La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone"

Transcription

1 La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone Jessica François, Mathieu Fortin et Anthony Dufour Journées CAQI les 8 et 9 avril 2014, Gembloux, Belgique 1

2 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction En Europe : 37,5% de la surface recouverte par des forêts 2

3 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction 23 % d énergie renouvelable dans le mix énergétique français d ici à

4 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction ossibilité de transformer la biomasse dans des installations similaires >> roduction à grande échelle et bon rendement 4

5 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction Lutte contre le changement climatique en limitant les émissions de CO 2 fossiles CO 2 cycle court = 1 mois 100 ans CO 2 5

6 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction mais source limitée, épuisable Minéraux = essentiels à la croissance de l arbre productivité des forêts utilisation de fertilisants chimiques Minéraux Temps géologique Altération 6

7 Contexte Intérêt croissant de la biomasse à des fins énergétiques Introduction mais source limitée, épuisable CO, Ox, 2 O, O 2, HA, etc. 7

8 Objectif de notre étude rédire le devenir des minéraux et du carbone depuis la forêt jusqu à la centrale biomasse énergie Introduction CO 2 Emissions Minéraux Bois énergie Modèle Forêt Modèle rocédé bois-énergie 8

9 Comment? Intégration d un modèle de forêt dans un modèle de procédé Introduction CO 2 Emissions Minéraux Bois énergie Modèle Forêt Modèle rocédé bois-énergie Modèle depuis la forêt jusqu au procédé 9

10 late-forme Capsis rédiction de la croissance du peuplement Modélisation de la forêt sous Capsis Teneur en C,,,, diamètre hauteur euplement régulier de hêtre européen Fort potentiel de valorisation en Lorraine modèle FAGACEE 10

11 late-forme Capsis Modélisation de la forêt sous Capsis Et des récoltes du bois le long de la durée de vie du peuplement 0 an 1 ha Temps en année 1 ha 1 ha 140 ans 1 ha Biomasse récoltée en kg ha -1 an -1 Croissance Récolte 11

12 L Outil Carbone Gestion des usages du bois récolté Modélisation de la forêt sous Capsis Menus bois 1 ha Bois énergie usage industriel Bois énergie usage domestique Bois de trituration papier Bois d oeuvre meubles, construction, emballage Croissance Récolte Tri selon qualité Bois vers ces différents usages our plus de détails voir Fortin et al

13 L Outil Carbone Gestion des usages du bois récolté Modélisation de la forêt sous Capsis Biomasse en kg ha -1 an -1 Menus bois 1 ha Bois énergie usage industriel Bois énergie usage domestique Bois de trituration papier Bois d oeuvre meubles, construction, emballage Croissance Récolte Tri selon qualité Bois vers ces différents usages our plus de détails voir Fortin et al

14 L Outil Carbone Gestion des usages du bois récolté Modélisation de la forêt sous Capsis Carbone en kg ha -1 an -1 Menus bois 1 ha Bois énergie usage industriel Bois énergie usage domestique Bois de trituration papier Bois d oeuvre meubles, construction, emballage Croissance Récolte Tri selon qualité Bois vers ces différents usages our plus de détails voir Fortin et al

15 L Outil Carbone Gestion des usages du bois récolté Modélisation de la forêt sous Capsis Minéraux en kg ha -1 an -1,,, Menus bois 1 ha Bois énergie usage industriel Bois énergie usage domestique Bois de trituration papier Bois d oeuvre meubles, construction, emballage Croissance Récolte Tri selon qualité Bois vers ces différents usages our plus de détails voir Fortin et al

16 L Outil Carbone Filière de production du bois énergie Bois récolté Modélisation de la forêt sous Capsis Forêt Menus bois Autres usages du bois Bois énergie usage domestique Bois disponible pour centrale biomasse Bois énergie usage industriel Bois de trituration papier Bois d oeuvre meubles, construction, emballage cierie, Usine de déroulage Résidus des industries du bois Déchets Bois non souillé en fin de vie 16

17 «rocédé» de production de bois énergie Modélisation de la forêt sous Aspen lus Flux Capsisen kg ha -1 an -1 CO 2 H 2 O Flux en kg hr -1 roduction bois énergie Bois pour centrale biomasse Réacteur Aspen lus C a H b O c d e Cl f k p + H 2 O Calcul le nombre d hectares requis Réaction simplifiée de photosynthèse

18 Centrale de cogénération biomasse Technologies disponibles Modélisation de la centrale biomasse sous Aspen lus Réseau de chaleur Electricité Technologie répandue et robuste Combustion directe Gazéification chaleur syngas Turbine à vapeur Turbine à gaz Moteur Offre de meilleur rendement électrique Technologie encore en développement 18

19 Cogénération par gazéification Modélisation de la centrale biomasse sous Aspen lus rocédé modélisé : Bilan vue d ensemble CO 2, CO, H 2 O O, 2 O, 2, O 2, HC, HCl, dioxin, HA, VOC, oussières (dont cendres volantes) Fumées Gaz d échappement CO 2, CO, H 2 O O, 2, O 2, HA, COV, uies Chaleur 18 MW yngas Epuration Moteur Electricité 10 MWe Gazéifieur Bois C a H b O c d e Cl f k p + H 2 O yngas recyclé C a d e Cl f k p 19

20 Cas d étude Résultats 1 Gestion standard et menus bois laissé au sol 3 Gestion plus intensive et menus bois laissé au sol 0 an 0 an 140 ans 100 ans 1 an de fonctionnement continu Menu Bois BOI EERGIE 570 TJ 280 TJ Menu Bois BOI EERGIE 570 TJ 280 TJ 20

21 Cas d étude Gestion standard 21 et Gestion menus standard bois utilisé et comme menus bois bois laissé énergie au sol 0 an 43 Gestion plus intensive et Gestion menus plus bois intensive utilisé et comme menus bois bois laissé énergie au sol 0 an Résultats 140 ans 100 ans 1 an de fonctionnement continu Menu Bois BOI EERGIE 570 TJ 280 TJ Menu Bois BOI EERGIE 570 TJ 280 TJ 21

22 Influence des scénarios sur la production de bois énergie Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB ha ha ha ha 57% 37% Bois Energie Résidus 6% Déchets 64% 63% 71% 31% 30% Bois Energie Résidus 5% Bois Energie Résidus Déchets Déchets Déchets Bois énergie vers cogénération : tonnes sur 1 an 7% Bois Energie 23% Résidus 6% 22

23 Influence des scénarios sur la production de bois énergie Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB ha ha ha ha 57% 37% Bois Energie Résidus 6% Déchets 64% 63% 71% 31% 30% Bois Energie Résidus 5% Bois Energie Résidus Déchets Déchets Déchets Bois énergie vers cogénération : tonnes sur 1 an 7% Bois Energie 23% Résidus 6% Récolte des menus bois nombre hectares requis : 15% bois énergie forêt : 7% moins de biomasse /ha moins de bois d œuvre 23

24 Influence des scénarios sur la production de bois énergie Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB ha ha ha ha 57% 37% Bois Energie Résidus 6% Déchets 64% 63% 71% 31% 30% Bois Energie Résidus 5% Bois Energie Résidus Déchets Déchets Déchets Bois énergie vers cogénération : tonnes sur 1 an 7% Bois Energie 23% Résidus 6% Durée de rotation plus courte nombre hectares requis : 14% bois énergie forêt : 6% résidus industrie : 7% moins de biomasse /ha moins de bois d œuvre 24

25 Influence des scénarios sur l exportation des minéraux Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 67 8,1 6, , ,2 7,

26 Influence des scénarios sur l exportation des minéraux Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 67 8,1 6, , ,2 7,1 82 Récolte des menus bois faible de,, : + 1-5% de : -2% [] menu bois >[] autres [] menu bois > [] autres [] menu bois >[] autres [] menu bois < [] autres Migration du des menus bois vers le tronc? 26

27 Influence des scénarios sur l exportation des minéraux Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 67 8,1 6, , ,2 7,1 82 Récolte des menus bois faible de,, : + 2-6% de : + 8% [] menu bois >[] autres 27

28 Influence des scénarios sur l exportation des minéraux Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 67 8,1 6, , ,2 7,1 82 Durée de rotation plus courte faible en et : 1-3% en : 15% = en [] bois-energie-foret > [] autres [] bois-energie-foret >[] autres [] bois-energie-foret >[] autres [] bois-energie-foret <[] autres + de bois-énergie-forêt 28

29 Lien entre minéraux et émissions Résultats 1 tandard sans MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 1% 55% 1% 2 O 0,7 t HC 0,2 t 2 36 t 43% O 28 t O 2 6,8 t 2 O 5 0,04 t 2 O 0,5 t Emissions 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t 29

30 Lien entre minéraux et émissions Résultats 1 tandard sans MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 2 O 0,7 t HC 0,2 t 2 36 t Emissions O 28 t 85% O 2 6,8 t 2 O 5 0,04 t 2 O 0,5 t 15% 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t 30

31 Lien entre minéraux et émissions Résultats 1 tandard sans MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 2 O 0,7 t HC 0,2 t 2 36 t O 28 t Emissions 1,2 t 99% 2 O 5 6,5 t < 1% O 2 6,8 t 2 O 5 0,04 t 2 O 0,5 t 2 O 88 t 31

32 Lien entre minéraux et émissions Résultats 1 tandard sans MB 65 t 8 t 6,5 t 89 t 2 O 0,7 t HC 0,2 t 2 36 t O 28 t Emissions 1,2 t 2 O 5 6,5 t O 2 6,8 t 2 O 5 0,04 t 2 O 0,5 t < 1% 2 O 88 t 99% 32

33 Influence des scenarios sur les émissions Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB O 28,0 t 2 O 0,7 t O 2 6,8 t 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t O 28,2 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O 5 6,8 2 O 87 O 28,1 2 O 0,75 O 2 6,8 1,2 2 O 5 6,6 2 O 76 O 28,4 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O O 76 33

34 Influence des scenarios sur les émissions Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB O 28,0 t 2 O 0,7 t O 2 6,8 t 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t O 28,2 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O 5 6,8 2 O 87 O 28,1 2 O 0,75 O 2 6,8 1,2 2 O 5 6,6 2 O 76 O 28,4 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O O 76 avec récolte des menus bois et rotation plus courte <=> exportation des minéraux 34

35 Influence des scenarios sur les émissions Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB O 28,0 t 2 O 0,7 t O 2 6,8 t 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t O 28,2 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O 5 6,8 2 O 87 O 28,1 2 O 0,75 O 2 6,8 1,2 2 O 5 6,6 2 O 76 O 28,4 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O O 76 Récolte menu bois + rotation plus courte O : kg ; 2 O : + 54 kg ; O 2 : kg +1% +7% +2% 35

36 Influence des scenarios sur les émissions Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB O 28,0 t 2 O 0,7 t O 2 6,8 t 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t O 28,2 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O 5 6,8 2 O 87 O 28,1 2 O 0,75 O 2 6,8 1,2 2 O 5 6,6 2 O 76 O 28,4 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O O 76 et dans les cendres et 36

37 Influence des scenarios sur les émissions Résultats 1 tandard sans MB 2 tandard avec MB 3 Intensif sans MB 4 Intensif avec MB O 28,0 t 2 O 0,7 t O 2 6,8 t 1,2 t 2 O 5 6,5 t 2 O 88 t O 28,2 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O 5 6,8 2 O 87 O 28,1 2 O 0,75 O 2 6,8 1,2 2 O 5 6,6 2 O 76 O 28,4 2 O 0,8 O 2 6,9 1,2 2 O O 76 Récolte menu bois + rotation plus courte : + 30 kg ; 2 O 5 : kg ; 2 O : kg +2% +9% -13% 37

38 Conclusions Couplage «modèle Forêt» avec «modèle rocédé biomasse énergie» rédiction des flux biomasse et minéraux du sol aux émissions Influence des pratiques sylvicoles sur exportation des minéraux vers centrale biomasse Récolte des menus bois + rotation plus courte exportation de,, de 1 à 9% exportation de de 2 à 15% Influence des pratiques sylvicoles sur émissions de la centrale Récolte des menus bois + rotation plus courte émissions du procédé de 1 à 7% 38

39 Merci Merci à Fédération Jacques Villermaux, LERFoB, CR, pour leur soutien financier 39

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Cette création illustre : I - Le partenariat exemplaire entre la ville d Olonne et l Office National des Forêts II - Le projet municipal

Plus en détail

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux?

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Avec la participation i de l Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Le développement durable et l agriculture :

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS Protéger l environnement Produire de l énergie Deux nécessités pour l Afrique, que nous adressons à travers notre système de production non polluant

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse Départements Bioressources et Surveillance de la Qualité de l Air Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques 19.7.27 Direction de l Air, du Bruit et de l Efficacité Energétique

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles Pr Jean-Michel Lavoie (Ph.D) Département de génie chimique et de génie biotechnologique Faculté

Plus en détail

L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12

L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12 L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12 Les différents combustibles Pourquoi? Le granulés de bois Le bois déchiqueté Les autres formes de biomasse Conséquences du changement climatique

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France By Philippe BUCHET Philippe.buchet@gazdefrance.com RESEARCH AND DEVELOPMENT DIVISION AFG congrès- septembre

Plus en détail

Electricité et cogénération biomasse

Electricité et cogénération biomasse Electricité et cogénération biomasse Etienne Lebas COGEBIO Mars 2013 Procédés de conversion de la biomasse Source : European Comission Technologies de cogénération biomasse Méthanisation Pyrolyse Gazéification

Plus en détail

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Les inventaires d émissions de GES en bref Procédures, directives et formules tirées du Règlement sur la déclaration

Plus en détail

26 novembre 2013, Bouge (Namur)

26 novembre 2013, Bouge (Namur) 1 er Séminaire Biomasse-Energie de la Grande Région 26 novembre 2013, Bouge (Namur) 1.1. Atelier n 1 : «Quelles viabilités économiques pour les projets biomasses dans la Grande Région? Médiateur et rapporteur

Plus en détail

Une filière innovante de production de biométhane

Une filière innovante de production de biométhane Une filière innovante de production de biométhane www.projetgaya.com PROJET GAYA : Une filière innovante de production de biométhane 02-03 Le biométhane Depuis plus d un siècle, le biogaz (gaz non épuré)

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS Repose sur l étude : «Calcul des impacts environnementaux d un au moyen de l analyse du cycle de vie» Oulu, le 11 février 29 Matti Alasaarela Cabinet d architectes

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie

Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie Séminaire Bioénergies Sud 17/11/2011 Nicholas Harris Verallia (Saint-Gobain Pôle Conditionnement) 1 Contexte et origine Le Comité Interprofessionnel

Plus en détail

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014 sur des installations bois énergie Jean-Pierre TACHET, Conseiller technique du CIBE, animateur de la commission «REX» Comité Interprofessionnel

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008. L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination

Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008. L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008 L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination 2 Conception d usines qui optimisent la valorisation des déchets 99,8 % des déchets sont convertis en

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

savoir choisir, acheter, utiliser

savoir choisir, acheter, utiliser Le bois de chauffage savoir choisir, acheter, utiliser «La Région Poitou-Charentes s est fixée comme ambition de respecter le Protocole de Kyoto à l échelle du territoire. Pour atteindre cet objectif,

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015

GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015 GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015 Jean-Philippe PERROT Présentation du reporting intégré SOLVAY 02/03/2015 Le reporting intégré chez Solvay Solvay a mis en place un reporting intégré de l énergie

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale Restitution du bilan d'émissions : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : MGEN Code NAF : 6512 Z Autres Assurances Code SIREN :

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Le bois, énergie renouvelable

Le bois, énergie renouvelable 1 Le bois, énergie renouvelable 1) Introduction: En France à ce jour le bois-énergie constitue la première des énergies renouvelables après l hydraulique. Mais cet apport énergétique reste modeste, bien

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Projet CHARCAN Février 2007 PROJET CHARCANE. Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe

Projet CHARCAN Février 2007 PROJET CHARCANE. Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe PROJET CHARCANE Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe Contacts Denis.pouzet@cirad.fr Alfredo.napoli@cirad.fr sarra.gaspard@univ-ag.fr rhum.agricole.bielle@wanadoo.fr

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

La Biomasse. Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie.

La Biomasse. Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie. La Biomasse I. Définition Qu'est-ce que la biomasse? Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie. Elles peuvent

Plus en détail

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois»

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» 20/11/2015 1 Micro-cogénération Faites des économies de chauffage

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

LA VALORISATION DE LA BIOMASSE PAR LA FILIÈRE GAZ NATUREL RENOUVELABLE

LA VALORISATION DE LA BIOMASSE PAR LA FILIÈRE GAZ NATUREL RENOUVELABLE LA VALORISATION DE LA BIOMASSE PAR LA FILIÈRE GAZ NATUREL RENOUVELABLE Matthieu François Rivière-du-Loup, 08 mai 2013 matthieu.francois@ctgn.qc.ca POUR RÉDUIRE DE 20% LES ÉMISSIONS DE GES EN 2020, CONSOMMER

Plus en détail

Editeur : SYPAL - www.sypal.eu Conception et Réalisation : COHESIUM - www.cohesium.com Rédaction : Etienne ROUSSEL et Stanko SVILAR (PC) Crédit

Editeur : SYPAL - www.sypal.eu Conception et Réalisation : COHESIUM - www.cohesium.com Rédaction : Etienne ROUSSEL et Stanko SVILAR (PC) Crédit Editeur : SYPAL - www.sypal.eu Conception et Réalisation : COHESIUM - www.cohesium.com Rédaction : Etienne ROUSSEL et Stanko SVILAR (PC) Crédit photos : Francepal, Groupe PGS, SYPAL Impression : ALLIANCE

Plus en détail

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le 29 octobre 2015 De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le site KEM ONE de Balan a installé deux nouvelles chaudières de production de

Plus en détail

Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse

Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse Joey Villeneuve Centre de recherche de Québec, Agriculture et Agroalimentaire Canada Le 27ème Congrès annuel

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Gunnar Boye Olesen, International Network for Sustainable Energy - Europe 1 (Réseau International

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

Compensation carbone produits bois : Comment estimer l impact sur le changement climatique des produits?

Compensation carbone produits bois : Comment estimer l impact sur le changement climatique des produits? Compensation carbone produits bois : Comment estimer l impact sur le changement climatique des produits? Claire Cornillier, claire.cornillier@fcba.fr Estelle Vial, estelle.vial@fcba.fr Conférence-Débat

Plus en détail

Monsieur le Préfet de la Région Ile de France. Paris, le 17 décembre 2012 CNES/IGQ 2012.22428

Monsieur le Préfet de la Région Ile de France. Paris, le 17 décembre 2012 CNES/IGQ 2012.22428 Monsieur le Préfet de la Région Ile de France Paris, le 17 décembre 2012 CNES/IGQ 2012.22428 Objet : Communication du bilan d émissions de gaz à effet de serre et de la synthèse des actions de réductions

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2011 1 1. INTRODUCTION 1.2. Cadre réglementaire 3 1.3. Méthodologie retenue. 3 2. BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2.1. Description

Plus en détail

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Présenté par : Dino Mili Vice-président, Développement des affaires Enerkem Mots clés : Éthanol de seconde génération Gaz à effet

Plus en détail

Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010

Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010 Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010 Contexte La revitalisation interne du site a été articulée autour de 4 projets.centre de service ArcelorMittal Eurofield

Plus en détail

Fiche de synthèse 2015

Fiche de synthèse 2015 Septembre 2015 SIGVARIS Bilan des émissions de gaz à effet de serre Fiche de synthèse 2015 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Projet ECO-RISQUES Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Hanitra Rakotoarison, ONF département RDI Mathieu Fortin, AgroParisTech/INRA, LERFOB (Laboratoire des

Plus en détail

Sustainability and Cartonboard Packaging

Sustainability and Cartonboard Packaging Sustainability and Cartonboard Packaging Introduction aux perspectives de développement durable dans le domaine des emballages en carton plat. Introduction aux perspectives de développement durable dans

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

Installations de combustion Rubrique 2910. Les nouveaux textes parus en 2013. Carrefour International du Bois à Nantes 6 Juin 2014

Installations de combustion Rubrique 2910. Les nouveaux textes parus en 2013. Carrefour International du Bois à Nantes 6 Juin 2014 Installations de combustion Rubrique 2910 Les nouveaux textes parus en 2013 Carrefour International du Bois à Nantes 6 Juin 2014 Sommaire 1. Définition d'une installation de combustion 2. Evolution des

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS

LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS Valorisation énergétique du biogaz produit sur le centre de stockage de déchets ménagers de La Vautubière à La Fare-les-Oliviers (Bouches-du-Rhône) www.sma-environnement.com

Plus en détail

INAUGURATION DE BIOWATTS CENTRALE COGENERATION BIOMASSE

INAUGURATION DE BIOWATTS CENTRALE COGENERATION BIOMASSE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE BIOWATTS CENTRALE COGENERATION BIOMASSE Relations presse Ville d Angers / Angers Loire Métropole Corine BUSSON-BENHAMMOU Tél : 02 41 05 40 33 / 06 12 52 64 98 Mail : corine.busson-benhammou@ville.angers.fr

Plus en détail

Comité Interprofessionnel du Bois Energie

Comité Interprofessionnel du Bois Energie Impact d une écotaxe sur la rentabilité des projets bois-énergie La combustion des énergies fossiles conventionnelles génère des émissions de CO 2 dans l atmosphère. La lutte contre le réchauffement climatique

Plus en détail

1 BioViVe : Biomasse Viticole dans les fours à Verre. Laurent Pierrot, Verallia, Coordinateur du projet

1 BioViVe : Biomasse Viticole dans les fours à Verre. Laurent Pierrot, Verallia, Coordinateur du projet 1 BioViVe : Biomasse Viticole dans les fours à Verre Laurent Pierrot, Verallia, Coordinateur du projet Colloque «Energies 2012», Lyon, 12 13 janvier 2012 Plan Présentation du projet BioViVe Faits marquants

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET B I L A N D E BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PLACOPLATRE ANNEE 2011 G A Z A E F F E T PRESTATAIRE : CITEPA 7, Cité Paradis 75010 Paris Tél : 01 44 83 68 83 Octobre 2012 D E S E R R E TABLE

Plus en détail

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE:

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: État de situation et opportunités Michel Lachance CQVB 7 décembre 2012 East Angus PLAN Contexte la biomasse : une source d énergie pour le Québec Systèmes de chauffage Chauffage

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

La chaîne gazière au service de la transition énergétique

La chaîne gazière au service de la transition énergétique La chaîne gazière au service de la transition énergétique Jean-Michel Figoli Convention AFG «Gaz et climat» 3 novembre 2015 LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Le développement accéléré des énergies nouvelles L EUROPE

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 et au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Synthèse des principales actions de réduction

Plus en détail

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Extrait de la thèse de Shi LI - GIPSA-lab - Département Automatique sous la direction de Catherine

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail