LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE"

Transcription

1 Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer + plusieurs autres paramètres agissant comme des perturbations indésirables. Sous l influence du Paramètre à mesurer + l influence des perturbations indésirables, le Corps du sensor change de dimension (du fait de la contrainte induite générant une déformation externe) ou un changement de Température ou les deux. Un Elément Sensible qui converti la Déformation ou le changement de Température en un signal électrique aisément mesurable au moyen d un appareil de mesure électronique ordinaire. φ SENSOR Paramètre Physique Signal Electrique Ainsi, le but d un sensor est de capter le paramètre physique et de le convertir en un signal électrique, de tel sorte que le signal de sortie soit le plus élevé possible pour le paramètre désiré et soit le plus faible possible au regard des paramètres indésirables. Le design d un Sensor est l affaire de Spécialistes et les caractéristiques en résultant doivent être reprises dans une Fiche de Données permettant à l utilisateur final de déterminer la performance de sa mesure dans les conditions d environnement où le sensor est utilisé. En prenant comme exemple un Sensor de Pression utilisé à bord d un véhicule, les conditions environnementales externes sont habituellement : Température Résultant en un signal S T Humidité Résultant en un signal S RH Vibrations Résultant en un signal S V Accélération ou décélération Résultant en un signal S A or D Autres Octobre 2005

2 Page 2 / 6 Si le Signal pression souhaité est nommé S P, alors le Signal de sortie combiné est : S = S P + S T + S RH + S V + S A ou D + Comme il est impossible de séparer le signal utile S P des autres, on comprend alors l importance d avoir le signal S P le plus élevé possible et les autres aussi faible que possible. Les paramètres indésirables génèrent des erreurs telles : E T, E RH, E V, EA ou D. Par conséquent, l Erreur globale sur la mesure de Pression sera : E P = [ (E T ) 2 + (E RH ) 2 + (E V ) 2 + (E A ou D ) 2 ] C est pourquoi, il apparaît être un non sens de chercher l indication de la Précision dans la Fiche de Spécification du Fabricant, du fait que les résultats dépendent des conditions d utilisation du Sensor. 2) Comment définir la Pression à mesurer? P Echelle Universelle de Pression Pression inconnue Px Mesure de Pression Absolue Mesure de Pression Relative Mesure de Pression Différentielle Pression de Référence Pr Pression Atmosphérique PA Vide absolu La première façon de définir la pression inconnue Px, est de la référencer au Vide Absolu (aucune trace résiduelle de molécules de gaz ou de liquide). La mesure Absolue est la différence (Px 0)

3 Page 3 / 6 En pratique, les mesures Absolues sont assez rare en applications industrielles car la génération d un bon niveau de vide (exemple 10-6 mm Hg) est longue, compliquée et coûteuse à obtenir. Ce genre de mesure concerne seulement un faible pourcentage des applications industrielles. C est pourquoi la manière suivante est fréquemment utilisée. La seconde façon de définir la pression inconnue Px, est de la référencer à la Pression Atmosphérique PA ambiante, laquelle est disponible partout (et gratuite!). La mesure (Px PA) est appelée mesure de Pression Relative. Relative signifie que la mesure est référencée par rapport à la PA au moment et à l endroit où la mesure est effectuée, parce que la PA n est pas la même au niveau de la mer ou au sommet d une montagne. De plus, en un endroit donné, elle varie à chaque instant. Il est a noté que ce type de mesure signifie normalement que la valeur de la PA doit être connue. En pratique, elle ne l est pas la plupart du temps. La troisième façon de définir la pression inconnue Px, est de la relier à une Pression de Référence connue Pr (supposée être connue par rapport au niveau du Vide). Dans ce cas, la mesure (Px Pr) est appelée mesure de Pression Différentielle. En comparant les 3 façons de relier la pression inconnue à une autre, il apparaît que la façon universelle de définir une pression est de faire une mesure de Pression Différentielle. Par la suite, une mesure Relative ou une mesure Absolue devient un cas particulier d une mesure Différentielle où respectivement, la Pression de Référence est la PA ou le vide. Cette remarque importante nous conduit à la description correspondant aux 3 sortes de Sensors de Pression. 3) Structures des Sensors de Pression : Sensors de Pression Différentielle Pr CH 1 CH 2 Px V S = k (Px Pr) Le sensor comprend 2 chambres : CH1 est la Chambre de Référence où Pr est appliquée CH2 est la Chambre de Mesure où Px est appliquée. Les 2 chambres sont séparées par un élément déformable (une membrane ou tout autre élément classique utilisé dans la conception des Sensors). Les éléments sensibles sont placés dans la Chambre de Référence (jauges extensométriques, système capacitif, ou tout autre élément sensible classique utilisé dans la conception des Sensors). Le signal de Sortie est proportionnel à (Px Pr).

4 Page 4 / 6 Un sensor de Pression Différentielle est communément employé dans la mesure d un Débit dans une canalisation : d A B D S P P 1 P 2 Il est bien connu que si un fluide (ayant une viscosité η) circulant à travers une canalisation (ayant un certain Diamètre D) à une vitesse S, il apparaît entre les 2 points A et B à une distance d un Delta P = P1 P2 proportionnelle à la vitesse S et par conséquent, proportionnelle au Débit. Si les 2 trous correspondants aux sections A et B sont connectés à un Sensor de Pression Différentielle, il en résulte que son signal de sortie est directement proportionnel au Débit. 2 concepts sont extrêmement importants : La Pression moyenne P dans la canalisation (appelée Pression de Ligne) est habituellement haute en comparaison de la pression différentielle P représentant le débit. Par exemple, si la Pression de Ligne est 100 bar, le P peut être aussi faible que 100 mbar. Cela signifie que si, pour une raison quelconque, l un des 2 tubes de liaison se rompt (ramenant de ce fait la Pression Atmosphérique sur l un des côtés), la Pression de Ligne est directement appliquée sur un seul côté du sensor: Ou bien il a été défini pour résister à cette configuration, ou bien il explose. Danger! Ainsi, la sélection d un sensor de Pression Différentielle doit être faite en considérant : - La Pression de Ligne Maximum admissible. - La valeur de la pression différentielle à mesurer. - Le niveau de protection en cas de rupture. Le fluide peut être un gaz ou un liquide. Il peut être agressif ou non. Lorsque l application concerne un gaz sec et non corrosif, sur les deux côtés, le sensor de Pression Différentielle sera désigné comme un Dry-Dry ( Sec-Sec ). Lorsqu il s agit d un liquide en contact sur un des côtés du sensor, le sensor de Pression Différentielle sera désigné comme un Wet-Dry ( Humide-Sec ). Si les deux côtés sont en contact avec un liquide, l appellation du sensor deviendra Wet- Wet ( Humide-Humide ). Quand le fluide est agressif des deux côtés du sensor, la sélection est nécessairement un sensor Humide-Humide, de sorte que les éléments sensibles internes sont protégés.

5 Page 5 / 6 Avant de faire la sélection d un sensor de Pression Différentielle, il est fortement recommandé de prendre conseil auprès d un Spécialiste. Sensors de Pression Relative Comme il a été dit précédemment, un Sensor de Pression Relative est un cas particulier d un Sensor de Pression Différentielle. Il a par conséquent la même structure de base : PA CH 1 CH 2 Px V S = k (Px PA) Dans le cas présent, la pression de référence est la Pression Atmosphérique PA, de telle sorte que la chambre interne CH 1 est laissée ouverte à l Atmosphère. Un appareil Différentiel peut réaliser cette fonction, mais il serait beaucoup trop onéreux. Un sensor Relatif est mieux adapté, du fait d une construction interne plus simple comparé à un sensor Différentiel. Sensors de Pression Absolue Dans le cas présent, la Chambre de Référence doit être référencé par rapport au vide. Cela signifie que le Constructeur doit pomper la chambre CH 1 jusqu à obtenir le vide. Scellement sous vide CH 1 CH 2 Px V S = k (Px Zéro) Le niveau du vide étant en théorie le Zéro Pression, la formule ci-dessus s applique et par conséquent un Sensor de pression Absolue donne une lecture directe d une Pression Absolue. En pratique, les Sensors en Absolue industriels sont pompés jusqu à un vide Primaire (environ 10-3 mm Hg) obtenu au moyen d une pompe à simple stage. Note : Quand la chambre CH 2 est à la PA, le Sensor Pression Absolue donne la valeur de la Pression Atmosphérique (évident)! Cela signifie qu un Sensor 1 bar Absolu est pratiquement saturé à la PA. Par conséquent pour lire la valeur du Zéro fixée pour le sensor, il est nécessaire de pomper jusqu au vide avant d effectuer la lecture.

6 Page 6 / 6 Exemple : Pour réaliser une mesure de pression sensiblement égale à 200 mbar en dessous de la PA, ne choisissez pas un Sensor 200 mbar Absolu, car celui-ci a fonctionne seulement entre le vide et 200 mbar Absolu! Echelle Universelle de Pression Mesure souhaitée (environ 800 mbar Abs.) Pression Atmosphérique PA (environ 1000 mbar Abs.) 200 mbar Absolu Niveau du Vide La bonne solution consiste à sélectionner un sensor Relatif admettant la mesure d une pression négative (sous la PA) ou un appareil 1 bar Absolu, lequel indiquera 800 mbar Abs. Sensors de Pression Relatif Scellé : Prudence! Quelquefois, une mesure de Pression Relative est à réaliser dans un environnement humide ou agressif : Dans pareil cas, l humidité ambiante peut générer de la condensation quand la température varie, ou provoquer à plus ou moins long terme la destruction des éléments sensibles internes. De manière à éviter ce genre d ennui, il est préférable d utiliser un Sensor Absolu (dans ce cas les éléments sensibles internes sont parfaitement protégés grâce au scellement sous vide de la chambre de référence) ou alors il est possible de sceller le sensor à la PA. Dans cette configuration le Sensor est appelée Relatif Scellé. L inconvénient de cette solution économique comparé à un sensor Absolu, est que : a) Si la température varie, la Loi d Avogadro s applique : PV = P 0 V o (1 + α T) P = α T Comme α = 1/273 cela génère une variation de la pression interne de référence de 0.37 % / C. Si la température reste constante, la solution est valable. Si la température varie, le sensor fonctionne comme un Thermomètre! b) Même si la température est constante, les variations de la PA (couramment de 950 à 1050 mbar) génèrent une erreur. Si l étendue de mesure du sensor de pression est suffisamment élevée pour assurer la précision demandée, la solution est OK. La plus grande précaution doit être prise pour les applications de faible pression.

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type MG-1

Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type MG-1 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type M-1 Fiche technique WIKA PE 81.44 Applications Distribution et stockage de gaz médicaux Utilisation d'oxygène pour des patients

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Pression Température Humidité Vitesse d air Débit d air Combustion Banc d étalonnage basse pression GPS Nouveau Le banc d étalonnage GPS permet de répondre à tous les besoins de vérifications

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox

Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox Mesure mécatronique de pression Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox k Applications Fiche technique WIKA PV 22.02 Contrôle et régulation des industriels

Plus en détail

Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs

Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs RÉFÉRENCE : Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs Ce document a pour objet de décrire la méthode de détermination

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 : Equations aux dimensions 1. Equation aux dimensions a) Dimension

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Page 1/4 PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Caractéristiques : Différentiel de commutation fermé Kit de fixation sur gaine inclus Avantages Point de commutation réglable facilement avec échelle

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement 1. DESCRIPTION 1.1. GENERALITES Le fonctionnement des soupapes parachute FLUTEC est déterminé par un débit d huile, qui lors d une rupture

Plus en détail

Corps en aluminium. Pièces internes en acier inox. Joints en NBR p min. = voir tableau p max. = 10 bar

Corps en aluminium. Pièces internes en acier inox. Joints en NBR p min. = voir tableau p max. = 10 bar Distributeurs High Flow NAMUR 1/4 & 1/2 pour commande d actionneurs pneumatiques Catalogue 4921/F INDEX Informations générales...page 2 Série G 1/4...page 4 Série G 1/2...page 6 Accessoires...page 8 SPECIFICATIONS

Plus en détail

FORMULAIRE FORMULAIRE

FORMULAIRE FORMULAIRE Ce fascicule constitue un extrait du formulaire PONT-A-MOUSSON dont la version complète est éditée aux Editions Lavoisier-TEC & DOC, 11, rue Lavoisier - F-75381 PARIS CEDEX 08 1989 Ce fascicule constitue

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

www.experts-insitu.com

www.experts-insitu.com In Situ experts hydrauliciens Newsletter N 50, - Mars 2015 - Tous droits réservés IN SITU «Lecture de schémas hydrauliques» épisode 2 La lecture de schéma a pour but de connaître les pressions et débits

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz 941.241 du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

MISE EN SERVICE MESURES. Sonde de mesure d oxygène dissous MES BAMOX 7200 SONDE DE MESURE D OXYGENE DISSOUS 460-02/1

MISE EN SERVICE MESURES. Sonde de mesure d oxygène dissous MES BAMOX 7200 SONDE DE MESURE D OXYGENE DISSOUS 460-02/1 BAMOX 7200 Sonde de mesure d oxygène dissous MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10

Plus en détail

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents Beamex Calibration White Paper info@beamex.com Configuration et étalonnage des instruments intelligents Configuration et étalonnage des instruments intelligents Les instruments intelligents sont de plus

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

Appareil de mesure de la pression différentielle

Appareil de mesure de la pression différentielle Appareil de mesure de la pression différentielle testo 526 Pour les mesures de pression dans tous les domaines Capteur de pression différentielle avec compensation de la température, 0...2000 dans l appareil

Plus en détail

7 - CHOIX D UN DEBIMETRE

7 - CHOIX D UN DEBIMETRE 7 - CHOIX D UN DEBIMETRE Le choix d un débitmètre n est pas une chose simple. Pour faire un choix correct, il faut tenir compte d une multitude de paramètres. Il est donc nécessaire avant tout de définir

Plus en détail

Les graphes planaires

Les graphes planaires Les graphes planaires Complément au chapitre 2 «Les villas du Bellevue» Dans le chapitre «Les villas du Bellevue», Manori donne la définition suivante à Sébastien. Définition Un graphe est «planaire» si

Plus en détail

Table des matières. Page 1 sur 6

Table des matières. Page 1 sur 6 Table des matières 1. PRÉSENTATION TECHNIQUE DU DISPOSITIF... 2 1.1. LA MESURE DE TEMPÉRATURE PAR SONDE MÉTALLIQUE... 2 1.1.1. Principe de fonctionnement... 2 1.1.2. Limitations... 3 1.2. MESURE DE TEMPÉRATURE

Plus en détail

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine Caractéristiques Modèle de démonstration d un système à vapeur représentatif d un Système d Alimentation Industriel Appareil

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur à est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d écoulement de l air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse et débit d écoulement

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

Régulateur de process universel econtrol

Régulateur de process universel econtrol Régulateur de process universel Le type 8611 peut être connecté à Régulation en continue, 2 points, 3 points et Tout/Rien Ratio control function Entrées de capteurs (,, fréquence, Pt100) Contrôle de vannes

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 3

Hydraulique industrielle Correction TD 3 Hydraulique industrielle Correction TD 3 1 Etude d un limiteur de pression 1.1 Identification des fonctions Les différents élements assurant le fonctionnement du composant sont listés ci dessous : - Orifice

Plus en détail

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur SOMMAIRE 11... IINSSTALLATIIONSS ACTUELLESS... 2 22... PERFORMANCESS ACTUELLESS... 11 22...11. Ennrreeggi iisst trreemeennt tss... 11 22...22. Reennddeemeennt tss eet t vvaal lleeuurrss ccaarraacct téérri

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état PLAN 1ère partie Chapitre 2 Changements d état 1 Généralités 1.1 Notion de phase 1.2 Passages d un état à l autre 1.3 Equilibre entre les phases 1.4 Chaleur latente de changement d état 2 Fusion-solidification

Plus en détail

NOTICE DE MISE EN SERVICE

NOTICE DE MISE EN SERVICE NOTICE DE MISE EN SERVICE Dispositif de Surpression à Variation, pompe de 2,2kW 1. GENERALITES Avant de procéder à l installation, lire attentivement cette notice de mise en service. CONTROLE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Fiche N 10 Hydraulique

Fiche N 10 Hydraulique Contrôle du débit - Clapets 1/Mise en situation : Fiche N 10 Hydraulique Mise en situation Types d étranglement : la vitesse est liée au débit Les étrangleurs à parois longues ou limiteurs de débit Fonctionnement

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

L AIR ET L AÉRAULIQUE

L AIR ET L AÉRAULIQUE Roger Cadiergues MémoCad ne03.a L AIR ET L AÉRAULIQUE SOMMAIRE ne03.1. Les applications de l aéraulique ne03.2. L utilisation des débits ne03.3. Ecoulements : débits et vitesses ne03.4. Vitesses et pressions

Plus en détail

Série 430 Régulateurs indicateurs pneumatiques compacts pour signaux standards Postes de commande types 3431 et 3432

Série 430 Régulateurs indicateurs pneumatiques compacts pour signaux standards Postes de commande types 3431 et 3432 Série 430 Régulateurs indicateurs pneumatiques compacts pour signaux standards Postes de commande types 3431 et 3432 Application Régulateurs universels en liaison avec des transmetteurs électriques ou

Plus en détail

Rinçage et nettoyage d une installation clim

Rinçage et nettoyage d une installation clim Rinçage et nettoyage d une installation clim Lors d une pollution ou d une panne d une installation clim, Le rinçage est l étape la plus importante pendant les travaux de maintenance et le rétablissement

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Classification

Plus en détail

QCM5 - P H Y S I Q U E

QCM5 - P H Y S I Q U E QCM5 - P H Y S I Q U E 1. Une pression de 3 bars équivaut à : (Pa : Pascal) a. 300 Pa b. 3000 Pa c. 30000 Pa d. 300000 Pa 2. La pression atmosphérique vaut : a. 25 bars b. 1 bar c. 10 bars d. 100 bars

Plus en détail

Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie

Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie Manipulation 1 Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie Consignes de sécurité Soyez prudent en utilisant le gaz naturel. Dans le cas d une odeur de gaz, fermez la

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES MONTAGE

CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES MONTAGE REDUCTEUR DE PRESSION A MEMBRANE RINOX CT0051 2014 * GAMME DE PRODUCTION REDUCTEUR DE PRESSION A MEMBRANE RINOX Code Mesure Fixation P max amont P de réglage (aval) Préréglage 51.04.70* G 1/2 51.05.70*

Plus en détail

Capteurs de vibration

Capteurs de vibration Capteurs de vibration Dans le monde industriel actuel, connaitre l état de santé de ses équipements offre à tout gestionnaire de maintenance la possibilité de maitriser les arrêts non-planifiés de ces

Plus en détail

Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT

Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT 1. Généralités Le capteur de pression s utilise dans des installations où l on recherche un débit variable en maintenant constante la

Plus en détail

Régulateurs automoteurs combinés pour pression différentielle, débit et température

Régulateurs automoteurs combinés pour pression différentielle, débit et température Régulateurs automoteurs combinés pour pression différentielle, débit et température Application Régulateurs pour installations de chauffage à distance, thermogénérateurs, échangeurs thermiques et autres

Plus en détail

LA MÉTROLOGIE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms :

LA MÉTROLOGIE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Certificat d Aptitude Professionnelle Vendeur Magasinier en Pièces de Rechange et Equipements Automobiles SESSION 2012-2013 LA MÉTROLOGIE Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

DESHUMIDIFICATEURS D AIR PISCINES. La maîtrise de l hygrométrie, c est nous! La technologie du bien - être. catalogue 2012

DESHUMIDIFICATEURS D AIR PISCINES. La maîtrise de l hygrométrie, c est nous! La technologie du bien - être. catalogue 2012 DESHUMIDIFICATEURS D AIR PISCINES catalogue 2012 Fabricant - Constructeur en France La maîtrise de l hygrométrie, c est nous! La technologie du bien - être DESHUMIDIFICATEURS D AIR PISCINES Notre savoir

Plus en détail

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu :

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : TRANSMETTEURS EN INSTRUMENTATION Transmetteurs aux SIGNAUX ANALOGIQUES STANDARDS Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : Capteur Transmetteur Régulateur PROCESSUS Actionneur Signal

Plus en détail

Mesure de température. électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit :

Mesure de température. électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit : Mesure de température Définitions : L élévation de la température dans une matière est l agitation des électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie.

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Philippe COUGNET Guide nature et apiculteur Dossier Miel Nous savons tous que le taux dʼhumidité du miel doit être inférieur à 18 %. Or, bien souvent,

Plus en détail

Guide du logiciel PEB

Guide du logiciel PEB Guide du logiciel PEB pour les pompes à chaleur General Pour certificateurs PEB et architectes Ce manuel vous guide dans l intégration de notre bibliothèque de produits General dans votre logiciel PEB.

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

Mesure de la pression différentielle et différentielle bidirectionnelle expliquée à l'aide du capteur

Mesure de la pression différentielle et différentielle bidirectionnelle expliquée à l'aide du capteur Dans la technique de mesure de pression, on distingue les méthodes de mesure en fonction des tâches à réaliser. Au rang de ces méthodes figurent la mesure de la pression absolue, la mesure de la pression

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Réducteur de pression pro portionnel, piloté, avec capteur de déplacement inductif

Réducteur de pression pro portionnel, piloté, avec capteur de déplacement inductif Réducteur de pression pro portionnel, piloté, avec capteur de déplacement inductif RF 29182/07.05 1/10 Type DREB6X Taille nominale 6 Série d appareils 1X Pression de service maximale P 315 bars, T 250

Plus en détail

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23 Manuel d utilisation JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-400 Yverdon Switzerland www.jdc.ch info@jdc.ch P: +4 4 445 F: +4 4 445 Index Français F Présentation Matériel...4 Garantie...4 Fonctionnement

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Les méthodes potentiométriques

Les méthodes potentiométriques Le ph-mètre (réf :Skoog, West, Holler, Section 19-A. p 412) Les méthodes potentiométriques 2 e partie Erreur dans la mesure d une tension à l aide d un ph-mètre (ionomètre) Maintenant que nous avons explorés

Plus en détail

BÂTIMENT. Article publié dans Porc Québec Août 2001

BÂTIMENT. Article publié dans Porc Québec Août 2001 MAÎTRISER LA VENTILATION MINIMUM POUR DIMINUER LES COÛTS DE CHAUFFAGE Article publié dans Porc Québec Août 2001 BÂTIMENT FRANCIS POULIOT Ingénieur agricole Centre de développement du porc du Québec Avec

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Répartiteur de frais de chauffage MINOL. type MINOMETER M6

Répartiteur de frais de chauffage MINOL. type MINOMETER M6 Certificat d examen de type n F-07-G-0075 du 17 janvier 2007 Accréditation n 5-0012 Organisme désigné par le ministère chargé de l industrie par arrêté du 22 août 2001 DDC/22/G110200-D1 Répartiteur de

Plus en détail

Contraintes et déformations (1)

Contraintes et déformations (1) Contraintes et déformations (1) Pour un point matériel : La connaissance des forces auxquelles est soumis le point permet de déterminer complètement le mouvement de celui-ci. Pour un milieu étendu (continu)?

Plus en détail

1) Mesure de température :

1) Mesure de température : PAGE : ) Mesure de température : Elément sensible Les mesureurs de température analogiques transforment la température d un fluide ou d une enceinte en un signal 0/0V, 4-0mA Doigt de gant Fixation Ils

Plus en détail

AQUARELLE AUTO PREMIUM SYSTEME DE SURVEILLANCE DE PRESSION DES PNEUS

AQUARELLE AUTO PREMIUM SYSTEME DE SURVEILLANCE DE PRESSION DES PNEUS SYSTEME DE SURVEILLANCE DE PRESSION DES PNEUS SIGNIFICATION >TPMS : en anglais :Tyre Pressure Monitoring System >SSPP : en français : Système de Surveillance de la Pression des Pneumatiques REGLEMENTATION

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN Purgeurs de condensats Série pour débits d air jusqu à 1700 m³/min Série Purgeurs de condensats électroniques Les condensats inévitablement générés par la production d air comprimé doivent être éliminés

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Titre : SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un [...] Date : 30/07/2015 Page : 1/9 SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Résumé Ce cas de validation

Plus en détail

Hygrométrie. Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008

Hygrométrie. Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008 ACCUEIL Hygrométrie Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Fiche N 7 Hydraulique

Fiche N 7 Hydraulique Les vérins hydrauliques 1/Les vérins : Fiche N 7 Hydraulique Caractéristiques : Ce sont sans aucun doute les appareils hydrauliques les plus connus. Ils reçoivent un débit d huile qui provoque le déplacement

Plus en détail

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE s de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE K00 K01 K02 RÉGULATEURS DOMESTIQUES POUR FLUIDES GAZEUX K03 s TYPE B s domestiques pour fluides gazeux UTILISATIONS Immeuble collectif Maison individuelle Branchement Enterrable

Plus en détail

Sonde de température Tri-Clamp

Sonde de température Tri-Clamp SENSORS FOR FOOD AND BIOPHARMA. Information produit TFP-47P, -67P, -167P PHARMA Sonde de température Tri-Clamp Domaine d application / emploi prévu Mesure de température de processus en tubes et conteneurs

Plus en détail

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Mesure mécatronique de pression Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Fiche technique WIKA PV 27.05 Applications Contrôle

Plus en détail

Elle ne crée aucune exigence supplémentaire par rapport aux exigences en vigueur.

Elle ne crée aucune exigence supplémentaire par rapport aux exigences en vigueur. Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Direction de l action régionale et de la petite et moyenne industrie ----------------------------------------- Sous-direction

Plus en détail

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Instruments de mesure...2 Classification des instruments du mesure...2 Contrôle des instruments

Plus en détail

Transmetteurs de pression à sécurité intrinsèque pour utilisations dans des zones explosives Type IS-10, Standard / Type IS-11, membrane affleurant

Transmetteurs de pression à sécurité intrinsèque pour utilisations dans des zones explosives Type IS-10, Standard / Type IS-11, membrane affleurant Mesure Electronique de Pression Transmetteurs de pression à sécurité intrinsèque pour utilisations dans des zones explosives Type IS-10, Standard / Type IS-11, membrane affleurant WIKA iche technique PE

Plus en détail

Les lois simples des gaz :

Les lois simples des gaz : SECTION 2.4.3 Notes pédagogiques 2.4.3 1/4 Les lois simples des gaz : Manuel, p. 85 à 87 Apprentissage notionnel visé La loi de Gay-Lussac. Rappel La pression (manuel, p. 33). Fiche DÉMO 8 2.4.3, p. 59

Plus en détail

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests. Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit.

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests. Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit. DN 50 à 000 - Série K 0 Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit. Descriptif Généralités sur le fonctionnement de la vanne Hydrobloc, voir fiche Série K. Gamme

Plus en détail

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION T H E R M O P T I M PRISE EN MAIN EXEMPLE D'UNE INSTALLATION DE CONDITIONNEMENT D'AIR VERSIONS JAVA 1.3 ET SUPERIEURES R. GICQUEL SEPTEMBRE 2013 2 SOMMAIRE PRISE EN MAIN DE THERMOPTIM... 3 INSTALLATION

Plus en détail