ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE"

Transcription

1 ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE 1. Les investissements doivent contribuer à et être compatibles avec la réalisation progressive du droit à une alimentation suffisante et nutritive pour tous. Les investissements doivent renforcer les systèmes alimentaires locaux et les systèmes locaux de production et donner la priorité aux marchés locaux ainsi qu'à la distribution de produits alimentaires locaux (par exemple, les réseaux de commercialisation directe du producteur au consommateur, l'agriculture communautaire, etc). Les États doivent veiller à ce que les communautés locales et les environnements locaux soient les premiers bénéficiaires des investissements agricoles non- alimentaires 2. Les investissements dans l'alimentation et l'agriculture doivent garantir la protection des écosystèmes et des environnements. Les investissements doivent éviter la dégradation ou la destruction des biens communs, qui comprennent les terres, les forêts, les zones humides, les rivières, les autres plans d'eau, les semences et autres ressources communes. Tous les investissements dans les systèmes agricoles et alimentaires doivent promouvoir l'utilisation durable et la régénération des ressources naturelles ainsi que des cycles de l'eau grâce à une gestion communautaire des écosystèmes. [Les agro- toxines et les produits agro- chimiques qui sont au coeur de l'agriculture industrielle attaquent la biodiversité naturelle et agricole, polluent les nappes phréatiques et les plans d'eau et mettent en danger la santé humaine et le bien- être des animaux. Les Etats doivent mettre en place des politiques et des programmes appropriés qui facilitent la transition de l'agriculture industrielle vers des modèles de production durables... L'agro- écologie est l'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la faim, la pauvreté, l'insécurité alimentaire et hydrique et pour faire face à la crise climatique. La valeur environnementale, sociale, culturelle et économique de l'agro- écologie doit être reconnue. Les États doivent soutenir l'agro- écologie à travers la promotion publique des savoirs, des techniques et des pratiques agro- écologiques, adaptées au différentes régions biogéographiques, en mettant l'accent sur des processus menés depuis la base par les agriculteurs. Les investissements devraient contribuer à l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, avec une priorité clairement accordée au renforcement de la résilience des producteurs d'aliments à petite échelle dans le contexte des changements climatiques et des autres chocs. En outre, ils doivent contribuer à la

2 réduction des émissions de gaz à effet de serre résultant principalement de l'agriculture industrielle et de la déforestation. 3. Tous les investissements dans l'alimentation et l'agriculture doivent garantir des emplois décents, respecter les droits des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole et respecter les normes et les obligations fondamentales du travail, telles que définies par l'organisation internationale du Travail (OIT). L'agriculture est le secteur employant le plus de personnes à travers le monde, les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole y constituant 40% de la force de travail agricole. L'agriculture compte également parmi les lieux de travail les plus dangereux, avec le plus fort taux d'accidents du travail et d'exposition aux produits chimiques toxiques. Les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole se voient souvent refuser l'accès aux droits de base tels que définis par les conventions fondamentales de l'oit et se retrouvent piégés dans des situations de travail forcé et de servitude. Les États doivent veiller à ce que les investisseurs soient légalement tenus de payer des salaires décents et de respecter les droits des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole, y compris les travailleurs migrants et saisonniers, tels que définis dans les conventions de l'oit N 184, 183 et 129. Les travailleurs agricoles doivent être protégés par la législation du travail appropriée qui assure le respect de leur droit d'association et de réunion, de négociation collective, de salaires décents, de santé et de sécurité au travail, de bénéficier de systèmes de protection sociale ainsi que le droit de faire appel à l'inspection du travail. Le travail des enfants dans le travail agricole salarié doit être interdit. Les femmes travaillant dans le secteur agroalimentaire et agricole devraient avoir la garantie de bénéficier de l'égalité des droits dans le travail (y compris l'égalité de rémunération), d'une protection légale en matière de maternité, de protection de la famille et de l'enfance. Les employeurs doivent veiller à la mise en œuvre et l'application de règles de tolérance zéro vis- à- vis du harcèlement sexuel. 4. Tous les investissements dans les systèmes agricoles et alimentaires doivent assurer des revenus décents et des moyens de subsistance ainsi que des opportunités de développement pour les communautés locales, en particulier pour les jeunes ruraux, les femmes et les peuples autochtones. Les investissements et les politiques publiques devraient renforcer les capacités organisationnelles des producteurs à petite échelle par exemple en aidant à la création de structures collectives, de coopératives et de groupes de production, qui leur donnent les moyens de négocier des prix équitables.

3 Les partenariats public- privé (PPP) et l'agriculture contractuelle devraient être réglementées et régies par la loi. Ils ne doivent pas conduire à la privatisation des biens communs ni mettre en danger les réserves écologiques et / ou saper les capacités politiques et économiques des producteurs à petite échelle, des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole, des peuples autochtones et des communautés locales 5. Les investissements doivent respecter et faire respecter les droits des producteurs d'aliments à petite échelle, des peuples autochtones et des communautés locales en matière d'accès, d'utilisation et de contrôle sur la terre, l'eau et autres ressources naturelles. La diversité des systèmes de tenure doit être reconnue et respectée par les Etats et les investisseurs, et tous les droits fonciers légitimes [Note de bas de page] doivent être protégés. Les Etats devraient soutenir les systèmes et les pratiques locales de sélection des semences autochtones / traditionnelles ainsi que des espèces végétales, animales et variétés de poissons par les agriculteurs et les pêcheurs, et les protéger de la bio- piraterie ainsi que de l'appropriation et de l'exploitation commerciales. Les accaparements de terres, d'eau et de ressources sous quelque forme que ce soit doivent être interdits et annulés si déjà existants. Des garanties juridiques contre l'accaparement de terres, d'eau et de ressources doivent être mises en place. Les droits des producteurs à petite échelle, des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole, des peuples autochtones et des communautés locales sur la terre, les forêts, l'eau et les autres ressources naturelles et productives doivent être garantis et protégés par une véritable réforme agraire et aquatique axée sur la redistribution des terres et des accès à l'eau. Une attention particulière doit être accordée en vue de garantir les droits des femmes. 6. Tous les investissements doivent respecter les droits des peuples autochtones sur leurs territoires et leurs domaines ancestraux, leur patrimoine culturel et leurs paysages ainsi que sur leurs connaissances et pratiques traditionnelles. Les États doivent veiller à ce que toutes leurs politiques, actions et investissements sont conformes à leurs obligations au titre de la Convention 169 de l'oit et de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. 7. Tous les investissements doivent repecter les droits des femmes et accorder la priorité aux femmes dans le partage des bénéfices

4 Les États doivent respecter, protéger et renforcer l'accès et le contrôle des femmes dans le domaine social et économique ainsi que sur les ressources productives. Les Etats doivent s'acquitter de leurs obligations en vertu de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). 8. Les États doivent mobiliser les investissements publics et les politiques publiques en faveur des petits exploitants et des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole. Les producteurs d'aliments à petite échelle, les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole ainsi que leurs organisations représentatives doivent être impliqués de manière significative dans la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de ces investissements et de ces politiques. Ces investissements et ces politiques incluent : Développer les capacités d'investissement des producteurs d'aliments à petite échelle à travers, par exemple, la mise en place de systèmes d'irrigation, d'installations de traitement et de stockage post- récolte, l'acquisition d'équipements lourds et de machines agricoles, la mise en place de structures de marketing et d'information sur les prix, la définition de systèmes de commande publique et d'achats institutionnels etc.; Protéger et valoriser la biodiversité naturelle et l'agro- biodiversité ainsi que les modes agricoles traditionnels, par exemple, les banques de semences et les initiatives de sélection de semences à la ferme, via des subventions accordées aux producteurs à petite échelle, mais aussi le développement des routes rurales, l'électrification et d'autres biens et services essentiels ou encore des projets de recherche agricole publique et adaptée aux besoins locaux et le soutien au bien- être animal à travers la fourniture de services vétérinaires publics, etc.; Aider les producteurs d'aliments dans la mise en place de mesures de réduction des risques face aux catastrophes naturelles et humaines mais aussi la mise en œuvre de méthodes d'adaptation et de régimes de sécurité sociale favorisant le renforcement de la résilience face aux crises. Définir des budgets agricoles et une allocation des ressources qui soit sensible aux besoins et aux conditions des producteurs à petite échelle, des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole ainsi que des femmes; 9. Les États doivent protéger les producteurs à petite échelle ainsi que les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole des fluctuations du marché et de la volatilité des prix à travers la régulation des marchés alimentaires locaux, nationaux, régionaux et internationaux, mais aussi en prenant des mesures pour freiner la spéculation sur les prix alimentaires. Les États doivent veiller à ce que les producteurs à petite échelle puissent obtenir des prix rémunérateurs équitables pour leur travail et leurs produits et ils doivent prendre des mesures pour renforcer leur capacité à négocier des prix équitables pour leurs production.

5 Les États doivent créer des conditions favorables afin de parvenir à la souveraineté alimentaire, entre autres, à travers la constitution des stocks alimentaires nationaux qui s'appuient sur des systèmes alimentaires locaux et la passation de marchés publics, mais aussi la mise en œuvre de réseaux de commercialisation et de distribution des aliments produits localement. Les États doivent mettre en place des mécanismes de protection sociale robustes et adaptés, qui protègent les producteurs à petite échelle, les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole ainsi que les communautés vulnérables contre les chocs des prix. 10. Les États doivent respecter et soutenir un accès rapide et non discriminatoire par les producteurs à petite échelle, les travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole, les communautés autochtones, les communautés locales et le public à la justice, à des mécanismes de règlement des griefs, à des structures de médiation qui soient équitables, efficaces et accessibles en temps opportun, à des recours administratifs et judiciaires ainsi qu'au droit d'appel. 11. Les accords commerciaux et les traités d'investissement ne doivent pas saper ou compromettre les droits des producteurs d'aliments à petite échelle, des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole ou des peuples autochtones ni mettre en danger la souveraineté alimentaire. Les États doivent mettre en place des mécanismes d'évaluation et de suivi afin d'analyser les effets de ces accords sur la réalisation du droit à l'alimentation et prendre, le cas échéant, les mesures appropriées, y compris par la renégociation ou l'annulation des accords / traités. 12. Les États devraient adopter des législations nationales appropriées pour réglementer et contrôler les investissements extraterritoriaux ainsi que les investisseurs. Ce faisant, ils devraient s'orienter aux Principes de Maastricht sur les obligations extraterritoriales des Etats dans le domaine des droits économiques, sociaux et culturels. 13. La participation effective, significative et démocratique des producteurs d'aliments à petite échelle, des travailleurs du secteur agroalimentaire et agricole et des peuples autochtones, en particulier les femmes, doit être garantie dans la planification et la prise de décision autour des investissements agricoles, du développement territorial et de la gestion de l'utilisation des terres et ressources.

6 Le principe de consentement libre, préalable et éclairé (FPIC) doit être appliqué dans le cas de tous les investissements (publics et privés) et doit inclure les droits des communautés affectées à refuser des projets d'investissement. Les États doivent définir et mettre en oeuvre des législations, des structures et des processus qui soient appropriées et suffisantes afin de pouvoir mener à bien des études d'impact indépendantes, participatives et détaillées sur les grands projets d'investissement (publics et privés) dans le domaine environnemental, social, économique et des droits humains. Ces études devraient inclure des garanties quand à la possibilité d'annuler ou de modifier les accords d'investissement ou la conception des projets et elles doivent veiller à ce que les mesures d'atténuation, de compensation et de réparation appropriés soient entreprises et mises en œuvre de manière effective.

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique 1 ière Édition Agriculture, changement climatique et responsabilité des organisations Dakar, du 25 au 27 Avril 2013 au CICES Communication

Plus en détail

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 A. Définition Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 En juin 1992, 173 pays sont présents à la conférence des Nations Unies à Rio pour discuter sur l Environnement et le Développement. Des déclarations

Plus en détail

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat rejoignez L initiative 4 pour 1 000 Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat En s appuyant sur une documentation scientifique solide et des actions concrètes sur le terrain, l initiative «4 pour

Plus en détail

Déclaration des Droits des Paysannes et des Paysans. La Via Campesina Mouvement Paysan International

Déclaration des Droits des Paysannes et des Paysans. La Via Campesina Mouvement Paysan International DéclarationdesDroitsdesPaysannesetdesPaysans LaViaCampesina MouvementPaysanInternational www.viacampesina.org DéclarationdesDroitsdesPaysannesetdesPaysans Déclaration des Droits des Paysannes et des Paysans

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013 Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens ens CROPSAV du 10 juillet 2013 Calendrier de la négociation PAC octobre 2011: proposition législative de la Commission Européenne 13 mars 2013

Plus en détail

Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso

Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso ECO Consult au nom de PROFOR Session Technique PROFOR Agenda 1. Objectives de l etude 2. Methodologie 3. Vulnerabilite de la sous-filiere

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Résumé du projet de Guide de l OCDE pour des chaînes d'approvisionnement agricoles responsables, qui était soumis a consultation en janvier-février 2015 Dans les années

Plus en détail

La politique alimentaire populaire

La politique alimentaire populaire La politique alimentaire populaire Diana Bronson Sécurité alimentaire Canada Grand Rassemblement Québec en forme Le 19 mars 2013 Sécurité alimentaire Canada Sécurité Alimentaire Canada est une alliance

Plus en détail

COMITÉ DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

COMITÉ DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Octobre 2014 CFS 2014/41/4 Rev.1 F COMITÉ DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MONDIALE Quarante et unième session «Sécurité alimentaire et nutrition faire la différence» Rome (Italie), 13-18 octobre 2014 PRINCIPES

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION

DOMAINES D INTERVENTION TRADUCTION DE COURTOISIE DOMAINES D INTERVENTION Domaine d intervention 1. Éradication de la pauvreté L'éradication de la pauvreté sous toutes ses formes multidimensionnelles reste la priorité absolue

Plus en détail

PDR FLAMAND. Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij

PDR FLAMAND. Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij PDR FLAMAND Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij Période 2007-2013: PDR II Axe 1 (compétitivité) M111: formation & projets de démonstration pour une agriculture durable M112:

Plus en détail

Vingt ans d expérience : Investir dans les services écosystémiques et l adaptation au changement climatique pour assurer la sécurité alimentaire

Vingt ans d expérience : Investir dans les services écosystémiques et l adaptation au changement climatique pour assurer la sécurité alimentaire RÉSUMÉ ANALYTIQUE Vingt ans d expérience : Investir dans les services écosystémiques et l adaptation au changement climatique pour assurer la sécurité alimentaire CONTEXTE GÉNÉRAL La production agricole

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Gestion des écosystèmes

Gestion des écosystèmes Gestion des écosystèmes Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Le bien-être dépend de la santé des écosystèmes. Un écosystème peut se définir comme un ensemble dynamique constitué de plantes,

Plus en détail

La gestion des ressources naturelles transfrontalières dans un contexte de changement climatique Le cas des bassins versants partagés en Afrique

La gestion des ressources naturelles transfrontalières dans un contexte de changement climatique Le cas des bassins versants partagés en Afrique La gestion des ressources naturelles transfrontalières dans un contexte de changement climatique Le cas des bassins versants partagés en Afrique Note conceptuelle de l événement parallèle de la CdP- 18

Plus en détail

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015 Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu 13 août 2015 Domaines de résultats du Fonds Réduction des émissions provenant des domaines suivants: Production d'énergie et accès à l'énergie

Plus en détail

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Comité économique et social européen RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Des représentants des acteurs économiques et sociaux de l'union

Plus en détail

Que dit la nouvelle directive communautaire sur le «coût de cycle de vie»?

Que dit la nouvelle directive communautaire sur le «coût de cycle de vie»? 1 DIRECTIVES MARCHÉS : MAÎTRISER LES NOUVELLES RÈGLES en matière de coût de cycle de vie Une nouvelle directive Marchés Publics vient d être adoptée : quels changements en perspectives? 10 ans après l

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts. Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources

Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts. Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources L'accès aux ressources naturelles est vital Un accès sûr aux terres

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Droits à l'eau et à la terre, une lutte commune

Droits à l'eau et à la terre, une lutte commune Droits à l'eau et à la terre, une lutte commune Dakar à Tunis : Déclaration de la Convergence Globale des luttes pour la terre et l eau Nous, mouvements sociaux et de bases et organisations de la société

Plus en détail

Annexe II INFORMATIONS SUR LES AIDES D'ÉTAT EXEMPTÉES AU TITRE DU PRÉSENT RÈGLEMENT

Annexe II INFORMATIONS SUR LES AIDES D'ÉTAT EXEMPTÉES AU TITRE DU PRÉSENT RÈGLEMENT Annexe II INFORMATIONS SUR LES AIDES D'ÉTAT EXEMPTÉES AU TITRE DU PRÉSENT RÈGLEMENT (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee 1 ) Conformément à l'article 9, paragraphe 1 PARTIE I Numéro de l'aide (à compléter

Plus en détail

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie.

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie. Communiqué de la conference continentale conjointes des Acteurs Non-Etatiques et de la Commission de l Union Africaine sur la sécurité alimentaire et l agriculture, faisant partie des discussions de la

Plus en détail

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Fonds pour l Environnement Mondial. Décembre 2014 1 1.

Plus en détail

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat»

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» «Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» Catherine Geslain-Laneelle Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt de France L agriculture fait aujourd

Plus en détail

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget ACCORDS DU BOURGET Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget Préambule La Conférence des Parties, Rappelant l objectif

Plus en détail

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS 27 Septembre 2011, Tunis, Tunisie Atelier de lancement du projet TCP/TUN/3303(E) Assistance d urgence pour la mise en place de micro-entreprises agricoles pour les jeunes vulnérables et la formulation

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Annexe V ANNEXE CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE AU NIVEAU RÉGIONAL POUR L'EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE. Article premier OBJET.

Annexe V ANNEXE CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE AU NIVEAU RÉGIONAL POUR L'EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE. Article premier OBJET. Annexe V ANNEXE CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE AU NIVEAU RÉGIONAL POUR L'EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE Article premier OBJET La présente annexe a pour objet de donner des lignes directrices et d'indiquer les

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

RESOLUTION D'URGENCE:

RESOLUTION D'URGENCE: ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE EURO-LATINO AMÉRICAINE RESOLUTION D'URGENCE: sur "la position de l'europe et de l'amérique latine sur les questions relatives au climat et au changement climatique dans l'optique

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre!

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de

Plus en détail

Le droit à se nourrir

Le droit à se nourrir Le droit à se nourrir La faim : plus absurde qu il n y paraît 2 Paradoxe n 1 Aujourd hui, 852 millions de personnes au monde - soit près d un être humain sur sept - souffrent régulièrement de la faim alors

Plus en détail

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Emplois verts Perspectives pour le développement durable Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Vue d ensemble 1. Les risques des modèles de développement actuels pour le développement durable 2. Economie

Plus en détail

Réseau-métier «biodiversité»

Réseau-métier «biodiversité» Direction territoriale Est Réseau-métier «biodiversité» Veille juridique janvier-octobre 2014 Auteur : Luc Chrétien Droit international et européen Accord-cadre Energie-Climat 2030 http://www.developpement-durable.gouv.fr/paquet-energie-climat-2030-par-l.html

Plus en détail

ORGANISATION DES ETATS AMERICAINS Conseil interaméricain pour le développement intégré (CIDI)

ORGANISATION DES ETATS AMERICAINS Conseil interaméricain pour le développement intégré (CIDI) ORGANISATION DES ETATS AMERICAINS Conseil interaméricain pour le développement intégré (CIDI) PREMIÈRE RÉUNION INTERAMERICAINE DES OEA/Ser.K/III.1 MINISTRES ET HAUTS FONCTIONNAIRES CIDI/RIMDS/DEC.1/06

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

Document de sortie de la consultation des OSC sur le calendrier de développement pour 2015 et au-delà à Monrovia

Document de sortie de la consultation des OSC sur le calendrier de développement pour 2015 et au-delà à Monrovia Document de sortie de la consultation des OSC sur le calendrier de développement pour 2015 et au-delà à Monrovia À l occasion de la réunion du Groupe de haut niveau à Monrovia (Liberia) les 30 janvier

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Afrique Nourricière re NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Secrétariat Exécutif ROPPA Atelier Collège des Femmes

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan

Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan 15 octobre 2015 Reconnaissant que les villes, qui accueillent plus de la moitié de la population mondiale, ont un rôle crucial à jouer dans le développement

Plus en détail

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN)

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Thème : Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) Djibo BOUBACAR (Ph. D), responsable

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Mille Cancuns pour une justice climatique! La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Les mouvements sociaux du monde entier se mobilisent en vue de la 16 ème

Plus en détail

Vers une nouvelle Politique Agricole Commune

Vers une nouvelle Politique Agricole Commune Vers une nouvelle Politique Agricole Commune La Politique Agricole Commune de l Union Européenne (PAC), telle qu elle a été conçue et gérée jusqu à aujourd hui, présente des aspects largement critiqués

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES

PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a approuvé les Principes pour un investissement responsable

Plus en détail

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning)

Plus en détail

Votre coalition en action

Votre coalition en action Automne 2013 Votre coalition en action 1. Projet de loi No.46, (Loi modifiant la Loi sur l acquisition de terres agricoles par des non résidents). Audience de la Coalition devant la Commission de l agriculture,

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Article L225-102-1 En savoir plus sur cet article... Modifié par LOI n 2010-788 du 12 juillet

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

Promouvoir l emploi rural pour réagir aux crises des prix des denrées alimentaires

Promouvoir l emploi rural pour réagir aux crises des prix des denrées alimentaires Séminaire sous-régional 2-4 Mai 2011, Tunis, Tunisie «Appui à la conception d'actions immédiates au niveau national en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires au Maghreb» Promouvoir l emploi

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable :

Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable : Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable : Commentaires d IIDD sur les nouveaux Principes pour un investissement responsable dans l agriculture et

Plus en détail

Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide et réactions

Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide et réactions Septième Forum pour le développement de l Afrique Agir face aux changements climatiques pour promouvoir un développement durable en Afrique Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO 9ème Committee Consultatif Régional Bujumbura, 26 mai 2011 Présentation du Programme Régional pour l Environnement en Afrique Centrale (CARPE) 1. CARPE II

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail

Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC

Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC République Démocratique du Congo Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC FORUM SUR LA GOUVERNANCE FORESTIERE EN AFRIQUE CENTRALE Yaoundé, 21-22 Novembre 2011 Adrien KAKULA DIASOTUKA

Plus en détail

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S Réforme de la Politique agricole commune M A I N T E N A N T www.verts-ale.eu ou J A M A I S LES VERTS au Parlement européen appellent à: UNE PAC PLUS JUSTE 20% des exploitations agricoles accaparent 80%

Plus en détail

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE Janvier 2009 Sommaire Introduction4 Vision commune5 Définir le Commerce Équitable6 Principes Essentiels6 Le commerce équitable, une dimension additionnelle aux

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL BGBl. III - Ausgegeben am 17. Juni 2011 - Nr. 101 1 von 7 CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL Recommandation 197 RECOMMANDATION CONCERNANT LE CADRE PROMOTIONNEL POUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008

CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008 CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008 Nous sommes partisans d'une charte universellement applicable et incorporant des éléments valables pour tous les marchés énergétiques. L'objectif premier d'une

Plus en détail

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de Termes de référence pour l évaluation et la capitalisation du projet PMF-FEM Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de l'abeille jaune par l'introduction de ruches peuplées

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT. DD-CHART-002 indice 2

DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT. DD-CHART-002 indice 2 Code de Conduite Des Fournisseurs Petzl principes fondamentaux DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT DD-CHART-002 indice 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX Code de Conduite Des Fournisseurs

Plus en détail

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Andréanne Blais biologiste, chargée de projet 4 décembre 2012 Ordre de la présentation

Plus en détail

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève EXPERIENCE DU NIGER DANS L ORGANISATION DE LA CONFERENCE OILGASMINE M. Boubacar Nalado IDI Directeur de l étude et de l

Plus en détail

Code de conduite pour les fournisseurs

Code de conduite pour les fournisseurs Code de conduite pour les fournisseurs Contexte Co-operators s engage à mener ses affaires dans le respect de sa politique de développement durable. Son Code de conduite pour les fournisseurs définit les

Plus en détail

Changement climatique. un programme global de la DDC

Changement climatique. un programme global de la DDC Changement climatique un programme global de la DDC Pourquoi la DDC considère le changement climatique comme une priorité majeure Le changement climatique et ses effets ne connaissent pas de frontières.

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès. Septembre 2015

Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès. Septembre 2015 Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès Septembre 2015 Conseil des Communes et Régions d'europe. Inscrit au registre des représentants d'intérêt

Plus en détail

Pièce jointe 8. Comparaison entre la politique actuelle et celle proposée

Pièce jointe 8. Comparaison entre la politique actuelle et celle proposée Pièce jointe 8 Comparaison entre la politique actuelle et celle proposée Contenu de la Politique Proposée Etat d avancement Aperçu synoptique du contenu 1. Mandat, Rôles et Responsabilités Etablit la base

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité 23 Novembre 2012 Pour diffusion publique Résumé Exécutif Une opportunité Pour un opérateur privé, la plateforme d'informations

Plus en détail

Norme de performance 2 Main-d œuvre et conditions de travail

Norme de performance 2 Main-d œuvre et conditions de travail Introduction 1. Le Cadre de durabilité de l'ifc présente l'engagement stratégique de la Société pour promouvoir un développement durable, et fait partie intégrante de la démarche suivie par l institution

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES Fonds pour l environnement mondial 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES INTRODUCTION 1. Les systèmes écologiques ou écosystèmes sont responsables des fonctions de

Plus en détail

Centre Lascaux sur les Transitions CELT

Centre Lascaux sur les Transitions CELT Centre Lascaux sur les Transitions CELT Un centre d études sur les transitions socio-écologiques biodiversité besoins Accès à l eau Accès à la terre climat énergie Comment penser les transitions socio-écologiques

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/503)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/503)] Nations Unies A/RES/60/138 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2006 Soixantième session Point 64 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de la Troisième

Plus en détail

Chapitre 16. Analyse du projet en fonction des principes de développement durable

Chapitre 16. Analyse du projet en fonction des principes de développement durable Chapitre 16 Analyse du projet en fonction des principes de développement durable Table des matières Table des matières... 16-i Liste des tableaux... 16-ii 16 Analyse du projet en fonction des principes

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2 Section de l élaboration des politiques POL POUR INFORMATION Résultats du Colloque des employeurs

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

Principaux résultats INVESTISSEMENT DU SECTEUR PRIVE POUR RENFORCER LA RESILIENCE CLIMATIQUE DANS LE SECTEUR AGRICOLE DU NIGER

Principaux résultats INVESTISSEMENT DU SECTEUR PRIVE POUR RENFORCER LA RESILIENCE CLIMATIQUE DANS LE SECTEUR AGRICOLE DU NIGER INVESTISSEMENT DU SECTEUR PRIVE POUR RENFORCER LA RESILIENCE CLIMATIQUE DANS LE SECTEUR AGRICOLE DU NIGER Introduction des systèmes d'irrigation améliorée et les semences résilientes au changement climatique

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015. Note d'information n 10 juin 2013

C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015. Note d'information n 10 juin 2013 C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015 Note d'information n 10 juin 2013 Avantage comparatif de la FAO en matière de protection sociale Résumé: Les pays membres

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail