015 Formations Risques Psychosociaux Management de la Santé au Travail Communication et Leadership Ergonomie Qui est PREVIA? En tant qu acteur dans le domaine de la santé au travail,

Plus en détail

Bienvenue à la formation

Bienvenue à la formation Bienvenue à la formation Environnement Alimentation Heure Ecriture Lecture Vie quotidienne Emotions Argent Informatique Poids et mesures Communication Orientation spatiale et temporelle Programme des cours

Plus en détail

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique?

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? Caterina REGIS IFH Infirmière Ressource Douleur CETD CHU Montpellier Déclaration publique d intérêts Je soussignée

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Relations humaines et communication 2014. Gestion des conflits et Assertivité. Stress au travail : les fondamentaux

FORMATION CONTINUE. Relations humaines et communication 2014. Gestion des conflits et Assertivité. Stress au travail : les fondamentaux FORMATION CONTINUE Relations humaines et communication 2014 Gestion des conflits et Assertivité Stress au travail : les fondamentaux Santé au travail et management Stress au travail et Mindfulness Stress

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

Découvrir et apprécier sa valeur

Découvrir et apprécier sa valeur présentent Partenaires : Centre Berthiaume-Du Tremblay www.berthiaume-du-tremblay.com Association québécoise des centres communautaires pour aînés www.aqcca.org Découvrir et apprécier sa valeur Pour s

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Sommaire L Entreprise Page 3 Qu est-ce que la PNL? Page 4 Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Préparation mentale pour sportif Page 8 Arrêter de fumer Page 11 Mincir par l hypnose Page 12 Traitement

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS Préparé pour: Madeline Bertrand Par: Sample Organization Session: Improving Interpersonal Effectiveness 22 juil. 2014 Behavioral EQ (QE comportemental),

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent)

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) Colloque Européen et International THS 10, le 14 octobre 2011 Marthylle LAGADEC Marie GRALL-BRONNEC,

Plus en détail

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES FORMATIONS CONTINUES ET DIPLÔMANTES 2011 Manager 22 Formation - Action pour dirigeants et cadres Manager les performances de vos équipes Formation - Action pour dirigeants

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail