Libéralisation des industries électriques et analyse économique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Libéralisation des industries électriques et analyse économique"

Transcription

1 Concurrence Energie Econométrie Libéralisation des industries électriques et analyse économique Vincent Rious (Microeconomix) et Thomas Veyrenc (RTE)

2 Organisation du cours Séance 1 Les raisons de la libéralisation du système électrique (TV) Séance 2 La nouvelle organisation du secteur (VR) Séance 3 Défaillances sur les marchés de l électricité & intervention publique (TV) Séance 5 Coordination de la production et du transport dans un système électrique libéralisé (VR) Séance 4 La problématique des investissements en capacités de production (TV) Séance 6 Questions-réponses + EXAMEN (VR) 2

3 Rappel des épisodes précédents Les raisons de la libéralisation des industries électriques L électricité, un bien très spécifique Du point de vue de la demande Du point de vue de la production Du point de vue du réseau Ce qui a justifié l intégration de l industrie Mais avec des défaillances de la régulation Un nombre croissant de systèmes électriques ont donc été libéralisés Avec des problèmes assez conséquents et difficiles à traiter parce que nouveaux et multiples En particulier, liés à la gestion du réseau 3

4 Questions

5 Problèmes réseau accentués par l insertion des énergies renouvelables Les émissions de CO2 Sont des externalités négatives Alors le développement des énergies renouvelables procurent Des externalités positives Mais les sources d ENR sont loin des centres de consommation 5

6 Localisation des ressources éoliennes en Europe Colour Sheltered terrain Open plain At a sea coast Open sea Hills and ridges 6 Source:

7 Localisation des ressources éoliennes en Europe Colour Sheltered terrain Open plain At a sea coast Open sea Hills and ridges L activité économique en Europe se concentre principalement dans la zone délimitée en blanc Des lignes de transport d électricité sont nécessaires pour approvisionner cette zone en énergie éolienne 7 Source:

8 L ambition de recourir à de grands réseaux sousmarins pour transporter l énergie éolienne de Mer du Nord Les super grids vus par Airtricity, ABB, Imera, Dowling & Hurley, Greenpeace, and Desertec 8 8

9 Concurrence Energie Econométrie Coordination de la production et du transport d électricité dans un système électrique libéralisé Vincent Rious 27 octobre 2011

10 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 10

11 Coordination des investissements en production et en transport par une entreprise intégrée Entreprise intégrée Facile de savoir la localisation de la production globalement la moins coûteuse CIP W < CIP E 11

12 Séparation production-transport et besoin de coordination Système électrique libéralisé Comment coordonner deux activités complémentaires mais séparées? CIP W < CIP E 12

13 Coordination à court terme entre production et transport Comment allouer intelligemment la capacité limitée du réseau? Producteurs Réseau de capacité limitée à 100 MW Consommateurs 13

14 Coordination à long terme entre production et transport 1- Comment allouer intelligemment le coût du réseau aux utilisateurs? 2- Quand développer le réseau de transport pour augmenter la capacité des lignes et jusqu à quelle capacité? Et surtout comment inciter le GRT? Producteurs Réseau de capacité limitée à 100 MW Consommateurs 14

15 Rappel général en économie On souhaite atteindre l optimum social Maximiser le surplus social = somme de ce que tout le monde gagne On souhaite que cet optimum soit atteint par les acteurs de l économie autant que possible sans intervention extérieure par les prix 15

16 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 16

17 La gestion des congestions Rappel Les congestions créent des externalités Techniquement Baisser la production en amont de la congestion Augmenter la production et/ou baisser la consommation élastique en aval 17 Producteurs Réseau de capacité limitée à 100 MW Consommateurs

18 La gestion des congestions Economiquement Moduler la production et la consommation au moindre coût pour tous Inciter les utilisateurs à moduler d eux-mêmes leur puissance afin qu ils intègrent dans leur décision la capacité limitée du réseau et l utilisation du réseau par les autres acteurs 18 Producteurs Réseau de capacité limitée à 100 MW Consommateurs

19 La gestion des congestions D K Q ~ Prix, coût marginal Si les congestions sont ignorées S ~ PMS Coût marginal de production au nœud S 19 Nœud S: Prod pas chère Nœud D: Conso élastique ou prod plus chère K Capacité de transport limitée entre S et D Q Consommation fixe Quantité et capacité

20 Méthodes non économiques Premier arrivé, premier servi Priorité Pro rata Des méthodes largement appliquées au début des réformes électriques Malheureusement car inefficaces 20

21 Premier arrivé premier servi ou Priorité Q ~ Prix, coût marginal N K S ~ ~ ~ ~ K Q Quantité et capacité 21 Capacité de transport limitée entre S et N Consommation fixe

22 Pro rata Q ~ Prix, coût marginal N Pro rata K S Coût marginal de production au nœud S ~ ~ ~ ~ K Q Quantité et capacité 22 Capacité de transport limitée entre S et N Consommation fixe

23 Les méthodes économiques Redispatching Pricing nodal 23

24 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 24

25 Le redispatching Comment ça marche mal Les utilisateurs du réseau ne prennent pas en compte la capacité limitée des infrastructures dans leur décision Le problème du pouvoir de marché local Qui peut être traité en partie en faisant supporter le coût des congestions au GRT quand le GRT peut le supporter 25

26 Le redispatching D Q ~ Prix, coût marginal Le GRT demande La diminution de la production pour respecter la capacité limitée du réseau K La diminution de la production la plus chère pour maximiser le surplus social S PMS P off Nœud S ~ K Q Quantité et capacité 26 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

27 Le redispatching Q ~ Prix, coût marginal Utilité au nœud D D P on K S ~ PMS P off Le GRT demande La diminution de la consommation Nœud S pour respecter la contrainte d équilibre Le diminution de la consommation avec l utilité la plus faible pour maximiser le surplus social K Q Quantité et capacité 27 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

28 Le redispatching Q ~ Prix, coût marginal Étape 2 D P on K S Étape 1 PMS P off ~ Étape 2 K Q Quantité et capacité 28 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

29 Le redispatching Q ~ Prix, coût marginal D P on K Coût de congestion S PMS P off Nœud S ~ K Q Quantité et capacité 29 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

30 Le redispatching Problème Le redispatching n incite pas les utilisateurs du réseau à prendre en compte les contraintes du réseau Pire, les utilisateurs du réseau peuvent se servir des congestions pour créer des monopoles locaux de production Pouvoir de marché local Ils peuvent aussi créer des congestions et à se faire payer très cher pour les lever Manipulations rencontrées En Angleterre A PJM avant 1998 En Californie lors de la crise de

31 Le redispatching et le pouvoir de marché Q ~ Prix, coût marginal D P on K Coût de congestion S PMS P off Nœud S ~ K Q Quantité et capacité 31 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

32 Coût de congestion et régulation du GRT Faire porter au moins une partie du coût de congestion au GRT Pour qu il fasse son possible pour minimiser le coût de congestion Pour éviter l indifférence du GRT à l exercice du pouvoir de marché local par les producteurs Pour qu il mène son enquête sur de potentiels abus de pouvoir de marché local Demander les coûts de production Les vérifier avec des consultants externes aux producteurs Mettre en place un contrat d option avec les producteurs ayant du pouvoir de marché local Méthode appliquée en Angleterre depuis

33 1990/1 1991/2 1992/3 1993/4 1994/5 1995/6 1996/7 1997/8 1998/9 1999/0 2000/1 2001/2 2002/3 2003/4 2004/5 Estimated Outurn Congestion Costs ($M) Coût de congestion et régulation du GRT Régulation du coût de congestion, l exemple anglais Introduction of Financial Incentives on SO

34 Coût de congestion et régulation du GRT Faire porter au moins une partie du coût de congestion au GRT Attention : le GRT peut-il supporter cette charge assez risquée? S il possède le réseau, oui $$$ S il ne le possède pas, non! Trop risqué! 34

35 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 35

36 La tarification nodale Pricing nodal Comment ça marche bien Les utilisateurs du réseau prennent en compte la capacité limitée des infrastructures dans leur décision Le problème du pouvoir de marché local Tout de suite visible 36

37 La tarification nodale Principe Voir chaque nœud du réseau comme un mini-marché Voir les lignes électriques comme des consommations ou des productions pour ces mini-marchés Avec des contraintes de capacités 37

38 La tarification nodale au nœud S Q ~ Prix, coût marginal D K S ~ P S Coût marginal de production au nœud S K Quantité et capacité 38 Capacité de transport limitée entre S et D

39 La tarification nodale au nœud D Q ~ Prix, coût marginal Utilité au D D P D K S ~ K Q Quantité et capacité 39 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

40 La tarification nodale Q ~ Prix, coût marginal Utilité au D D P D K S ~ P S Coût marginal de production au nœud S K Q Quantité et capacité 40 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

41 La tarification nodale et la rente de congestion Q ~ Prix, coût marginal Utilité au D D P D K Le GRT achète de l énergie au nœud S et la revend au nœud D Rente de congestion S ~ P S Coût marginal de production au nœud S K Q Quantité et capacité 41 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

42 La tarification nodale et le pouvoir de marché local Q D ~ P D Prix, coût marginal Le pouvoir de marché est tout de suite visible sur les prix nodaux K Le GRT achète de l énergie au nœud S et la revend au nœud D Rente de congestion S ~ P S Coût marginal de production au nœud S K Q Quantité et capacité 42 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

43 Généralisation de la tarification nodale au réseau maillé Un prix différent de l électricité en chaque nœud pour inciter producteurs et consommateurs à produire et consommer de façon à maximiser le surplus social Prix nodal Coût d un mégawatt supplémentaire consommé en ce nœud Basé sur un calcul de Flux de Puissance Optimaux (OPF) 43

44 Flux de puissance sur un réseau maillé : répartition sur les lignes 15 MW 15 MW 10 MW 44

45 Flux de puissance sur un réseau maillé : répartition sur les lignes 12 MW 12 MW 4 MW 45

46 Le principe de superposition 12 MW 15 MW MW MW 46

47 L exemple le plus simple de tarification nodale sur un réseau maillé C P B = 30 /MWh P C = 40 /MWh P A = 20 /MWh A B C A = 20 /MWh Limite = 200 MW C C = 40 /MWh 47

48 La tarification nodale L exemple des marchés de PJM et de Midwest ISO (www.midwestiso.org) 48

49 La tarification nodale Permet l internalisation des externalités d usage du réseau liées aux congestions 49

50 L insuffisance de la tarification nodale à long terme Quel effet à long terme? Pour les utilisateurs du réseau Prix nodaux = signaux de localisation Sur le réseau d aujourd hui Mais pas sur le réseau de demain! Ceci, à cause des indivisibilités importantes des lignes électriques Investissement par saut! Qui «tue» les signaux de localisation des prix nodaux 50

51 Effet des indivisibilités du réseau sur la tarification nodale Q ~ Prix, coût marginal Utilité au D D P D P D K P S S ~ P S Investissement Coût marginal de production au nœud S K Q Quantité et capacité 51 Capacité de transport limitée entre S et D Consommation fixe

52 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 52

53 Signaux de localisation de long terme Allouer le coût du réseau de façon à guider la localisation des investissements en production Pas de solution idéale simple Que des solutions pragmatiques Dont l efficacité n est généralement pas vraiment connue, même en théorie 53

54 Réactivité des producteurs aux signaux de long terme Contraintes de localisation des producteurs Source d énergie primaire Acceptabilité locale Terrain peu onéreux + raccordement au réseau Des congestions durables! 54

55 Le besoin pour le réseau d anticiper les investissements en production 7 ans pour construire une ligne du réseau de transport Technologie de production Temps de construction (années) Taille standard (MW) Turbine à Combustion 1 40 Charbon to 1600 CCG Nucleaire Hydraulique - - Eolien onshore 2 25 offshore

56 Plan de la séance Les problèmes de coordination entre production et transport dans un système électrique libéralisé A court terme A long terme Allouer la capacité de transport du réseau La gestion des congestions et le redispatching L internalisation des congestions et le pricing nodal Le développement du réseau de transport Le tarif d accès et la localisation des moyens de production Investissements sur le réseau 56

57 La régulation du monopole de transport Le réseau reste un monopole naturel Il est donc nécessaire de le réguler, de l inciter avec une trajectoire budgétaire prédéfinie Le monopole connaissant son revenu, il va chercher à minimiser son coût Ce processus est applicable pour les activités du monopole faiblement impactées par des incertitudes de long terme, soit La gestion du réseau à court terme Congestion et équilibrage Et la maintenance (moyen terme à l année) 57

58 La régulation incitative en pratique Gestion des congestions à court terme Tous les ans, un objectif de coût fixé avec un système de bonus/malus Maintenance (moyen terme à l année) Price cap sur 4 à 5 ans Investissement sur 20 à 40 ans Enveloppe souple d investissement sur 4 à 5 ans avec consultation des utilisateurs (actuels et potentiels) pour évaluer l adéquation du plan d investissement réseau à leur besoin 58

59 La régulation incitative dans les faits National Grid Évolution du revenu de NGC 59

60 La régulation incitative dans les faits National Grid Les investissements de NGC 60

61 Coordonner production et transport dans un système électrique libéralisé Les signaux de localisation sont nécessaires Mais à la marge Et ils peuvent être contre-incitatifs pour un GRT mal régulé Les investissements du réseau de transport sont centraux pour cette coordination Pour lever les congestions En anticipant la localisation des nouvelles centrales Et en informant les producteurs sur les possibles renforcements du réseau! La régulation du réseau de transport garde donc un rôle important dans le système électrique libéralisé Mais cela s avère compliqué dans les systèmes électriques interconnectés 61

62 La coordination est compliquée sur le réseau électrique européen car il est fortement interconnecté mais géré au niveau national 62

63 63 Interaction entre les réseaux interconnectés en Europe

L intégration technique et économique de l énergie éolienne dans les systèmes électriques européens

L intégration technique et économique de l énergie éolienne dans les systèmes électriques européens L intégration technique et économique de l énergie éolienne dans les systèmes électriques européens Céline HIROUX ADIS-GRJM, Université Paris-Sud XI Contexte Les tendances à moyen terme sont sans appel

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique français - Février 2013 - Synthèse de l étude

Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique français - Février 2013 - Synthèse de l étude Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique français - Février 213 - Synthèse de l étude Résumé Dans le cadre du débat sur la transition énergétique, les arbitrages entre filières

Plus en détail

Introduction au fonctionnement des. Atelier des 18 et 19 Décembre 2008 Tunis (CF Khelidia)

Introduction au fonctionnement des. Atelier des 18 et 19 Décembre 2008 Tunis (CF Khelidia) Introduction au fonctionnement des marchés de l électricité Atelier des 18 et 19 Décembre 2008 Tunis (CF Khelidia) Plan de l atelier 1. Principes fondamentaux du marché 2. Conséquences pour un opérateur

Plus en détail

Libéralisation des industries électriques et analyse économique

Libéralisation des industries électriques et analyse économique Concurrence Energie Econométrie Libéralisation des industries électriques et analyse économique Vincent Rious (Microeconomix) et Thomas Veyrenc (RTE) Introduction au cours Vu XXème siècle, les industries

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

Printemps de la recherche EDF R&D

Printemps de la recherche EDF R&D Le repérage du prix concurrentiel et des rentes de rareté/de monopole sur le marché de gros de l électricité en France Philippe Vassilopoulos Printemps de la recherche EDF R&D 16 Mai 28 1 Introduction:

Plus en détail

Introduction au fonctionnement. Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER

Introduction au fonctionnement. Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER Introduction au fonctionnement des marchés de l électricité Atelier des 11-12-13-14 avril ALGER Le marché ou des marchés? Un marché c est un ensemble constitué de clients consommant un bien, un service,

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Demand Response, une brique importante du Smart Grid

Demand Response, une brique importante du Smart Grid Emplacement Co-branding Demand Response, une brique importante du Smart Grid Colloque OSE, 29/09/2011 SAS au capital de 854 000 euros Un modèle qui a fait ses preuves Energy Pool, Agrégateur de capacités

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes

Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes Tarification progressive Service public de la performance énergétique Vincent Rious Microeconomix, Florence School of Regulation

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

SCISSION OU CENTRALES VIRTUELLES LA SOLUTION AU PROBLÈME DU PRODUCTEUR DOMINANT?

SCISSION OU CENTRALES VIRTUELLES LA SOLUTION AU PROBLÈME DU PRODUCTEUR DOMINANT? SCISSION OU CENTRALES VIRTUELLES LA SOLUTION AU PROBLÈME DU PRODUCTEUR DOMINANT? LE CAS DE LA BELGIQUE par FRANÇOIS COPPENS Banque nationale de Belgique,Analyse micro-économique (1) La Commission européenne

Plus en détail

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants?

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Concurrence Energie Econométrie Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Yannick Perez 1, Vincent Rious 2 1. Supélec &

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Optimisation & systèmes électriques

Optimisation & systèmes électriques Optimisation & systèmes électriques olivier.teytaud@inria.fr But: l'optimisation de grands systèmes électriques. Avec des partenaires industriels au niveau données et modèles. Notre expertise est au niveau

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 26 avril 2011

Note d étonnement. Session du mardi 26 avril 2011 Note d étonnement Session du mardi 26 avril 2011 LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DU FUTUR Quelles adaptations à l essor des énergies renouvelables et des nouvelles technologies? Quels enjeux pour la France? PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Article 1 er. En application du décret exécutif n 06-429 du 5 Dhou El Kaada 1427 correspondant au 26 novembre 2006, le présent

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Monopole public vs ouverture à la concurrence entre maîtrise des rentes et préparation du long terme. Master ENPC Séance n 4 Jean-Charles HOURCADE

Monopole public vs ouverture à la concurrence entre maîtrise des rentes et préparation du long terme. Master ENPC Séance n 4 Jean-Charles HOURCADE Monopole public vs ouverture à la concurrence entre maîtrise des rentes et préparation du long terme Master ENPC Séance n 4 Jean-Charles HOURCADE Le modèle calcul économique en question? Conventions, stabilisation

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Collectivités : Préparez-vous aux nouvelles conditions d achat de votre électricité MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 - CLERMONT-FERRND 1 Février

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

La sortie de l obligation d achat de la filière cogénération

La sortie de l obligation d achat de la filière cogénération La sortie de l obligation d achat de la filière cogénération Synthèse : L AFIEG, dont les membres accompagnent la sortie des contrats d obligation d achat (OA) de la production décentralisée en proposant

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

La gestion des risques complexes : champ d application de la théorie des incitations ; spécificités ; résultats généraux

La gestion des risques complexes : champ d application de la théorie des incitations ; spécificités ; résultats généraux Conseil économique pour le développement durable La gestion des risques complexes : champ d application de la théorie des incitations ; spécificités ; résultats généraux À propos de l essai de Yolande

Plus en détail

Tunis, le 3 Juin 2010

Tunis, le 3 Juin 2010 L expérience de RTE dans l ouverture des marchés de l électricité en Europe Tunis, le 3 Juin 2010 SOMMAIRE 1. Les fondements de RTE 2. Les outils mis en place: - le responsible d équilibre - le mécanisme

Plus en détail

Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir.!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres

Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir.!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres 2 Une vision d avenir Réseau à haute tension en mer du Nord La réalisation

Plus en détail

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs?

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs? Introduction La première séance : Les justifications de la politique climatique. La dialectique court terme long terme : Intuition écologique contre «raison»économique. Taux d actualisation : Prix relatif,

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 INTRODUCTION le futur de l énergie éolienne se joue en mer l exploitation de la ressource éolienne en mer convient particulièrement

Plus en détail

DR NEMB PIERRE SAMUEL VICE DOYEN CHARGE DE LA PROGRAMMATION ET DU SUIVI DES ACTIVITES ACADEMIQUES UNIVERSITE DE DSCHANG/FSEG INTRODUCTION

DR NEMB PIERRE SAMUEL VICE DOYEN CHARGE DE LA PROGRAMMATION ET DU SUIVI DES ACTIVITES ACADEMIQUES UNIVERSITE DE DSCHANG/FSEG INTRODUCTION DR NEMB PIERRE SAMUEL VICE DOYEN CHARGE DE LA PROGRAMMATION ET DU SUIVI DES ACTIVITES ACADEMIQUES UNIVERSITE DE DSCHANG/FSEG EVALUATION D IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DANS LES VILLES. INTRODUCTION La ville

Plus en détail

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013 Réunion SDE 07 à Privas le 27 septembre 2013 Le marché de l électricité Les usages Les tarifs HÔNE- LPES UVERGNE Le Marché de l électricité Producteurs multiples dont EDF Négociants multiples dont EDF

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général Paris, le 5 juin 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les clients éligibles 15 mai 2002 *** INTRODUCTION par M. Thierry TUOT, Directeur Général Ce deuxième atelier était destiné à permettre aux clients

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production

Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production 1 28 janvier 2015 - Conférence AEE Sommaire 1. Précision des objectifs

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Dossier de presse Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Table des matières En bref 3 L avenir selon Eneco 4 Durable, décentralisé, Ensemble 4 Transition 5 La maison du futur

Plus en détail

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents?

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? Ateliers 2011 Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? ENERGIE ET TERRITOIRES : VERS DES RESEAUX INTELLIGENTS? Atelier Promotion 2011 - IHEDATE CONTEXTE : Dérèglements climatiques et énergie

Plus en détail

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE Présenté par Benoît Lemaignan / Jean-Yves Wilmotte / Nicolas Gault SOMMAIRE 1 UN EXEMPLE DE POINTE HISTORIQUE

Plus en détail

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Délibération Paris le 20 novembre 2009 Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Le prix de l électricité sur le marché spot

Plus en détail

EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU WINDBALANCE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE

EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU WINDBALANCE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE WINDBALANCE R. BELMANS, W. D HAESELEER, G. PALMERS, J.-C. MAUN. SCIENCE FOR A SUSTAINABLE

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Les «Mardis de Valois» «Coût du kwh et prix de l électricité»

Les «Mardis de Valois» «Coût du kwh et prix de l électricité» Les «Mardis de Valois» «Quelle logique à la transition énergétique nationale proposée?» «Coût du kwh et prix de l électricité» Jacques PERCEBOIS Professeur à l université de Montpellier (CREDEN) Paris,

Plus en détail

Rapport thématique de la CRE. Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen

Rapport thématique de la CRE. Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen Rapport thématique de la CRE Accès à la capacité de long-terme pour les interconnexions électriques : vers un jeu de règles unique européen Mai 2010 1 Table des matières Préambule : pourquoi ce rapport?...

Plus en détail

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole

nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole nantes-citoyennete.com Conseil de développement Nantes métropole Délégation "Enjeux du développement durable" 10 mars 2010 Contribution de Manoel DIALINAS et Alain-Louis GOURDY Complément d'information

Plus en détail

L obligation décentralisée de capacité, le meilleur mécanisme de capacité

L obligation décentralisée de capacité, le meilleur mécanisme de capacité 1 L obligation décentralisée de capacité, le meilleur mécanisme de capacité dans le contexte du régime de la NOME Dominique FINON (Directeur de recherche CNRS, CIRED) Octobre 2011 A l issue d une concertation

Plus en détail

LA DIFFICILE ADAPTATION DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES

LA DIFFICILE ADAPTATION DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES LA DIFFICILE ADAPTATION DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES Nous reprenons ci-après la synthèse du dernier débat BIP /Enerpresse organisé le 5 juillet sur le thème «la difficile adaptation des réseaux électriques».

Plus en détail

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien Assistance Technique France public experts in economics & finan La politique vietnamienne de l énergie dans une stratégie

Plus en détail

Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015

Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015 Nom: Prénom: N étudiant : Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015 Nombre de pages au total: 10 pages + 1 grille réponse Durée de l

Plus en détail

LA FIXATION DES TARIFS AUX PRODUCTEURS INDEPENDANTS D ELECTRICITE SOMMAIRE

LA FIXATION DES TARIFS AUX PRODUCTEURS INDEPENDANTS D ELECTRICITE SOMMAIRE LA FIXATION DES TARIFS AUX PRODUCTEURS INDEPENDANTS D ELECTRICITE KAMDEM KAMDEM Maxime Economiste de l énergie www.kamdem.blogspot.com kamdem_maxime@yahoo.fr SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 2 2. LA FIXATION

Plus en détail

Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés

Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés Accès Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés Les services d accès au réseau fournis par Elia englobent la mise disposition d infrastructures de réseau, la gestion du système électrique

Plus en détail

Le chauffage hybride : beaucoup d atouts dès aujourd hui et pour demain

Le chauffage hybride : beaucoup d atouts dès aujourd hui et pour demain Henri Prévot le 17 janvier 2015 www.hprevot.fr Coûts, émissions de CO 2, sécurité d approvisionnement Le chauffage hybride : beaucoup d atouts dès aujourd hui et pour demain Présentation résumée et conclusions

Plus en détail

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION CONDUCTION ÉLECTRIQUE DÉFI DU RENOUVELABLE RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION Les centrales qui produisent l électricité sont implantées selon des contraintes géographiques

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stéphane Caudron Energy Europe Ltd Congrès du Gaz - Paris 2007 2 L offre de flexibilité: multiples outils et multiples objectifs Objectifs: équilibrer

Plus en détail

Concurrence et marchés. Cours SEGF - ENPC 2004. Barrières à l entrée

Concurrence et marchés. Cours SEGF - ENPC 2004. Barrières à l entrée Concurrence et marchés Cours SEGF - ENPC 2004 Barrières à l entrée PLAN Barrières à l entrée définitions et oligopole naturel dissuasion / accomodation à l entrée: modèle de Stackelberg en quantités Stackelberg

Plus en détail

Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité

Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité Clubs Mines-Energie et Mines-Environnement et Développement Durable François Blanquet ERDF Directeur Réseaux 5 décembre 2013

Plus en détail

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie.

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense est la technologie intelligente d avenir permettant d aborder le tournant énergétique. Elle contrôle les appareils électriques tels que les

Plus en détail

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES Propose... des mesures et techniques pour faire progresser la maîtrise de l énergie dans le respect de l environnement Association Loi 1901 - à but non lucratif o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Les conclusions de la Commission «Energies 2050»

Les conclusions de la Commission «Energies 2050» Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Les conclusions de la Commission «Energies 2050» Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I AFTP Paris 10 octobre

Plus en détail

Justin Leroux. (CIRANO et HEC Montréal) 23 février 2011

Justin Leroux. (CIRANO et HEC Montréal) 23 février 2011 Justin Leroux (CIRANO et HEC Montréal) 23 février 2011 Le contexte en 1 diapo Réseau routier vieillissant (1950~1970) D importants investissements annoncés: (18,8 milliards $ en 5 ans) réfection et maintenance

Plus en détail

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité Juin 2014 Synthèse Colonne vertébrale du système électrique, le réseau de transport d électricité est un atout central

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des firmes Arnold Chassagnon Université Paris-Dauphine (LEDA-SDFi) DU1 - Université Paris-Dauphine, 2009-2010 1 Analyse positive - analyse normative 1 Objectif

Plus en détail

Chapitre 13 Le monopole

Chapitre 13 Le monopole Chapitre 13 Le monopole 1. Qu est-ce que le monopole? 2. La production et le prix du monopoleur non discriminant 3. La concurrence parfaite et le monopole non discriminant : une comparaison 4. Le monopole

Plus en détail

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS RELATIONS CLIENTÈLE L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS JANVIER 2011 Vous souhaitez accéder au marché européen de l énergie? En coordination avec les GRT voisins, RTE vous propose des services d accès aux interconnexions

Plus en détail

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Mise en service prévue début décembre 2014. Pour être prévenu, abonnez-vous à notre newsletter ici 1. Généralités 1.1 Nature des informations

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

TERA Analytics DECEMBRE 2009

TERA Analytics DECEMBRE 2009 Vers quel(s) coût(s) orienter le prix d un accès régulé? Une contribution au débat de méthode sur la régulation du prix de l accès à l électricité du parc nucléaire historique Antoine Fournier Directeur

Plus en détail

Le réseau Offshore Le Supergrid

Le réseau Offshore Le Supergrid Le réseau Offshore Le Supergrid Sommaire: Editorial, Frédéric Dunon, Elia Collaborative Offshore Grid Development in the Northern Seas, F. Georges, Elia Grid Development, Brussels, J. Hensmans, FPS Economy,

Plus en détail

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Carine Franc CREGAS INSERM - U 537 Une définition de «l opting out» «to opt out» : choisir de ne pas participer ; [hopital, school] choisir

Plus en détail

Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité»

Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité» Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité» 30-05-2012 Bruno Van Zeebroeck 1. Contexte Le législateur impose aux gestionnaires de réseau

Plus en détail

Economie du développement durable

Economie du développement durable Economie du développement durable La maîtrise de l énergie dans le bâtiment résidentiel Questions économiques et réponses politiques Céline Guivarch, guivarch@centre-cired.fr Site du cours: http://www.imaclim.centre-cired.fr/spip.php?article299

Plus en détail

BRANCHE ENERGIE EUROPE

BRANCHE ENERGIE EUROPE BRANCHE ENERGIE EUROPE Conférence de presse PARIS 01/02/2012 L Europe, 1 er marché énergétique mondial : un marché en mutation Evolution structurelle des marchés Marchés matures avec des perspectives de

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

CHAPITRE 4 : MARCHES ET PRIX

CHAPITRE 4 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE 4 : MARCHES ET PRIX I. Comment se forment les prix sur un marché? A. La théorie libérale représente le marché concurrentiel par un graphique 1. Le marché est le lieu de rencontre entre l offre

Plus en détail

Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique

Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique Etude sur la valeur et les coûts de l éolien sur le système électrique Rapport Réunion finale Paris, le janvier 21 1 Rappel du périmètre d analyse et des choix méthodologiques (1/2) L étude vise à quantifier

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

1 Questionnaire à choix multiples

1 Questionnaire à choix multiples EXAMEN FINAL mercredi 19 janvier 2011, Durée h00 Pierre Fleckinger Une attention particulière doit être portée à la rédaction et à l explication des calculs faits. Utiliser un feuillet simple pour le QCM

Plus en détail