À L HEURE DES CHOIX ÉNERGÉTIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À L HEURE DES CHOIX ÉNERGÉTIQUES"

Transcription

1 À L HEURE DES CHOIX ÉNERGÉTIQUES Filière énergétique : HYDROÉLECTRICITÉ L électricité qui nous vient de l eau! Avantages et inconvénients dans une perspective de développement durable Feuillet d information à l intention des jeunes et du personnel de l éducation Une réalisation : En collaboration avec : Ce feuillet d information fait partie intégrante d une série de feuillets disponibles sur le site EVB-CSQ : evb.csq.qc.net.

2 Les sources d énergie primaires en usage depuis l Antiquité De tout temps, les humains ont su utiliser les sources d énergie ambiantes pour qu elles les assistent dans leurs tâches de tous les jours. Ces sources d énergie, disponibles «gratuitement» et sans nécessiter d efforts pour les extraire, ont constitué les premières formes d énergie mises à la disposition de l homme. Par exemple, très tôt dans l histoire de l humanité, on utilisait l énergie du vent pour actionner des machines, pour pomper l eau d un site à un autre, pour moudre le grain, etc. De façon similaire, on a fait de même pour utiliser l énergie contenue dans l eau pour assister l homme dans ses besoins quotidiens. Schéma d un moulin à scie («scierie») utilisé à Hiérapolis (Asie Mineure) au 3 e siècle Ainsi, on peut comprendre que, très tôt dans l histoire de l humanité, l énergie contenue dans l eau pouvait être utilisée à des fins «mécaniques». Mais sa transformation en énergie électrique devra attendre quelques siècles La conversion de l énergie de l eau en électricité rendue possible grâce à Charles-Augustin Coulomb et André-Marie Ampère Les effets du magnétisme sont également connus depuis l Antiquité. Par exemple, la force d attraction et de répulsion entre des aimants a été constatée dès 600 av. J.-C. Ces connaissances sont demeurées élémentaires jusqu à ce que des scientifiques poussent les études beaucoup plus loin. Ainsi, au 15 e siècle, des études plus poussées ont permis de mettre en évidence l électricité, un phénomène nouveau distinct, mais qui s apparente au magnétisme. Cependant, les véritables percées en matière de connaissance et d utilisation de l électricité et du magnétisme remontent en 1750 alors que Charles-Augustin Coulomb a énoncé les premières lois de la physique se rattachant à l électricité. Ces travaux ont été poursuivis par de nombreux autres scientifiques, notamment André-Marie Ampère, qui énonce, en 1820, les premières lois de la physique reliées au magnétisme. Ainsi, sans les importants travaux menés par Coulomb, Ampère et de nombreux autres scientifiques, sans la connaissance des lois encadrant l électricité et le magnétisme, l utilisation de cette nouvelle forme d énergie permettant la conversion de l énergie contenue dans l eau en énergie électrique n aurait jamais été une réalité. Qu est-ce qu on entend par énergie hydroélectrique? L'énergie hydroélectrique, ou hydroélectricité, est une forme d énergie renouvelable obtenue par la conversion de l énergie hydraulique en électricité. Elle est produite par la transformation de l énergie cinétique de l'eau en énergie électrique par l'intermédiaire d'une turbine hydraulique couplée à un générateur électrique. L énergie de l eau utilisée pour entraîner de la machinerie 1

3 A. Alternateur B. Turbine 1. Stator 2. Rotor 3. Directrices 4. Aubes 5. Entrée et écoulement de l eau 6. Arbre raccordant la turbine à l alternateur Différents types de turbines hydrauliques pour différents usages Même si le principe générique de la conversion de l énergie contenue dans l eau en énergie électrique est schématisé plus haut, il n en demeure pas moins que, sur le plan de la configuration de la turbine, celle-ci doit être adaptée aux caractéristiques du milieu dans lequel opère la centrale. On trouve aujourd hui trois principaux types de turbines hydrauliques, chaque configuration étant optimisée en fonction du volume d eau qui traverse la turbine, de la hauteur de l eau dans le réservoir en amont, etc. Coupe transversale d un groupe turbine-alternateur où l eau s écoule le long des aubes de la turbine, laquelle entraîne l alternateur servant à produire l électricité En analysant le schéma reproduit ci-dessus, le principe de la conversion de l énergie contenue dans l eau en énergie électrique apparaît clairement. Ainsi, l eau contenue dans le barrage, situé en amont, emprunte des canalisations situées dans le barrage et s écoule le long des aubes de la turbine. La quantité d eau circulant dans la turbine est contrôlée par les directrices, qui agissent comme des vannes, permettant de moduler le débit d eau dans la turbine en fonction de la quantité d électricité à produire. La turbine ainsi actionnée par l eau circulant dans ses aubes entraîne à son tour un alternateur à travers l arbre reliant les deux unités. L injection d un courant électrique dans le rotor de l alternateur a pour effet de produire, au niveau des enroulements du stator, l électricité qui est acheminée à la population par le réseau électrique. Ce faisant, l énergie contenue dans l eau est transformée en énergie électrique à la sortie du stator de l alternateur, la quantité de puissance produite par l alternateur étant contrôlée par le niveau de courant électrique injecté dans le rotor et par la quantité d eau circulant dans la turbine. La quantité d eau est modulée par le degré d ouverture des directrices de la turbine. Turbine Pelton utilisée dans des barrages ayant des hauteurs de chute importantes (rendement de 90 %) Turbine Francis utilisée dans des barrages ayant des hauteurs de chute moyennes et considérables (rendement de 80 à 95 %) 2

4 Au Québec, ce type de centrales a été privilégié pour l aménagement de centrales hydroélectriques, les exemples les plus probants étant les centrales Manic-5, LG-2 On trouve plusieurs variantes de tels barrages : les barrages-poids, les barrages-voûtes, les barrages à contreforts («multivoûtes») ainsi que les barrages en remblai. Turbine Kaplan (turbine à hélice) utilisée pour des centrales hydroélectriques «au fil de l eau», c est-à-dire à faible hauteur de chute et à fort débit d eau (rendement de 90 à 95 %) Une centrale hydroélectrique avec ou sans barrage? On distingue deux types de centrales correspondant aux conditions imposées par l environnement où est située la centrale. Dans les endroits éloignés où les impacts entourant la création d un réservoir sont minimes, on privilégiera la construction de centrales avec un barrage, créant ainsi un réservoir en amont. Dans ce type de centrales, on installera généralement des turbines de type Pelton ou Francis choisies en fonction de la hauteur de l eau dans le réservoir en amont. Barrage-poids (Aussois, Suisse) Barrage multivoûte Daniel-Johnson (Manic-5, Québec) A. Barrage et réservoir d eau B. Centrale hydroélectrique C. Bâche spirale D. Groupe turbinealternateur E. Prise d eau F. Canal d acheminement de l eau G. Transformateur H. Canal de déversement Barrage-voûte (Monteynard, France) Schéma d un barrage avec réservoir amont 3

5 Pour les barrages au fil de l'eau, la quantité d'énergie disponible est directement liée au débit (m³/s, m³/h, m³/j, m³/an). Barrage en remblai (Caniapiscau, Québec) Le long des cours d eau navigables ou dans les endroits où la construction d un barrage aurait des impacts négatifs sur l environnement, on privilégie la construction de centrales hydroélectriques avec des barrages créant une faible hauteur d eau dans le réservoir en amont. Les centrales de Beauharnois et de Carillon illustrent ce que l on qualifie de «centrale au fil de l eau». Efficacité de la production d électricité par l aménagement de centrales hydroélectriques Le choix d une filière énergétique dépend principalement de la disponibilité, du coût et de l efficacité globale de la source d énergie utilisée. À cet égard, peu de filières énergétiques peuvent se comparer à l hydroélectricité en matière d efficacité globale. On peut certes affirmer que la filière hydroélectrique est, de loin, la plus efficace pour produire de l électricité et qu elle constitue la ressource à privilégier pour combler nos besoins de tous les jours, à la condition, bien sûr, de disposer de suffisamment de ressources hydrauliques sur le territoire. Type de centrales Efficacité globale Centrale hydroélectrique > 90 % 1 Centrale au gaz naturel 2 < 60 % 3 Centrale au charbon 4 < 45 % 5 Centrale au mazout n/d Centrale nucléaire 6 25 à 30 % 7 Centrale au fil de l eau (Chief Joseph, États-Unis) Dans ce type de centrales, l énergie produite par le fort volume d eau circulant dans la turbine sera équivalente à l énergie contenue dans la hauteur de chute que l on trouve dans les centrales avec de hauts niveaux d eau en amont. Une centrale au fil de l eau aura plutôt pour effet de convertir en électricité l énergie cinétique de l eau qui s écoule, contrairement à une centrale avec barrage ayant de hauts niveaux d eau en amont, où l énergie potentielle contenue dans l eau, due à sa hauteur, sera la composante énergétique utilisée pour produire de l électricité. Ainsi, pour les barrages par accumulation ayant de hauts niveaux d eau en amont, la quantité d'énergie disponible dépend du volume d eau retenu, des afflux et pertes naturels et de la hauteur de chute. 1 Efficacité dérivée à partir de l efficacité du groupe turbinealternateur (90 %). 2 RADIO-CANADA (2004). Québec déroge à ses propres règles à Bécancour, nouvelles/200407/07/001-becancour-centrale.shtml. 3 Efficacité relative, c est-à-dire ne tenant pas compte de l énergie utilisée pour l extraction et le transport jusqu au site d utilisation. 4 WIKIPÉDIA. Centrale électrique, fr.wikipedia.org/wiki/ Centrale_%C3%A9lectrique#Centrale_conventionnelle_. C3.A0_chaudi.C3.A8res. 5 Efficacité relative, c est-à-dire ne tenant pas compte de l énergie utilisée pour l extraction et le transport jusqu au site d utilisation. 6 JE COMPRENDS ENFIN (2011). Efficacité énergétique des centrales nucléaires, je-comprends-enfin.fr/index.php?/ L-energie-nucleaire-civile/efficacite-energetique-descentrales-nucleaires/id-menu-69.html. 7 Efficacité relative, c est-à-dire ne tenant pas compte de l énergie qui sera utilisée durant la période d entreposage des déchets radioactifs. 4

6 Comme on le voit à la lecture du tableau précédent, il est difficile d obtenir des mesures précises sur l efficacité globale de chacun des types de centrales destinées à la production d électricité, puisque les données à cet effet n incluent généralement pas l énergie dépensée pour extraire la matière première ou encore l énergie qui sera requise pour maintenir en exploitation les sites d enfouissement des déchets radioactifs. Afin de mieux comparer la qualité relative de chacune des sources d énergie (eau, charbon, pétrole, uranium), on peut recourir au concept d énergie nette. L analyse réalisée par Patrick Déry 8 nous informe davantage sur la valeur comparative des différentes sources d énergie à des fins de production d électricité. Elle permet d apprécier la supériorité de l hydroélectricité sur toutes les autres formes d énergie disponibles aujourd hui quant à l utilisation efficace de la source d énergie primaire. La principale catastrophe liée à la rupture d un barrage est survenue en Chine, en 1975, lors de la rupture du barrage de Banqiao, causant la mort de personnes. On peut également noter la rupture du barrage de Vajont survenue en Italie, en 1963, et qui causa la mort de personnes. En France, la rupture du barrage de Malpasset, en 1959, avait aussi causé des dommages considérables. Type de centrales Énergie nette Centrale hydroélectrique 280 Centrale au gaz naturel 2 Centrale au charbon 2 Centrale au mazout 5 Centrale nucléaire < 0 Les risques liés à l exploitation de centrales hydroélectriques On rapporte dans l histoire peu d exemples où des catastrophes ont été induites par la défaillance de barrages alimentant des centrales hydroélectriques. Toutefois, on ne saurait parler de risque zéro, puisque des perturbations sismiques peuvent toujours être à l origine de ruptures de barrages ou encore un mauvais entretien de la structure. En cas de rupture d un barrage, un razde-marée se crée et déferle dans la partie aval de la rivière, détruisant tout sur son passage. Rupture du barrage de Malpasset (France) De nos jours, les risques de rupture de barrages deviennent de plus en plus minimes en raison des outils modernes permettant de mieux mesurer les contraintes exercées sur les barrages et des mesures de sécurité mises en place. L hydroélectricité dans le monde L hydroélectricité est la source d énergie à privilégier dans la production d électricité. Son efficacité, le rendement exceptionnel que l on obtient à partir de l énergie contenue dans la matière première (l eau) et la flexibilité liée au fonctionnement de ces centrales constituent des avantages que nulle autre forme d énergie ne peut prétendre surpasser. Par ailleurs, comme nous le disions, même si le Québec est avantagé à cet égard par ses ressources abondantes, les rivières et les cours d eau ne sont pas abondants dans d autres régions du globe. 8 DÉRY, Patrick (2008). Rapport n o 3 sur l énergie régionale Quel rendement sur notre investissement énergétique?, rncreq.org/documents/rapport_energie_volet3.pdf. 5

7 a. Charbon b. Hydroélectricité c. Nucléaire d. Gaz e. Pétrole f. Éolien, géothermie, L hydroélectricité représente 17 % de la production d électricité dans le monde (2004) 9 L hydroélectricité au Québec : comment est-elle exploitée? Par qui? Le Québec jouit de ressources hydrauliques à nulle autre pareilles. L abondance de rivières et de lacs, la possibilité d aménager des réservoirs loin des lieux habités sont autant d atouts dont peu d endroits dans le monde peuvent se prévaloir. Nous disposons de cette ressource ici, sans devoir l importer d ailleurs. Reconnaissant les mérites de l hydroélectricité, très tôt au début du 20 e siècle, des entreprises ont construit des barrages et des centrales hydroélectriques pour répondre aux besoins en électricité naissants dans la province. Ces premiers aménagements ont été réalisés dans des sites à proximité du bassin du Saint-Laurent, là où les coûts de construction pouvaient être minimisés. Ces centrales étaient généralement propriété d entreprises privées qui mettaient à profit l utilisation des cours d eau pour leur propre bénéfice. Au début des années 60, un changement radical vient bouleverser le paysage énergétique du Québec : la nationalisation des entreprises d électricité et la création d Hydro-Québec 10, qui en assure la gestion et l exploitation depuis ce temps. C était l époque du «Maîtres chez nous» 9 SCIENCE ET DÉCISION (2005). Énergie : production, consommation, où en est-on?, documents.irevues.inist.fr/ bitstream/handle/2042/31243/enp.pdf?sequence=1. 10 Hydro-Québec a été créée en 1944 sous l administration d Adélard Godbout, alors premier ministre du Québec. À cette époque, et jusqu au début des années 60, elle exploitait les centrales hydroélectriques acquises par la nationalisation de la Montreal Light Heat & Power, desservant principalement les clients établis à Montréal. et le début d une grande épopée dans la construction de nouvelles centrales hydroélectriques partout sur le territoire du Québec. Les besoins croissants en électricité ont amené Hydro-Québec à lancer de grands chantiers hydroélectriques qui ont considérablement augmenté la production d électricité. Soulignons à cet égard la construction du complexe Manic-Outardes durant les années 60 et la construction du complexe de la Baie-James durant les années 70. Intérieur de la centrale Robert-Bourassa LG-2 (Baie-James, Québec) Évacuateur de crues de la centrale Robert-Bourassa LG-2 (Baie-James, Québec) Aujourd hui, Hydro-Québec figure parmi les plus grandes entreprises de production d électricité dans le monde, alors que plus de 97 % de l électricité consommée au Québec 11 provient de la filière hydroélectrique. Ces centrales appartiennent à la collectivité et servent, par les profits liés à l exportation d électricité en Ontario et aux États-Unis, à maintenir de bas tarifs d électricité et à subventionner les programmes sociaux dont s est doté le Québec pour mieux servir sa population. 11 Depuis la mise hors service récente de la centrale nucléaire de Gentilly-2, ce pourcentage excède 97 %. 6

8 Débats sur l énergie hydroélectrique : pourquoi certains remettent-ils en question cette filière de production d électricité? Les débats sur les avantages, les dangers et les inconvénients de l utilisation de l énergie hydroélectrique sont peu fréquents et tiennent essentiellement à des considérations environnementales et aux incidences sur la population locale. En effet, lors de la construction d une centrale et du barrage qui retient les eaux en amont, de grandes surfaces sont inondées, et la matière végétale ainsi noyée dans le réservoir émet des gaz à effet de serre tout au long de sa période de décomposition, phénomène qui peut durer jusqu à vingt ans après la mise en eau du réservoir. A contrario, les partisans de l hydroélectricité mettent en évidence le fait que, tout au long de la croissance de la matière végétale, celle-ci absorbe du CO 2 contenu dans l atmosphère nécessaire à sa croissance et que, lors de sa décomposition dans le réservoir, on ne fait que restituer dans l atmosphère le CO 2 utilisé par la matière végétale durant sa croissance. On trouve également des opposants au développement de centrales hydroélectriques dans des régions où habitent des populations importantes. Citons le cas le plus récent de l aménagement de la centrale hydroélectrique des Trois-Gorges, en Chine, aménagement qui a requis le déplacement de plus de 1,4 million de personnes et qui a été fortement contesté par la population locale. La centrale hydroélectrique des Trois-Gorges (Chine), la plus grande centrale hydroélectrique au monde Quels sont les avantages et les inconvénients du développement de cette industrie au Québec sur le plan environnemental? Les avantages Sur le plan environnemental, la plupart des spécialistes et des acteurs dans le domaine de l énergie estiment que les centrales hydroélectriques mettent en valeur une ressource renouvelable et qu elles n ont que de faibles incidences sur l environnement de leur milieu. De plus, le fait que la production d électricité, à partir de la ressource hydraulique, n entraîne aucune émission de gaz à effet de serre ajoute aux bénéfices qui découlent de la mise en valeur de cette filière. Les inconvénients Les seuls inconvénients rapportés par les opposants à la filière de l hydroélectricité résultent de l émission de CO 2 libéré dans l atmosphère par la décomposition de la matière organique noyée dans le réservoir. À cela s ajoutent les effets néfastes que les retenues d eau peuvent avoir sur les habitats fauniques. Quels sont les avantages et les inconvénients du développement de cette industrie au Québec sur le plan économique? Les avantages Les avantages économiques que tire une population d un aménagement hydroélectrique sont très importants. Contrairement à la production d électricité par d autres filières (gaz, mazout, charbon), l aménagement d un complexe hydroélectrique nécessite de forts investissements lors de sa construction et, par la suite, de faibles frais d exploitation, l eau qui actionne les turbines étant gratuite. Ainsi, la construction d un barrage, d une centrale et des équipements électriques (turbine, alternateur ) qui la composent requiert des investissements financiers importants et amène de grandes retombées économiques pour la population. Tout cela se traduit par des emplois sur le site même de la centrale ainsi que des emplois manufacturiers pour les entreprises qui fabriquent les équipements de la centrale. 7

9 Par exemple, la construction des complexes Manic- Outardes et, ultérieurement, de la Baie-James a amené des investissements colossaux dans l économie du Québec, résultant en une croissance importante du produit intérieur brut (PIB) et des emplois pour des milliers de travailleuses et travailleurs affectés à de tels projets. Les inconvénients Sur le plan économique, le seul inconvénient lié au développement d une centrale hydroélectrique tient au risque d une mauvaise planification des besoins futurs en électricité pour la population à desservir ou pour les marchés à l exportation. En effet, la construction de telles centrales requiert des investissements massifs qui sont généralement financés par des emprunts réalisés à l étranger. Or, la durée de construction de tels ouvrages a pour effet qu il faut plusieurs années avant que la centrale ne soit mise en service. Ainsi, si entretemps les conditions du marché se sont modifiées (marchés à l exportation en diminution, baisse dans la demande locale en électricité, surabondance temporaire d électricité produite à partir d une source d énergie autre ayant un effet sur les prix de l électricité, etc.), les risques financiers d être en défaut de paiement et de ne pas pouvoir respecter les échéances imposées par les financiers peuvent affecter grandement la situation économique de l entreprise (ou de l État, si celui-ci est propriétaire de la centrale) et avoir des incidences financières très sérieuses. À cet égard, une estimation prudente de la croissance de la demande en électricité et des conditions à l exportation qui prévaudront lors de la mise en service de la centrale s avèrent des conditions essentielles pour garantir la rentabilité de tels investissements. Quels sont les avantages et les inconvénients du développement de cette industrie au Québec sur le plan social? Les avantages Sur le plan social, les forts investissements requis pour l aménagement de centrales et de complexes hydroélectriques, avec comme corollaire les nombreux emplois qui en découlent, assurent un niveau de prospérité économique important et une création d emplois qui se matérialisent bien au-delà du site même de construction du barrage et de la centrale. Les aménagements réalisés pour rendre ces régions accessibles ont contribué à mieux les faire connaître et ont favorisé l essor du tourisme dans ces régions. Les inconvénients En ce qui a trait aux inconvénients, rappelons les incidences qui résultent de la construction de tels aménagements, si la construction des centrales et des barrages oblige le déplacement de la population. Il s agit là d une réalité qui doit être prise en compte par les gestionnaires et qui peut amener, dans certains cas, les autorités à annuler de tels projets. De plus, les risques de rupture des barrages pour la population vivant en aval doivent être pris en compte ; des mesures d atténuation et des mesures d urgence adéquates doivent être implantées dès la mise en service de ces centrales. Recherche et rédaction : Jean-Marc Pelletier, MCN21 8

10 Références : Relativement aux barrages fr.wikipedia.org/wiki/barrage Relativement aux turbines hydrauliques fr.wikipedia.org/wiki/turbine_hydraulique Relativement à l histoire de l électricité fr.wikipedia.org/wiki/%c3%89lectricit%c3%a9 Relativement à l hydroélectricité fr.wikipedia.org/wiki/hydro%c3%a9lectricit%c3%a9 Relativement au barrage des Trois-Gorges fr.wikipedia.org/wiki/barrage_des_trois-gorges Relativement aux plus grandes centrales dans le monde fr.wikipedia.org/wiki/liste_des_plus_grandes_centrale s_au_monde 9 D

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

L énergie grâce à l eau ça coule de source!

L énergie grâce à l eau ça coule de source! Bacheliers en Electromécanique Implantation de Seraing L énergie grâce à l eau ça coule de source! Mars 2013 - Quai Van Beneden Par B. Jansen, A. Hay, F. Laureiro, V. Rosso, E. Simon et F. Simonis Contact:

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

La production de l électricité

La production de l électricité Chap.1 La production de l électricité 1 ) Comment fabriquer l électricité? 1 Présentation de l éolienne : L'énergie éolienne est produite par la force du vent exercée sur les pales, les faisant tourner

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire!

Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire! Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire! Nos calculs montrent qu en fermant la centrale nucléaire plutôt qu en la relançant pour les 25 ans à venir, le Québec pourrait consacrer les sommes non

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété I. Les moyens de production de l électricité : L énergie électrique peut être produite

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD?

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD? Qu est-ce que le Chauffage à Distance? Le Chauffage à Distance (CAD) est un réseau énergétique urbain qui a pour objectif de fournir de la chaleur d une façon centralisée à tous les consommateurs de chaleur

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe 8 juillet 2015 Table des matières Qui sommes-nous Le projet

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE Introduction Le projet Nant de Drance consiste à construire une centrale de pompage-turbinage dans une caverne située entre les deux lacs de retenue existants d Emosson

Plus en détail

Workshop L énergie hydraulique

Workshop L énergie hydraulique Workshop L énergie hydraulique L énergie hydraulique L historique L eau L Energie hydraulique Le mix énergétique Les STEP Les métiers Historique L énergie est un concept qui remonte à l antiquité après

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Plan d action pour les énergies renouvelables

Plan d action pour les énergies renouvelables Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Fiche d information 6 Date 21 février 2008 Plan d action pour les énergies

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

le Brésil et les biocarburants

le Brésil et les biocarburants le Brésil et les biocarburants Le Brésil est le 1 er exportateur au monde de biocarburants et le 2 e producteur. Si l'éthanol brésilien a un bon bilan écologique par rapport à un carburant fossile, il

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INTRODUCTION DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Note au sous groupe gouvernance du groupe d experts. * L URANIUM DANS LE BILAN ENERGETIQUE FRANÇAIS Bernard LAPONCHE 3 avril 2013 * Dans les échanges

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie)

L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie) L eau et les secteurs des ressources naturelles au Canada (énergie, agriculture, mines, foresterie) Déjeuner-causerie de l IRPP Québec, Québec 19 janvier 2010 René Drolet Table ronde nationale sur l environnement

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

La conservation et l Annexe: Un point de vue de l aval. - Présentation lors de la conférence du Conseil des maires des Grands-Lacs

La conservation et l Annexe: Un point de vue de l aval. - Présentation lors de la conférence du Conseil des maires des Grands-Lacs La conservation et l Annexe: Un point de vue de l aval - Présentation lors de la conférence du Conseil des maires des Grands-Lacs Par Harvey Mead le 26 mai 2005 Bienvenue à Québec: L eau salée à l Île

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 6 août 2014 M me Christine Lafrance Greffière du Comité permanent des finances Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 FINA@parl.gc.ca OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

Plus en détail

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Conseil économique pour le développement durable Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr Leçons

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

ANNEXE IV ACCORD SECTORIEL SUR LES CREDITS A L EXPORTATION POUR LES PROJETS DANS LES DOMAINES DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DES RESSOURCES EN EAU

ANNEXE IV ACCORD SECTORIEL SUR LES CREDITS A L EXPORTATION POUR LES PROJETS DANS LES DOMAINES DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DES RESSOURCES EN EAU ANNEXE IV ACCORD SECTORIEL SUR LES CREDITS A L EXPORTATION POUR LES PROJETS DANS LES DOMAINES DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DES RESSOURCES EN EAU 99 ANNEXE IV : ACCORD SECTORIEL SUR LES CREDITS A L EXPORTATION

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Le rôle de l énergie dans la réindustrialisation américaine Depuis que les Etats Unis ont décidé d exploiter massivement les gaz et pétrole de schiste

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole

Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole Rédaction - Yanick Desbiens, agent de communication et de gestion ainsi que Chargé de projet «Par notre PROPRE énergie» - Caroline

Plus en détail

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques HEC Montréal York University L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques Comment passer à l action? Résumé à l intention des décideurs Auteur : James Gaede, Ph.D Traductrice : Pascale

Plus en détail

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale Communiqué de presse - Mardi 28 juillet 2009 Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale A la suite de la conférence d experts sur la Contribution Climat Energie, Michel

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Biologiste 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est,

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur 9 L énergie 9.1 Le commerce international et l analyse de bien-être Rappel: Surplus du consommateur et du producteur Surplus du consommateur: Différence entre - Prix que le consommateur était prêt àpayer

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole Délégation "Enjeux du développement durable" 10 mars 2010 Contribution de Manoel DIALINAS et Alain-Louis GOURDY Complément d'information

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant n 6 entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

PLAN SOLAIRE MAROCAIN

PLAN SOLAIRE MAROCAIN PLAN SOLAIRE MAROCAIN Mustapha Bakkoury, Président du directoire de MASEN Plan Solaire Marocain: Un projet intégré et structurant SOMMAIRE 1. Les énergies renouvelables, pilier de la vision énergétique

Plus en détail

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel Production d électricité Différentes productions mondiales Différentes productions mondiales d origine renouvelable Les centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques L'énergie hydraulique est

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse.

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse. D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur Hydro-Québec Demanderesse Décision finale Demande d Hydro-Québec dans ses activités de transport

Plus en détail

2- L énergie. À quoi sert l énergie?

2- L énergie. À quoi sert l énergie? 2- L énergie I- À quoi sert l énergie? Les élèves ont travaillé par deux sur une situation de recherche. Chaque binôme reçoit un nom de la liste ci-dessous et doit dire à quoi l objet sert et quelle est

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail