E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables"

Transcription

1 E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats verts (Cas de la Région wallonne) Exposé n 03 du cours ENER002 «Energies non conventionnelles» Bruxelles, 11 octobre 2005 Professeur : ir Michel Huart Faculté des Sciences Appliquées de l ULB Année académique 2005/2006 Technologies E-SER Source d énergie renouvelable Technologies E-SER Energie utile Vent Cours d eau Vague Courant marin Marée Soleil Biomasse sèche Biomasse humide Chaleur «naturelle» (géolthermie ou soleil indirect) Parc éolien (onshore et offshore) et petits aérogénérateurs Centrale hydroélectrique au fil de l eau ou à accumulation (turbine ou roue), Centrale marémotrice Système photovoltaïque, centrale solaire thermoélectrique Groupe électrogène à biomasse (bois, biogaz ou biocarburant) avec ou sans valorisation de la chaleur (Cogénération) Puits géothermique HT Electricité Musculaire Foudre

2 Parc éolien onshore Parc éolien de Ste Ode février 2003 Parc éolien offshore Middelgrunden (Dk)

3 Petite éolienne (aérogénérateur) Centrale avec bassin de retenue

4 Schéma centrale au fil de l eau Centrale pompage turbinage Une centrale de pompage/turbinage ne produit pas d E-SER. Il s agit d un système de stockage hydraulique de l énergie («Rendement» du stockage = 75%). Centrale de Coo MW m³ et 250 m de dh -8-

5 Systèmes PV dans le bâtiment Installation raccordée au réseau à Ittre 5 modules : 24V; 230 Wc = Wc Onduleur : Wc Centrale solaire capteurs cylindro paraboliques

6 Concentrateur Type Eurodish Plataforma Solar America pour moteur Stirling Centrale solaire Tour avec héliostats

7 Tour solaire Création d un courrant d air permanent par effet cheminée et effet serre. Transformation du courrant d air en électricité. Prototype en Espagne 50 kw. Projet en Australie : Cheminée de 1 km 7 km de diamètre 200 MW

8 Groupe électrogène à partir de biogaz Ferme de Faascht 2 x 80 kw e 2 x 216 kw th 1 GWh d élec/an 0,3 GWh de chaleur utile Gazoélectrogène

9 Chaudière à bois couplée à un moteur Stirling 500 W à 10 kwe Rendement de 85% dont 15 à 20% d électricité. BIOWATT developed by Sunpower Inc.(USA) and licensed to External Power, LLC (USA). This Home Power (Biowatt) is a biomass-fueling Stirling Engine System consisting of a biomass combustion chamber, Stirling engine, linear generator, control system and fuel feeding system, etc. Création de réservoir géothermique Dans zone rocheuse fracturée

10 Pourquoi soutenir l électricité produite à partir de sources d énergie renouvelables? Pq soutenir l E-SER Protéger l environnement (en comparaison avec les centrales classiques) (Gaz de combustion, gestion des déchets, facteur risque); Améliorer la compétitivité du secteur de l énergie renouvelable (marché en pleine croissance, secteur créateur de richesses); Améliorer la cohésion sociale et économique (renforcement de l activité économique et de l emploi); Sécuriser et diversifier l approvisionnement énergétique; A terme, la part des ER sera de plus en plus importante, autant s y préparer dès à présent : Pétrole: 40 ans; Charbon: 300 ans; Gaz naturel: 60 à 100 ans; Uranium 235: 40 à 60 ans Soutenir la filière au même titre que les autres filières. Peut-on soutenir l électricité verte dans le marché commun? Certaines catégories d aides sont compatibles avec le marché commun, notamment les aides en faveurs de l environnement dont les énergies renouvelables et les économies d énergie. Les critères de compatibilité sont définis par l Encadrement communautaire des aides d État pour la protection de l environnement (remédier ou prévenir les atteintes au milieu ou encourager l utilisation rationnelle des ressources). Ils permettent de couvrir la différence entre le prix de revient des production ER et le coût du marché. Encadrement communautaire (2001/C37/03) des aides d État pour la protection de l environnement - JO 03/02/ La Commission considère que les actions en faveur des économies d énergie et des énergies renouvelables entrent également dans la catégorie des actions en faveur de la protection de l environnement 6. Définition SER et E-SER 32. pour les investissements réalisés en faveur de ces énergies (ER), le taux de base de l aide est de 40% des coûts éligibles Bonus 37. Dans le domaine des ER, les coûts d investissement éligibles correspondent aux surcoûts supportés par l entreprise par rapport à une installation de production d énergie traditionnelle de même capacité en terme de production effective d énergie. 56. des aides au fonctionnement peuvent être justifiées pour couvrir la différence entre le coût de production de l énergie produite à partir de sources d énergies renouvelables, et le prix de marché de cette énergie. Option 1 Prix de rachat qui compense la différence Option 2 Marchédes CV Option 3 Coûts externes évités (max 5cEUR/kWh) -21- Option 4 - Standard

11 Dans quel cadre soutenir l électricité produite à partir de sources d énergie renouvelables? Contexte international et européen Protocole de Kyoto Réduction des émissions de gaz à effet de serre (UE : 8%, B:7,5%) Mécanismes de flexibilité (Regroupement - Marché de permis d émission MDP) Directive 96/92 - Marché communautaire de l électricité (Libéralisation, mais article 3, 2 «Etats Membres peuvent imposer aux entreprises du secteur électrique des OSP») Livre Blanc COM (97) 599 établissant une stratégie (objectif commun de 12% en 2010) et un plan d action communautaire (campagne de décollage: PV, Éolien, Biomasse et 100 communautés) 26 novembre 1997 Encadrement communautaire (2001/C37/03) des aides d État pour la protection de l environnement - JO 03/02/2001 Directive 2001/77/CE relative à la promotion de l électricité produite à partir de sources d énergies renouvelables (SER) 27 septembre 2001 Livre Blanc COM(97)599 établissant une stratégie 26/11/ Cadre général (Intro, Situation actuelle, Stratégie) La part de 6% est médiocre Les SER peuvent réduire la dépendance vis-à-vis des importations, contribuer activement à la création d emplois (PME), devenir un moteur du développement régional La croissance escomptée de la consommation d énergie dans le monde offre des débouchés prometteurs aux industries européennes qui occupent le marché des ER Le grand public préfère le développement des SER à celui de toute autre source d énergie Des mesures d accompagnement adaptées sont nécessaire en vue de favoriser le développement des ER Le prix de l énergie correspondant au cycle des combustibles conventionnels ne reflète pas actuellement l ensemble des coûts objectifs, y compris le coût externe pour la société des dommages causés à l environnement par l utilisation de ces combustibles Les technologies innovatrices souffrent du manque de confiance que manifestent les investisseurs, les pouvoirs publics et les utilisateurs, dû à la méconnaissance de leur potentiel technique et économique et à la résistance générale aux changements et aux idées nouvelles. Une stratégie globale de développement est devenue indispensable. -23-

12 Directive 2001/77/CE relative à la promotion de l électricité produite à partir de SER 27/09/01 Objet Définitions Objectifs indicatifs nationaux (UE-15 : 97_13,9% 2010_22%) Régimes de soutien Garantie d origine Procédures administratives Questions relatives au réseau Rapport de synthèses Transposition Entrée en vigueur Quelles mesures de soutien? Information et sensibilisation Instruments volontaires Instruments de nature régulatrice Choix des normes techniques et des procédures administratives Amélioration des conditions de raccordement Instruments économiques Subventions à la recherche et développement et à la démonstration Subventions à l investissement Prises de participation des autorités aux investissements Avantages fiscaux (Taxe Énergie/CO 2, Réduction des taxes dont la TVA, Exonération fiscale, ) Subsides aux études de faisabilité Régimes de soutien à la production d électricité renouvelable o Régimes de prix et/ou de primes fixes accordés aux producteurs o Régimes des primes fixes accordés aux consommateurs o Régimes des quotas par appel d offre o Régimes des quotas par un marché de certificats verts o Régimes volontaires Marketing vert o Régimes mixtes

13 Principe du marché des certificats verts e - Marché de l'électricité A Marché des certificats verts B Revenu pour le producteur e-ser : A + B Certification Le régulateur accorde des CV aux producteurs ER agréés sur base de la prod E-SER Organisation du marché des certificats verts Régulateur impose des quotas de CV aux distributeurs ( Création marché des CV) Amende pour le non respect du quota. ( Prix maximum) Obligation de rachat des CV à un prix minimum ( Prix minimum). Prix d achat du CV définit par le marché. Quels sont les impacts et conséquences pour les entreprises wallonnes de production décentralisée? Les mécanismes des certificats verts Marché physique (Via réseau électrique) E (kwh) FOURNISSEURS P (Prix kwh selon marché de l élec.) Revenu A = E x P(kWh) Revenu B = N x Q (CV) CLIENT FINAL Production électricité verte Garantie d origine CV Marché virtuel N (Certificats verts) CWaPE Revenu producteur vert = A + B FOURNISSEURS Q (Prix du CV selon marché des CV) 3% en % en 2004 QUOTA ou PENALITE

14 Flux physiques et financiers Secteur électrique: flux physique Le réseau de transport est maillé Le réseau de distribution est en étoile Production centralisée Réseau de transport Réseau de distribution Production décentralisée Consommateur final (gros) Consommateur final (petit) Flux physiques et financiers Secteur électrique: flux financier R = le tarif de raccordement (P) U = le tarif d utilisation (E) (E) F = le prix de la fourniture (le réseau n intervient pas!) E = le le tarif tarif d équilibre (uniquement (uniquement si si déséquilibre) déséquilibre) Producteur centralisé R R R U GRT U GRD U Producteur décentralisé R U U R F (E) Consommateur final (gros) (E) Consommateur final (petit) (E) F F (E) Fournisseur (E) F Responsable d équilibre

15 Obligation de rachat par le GRT (Selon l AR du ) Obligation de rachat Prix de rachat fonction de la technologie de production: éolien off-shore 90 /MWh éolien on-shore 50 /MWh hydro 50 /MWh solaire 150 /MWh autre (biomasse) 20 /MWh Obligation via l aide à la production en RW (CWaPE) Prix de rachat du CV: 65 /MWh Belgium = 1 federal administration and 3 regions Brussels Flanders Wallonia

16 Dans quel cadre légal soutenir l électricité produite à partir de sources d énergie renouvelables (2)? Contexte belge Loi du 29 avril 1999 (MB 11/05/1999) - art. 7 (Volume minimum et mécanisme financier de soutien) Contexte régional flamand Décret relatif à l organisation du marché régional de l électricité du 17/07/2000 (MB 22/09/2000) Contexte régional wallon Décret relatif à l organisation du marché régional de l électricité du 12/04/2001 (MB 01/02/2001) Contexte régional bruxellois Ordonnance relative à l organisation du marché de l électricité en RBC du 19/07/2001 (MB 17/11/2001) Notes complémentaires Article de loi : «Encadrement communautaire des Aides d Etat pour la protection de l environnement» 2001/c37/03 JO 02/02/2001 Article : «Livre blanc sue les énergies renouvelables» Commission européenne COM(97)599 Article de loi : «Directive relative à la promotion de l E-SER» 2001/77/CE JO 27/10/2001 Exposé : «L énergie verte en Wallonie» Francis Ghigny, CWaPE, 31/03/2003 Article : «Le régime des certificats verts» CWaPE, Version juin

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Commission wallonne pour l Energie Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Séminaire CMS DeBacker Bruxelles, Auditoire FEB, le 20 octobre 2010 Francis GHIGNY Président de la

Plus en détail

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be Objets de l asbl ventplus@gmail.com www.ventplus.be Etudier les possibilités d implantation de tout système de production d énergie renouvelable et en favoriser l implantation et le développement. Etudier

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

Energie : Economie et Politique(s)

Energie : Economie et Politique(s) Energie : Economie et Politique(s) Jean-Pierre Hansen 1 1. À propos de l énergie en général Energie et Environnement Le couple qui influencera le plus nos situations individuelles et collectives dans les

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Renouvelable et URE dans la transition énergétique

Renouvelable et URE dans la transition énergétique Renouvelable et URE dans la transition énergétique Energie: Consommation et service Un équilibre 100% renouvelable Energies Renouvelables Utilisation rationnelle de l énergie - URE Liens utiles APERe et

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Ouverture des marchés de l électricité et du gaz

Ouverture des marchés de l électricité et du gaz Ministère de la Région Wallonne Ouverture des marchés de l électricité et du gaz Cabinet du Ministre des Transports, de la Mobilité et de l Energie Rue des Brigades d Irlande, 4 5100 JAMBES Contact : Madame

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2009/14 - Traitement comptable des certificats d électricité écologique et de cogénération Introduction Avis du 16 décembre 2009 La Commission a été interrogée

Plus en détail

Libéralisation des marchés de l électricité et du gaz en Région de Bruxelles-Capitale

Libéralisation des marchés de l électricité et du gaz en Région de Bruxelles-Capitale Libéralisation des marchés de l électricité et du gaz en Région de Bruxelles-Capitale Michel Quicheron 1 Structure de l exposé (1) Partie théorique La libéralisation: Quoi? Pourquoi? Quand? Les acteurs

Plus en détail

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz لجنة ضبط الكھرباء و الغاز Journée d information organisée par RENAC Berlin le 28 mai 2014 AHK (26 février 2013, Berlin Allemagne) Cadre réglementaire

Plus en détail

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

ENERGIE ET AIDES AUX ENTREPRISES

ENERGIE ET AIDES AUX ENTREPRISES ENERGIE ET AIDES AUX ENTREPRISES SERGE SWITTEN LE CADRE GENERAL, LES PRINCIPES La société d économie mixte qui est la nôtre, en Belgique et dans les autres pays de l UE, allie la liberté d entreprendre

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

Droit de l énergie et immobilier. Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia

Droit de l énergie et immobilier. Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia Droit de l énergie et immobilier Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo Tél.:

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition?

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Jehan Decrop Cellule énergie, cabinet Nollet Programme Chaleur verte: quels objectifs? Mécanismes de soutien actuels Région wallonne: quelles perspectives?

Plus en détail

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz Commission wallonne pour l Energie Le soutien à l injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel en Région wallonne : point provisoire de la situation Thierry COLLADO Ingénieur Technique Gaz Valbiom

Plus en détail

Centrale de cogénération biomasse «RENOGEN» dans le zoning durable de Amel

Centrale de cogénération biomasse «RENOGEN» dans le zoning durable de Amel Cogénération biomasse dans l industrie et sur les réseaux de chaleur retour d expérience depuis la Belgique: Centrale de cogénération biomasse «RENOGEN» dans le zoning durable de Amel 18 septembre 2007

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE D3 ÉNERGIE ÉOLIENNE, HYDRO- ÉLECTRIQUE, COMBUSTIBLE BIOMASSE, GÉOTHERMIQUE

PRIME ÉNERGIE D3 ÉNERGIE ÉOLIENNE, HYDRO- ÉLECTRIQUE, COMBUSTIBLE BIOMASSE, GÉOTHERMIQUE PRIME ÉNERGIE D3 ÉNERGIE ÉOLIENNE, HYDRO- ÉLECTRIQUE, COMBUSTIBLE BIOMASSE, GÉOTHERMIQUE (hors cogénération) Décision du 24 octobre 2013 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

investissement territorial dans les projets photovoltaïques

investissement territorial dans les projets photovoltaïques investissement territorial dans les projets photovoltaïques Les missions du groupe Caisse des Dépôts La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l'intérêt

Plus en détail

Energies nouvelles et cogénération

Energies nouvelles et cogénération Energies nouvelles et cogénération Quand protéger l environnement devient rentable Ismaël Daoud Facilitateur en Cogénération de la Région wallonne COGENSUD asbl & ICEDD asbl ExpoForum Solutions Energie

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Plan de la présentation. Pour comprendre et agir sur «sa» facture d électricité ou de gaz, il faut un peu d histoire LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

Plan de la présentation. Pour comprendre et agir sur «sa» facture d électricité ou de gaz, il faut un peu d histoire LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Plan de la présentation LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Soirée d information 07 Février 2012 Guides Énergie Neupré Le pourquoi de cette soirée. Un peu d histoire. Les acteurs. Lire et comprendre sa facture. Décomposition

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Structure de la présentation. Cours de Sustainable Energy. Energies renouvelables en Belgique

Structure de la présentation. Cours de Sustainable Energy. Energies renouvelables en Belgique Cours de Sustainable Energy Energies renouvelables en Belgique Avril 2014 Dr. Ir. Raoul NIHART Structure de la présentation 1. Présentation de EDF Luminus 2. Les énergies renouvelables Introduction Description

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Une expertise au service de tous www.apere.org

Une expertise au service de tous www.apere.org Energie: Services et consommation Nous subissons les prix internationaux Prix d achat de l énergie (ménages, entreprises) L énergie est un produit subsidié (Pq? Comment?) Pour une transition 100% ER Liens

Plus en détail

Contexte. Aides. News. Réf.

Contexte. Aides. News. Réf. Contexte Aides News Réf. Libéralisation des marchés de l énergie Contexte Aides Contexte général News Journée 1 : Réf. Agenda de la formation" I. Prix de l énergie! II. Contexte institutionnel de l énergie

Plus en détail

L énergie durable est à venir

L énergie durable est à venir L énergie durable est à venir MARIE C H RISTINE MARGHEM M I N I S T R E D E L É N E R G I E, D E L E N V I R O N N E M E N T E T D U D É V E LO P P E M E N T D U R A B L E C E R C L E D E WA L LO N I E,

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre 5 février 2010 Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre L évolution du bouquet énergétique français vers une économie faiblement carbonée

Plus en détail

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION SERVICE REGULATION AVIS SR-20041223-32 concernant la reconnaissance des certificats verts wallons en vue de permettre leur comptabilisation pour l obligation de quota de certificats verts mise à charge

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie

Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie Energ@tic, 11 février 2008 Michel Huart, APERe asbl Plan de l exposé Qu est ce que l énergie? Comment la consomme-t-on? Qu est ce que

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par L entreprise face aux défis de l énergie et du changement climatique par Philippe Delaisse LE BIG BANG un prodigieux déferlement d énergie LE SOLEIL. 20 milliards de milliards de centrales nucléaires 4.10

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

LE REGULATEUR BRUXELLOIS POUR L'ENERGIE

LE REGULATEUR BRUXELLOIS POUR L'ENERGIE Rapport sur le fonctionnement du marché des certificats verts, des garanties d origine et du système de reconnaissance des certificats verts wallons 2013 LE REGULATEUR BRUXELLOIS POUR L'ENERGIE 4 Rapport

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

ENERGIE. L électricité verte

ENERGIE. L électricité verte ENERGIE L électricité verte Pendant longtemps, on a produit et utilisé l électricité sans se préoccuper outre mesure de son origine et de son mode de production. L inquiétude croissante concernant l évolution

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Hôpitaux, 1 er décembre 2010 Namur UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL Sommaire Subsides de la Région Wallonne Subside en Région

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Auteur: International Network for Sustainable Energy Europe (INFORSE-Europe), Juin 2010. Dans le cadre du développement d un «Vision Globale»

Plus en détail

La date d entrée en vigueur des articles 21, 1er, 4, 22, alinéa 2, 24, 3 et 4, et 28 est stipulée à l article 32. CONSOLIDATION OFFICIEUSE

La date d entrée en vigueur des articles 21, 1er, 4, 22, alinéa 2, 24, 3 et 4, et 28 est stipulée à l article 32. CONSOLIDATION OFFICIEUSE 30 NOVEMBRE 2006. (Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la promotion de l électricité produite au moyen de sources d énergie renouvelables ou de cogénération - AGW du 20 décembre 2007, art. 2) (M.B.

Plus en détail

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex La cogénération : une technologie énergétique pour Bruxelles, rentable pour le portefeuille, l'emploi et l'environnement L énergie

Plus en détail

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB Module 1 Introduction générale g à la PEB Performance Energétique des Bâtiments Introduction Contenu 1. Le contexte de la PEB L ordonnance Le conseiller 2. Environnement énergétique Accès et prix de l

Plus en détail

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Les quotas et certificats échangeables sont un moyen

Les quotas et certificats échangeables sont un moyen AIR ET BRUIT Par Armelle SANDRIN Avocat à la Cour Shearman & Sterling LLP Les certificats verts : une méthode d incitation à la production d énergies renouvelables BDEI 259 Les certificats verts sont des

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Acteo Solutions. Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers. Historique de la filière La RW pionnière du PV

Acteo Solutions. Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers. Historique de la filière La RW pionnière du PV Acteo Solutions Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers Par Xavier Walhin Acteo Solutions Lieu : Assemblée Générale de la FIWAP Date : 9 mars 2010 Gère des projets

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

AVIS CG110216-051 CONSEIL GENERAL COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ. relatif

AVIS CG110216-051 CONSEIL GENERAL COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ. relatif Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ CONSEIL GENERAL AVIS

Plus en détail

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation 1 Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation Conférence de presse du Ministre de l Economie et du Commerce extérieur Luxembourg, le 22

Plus en détail

Formation des Responsables Energie en Région de Bruxelles-Capitale

Formation des Responsables Energie en Région de Bruxelles-Capitale Formation des Responsables Energie en Région de Bruxelles-Capitale Aides et subventions aux études et investissements en Région de Bruxelles-Capitale Xavier Meersseman Facilitateur Energie Secteur Tertiaire

Plus en détail

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV)

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Technologies associées aux énergies renouvelables Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Exposé n 05 du cours ENER002 «Energies non conventionnelles» Bruxelles, 25 octobre 2005 Professeur : ir Michel Huart

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation La cogénération: Principe Technologies disponible Certificats verts Aides Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération pour la Région de Bruxelles Capitale Confédération Construction - Bruxelles le 4 novembre

Plus en détail

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Forum suisse de l énergie Manifestation de session, 20 juin 2013 Michael Wider, Directeur Generation,

Plus en détail

L innovation technologique au service de l environnement

L innovation technologique au service de l environnement L innovation technologique au service de l environnement «Il est important de réaliser que dans la physique d'aujourd'hui, nous n'avons aucune connaissance de ce que l'énergie est» Richard Feynman, 1967

Plus en détail

Les ressources naturelles au service d une énergie décentralisée : Éléments de prospective pour la région Limousin

Les ressources naturelles au service d une énergie décentralisée : Éléments de prospective pour la région Limousin Les ressources naturelles au service d une énergie décentralisée : Éléments de prospective pour la région Limousin Sylvain LE ROUX, Docteur en géographie, Directeur d ENCIS Energies vertes Colloque : L

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Certificats verts : à poursuivre ou à réformer?

Certificats verts : à poursuivre ou à réformer? Certificats verts : à poursuivre ou à réformer? Fabienne Collard L e système des certificats verts a été établi afin de promouvoir la production d électricité renouvelable : énergie solaire, éolienne et

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française

Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française Emploi, bilan carbone, balance commerciale, recettes publiques 11 janvier 2013 BIPE 2012 Evaluation de l impact économique de la

Plus en détail

Les changements climatiques : les outils

Les changements climatiques : les outils Les changements climatiques : les outils Structure de l exposl exposé Les réponses au niveau international : Protocole de Kyoto Politique européenne Les réponses en Belgique Mise en œuvre en Région Wallonne:

Plus en détail

la micro-cogénération au bois sort de l ombre

la micro-cogénération au bois sort de l ombre Références Biomasse : la micro-cogénération au bois sort de l ombre Le contexte énergétique actuel, favorable aux énergies renouvelables, amène un regain d intérêt pour le bois-énergie, comme en témoigne

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

APPUIS AUX ENTREPRISES EN MATIERE D ENERGIE

APPUIS AUX ENTREPRISES EN MATIERE D ENERGIE APPUIS AUX ENTREPRISES EN MATIERE D ENERGIE Igretec - 28 mai 2009 Service public Wallonie Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie - DGO4 Département

Plus en détail

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole Délégation "Enjeux du développement durable" 10 mars 2010 Contribution de Manoel DIALINAS et Alain-Louis GOURDY Complément d'information

Plus en détail

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES MICRO-COGENERATION Etat des lieux de la filière micro-cogénération en France Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour le déploiement de cette filière SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES

Plus en détail

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 Un certain nombre de contradictions importantes dans la politique menée actuellement influencent significativement les marchés de l électricité et du gaz.

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et

Plus en détail

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations PRESENTATION DU CDER Institution publique sous la tutelle du Ministère de l Énergie et des Mines Création du

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Juillet 2013. La politique de développement des énergies renouvelables

COUR DES COMPTES. Juillet 2013. La politique de développement des énergies renouvelables COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Juillet 2013 La politique de développement des énergies renouvelables g Avertissement Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et l utilisation

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

Marché de l énergie et régulation

Marché de l énergie et régulation Commission wallonne pour l Energie Marché de l énergie et régulation Fondements et défis pour l avenir ELEC0018-1, ULG Liège, le 4 novembre 2013 Frédéric Tounquet Conseiller - marchés du gaz et de l électricité

Plus en détail

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique»

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Nom Gérard MESTRALLET, Président Directeur Général Jean -Pierre HANSEN, Directeur Général

Plus en détail