Rivière Romaine, rivière d eaux vives. André Charest et Yann Troutet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rivière Romaine, rivière d eaux vives. André Charest et Yann Troutet"

Transcription

1 Rivière Romaine, rivière d eaux vives André Charest et Yann Troutet

2 «Les transformations qui toucheront la Romaine n auront pas d effet notable sur l offre ni sur la pratique d activités de canotage et de descente de rivière dans la région.» (Étude d impact)

3

4 256 m 3 s

5 186 m 3 s

6 122 m 3 s

7

8 Étude d impact En aval de RO-1 : En conditions futures, le débit ne pourra pas être inférieur à 170 m3/s. Le débit moyen estival en conditions futures sera plus élevé que le débit moyen estival actuel ce qui entraînera des profondeurs d eau légèrement plus importantes. Les kayakistes, canoteurs et plaisanciers pourront donc pratiquer leur activité dans des conditions semblables à celles d aujourd hui.

9

10 20 mètres m imaginez !!!

11 Étude d impact: La Côte-Nord abrite 25 cours d'eau reconnus dont 8 en Minganie qui présentent des caractéristiques semblables à celles de la Romaine et qui peuvent répondre aux besoins de différents types de clientèles, notamment les rivières Moisie et Magpie, qui sont parmi les plus fréquentées.

12 Indice EV 4595 Longueur , Chute (6) , , ,5 Indice Eau-Vive Longueur (m) Classe de l'obstacle

13 MAGPIE ROMAINE MOISIE a Magpie intégrale Aval du lac Magpie Romaine intégrale Aval du lac Brûlé Ennoyé et court-circuité Longueur (km) Eau vive (mètres) Difficulté moyenne par obstacle* 2,09 3,07 3,18 2,3 2,39 2,37 Indice Eau-vive Indice Difficulté Indice Eau-vive/km Indice Eau-vive/MW

14 «Parmi les rivières les plus intéressantes de la Minganie, on compte notamment la Magpie [...]. Une part importante de ce potentiel régional sera protégée par la création éventuelle de la réserve de biodiversité du massif des lacs Belmont et Magpie.» La réserve prévue ne protégera que le lac!!! BAPE 2004: Il importe que la rivière Magpie et ses rapides soient protégés intégralement. BAPE 2007: «le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs a précisé qu il avait eu l intention de suivre la recommandation du BAPE, mais qu Hydro-Québec s était opposée à l agrandissement vers le sud de la réserve de biodiversité projetée.

15 Projet Romaine et Plan Nord «50 % du territoire du Plan Nord sera à l'abri du développement industriel, minier ou énergétique.» Aucune garantie pour les rivières 8000 MW de nouveaux projets Le projet Romaine: des lignes à haute tension surdimensionnées

16 Nous partageons l avis du BAPE de 1993 Pour la commission, il est important de bien réaliser que ce qui est en jeu avec ce projet de développement, c est essentiellement la fin possible d une autre grande rivière sauvage qui serait transformée en réservoir. La décision doit être prise en considérant toutes les solutions de remplacement, d atténuation et de compensation possibles. Un grand nombre de rivières du Québec sont déjà harnachées et tout nouveau projet doit se positionner dans ce contexte. La commission incite Hydro-Québec à revoir sa méthodologie d évaluation des impacts sur le milieu naturel et adopter une approche globale. Une telle approche, qui inclurait notamment la valeur patrimoniale, permettrait à Hydro-Québec d apporter aux gouvernements et aux citoyens un éclairage sur les rivières les plus appropriées qui pourraient être affectées au développement hydroélectrique, et sur celles à conserver pour une préservation intégrale.

17 Conclusion Pour nous, le projet Romaine et le Plan Nord ne doivent se réaliser que dans une approche globale qui respecte les besoins des générations actuelle et futures, particulièrement en ce qui concerne l avenir des grandes rivières d eau vive. Pour nous, le projet ne sera acceptable que lorsqu il sera assorti d une mesure de compensation juste pour la perte des activités d eau vive actuelles et potentielles sur la rivière Romaine.

18 Pour nous, la seule mesure de compensation juste, c est: La protection intégrale de la rivière Magpie

19 MERCI

LABORATOIRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN PLEIN AIR UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI LA RIVIÈRE MAGPIE. Une rivière de classe mondiale à protéger

LABORATOIRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN PLEIN AIR UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI LA RIVIÈRE MAGPIE. Une rivière de classe mondiale à protéger LABORATOIRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN PLEIN AIR UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI LA RIVIÈRE MAGPIE Une rivière de classe mondiale à protéger Boreal River Caractérisation comparée des grandes rivières

Plus en détail

Complexe de la Romaine

Complexe de la Romaine Complexe de la Romaine Étude d impact sur l environnement Volume 10 Cartes en pochette volume 10volume 1 Hydro-Québec Production Décembre 2007 Cette étude d impact sur l environnement est soumise à la

Plus en détail

L équipe de «Chercher le courant» répond point par point à la vidéo de Hydro-Québec intitulée «Mythes et réalités sur l hydroélectricité québécoise».

L équipe de «Chercher le courant» répond point par point à la vidéo de Hydro-Québec intitulée «Mythes et réalités sur l hydroélectricité québécoise». L équipe de «Chercher le courant» répond point par point à la vidéo de Hydro-Québec intitulée «Mythes et réalités sur l hydroélectricité québécoise». Depuis le 27 juin 2011, plusieurs vidéos d Hydro-Québec

Plus en détail

Le projet d aménagement hydroélectrique du site. du barrage Magpie

Le projet d aménagement hydroélectrique du site. du barrage Magpie Mémoire concernant Le projet d aménagement hydroélectrique du site du barrage Magpie présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement par le Conseil régional de l environnement de la Côte-Nord

Plus en détail

Août 2014. Résumé de l étude d impact sur l environnement

Août 2014. Résumé de l étude d impact sur l environnement Août 2014 Aménagement hydroélectrique communautaire de la Onzième Chute de la rivière Mistassini Résumé de l étude d impact sur l environnement TABLE DES MATIÈRES 1- La Société 5 2- Description du projet

Plus en détail

L acceptabilité sociale des projets communautaires d énergie renouvelable. Le cas Val-Jalbert

L acceptabilité sociale des projets communautaires d énergie renouvelable. Le cas Val-Jalbert L acceptabilité sociale des communautaires d énergie renouvelable Le cas Val-Jalbert 2 Les partenaires à parts égales: MRC du Domaine-du-Roy MRC Maria-Chapdelaine Pekuakamiulnuatsh Takuhikan Mission: L

Plus en détail

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI Page 1 de 6 Demande de renseignements no 1 Référence : HQD-1, Document 1, page 5 de 47 «Tel que souhaité par la Régie

Plus en détail

SAMEDI 25 10 2008 LE PROJET DE LA. Romaine DE LA PURE ÉNERGIE

SAMEDI 25 10 2008 LE PROJET DE LA. Romaine DE LA PURE ÉNERGIE SAMEDI 25 10 2008 Romaine LE PROJET DE LA DE LA PURE ÉNERGIE 2 SAMEDI 25 10 2008 Étude de sédimentologie, rivière Romaine, été 2006. Le projet de la Romaine Hydro-Québec Production propose la construction

Plus en détail

49e congrès de l'aemq 31 mai 2013, Delta de Trois-Rivières. Richard Chabot, É.A.

49e congrès de l'aemq 31 mai 2013, Delta de Trois-Rivières. Richard Chabot, É.A. Le Le plan plan Nord Nord ou ou le le Nord Nord pour pour tous tous et et son son incidence incidence sur sur l évaluation l évaluation foncière foncière 49e congrès de l'aemq 31 mai 2013, Delta de Trois-Rivières

Plus en détail

HYDRO-SHERBROOKE À L HEURE DU CENTENAIRE DE LA MUNICIPALISATION DE L ÉLECTRICITÉ À SHERBROOKE

HYDRO-SHERBROOKE À L HEURE DU CENTENAIRE DE LA MUNICIPALISATION DE L ÉLECTRICITÉ À SHERBROOKE HYDRO-SHERBROOKE 1 9 0 8-2 0 0 8 À L HEURE DU CENTENAIRE DE LA MUNICIPALISATION DE L ÉLECTRICITÉ À SHERBROOKE Fonds Gilles Couture. La Société d histoire de Sherbrooke. Hydro-Sherbrooke possède maintenant

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

ASSOCIATION DES INGÉNIEURS-CONSEILS DU QUÉBEC (AICQ) PROJET D AMÉNAGEMENT HYDROÉLECTRIQUE DE LA PÉRIBONKA PAR HYDRO-QUÉBEC

ASSOCIATION DES INGÉNIEURS-CONSEILS DU QUÉBEC (AICQ) PROJET D AMÉNAGEMENT HYDROÉLECTRIQUE DE LA PÉRIBONKA PAR HYDRO-QUÉBEC ASSOCIATION DES INGÉNIEURS-CONSEILS DU QUÉBEC (AICQ) PROJET D AMÉNAGEMENT HYDROÉLECTRIQUE DE LA PÉRIBONKA PAR HYDRO-QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) OCTOBRE

Plus en détail

CANOT-CAMPING RIVIERE ASHUAPMUSHUAN DESCRIPTION DE LA RIVIÈRE ASHUAPMUSHUAN SERVICE D ACCUEIL AUX CANOT-CAMPEURS

CANOT-CAMPING RIVIERE ASHUAPMUSHUAN DESCRIPTION DE LA RIVIÈRE ASHUAPMUSHUAN SERVICE D ACCUEIL AUX CANOT-CAMPEURS CANOT-CAMPING RIVIERE ASHUAPMUSHUAN DESCRIPTION DE LA RIVIÈRE ASHUAPMUSHUAN Traversant la réserve faunique Ashuapmushuan, la rivière du même nom se définit comme une classique parmi les rivières sportives

Plus en détail

Demande relative au tarif bi-énergie commercial, institutionnel et industriel (tarif BT) FCSQ et AGPI

Demande relative au tarif bi-énergie commercial, institutionnel et industriel (tarif BT) FCSQ et AGPI Demande relative au tarif bi-énergie commercial, institutionnel et industriel (tarif BT) FCSQ et AGPI Demande d intervention concernant «La demande relative au tarif bi-énergie commercial, institutionnel

Plus en détail

MÉ MOIRÉ PORTANT SUR LÉ PROJÉT DÉ LOI 11 CONCÉRNANT LA MISÉ SUR PIÉD DÉ LA SOCIÉTÉ DU PLAN NORD

MÉ MOIRÉ PORTANT SUR LÉ PROJÉT DÉ LOI 11 CONCÉRNANT LA MISÉ SUR PIÉD DÉ LA SOCIÉTÉ DU PLAN NORD 0 MÉ MOIRÉ PORTANT SUR LÉ PROJÉT DÉ LOI 11 CONCÉRNANT LA MISÉ SUR PIÉD DÉ LA SOCIÉTÉ DU PLAN NORD Pré sénté à Là Commission dé l'àgriculturé, dés pé chériés, dé l'é nérgié ét dés réssourcés nàturéllés

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Appel de proposition Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Résumé de projet de marina à Beauharnois La Ville de

Plus en détail

Challenge IUT Durable 2014. Thème 4:

Challenge IUT Durable 2014. Thème 4: Thème 4: Emmanuel Olivier Alexandre 1 Plan I) Principe du stockage de chaleur inter-saisonnier II) Dimensionnement A) Besoin Energétique B) Etude du sol C) Choix des panneaux D) Sondes E) Canalisations

Plus en détail

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT Saint-Robert Bellarmin D où vient cet intérêt de la MRC du Granit pour l éolien? Une énergie qui ne cause pas de pollution, gaz à effet de serre ou autres. Qui ne menace

Plus en détail

RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS D HABITATION DU BÂTIMENT SITUÉ AU 1420 BOULEVARD DU MONT-ROYAL (GROUPE A)

RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS D HABITATION DU BÂTIMENT SITUÉ AU 1420 BOULEVARD DU MONT-ROYAL (GROUPE A) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 09-003-1 RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS D HABITATION DU BÂTIMENT SITUÉ AU 1420 BOULEVARD DU MONT-ROYAL (GROUPE A) Vu le paragraphe 5 du premier

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Mémoire. présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le. Consultation publique sur la

Mémoire. présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le. Consultation publique sur la Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l environnement maskoutain ( CCCPEM ) Consultation publique

Plus en détail

Chapitre 16. Analyse du projet en fonction des principes de développement durable

Chapitre 16. Analyse du projet en fonction des principes de développement durable Chapitre 16 Analyse du projet en fonction des principes de développement durable Table des matières Table des matières... 16-i Liste des tableaux... 16-ii 16 Analyse du projet en fonction des principes

Plus en détail

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI.

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. Réalisation de sondages stratigraphiques Pétrolia a procédé à la réalisation de trois sondages stratigraphiques sur l île d Anticosti à l automne

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2016. Le développement durable, une réalité de tous les jours

Plan d action de développement durable 2013-2016. Le développement durable, une réalité de tous les jours Plan d action de développement durable 213-216 Le développement durable, une réalité de tous les jours Message du président-directeur général Poursuivre dans la bonne voie Les principes du développement

Plus en détail

Bilan des activités environnementales

Bilan des activités environnementales Mandataire Complexe de la Romaine Bilan des activités environnementales 2012 Juillet 2013 Photos de la couverture Photo principale : Vue d ensemble de l aménagement de la Romaine-1 Petite photo, à gauche

Plus en détail

Mémoire. La gestion de l eau sur la Côte-Nord

Mémoire. La gestion de l eau sur la Côte-Nord Mémoire La gestion de l eau sur la Côte-Nord Présenté à la Consultation publique sur «La Gestion de l eau au Québec» du Bureau des Audiences Publiques sur l Environnement par le Conseil Régional de l Environnement

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Plan de développement durable-la Contrée en montagnes dans Bellechasse

Plan de développement durable-la Contrée en montagnes dans Bellechasse ENJEU: EAU ET ÉCOSYSTÈME AQUATIQUE ORIENTATION 1 : PRESERVER LA QUALITE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE : SOURCE DES RIVIERES DU SUD ET ETCHEMIN Diminuer les problèmes d inondation et d érosion occasionnés par

Plus en détail

Réunion publique/téléconférence

Réunion publique/téléconférence Réunion publique/téléconférence Dorval Cornwall Kingston Watertown Oswego Burlington Rochester Kingston/Oswego Téléconférence: 1-877-413-4814 486 9841 (français) 447 9980 (anglais) Appeler entre 18h45-18h55

Plus en détail

CANOT - NIVEAU III EV duo

CANOT - NIVEAU III EV duo CANOT - NIVEAU III EV duo Objectif général Préalable Préparation Durée Matériel Encadrement Emplacement Après avoir obtenu le brevet III Eau Vive duo, l'étudiant est reconnu comme canoteur intermédiaire,

Plus en détail

Mémoire du CREAT. Présenté au :

Mémoire du CREAT. Présenté au : Mémoire du CREAT Présenté au : Bureau d audiences publiques en environnement dans le cadre des audiences publiques sur les projets de réserves de biodiversité projetées du lac Opasatica, du lac des Quinze,

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Questionnaire sur les voies navigables intérieures, les oléoducs et les gazoducs

Questionnaire sur les voies navigables intérieures, les oléoducs et les gazoducs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.6/2015/3 Distr. générale 8 avril 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

DÉROULEMENT DE LA PRÉSENTATION

DÉROULEMENT DE LA PRÉSENTATION Déroulement 1. Raison d être d un centre aquatique 2. Infrastructures aquatiques actuelles 3. Nouveau centre aquatique 4. Coûts et financement 5. Calendrier de réalisation DÉROULEMENT DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Le projet d aménagement hydroélectrique de la. rivière Sheldrake au site de la Courbe du Sault

Le projet d aménagement hydroélectrique de la. rivière Sheldrake au site de la Courbe du Sault Mémoire concernant Le projet d aménagement hydroélectrique de la rivière Sheldrake au site de la Courbe du Sault présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement par le Conseil régional de

Plus en détail

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui?

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? Journée montérégienne de santé publique 7 juin 2006 Chantal d Auteuil, directrice générale La Corporation Bassin Versant Baie Missisquoi Organisme

Plus en détail

Consultants forestiers DGR inc.

Consultants forestiers DGR inc. Consultants forestiers DGR inc. AMÉNAGEMENT HYDROÉLECTRIQUE DE LA RIVIÈRE ROMAINE ÉTUDES FORESTIÈRES PORTRAIT FORESTIER JANVIER 2006 CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. 870, avenue Casot, Québec (Québec) G1S

Plus en détail

LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES

LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE Page 1 de 12 PROGRAMMES COMMERCIAUX ET PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE EN VIGUEUR AU 31 DÉCEMBRE 2014 NOM DU PROGRAMME Programme

Plus en détail

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe 8 juillet 2015 Table des matières Qui sommes-nous Le projet

Plus en détail

Un projet pour la Genève Internationale

Un projet pour la Genève Internationale Genève Lac Nations Un projet pour la Genève Internationale Les réseaux de froid et de basse température 2 septembre 2014 Didier Mary SOMMAIRE 1. Rappel historique 2. Enjeux de GLN 3. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

INSPECTION SUBAQUATIQUE BARRAGE DE GRAND MAISON (38)

INSPECTION SUBAQUATIQUE BARRAGE DE GRAND MAISON (38) DOSSIER DE PRESSE AOUT 2012 INSPECTION SUBAQUATIQUE BARRAGE DE GRAND MAISON (38) Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité. UNITE DE PRODUCTION ALPES 37

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label "Site Rivières Sauvages"

Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label Site Rivières Sauvages Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label "Site Rivières Sauvages" Note à l'utilisateur : - Seules les cellules en bleu sont à compléter.

Plus en détail

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro Décembre 2014 Par les services Développement durable et Approvisionnement biens et services Plan de la présentation 1- Mise en contexte 2- Le développement

Plus en détail

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui Animatrice : Mme Stella Anastasakis Transfert Environnement Mathieu Castonguay Martin Vaillancourt Cosmin Vasile Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd

Plus en détail

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Biologiste 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est,

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

CANOT - NIVEAU III EV solo

CANOT - NIVEAU III EV solo CANOT - NIVEAU III EV solo Objectif général Préalable Préparation Durée Après avoir obtenu le brevet III Eau Vive solo, l'étudiant est reconnu comme canoteur intermédiaire, capable d'exécuter les manœuvres

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS

NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS Un réseau électrique sous pression MAÎTRISER LA VÉGÉTATION POUR RÉDUIRE LA FRÉQUENCE ET LA DURÉE DES INTERRUPTIONS Près de 40 % des pannes d électricité sont causées

Plus en détail

Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute

Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m UF00 Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : x m Montage vertical Application L'UF00 crée une barrière d'air très efficace

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE»

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» MÉMOIRE SUR LE PROJET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE GATINEAU PRÉSENTÉ À LA COMMISSION CONSULTATIVE PAR GAZIFÈRE LE 20 MAI 2008 INTRODUCTION Au Québec,

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Choix, dimensionnement, installation et équipement des ouvrages de franchissement hydrauliques (OH) : prescriptions règlementaires, méthodes préconisées

Plus en détail

Plan d implantation de stationnements de vélos au Collège de Maisonneuve

Plan d implantation de stationnements de vélos au Collège de Maisonneuve Plan d implantation de stationnements de vélos au Collège de Maisonneuve Créé par Laurent S.Christin, étudiant et Mathieu Dionne, enseignant en collaboration avec le CACE à la suite de la formation technique

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2007-48 R-3626-2007 27 Avril 2007 PRÉSENTS :

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2007-48 R-3626-2007 27 Avril 2007 PRÉSENTS : D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2007-48 R-3626-2007 27 Avril 2007 PRÉSENTS : Richard Carrier, B. Sc. (Écon.), M.A. (Écon.) Richard Lassonde Louise Pelletier, MBA Régisseurs Société en commandite

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence

Pour en savoir. Le marché. de l emploi en Côte-Nord. La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Le marché de l emploi en Côte-Nord La Côte-Nord : une économie en pleine effervescence Perspectives d emploi 2011-2015 : des métiers en demande Pour en savoir Trouver un emploi en Côte-Nord La Côte-Nord

Plus en détail

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec Présenté dans le cadre de la Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec par Le 365 rue Saint-Louis Joliette J6E 7N3 Mars

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Les critères essentiels à l essor économique du Québec : des tarifs d électricité compétitifs, stables, prévisibles et flexibles

Les critères essentiels à l essor économique du Québec : des tarifs d électricité compétitifs, stables, prévisibles et flexibles Mémoire de l Association québécoise des consommateurs industriels d électricité AQCIE et du Conseil de l industrie forestière du Québec CIFQ Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines

Plus en détail

Mémoire présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement. par le. Regroupement national des conseils régionaux de

Mémoire présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement. par le. Regroupement national des conseils régionaux de Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement par le Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec (RNCREQ) et le Conseil régional de l environnement

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

L électricité au cœur du développement économique, une valeur québécoise

L électricité au cœur du développement économique, une valeur québécoise L électricité au cœur du développement économique, une valeur québécoise Présentation faite au ministre Raymond Bachand, ministre des Finances dans le cadre des consultations menées pour la préparation

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC Direction des politiques et de l'économique Pêches et Océans Canada, région r du Mars 2004 Plan de la présentation 1. Au 2. Région de Montréal : 2.1 Montréal

Plus en détail

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1)

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) A. Généralités Le matériel décrit ci-après est un équipement de protection individuel

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Crédit photo : Onema Cas particulier du franchissement des cours d'eau Véronique de Billy Journée COTITA Sud-ouest Bordeaux 1 ier décembre

Plus en détail

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel Production d électricité Différentes productions mondiales Différentes productions mondiales d origine renouvelable Les centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques L'énergie hydraulique est

Plus en détail

SUIVI DE L UTILISATION DE L'OPTION D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE PAR LES CLIENTÈLES DE MOYENNE ET DE GRANDE PUISSANCE

SUIVI DE L UTILISATION DE L'OPTION D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE PAR LES CLIENTÈLES DE MOYENNE ET DE GRANDE PUISSANCE SUIVI DE L UTILISATION DE L'OPTION D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE PAR LES CLIENTÈLES DE MOYENNE ET DE GRANDE PUISSANCE Page de Le présent document porte sur l'utilisation de l'option d'électricité interruptible

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

Chauffage du concentrateur de la mine Mont-Wright par le refroidissement des équipements du procédé

Chauffage du concentrateur de la mine Mont-Wright par le refroidissement des équipements du procédé Chauffage du concentrateur de la mine Mont-Wright par le refroidissement des équipements du procédé Étude de cas BBA ArcelorMittal Présenté par Réal Olivier, ing. Ordre du jour Projet d agrandissement

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE LISTE DES PROGRAMMES COMMERCIAUX ET DES PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE Page 1 de 12 PROGRAMMES COMMERCIAUX ET PROGRAMMES D ÉCONOMIE D ÉNERGIE EN VIGUEUR AU 31 DÉCEMBRE 2013 NOM DU PROGRAMME Programme

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF

VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF JANVIER 2008 La voirie d hiver est une réalité bien de chez nous. Elle constitue un chapitre important des dépenses de la municipalité. Le

Plus en détail

RUSSIE - Péninsule de Kola Rivières Varzina, Penka, Sidorovka et Drosdovka. Du vendredi 1er juin au vendredi 31 août

RUSSIE - Péninsule de Kola Rivières Varzina, Penka, Sidorovka et Drosdovka. Du vendredi 1er juin au vendredi 31 août RUSSIE - Péninsule de Kola Rivières Varzina, Penka, Sidorovka et Drosdovka. Du vendredi 1er juin au vendredi 31 août Saumon Atlantique, Truite de Mer, Truite fario Trophée Nous avons le plaisir de vous

Plus en détail

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Plan de présentation : 1) Conférence régionale des élus (CRÉ) et Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT)? 2)

Plus en détail

La réactivation des vieux Rhône

La réactivation des vieux Rhône Atelier Européen 22-23/10/2009 «Les grands cours d eau dynamiques d Europe et le concept d espace de mobilité» La réactivation des vieux Rhône Jean-Paul BRAVARD, Guy COLLILIEUX, Marc DESMET, Eric DOUTRIAUX,

Plus en détail

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN)

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Thème : Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) Djibo BOUBACAR (Ph. D), responsable

Plus en détail

Demande de renseignements du GRAME à Hydro-Québec Distribution. Déposée le 14 avril 2009

Demande de renseignements du GRAME à Hydro-Québec Distribution. Déposée le 14 avril 2009 Page 1 de 20 Demande de renseignements du GRAME à Hydro-Québec Distribution Déposée le 14 avril 2009 Demande d autorisation visant le raccordement du village de la Romaine R-3688-2009 INTEGRATION DES PROGRAMMES

Plus en détail

Pour atteindre cet objectif, Ecoplan et l IMU ont appliqué les méthodes suivantes:

Pour atteindre cet objectif, Ecoplan et l IMU ont appliqué les méthodes suivantes: Résumé Objectif et méthode d analyse Au cours de ces dernières années, le marché des vélos électriques (e-bikes) a connu un fort développement en Suisse. En 2007, le nombre de vélos électriques vendus

Plus en détail

Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec G6Z 1N8. Évaluation du potentiel technicoéconomique

Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec G6Z 1N8. Évaluation du potentiel technicoéconomique Évaluation du potentiel technicoéconomique d efficacité énergétique dans les réseaux autonomes Évaluation 2011 Note technique Présenté par : Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec

Plus en détail

Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007

Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007 Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007 Moyens de sensibilisation, de prévention et d information à l intention de la population du Québec Moyens de

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 PROPOSITION DE DÉCRET 764 (2007-2008) N 1 764 (2007-2008) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 16 avril 2008 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant les articles 35 et 111 du Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme,

Plus en détail

Arrêté du 11 avril 2012 relatif au matériel d'armement et de sécurité des bateaux de plaisance naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures

Arrêté du 11 avril 2012 relatif au matériel d'armement et de sécurité des bateaux de plaisance naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures Arrêté du 11 avril 2012 relatif au matériel d'armement et de sécurité des bateaux de plaisance naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures 1. Bateaux concernés pour la pratique du Canoë kayak et

Plus en détail

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 PLAN D ACTION 2012 VISANT À IDENTIFIER ET À RÉDUIRE

Plus en détail

Des mots pour des maux

Des mots pour des maux Des mots pour des maux Le Plan Nord: Un plan pour qui? 1. Pourquoi s y intéresser? Qu est-ce que le Plan Nord? C est un projet économique qui a pour but d exploiter les mines, la forêt, l énergie et les

Plus en détail

Installation de câbles haute tension dans des tubes : WATUCAB, FreeFloating et MultiPig VISION & PERFORMANCE

Installation de câbles haute tension dans des tubes : WATUCAB, FreeFloating et MultiPig VISION & PERFORMANCE Installation de câbles haute tension dans des tubes : WATUCAB, FreeFloating et MultiPig VISION & PERFORMANCE Contenu Introduction Techniques d installation Accumulation de forces Techniques d installation

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail