Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait!"

Transcription

1 Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Actualisation janvier 2009

2 Processus de production de biogaz BIOMASSE Matière organique fraîche (déjections, déchets d verts, végétaux) v Hydrolyse et acidification Matière organique soluble Acétogénèse Acide acétique Méthanogénèse Biogaz + digestat 2

3 Biogaz : composition, production, utilisation Le biogaz est un mélange contenant principalement du méthane (50 à 70%), du dioxyde de carbone, de l eau, de l azote, de l hydrogène sulfuré et de l oxygène. Du fait d une forte concentration en méthane, le biogaz est un bon fournisseur d énergie (1m 3 de biogaz a un pouvoir calorifique de 6 kwh soit l équivalent de 0,6 l de fuel). Le biogaz est obtenu par fermentation anaérobie de matières organiques d origine végétale ou animale. La dégradation des substances organiques se déroule en plusieurs étapes sous l action de populations bactériennes (Cf. schéma ci-contre). Ce processus s observe fréquemment dans certains milieux naturels comme par exemple les marais («gaz de marais»). Il peut être initié artificiellement dans des enceintes closes (digesteurs) où sont associés des substrats organiques solides ou liquides et des cultures bactériennes. Les différentes réactions fermentaires sont alors contrôlées et optimisées. Électricité Chaleur Biogaz (dont méthane) m Moteur à gaz Matières premières res Digesteur Post-digesteur Stockage du digestat Installation de méthanisation m (principe et fonctionnement) Épandage du digestat Le rendement en biogaz dépend de la nature du substrat fermenté (composition et teneur en eau), de la durée de fermentation et des conditions de fermentation. En règle générale, la durée totale de fermentation varie entre 60 et 80 jours (digesteur et post-digesteur). Un brassage régulier doit avoir lieu pour homogénéiser le substrat et favoriser la production de biogaz. Enfin, l activité bactérienne est optimale lorsque la température est de 38 C et le ph compris entre 7,5 et 8. 3

4 Rendement en biogaz selon le type de matière organique Source : IUSE - Allemagne L épandage du digestat Source : Fachverband biogas 4

5 Le choix de la biomasse qui va être fermentée est important. Pour maximiser la production de méthane, il est souhaitable d utiliser des produits riches en graisses, en hydrates de carbone et en protéines. Les produits ligneux (bois, branchage) ne sont pas utilisables car non dégradés par les bactéries. Outre le type de matière organique utilisé, le mode d incorporation (fréquence et quantité) est un élément crucial pour le bon fonctionnement de l installation. Une alimentation du digesteur mal gérée et déséquilibrée peut engendrer un dysfonctionnement du complexe bactérien voire un blocage du digesteur en cas d acidose (ph < 7). Un digesteur en acidose doit être vidangé et il ne redevient vraiment productif que 12 à 15 semaines plus tard! Même si elles sont peu méthanogènes, les déjections animales sont intéressantes à utiliser car elles permettent de régénérer les populations bactériennes (bactéries présentes dans le lisier). S agissant des matières organiques végétales issues de l agriculture, l ensilage de maïs obtient le meilleur rendement en biogaz à l hectare. Il devance la betterave et se positionne donc comme une culture énergétique leader. Culture Rendement brut (t/ha) Rendement en gaz (m 3 /t) Rendement en gaz (m 3 /ha) Pommes de terre Grain de blé Epis de maïs Blé, plante entière Herbe Betterave fourragère Ensilage de maïs Source : IUSE - Allemagne Au terme de la fermentation des matières organiques, on obtient un digestat qui, après maturation, s apparente à un compost liquide, plus fluide que du lisier et quasiment inodore. Sa valeur fertilisante étant intéressante (forte proportion d azote ammoniacal), il peut remplacer partiellement ou en totalité l engrais minéral. En utilisant un séparateur de phase, il est possible d obtenir un produit solide qui s emploie comme un amendement de fond et un produit liquide utilisable comme un engrais liquide. 5

6 Générateur fonctionnant au méthanem Source : IUSE - Allemagne 6

7 Les utilisations du biogaz Le méthane issu du biogaz est utilisé comme source énergétique dans de nombreuses applications. Certaines d entre elles sont largement développées et l offre industrielle et commerciale est solidement établie. Il s agit notamment de : la production de chaleur sous forme d eau chaude ou de vapeur, la production d air chaud pour le séchage, la production d électricité par moteur ou turbine à gaz, la production combinée d électricité et de chaleur par cogénération. D autres filières sont en phase de développement, cela concerne principalement la production de biocarburants. D après les résultats de certains travaux de recherche, le biogaz issu d un hectare de maïs permet de produire suffisamment de carburant pour faire parcourir à une automobile km. Biogaz et environnement La production et l utilisation du biogaz ont un impact positif sur l environnement. En effet, le biogaz se substitue très fréquemment aux énergies fossiles ce qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables en partie du dérèglement climatique. Au cours de leur transformation, les matières organiques végétales utilisées directement ou indirectement pour produire du biogaz émettent la même quantité de CO 2 que celle absorbée pendant leur croissance ou leur production. Dès lors, l utilisation de la biomasse, continuellement renouvelable, engendre un processus de cycle. L émission de CO 2 est maîtrisée et stabilisée. De plus, dans le cas des effluents d élevage, la production de biogaz permet de limiter considérablement les rejets de méthane qui est l un des principaux gaz à effet de serre (l effet du méthane est 25 fois plus important que celui du CO 2 ). 7

8 La filière biogaz allemande en quelques chiffres : installations produisant du biogaz ont été répertoriées à la fin de l année 2007 en Allemagne (dont installations agricoles). La puissance électrique totale provenant de ces installations atteint mégawatts. L Allemagne comptera installations de biogaz en Avec la production de biogaz, l Allemagne dispose, à ce jour, d un potentiel énergétique annuel équivalent à 30 millions de tonnes équivalent pétrole. Aujourd hui la filière biogaz allemande permet une réduction des émissions de gaz à effet de serre de l ordre de 6 millions de tonnes équivalent CO 2. En 2020, la réduction atteindra 60 millions de tonnes équivalent CO 2. Le secteur du biogaz allemand a investi 800 millions d euros dans la construction d installations et a créé plus de emplois. Le chiffre d affaires de la branche biogaz devrait augmenter pour atteindre 7,5 milliards d euros en 2020 et emplois seront alors générés. Près des 2/3 du chiffre d affaires du secteur biogaz revient directement aux régions (Länder). L électricité produite à partir du biogaz engendre un surcoût minime pour le consommateur final de 0,001 /kwh. 8

9 Biogaz : le contexte allemand La bioénergie est une énergie renouvelable très développée Outre-Rhin. Les principales applications sont la combustion de la biomasse solide dans des chaufferies et la fermentation de matières bioénergétiques liquides ou solides dans des installations de production de biogaz. La combustion du biogaz collecté permet de générer de la chaleur et de l électricité par cogénération. Le secteur allemand fait figure de leader mondial dans le domaine de la production de bioénergie. Les compétences des entreprises allemandes en matière de conception, de construction, de mise en service et de maintenance des installations de production de biogaz sont unanimement reconnues. De même, la longue expérience dans la gestion commerciale et la biologie des processus fermentaires sont un gage de succès pour l exploitation et la rentabilité des installations germaniques. Un cadre réglementaire qui encourage le développement de la bioénergie. La législation allemande encourage le développement de la bioénergie de manière décisive grâce, principalement, à trois outils de promotion : La loi sur les énergies renouvelables (Erneuebare Energien-Gesetz), Le Programme d incitation de marché en faveur des énergies renouvelables, Un système de déduction fiscale pour l emploi des biocarburants. 9

10 Source : Fachverband Biogas Bilan et perspectives du nombre d installations et de la production électrique générée par le biogaz en Allemagne Bilan et perspectives économiques de la filière biogaz en Allemagne 10

11 Le but de la loi sur les énergies renouvelables est de favoriser la production d électricité à partir des différentes sources de bioénergie de façon à atteindre le seuil minimum de 20% sur le marché de l électricité à l horizon L élément moteur est un tarif minimal garanti durant plus de 20 ans pour toute injection d électricité issue des énergies renouvelables sur le réseau électrique public. Les gestionnaires du réseau s engagent à accepter le courant issu de la bioénergie et à le payer conformément aux tarifs définis par la loi. Le montant de la rémunération dépend de la technologie employée, de la taille de l installation et du type de matière première utilisé. Une rémunération bonus est appliquée dans le cas de la cogénération et de l utilisation de technologies novatrices. Source : ADEME Un secteur économique en pleine expansion. A la fin de l année 2007, on dénombrait installations allemandes produisant du biogaz et délivrant une puissance électrique totale de mégawatts. Selon certaines estimations, cette puissance pourrait atteindre mégawatts en Le secteur du biogaz allemand a investi près de 800 millions d euros dans la construction d installations et créé environ emplois. D ici à 2020, ce secteur pourrait employer, à lui seul, jusqu à salariés. Les régions rurales se trouvent ainsi stimulées par la construction de nombreuses installations appartenant au monde agricole. Le biogaz dope également le marché extérieur allemand. Les exportations de l industrie allemande dans ce secteur s élevaient à 27 millions d euros en 2004 soit 10% du chiffre d affaires (CA). A long terme, la part des exportations pourrait dépasser 30% du CA. 11

12 Allemagne Italie Autriche Suisse Luxembourg Belgique Pays-Bas Source : ADEME France Nombre d installations d à la ferme en Europe (fin 2002) Prix d achat de l électricité Puissance de l installation Prix en /kwh moins de 150 kw 0,1150 0,1133 0,1116 0,1099 de 151 kw à 500 kw 0,0990 0,0975 0,0960 0,0945 de 501 kw à 5 MW 0,0890 0,0877 0,0864 0,0851 de 5 MW à 20 MW 0,0840 0,0827 0,0815 0,0803 Prime pour l utilisation de cultures énergétiques Puissance de l installation Montant de la prime ( /kwh) moins de 150 kw 0,06 de 151 kw à 500 kw 0,06 de 501 kw à 5 MW 0,04 de 5 MW à 20 MW 0 Prime pour la cogénération : 0,02 /kwh Rémunération de l él électricité produite à partir de biomasse (Allemagne) 12

13 Biogaz et agriculture allemande. Près de installations «agricoles» de production de biogaz ont été construites ces quinze dernières années. Les matières premières d origine agricole représentent plus de 80% des substrats utilisés en Allemagne, dont 60% incombent aux cultures de plantes énergétiques. Encouragés par des aides financières pour les cultures énergétiques et par un tarif de rachat de l électricité garanti, les agriculteurs allemands ont trouvé un moyen de diversifier leur revenu tout en profitant des avantages de la bioénergie pour valoriser leurs déjections animales (désodorisation du produit et fluidification facilitant l épandage). Les installations agricoles ont recours à des technologies simples et fiables. Il s agit principalement de digesteurs cylindriques infiniment mélangés ou de digesteurs horizontaux à pistons et brassage mécanique, fonctionnant en milieu liquide (<12% MS). Le biogaz est valorisé par co-génération. L électricité est vendue et intègre le réseau public. La chaleur produite est utilisée sur place pour les besoins de chauffage du digesteur et des locaux annexes en hiver (en été la chaleur excédentaire n est généralement pas valorisée). Deux types de co-générateurs sont utilisés : moteur fuel/gaz pour les petites installations et moteur à gaz pour les installations plus importantes. L hydrogène sulfuré, nocif pour les générateurs, est épuré par voie biologique directement dans le digesteur ou éventuellement dans les stockeurs de digestat. L épandage du digestat suit la même réglementation que le lisier. La co-génération engendre une augmentation constante de la taille des installations de production de biogaz. Afin de rentabiliser leurs installations et de produire plus de biogaz, donc plus d électricité, les agriculteurs allemands pratiquent quasiment tous la codigestion. En d autres termes, aux déjections liquides (lisiers et purins) sont ajoutés des déchets organiques ou des cultures énergétiques (maïs ensilage principalement). Ces coproduits dopent la production de biogaz, et ce d autant plus qu ils sont riches en matière organique biodégradable. Enfin, les différents acteurs de la filière biogaz se sont organisés autour d une structure de communication et de défense des intérêts de la filière : la Fachverband Biogas. Les agriculteurs se mobilisent à travers elle pour obtenir, par exemple, des révisions législatives (depuis le 1 er août 2004, une augmentation des tarifs de rachat de l électricité à partir de cultures énergétiques a été obtenue). Par ailleurs, il existe de nombreux cabinets d études spécialisés qui montent les projets et accompagnent les agriculteurs. 13

14 Usine biogaz de WOTERSEN Source : Fachverband biogas Puissance de l installation : kw Année de construction : 2004 Main-d œuvre : 1,5 personnes Nombre d unité de production de biogaz : 3 Type de digesteur : digesteur infiniment mélangé Montant de l investissement : (part élevée d auto-construction) Coût annuel de maintenance de l installation : Vente d électricité : Valorisation de la chaleur : néant Substrat utilisé : ensilage de maïs à 32% de MS Quantité de substrat consommée quotidiennement : 75 tonnes Valorisation du digestat : épandage sur la culture de maïs (45 m 3 /ha) L usine de WOTERSEN produit du biogaz uniquement à partir d ensilage de maïs (variétés Caussade Semences utilisées : ASTERI CS, SEIDDI CS). La sole totale de maïs nécessaire pour approvisionner l usine dépasse 750 ha. Des contrats avec des agriculteurs ont été contractualisés pour garantir les stocks de maïs. Le prix d achat du maïs est fixé à 17,5 /tonne de matière brute sur pieds. La récolte est assurée par une entreprise qui permet un débit de chantier d ensilage de 30 ha/j. Les digesteurs sont alimentés en ensilage de maïs en continu. Ils produisent du biogaz pour 3 moteurs à co-génération. 14

15 Usine biogaz de HAREN Puissance de l installation : 500 kw Année de construction : 2005 Main-d œuvre : 2 personnes Nombre d unité de production de biogaz : 1 Type de digesteur : digesteur infiniment mélangé Montant de l investissement : Coût annuel de maintenance de l installation : Vente d électricité : Valorisation de la chaleur : séchoir de céréales Substrat utilisé : ensilage de maïs à 32% de MS Quantité de substrat consommée quotidiennement : 25 tonnes Valorisation du digestat : épandage sur la culture de maïs en contrat L usine de HAREN produit du biogaz uniquement à partir d ensilage de maïs (variétés Caussade Semences utilisées : SEIDDI CS, FRANKI CS). La sole totale de maïs nécessaire pour approvisionner l usine dépasse 250 ha. Des contrats avec des agriculteurs ont été contractualisés pour garantir les stocks de maïs. Le prix d achat du maïs est fixé à 25 /tonne de matière brute rendu usine. Le digestat est épandu sur les cultures en contrat. La chaleur est valorisée par un séchoir à céréales. Une réflexion est en cours pour valoriser aussi la chaleur dans un séchoir à bois. Sur le plan énergétique, l installation permet de couvrir les besoins de 900 habitations (électricité + chauffage). 15

16 La génétique g Caussade Semences testée e dans les essais allemands en 2006 SEIDDI CS Moyenne de l essai (10 variétés de maïs indice FAO 250 à 280) Source : Silomaïs Biogasversuch Roßleben 2006 Rendement (t matière brute/ha) 50,22 44,20 Biogaz produit/ha (m3/ha) 9 893, ,1 Teneur en méthane du biogaz (%) La génétique g Caussade Semences testée e dans les essais allemands en 2005 Teneur MS à la récolte (%) Rdt MS (dt/ha) Méthane produit (l/kg par dt de MS) Teneur en méthane du biogaz (%) Rendement méthane (m 3 /ha) FRANKI CS (Maïs) 33,1 152, Super Sile 20 (Sorgho sucrier) 24,9 121, Source : Essais officiels Allemagne 2005 (DLR, RNH, Versuchsbericht Biomasse) SCANDI CS ASTERI CS FRANKI CS SEIDDI CS 16

17 Maïs et biogaz en Allemagne : un partenariat gagnant! L ensilage de maïs est la matière première la plus utilisée dans de nombreuses installations. En Allemagne, plus de 50% des installations construites depuis 1999 fonctionnent avec du maïs. En 2006, ha de maïs ont été absorbés par la filière biogaz. A l horizon 2010, la sole de «maïs biogaz» devrait atteindre ha. L engouement pour l ensilage de maïs s'explique par le bon rendement énergétique de la culture. En effet, 1 hectare de maïs ensilé produit l équivalent de à kwh contre à kwh pour l ensilage d herbe et à kwh pour les céréales. Autre avantage du maïs pour la filière biogaz, sa fermentation n engendre pas de dégagement d hydrogène sulfuré (nocif pour les moteurs). Le biogaz produit n a donc pas besoin d être «épuré». Maïs et biogaz : choix variétal En Allemagne, de nombreux essais sont mis en place chaque année pour mesurer l aptitude des différentes variétés de maïs à produire du biogaz. Les variétés dites performantes sont celles qui ont : - un fort développement végétatif (maximiser le rendement MS/ha), - un taux de matière sèche de 32% à la récolte, - une bonne résistance à la verse, - un stay-green très marqué (limite la part des tissus lignifiés «non méthanisables»), - un excellent état sanitaire (pour éviter d incorporer massivement des plantes colonisées par des champignons pouvant perturber la flore bactérienne des digesteurs). 17

18 Production de biogaz : quelques repères économiques Coût d une unité de production d électricité à partir de biogaz : à /kw, pour une puissance inférieure à 100 kw (par exemple, pour une installation de 40 kw) à /kw, pour une puissance supérieure à 100 kw (par exemple, pour une installation de 500 kw) Coût annuel de maintenance de l installation de production de biogaz : 2 à 2,5% du montant de l investissement Coût annuel de maintenance du générateur : 15 à 20 /kw (soit à /an pour un générateur de 500 kw) Coût annuel de fonctionnement de l installation (électricité) : L installation consomme l équivalent de 6 à 10% de l électricité produite (brasseurs, pompes ). Le coût des matières premières est aléatoire et varie selon le type et l origine des produits employés (déchets, cultures énergétiques ). Temps de travail quotidien pour la gestion et la maintenance de l installation : 2 à 8 heures selon la taille de l installation (approvisionnement des digesteurs, contrôle et surveillance des digesteurs et des générateurs). Les recettes peuvent provenir de la vente d éd électricité,, de la valorisation de la chaleur produite par les générateurs, g d une d redevance liée à la valorisation des déchets d (de 20 à 60 /tonne), En France, des aides à l investissement peuvent être accordées par l ADEME, l les collectivités s territoriales (régions, départements) d ou l Europe. l Ces aides ne sont pas systématiques et sont donc attribuées selon la qualité du projet présent senté. 18

19 La filière biogaz en France : Qu en est-il? Contrairement à l Allemagne, la filière biogaz est encore très peu développée dans l Hexagone. La politique énergétique et environnementale en vigueur dans notre pays était, jusqu à présent, peu favorable au développement de la méthanisation dans le secteur agricole. En effet, à ce jour, au niveau national, le parc des méthaniseurs s élève à peine à 200 unités et le nombre d installations de type «agricole» est marginal. Le processus de méthanisation est surtout employé pour valoriser les boues de station d épuration (30% des boues produites sont méthanisées). L avenir de la filière biogaz semble cependant prometteur du fait d évolutions récentes au niveau politique, économique et technologique. Un arrêté en date du 10 juillet 2006 fixe les nouvelles conditions d achat de l électricité produite par des installations qui valorisent le biogaz. La tarification de l électricité devient plus attractive, elle s accompagne d une prime à l efficacité énergétique et d un contrat d achat contractualisé pour une durée légale de 15 ans. Le contexte énergétique est également plus favorable au développement de la méthanisation. Le coût des énergies fossiles et les incertitudes qui subsistent quant à leur pérennité (épuisement des réserves) rendent la filière biogaz beaucoup plus concurrentielle. Enfin, la méthanisation est une technologie dorénavant bien maîtrisée qui permet l émergence de projets plus performants au niveau du rendement énergétique et de la rentabilité économique. L Allemagne doit être une source d inspiration pour le développement de la filière biogaz française Tarification de l électricité issue de la méthanisation Puissance maximale de l installation Inférieure ou égale à 150 kw Entre 150 kw et 2 MW Supérieure ou égale à 2 MW Prix d achat de l électricité ( /kwh) 0,09 Interpolation linéaire 0,075 - Une prime à l efficacité énergétique de 0,03 /kwh est versée lorsque la valorisation énergétique totale (électricité + chaleur) est supérieure ou égale à 75%. - Une prime à la méthanisation de 0,02 /kwh est versée à la quasi-totalité des installations de production de biogaz. 19

20 Pour en savoir plus sur le biogaz : biogas.de made-in-germany.com

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole Comparaison France et Allemagne Février 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

La méthanisation «à la ferme»

La méthanisation «à la ferme» Solagro Initiatives pour l Énergie, l Environnement, l Agriculture Association Loi 1901 75 Voie du TOEC - 31076 TOULOUSE Cedex 3 0 (+33) 5 67 69 69 69 - Fax 0 (+33) 5 67 69 69 00 Email : solagro@solagro.asso.fr

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Biogaz et méthanisation

Biogaz et méthanisation Note pour les comités opérationnels 10 (Energies renouvelables) et 15 (agriculture) COMITE DE LIAISON ENERGIES RENOUVELABLES (CLER) Contact: Christian Couturier, christian.couturier@solagro.asso.fr 05

Plus en détail

Compte tenu d une politique d achat de l électricité peu incitative, la centaine

Compte tenu d une politique d achat de l électricité peu incitative, la centaine L expérience allemande de la méthanisation à la ferme : transposition au contexte français Compte tenu d une politique d achat de l électricité peu incitative, la centaine d unités de méthanisation construites

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives

La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives Les dossiers de l AREC La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives Définition La méthanisation est un procédé biologique permettant de valoriser la matière organique, notamment les sous-produits

Plus en détail

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments)

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments) 15, rue Gustave Eiffel, ZI Jarny-Giraumont 54800 JARNY Votre référence / Intervenant: N : Diagnostic MENAO N : Notre référence / Intervenant: M. / Mme : M. / Mme : Téléphone : Téléphone : 03 82 20 39 70

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation

Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation Plan de la présentation Objectifs de la mission La biométhanisation

Plus en détail

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues Sommaire 1. Etat des lieux 2. Un contexte favorable à une optimisation énergétique 3. Maximiser la production de biogaz 4. Quelques

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

GUIDE DE SUIVI DE LA BIOLOGIE SUR UNE UNITE DE METHANISATION AGRICOLE

GUIDE DE SUIVI DE LA BIOLOGIE SUR UNE UNITE DE METHANISATION AGRICOLE GUIDE DE SUIVI DE LA BIOLOGIE SUR UNE UNITE DE METHANISATION AGRICOLE La biologie de la méthanisation La phase de démarrage d un digesteur Le suivi de la biologie en régime nominal Les équipements de mesure

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION Technologies émergeantes de biométhanisation de la biomasse végétale en Inde H.N. Chanakya, Centre for Sustainable Technologies (formerly ASTRA Centre), Indian Institute

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Présentation Commerciale

Présentation Commerciale Présentation Commerciale Biogaskontor Plan de la présentation 1 Les technologies Naskeo 2 L offre commerciale 2 La société Naskeo Environnement en chiffres Société anonyme Capital de 63 000 Fonds propres

Plus en détail

L ÉNERGIE G ÉNÉRALITÉS R ÉGLEMENTATION L ES NOUVELLES SOURCES D ÉNERGIE 1. D ÉFINITION 1.1. L ÉNERGIE ÉOLIENNE

L ÉNERGIE G ÉNÉRALITÉS R ÉGLEMENTATION L ES NOUVELLES SOURCES D ÉNERGIE 1. D ÉFINITION 1.1. L ÉNERGIE ÉOLIENNE 160 161 G ÉNÉRALITÉS 1. D ÉFINITION 2.SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE 3.LES BONNES PRATIQUES EN ENTREPRISE U TILISATION RATIONNELLE R ÉGLEMENTATION DE L ÉNERGIE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES L ES NOUVELLES

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

TRAVAIL DE MATURITE. Après Fukushima. Peut-on remplacer le nucléaire par la biomasse en Suisse et dans quelle mesure?

TRAVAIL DE MATURITE. Après Fukushima. Peut-on remplacer le nucléaire par la biomasse en Suisse et dans quelle mesure? TRAVAIL DE MATURITE Après Fukushima Peut-on remplacer le nucléaire par la biomasse en Suisse et dans quelle mesure? Lucie Fiore Collège St-Michel 18/03/2013 Table des matières 0. Introduction...3 1. 1

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Caen 1 Plan stratégique Elan 2020 : quatre priorités au service du développement durable Le logement Les universités Les PME L environnement

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Autres utilisations : ouvrages de protection des berges de rivières, ou aménagements paysagers (barrières vivantes) ou encore en vannerie.

Autres utilisations : ouvrages de protection des berges de rivières, ou aménagements paysagers (barrières vivantes) ou encore en vannerie. Les TTCR, impacts environnementaux Colloque 23/11/2007 filière multi-produits, traitant de grandes quantités de bois regroupé sur des plates formes de stockage/séchage, qui peuvent livrer des chaufferies

Plus en détail

la MÉTHANISATION à la FERME Guide pratique

la MÉTHANISATION à la FERME Guide pratique la MÉTHANISATION à la FERME Guide pratique Pour les projets d une puissance électrique inférieure à 500 kw e Septembre 2011 Le principe biologique de la méthanisation Les 4 étapes de la méthanisation Biomasse

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Développement et applications du biogaz en Allemagne

Développement et applications du biogaz en Allemagne Développement et applications du biogaz en Allemagne Etat s lieux et perspectives en Europe Quel modèle développement pour la méthanisation s effluents d élevage? Vendredi 8 novembre 2009 Stuttgart Michael

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

17 Mai 2011. Volet agricole et forestier du Schéma Régional Climat Air Energie

17 Mai 2011. Volet agricole et forestier du Schéma Régional Climat Air Energie Commission régionale de l économie agricole et du monde rural 17 Mai 2011 Volet agricole et forestier du Schéma Régional Climat Air Energie Ordre du jour COREAM 17 mai 2011 Volet agricole et forestier

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

INDUSTRIE DE LA DISTILLATION

INDUSTRIE DE LA DISTILLATION DEGRÉMONT INDUSTRY LIVRE BLANC INDUSTRIE DE LA DISTILLATION Le vrai coût du développement durable : est-il possible de réduire les rejets et de produire de l énergie verte tout en faisant du profit? Le

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

22 au 24 avril 2013. Voyage d étude sur la méthanisation en Suède Compte-rendu. Pré-bilan. Avec le soutien de :

22 au 24 avril 2013. Voyage d étude sur la méthanisation en Suède Compte-rendu. Pré-bilan. Avec le soutien de : 22 au 24 avril 2013 Pré-bilan Voyage d étude sur la méthanisation en Suède Compte-rendu Avec le soutien de : TABLE DES MATIERES Présentation de la stratégie biométhane en Suède... 2 Présentation de la

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

mobilisation de la biomasse

mobilisation de la biomasse 5 La mobilisation de la biomasse Stockage, logistique et structuration des acteurs Diagnostic de territoire Insertion dans les exploitations Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE 1. INTRODUCTION Il existe en Suisse de nombreuses installations de récupération de chaleur sur les eaux usées dont le taux de récupération varie entre 30 et 80%. La plupart de ces installations se trouvent

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE Dernière révision du document : juillet 2012 L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Les cellules solaires photovoltaïques permettent de convertir la lumière du

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Tirez profit de vos déchets sur votre propre site

Tirez profit de vos déchets sur votre propre site Tirez profit de vos déchets sur votre propre site AGRICULTURE INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE EAUX RESIDUAIRES Domaines d application 1 AGRICULTURE La technologie de GreenWatt s adapte à toutes les tailles d

Plus en détail

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone Jessica François, Mathieu Fortin et Anthony Dufour Journées CAQI les 8 et 9 avril 2014, Gembloux,

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Bruno Labbé, Co-Propriétaire et Gestionnaire de projet Robert

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

Vade-mecum technique et administratif relatif à la biométhanisation de biomasse humide en Région wallonne.

Vade-mecum technique et administratif relatif à la biométhanisation de biomasse humide en Région wallonne. Vade-mecum technique et administratif relatif à la biométhanisation de biomasse humide en Région wallonne. Un Facilitateur, gratuitement au service des porteurs de projets en biométhanisation Depuis 2001,

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Naskeo Environnement Créé en 2005 25 employés 3 sites 2 Naskeo: une entreprise innovante Le Laboratoire de Biotechnologie

Plus en détail

LE CADRE REGLEMENTAIRE ET JURIDIQUE DES ACTIVITES AGRICOLES DE METHANISATION ET DE COMPOSTAGE

LE CADRE REGLEMENTAIRE ET JURIDIQUE DES ACTIVITES AGRICOLES DE METHANISATION ET DE COMPOSTAGE LE CADRE REGLEMENTAIRE ET JURIDIQUE DES ACTIVITES AGRICOLES DE METHANISATION ET DE COMPOSTAGE Novembre 2012 Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : Étude réalisée APESA pour (coordinateur) le compte

Plus en détail

Bientôt la Biogaz Vallée dans l Aube

Bientôt la Biogaz Vallée dans l Aube DOSSIER DE PRESSE lundi 6 juin 2011, 11h30 Énergies renouvelables / Méthanisation Conclusions positives de l étude de faisabilité Bientôt la Biogaz Vallée dans l Aube Un projet initié par le Conseil général

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

La campagne 2004/05 a vu des livraisons globalement stables:

La campagne 2004/05 a vu des livraisons globalement stables: Conférence de presse UNIFA - 23 septembre 2005 Sommaire Le marché des engrais : campagne 2004-2005 La hausse des prix de l énergie pèse sur la nouvelle campagne Le contexte réglementaire : la nouvelle

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme

Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme Version du 9 mai 2006 La rentabilité économique de l huile de colza est calculée, en prenant en compte les hypothèses

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

Remerciements. EFMA European Fertilizer Manufacturers Association Av E. Van Nieuwenhuyse, 4 B-1160 Brussels-Belgium www.efma.org

Remerciements. EFMA European Fertilizer Manufacturers Association Av E. Van Nieuwenhuyse, 4 B-1160 Brussels-Belgium www.efma.org Remerciements Ce dossier technique est pour une grande part la traduction de la brochure EFMA publiée en anglais Producing bioenergy and making the best of european land sous la direction de Christian

Plus en détail

la micro-cogénération au bois sort de l ombre

la micro-cogénération au bois sort de l ombre Références Biomasse : la micro-cogénération au bois sort de l ombre Le contexte énergétique actuel, favorable aux énergies renouvelables, amène un regain d intérêt pour le bois-énergie, comme en témoigne

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules

Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules Convention de production et de vente de TtCR de saule Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules 1. Généralités Le taillis à très courte rotation (TtCR) est une culture

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Le bois énergie : Economie

Le bois énergie : Economie Le bois énergie Le bois énergie : Economie Pour les maîtres d ouvrages: Une décote d au moins 5% du coût de la chaleur Une facture plus stable Des projets bientôt rentabilisés : Vendresse, Sécheval, Atelier

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs La nouvelle génération de centrales thermiques I. Quelques principes pour faire des économies La température de l air L épaisseur du grain Le refroidissement

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Stockage et Epandage Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M. Thierry BRASSET Coordination technique

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Méthanor. Juin 2012. IDMidCaps

Méthanor. Juin 2012. IDMidCaps Méthanor Juin 2012 IDMidCaps Présentation synthétique METHANOR DESCRIPTION DE L ACTIVITE (détail en page 13) La société Méthanor a pour objectif de financer des unités de méthanisation agricoles. Son objectif

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Matériels et méthodes Résultats

Matériels et méthodes Résultats Réseau PRO, référencement des Produits Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé Bell Alix 1, Michaud Aurélia 1, Schaub Anne 2, Trochard Robert 3, Sagot Stéphanie 4, Dumont Solène

Plus en détail

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie Les installations de brûleurs de Zantingh La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie You Zantingh fabrique des brûleurs au gaz sous son propre nom depuis 1970. Au cours des années,

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail