CENTRALES HYDRAULIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRALES HYDRAULIQUES"

Transcription

1 CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des chutes d eau (fleuves, rivières, lacs, mers), pour la transformer en énergie électrique. L hydroélectricité est une énergie renouvelable. Il existe 2 sortes de centrales hydrauliques : Les centrales au fil de l eau qui utilisent la force du courant : elles turbinent en continu l eau descendant des rivières. Les centrales à accumulation : l eau est stockée dans un lac retenu par un barrage. Lorsqu il y a un besoin en électricité, on ouvre les vannes. Grâce à une différence de hauteur, l eau s écoule et est conduite à travers à une turbine. Cette méthode permet d ajuster la production électrique à la demande des consommateurs. On peut y ajouter la STEP (Station de transfert d énergie par Pompage), qui n est pas une centrale hydraulique de production à proprement dit. La STEP est un des rares moyens de stocker l électricité en quantité importante. Comment ça marche L énergie cinétique du courant d eau (centrale au fil de l eau), ou l énergie potentielle de la chute d eau (barrage), est transformée par une turbine en énergie mécanique, elle-même transformée en énergie électrique par un alternateur. La STEP utilise l électricité en surplus produite par d autres centrales, pour remonter par pompage l eau d un bassin inférieur vers un bassin supérieur. L eau ainsi stockée en hauteur peut être redescendue pour faire tourner une turbine, et convertir l énergie potentielle gravitationnelle de l eau en électricité, au moment désiré. Toutefois, les STEP consomment un peu plus d électricité pour le pompage qu elles n en restituent en mode production. La perte d électricité lors de ce transfert est d environ 20 à 30%. 1/9

2 CENTRALES AU FIL DE L EAU PRODUCTION ENJEUX SOCIO-ECONOMIQUES PRODUCTION Puissance produite Les centrales au fil de l eau utilisent le débit du fleuve, et fournissent une électricité à faible coût. La puissance délivrée dépend du débit du fleuve. Leur capacité peut aller de moins de 1 mégawatt (mini centrales hydroélectriques) à plusieurs centaines de mégawatts. Contraintes géographiques Les centrales au fil de l eau sont installées principalement en plaine, sur les fleuves et rivières. Exploitation Peu modulables et difficiles à arrêter, les centrales au fil de l eau produisent de l électricité fatale, utilisée en base, offrant une production constante et fiable. Cependant, en cas de grande sécheresse, si le débit du fleuve est réduit, la production hydroélectrique peut être interrompue. Tension produite En France, la production au fil de l eau injecte sur le réseau une puissance de 3000 à 4000 MW en permanence. L hydroélectricité venant des petites centrales au fil de l eau est consommable localement, et peut alimenter des sites isolés en zone rurale. Proches des consommateurs, ces centrales contribuent à limiter les pertes sur le réseau, en évitant le transport sur de longues distances. Raccordement L hydraulique de faible puissance (inférieure à 12 MW) peut être injectée directement dans le réseau de distribution en moyenne tension (MT). Au-delà, elle peut être injectée dans le réseau de transport en haute ou très haute tension (HT - THT). 2/9

3 CENTRALE AU FIL DE L EAU Ressources La production au fil de l eau ne consomme ni eau ni combustibles fossiles, elle utilise une source d énergie primaire renouvelable et inépuisable (le courant). Pollution Les centrales au fil de l eau ne produisent ni émission de CO2, ni rejets polluants, ni déchets. Impacts sur la biodiversité Le franchissement des turbines des centrales hydroélectriques provoque une mortalité importante des populations de poissons migrateurs (saumons, truites de mer, anguilles). Des solutions techniques existent pour réduire cette mortalité, sans l annuler totalement (grilles fines empêchant l accès aux turbines, turbines «ichtyo-compatibles», à faible vitesse de rotation et formes de pâles particulières, arrêt du turbinage en période de pic de migration, dispositifs de capture-transport ). Solutions pour limiter les impacts Au niveau européen, la directive cadre sur l eau (DCE) impose un objectif de bon état écologique des cours d eau pour 2015, la richesse de la biodiversité étant l un des indicateurs de ce «bon état». Au niveau national, un plan de gestion pour l anguille a été lancé en Depuis trente ans, des recherches appliquées ont lieu, visant à offrir un large panel de solutions techniques pour limiter les impacts des ouvrages hydroélectriques. ENJEUX SOCIO-ÉCONOMIQUES Impacts socio-économiques L hydroélectricité au fil de l eau est une source d énergie sûre, propre (ni CO2, ni déchets, ni polluants), peu chère, proche des consommateurs, ce qui soutient le réseau de distribution, tout en limitant les pertes en ligne. Elle contribue au développement des énergies renouvelables. La construction et l exploitation de la centrale créent des emplois locaux et assurent des revenus aux petites communes. Perspective d avenir L objectif est actuellement de réaliser l optimum énergie-environnement : les meilleures technologies sont utilisées pour concilier efficacité au niveau de la production électrique, et reconquête de la qualité écologique des cours d eau. 3/9

4 CENTRALE DE BARRAGE PRODUCTION ENJEUX SOCIO-ECONOMIQUES PRODUCTION Puissance produite Les barrages créent une retenue d eau (appelée réservoir), qui retient l écoulement naturel de l eau. Une hauteur de chute est créée entre l eau accumulée et la turbine, placée dans la centrale, en contrebas. Via une conduite forcée, l eau est acheminée sur le couple turbine-alternateur, ce qui produit l hydroélectricité. La puissance de la centrale dépend de la hauteur de chute et du débit. Plus ceux-ci sont élevés, plus la puissance délivrée sera importante. Elle peut aller de quelques dizaines à plusieurs centaines de mégawatts. Contraintes géographiques Les barrages sont réalisés généralement en moyenne et haute montagne. Exploitation Modulables et capables de fournir rapidement de grandes quantités d électricité, les barrages sont utilisés en période de pointe, durant les heures de plus forte consommation (pics journaliers en période de grand froid, production de secours en cas de panne d une autre centrale). Les barrages sont un atout important pour ajuster la production à des variations importantes et rapides de la demande. Tension produite</h2> A partir de l énergie mécanique fournie par la turbine, l alternateur produit un courant alternatif. Raccordement La tension est élevée par un transformateur en sortie de centrale, pour rejoindre le réseau de transport en haute et très haute tension. Le barrage est précieux pour ajuster la production à la demande. 4/9

5 CENTRALE DE BARRAGE Ressources L hydroélectricité de barrage provient d une source d énergie primaire renouvelable et inépuisable, l énergie hydraulique des chutes d eau. Pollution Les centrales de barrage ne produisent ni émissions de CO2, ni rejets polluants, ni déchets. Impacts sur la biodiversité L impact environnemental d un barrage varie selon la taille et le type d ouvrage mis en place (exploitation de chute d eau naturelle, ou retenue créée artificiellement). Quand le barrage empêche la continuité écologique du cours d eau, il modifie son écosystème, en faisant obstacle au déplacement des espèces aquatiques et à celui des sédiments. Cette modification du milieu entraîne une altération importante de la qualité de l eau et de la biodiversité (flore et faune aquatique). On observe alors la régression, voire le risque de disparition de certaines espèces (anguilles, esturgeons, saumons sauvages), qui n ont plus accès aux zones de reproduction ou d alimentation. Dans les régions tropicales, ou lorsque une retenue d eau artificielle est réalisée en plaine, les barrages provoquent déforestation, inondation de terres agricoles, ou déplacement de population. Lorsque terres ou forêts sont inondées artificiellement, de la biomasse en grande quantité se décompose sous les flots, en émettant du CO2 et du méthane (gaz près de 10 fois plus réchauffant pour le climat que le CO2). Solutions pour limiter les impacts Au niveau européen, la Directive Cadre sur l Eau (DCE) impose un objectif de bon état écologique des cours d eau pour 2015, la richesse de la biodiversité en faisant partie. Au niveau national, un plan d action pour la restauration de la continuité écologique des cours d eau a été lancé en 2009, ainsi qu un plan de gestion pour l anguille. Depuis trente ans, des recherches appliquées ont lieu, visant à offrir un large panel de solutions techniques, adaptées à diverses situations, pour limiter les impacts des ouvrages hydroélectriques. 5/9

6 CENTRALE DE BARRAGE ENJEUX SOCIO-ÉCONOMIQUES Impacts socio-économiques </h2> L hydroélectricité de barrage, souple et facile à commander, est essentielle pour ajuster la production aux variations de la demande, et fournir une énergie propre et renouvelable. Elle contribue au développement économique local. Le barrage peut devenir un pôle d attraction touristique (loisirs nautiques, pêche). Son lac peut devenir un lieu d accueil pour les oiseaux migrateurs. Le barrage participe à la maîtrise des crues, il peut améliorer l irrigation des terres environnantes ou réguler la variation saisonnière du débit. Le régime d écoulement modifié peut être un avantage pour certains, tandis qu il représente un inconvénient pour d autres. Perspective d avenir Aujourd hui, la recherche en sciences environnementales, de plus en plus développée, fournit des outils aux hydroélectriciens pour mesurer l impact d un projet de barrage. Le cadre législatif impose également des réglementations strictes, imposant le respect de l environnement naturel et social. 6/9

7 STEP STOCKAGE ENJEUX SOCIO-ECONOMIQUES STOCKAGE Puissance restituable L électricité ne pouvant se stocker directement en tant que telle, la STEP convertit l électricité en surplus en énergie potentielle de l eau, en stockant l eau. En cas d appel de puissance, l énergie potentielle de l eau est à nouveau convertie en électricité. Les stations de transfert d énergie (STEP) sont indispensables dans le système électrique. Elles permettent de transférer l énergie produite en surplus aux heures de faible consommation, pour la restituer quand la demande augmente. Le rendement énergétique du cycle de stockage est de l ordre de 75%, c est-à-dire que pour 1 MWhe utilisé en heure creuse pour remonter de l eau dans le réservoir supérieur, 0,75 MWhe pourra être restitué lors du turbinage de cette eau. La puissance de la centrale dépend du volume de ses réservoirs (eau stockée pour quelques heures à quelques dizaines d heures de marche en continu), et de la hauteur du dénivelé : 1 m3 d eau à une altitude de 100 m a une énergie potentielle de 0,272 kwh. La puissance en turbinage peut aller de 300 à 3000 MW. Contraintes géographiques Les STEP nécessitent un dénivelé entre le bassin supérieur et le bassin inférieur de quelques dizaines à quelques centaines de mètres. Elles sont généralement construites en montagne, mais une falaise ou une colline peuvent faire l affaire. D importants volumes d eau sont nécessaires. Exploitation Modulables et capables de fournir rapidement de grandes quantités d électricité, les STEP sont utilisées pour ajuster la production aux variations importantes de la demande (jour/nuit, été/hiver, pics de consommation). Les STEP jouent aussi un rôle essentiel pour compenser les variations de production des énergies renouvelables intermittentes, ou pour compenser le manque de souplesse d autres énergies de base (nucléaire, hydraulique fil de l eau). Grâce aux STEP, il est possible d atteindre un mix électrique composé en grande partie d énergies renouvelables intermittentes. 7/9

8 LA STEP Tension produite A partir de l énergie mécanique fournie par la turbine, l alternateur produit un courant alternatif. Raccordement La tension est élevée par un transformateur en sortie de centrale, pour rejoindre le réseau de transport en haute et très haute tension. La STEP est précieuse pour ajuster la production à la demande et maintenir l équilibre du réseau. Ressources Si la STEP exploite pour son fonctionnement une énergie renouvelable (l énergie potentielle de l eau), l électricité stockée et restituée peut être d origine renouvelable ou non renouvelable. Cependant, les STEP permettent d intégrer davantage d énergies renouvelables fatales dans le parc de production, car elles compensent facilement les variations de ces productions intermittentes. Ainsi, si un parc éolien se met à produire en quantité alors que la demande est faible, l électricité produite peut être mise en réserve en attendant une demande plus importante. Pollution Les STEP ne produisent ni émission de CO2, ni rejets polluants, ni déchets. 8/9

9 LA STEP Impacts sur la biodiversité L impact environnemental d une STEP, comme pour le barrage, varie selon la taille et le type d ouvrage mis en place (exploitation de cours d eau naturel, ou retenues créées artificiellement). Il existe deux types de STEP : les STEP «pures», fonctionnant en circuit fermé, sans apport d eau extérieur, et les STEP «mixtes», qui utilisent le flux naturel d un cours d eau. Les deux bassins sont alors délimités par un barrage. Quand le barrage empêche la continuité écologique du cours d eau, la modification de l écosystème entraîne la régression, voire le risque de disparition d espèces aquatiques. Lorsque la retenue nécessite l inondation de terres agricoles, de forêts, les impacts environnementaux et sociaux sont importants. Solutions pour limiter les impacts Aux niveaux national et européen, dans une perspective de Développement Durable, le cadre législatif impose la limitation des impacts environnementaux et sociaux des ouvrages hydroélectriques. ENJEUX SOCIO-ÉCONOMIQUES Impacts socio-économiques </h2> La STEP est un atout important pour intégrer la production des énergies renouvelables intermittentes. Sans elle, l énergie fatale produite lorsque la demande est faible serait perdue. De plus, lors des pics de consommation, l électricité se vend à un prix élevé, car elle provient généralement des centrales facilement modulables, qui utilisent les combustibles fossiles : la STEP permet de fournir une énergie moins chère et moins polluante lors des pics. Perspective d avenir A l avenir, le développement des STEP nécessitera un impact environnemental faible. Le développement des STEP marines, couplées à des unités de production utilisant les énergies marines, est une solution d avenir, recommandée par l AIE. Une STEP marine nécessite un dénivelé d environ cent mètres, grâce à une falaise en bord de mer. En France, la Normandie, la Bretagne et la côte méditerranéenne offrent des sites propices aux STEP marines. 9/9

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE Introduction Le projet Nant de Drance consiste à construire une centrale de pompage-turbinage dans une caverne située entre les deux lacs de retenue existants d Emosson

Plus en détail

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème Les éoliennes Synthèse du travail des élèves de 4 ème Année 2013 Collège du Chinchon Sommaire I. Introduction II. Développement 1) Principe de fonctionnement & définition 2) Les différentes éoliennes 3)

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Qu est-ce que l ADUR?

Qu est-ce que l ADUR? Qu est-ce que l ADUR? L ADUR est une association professionnelle qui regroupe : Les exploitants de petites centrales de Suisse romande Des fournisseurs d équipements de ces installations Des représentants

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole Délégation "Enjeux du développement durable" 10 mars 2010 Contribution de Manoel DIALINAS et Alain-Louis GOURDY Complément d'information

Plus en détail

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété I. Les moyens de production de l électricité : L énergie électrique peut être produite

Plus en détail

CENTRALES THERMIQUES A FLAMME

CENTRALES THERMIQUES A FLAMME CENTRALES THERMIQUES A FLAMME FONCTIONNEMENT Les centrales thermiques à flamme transforment en électricité une énergie mécanique obtenue à partir d une énergie thermique. L énergie thermique provient de

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

L innovation technologique au service de l environnement

L innovation technologique au service de l environnement L innovation technologique au service de l environnement «Il est important de réaliser que dans la physique d'aujourd'hui, nous n'avons aucune connaissance de ce que l'énergie est» Richard Feynman, 1967

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR L ECONOMIE DES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) La transition énergétique envisagée par les pouvoirs publics vise un développement significatif

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité Juin 2014 Synthèse Colonne vertébrale du système électrique, le réseau de transport d électricité est un atout central

Plus en détail

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS La Directive Cadre sur l Eau (DCE, n 2000/60/CE) fixe comme objectif pour 2015 l atteinte du bon état ou du bon potentiel écologique des eaux de surface. Ces états écologiques sont appréciés par la qualité

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT

EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT Une électricité bas carbone et compétitive est un formidable atout pour décarboner l économie. EDF, électricien responsable, partenaire officiel de la conférence Paris

Plus en détail

La production de l électricité

La production de l électricité Chap.1 La production de l électricité 1 ) Comment fabriquer l électricité? 1 Présentation de l éolienne : L'énergie éolienne est produite par la force du vent exercée sur les pales, les faisant tourner

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI?

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? Le développement durable, c est le développement citoyen On en entend beaucoup parler, surtout quand on parle de progrès ou d énergie. Pourquoi? Parce qu on se rend

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Une opération d aménagement touristique durable. Figure 1 : vue d un Mont-Saint-Michel au caractère maritime rétabli

Une opération d aménagement touristique durable. Figure 1 : vue d un Mont-Saint-Michel au caractère maritime rétabli Une opération d aménagement touristique durable Figure 1 : vue d un Mont-Saint-Michel au caractère maritime rétabli Pourquoi un tel projet? «Le rétablissement du caractère maritime du Mont- Saint-Michel

Plus en détail

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES Propose... des mesures et techniques pour faire progresser la maîtrise de l énergie dans le respect de l environnement Association Loi 1901 - à but non lucratif o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ATELIER «Energie géothermique et hydraulique» Lundi 30 avril 2012

COMPTE-RENDU DE L ATELIER «Energie géothermique et hydraulique» Lundi 30 avril 2012 COMPTE-RENDU DE L ATELIER «Energie géothermique et hydraulique» Lundi 30 avril 2012 OUVERTURE Fabrice MATHIVET (chargé de mission climat-énergie au Conseil général) ouvre la séance et rappelle que la première

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

Gymnase de Nyon C d ERN Physique. Table des matières. 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages

Gymnase de Nyon C d ERN Physique. Table des matières. 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages 2 Table des matières 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages 2. Le fonctionnement d une éolienne - page 5 - Les différents types d éoliennes - Technologie - Rendement

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS DU TOUR DES CHAUSSÉES (HESDIN) www.eau-artois-picardie.fr LA CANCHE Longueur principale 89 km Débit moyen (Brimeux) 12 m³/s

Plus en détail

Avis relatif au projet de classement des cours d eau

Avis relatif au projet de classement des cours d eau Avis relatif au projet de classement des cours d eau Voté à l unanimité des membres de l Assemblée Générale de la CCI de région Rhône-Alpes du 27 mars 2013. T. 04 72 11 43 43 F. 04 72 11 43 62 www.rhone-alpes.cci.fr

Plus en détail

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Le défi du changement climatique Glaciers en fonte, élévation du niveau de la mer, diminution des ressources

Plus en détail

L effacement des consommations électriques résidentielles

L effacement des consommations électriques résidentielles L effacement des consommations électriques résidentielles En résumé - En contribuant à la gestion du système électrique, l effacement des consommations résidentielles présente potentiellement de nombreux

Plus en détail

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN)

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Thème : Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) Djibo BOUBACAR (Ph. D), responsable

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Dialogues. au bord de l eau

Dialogues. au bord de l eau Dialogues au bord de l eau Dans le bassin Loire-Bretagne... ISBN (PDF) : 978-2-916869-53-7 C est sur les bords de la Loire, de la Rance, du Loiret, de l Elorn, du Trieux, de la Vilaine, que sont nés et

Plus en détail

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006 L énergie nucléaire : une source incontournable du panachage énergétique Christian Ngô ECRIN 1 Toujours plus Nous vivons dans un monde dominé par les combustibles fossiles puisqu ils représentent environ

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT.

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT. REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE L ENVIRONNEMENT CABINET DU MINISTRE NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION

Plus en détail

LE BARRAGE DES TROIS GORGES EN CHINE, UN CHANTIER PHARAONIQUE POUR QUELS ENJEUX STRATEGIQUES?

LE BARRAGE DES TROIS GORGES EN CHINE, UN CHANTIER PHARAONIQUE POUR QUELS ENJEUX STRATEGIQUES? ETUDE DE CAS I. UN OUVRAGE PHARAONIQUE : LE BARRAGE EN CHIFFRE. 2 3 4 5 6 DES DIMENSIONS PRODIGIEUSES CONSIGNES : En vous servant du texte et des photographies cidessous, identifiez sur l image satellite,

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS 10 ème programme pluriannuel d intervention MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS Pour la période 2013 à 2018 Le conseil d administration de

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES Fonds pour l environnement mondial 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES INTRODUCTION 1. Les systèmes écologiques ou écosystèmes sont responsables des fonctions de

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles

Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles Par moment, la situation devient paradoxale en Europe avec l apparition

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

Les différents modes de production d'électricité

Les différents modes de production d'électricité Les différents modes de production d'électricité La production électrique en Belgique Depuis les développements technologiques de l électricité, au XIXième et XXième siècles, celle-ci est devenue synonyme

Plus en détail

l expert de la géothermie au service des villes durables

l expert de la géothermie au service des villes durables l expert de la géothermie au service des villes durables ÊTRE UTILE AUX HOMMES La géothermie : décryptage La géothermie constitue une formidable ressource énergétique disponible et locale, au plus près

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Energie, puissance et production d énergie

Energie, puissance et production d énergie Energie, puissance et production d énergie Le skateur Un skateur part, à l arrêt du haut de la rampe d un skate parc de hauteur 5 m. La masse du skateur est de 50 kg (on prendra g=10 pour l accélération

Plus en détail

LETTRE OUVERTE à M. Le Président de la République NOS RIVIERES MISES EN GRAVE DANGER PAR DE NOUVELLES POLITIQUES PUBLIQUES

LETTRE OUVERTE à M. Le Président de la République NOS RIVIERES MISES EN GRAVE DANGER PAR DE NOUVELLES POLITIQUES PUBLIQUES LETTRE OUVERTE à M. Le Président de la République NOS RIVIERES MISES EN GRAVE DANGER PAR DE NOUVELLES POLITIQUES PUBLIQUES Monsieur le Président de la République, Nous sommes extrêmement inquiets. Nos

Plus en détail

Les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables. Les énergies renouvelables. Virginie Peeters, février 2010 Une énergie renouvelable est une énergie exploitable par l'homme, de telle manière que ses réserves ne s'épuisent pas. En d'autres termes, sa

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Workshop L énergie hydraulique

Workshop L énergie hydraulique Workshop L énergie hydraulique L énergie hydraulique L historique L eau L Energie hydraulique Le mix énergétique Les STEP Les métiers Historique L énergie est un concept qui remonte à l antiquité après

Plus en détail

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui Animatrice : Mme Stella Anastasakis Transfert Environnement Mathieu Castonguay Martin Vaillancourt Cosmin Vasile Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Start-up de la micro hydroélectricité de proximité à haut potentiel de développement

Start-up de la micro hydroélectricité de proximité à haut potentiel de développement Start-up de la micro hydroélectricité de proximité à haut potentiel de développement Finaliste du Prix de l innovation du Salon des maires 2015 STAND HALL 3 K 84 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2015 Contacts

Plus en détail

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 Myriam Maestroni CEO Economie d Energie, SAS Présidente FONDATION E5T Auteur de l ouvrage: Comprendre

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

TRansition. La Chantrerie en Transition. Dès que possible! PROJET POWER TO GAS. Energétique & Sociétale. vers des Energies Renouvelables

TRansition. La Chantrerie en Transition. Dès que possible! PROJET POWER TO GAS. Energétique & Sociétale. vers des Energies Renouvelables La Chantrerie en Transition vers des Energies Renouvelables TRansition Energétique & Sociétale Une transition énergétique à engager Dès que possible! Parmi les différents enjeux sociétaux qui se présentent

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables?

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Letondu Noëmie Baudin Nathan 3 C Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? I. Ce qu'est une énergie

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014 I have a dream pour la production d'électricité en France Par Michel Gay Le 24 mars 2014 J'ai un rêve. Nous sommes en 2050 1. Je rêve que pour produire l'électricité dont la France a besoin, elle dispose

Plus en détail

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine "Le Petit Viry" (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine Le Petit Viry (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 LES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES SUR BATIMENTS AGRICOLES Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine

Plus en détail

Des menaces sur la cogénération gaz

Des menaces sur la cogénération gaz Des menaces sur la cogénération gaz ; Rappel des enjeux : La puissance de 3 EPR 1,7 Mtep/an économisées Près de 10 Mt de CO 2 /an évitées 30 000 emplois industriels concernés Préserver des actifs performants

Plus en détail

l électricité? Nouveaux modes de production et de consommation Entre hier et aujourd hui : évolution du système électrique

l électricité? Nouveaux modes de production et de consommation Entre hier et aujourd hui : évolution du système électrique Les énergies reno uvelables changero nt -elles notre manière de co nsommer l électricité? Notre système électrique est en pleine transition. L augmentation de production décentralisée, le changement de

Plus en détail

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009 L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse Conférence de presse du 21 août 2009 Interventions 1. La journée portes ouvertes à la Grande Dixence Pierre

Plus en détail

17. L eau source d énergie

17. L eau source d énergie 17. L eau source d énergie L eau joue un rôle essentiel dans la production d électricité. On l utilise à l état liquide dans les barrages et les centrales hydrauliques, à l état gazeux dans les centrales

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique La maison bioclimatique Date : 10/01/08 Fait par : DULHOSTE Guillaume SOMMAIRE 1. Une maison bioclimatique 2. Les 5 énergies renouvelables 3. La géothermie 4. La biomasse 5. L éolienne 6. Hydraulique 7.

Plus en détail

NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE

NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE EDF investit dans le développement de l hydroélectricité NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE LE GROUPE PELTON LE PLUS PUISSANT DE FRANCE N imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Contrairement aux simples centrales à accumulation, les centrales

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Dossier de présentation Hydr Open

Dossier de présentation Hydr Open Dossier de présentation Hydr Open Prix de l Ingénierie du futur 2015 Introduction Le projet consiste à développer une technologie libre de micro-turbine hydraulique pour l électrification rurale et de

Plus en détail

Photo : archbould.com. Faits éclairants à propos de l électricité

Photo : archbould.com. Faits éclairants à propos de l électricité Photo : archbould.com Faits éclairants à propos de l électricité Comment produit-on l électricité? Il est difficile d imaginer notre maison sans électricité. Il n y aurait pas de télévision, d ordinateur

Plus en détail

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel Production d électricité Différentes productions mondiales Différentes productions mondiales d origine renouvelable Les centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques L'énergie hydraulique est

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail