SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005"

Transcription

1 SCHEMATHEQUE 2004 Juin / 13

2 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION DES FLUIDES 9 RESERVOIRS 10 MANUTENTION DES SOLIDES 11 MESURE CONTROLE REGULATION 12 ANNEXE NON FOURNIE A L EXAMEN 13 2 / 13

3 REPERE CLASSIFICATION DES APPAREILS TYPE APPAREILS REPERE TYPE APPAREILS A AGITATEUR Agitateur de tous types pour homogénéïser des phases liquides K REACTEUR B C BROYEUR COMPRESSEUR Concasseurs Broyeurs Pulvérisateurs Compresseurs Ventilateurs Pompes à vide M P MELANGEUR POMPE Tous appareils munis intérieurement ou extérieurement de dispositifs mécaniques et destinés à l'homogénéïsationdes milieux semi-fluides et solides Pompes de tous types D COLONNE TOUR Colonnes et tours -Rectification -Extraction -Lavage -Absorption R RESERVOIR RECIPIENT Bacs Gazomètres Réservoirs Silos Ballons Trémies E ECHANGEUR -Bouilleurs -Evaporateurs -Réfrigérants -Condenseurs S SEPARATEUR FILTRE Cribles Essoreuses Décanteurs Dépoussièreuses Filtres Centrifugeuses -Economiseurs -Surchauffeurs -Aéroréfrigérants T TRANSPORTEUR Transporteurs Portiques Convoyeurs Grues Elévateurs F FOUR Fours de fusion, grillage,cuisson Hauts fourneaux Sécheurs V CHAUDIERE A VAPEUR Chaudières à vapeur Chaudière à fluide caloporteur Fours tubulaires 3 / 13

4 TUYAUTERIE Tuyauterie de tous types Croisement de tuyauterie (sans raccordement) Air comprimé raréfié (vide) A AC AR Croisement de tuyauterie (avec raccordement) Eau de refroidissement E ER de lavage EL Sens d'écoulement déminéralisée ED Vapeur V Pente de tuyauterie surchauffée VS Gaz G Entrée de tuyauterie (a) (a) (b) diazote GN Sortie de tuyauterie (b) Isolation thermique sur canalisation Fluide thermique Fluide frigorigène Fluide réfrigérant Saumure 4 / 13 FT FF FR SA

5 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE Evacuation Robinet(symbole général) Respiration Pulvérisation par rampe Disque de rupture Regard d'écoulement Soupape de sureté Arrêt flamme Purgeur Adsorbeur Piège à vide Clapet de non retour Garde hydraulique Robinet de régulation Siphon Détendeur 5 / 13

6 APPAREILS DE SEPARATION Décanteur (Clarificateur) Filtre à bande Filtre discontinu (type büchner) Centrifugeuse Séparation liquide - liquide M Filtre presse Cyclone 6 / 13

7 COLONNES ET REACTEURS COLONNES (Absorption, rectification, extraction) REACTEURS Colonne vide (a) Colonne à plateaux (b) (a) (b) Réacteur agité Réacteur à lit catalytique Colonne à garnissage (c) Colonne à garnissage à deux tronçons (d) (c) (d) Réacteur tubulaire 7 / 13

8 ECHANGEURS DE CHALEUR Echangeur tubulaire (liebig) Echangeur à plaques fluide de service fluide de procédé Epingle Serpentin Faisceau tubulaire Faisceau à tubes en U Cuve à double enveloppe Aéroréfrigérant 8 / 13

9 MANUTENTION DES FLUIDES LIQUIDES GAZ Compresseur volumétrique Pompe centrifuge ou Compresseur centrifuge Pompe volumétrique Ventilateur Pompe doseuse Pompe à vide Ejecteur 9 / 13

10 RESERVOIRS Réservoir ouvert Réservoir sphérique pour gaz sous pression Gazomètre Réservoir fermé Silo 10 / 13

11 MANUTENTION DES SOLIDES DISTRIBUTION ET TRANSPORT Distributeur Transporteur à bande Transporteur à hélice Transporteur à godets FRAGMENTATION AGITATION Broyeur concasseur Agitateur et mélangeur de tous types 11 / 13

12 MESURE CONTROLE REGULATION DES GRANDEURS MESUREES: 1 ére lettre nature de la grandeur mesurée 1 ou 2 lettre(s) Analyse A masse (weight) W 3 ème lettre (fonction assignée à la mesure dans le procédé) C Régulateur Ex: pression différentielle enregistrée et réglée PdRC Débit (flow) Densité F D Conductivité Viscosité C N A AH AL Alarme Alarme haute alarme basse Ex: Débit indiqué avec seuil d'alarme haut FIAH Niveau (level ) L ph PH Pression Température Pression différentielle P T Pd temps humidité (moisture) Pd K M DEBIT symbole général NIVEAU point de mesure intérieur (a) indication locale de niveau (b) LI F L Rapport de débit (fraction flow) FF FF PRESSION P Volume V TEMPERATURE T REGULATION 2 ème lettre (indique le mode d'accés à la mesure) Débit enregisté réglé FRC Enregistreur I Indicateur R T (recorder) Transmetteur 12 / 13

13 ANNEXE NON FOURNIE A L EXAMEN TUYAUTERIE MANUTENTION DES FLUIDES Assemblage par bride Pompe volumétrique alternative à piston Tuyau flexible ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE Pompe volumétrique à engrenage Filtre sur canalisation Pompe volumétrique alternative à membrane Dispositif anti bélier Mise à la terre Robinet vanne Robinet à soupape Robinet à tournant droit Robinet à papillon Robinet d'équerre ou d'angle (2,3 ou 4 orifices) MESURE ET CONTROLE Rotamètre FI Compresseur volumétrique à piston Compresseur volumétrique à membrane Compresseur volumétrique à palette Pompe à anneau liquide APPAREILS DE SEPARATION diaphragme F essoreuse (fonctionnement discontinu) M essoreuse (fonctionnement continu) M 13 / 13

Tableau d'identification des équipements et systèmes

Tableau d'identification des équipements et systèmes 30 x 80 mm VENTILATION (SYSTÈMES) pour l'alimentation et le retour) d'alimentation et 1 ventilateur de retour dans la même unité) d'alimentation et 1 ventilateur d'évacuation dans la même unité) d'alimentation)

Plus en détail

SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE

SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE SYMBOLES ELECTROTECHNIQUE ET ENERGETIQUE Description : Ce dossier contient les symboles les plus courament utilisés, quelque soit le domaine d'activité Réalisé par : ENGINEERING ENERGY 6 / 8 Rue Germaine

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

FG3E DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE

FG3E DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE - Janvier 2000-1/12 FG3E FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ENTREPRISES GESTIONNAIRES DE SERVICES AUX ÉQUIPEMENTS, A L ÉNERGIE ET A L ENVIRONNEMENT DUREE DE VIE DES MATERIELS DE CHAUFFAGE 28, rue de la pépinière-75008

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES CH-1211 Geneva 23 Switzerland EDMS No. TS or Dept./Group or Supplier/Contractor Document No. Standard assurance qualité STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES Résumé Ce document à pour objet de définir

Plus en détail

DISTILLATION CONTINUE

DISTILLATION CONTINUE PROTOCOLE TECHNIQUE DISTILLATION CONTINUE A GARNISSAGE Mars 2015 Manip n 4 1 SOMMAIRE 1 Photo de l installation 2 - Schéma de principe de l installation 3 Descriptif de l installation 3.1 Description usuelle

Plus en détail

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5]

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5] XXXX F25 RÉFRIGÉRATION OU REFROIDISSEMENT; SYSTÈMES COMBINÉS DE CHAUFFAGE ET DE RÉFRIGÉRATION; SYSTÈMES À POMPES À CHALEUR; FABRICATION OU EMMAGASINAGE DE LA GLACE; LIQUÉFACTION OU SOLIDIFICATION DES GAZ

Plus en détail

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet VERSION STANDARD Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet Mélangeur de courants Utilisé pour mélanger plusieurs courants en un courant sortant unique. Mélangeur statique Mélangeur

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées )

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées ) LES TUYAUTERIES Il est fortement conseillé de ne pas surcharger le schéma de canalisations. Utiliser des lignes communes pour le vide, l air comprimé, la vapeur, etc... Distinguer le croisement des canalisations

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T

STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T 1 er jour : STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL D UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T DUREE : 3 JOURS PROGRAMME : Rappels succincts sur : - Les unités - Caractéristiques physiques et chimiques des GPL :

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

LES CHAUDIERES MURALES

LES CHAUDIERES MURALES Comme tout générateur, les chaudières murales sont constituées d un corps de chauffe, d un circuit de fluide caloporteur et de parcours des fumées. Les foyers des chaudières murales sont de type atmosphérique

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils

Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils Position des membres du Cecimo concernant l applicabilité de la directive «Equipements sous pression» (DESP) (97/23/CE) aux machines outils 1. Sommaire La directive «Equipements sous pression» (97/23/CE)

Plus en détail

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre PARTIE A GENIE CHIMIQUE Du gaz de Lacq au soufre Plus de la moitié du soufre produit dans le monde provient du traitement des gaz naturels et des pétroles. En France, il est produit principalement à partir

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et

procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et SYMBOLISATION Nécessité de la symbolisation : La symbolisation désigne la capacité à développer des représentations de procédé de régulation et expliquer la nature des instruments, leurs positions et liaisons

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Courant de service max. (A)

Courant de service max. (A) Descriptif et prix N ART. PV (CHF) Hors Taxes NIBE F1155 est une pompe à chaleur intelligente équipée du système Inverter pour le contrôle du compresseur et de pompes de circulation vitesse variable. Convient

Plus en détail

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX E03 ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX INSTALLATIONS OU PROCÉDÉS POUR OBTENIR, RECUEILLIR OU DISTRIBUER L EAU (forage de puits, obtention de fluides en général à partir de puits E21B; systèmes

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP GEOTHERMIE OCEA POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE EAU/EAU A OCEA 800-000-200-500 LA MAÎTRISE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIES RENOUVELABLES GÉOTHERMIE Eau, terre et air sont sources d énergies inépuisables

Plus en détail

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS Les laboratoires de réfrigération de Cussons sont conçus pour l enseignement à différents niveaux de formation. L enseignement du principe de

Plus en détail

XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES À FLOTTEURS; DISPOSITIFS POUR VENTILER OU AÉRER

XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES À FLOTTEURS; DISPOSITIFS POUR VENTILER OU AÉRER XXXX F16 ÉLÉMENTS OU ENSEMBLES DE TECHNOLOGIE; MESURES GÉNÉRALES POUR ASSURER LE BON FONCTIONNEMENT DES MACHINES OU INSTALLATIONS; ISOLATION THERMIQUE EN GÉNÉRAL XXXX SOUPAPES; ROBINETS; VANNES; COMMANDES

Plus en détail

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE INTRODUCTION INTRODUCTION Transfluid a conçu les coupleurs à remplissage variable de la série KSL afin de résoudre les problèmes rencontrés lors des

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Récupération de chaleur Les technologies et leurs applications CONGRÈS DE L AGPI 2009 Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Plan de match! Introduction Les 3R de l énergie d un bâtiment Où l énergie s enfuit-elle?

Plus en détail

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 Arrête les retours de flamme Montage sur canalisation après détente Grand débit Basse pression En laiton Compatibilité avec les gaz Les clapets pare flammes 85-30 sont

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz Ville de Salins les ains Hôtel de ville - Place des lliés et de la résistance 39110 Salins les ains MUSEE DU SEL - NNEE DE 13 PGES Chaudière murale à gaz Organe à controler : chaudière murale gaz Nettoyage

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail

LE GROUPE COMPRESSEUR. Christian DIELMANN MF1 10815

LE GROUPE COMPRESSEUR. Christian DIELMANN MF1 10815 LE GROUPE COMPRESSEUR Christian DIELMANN MF1 10815 Objectifs : Etre capable de : Objectifs Sommaire Décrire le principe de fonctionnement d un groupe compresseur Utilité Groupe compresseur Appliquer les

Plus en détail

2 Int.Cl. (2009.01), Section F

2 Int.Cl. (2009.01), Section F XXXX F28 ÉCHANGEURS DE CHALEUR EN GÉNÉRAL (substances pour le transfert de chaleur, pour l échange de chaleur ou pour le stockage de la chaleur C09K 5/00; agencement ou montage d échangeurs de chaleur

Plus en détail

made in Italy C 310-01 Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation EMEA

made in Italy C 310-01 Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation EMEA C 310-01 made in Italy Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation FR EMEA Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation Nias CONDENSING Haut rendement Faibles

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION Page 1 sur 11 LA CLIMATISATION DÉFINITION : La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.)

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION

CATALOGUE FORMATIONS CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION CATALOGUE FORMATIONS L E I R T S U D N I D I O FR CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION INTRODUCTION Clauger est centre

Plus en détail

Pompes à chaleur eau/eau

Pompes à chaleur eau/eau HEAT PUMP Systems Principe de fonctionnement d une pompe à chaleur eau/eau Les eaux souterraines constituent un réservoir d énergie permanent qui offre des conditions optimales pour l installation d une

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

Discovery Learning Labs (DLL)

Discovery Learning Labs (DLL) Module 1. Thermodynamique d'une pompe à chaleur Cet équipement se compose d'un compresseur hermétique relié à un condenseur et un évaporateur conçu pour fonctionner comme une pompe à chaleur. Avec cet

Plus en détail

Catalogue pieces detachées MC1210

Catalogue pieces detachées MC1210 Catalogue pieces detachées MC1210 1 - ENS. CARROSSERIE 2 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - JUSQU'A N.S. 3665 3 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - A PARTIR DU N.S. 3666 4 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE

Plus en détail

BALLON ECS SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE

BALLON ECS SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE BALLON ECS SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE 07/2006 La pompe à chaleur pour Eau Chaude Sanitaire HEATLINE récupère jusqu'à 75% d'énergie gratuite contenue dans l'air de la pièce dans

Plus en détail

MATÉRIEL THERMIQUE RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR

MATÉRIEL THERMIQUE RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR Risques et Précautions liés au Matériel MATÉRIEL THERMIQUE Ingénieurs en Sécurité Industrielle RÔLE DES ÉCHANGEURS DE CHALEUR I - RÔLES DES ÉCHANGEURS ET TERMINOLOGIE... 1 1 - Fonction réfrigération...1

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP

Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP Document n 1179-1~0IKI0250 12/05/2004 FR Notice de référence A conserver par l utilisateur pour consultation ultérieure Présentation du matériel Instruction

Plus en détail

Le gonflage des bouteilles

Le gonflage des bouteilles Le gonflage des bouteilles 2 séances consacrées à l'utilisation des appareils sous pression, pour : Connaître le fonctionnement général de nos équipements, Pouvoir répondre aux questions des plongeurs,

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL.

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL. LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

CHAUFFE EAU SOLAIRE SOLAR W N O T I C E D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N. Réf. : CI - 1137 - A/C

CHAUFFE EAU SOLAIRE SOLAR W N O T I C E D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N. Réf. : CI - 1137 - A/C L A N O T I C E SOLAR W D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N CHAUFFE EAU SOLAIRE - 0 10/03 1 SOMMAIRE Chapitres Normes / dimensionnement 1 Généralités - Description fonctionnelle système

Plus en détail

ÉLABORATION DES PROJETS

ÉLABORATION DES PROJETS ---------------------------------------------------------------------- Base de dimensionnement Données nécessaires : Le besoin de refroidissement (le mieux est d utiliser le programme ProClim de Swegon)

Plus en détail

en thermique industrielle

en thermique industrielle Formation continue & Post-formation Programme de cours en thermique industrielle 2016 Y v e r d o n - l e s - B a i n s w w w. l p t h e r m. c h Présentation du laboratoire LPTherm Le LPTherm, Laboratoire

Plus en détail

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE L expression cycle vient de la thermodynamique. En effet lorsqu une masse de fluide se retrouve après diverses transformations dans le même état (pression, volume, température)

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable Les solutions s pour l Eau Chaude ou le Chauffage Auréa Chauffe-Eau Solaire N 0-7S84 F Système auto-vidangeable et ANTI-SURCHAUFFE Avec Auréa PAC 90% Jusqu à d énergie Gratuite pour votre ECS Auréa Système

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013 Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation Tableau des fréquences Version du juillet 03 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be Professionnels Performance Energétique des Bâtiments

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES POMPES

TECHNOLOGIE DES POMPES TECHNOLOGIE DES POMPES I PRESENTATION Il existe différentes pompes qui peuvent se classer en deux grandes familles : Les pompes centrifuges Les pompes volumétriques L utilisation d un type de pompes ou

Plus en détail

HKSE ENGINEERING GmbH

HKSE ENGINEERING GmbH Pratique de l'atelier Titre et thèmes de l'unité 1 42.1.1.09.1 Capillarité lors du brasage fort Définition du brasage fort, températures de comparaison, formation et diffusion de l'alliage, processus de

Plus en détail

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR :

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PROMOTION AQUATIX GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PRO GROSSISTE EN ÉLECTROMÉNAGER - 77 Chemin de Lespinasse 31140 Aucamville Tél. : 05 61 49 91 61 - Email : accueil@sademo.net - Web : www.sademo.net

Plus en détail

Schémas de raccordement. Aller au sommaire

Schémas de raccordement. Aller au sommaire Schémas de raccordement Aller au sommaire Juin 00 Sommaire Cliquez sur le nom d un produit pour consulter son schéma de raccordement. FCX Couplage parallèle de deux FCX... Raccordement d un échangeur à

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT A LOGEMENTS T2 et T4 1 CHAUDIERES Chaudière u 14 Ventouse verticales T2 avec accessoires u 4 Ventouse verticales T4 avec accessoires et devoiement u 10 Raccordement EF - EC depuis attente u 14 Raccordement

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN INSTRUCTIONS D ENTRETIEN Pompe à chaleur Danfoss DHP-R VUBME104 VUBME104 Sommaire 1 Important... 4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Protection...4 2 Généralités... 5 2.1 Description du produit...5 2.2

Plus en détail

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC)

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Systèmes aurotherm Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Le soleil, une énergie propre et renouvelable Les aurotherm 300, 400 et 700 fonctionnent avec les capteurs plans VFK

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

4.1 COMPOSANTS DE BASE

4.1 COMPOSANTS DE BASE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 4 LES COMPOSANTS D UN CIRCUIT FRIGORIFIQUE Introduction Dans ce chapitre, la théorie portera sur les composants de base d un circuit frigorifique.

Plus en détail

DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV MI IV 200A

DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV MI IV 200A DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex

Plus en détail

La récupération de chaleur fatale :

La récupération de chaleur fatale : La récupération de chaleur fatale : enjeux pour l industrie et modalités du soutien de l ADEME via le Fonds Chaleur Juillet 2015 Principe de la chaleur fatale industrielle Chaleur fatale : c est la chaleur

Plus en détail

SyScroll 40-75 Air. Groupes froids Pompes à chaleur réversibles. Compresseur Scroll. Fluide Frigorigène R410a. De 40.0 à 77.0 kw. De 40.0 à 76.

SyScroll 40-75 Air. Groupes froids Pompes à chaleur réversibles. Compresseur Scroll. Fluide Frigorigène R410a. De 40.0 à 77.0 kw. De 40.0 à 76. Fans ir Handling Units ir Distribution Products Fire afety ir Conditioning ir Curtains and Heating Products Tunnel Fans Compresseur croll Fluide Frigorigène R410a ycroll 40-75 ir Groupes froids Pompes

Plus en détail

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015

TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 TARIFS PUBLIC* BENSUN - 2015 *Professionnels contactez-nous pour obtenir les tarifs pro... CATALOGUE SOLAIRE THERMIQUE Panneau solaire Standard PS Modèle : - 1 000 x 2 125 x 90 mm 2,15 m2 302,45 Raccord

Plus en détail

Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005

Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005 Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005 2109_ITA / Versione:06/03/2012 WOW! GmbH Künzelsau se réserve le droit de modifier les données et les

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Chaudières à vapeur à combustible

Chaudières à vapeur à combustible 1 Objectif Chaudières à vapeur à combustible Connaître les principes des chaudières à combustible. 2 Introduction La chaudière est un dispositif permettant de chauffer l'eau et de produire de la vapeur

Plus en détail

REGLEMENTATION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION Equipements conventionnels à usage stationnaire. Exposé: : philippe.malouines@yahoo.

REGLEMENTATION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION Equipements conventionnels à usage stationnaire. Exposé: : philippe.malouines@yahoo. REGLEMENTATION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION Equipements conventionnels à usage stationnaire Exposé: : philippe.malouines@yahoo.fr Page 1 - Source: bureau vertas2006 Structure des textes réglementairesr

Plus en détail

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse III PRODUCION DE FROID, POMPE A CHALEUR Un cycle frigorifique est un système thermodynamique qui permet de transférer de la chaleur d un milieu vers un autre à température plus élevée. D après le second

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Maçonnerie de parpaing plein de 0.12m d épaisseur Sans objet, prestation «hors lot» 30.1.2. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail