Traitement de l eau par flux dynamique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement de l eau par flux dynamique"

Transcription

1 GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat GTÜ

2 Généralités W a s s e r t e c h n i k En considérant le fait que notre aliment le plus précieux et le plus important à savoir une eau potable pure ne sera plus infiniment disponible, la préservation de l eau prend une importance croissante. À l heure actuelle, nous sommes parfaitement conscients du fait que même des quantités minimes d impuretés provoquées artificiellement (qu elles soient d origine chimique ou physique) ont des conséquences négatives sur l équilibre écologique de notre eau et sur la nature en général. C est la raison pour laquelle la préservation de la ressource en «eau pure» ainsi que sa manipulation de manière responsable doivent avoir une priorité primordiale. C est une raison suffisante pour chercher des moyens de purifier l eau polluée et l eau contenant des impuretés microbiologiques et de la traiter en vue de la réutiliser, et ceci d une façon écologiquement acceptable effective de manière durable et opportune d un point de vue économique. L AQUA HP-SYSTEM s engage dans de nouvelles voies afin de réduire au minimum absolu les charges microbiologiques et afin d empêcher de nouvelles contaminations / de nouveaux germes. La connaissance des propriétés physiques et chimiques spécifiques à l eau a été évaluée et mise en œuvre de façon conséquente dans le développement d une technologie par flux dynamique. Généralités 2

3 Avec l AQUA HP-SYSTEM, une activité de recherche et développement ayant duré de longues années a été achevée et mise en pratique avec succès dans le domaine de l industrie et des entreprises. Grâce au développement de la technologie de l AQUA HP SYSTEM, nous mettons une technique facile à entretenir, robuste et écologique à disposition de l industrie, des usagers professionnels et des services municipaux. Sans utiliser de produits chimiques ni de méthodes d irradiation et avec une faible dépense énergétique, l eau est purifiée des germes et la prolifération de nouveaux germes est empêchée de façon durable et fiable. 3 Généralités

4 Technologie Traitement de l eau par flux dynamique L AQUA HP-SYSTEM est une technologie par flux dynamique qui présente essentiellement les caractéristiques suivantes: Force de cisaillement de l eau Haute différence de pression Pression négative Appel d air Le cœur de l AQUA HP-SYSTEM est une cuve de réaction construite de façon similaire à un séparateur à cyclone. Au moyen d une pompe à haute pression, l eau est comprimée dans la cuve de réaction et est activée dans une chambre à tel point que des vitesses d écoulement et de rotations extrêmement hautes sont générées. Le débit volumétrique est induit de telle sorte que plusieurs couches d eau se frottent l une à l autre de façon centrifuge et centripète et développent ainsi de hautes forces de cisaillement. 4 Technologie Une construction spéciale à l intérieur de la cuve de réaction a pour effet de provoquer une pression négative d environ -1,0 bars (effet du tube de Venturi). Sous l effet de cette pression négative se produisant, l AQUA HP-SYSTEM aspire donc forcément de l air ambiant et conduit directement ce mélange naturel d air et d oxygène dans la cuve de réaction. L oxygène dissous dans l eau et l oxygène atmosphérique aspiré forment des radicaux libres et opèrent en tant que degré d oxydation.

5 Une pression d alimentation de l eau de 5,0 à 7,0 bars est nécessaire pour un fonctionnement correct de l AQUA HP-SYSTEM mise en route préalable d une pompe à haute pression adéquate. Les facteurs suivants sont responsables de la décomposition des impuretés microbiologiques dans l eau: Forces de cisaillement de l eau Différences de pression alternées allant de +5,0/7,0 bars jusqu à -1,0 bars Pression négative Cavitation Oxydation Les membranes cellulaires des bactéries, des germes et des virus sont dissoutes et les matières microbiologiques sont mécaniquement détruites et anéanties. L oxygène atmosphérique aspiré et l oxygène dissous dans l eau oxydent en grande partie le matériel cellulaire anéanti. Un autre avantage de l AQUA HP-SYSTEM consiste dans le fait que la forte contrainte physique de l eau et la haute concentration en oxygène naturel provoquent une modification de la viscosité. L eau qui a été traitée de cette façon est «plus douce», de telle sorte que des procédés de lavage et de nettoyage comme, par exemple, dans les stations de lavage de pièces métalliques peuvent être nettement améliorés et optimisés. 5 Technologie

6 Possibilités d application des AQUA HP-SYSTÈMES Systèmes de bassins, de jets d eau ornementaux, d utilisation de l eau de pluie, d irrigation Suppression des algues et prévention de la formation d algues Prévention de la pollution organique générale Réduction des frais de nettoyage Stations de lavage de pièces industrielles, de bouteilles, de voitures et camions Prévention de la pollution organique générale Prévention contre le développement des bactéries responsables des mauvaises odeurs Amélioration de la capacité d irrigation et augmentation de l effet de lavage et de nettoyage Prolongation de la durée d utilisation de la lessive Réduction des frais de nettoyage Réduction des produits de nettoyage Application 6

7 Circuits ouverts / fermés de refroidissement à eau, dispositifs de lavage d air/ humidificateurs d air à pulvérisation et autres circulations d eau de process Suppression du biofilm et prévention de la croissance des algues et des biofilms Prévention contre les incrustations biologiques dans les installations de refroidissement (renoncement à l utilisation de produits biocides) Réduction des frais de nettoyage Dispositifs réfrigérants lubrifiants à émulsion, circuits de solution abrasive, eau provenant des chaînes de vernissage Réduction des problèmes microbiologiques Réduction des moisissures et des fermentations Forte réduction des produits biocides et bactéricides Forte atténuation des mauvaises odeurs Suppression des substances huileuses étrangères Prolongation de la durabilité du bain Réduction des frais de nettoyage Systèmes d eau potable Prévention contre la croissance de germes Suppression du biofilm et des sources de germes Renonciation à la désinfection à chaud, par conséquent économies d énergie Renonciation au nettoyage du système au moyen de la désinfection 7 Application

8 Instructions de montage Schéma 1 - En mouvement circulaire Généralités Le AQUA HP-SYSTEM est intégré dans des mouvements circulaires existants (p.ex. dans des mouvements circulaires d eau de refroidissement, de circulation d eau chaude etc.). Dans le cas où cela ne soit pas possible, il est alors nécessaire de créer un propre mouvement circulaire de traitement (p. ex. sous la forme d un bassin de traitement). Afin d obtenir un fonctionnement idéal, il est important qu un courant volumique d eau constant et qu une pression (d environ 5,0 à 7,0 bars) soient fournis afin que le système puisse fonctionner correctement. L eau ainsi traitée émerge de l AQUA HP-SYSTEM au moyen d un tuyau d écoulement avec une pression d environ 1,0 à 1,5 bars. Il est important de garantir une libre décharge de l eau traitée. Il est interdit d apporter quelconque réduction au diamètre nominal du tuyau d écoulement prédéfini comme, par exemple, une unité de filtre, un clapet articulé ou toute autre chose semblable. En outre, il est important d utiliser uniquement des tuyaux longs. La conduite d écoulement doit s arrêter au-dessus du niveau de l eau. L intégration de l AQUA HP-SYSTEM dans un circuit d eau fermé est une exception. 8 Instructions de montage

9 Matériaux à utiliser Pour les conduites, et pour les armatures, il est indiqué d utiliser des pièces de construction de tuyauterie en vente dans le commerce (en fonction de la pression existante voir la capacité de pompage). La pompe doit être choisie conformément aux recommandations du constructeur de l appareil ou peut, sur demande, être comprise dans la livraison. Exemple de montage circulation d eau chaude Contrairement au schéma 1, l AQUA HP-SYSTEM est placé devant la pompe afin de repousser l eau dans le courant circulaire. Schéma 2 Utilisation dans un système d eau potable (circulation d eau chaude) 9 Instructions de montage

10 Étude de l université de Barcelone L université de Barcelone a mené une «étude sur l inactivation de microbes par l appareil AQUA HP-SYSTEM». Heures de traitement eau traitée avec le réacteur HP eau de contrôle sans réacteur HP Dans l épilogue, l effet du AQUA HP-SYSTEM en ce qui concerne son utilisation dans des systèmes d eau potable a, entre autres, été jugé comme suit (traduit de la langue originale espagnole): «Les temps d inactivation T90 des bactéries utilisées dans l expérience sont, avec des valeurs de 20 à 23 heures, très rapprochées, de même qu en ce qui concerne les temps d inactivation T99 qui se trouvent être entre 35 et 37 heures pour les Entérocoques 1 et le E. coli 2. Étant donné que ces derniers sont des microorganismes qui sont typiques pour l eau, ils sont représentatifs pour une inactivation d un large spectre de bactéries par l utilisation du réacteur HP. Le type de bactéries Legionella 3 se trouve également à l intérieur de ce spectre. Par conséquent, les indications du fabricant en ce qui concerne l inactivation de bactéries et l utilisation de l AQUA HP-SYSTEM dans différents domaines d utilisation de l eau sont prouvées.» Et: «En résumé, il est possible de dire que les résultats mentionnés démontrent l efficacité de l AQUA HP-System en ce qui concerne l élimination des bactéries et des virus sous les conditions de l expérience menée. En outre, il est possible de partir du principe que le dispositif AQUA HP-System minimise, dans des conditions semblables, la croissance de bactéries dans des circuits d eau fermés et maintienne à un faible niveau la concentration de tout type de micro-organismes, tout comme le décrit le fabricant de l AQUA HP-Systems dans son information sur le produit.» L étude intégrale peut être téléchargée en allemand et en espagnol à l adresse 1 lactobacillales, 2 bactérie acidifiante, 3 bactéries pathogène`s (pathogènes pour l être humain) 10 Étude

11 Types d appareils Type K0 Junior avec pompe intégrée 0,5-2,5 m³/h Type K K ,5-6,5 m³/h K ,0-8,5 m³/h K ,5-11,0 m³/h 11 Types d appareils

12 Type T T ,0-15,0 m³/h T ,0-24,0 m³/h T ,0-33,0 m³/h T ,0-43,0 m³/h T ,0-51,0 m³/h NASS Wassertechnik GmbH Königin-Elisabeth-Straße Berlin TÉL.: FAX: Types d appareils

Légionelles (circuit fermé)

Légionelles (circuit fermé) Légionelles (circuit fermé) 1. Problématique - La mise en évidence de légionelles dans un système de canalisations signifie que le système complet est contaminé. Arrière-plan : Les légionelles se multiplient

Plus en détail

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN L'OZONE L'OZONE EST UN GAZ INCOLORE (À HAUTES CONCENTRATIONS, IL EST BLEUTÉ), D'ODEUR ACIDE, ODEUR ATYPIQUE QUI SE SENT APRÈS UN ORAGE ACCOMPAGNÉ D'ÉCLAIRS. LE SYMBOLE EST

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

Puissant et écologique à la fois

Puissant et écologique à la fois Puissant et écologique à la fois La technologie innovante de désinfection et d oxydation à l ozone économique et écologique www.prominent.com L ozone Un puissant désinfectant La plus-value à la clé : une

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail

Registres de fermentation lente. Critères d inspection

Registres de fermentation lente. Critères d inspection Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Registres de fermentation lente 1.15.0.3204 Registres de fermentation lente Registres Un échantillon

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

Sauvons notre planète

Sauvons notre planète présente Economisez l eau Dans des conditions de fosses septiques normales, toute l eau utilisée dans votre maison est alimentée par le biais de trappes àgraisse, de gravières et ensuite gaspillée. Avec

Plus en détail

SERIE S Technologie Mouvex

SERIE S Technologie Mouvex FICHE TECHNIQUE 100-001 F SECTION : 1001 En vigueur : Janvier 009 Remplace : Mai 005 SERIE S Technologie Mouvex Pompes à piston excentré Etanchéité Conçue sans garniture mécanique, tresse ou entraînement

Plus en détail

Technologie innovante d aspiration et de filtration

Technologie innovante d aspiration et de filtration Technologie innovante d aspiration et de filtration Vue d ensemble We set air in motion A propos de nous TEKA est une entreprise ambitionnée, moderne et fait partie des cinq leaders sur le marché allemand.

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter.

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter. NOTICE TECHNIQUE N : 032a Date :13/11/08 Révisée le :08/03/15 CIRCUIT d'huile MOTEUR 1 ) Introduction : Avant chaque vol, tout pilote doit jeter un coup d'œil sur la jauge à huile, pour vérifier que le

Plus en détail

Les piscines à usage collectif Règles sanitaires. à usage collectif

Les piscines à usage collectif Règles sanitaires. à usage collectif Déclaration d ouverture La déclaration d ouverture d une piscine (accompagnée d un dossier justificatif) est à adresser en 3 exemplaires à la mairie d implantation de l établissement et un exemplaire en

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE 1. INTRODUCTION Il existe en Suisse de nombreuses installations de récupération de chaleur sur les eaux usées dont le taux de récupération varie entre 30 et 80%. La plupart de ces installations se trouvent

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif Décider, construire et vivre le Saulnois SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif GUIDE D ENTRETIEN de votre dispositif d Assainissement Non Collectif Sommaire Introduction p 3 Les ouvrages

Plus en détail

Tours de refroidissement Technologie environnementale

Tours de refroidissement Technologie environnementale Tours de refroidissement Technologie environnementale Nos points forts Technologie et environnement Surfaces d échange adaptées à chaque besoin : applications industrielles ou tertiaires Propreté et résistance

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

5. Matériaux en contact avec l eau

5. Matériaux en contact avec l eau Monitoring de la qualité Microbiologique de l eau potable dans les réseaux de distributions Intérêt de l utilisation d un kit de mesure rapide de la flore totale UTLISATIONS 1. Surveillance de Réseau mixte

Plus en détail

HUBER Procédé de flottation HDF

HUBER Procédé de flottation HDF HUBER Procédé de flottation HDF Traitement des eaux usées, récupération et recyclage de l eau grâce au procédé de flottation avec micro bulles d air Système anti-colmatage avec décanteur lamellaire The

Plus en détail

K 4 Compact. K 4 Compact, 1.637-310.0, 2015-05-03

K 4 Compact. K 4 Compact, 1.637-310.0, 2015-05-03 K 4 Compact Un concentré de technologie dans un espace réduit. Le K4 Compact est idéal pour une utilisation régulière et pour venir à bout de salissures importantes. Il est facile à utiliser et à transporter.

Plus en détail

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC 2 INTELLIGENTE DRUCKLUFT MADE IN GERMANY ALMiG Kompressoren GmbH est un nom associé à une technologie de haut de gamme en matière

Plus en détail

L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise.

L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise. L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise. Waterlogic, aux Sources de l Excellence Waterlogic, numéro un mondial de la fabrication et de la commercialisation de fontaines à eau branchées sur le

Plus en détail

K 7 Premium Home. K 7 Premium Home, 1.168-608.0, 2015-05-30

K 7 Premium Home. K 7 Premium Home, 1.168-608.0, 2015-05-30 K 7 Premium Home Le 'K7 Premium Home' contient le Home Kit dont sont compris le nettoyeur de surfaces T 400 pour un nettoyage sans éclaboussures de surfaces égales (y compris fonction pour le nettoyage

Plus en détail

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale La «marche en avant» consiste à éviter autant que possible le croisement

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

Hygiène SSOP et SPS. Les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) peuvent être utilisées pour répondre à de nombreuses, voire

Hygiène SSOP et SPS. Les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) peuvent être utilisées pour répondre à de nombreuses, voire Au cours de cette session de formation, nous parlerons des Procédures Opérationnelles de Propreté et de Désinfection (SSOP), des Normes de Performance d Hygiène (SPS) et des Bonnes Pratiques de Fabrication

Plus en détail

K 7 Premium Eco!ogic Car&Home

K 7 Premium Eco!ogic Car&Home K 7 Premium Eco!ogic Composé à 60% de matériaux recyclés, le K 7 Premium Eco!ogic Car & Home est doté d une pompe laiton et conviendra aux plus exigeants en matière de performance. Il est parfait pour

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

!"#$%&#'()&*+",#%)-"#.),%)/&*01%')2%1'&0.%3)

!#$%&#'()&*+,#%)-#.),%)/&*01%')2%1'&0.%3) "#$%&#'()&*+",#%)-"#.),%)/&*01%')2%1'&0.%3) 4."2#0'+)5/","607#%+)) -.(+%1'%) 89:8)9;5) >%)?(10% ) 2%), @A60B1%)6,"*&,%) )))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Préface p. 3 1. Le cadre réglementaire p. 4 2. Le champ d application p. 5 3. Les avantages p. 5 4. Le principe de conception p. 6 5. Le dimensionnement

Plus en détail

Notice technique. Fontaines à eau. W 10 022 f Edition novembre 2013 INFORMATION

Notice technique. Fontaines à eau. W 10 022 f Edition novembre 2013 INFORMATION Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association SVGW SSIGE

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

Du bon dimensionnement des canalisations

Du bon dimensionnement des canalisations LE THÈME DU MOIS POMPES - VANNES - CANALISATIONS Du bon dimensionnement des canalisations Cédric Masson, GLS Cet article a pour objet la détermination des diamètres des canalisations constituant les différents

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage

Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage Nozzles Control Analysis Fabrication Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage Une Technologie de Pulvérisation Avancée Garantit un Contrôle Précis de la

Plus en détail

Nettoyeurs et accessoires haute pression pour tous travaux extérieurs. www.fr.consumer.nilfisk.be. Nettoyage extérieur

Nettoyeurs et accessoires haute pression pour tous travaux extérieurs. www.fr.consumer.nilfisk.be. Nettoyage extérieur Nettoyeurs et accessoires haute pression pour tous travaux extérieurs. www.fr.consumer.nilfisk.be 0 Nettoyage extérieur Un nettoyage simplifié et silencieux Caractéristiques Tous les nettoyeurs haute pression

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets CURAGE HYDRODYNAMIQUE DES CANALISATIONS Objectif :donner le principe de cette technique donner le

Plus en détail

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES Water Treatment Chemicals L eau pure nécessite des solutions extrêmement pures Même les eaux d égout doivent répondre à des normes strictes. Les habitants

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

Pompes à carburant électriques

Pompes à carburant électriques Page 1/8 Pompes à carburant électriques Récapitulatif du produit pour une utilisation universelle PRODUCT INFORMATION Véhicule/application Produit N PIRBURG voir catalogue/cd TecDoc Pompe à carburant électrique

Plus en détail

Filtres pour gaz et air. GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200

Filtres pour gaz et air. GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200 Filtres pour gaz et air GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200 11.02 Printed in Germany Edition 02.13 Nr. 225 676 1 8 Technique Filtres pour l'alimentation en gaz dans

Plus en détail

G 7.10 G 7.10, 1.194-701.0, 2015-05-30

G 7.10 G 7.10, 1.194-701.0, 2015-05-30 G 7.10 Le nettoyeur haute pression thermique G 7.10 M fonctionnant grâce à son moteur essence est indispensable pour les opérations de nettoyage en extérieur loin d'une source électrique. Adapté au térrains

Plus en détail

Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple.

Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple. Produits K 5 Premium eco!ogic Home Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple. Equipement: Filtre

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

Guide du bon contrôle de fuite

Guide du bon contrôle de fuite Projet ZERO émissions et fuite de fluide frigorigène Guide du bon contrôle de fuite Traduit et adapté à la France par l www.afce.asso.fr Page 0 Guide du bon contrôle de fuite L Institut de Réfrigération

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015

Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015 Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015 L. Vos Laboratoire Techniques de l eau liesbeth.vos@bbri.be Avec le soutien de l Antenne-Normes H2O & Toitures (www.normes.be)

Plus en détail

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries Bio7 Curage CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS Distribué par AEDES Développé, breveté et produit par AB7 Industries www.aedes.fr 1 PRINCIPE ACTIF Dans tous les pays du

Plus en détail

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses INTRODUCTION H.A.C.C.P. ou A.R.M.P.C. L Analyse des risques et maîtrise des points critique La nouvelle réglementation en matière d hygiène (ar. 09 mai 1995 et ar. 29 septembre 1997) oblige les responsables

Plus en détail

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Type 0400 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Operating Instructions Bedienungsanleitung Manuel d utilisation Sommaire 1 Le manuel d utilisation...22 2 Utilisation conforme...23

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide.

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide. Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES Guide d entretien Aillevans - Athesans Etroitefontaine - Autrey Le Vay - Beveuge - Bonnal

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut SYSTEME DE VENTILATION A CONDUIT UNIQUE Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut LIMODOR-Plus se charge de couvrir vos besoins quotidiens en eau chaude LIMODOR-PLUS La ventilation confort au

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

Systèmes de stockage simples à installer et économiques

Systèmes de stockage simples à installer et économiques Systèmes de stockage simples à installer et économiques Parallèlement à l accroissement et à l ampleur des événements pluviométriques, l accélération et l augmentation des débits de pointe accentuent de

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

K 3 K 3, 1.601-812.0, 2015-05-30

K 3 K 3, 1.601-812.0, 2015-05-30 K 3 Le nettoyeur haute pression Kärcher "K3" dit «Au revoir» à la saleté normale. Ce nettoyeur haute pression est prévu d un poignée-pistolet avec raccord Quick Connect, un flexible haute pression de 6

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Formation. Hygiène et HACCP en restauration

Formation. Hygiène et HACCP en restauration Pascal Lenoble Formation et conseil Page 1 sur 6 34, rue nationale - 37 150 Civray de Touraine 02 47 30 24 92-06 40 39 61 22 pascal@pascal-lenoble.fr Formation Hygiène et HACCP en restauration Définition

Plus en détail

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet 832.314.12 du 5 avril 1966 (Etat le 1 er mai 1966) Le Conseil

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

pur et silencieux dentaire

pur et silencieux dentaire pur et silencieux dentaire de l air pur JUN-AIR a produit son premier compresseur il y a 50 ans et développé la technologie et le design qui ont fait du compresseur JUN-AIR le choix numéro UN des cabinets

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN L utilisation et la mise au rebut des produits chimiques étant de plus en plus réglementées, l industrie de la blanchisserie doit utiliser des méthodes de nettoyage plus

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Introduction

Hygiène alimentaire. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Hygiène alimentaire Introduction Le temps de travail ne permet pas souvent aux salariés de déjeuner chez eux

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

Le confort de l eau chaude sanitaire. Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire

Le confort de l eau chaude sanitaire. Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire Le confort de l eau chaude sanitaire Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire Attestation de Conformité Sanitaire Afi n de réduire les quantités de matières toxiques pouvant

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE Système de canalisation pré-isolée Uponor 9 Quelques mots sur L histoire L aventure prometteuse des canalisations en plastique remonte à une trentaine d années environ. A la

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE!

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! CATALOGUE 2014 MASCOU LIQUIDES LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! À l exception des produits et, fabriqués en Allemagne MASCOU-CUT LIQUIDE DE COUPE SEMI-SYNTHÉTIQUE ET BIOSTABLE La

Plus en détail

DEP du Zonage d Assainissement de Baixas PMCA

DEP du Zonage d Assainissement de Baixas PMCA Annexe 6 Entretien des ouvrages d assainissement non-collectif (généralités) De manière à éviter les dysfonctionnements (bouchage, colmatage, mauvaise qualité de rejet,...), toute installation d assainissement

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

pour la détermination du COT dans l eau ultra pure être légèrement oxydées, certaines plus que d autres, les pharmacopées prescrivent

pour la détermination du COT dans l eau ultra pure être légèrement oxydées, certaines plus que d autres, les pharmacopées prescrivent Pharma Eau purifiée Perspectives dans l analyse des eaux purifiés 11 News THORNTON Leading Pure Water Analytics SST Test d adéquation du système pour la détermination du COT dans l eau ultra pure La détermination

Plus en détail

Plans API pour Garnitures Mécaniques

Plans API pour Garnitures Mécaniques Plans API pour Garnitures Mécaniques Garnitures Simples plans 01, 02, 11, 13, 14, 21, 23, 31, 32, 41 Garnitures Duales plans 52, 53A, 53B, 53C, 54 Garnitures avec Quench plans 62, 65 Garnitures Gaz plans

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail