Cap sur la croissance!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cap sur la croissance!"

Transcription

1 Cap sur la croissance!

2 EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises jusqu au particulier producteur ER Tout organisme ayant un intérêt dans le secteur ER Belge francophone Plus 90 % de la production E-SER en Wallonie Mission : représentation des intérêts du secteur ER Actions : Expertise: suivi politique, économique, juridique et financier Groupes de travail et conférences Site Internet Espace membres - newsletter Suivi européen: (membres associations SER européennes)

3 Une énergie renouvelable est une énergie renouvelée ou régénérée naturellement, indéfiniment, et inépuisable, à l'échelle temporelle de notre civilisation. Origine: Soleil : Rayonnement, cycle d'évaporation, vents, photosynthèse,... Chaleur interne de la Terre : la géothermie Energie des marées (interaction Terre-Lune)

4 Electricité Transport Chaleur (chauffage ECS processus industriels)

5 Potentiel SER 2020

6 ! Objectif total [% cons. finale] Projections Objectif européen 2020 adapté pour la Belgique: 13%, avec des objectifs intermédiaires. Pour l électricité, la chaleur et le transport.

7 Cons. Finale (GWh) Production ER (GWh) Part production ER (%) Chaleur ,81% Electricité ,24% Transport ,00% Totale ,11% Hypothèses : Stabilité demande chaleur Augmentation demande électricité (hyp. BFP) Augmentation demande transport (hyp. BFP) PAC non comptabilisées

8 " % (scénario demande croissante) 13 % (scénario demande stable) Transport Electricité Chaleur 0 Production ER 2006 (GWh) Production ER 2020 (GWh)

9 #$$%& Potentiel technique MW En 2020: 2000 MW = 6000 GWh Cracatère innovant des projets belges offshore profondeur moyenne, grande distance possibilité d exportation de savoir-faire perspectives : plus loin et plus profond Evolution de la technique des éoliennes de 5MW tournent déjà dans des projets étrangers en développement: des éoliennes de 8 MW, et même plus.

10 "'()% Source: Systèmes Solaire, Eurobserv ER, Photovoltaic Energy Barometer, April 2007 Capacité PV par habitant [W p /cap] 37,16 W/hab = 10 cellules 3,51 3,14 2,70 0,99 0,77 0,54 0,53 0,52 0,40 0,33 0,23! 2007 " # $ Capacité cumulative PV par habitant en 2006 [Wc/cap] Pays frontalier à la Belgique: autant de soleil, autant de cellules solaires : grâce à une politique active.

11 * Technologies très diverses combustion, gazéification, pyrolise, biométhanisation Cogénération verte pour la chaleur et l electricité Proposition de scénario Etude Renewable Energy Evolution, scénario pro-actief 2025 Potentiel total: GWh Production estimée de GWh en 2030

12 +% Energie océanique : grand potentiel UE énergie de la houle : 340 GW énergie marémotrice : 12 GW (turbines à axe horizontale ou verticale ) Recherche et développement UE: Coordinated Action on Ocean Energy (CA-OE) Partenaire belge: Universiteit Gent, prof. J. De Rouck projet européen SEEWEC : seconde génération de converteur flottant d énergie (FO³) pour les côtes proches.

13 ( Biomasse 35% Energie hydra ulique 3% PV 3% Eolien on-shore; 26% Répartition dans la consommation d électricité consommation croissante 100 TWh 19% Eolien off-shore; 32% consommation stable 85 TWh 22,2% La production d énergie verte est donc suffisante pour tous les foyers belges.

14 (% Potentiel SER 2020

15 ,% Combustible de substitution (cimenterie) Bois-énergie Sous-produits végétaux et animaux GWh Sous-produits végétaux et animaux Bois de chauffage (Bois-énergie) Combustibles de substitution (cimenteries)

16 %!'- * "! ) % '(! # & $! $ % $ # "! # "!! " " # "!! $ $ " Potentiel 2020 : 221 m²/1000 hab. #! #

17 (% GWh , , , , , , , ,0 0, Energie géothermique Fermentation anaérobie Incinération de déchets Energie solaire thermique Cimenteries Bois-énergie Sous-produits végétaux et animaux Part dans la demande de chaleur : si stabilisation des consommations (230 TWh) 14,8 %

18 ( $, Eolien onshore 13% Eolien offshore 16% Autres Cimenteries, Hydro, Solaire PV, Solaire TH, Incinération déchets, biomasse humide, Géothermie Sousproduits végétaux et animaux 21% Bois-énergie 22% 100 % = 14,8 % demande finale d énergie Biomasse (électricité) 18%

19 (./!! Subsides directs ou indirects à d autres formes d énergie. v. Etude STOA (EU en million EUR /an) : Transfers d argent et soutien financier Coûts externes noninternalisés Transfers des subventions précédentes Traitements de préférence Total Combustibles fossiles > ± > Energie nucléaire >1.500 Jusqu à ± > Energie renouvelable >1.800 ± >4.000 Source : «Support policies for electricity produced from renewable energy sources in the EU», Briefing Note n STOA 504EN, July 2001 cité sur le site de FOD Economie

20 (.$0 Programme allemand : bilan positif (2006) Coûts coût brut des tarifs de revente: 109 euro/mwh (gen moyenne). coût net (coût brut prix à la bourse 44 euro/mwh) 65 euro/mwh coût des services complémentaires: 0,3 0,6 miljard euro Dépenses totales: 73,5 euro per MWh Avantages réduction des coûts d importation : 0,9 milliard euro stabilisation du prix boursier de l énergie : > 3 milliard euro réduction des coûts environnementaux : 3,4 milliard euro total: 7,3 milliard euro par 70,4 TWh d énergie verte (11,5%) recettes : 103 euro per MWh Gain net (incluant les coûts externes) : 30 euro/mwh

21 12.'% Maîtrise des coûts de production Retombées économiques positives en terme d investissements en Belgique (infrastructure, développement filière industrielle, ) Temps de retour sur investissement inférieurs aux durées d exploitation - Ex. solaire thermique : Fréquent Favorable Défavorable Durée de vie Coût kwh (ceur) Hors primes 9,6 7,9 18,5 Comparaison coût kwh thermique économisé (ceur) Elec jour Elec nuit Propane vrac propane bouteille Mazout (>2000 l) Gaz nat (B) ~20 ~13 11,4 17,9 8,9 7,1 Sources : Renouvelle n 22-11/07

22 (.$' Pour la Belgique: MITRE-project, Country Report (2000) Advanced Renewable Energy Scenario 2020 Part de 8% d électricité verte (8410 GWh) Mis au travail : équivalents temps plein (ETP), 59% de plus dans Current Policies Scen.( jobs) Création d emplois locaux non délocalisables

23 0 1. Priorité au développement intérieur de projet en énergie verte sur l achat de CO2 étranger 2. Renforcement du réseau de transport (côte et mer) pour l énergie éolienne offshore et les connexions transfrontalières 3. Simplification des conditions d octroi, principalement pour l offshore et l éolien dans les zones agricoles (communes flamandes). 4. Mise à disposition des zones aériennes militaires ou civiles pour l énergie éolienne. 5. Recherche d une solution en vue de l harmonisation future des certificats verts entre les Régions 6. Campagne de communication sur les avantages et les mythes des énergies renouvelables 7. Stabilité et différentiation des règles de soutien

24 (%0 1. Créer une obligation d installation solaire thermique pour les besoins d eau chaude 2. Favoriser les réseaux de chaleur : supprimer les obstacles administratifs et mettre en place des incitants à la production de chaleur verte 3. Accepter la création de nouveaux équilibres et l émergence de nouveaux acteurs sur le marché de la biomasse pour ses usages non alimentaires 4. Adopter des critères de durabilité (application à tous les usages de la biomasse) 5. Mettre en place un outil facilitant les investissements des particuliers (fond de financement, )

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Renouvelable et URE dans la transition énergétique

Renouvelable et URE dans la transition énergétique Renouvelable et URE dans la transition énergétique Energie: Consommation et service Un équilibre 100% renouvelable Energies Renouvelables Utilisation rationnelle de l énergie - URE Liens utiles APERe et

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération Introduction Avis du 16 décembre 2009 La Commission a été interrogée

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Facilitateur tertiaire : Service du Facilitateur Tertiaire - asbl Institut de Conseil et d'etudes en Développement

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015).

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). ! Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). «L éolien offshore est un non-sens» Dans son tour

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Janvier 2013 62 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com SAS au capital de 90 930 Siège social : Puteaux (92) Date de création : Février 2008 Levée de fonds

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Monter une exposition sur les énergies renouvelables Annexes de la fiche 5 Monter

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Le potentiel Photovoltaïque

Le potentiel Photovoltaïque Le potentiel Photovoltaïque André Mermoud Université de Genève andre.mermoud@unige.ch SCANE - 29 mai 21 Sommaire Le potentiel solaire Chiffres-clé Contribution à la production de réseau Les installations

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Energies renouvelables

Energies renouvelables Cahier technique n 13 Energies renouvelables LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS L INDUSTRIE : ENJEUX ET OPPORTUNITÉS DAI-fichesUREindustrie-13-renouvelable.indd3 1 9/07/2013 15:49:07 Introduction Les changements

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Cogénération à la biomasse Une solution renouvelable et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Octobre 2006 ABSTRACT Aujourd hui, la Belgique consomme chaque année près de 60 millions de

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité?

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? G21 - Swisstainability Forum Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? 5 juin 2014 Cédric Jeanneret Qui sommes-nous? Entreprise publique multifluide 1700 collaborateurs 1GCHF ch.affaire

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE Dernière révision du document : juillet 2012 L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Les cellules solaires photovoltaïques permettent de convertir la lumière du

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt

Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt 26/03/2013 Gestion de la facture solwatt et qualiwatt 1 1/ Préambule Si la situation est très critique, elle reste moindre que ce qu ont connu d autre pays! Bulgarie,

Plus en détail

Programme des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Programme des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Programme des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Mars 2011 Programme des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique 3 Sommaire 04 07 10 10 11 13 14 14 14 15 15 15 15 16 17

Plus en détail

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE Décision CD-5j18-CWaPE relative à "la définition des rendements annuels d exploitation des installations modernes de référence, définis en application de l article 2,

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

Anatomie d un secteur stratégique

Anatomie d un secteur stratégique Dossier Rubrique Anatomie d un secteur stratégique 26 L énergie est un thème plus que jamais d actualité : production, types d énergies, distribution, prix, consommation Les politiques en matière d énergie

Plus en détail

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Résumé Le bureau d étude ECO-MESURE a été par le collectif citoyen de vigilance

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Contexte et objectifs Principes de fonctionnement Exemples 1 Association Loi 1901 - à but non lucratif Indépendante Créée en 1978 1600 adhérents 14 groupes régionaux

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

certificat de performance énergétique d un logement?

certificat de performance énergétique d un logement? Quelles informations dans le certificat de performance énergétique d un logement? 1. Introduction Les bâtiments représentent plus de 40% de la consommation d énergie de la Communauté européenne. Il est

Plus en détail

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de critères de gestion forestière mondialement reconnue. L objectif

Plus en détail

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement GSE 2011-2012 I.1 Que représente : - 1 kcal en kj? : 1 kcal = 4,187 kj - 1 frigorie (fg) en kcal? : 1 fg = 1 kcal - 1 thermie (th) en kcal? : 1

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING Formation Réseau De Chaleur - ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique

Plus en détail

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012 Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 212 Sommaire Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. La rénovation du parc existant, élément clé des enjeux

Plus en détail

de la consommation énergétique et solutions durables Une approche responsable

de la consommation énergétique et solutions durables Une approche responsable Habitat et énergie par Nathalie Marchal Photos : Nicolas Buisseret Consommation énergétique et solutions durables Une approche responsable Réduire sa facture énergétique tout en préservant l environnement?

Plus en détail

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Kumi Naidoo Créer de nouveaux emplois décents, lutter contre la pauvreté et contenir le changement climatique catastrophique sont des défis

Plus en détail

LES COUTS DE DIFFERENTES FILIERES DE PRODUCTION ET D ECONOMIE D ELECTRICITE. B. Dessus, Global Chance 8 avril 2012

LES COUTS DE DIFFERENTES FILIERES DE PRODUCTION ET D ECONOMIE D ELECTRICITE. B. Dessus, Global Chance 8 avril 2012 LES COUTS DE DIFFERENTES FILIERES DE PRODUCTION ET D ECONOMIE D ELECTRICITE B. Dessus, Global Chance 8 avril 2012 * INTRODUCTION Le récent rapport de la Cour des comptes sur les coûts de la filière nucléaire

Plus en détail

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec maîtrisez l énergie avec la crea en partenariat avec ESPACES INFO énergie choisir une énergie renouvelable qu est-ce qu une énergie rénouvelable? Depuis deux siècles, l utilisation très importante des

Plus en détail

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien Assistance Technique France public experts in economics & finan La politique vietnamienne de l énergie dans une stratégie

Plus en détail

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 Energies renouvelables en Allemagne : succès et défis Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

La transition énergétique progresse. Mai 2013

La transition énergétique progresse. Mai 2013 énergétique progresse Mai 2013 énergétique progresse Mai 2013 2 énergétique progresse énergétique progresse 3 énergétique progresse L Allemagne a décidé de restructurer en profondeur son approvisionnement

Plus en détail

RAPPORT SUR LES INSTALLATIONS DE COGÉNÉRATION SOUS OBLIGATION D ACHAT

RAPPORT SUR LES INSTALLATIONS DE COGÉNÉRATION SOUS OBLIGATION D ACHAT Inspection générale des Finances N 2006-M-060-01 Conseil général des Mines N 01/2007 RAPPORT SUR LES INSTALLATIONS DE COGÉNÉRATION SOUS OBLIGATION D ACHAT Établi par Maxence LANGLOIS-BERTHELOT Inspecteur

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

la micro-cogénération au bois sort de l ombre

la micro-cogénération au bois sort de l ombre Références Biomasse : la micro-cogénération au bois sort de l ombre Le contexte énergétique actuel, favorable aux énergies renouvelables, amène un regain d intérêt pour le bois-énergie, comme en témoigne

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail