Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?"

Transcription

1 C est correct. La scie mécanique fonctionne au biocarburant. Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? Evelyne Thiffault David Paré Jacques Morissette Sébastien Dagnault Ressources naturelles Canada Service canadien des forêts

2 Biomasse forestière Parties ou produits d arbre non-utilisés par les industries traditionnelles du bois Plantation dédiée à la production de biomasse Forêt sous aménagement Résidus primaires Bois de chauffage Résidus secondaires Résidus tertiaires Résidus de coupe finale Résidus d éclaircie Souches Résidus industriels : Écorce Sciures et rabotures Liqueur noire Résidus de : Construction Démolition Empaquetage Source: Röser et al. 2008

3 Intérêt pour la biomasse forestière résiduelle Sciage Bioénergie -nouveaux débouchés pour l industrie -sécurité énergétique -lutte aux changements climatiques pâte Source: Groupement forestier de l est du lac Témiscouata

4 Est-ce une source d énergie verte? Est-ce que la récolte de biomasse respecte les critères d aménagement forestier durable? Photo: Jacques Morissette

5 3.2 Gt C/an Groupe intergouvernemental d experts sur le climat: 450ppm: seuil critique Keeling and Whorf, 2005

6 «Un aménagement forestier durable visant à maintenir ou accroître les stocks de carbone tout en produisant d une manière soutenue du bois, de la fibre ou de l énergie, va générer les plus grands bénéfices durables en matière d atténuation.» GIEC 2007 ch 9: Forestry, AR4, Groupe III

7 En plus de dégrader les écosystèmes, l exploitation forestière est une importante source d émissions de gaz à effet de serre (GES);..

8 La beauté de la substitution Une cuillère de bois: 17 g CO 2 empêche l émission de Une cuillère de plastique: 200 g CO 2 Une cuillère de métal: 460 g CO 2 UK forestry commission 2008

9 Superficie nécessaire pour produire de l énergie Hydro San José, California hectares 1 million d habitants 740 MW Nucléaire Gaz naturel Solaire Charbon Vent Biomasse Source: Science 329:

10 100 Energy potential from biomass United States 120 Energie des carburants fossiles Quads (quadrillions of BTU) Energie captée par les plantes terrestres Energie dans les plantes agricoles et forestières 0 Source: Pimentel and Pimentel 2008

11 Changement dans les émissions de CO2 créé par les biocarburants par rapport aux combustibles fossiles (exclut changements dans l utilisation des terres) ETHANOL BIODIESEL

12 Conversion d écosystèmes naturels pour produire des biocarburants La dette de Carbone Temps pour repayer la dette Source: Fargione et al. 2008, Science

13 Laissées sur le site forestier, les branches vont se décomposer et émettre du CO 2 Masse de branches restante CO 2 Temps depuis le début de la décomposition

14 Si on les brûle pour produire de l énergie, les branches vont émettre le CO 2 immédiatement MAIS: Pour produire une unité d énergie, la biomasse forestière émet plus de CO 2 que les combustibles fossiles

15 Ça prend 4 ans pour que les émissions de CO 2 associées aux branches deviennent inférieures aux émissions associées au gaz naturel Émissions totales (kg CO 2 / MWh) Charbon Huile et diesel Gaz naturel Souches Branches Émissions directes de la chaîne de production de biomasse forestière Années depuis le début de la production Source: Repo et al. 2010

16 Source: GIEC Les prochains 50 ans sont critiques

17 Quelle est la meilleure utilisation de la biomasse? 1 tonne métrique anhydre 1700 kwh électricité 400L Ethanol = 2465 kwh 5000 kwh TRANSPORT- TAUX de DISTANCE PARCOURUE: Pour la même biomasse, la voiture électrique fait presque deux fois plus de distance que la voiture à l éthanol. (Campbell 2009, Science)

18 Matière organique et éléments nutritifs On ne fait pas d omelette sans casser des œufs

19 Quelle est l empreinte écologique de l utilisation de la biomasse forestière?

20 Perception du public: CECI EST UNE FORÊT AMÉNAGÉE CECI EST UNE FORÊT NON -AMÉNAGÉE DES QUESTIONS?

21 Quels sont les risques à la productivité des sites qu il faut éviter? Risques Compactage et orniérage Erosion Perte d éléments nutritifs Perte de matière organique

22 Quels types de site sont sensibles à ces risques? Types de site Compactage et orniérage Erosion Perte d éléments Nutritifs Sol organique X X Sol mince X X Pente forte Sol à texture grossière Drainage excessif Sol pauvre et acide X X X Perte de matière organique X X

23 Projet: Relier les types de site aux informations spatiales disponibles pour le territoire forestier Étude pour l Abitibi-Témiscamingue Sites sensibles à la récolte de biomasse: Tourbières, particulièrement les tourbières ombrotrophes Sols minces Pentes fortes Sols secs Sols grossiers Sols pauvres, particulièrement en calcium et magnésium

24 Cartographie des sites sensibles à la récolte de biomasse Source: Jacques Morissette et Evelyne Thiffault

25 Modèle BiOS (Biomass Opportunity Supply) FPInnovations - FERIC

26 Projet: Validation avec dispositifs de recherche déjà en place au Canada ans depuis la récolte Réponses aux traitements de récolte: Nutrition foliaire Croissance Réserves d éléments nutritifs du sol

27 Dispositifs en Ontario Peuplements de 15 ans 350 Croissance des derniers verticilles (cm) Pin gris Épinette noire Quantité de matière organique sur le site (t/ha) Pin gris Tronc entier Pin gris Arbre entier Pin gris Scalpage Épinette noire Tronc entier Épinette noire Arbre entier Épinette noire Scalpage

28 Dispositif en Nouvelle Ecosse Peuplements de 20 ans Coupe par arbre entier Coupe par tronc entier Épinette rouge Dickey Lake West Brooke West River Épinette de Norvège Épinette rouge Épinette noire Épinette rouge Épinette de Norvège Épinette rouge

29

30

31 Microsite Présence /qualité Microclimat Humidité (air) Température (air) Contenu en eau (sol) Température (sol) Fertilité N. Thiffault, adapté de Sutherland et Foreman (1995)

32 Projet: Gestion des résidus de coupe et remise en production des sites 4 régions: Kamouraska Estrie Lac St-Jean Abitibi 4 espèces: Peuplier hybride Épinette noire Pin gris Épinette blanche Traitements: Témoin 20 kg de résidus 40 kg de résidus 80 kg de résidus Paillis de plastique Fertilisation Herbicide

33

34 Project: 0 kg 20 kg 40 kg 80 kg

35

36 Espèces reboisées Grille de décision Récolte/valorisation des résidus Méthodes d atténuation Maintien sur le site Conditions édaphiques

37 Projet: Réseau de suivi des effets à long terme de la récolte de biomasse forestière Combler les connaissances pour les conditions de site non représentées dans les dispositifs actuels Réponses aux traitements de récolte: Nutrition foliaire Croissance Réserves d éléments nutritifs du sol

38 Moraine de décrépitude Tourbière Sol sableux Sol très mince Sacré-Coeur Région à forte précipitation acide Forêt Montmorency Forêt mélangée Forêt feuillue Région à forte précipitation acide

39

40

41

42

43 Volume de débris grossiers au sol (>3 cm) 120 Moyenne de DLG_VOL_m3hA m3 / ha 60 Traitement Récolte de résidus Témoin Abitibi Chartierville Chibougamau Site

44 Volume de débris fins au sol (<=3 cm) 35 Moyenne de DLF_VOL_m3ha m3 / ha traitement Récolte de résidus Témoin Abitibi Chartierville Chibougamau Site

45 Est-ce une source d énergie verte? Est-ce que la récolte de biomasse respecte les critères d aménagement forestier durable? Photo: Jacques Morissette

46 Le pétrole gicle à Saint-Augustin Le Soleil, 26 novembre 2009 Président de Junex, Jean-Yves Lavoie montre un échantillon de l'étonnante découverte faite dans le sol du parc industriel de Saint-Augustin-de-Desmaures : du pétrole léger de belle qualité.

47 Comprendre les enjeux environnementaux de la récolte de biomasse forestière Requis par: Public (poursuites aux États-Unis) Organismes de certification (FSC - Quebec) Marchés internationaux (UE)

48 Même science, deux perceptions différentes: Récolte de biomasse résiduelle: NON! Nouvelle-Écosse OUI! Finlande Va nuire au projet de rétablissement de la grande forêt acadienne Permet l indépendance énergétique par rapport à la Russie

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Biomasse forestière et enjeux écologiques

Biomasse forestière et enjeux écologiques Biomasse forestière et enjeux écologiques Evelyne Thiffault Ressources naturelles Canada Bien sûr que c est de l énergie renouvelable tu fais juste jeter plus de branches dedans! Bois de déroulage / sciage

Plus en détail

Des carburants à partir de déchets ultimes

Des carburants à partir de déchets ultimes Des carburants à partir de déchets ultimes Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Marie-Hélène Lamarre, directrice, Développement des affaires 28 mars 2012 Enerkem 2012. Tous droits réservés

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec?

Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec? Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec? Claude Villeneuve Directeur de la Chaire en Éco-conseil Département des sciences fondamentales Université du Québec

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario. Titre et numéro du cours. Année. Objectifs et résultats d'apprentissage

Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario. Titre et numéro du cours. Année. Objectifs et résultats d'apprentissage Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario Année Titre et numéro du cours Thème E. Physique Caractéristiques de l électricité Objectifs et résultats d'apprentissage attendu

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0 Respecter les valeurs de la nature on nem tion envir a c fi ti r e C 1 ISO 140 0 entale L entreprise Klasmann-Deilmann est la plus performante des entreprises du domaine des supports de culture. Associant

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE LA COMPARAISON DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DU QUÉBEC ET DU RESTE DU CANADA Le est la deuxième province consommatrice d énergie après l et devant l. En

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles Pr Jean-Michel Lavoie (Ph.D) Département de génie chimique et de génie biotechnologique Faculté

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution!

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution! Elle est de plus en plus lourde. Et on doit la sortir de plus en plus souvent Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Une seule solution! La MRC Robert-Cliche Plan de gestion des matières

Plus en détail

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Teresa Ehman - Air Canada pour Valerie Jones - American Airlines Groupe d experts des Opérations aériennes Partie 2 Montréal, les 20 et 21 septembre

Plus en détail

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Présenté par : Dino Mili Vice-président, Développement des affaires Enerkem Mots clés : Éthanol de seconde génération Gaz à effet

Plus en détail

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone Jessica François, Mathieu Fortin et Anthony Dufour Journées CAQI les 8 et 9 avril 2014, Gembloux,

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Plan de la présentation La notion de développement durable L économie

Plus en détail

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012.

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Dans le but de diviser par deux la consommation énergétique des bâtiments à l horizon 2020, la France a

Plus en détail

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie SCIENCES : l énergie L énergie DOC A Dans la nature, il existe différentes sources d énergie. Le Soleil est à l origine de toute l énergie sur Terre. Qu est-ce que de l énergie? A quoi sert-elle? Pour

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole

Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole Jean-Louis DAIGLE et Caroline PAGÉ Centre de conservation des sols et de l eau de l Est du Canada Saint-André, Nouveau-Brunswick Présentée

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Atelier Aménagement écosystémique : s inspirer des perturbations naturelles - Gaspésie Rock Ouimet, Ing.f., Ph.D.

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

LA RECHERCHE AU CENTRE DE FORESTERIE DES LAURENTIDES DE RESSOURCES NATURELLES CANADA. biomasse forestière

LA RECHERCHE AU CENTRE DE FORESTERIE DES LAURENTIDES DE RESSOURCES NATURELLES CANADA. biomasse forestière LA RECHERCHE AU CENTRE DE FORESTERIE DES LAURENTIDES DE RESSOURCES NATURELLES CANADA La biomasse forestière Mention de source De haut en bas et de gauche à droite Page 1 J. Morissette (RNCan) Page 2 N.

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

Énergie, économie et environnement

Énergie, économie et environnement Énergie, économie et environnement Johann Collot professeur à l'université Grenoble Alpes et chercheur au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) université Grenoble Alpes,

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie)

L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie) L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie) Déjeuner-causerie de l IRPP Québec, Québec 19 janvier 2010 René Drolet Table ronde nationale sur l environnement

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France En cette année 2014, les débats vont bon train : en Allemagne sur l «Energiewende» (littéralement : le virage énergétique) et en France sur la «transition

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR.... c est là que nous allons passer le reste de notre vie.

Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR.... c est là que nous allons passer le reste de notre vie. Il faut prendre soin du futur... L énergie DU FUTUR... c est là que nous allons passer le reste de notre vie. De quoi il va s agir? C est beau... mais c est loin Le cœur: L énergie, qu est ce que c est?

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable 3CBOIS Construction 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX Construire Juste et Durable 2 Techniques pour construire BOIS avec 3CBois Construction Panneau Massif Contrecollé Isolation par l extérieur pour des

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Cette création illustre : I - Le partenariat exemplaire entre la ville d Olonne et l Office National des Forêts II - Le projet municipal

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA CRISE

CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA CRISE CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA GILBERT PAILLÉ Ph.D. Ing.f. Février 2009 CRISE INTRODUCTION 1987-1990-Nouveau Régime Forestier (modifié 20 fois) - Compagnies reboisent

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

Introduction. Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr. But de la présentation: 1) Position de Bois BSL

Introduction. Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr. But de la présentation: 1) Position de Bois BSL Introduction Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr But de la présentation: 1) Position de Bois BSL 2) Arguments et présentation d extraits d études 3) Recommandations Le règlement envisagé par Montréal

Plus en détail

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique LES SOURCES D ENERGIE Caractérisation des énergies Les ressources énergétique La consommation d énergie Constats et perspectives Caractérisation des énergies Les différentes formes d énergie Chaleur Travail

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Thème: Développement nordique durable Salon des technologies environnementales du Québec, Québec, 12 mars 2014 Jean-François Côté,

Plus en détail

Développement Durable et ventes de gaz naturel

Développement Durable et ventes de gaz naturel Développement Durable et ventes de gaz naturel Hervé CASTERMAN 24 juin 1958 Maison de la Chimie ( 75e Congrès du Gaz) -2- Prévision de l évolution des consommations primaires en France -3- Le contexte

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique La maison bioclimatique Date : 10/01/08 Fait par : DULHOSTE Guillaume SOMMAIRE 1. Une maison bioclimatique 2. Les 5 énergies renouvelables 3. La géothermie 4. La biomasse 5. L éolienne 6. Hydraulique 7.

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS Repose sur l étude : «Calcul des impacts environnementaux d un au moyen de l analyse du cycle de vie» Oulu, le 11 février 29 Matti Alasaarela Cabinet d architectes

Plus en détail

PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET

PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET Une initiative innovante pour estimer le biocarbone dans la Réserve de Biosphère Ipassa/Makokou (Gabon) Alfred Ngomanda Institut de Recherche en Ecologie Tropicale

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

BIODIVERSITÉ ET PROJET

BIODIVERSITÉ ET PROJET BIODIVERSITÉ ET PROJET FERROVIAIRE, COMMENT INTÉGRER LES GRANDS ENJEUX ÉCOLOGIQUES? FNE Pays de la Loire Xavier METAY 18 novembre 2014 Redon FNE et LNOBPL, quels liens? Le mouvement associatif lié à France

Plus en détail

Programme de compensation des GES de Ville de Laval

Programme de compensation des GES de Ville de Laval Programme de compensation des GES de Ville de Laval Jacinthe Rousseau, Conseillère en Environnement Ville de Laval Fédération Canadienne de municipalités Conférence sur les collectivités durables - Février

Plus en détail

L Institut laitier et fourrager de l Atlantique. Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier.

L Institut laitier et fourrager de l Atlantique. Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier. L Institut laitier et fourrager de l Atlantique présente: Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier Remerciements Programme pour l avancement du secteur canadien de l

Plus en détail