Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone"

Transcription

1 Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone

2 Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand et reconnue d utilité publique le 5 juin 2009, 5 programmes majeurs ; 1. GoodPlanet Junior, vacances d éveil à l éco citoyenneté et de découverte de l écologie pour les jeunes de 8 à 15 ans 2. 6 milliards d Autres, interviews filmées de plus de 5000 personnes à travers le monde exposant leur expérience et philosophie de vie, 3. Posters-écoles, distribution gratuite dans toute les écoles de France d une série de 20 posters de sensibilisation à la protection de l environnement, 4. GoodPlanet Info, site Internet d information sur l environnement et le développement durable,

3 Programme Action Carbone 5. Action Carbone Programme solidaire à but non lucratif d expertise carbone lancé en Octobre 2006 avec le soutien de l ADEME, Finance des projets communautaires d atténuation du Changement Climatique et de réduction d émissions diffuses, Accompagne les porteurs de projets, ONG principalement, 2 portefeuilles projets - Compensation Carbone et Alternative Carbone Répartition des dons : 85% des dons => projets, 15% => frais de structure, 5 millions d euros levés en 3 ans, 200 entreprises partenaires et donateurs en 2009, tonnes CO2e compensées.

4 Quelques références de partenariats Voyages-sncf.com Compensation des émissions de CO 2 (déplacements professionnels des salariés, consommation énergétique des bâtiments ) et incitation des clients à compenser. SFR Compensation des émissions de CO2 des collaborateurs en 2008 et Participation au développement des projets de compensation en Inde et en Chine. Cortal Consors «Investir Utile» : sélection de fonds à droits d entrée réduit, dont une partie est reversée à Action Carbone (4 opérations réalisées). Air France Calculateur CO2 pour les passagers désirant compenser leurs émissions Financement exclusif du projet REDD Alternative Carbone, Programme Holistique de Conservation des forêts à Madagascar

5 Localisations des projets Projets de Compensation Carbone Projets d Alternative Carbone

6 Compensation Carbone Projets de réductions d émissions diffuses et de substitution Bois / Energie, Biogaz, fours solaires, valorisation des déchets en compost, charbon vert, foyers de cuisson améliorés Réductions d Émissions Vérifiées VERs, Validations et, Financement up front.

7 Focus sur 2 projets de Compensation Carbone

8 Inde : Construction de réservoirs à biogaz et production de vermicompost Objectifs : 1. Satisfaire besoins énergétiques des familles bénéficiaires. 2. Produire, grâce aux excréments mélangés à de l eau et de la paille, du compost naturel et biologique pour l agriculture locale, SKG Sangha, - ONG indienne basée dans l Etat de Karnataka, - Nombreuses distinctions, dont le prix International Ashden Award for Sustainable Energy en 2007, - Energies renouvelables, collecte d'eau pluviale, agriculture biologique et le biogaz.

9 Fonctionnement d un réservoir à biogaz et production de vermicompost 1. Excréments animaux ramassés, mélangés avec de l'eau, introduits dans le réservoir pour fermentation anaérobie. Production du méthane, 2. Gaz valorisé par la famille bénéficiaire en gaz de cuisson, 3. Effluents du réservoir mélangés à de la paille et de l eau pour produire un vermicompost naturel et biologique pour l agriculture locale.

10 Bénéfices et Actus Projet Bénéfices environnementaux, nappes phréatiques, valorisation des excréments, énergie propre gratuite, réduction consommation de bois, évitement 5 tonnes de CO2e par réservoir et par an, Bénéfices économiques et sociaux amélioration des conditions de vie réduction maladies respiratoires et oculaires, augmentation revenus par la vente de compost la réduction des engrais, création d emplois locaux, Validation Méthodologie GS «Small scale biodigester» Financement AFD, 1900 réservoirs en 2010.

11 Comptabilité carbone Deux sources de réductions d émissions comptabilisées dans le projet : 1. Remplacement de la fraction de biomasse dite «non renouvelable» 2. Rationalisation de la gestion des effluents qui évitent des émissions de méthane Trois sources de réductions d émissions non comptabilisées : 1. Réduction d émissions de N 2 O en substituant les engrais chimiques 2. Réduction des émissions liées à la gestion des eaux usées 3. Réduction des émissions liés à l'utilisation des déchets agricoles pour le vermicompost => Fort effet de levier en terme de réductions d émissions réelles

12 Madagascar : Valorisation des ordures ménagères en compost à usage agricole Objectif du projet : Valoriser les déchets organiques et ordures ménagères de la ville de Mahajanga en compost naturel et biologique pour l agriculture locale ONG créée en 2004 pour promouvoir la valorisation des déchets urbains des villes moyennes ou grandes.

13 Bénéfices et Actus projet Bénéfices environnementaux, réduction des déchets en décharge, évitement de tonnes CO2e sur 10 ans, réhabilitation des sols, Bénéfices économiques et sociaux, développement de l industrie locale et du maraîchage grâce au compost, création de 120 emplois locaux, amélioration des conditions de vie. Actus projet Voluntary Carbon Standard 4000 tonnes de compost seront produites en 2010, (2500 t en 2009).

14 Programme Action Carbone Etre partenaire du programme Action Carbone c est : - S engager dans la lutte contre le changement climatique avec une fondation reconnue pour son expertise dans le financement de projets carbone, - Accéder à une information de pointe sur les énergies innovantes et renouvelables mises en œuvre par nos partenaires associatifs locaux, - Bénéficier d une information complète et transparente sur les projets financés (photos, vidéos, présentation PowerPoint, visites sur sites ).

15 Contacts Programme Action Carbone de la fondation GoodPlanet Virginie Rogez Consultante Bilan Carbone et chargée de partenariats Tel : Courriel : actioncarbone.org Julien Beauchesne Chargé de Communication et Partenariats Tel : Courriel : actioncarbone.org

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Impression climatiquement neutre

Impression climatiquement neutre Impression climatiquement neutre Programme de performance myclimate pour l industrie graphique Analyser Eviter / Réduire Compenser Recommandé par: Schweizerischer Verband für visuelle Kommunikation Association

Plus en détail

FBI? Les agrocarburants. (Fausse Bonne Idée)

FBI? Les agrocarburants. (Fausse Bonne Idée) Les agrocarburants FBI? (Fausse Bonne Idée) Le déclin annoncé des énergies fossiles comme le pétrole et le gaz, la lutte contre les émissions de CO 2, le développement des sources d énergies renouvelables,

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR 1 Acronymes AND MDP CBD CCNUCC CLD GES MDP PK SN MDP : Autorité Nationale

Plus en détail

Améliorer les investissements

Améliorer les investissements Synthèse des discussions du 4 ème Forum annuel Convergences 2015 Hôtel de Ville de Paris 3, 4 et 5 mai 2011 Troisième partie Améliorer les investissements + d efficacité +d impact + d investissement Impact

Plus en détail

L énergie de cuisson

L énergie de cuisson L énergie de cuisson Ce qui compte réellement pour réduire la pauvreté de moitié d ici à 2015 Quelques faits clé qu il faut connaître 1. sur l énergie de cuisson Dans les pays en développement, l énergie

Plus en détail

Les partenariats financiers

Les partenariats financiers Les partenariats financiers La stratégie nationale de développement durable a fait du développement durable une composante de l'action publique.la loi portant engagement national pour l'environnement dite

Plus en détail

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Association loi 1901 Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Sensibilisation des élèves du 93 Développement durable Aide au développement économique Conseil,

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE ONE WORLD FR INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE Conteneur de fermentation extensible de 3 à 10 conteneurs LE CONCEPT RÉGIONAL POUR LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE RÉGIONALE DE DÉCHETS ORGANIQUES Les déchets

Plus en détail

Biogaz, biométhane, quelle valorisation dans les territoires?

Biogaz, biométhane, quelle valorisation dans les territoires? Biogaz, biométhane, quelle valorisation dans les territoires? Catherine FOULONNEAU GrDF - Délégation Stratégie- Régulation Paris 27 septembre 2012 Rappel : définitions Biogaz : Gaz combustible issu d une

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation

Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation . MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE o Qu est

Plus en détail

Informations fournies par CLIMACT au titre de l Annexe 1 de la Charte dela compensation volontaire de CO2 d IEW

Informations fournies par CLIMACT au titre de l Annexe 1 de la Charte dela compensation volontaire de CO2 d IEW Informations fournies par CLIMACT au titre de l Annexe 1 de la Charte dela compensation volontaire de CO2 d IEW Nom de l opérateur : CLIMACT Statut (association, entreprise, ) : entreprise Description

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Regard des communautés sur les impacts du changement climatique «Nos maisons sont emportées par l avancée de la mer. Nous sommes obligés de partir

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT.

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT. REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE L ENVIRONNEMENT CABINET DU MINISTRE NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION Technologies émergeantes de biométhanisation de la biomasse végétale en Inde H.N. Chanakya, Centre for Sustainable Technologies (formerly ASTRA Centre), Indian Institute

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

«Mettre l écologie au cœur des consciences» Yann Arthus-Bertrand PLAN STRATEGIQUE 2012 DE LA

«Mettre l écologie au cœur des consciences» Yann Arthus-Bertrand PLAN STRATEGIQUE 2012 DE LA «Mettre l écologie au cœur des consciences» Yann Arthus-Bertrand PLAN STRATEGIQUE 2012 DE LA Sommaire Historique page 2 Situation actuelle - Nos valeurs & missions page 4 - Nos réalisations page 5 - Spécificités

Plus en détail

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse Dossier de presse Contact : Alexa BADIN - Responsable communication - Tél : 05 45 05 22 52 - abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82 50 / Fax 05 45 65 82 55 / Numéro vert : 0

Plus en détail

Etre agriculteur méthaniseur

Etre agriculteur méthaniseur Etre agriculteur méthaniseur Jean-Marc ONNO EARL du GUERNEQUAY 56500 Moustoir Rémungol Tél. : 0297398582 jean-marc.onno@wanadoo.fr Le parcours de Jean-Marc Onno, basé sur l innovation Jean-Marc Onon :

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

RIO+20 Pour l accès à l énergie en Afrique. grâce au développement des énergies renouvelables

RIO+20 Pour l accès à l énergie en Afrique. grâce au développement des énergies renouvelables RIO+20 Pour l accès à l énergie en Afrique grâce au développement des énergies renouvelables p. 1/6 Le prochain sommet de la terre à Rio sera l occasion de faire un bilan sur les politiques énergétiques

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012]

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] Secrétariat général Le 20 décembre 2012 Annexe 1 : Carte périmètre OSICA Annexe 2 : Tableau des volumes de GES

Plus en détail

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes Cluster Francophone partie prenante du Partenariat International sur l Atténuation et le MRV Atelier Bruxelles Jeudi 30 octobre 2014 Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne

Plus en détail

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 www. ongconseil.com /ONGConseil @ONGConseil Rester cohérent... ONG Conseil France s est toujours donnée les moyens de réaliser une

Plus en détail

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : photo Ile DE Pâques p 188, exemple d une civilisation effondrée en raison d une mauvaise gestion de ses ressources

Plus en détail

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE»

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» DOSSIER DE PRESSE 17 juin 2013 éco solidaire Sommaire 3 Le contexte énergétique réunionnais 6 Le dispositif «Eco- solidaire»

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

Gaz naturel et gaz renouvelable

Gaz naturel et gaz renouvelable Gaz naturel et gaz renouvelable Elbert Huijzer, Liander 4 novembre 2013 UIIG-Énergie durable pour tous- Concept de la formation Abidjan, Cote d Ivoire Gaz naturel le combustible fossile le plus propre

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix Atelier économie sociale et solidaire Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix L ARENE ILE-DE-FRANCE a pour mission de produire, mobiliser et transmettre

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Nos arguments en faveur du bioéthanol

Nos arguments en faveur du bioéthanol Nos arguments en faveur du bioéthanol France Betteraves Passion Céréales SNPAA Le 13 novembre 2007 P 1 / 10 Fiche ENERGIE EN BREF Une part raisonnable de 10 % dans le bouquet énergétique Le bilan énergétique

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES L initiative GDF SUEZ Rassembleurs d Energies est inédite par son mode d intervention. En effet trois leviers d action complémentaires,

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Session XX: Date 12/04/2011 La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Dr Elhaité Hakima PDG, EAU GLOBE - MAROC Sommaire Aperçu de la situation actuelle; Objectifs;

Plus en détail

STATUTS DE LA FONDATION GOODPLANET. I - But de la fondation. Article 1 er

STATUTS DE LA FONDATION GOODPLANET. I - But de la fondation. Article 1 er STATUTS DE LA FONDATION GOODPLANET Il est rappelé que GoodPlanet a existé sous la forme d association Loi 1901 depuis juillet 2005 et que son fondateur a voulu pérenniser les actions menées jusqu à ce

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Le développement durable 2010

Le développement durable 2010 Le développement durable 2010 Fédération internationale de laiterie (FIL-IDF Canada) mars 2010 Danone Inc. Canada Danone Plan Danone Danone au Canada Le développement durable Danone et le double-projet

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations L exemple du PCET et de son articulation avec le SCOT de l agglomération bisontine 8 Plate-Forme internationale

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE Le matériau de construction le plus utilisé au monde Dès 1990, l industrie cimentière

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION

31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION République du Sénégal Ministère des Infrastructures,des Transports Terrestres et du Désenclavement Direction de la Circulation et de la Sécurité Routière 31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION Mr PAPA MOUHAMADOU

Plus en détail

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Gunnar Boye Olesen, International Network for Sustainable Energy - Europe 1 (Réseau International

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DOSSIER DE PRESSE 9 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE UNE INSTALLATION CLE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE DU TERRITOIRE Alain MARJOLET Directeur Général La Renaissance Immobilière Châlonnaise

Plus en détail

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne seine-et-marne.fr fo p03 Édito p04 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) en Seine-et-Marne

Plus en détail

Le certificat d économie d énergie

Le certificat d économie d énergie Le certificat d économie d énergie L un des outils proposés par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique pour arriver à une maîtrise de la demande, est le certificat d économie

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

1. L'ECONOMIE VERTE : NOUVEAU RESSORT DE LA CROISSANCE MONDIALE ET LEVIER DE LA DURABILITE ENVIRONNEMENTALE

1. L'ECONOMIE VERTE : NOUVEAU RESSORT DE LA CROISSANCE MONDIALE ET LEVIER DE LA DURABILITE ENVIRONNEMENTALE SEMINAIRE DE LA BANQUE MONDIALE : «OOPPORTUNITE ET DEFIS D UNE CROISSANCE VERTE AU MAROC» COMMUNICATION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE : «DURABILITE DU MODELE DE DEVELOPPEMENT MAROCAIN : L OPTION STRATEGIQUE

Plus en détail

Agir au quotidien contre le changement climatique : une sélection de sites web

Agir au quotidien contre le changement climatique : une sélection de sites web Agir au quotidien contre le changement climatique : une sélection de sites web DOSSIER APPA Nord-Pas de Calais www.appanpc.fr > Outilthèque >Dossiers 1 Agir au quotidien contre le changement climatique

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Projets domestiques. Rendre concret le protocole de Kyoto

Projets domestiques. Rendre concret le protocole de Kyoto Service Observation, Economie et Evaluation Dossier suivi par : Aude Bodiguel ADEME, service Observation, économie et évaluation Yves André Caisse des Dépôts, Finance Carbone Benoît Leguet - Caisse des

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC. Quartier des Chiffonniers. (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS. jjjjjj

ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC. Quartier des Chiffonniers. (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS. jjjjjj jjjjjj ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC Quartier des Chiffonniers (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS 1 Présentation de l ONG L association LOCUS Jana Revedin, architecte PhD, professeur d université,

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.17/2006/8 Conseil économique et social Distr. générale 6 février 2006 Français Original : anglais Commission du développement durable Quatorzième session 1 er -12 mai 2006 Point 3 de

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

2 MARCHÉS DU CARBONE-

2 MARCHÉS DU CARBONE- CHAPITRE 2 MARCHÉS DU CARBONE- TYPES DE MARCHÉS ET FONCTIONNEMENT Il existe deux marchés du carbone, celui de la compensation obligatoire et celui de la compensation volontaire. Le premier marché est utilisé

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Accent: ATTENUATION concepts clés et la recherche de qualité des projets carbones. Louis Perroy, EcoSecurities Kigali, 18 January 2011

Accent: ATTENUATION concepts clés et la recherche de qualité des projets carbones. Louis Perroy, EcoSecurities Kigali, 18 January 2011 Accent: ATTENUATION concepts clés et la recherche de qualité des projets carbones Louis Perroy, EcoSecurities Kigali, 18 January 2011 Contenu Standards des crédits carbones Types de projets éligibles pour

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013 La micro-biométhanisation Libramont 28 juillet 2013 Plan ValBiom : présentation Biométhanisation Technologies spécifiques à la micro-biométhanisation Micro-biométhanisation : pour qui? Mission : ValBiom

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail