SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005"

Transcription

1 SCHEMATHEQUE 2004 Juin / 13

2 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION DES FLUIDES 9 RESERVOIRS 10 MANUTENTION DES SOLIDES 11 MESURE CONTROLE REGULATION 12 ANNEXE NON FOURNIE A L EXAMEN 13 2 / 13

3 REPERE CLASSIFICATION DES APPAREILS TYPE APPAREILS REPERE TYPE APPAREILS A AGITATEUR Agitateur de tous types pour homogénéïser des phases liquides K REACTEUR B C BROYEUR COMPRESSEUR Concasseurs Broyeurs Pulvérisateurs Compresseurs Ventilateurs Pompes à vide M P MELANGEUR POMPE Tous appareils munis intérieurement ou extérieurement de dispositifs mécaniques et destinés à l'homogénéïsationdes milieux semi-fluides et solides Pompes de tous types D COLONNE TOUR Colonnes et tours -Rectification -Extraction -Lavage -Absorption R RESERVOIR RECIPIENT Bacs Gazomètres Réservoirs Silos Ballons Trémies E ECHANGEUR -Bouilleurs -Evaporateurs -Réfrigérants -Condenseurs S SEPARATEUR FILTRE Cribles Essoreuses Décanteurs Dépoussièreuses Filtres Centrifugeuses -Economiseurs -Surchauffeurs -Aéroréfrigérants T TRANSPORTEUR Transporteurs Portiques Convoyeurs Grues Elévateurs F FOUR Fours de fusion, grillage,cuisson Hauts fourneaux Sécheurs V CHAUDIERE A VAPEUR Chaudières à vapeur Chaudière à fluide caloporteur Fours tubulaires 3 / 13

4 TUYAUTERIE Tuyauterie de tous types Croisement de tuyauterie (sans raccordement) Air comprimé raréfié (vide) A AC AR Croisement de tuyauterie (avec raccordement) Eau de refroidissement E ER de lavage EL Sens d'écoulement déminéralisée ED Vapeur V Pente de tuyauterie surchauffée VS Gaz G Entrée de tuyauterie (a) (a) (b) diazote GN Sortie de tuyauterie (b) Isolation thermique sur canalisation Fluide thermique Fluide frigorigène Fluide réfrigérant Saumure 4 / 13 FT FF FR SA

5 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE Evacuation Robinet(symbole général) Respiration Pulvérisation par rampe Disque de rupture Regard d'écoulement Soupape de sureté Arrêt flamme Purgeur Adsorbeur Piège à vide Clapet de non retour Garde hydraulique Robinet de régulation Siphon Détendeur 5 / 13

6 APPAREILS DE SEPARATION Décanteur (Clarificateur) Filtre à bande Filtre discontinu (type büchner) Centrifugeuse Séparation liquide - liquide M Filtre presse Cyclone 6 / 13

7 COLONNES ET REACTEURS COLONNES (Absorption, rectification, extraction) REACTEURS Colonne vide (a) Colonne à plateaux (b) (a) (b) Réacteur agité Réacteur à lit catalytique Colonne à garnissage (c) Colonne à garnissage à deux tronçons (d) (c) (d) Réacteur tubulaire 7 / 13

8 ECHANGEURS DE CHALEUR Echangeur tubulaire (liebig) Echangeur à plaques fluide de service fluide de procédé Epingle Serpentin Faisceau tubulaire Faisceau à tubes en U Cuve à double enveloppe Aéroréfrigérant 8 / 13

9 MANUTENTION DES FLUIDES LIQUIDES GAZ Compresseur volumétrique Pompe centrifuge ou Compresseur centrifuge Pompe volumétrique Ventilateur Pompe doseuse Pompe à vide Ejecteur 9 / 13

10 RESERVOIRS Réservoir ouvert Réservoir sphérique pour gaz sous pression Gazomètre Réservoir fermé Silo 10 / 13

11 MANUTENTION DES SOLIDES DISTRIBUTION ET TRANSPORT Distributeur Transporteur à bande Transporteur à hélice Transporteur à godets FRAGMENTATION AGITATION Broyeur concasseur Agitateur et mélangeur de tous types 11 / 13

12 MESURE CONTROLE REGULATION DES GRANDEURS MESUREES: 1 ére lettre nature de la grandeur mesurée 1 ou 2 lettre(s) Analyse A masse (weight) W 3 ème lettre (fonction assignée à la mesure dans le procédé) C Régulateur Ex: pression différentielle enregistrée et réglée PdRC Débit (flow) Densité F D Conductivité Viscosité C N A AH AL Alarme Alarme haute alarme basse Ex: Débit indiqué avec seuil d'alarme haut FIAH Niveau (level ) L ph PH Pression Température Pression différentielle P T Pd temps humidité (moisture) Pd K M DEBIT symbole général NIVEAU point de mesure intérieur (a) indication locale de niveau (b) LI F L Rapport de débit (fraction flow) FF FF PRESSION P Volume V TEMPERATURE T REGULATION 2 ème lettre (indique le mode d'accés à la mesure) Débit enregisté réglé FRC Enregistreur I Indicateur R T (recorder) Transmetteur 12 / 13

13 ANNEXE NON FOURNIE A L EXAMEN TUYAUTERIE MANUTENTION DES FLUIDES Assemblage par bride Pompe volumétrique alternative à piston Tuyau flexible ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE Pompe volumétrique à engrenage Filtre sur canalisation Pompe volumétrique alternative à membrane Dispositif anti bélier Mise à la terre Robinet vanne Robinet à soupape Robinet à tournant droit Robinet à papillon Robinet d'équerre ou d'angle (2,3 ou 4 orifices) MESURE ET CONTROLE Rotamètre FI Compresseur volumétrique à piston Compresseur volumétrique à membrane Compresseur volumétrique à palette Pompe à anneau liquide APPAREILS DE SEPARATION diaphragme F essoreuse (fonctionnement discontinu) M essoreuse (fonctionnement continu) M 13 / 13

Tableau d'identification des équipements et systèmes

Tableau d'identification des équipements et systèmes 30 x 80 mm VENTILATION (SYSTÈMES) pour l'alimentation et le retour) d'alimentation et 1 ventilateur de retour dans la même unité) d'alimentation et 1 ventilateur d'évacuation dans la même unité) d'alimentation)

Plus en détail

SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE

SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE Description : Ce dossier contient les symboles les plus courament utilisés, quelque soit le domaine d'activité Réalisé par : ENGINEERING ENERGY 6 / 8 Rue Germaine

Plus en détail

FG3E DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE

FG3E DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE - Janvier 2000-1/12 FG3E FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ENTREPRISES GESTIONNAIRES DE SERVICES AUX ÉQUIPEMENTS, A L ÉNERGIE ET A L ENVIRONNEMENT DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE 28, rue de la pépinière-75008

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES CH-1211 Geneva 23 Switzerland EDMS No. TS or Dept./Group or Supplier/Contractor Document No. Standard assurance qualité STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES Résumé Ce document à pour objet de définir

Plus en détail

DISTILLATION CONTINUE

DISTILLATION CONTINUE PROTOCOLE TECHNIQUE DISTILLATION CONTINUE A GARNISSAGE Mars 2015 Manip n 4 1 SOMMAIRE 1 Photo de l installation 2 - Schéma de principe de l installation 3 Descriptif de l installation 3.1 Description usuelle

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T

STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T 1 er jour : STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T DUREE : 3 JOURS PROGRAMME : Rappels succincts sur : - Les unités - Caractéristiques physiques et chimiques des GPL :

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5]

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5] XXXX F25 RÉFRIGÉRATION OU REFROIDISSEMENT; SYSTÈMES COMBINÉS DE CHAUFFAGE ET DE RÉFRIGÉRATION; SYSTÈMES À POMPES À CHALEUR; FABRICATION OU EMMAGASINAGE DE LA GLACE; LIQUÉFACTION OU SOLIDIFICATION DES GAZ

Plus en détail

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées )

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées ) LES TUYAUTERIES Il est fortement conseillé de ne pas surcharger le schéma de canalisations. Utiliser des lignes communes pour le vide, l air comprimé, la vapeur, etc... Distinguer le croisement des canalisations

Plus en détail

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet VERSION STANDARD Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet Mélangeur de courants Utilisé pour mélanger plusieurs courants en un courant sortant unique. Mélangeur statique Mélangeur

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils

Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils 1. Sommaire La directive «Equipements sous pression» (97/23/CE)

Plus en détail

MATÉRIEL THERMIQUE RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR

MATÉRIEL THERMIQUE RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR Risques et Précautions liés au Matériel MATÉRIEL THERMIQUE Ingénieurs en Sécurité Industrielle RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR I - RÔLES DES ÉCHANGEURS ET TERMINOLOGIE... 1 1 - Fonction réfrigération...1

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

Courant de service max. (A)

Courant de service max. (A) Descriptif et prix N ART. PV (CHF) Hors Taxes NIBE F1155 est une pompe à chaleur intelligente équipée du système Inverter pour le contrôle du compresseur et de pompes de circulation vitesse variable. Convient

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

LES CHAUDIERES MURALES

LES CHAUDIERES MURALES Comme tout générateur, les chaudières murales sont constituées d un corps de chauffe, d un circuit de fluide caloporteur et de parcours des fumées. Les foyers des chaudières murales sont de type atmosphérique

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

LE GROUPE COMPRESSEUR. Christian DIELMANN MF1 10815

LE GROUPE COMPRESSEUR. Christian DIELMANN MF1 10815 LE GROUPE COMPRESSEUR Christian DIELMANN MF1 10815 Objectifs : Etre capable de : Objectifs Sommaire Décrire le principe de fonctionnement d un groupe compresseur Utilité Groupe compresseur Appliquer les

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX E03 ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX INSTALLATIONS OU PROCÉDÉS POUR OBTENIR, RECUEILLIR OU DISTRIBUER L EAU (forage de puits, obtention de fluides en général à partir de puits E21B; systèmes

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT A LOGEMENTS T2 et T4 1 CHAUDIERES Chaudière u 14 Ventouse verticales T2 avec accessoires u 4 Ventouse verticales T4 avec accessoires et devoiement u 10 Raccordement EF - EC depuis attente u 14 Raccordement

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES POMPES

TECHNOLOGIE DES POMPES TECHNOLOGIE DES POMPES I PRESENTATION Il existe différentes pompes qui peuvent se classer en deux grandes familles : Les pompes centrifuges Les pompes volumétriques L utilisation d un type de pompes ou

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

2 Int.Cl. (2009.01), Section F

2 Int.Cl. (2009.01), Section F XXXX F28 ÉCHANGEURS DE CHALEUR EN GÉNÉRAL (substances pour le transfert de chaleur, pour l échange de chaleur ou pour le stockage de la chaleur C09K 5/00; agencement ou montage d échangeurs de chaleur

Plus en détail

La récupération de chaleur fatale :

La récupération de chaleur fatale : La récupération de chaleur fatale : enjeux pour l industrie et modalités du soutien de l ADEME via le Fonds Chaleur Juillet 2015 Principe de la chaleur fatale industrielle Chaleur fatale : c est la chaleur

Plus en détail

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE L expression cycle vient de la thermodynamique. En effet lorsqu une masse de fluide se retrouve après diverses transformations dans le même état (pression, volume, température)

Plus en détail

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR :

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PROMOTION AQUATIX GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PRO GROSSISTE EN ÉLECTROMÉNAGER - 77 Chemin de Lespinasse 31140 Aucamville Tél. : 05 61 49 91 61 - Email : accueil@sademo.net - Web : www.sademo.net

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse III PRODUCION DE FROID, POMPE A CHALEUR Un cycle frigorifique est un système thermodynamique qui permet de transférer de la chaleur d un milieu vers un autre à température plus élevée. D après le second

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Schémas de raccordement. Aller au sommaire

Schémas de raccordement. Aller au sommaire Schémas de raccordement Aller au sommaire Juin 00 Sommaire Cliquez sur le nom d un produit pour consulter son schéma de raccordement. FCX Couplage parallèle de deux FCX... Raccordement d un échangeur à

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre PARTIE A GENIE CHIMIQUE Du gaz de Lacq au soufre Plus de la moitié du soufre produit dans le monde provient du traitement des gaz naturels et des pétroles. En France, il est produit principalement à partir

Plus en détail

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 *Professionnels contactez-nous pour obtenir les tarifs pro... CATALOGUE SOLAIRE THERMIQUE Panneau solaire Standard PS Modèle : - 1 000 x 2 125 x 90 mm 2,15 m2 302,45 Raccord

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS?

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? SCHEUCH et la condensation + de 15 ans d expérience: 1 ière installationen 1999 (scierie) > 90 installationsen exploitationaujourd

Plus en détail

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz Ville de Salins les ains Hôtel de ville - Place des lliés et de la résistance 39110 Salins les ains MUSEE DU SEL - NNEE DE 13 PGES Chaudière murale à gaz Organe à controler : chaudière murale gaz Nettoyage

Plus en détail

4.1 COMPOSANTS DE BASE

4.1 COMPOSANTS DE BASE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 4 LES COMPOSANTS D UN CIRCUIT FRIGORIFIQUE Introduction Dans ce chapitre, la théorie portera sur les composants de base d un circuit frigorifique.

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

La technologie de l énergie

La technologie de l énergie La technologie de l énergie CONSTRUCTEUR DE CHAUDIERE INDUSTRIELLES Chaudière à vapeur Chaudière eau chaude Chaudière eau surchauffée Générateur d eau chaude Maintenance et service après-vente CONSTRUCTEUR

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

PROGRAMME GENERAL Eléments et systèmes pour la technique de production

PROGRAMME GENERAL Eléments et systèmes pour la technique de production PROGRAMME GENERAL Eléments et systèmes pour la technique de production Technique de serrage Vérins hydrauliques Générateurs de pression hydrauliques Groupes électro-pompe de serrage et industriels Technique

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Maçonnerie de parpaing plein de 0.12m d épaisseur Sans objet, prestation «hors lot» 30.1.2. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM Conditionnement t des Gaz Médicaux Hafid CHAFIK Pharmacien Responsable Maghreb Oxygène 1 Schéma type d un centre de remplissage des GM Tank de Stockage N 2 Remplissage N 2 O Remplissage O 2 Remplissage

Plus en détail

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 Arrête les retours de flamme Montage sur canalisation après détente Grand débit Basse pression En laiton Compatibilité avec les gaz Les clapets pare flammes 85-30 sont

Plus en détail

HKSE ENGINEERING GmbH

HKSE ENGINEERING GmbH Unités CBT/ WBT Pratique de l atelier Titre et thème de l unité 1 22.1.1.08.1 Soudage au chalumeau Soudage de tubes, chois de positions de soudage, exercices pratiques 2 22.1.1.10.1 Travail de la tôle

Plus en détail

XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES À FLOTTEURS; DISPOSITIFS POUR VENTILER OU AÉRER

XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES À FLOTTEURS; DISPOSITIFS POUR VENTILER OU AÉRER XXXX F16 ÉLÉMENTS OU ENSEMBLES DE TECHNOLOGIE; MESURES GÉNÉRALES POUR ASSURER LE BON FONCTIONNEMENT DES MACHINES OU INSTALLATIONS; ISOLATION THERMIQUE EN GÉNÉRAL XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

"OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R

OPTION 2 FEUX VIFS  LAG 020 R LAG 024 R "OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R LAG 020 R - 024R - Ft 127_ - FR - Rév 01 - Modifié le : 01/06/2012 1/13 Sommaire FICHE TECHNIQUE, COTES ET DIMENSIONS 3 5 IMPLANTATION 7 RACCORDEMENT GAZ 8 CHANGEMENT

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

INSTALLATION, ENTRETIEN ET DÉPANNAGE DE SYSTÈMES DE CLIMATISATION MODULE 9

INSTALLATION, ENTRETIEN ET DÉPANNAGE DE SYSTÈMES DE CLIMATISATION MODULE 9 INSTALLATION, ENTRETIEN ET DÉPANNAGE DE SYSTÈMES DE CLIMATISATION MODULE 9 Précisions A - Distinguer les caractéristiques de construction et de fonctionnement des climatiseurs. B - Décrire le climatiseur

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et

procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et SYMBOLISATION Nécessité de la symbolisation : La symbolisation désigne la capacité à développer des représentations de procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et liaisons

Plus en détail

Groupe d arrosage sur cadre

Groupe d arrosage sur cadre GROUPE D ARROSAGE Groupe d arrosage sur cadre GAMME BASIC Groupe arrosage sur socle pour adaptation sur véhicule Cuve en polyéthylène, graduée 400, 500, 600 et 1000 litres Vidange basse Jauge de niveau

Plus en détail

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries NF ISO 1219-1 SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries SYMBOLES PNEUMATIQUES Page 3 Les soupapes de pression 1. Limiteurs de pression, soupapes de séquence 2. Réducteurs de pression Transformateurs

Plus en détail

Pompes à chaleur eau/eau

Pompes à chaleur eau/eau HEAT PUMP Systems Principe de fonctionnement d une pompe à chaleur eau/eau Les eaux souterraines constituent un réservoir d énergie permanent qui offre des conditions optimales pour l installation d une

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN Purgeurs de condensats Série pour débits d air jusqu à 1700 m³/min Série Purgeurs de condensats électroniques Les condensats inévitablement générés par la production d air comprimé doivent être éliminés

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

Hoval CombiVal WPE (300), WPER (300) Chauffe-eau - pompe à chaleur

Hoval CombiVal WPE (300), WPER (300) Chauffe-eau - pompe à chaleur Chauffe-eau - pompe à chaleur Description CombiVal WPE, WPER ppareil compact pour eau chaude Pompe à chaleur air/eau vec compresseur à piston entièrement hermétique, condenseur avec serpentin en alu dans

Plus en détail

Systèmes modulaires pour la gestion de l énergie

Systèmes modulaires pour la gestion de l énergie Systèmes modulaires pour la gestion de l énergie 128525 (28 mm) Bride de support 0266/M Connexions optionnelles: - Raccords pour tuyau en cuivre (18, 22 et 28 mm) - Vannes d arrêt 0266/M Source de chaleur:

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Les objectifs d'apprentissage : Être familiarisés avec les différents types de systèmes de chauffage à l électricité, Comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Chapitre V. MACHINES TRITHERMES... 113 1. Couplage moteur-générateur thermiques... 113 1.1. Machines quadrithermes 113 1.2. Machines trithermes 114

Chapitre V. MACHINES TRITHERMES... 113 1. Couplage moteur-générateur thermiques... 113 1.1. Machines quadrithermes 113 1.2. Machines trithermes 114 SOMMAIRE... V NOMENCLATURE... X Chapitre I. CONVERSION DE L'ÉNERGIE MACHINES THERMIQUES... 1 1. Rappels de thermodynamique... 1 1.1. Définitions et conventions 1 1.2. Conservation de l'énergie en systèmes

Plus en détail

L émission de chaleur

L émission de chaleur 2010/2011 4 - GC L émission de chaleur Les émetteurs Les réseaux de distribution Le chauffage Déperditions d un local - qualité de l isolation - ventilation Régulation Emission Distribution Production

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

SYMBOLES HYDRAULIQUES

SYMBOLES HYDRAULIQUES SYMOLES HYDRULIQUES NF ISO 1219-1 SYMOLES HYDRULIQUES SYMOLES HYDRULIQUES age 3 Les soupapes de pression 1. Limiteurs de pression 2. Soupapes de décharge 3. Soupapes de séquence, d équilibrage, de freinage

Plus en détail

Projet Strippeur HP. DESCRIPTIF DES TRAVAUX: Zones concernées: OSBL et ISBL (off-sites et in-sites)

Projet Strippeur HP. DESCRIPTIF DES TRAVAUX: Zones concernées: OSBL et ISBL (off-sites et in-sites) Projet Strippeur HP CLIENT: TOTAL SITE : Raffinerie de Feyzin INGENIERIE: Le Gaz Integral DELAI DE REALISATION: Mai 2009 -Octobre 2009 EFFECTIF MOYEN: 30 personnes Construction d'une nouvelle unité destinée

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN collecteurs solaires 9.12 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit Rendement élevé assuré par l'absorbeur en cuivre avec finition sélective. Tuyaux soudés aux ultrasons. Température maximale

Plus en détail

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN SUMMIT-INVERTER POUR CVES À VIN 7 Climatiser et chauffer pour températures jusqu à C Évaporateur mural et unité extérieure, réglée par inverter compris Unité intérieure RS Châssis châssis en plastique

Plus en détail

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP 2006 1 Solubilité de l air dans l eau Les causes de la présence des gaz Effet de la présence des gaz L élimination des gaz Les différents systèmes de purge

Plus en détail

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL.

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL. LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

LN 2 - 1 - Raymond Le Diouron. Consommation LN 2 en l/heure pour 1 kwh d énergie. Cout en par kwh d énergie (prix LN2: 0,20 / kg)

LN 2 - 1 - Raymond Le Diouron. Consommation LN 2 en l/heure pour 1 kwh d énergie. Cout en par kwh d énergie (prix LN2: 0,20 / kg) IMPACT ENERGETIQUE cryogénie en simulation spatiale 25 20 5 0 5 0 Consommation en l/heure pour kwh d énergie P LN2 = 3 bara -00 Consommation en kg/heure pour kwh d énergie -200 O C -60-20 -80-40 0 40 80

Plus en détail

Clayton. La vapeur. Gain Temps -Gain Energie Gain Espace Gain Argent

Clayton. La vapeur. Gain Temps -Gain Energie Gain Espace Gain Argent Clayton La vapeur Gain Temps -Gain Energie Gain Espace Gain Argent Belgium - Europe C l a y t o n Mexico - City WORLD HEADQUARTERS El Monte - California - USA c l a y t o n Production Thermale Royaume

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP GEOTHERMIE OCEA POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE EAU/EAU A OCEA 800-000-200-500 LA MAÎTRISE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIES RENOUVELABLES GÉOTHERMIE Eau, terre et air sont sources d énergies inépuisables

Plus en détail

ÉVACUATION DE L EAU DE CONDENSATION

ÉVACUATION DE L EAU DE CONDENSATION ÉVACUATION D L AU D CONDNSATION -1 ÉVACUATION D L AU D CONDNSATION POMPS D RLVAG RFCO Pg. -6 00065680 00065681 00065682 00065683 Sahara Karoo Yuma Gobi Séparément pompe et flotteur < 16 db(a) à 1 m Pour

Plus en détail

TOP Line GDL-BDI-N GDL-BD GDL PULVÉRISATEUR PORTÉ Á III POINTS

TOP Line GDL-BDI-N GDL-BD GDL PULVÉRISATEUR PORTÉ Á III POINTS TOP Line GDL-BDI-N GDL-BD PULVÉRISATEUR PORTÉ Á III POINTS GDL GDL PULVERISATEUR PORTÉ Où l'utiliser Particulièrement indiqué pour les cultures en plein champ avec rampe hydraulique et mécanique, et traitements

Plus en détail

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine Caractéristiques Modèle de démonstration d un système à vapeur représentatif d un Système d Alimentation Industriel Appareil

Plus en détail