LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)"

Transcription

1 LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour n empêche pas la levée des graines, même enfouies en profondeur. Culture Période d application Remarques Chlortoluron (1 500 à g/ha) Seulement sur blé tendre et variété tolérante Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) Efficacité sur levée d automne En sol lourd, préférer un antigraminée foliaire. AUBAINE et ATHLET sont les seuls produits homologués sur blé dur. Blé tendre et blé dur d hiver CELIO + huile (0,15 à 0,4 l + 1 l/ha) PUMA LS + huile (0,3 à 0,8 l + 1 l/ha) ARCHIPEL/ALOES + huile (0,15 à 0,25 kg + 1 l/ha) ATLANTIS WG/ABSOLU + huile (0,3 à 0,5 l + 1 l/ha) Stade 3 f à gonflement de la Dose fonction du stade des FA (*) Sortie hiver Stade 3 f à 1-2 nœuds de la Dose fonction du stade des FA (*) 12 à 35 Privilégier les conditions d application. Attention à l effet parapluie du blé courant montaison. PUMA LS : DAR = 75 j. 30 à 60 Intéressant sur flore vulpin ou RG + FA ou gaillet + FA avec ARCHIPEL. ABAK/QUASAR + huile (0,25 kg + 1 l/ha) OCTOGON / RADAR + huile (0,275 kg + 1 l/ha) Pas sur blé dur Sortie hiver Stade 3 f à 1 nœud de la 47à59 Pas de modulation de doses possible, à réserver aux situations à flore graminée complexes (ray-grass, vulpin, folle avoine ). Triticale Avoine hiver/ Idem blé sauf le chlortoluron non homologué sur triticale. ARCHIPEL est une solution intéressante sur cette culture. Pas de solution Chlortoluron (1 500 à g/ha) Pré-levée, FA < 3 f 15 à 20 Efficacité sur levée d automne. Orge hiver BAGHERA/ZEUS + Huile (0,7 à 1,75 l + 1 l/ha) Orge : fin tallage à 1 nœud 18 à 45 Attention à l effet parapluie sur orge luxuriante. ILLOXAN CE (1 à 2l l/ha) Stade 3 f à 1-2 nœuds de la 25 à 50 Intéressant si problème de ray-grass et vulpin. Orge de Idem orge d hiver sauf le chlortoluron non homologué. ILLOXAN CE (0,5 à 1 l/ha) 10 à 20 Doses utilisables suivant le stade de la folle avoine avec des conditions climatiques optimales Moins de 3 feuilles Début tallage Fin tallage Montaison PUMA LS + huile 0,3 à 0,4 l 0,4 à 0,6 l 0,5 à 0,8 l 0,8 l* CELIO + huile 0,15 à 0,2 l 0,2 à 0,3 l 0,3 l 0,3 à 0,4 l ARCHIPEL + huile 0,15 kg 0,2 kg 0,25 kg 0,25 kg ATLANTIS WG + huile 0,3 kg 0,4 kg 0,5 kg 0,5 kg BAGHERA + huile 0,7 à 1,25 l 1,5 l 1,75 l 1,75 l * Délai d emploi avant récolte de 75 jours

2 LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Vulpin des champs La rotation : la diversification des cultures et surtout l alternance de cultures d hiver et de permettent de rompre le cycle de développement du vulpin et surtout d alterner les familles des produits phytosanitaires. Le travail du sol : le déchaumage est un moyen à utiliser pour réaliser des faux semis, ce qui diminuera la pression des adventices. Le labour permet d enfouir en profondeur une partie des graines. Seules, celles à 0-10 cm peuvent donner des levées. La majorité des autres ( 75 %) meurent dans l année. Un labour, l année suivante, peut remonter ces graines enfouies précédemment. Culture Période d application Remarques Isoproturon* (1 200 g/ha) ou Chlortoluron (<1 800 g/ha) puis si nécessaire ATLANTIS WG/ABSOLU + huile (0,3 kg + 1 l/ha) ou CELIO + huile (0,3 l + 1 l/ha) PUMA LS + huile (0,6 l + 1 l/ha) En automne/sol frais : 3 f du vulpin maxi et argile <30 % Sortie hiver 10 à 20 (+) Un anti-dicot peut être associé à l automne pour lutter contre la flore des dicotylédones. Pour le chlotoluron, application uniquement sur variétés tolérantes. Blé tendre d hiver OKLAR (0,015 kg/ha) ou LEXUS CLASS (0,06 kg/ha) ou LEXUS XPE (0,025 kg/ha) puis CELIO + huile (0,3 l + 1 l/ha) PUMA LS + huile (0,6 l + 1 l/ha) En automne Sortie hiver 35 (+) A appliquer sur vulpins jeunes. CELIO + huile (0,2 l + 1 l/ha) puis si nécessaire ATLANTIS WG/ABSOLU + huile (0,3 kg + 1 l/ha) ou ABAK/QUASAR + huile (0,25 kg + 1 l/ha) En automne Sortie hiver 15 (+) A appliquer sur vulpins jeunes. CELIO OU PUMA LS peuvent être utilisés en application unique avec les mêmes doses que pour la folle avoine. Blé dur d hiver Triticale Idem blé tendre sauf Isoproturon*, chlortoluron, LEXUS XPE, OKLAR non homologués sur blé dur Idem blé tendre sauf le chlortoluron et l isoproturon non homologués sur triticale Isoproturon* (<1 200 g/ha) Chlortoluron (<1 800 g/ha) Vulpin jusqu à début tallage 10 à 20 A appliquer sur vulpins jeunes. Stade 2 f à fin tallage de la. Orge d hiver BAGHERA/ZEUS + huile (0,7 à 1,75 l + 1 l/ha) Dose variable selon le stade du vulpin (1 feuille à tallage) 18 à 45 ILLOXAN CE (1 à 2 l/ha) Vulpin < plein tallage 20 à 40 A appliquer sur vulpins jeunes. LEXUS XPE (0,0225 kg/ha) Stade 3 f de la 29 OKLAR (0,012 à 0,015 kg/ha) 25 Restriction sur orge de brasserie. Orge de Seuls BAGHERA et ILLOXAN CE sont homologués ILLOXAN CE (1 l/ha) 20 Avoine d hiver LEXUS XPE (0,0225 kg/ha) Stade 3 f de la 29 Homologué sur avoine de OKLAR (0,015 kg/ha) 25. La dose maximale d isoproturon est limitée à 1 200g/ha. La dose maximale de chlortoluron est limitée à g/ha, avec limitation à une application de l une ou l autre des substances actives par campagne et par parcelle. * Restrictions d utilisation en parcelles drainées.

3 LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Bromes La rotation : les rotations courtes à dominante de cultures d automne sont souvent la cause du problème. L allongement de la rotation avec l introduction de cultures de offre des situations de lutte. Le travail du sol : le déchaumage en interculture est important. Préférer un déchaumage très superficiel < 5 cm de profondeur sous peine d enterrer les graines. Le non labour est un facteur de risque. Le labour permet d enterrer les graines qui germent superficiellement et qui ont un Taux Annuel de Decroissance élevé dans le sol. Surveiller l envahissement à partir des bordures des parcelles. Culture Période d application Remarques ABAK/QUASAR + huile (0,25 kg + 1 l/ha) Pas homologué sur blé dur 2 applications à 1/2 dose à 21 j d écart en sortie d hiver 47 Le fractionnement en 2 passages est autorisé et procure de meilleures efficacités. Efficacité correcte sur brome stérile. RADAR/OCTOGON + huile (0,275 kg+1 l/ha) Pas homologué sur blé dur 2 applications à 1/2 dose à 21 j d écart en sortie d hiver 59 Le fractionnement en 2 passages est autorisé et procure de meilleures efficacités. Efficacité correcte sur brome stérile. Blé tendre et triticale ATTRIBUT + adjuvant (0,06 kg + adj.) Pas homologué sur blé dur 1 application à pleine dose en sortie d hiver. 25 Efficacité correcte sur brome stérile Le fractionnement en 2 passages n est pas autorisé sur cette spécialité Pas de colza après un blé traité avec ATTRIBUT. MONITOR + adjuvant (0,25 kg + adj.) Possible en automne mais préférer en sortie hiver. 35 Efficacité correcte sur brome stérile Le fractionnement en 2 passages n est pas autorisé sur cette spécialité. ATLANTIS WG/ABSOLU + huile (0,5 kg + 1 l/ha) 1 application à pleine dose en sortie d hiver. 57 Efficacité moyenne sur brome stérile Le fractionnement en 2 passages n est pas autorisé sur cette spécialité. MISCANTI (0,25 kg + adjuvant/ha) Pas homologué sur blé dur et triticale 2 applications à 1/2 dose à 21 j d écart en sortie d hiver. Le fractionnement en 2 passages est autorisé et procure de meilleures efficacités. Orge hiver/ AVADEX 480 (1 440 g/ha) Pré-semis en incorporation 45 Peu de spécialités sont homologuées sur orge pour lutter contre les bromes. Avoine hiver/ Pas de solution Blé dur Idem blé tendre sauf ATTRIBUT, ABAK, OCTOGON, MISCANTI

4 LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Ray-grass Il est important de distinguer les levées de ray-grass et les ray-grass de souche qui proviennent de la culture précédente. Culture Période d application Remarques Chlortoluron (1 500 à g/ha) Seulement sur variété tolérante de blé tendre Pré-levée ou stade 2 f à plein tallage de la Stade du ray-grass < 3 f à l automne 15 à 20 A compléter souvent par un passage au. Application uniquement sur variétés tolérantes. Blé tendre d hiver CELIO + huile (0,4 l + 1 l/ha) ILLOXAN CE + huile (0,75 à 1 l/ha + 1 l/ha) ARCHIPEL + huile (0,25 kg + 1 l/ha) ABAK/QUASAR + huile (0,25 kg + 1 l/ha) ATLANTIS WG + huile (0,5 kg + 1 l/ha) HUSSARD OF + huile (1 l + 1 l/ha) RADAR / OCTOGON + huile (0,275 kg + 1 l/ha) Ray-grass < tallage Ray-grass < 3 f Ray-grass < début montaison 25 20à Application en conditions poussantes. Triticale Idem blé tendre sauf le chlortoluron non homologué sur triticale Chlortoluron (1 500 à g/ha) Pré-levée ou 2 f à plein tallage de la 15 à 20 Orge d hiver BAGHERA/ZEUS + huile (0,7 à 1,75 l + 1 l/ha) Ray-grass < tallage Stade 3 f à épi 1 cm de la 17 à 44 Un anti-dicot peut être associé. ILLOXAN CE (1-2 l/ha) Ray-grass < 3 f 20 à 40 DEFI (2,5 l/ha) Avant 3 feuilles 36 ATHLET (3 à 3,6 l/ha) AUBAINE (3 à 3,6 l/ha) ATHLET et AUBAINE sont les seuls produits à base de chlortoluron homologués pour le blé dur. Blé dur d hiver CELIO + huile (0,4 l + 1 l/ha) ILLOXAN CE + huile (0,75 à 1 l/ha + 1 l/ha) Ray-grass < tallage Ray-grass < 3 f à 35 Application en conditions poussantes. ARCHIPEL + huile (0,25 kg + 1 l/ha) ATLANTIS WG + huile (0,5 kg + 1 l/ha) HUSSARD OF + huile (1 l + 1 l/ha) Ray-grass < début montaison 57 Orge de Avoine d hiver Seuls BAGHERA et ILLOXAN CE sont homologués ILLOXAN CE (1 l/ha) 20 Pas de solution

5 LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Gaillet Un déchaumage à l automne permet des levées de gaillet et épuise le stock semencier. Le labour limite les levées et fait partie des moyens de lutte. Surveiller l envahissement à partir des bordures de parcelles. Culture Période d application Remarques fluroxypyr 200 g (STARANE 200, RETRIEVE 20 ) (0,3 à 0,5 l/ha) Stade 1-2 nœuds de la 12 à 20 Privilégier un temps poussant pour l application. En rattrapage jusqu à gonflement des s. Céréales à paille ADRET/GRATIL (0,015 à 0,02 kg/ha) + antidicot ou PRIMUS/NIKOS (0,05 à 0,07 l/ha) + antidicot ARIANE (3 l/ha) ou BOFIX/BOSTON (3-4 l/ha) Début tallage à épi 1 cm de la Stade plein tallage à 1-2 nœuds de la 10 à Intéressant si présence de chardons et/ou rumex + autres dicots. KART/STARANE GOLD (0,7 à 0,8 l/ha en association, 0,9 à 1,5 l/ha seul) ou BASTION (0,6 à 1 l/ha) en association Début tallage à gonflement de la 10 à 20 Nombreuses spécialités anti-dicot 3 f à tallage de la Contrôle de la flore dicotylédone et retardement des gaillets. Spécifique au blé et triticale ARCHIPEL/ALOES + huile (0,15 à 0,25 kg + 1 l/ha) HUSSAR OF + huile (0,8 à 1 l + 1 l/ha) RADAR/OCTOGON + huile (0,275 kg + 1 l/ha) 3fà1-2 nœuds de la 3fà1-2 nœuds de la 35 à 58 Efficacité sur gaillet levé en fin d hiver Intérêt si présence folle avoine. Rappel : spécialités non utilisables sur orge. 59 Efficacité sur gaillet levé en fin d hiver Intérêt si présence graminées. Rappel : spécialité non utilisable sur orge.

6 LUTTE CONTRE LES VIVACES Chiendent rampant C est essentiellement sa multiplication végétative qui assure son extension. Le chiendent posait plus de problèmes il y a 10 ans. Interculture Glyphosate (1 080 g) + adjuvant 24 Eté/automne sur végétation active + plantes suffisamment développées (10-20 cm). Possible effet dépressif sur blé lié à la dégradation du chiendent libérant une substance toxique (agropyrène). (Éventuellement au, avant un maïs). Céréales Blé tendre et dur d hiver, triticale Glyphosate (1 080 g) + adjuvant j avant récolte, humidité du grain inférieur à 25 % utiliser une spécialité commerciale autorisée à cet usage Avantages : chiendent en végétation + grande surface foliaire (après la récolte, il faut attendre qu il reparte). Pas en production de semence. MONITOR (25 g + adjuvant) 40 Traitement en mars-avril, contrôle seulement. Bonne action complémentaire sur des dicots et graminées (pâturin commun, agrostide, brome). Blé tendre et triticale ATTRIBUT + Adjuvant (0,06 kg + adj.) Pas homologué sur blé dur 25 En sortie hiver Avoine à chapelet Vivace à bulbilles. Le stade d intervention optimum se situe en fin d hiver (à partir de février), lorsque les plantes sont levées et qu elles n ont pas formé de nouvelles bulbilles. Les interventions en interculture d automne sont moins efficaces. Interculture Glyphosate (1 080 g) + adjuvant 24 Sortie hiver, avant maïs par ex., à partir de février, quand les plantes ont 20 cm. Blé tendre et dur d hiver, triticale CELIO (2 fois 0,3 l + huile) 50 Sortie hiver, à partir de février, quand les plantes ont 20 cm. 2 e passage 3 semaines à 1 mois plus tard. Les autres antigraminées foliaires (PUMA LS ) ont aussi une efficacité sur les parties aériennes. Célio a en plus une certaine activité sur les bulbilles. ARCHIPEL (0,25 kg + huile), ATLANTIS WG (0,50 kg + huile) 57 à 60 Traitements polyvalents. Destruction des parties aériennes seulement. Les bonnes pratiques d utilisation du glyphosate La réglementation évolue beaucoup et n est pas toujours homogène sur les départements de notre région. Se renseigner sur la réglementation en vigueur dans son département. Une plaquette Le glyphosate : les bonnes pratiques d utilisation pour limiter les transferts éditée en juillet 2009 est en ligne sur le site agrilianet.com, rubrique publications, domaine environnement.

7 LUTTE CONTRE LES VIVACES Liserons 2 espèces : le liseron des haies est le plus fréquent. Il pose surtout des problèmes dans le maïs (mais parfois présent aussi dans les s). Le liseron des champs est moins nuisible mais plus difficile à détruire (mêmes produits). Traiter sur des liserons suffisamment développés (pousses de 0,5-1 m). Glyphosate (2160 g) + adjuvant ou BANVEL 4S (0,6 l) 42 Fin d été (liseron en croissance active et avant qu il dégénère, début floraison par ex.). Pas d utilisation en interculture avant colza. Interculture 2-4 D (840 g/ha) 12 Pas d utilisation en interculture avant colza. Délai avant semis : 2-3 semaines pour les s à paille et le maïs, 3 mois pour pois et tournesol. homologués : U46 D, CHARDOL. Glyphosate (1 440 g) D (840 g/ha) + adjuvant 40 L association régularise l efficacité. Céréales Orge et avoine Fluroxypyr 200 g (STARANE 200, RETRIEVE20 ) (0,8 à 1 l / ha) 33 Jusqu à fin gonflement (souvent trop tôt pour atteindre le liseron). Glyphosate (2 160 g) 42 7 j avant récolte, humidité du grain < 25 % Utiliser une spécialité commerciale. RÉGLONE 2 (3 l) + adjuvant 45 7 j avant récolte. Défoliant (seulement pour faciliter la récolte). Produit classé T (Toxique). Chardon des champs Céréales, vérifier l homologation par culture Sulfonylurées : ALLIÉ (20-30 g), ALLIÉ EXPRESS, SCOOP Le stade le plus sensible est le stade bouton floral, mais on est souvent obligé d intervenir plus tôt. 13 à 20 Stade 2 nœuds (jusqu à dernière feuille développée). Céréales Hormones : CHARDEX (1,5 à 2 l), LONPAR, ARIANE (2,5 à 3 l) 20 à 25 Stade 1 nœud (jusqu à 2 nœuds), sur chardon de cm. CHARDEX peut maîtriser les chardons dans les blés tendres d hiver après le stade 2 nœuds et jusqu au stade dernière feuille étalée, ligule de la dernière feuille juste visible à la dose de 1,5 l/ha. Interculture Glyphosate (1 080 g) + adjuvant 24 7 j avant récolte (si les chardons sont encore en croissance active) utiliser une spécialité commerciale autorisée pour cet usage. Glyphosate (1 080 g) 24 Fin d été, sur chardon en croissance active Éventuellement au, avant un maïs ou un tournesol, si les chardons sont sortis. 2-4 D (840 g/ha) 12 Pas d utilisation en interculture avant colza. Délai avant semis : 2-3 semaines pour les s à paille et le maïs, 3 mois pour pois et tournesol. homologués : U46 D, CHARDOL. Glyphosate (720 g) D (600 g/ha) 40 L association régularise l efficacité. Rumex Céréales, vérifier l homologation par culture Céréales Deux espèces proches (rumex à feuilles obtuses, rumex crépu) peuvent poser des problèmes, essentiellement dans les prairies temporaires, mais il faut profiter des autres cultures de la rotation pour les maîtriser. Les germinations sont fréquentes et les graines se conservent longtemps dans le sol. Sulfonylurées : ALLIÉ (20-30 g), HARMONY EXTRA Hormones : ARIANE (2,5 à 3 l), BOFIX (3 à 4 l) Fluroxypyr (STARANE 200, RETRIEVE ,6 l/ha) 13 à 20 Stade 1-2 nœuds. Rumex de cm. Utilisation possible de 3 feuilles à dernière feuille développée. 20à33 22 Stade 1-2 nœuds. Rumex de cm. Interculture Glyphosate (1 080 g) + adjuvant 12 Stade rosette, dernière feuille enroulée autour de la hampe florale

8 PRÉCONISATIONS POUR LE DÉSHERBAGE DU BLÉ TENDRE (1) Cas général Parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau * PARCELLE NON DRAINÉE Semis d octobre avec levées précoces PARCELLE NON DRAINÉE Semis de mi octobre - novembre, levées tardives PARCELLE DRAINÉE et autre parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau * + ray-grass ou vulpin + vulpins + hiver + vulpins + ray-grass + hiver + vulpins + vulpins + ray-grass + hiver + vulpins + ray-grass ou Pré-levée (2) QUARTZ GT 2,4 l AUBAINE 3-3,6 l LAUREAT 4-4,5 l PROWL 400 1,5 à 2 l DEFI 3-3,5 l Post-levée précoce (3f-début tallage) Sol hydromorphe Sol sain Isoproturon** 800 à g + FIRST 0,5 l Isoproturon** 800 à g + FIRST 0,3-0,5 l + PRIMUS 0,03-0,07 l ou GRATIL 0,01-0,02 kg CELIO 0,2 l + huile 1 l chlortoluron (3)** à g (+ anti-dicot) ILLOXAN CE 0,75 à 1 l + huile + isoproturon 800 g +FIRST 0,5 l ILLOXAN CE 0,75 à 1 l + huile Post-levée tardive (tallage-fin tallage) isoproturon** 800 à g + FIRST 0,7 l ou MEXTRA 1 à 1,5 l isoproturon** 800 à g + FIRST 0,7 l + PRIMUS 0,03-0,07 l ou GRATIL 0,01-0,02 kg ARCHIPEL 0,15 à 0,2 kg + huile 1 l + FIRST 0,3 l ou DEFI 2 l +FIRST 0,5 l puis ATLANTIS 0,3 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 à 0,6 l ou MEXTRA 1 à 1,5 l puis ATLANTIS 0,3 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 à 0,6 l ou MEXTRA 1 à 1,5 l puis isoproturon** 800 à g + FIRST 0,5 à 0,6 l ou MEXTRA 1 à 1,5 l ATLANTIS 0,3 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 à 0,6 l ATLANTIS 0,5 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 à 0,6 l ou ARCHIPEL 0,25 kg + huile 1 l + FIRST 0,3 l ou ABAK 0,25 kg + huile 1 l + PRIMUS 0,05 à 0,07 l ou OCTOGON 0,275 kg + huile 1 l ATLANTIS WG 0,3 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 l ou ARCHIPEL 0,2 kg + huile1 l + FIRST 0,3 l ARCHIPEL 0,25 kg + huile1 l + First 0,3 l ou ABAK 0,25 kg + huile 1 l + PRIMUS 0,05 à 0,07 l ou OCTOGON 0,275 kg + huile 1 l Post-levée de (épi 1 cm -1-2 nœuds) coût 45 à53 40 à48 58 à61 19 à23 26 à39 63 à75 56 à78 38 à45 38 à61 23 à35 30 à43 46 à48 59 à72 39 à à50 54 à63 folle-avoine CELIO 0,2-0,4 l ou PUMA LS 0,4-0,6 l + huile 1l 15 à25 Rattrapage spécifique gaillet rumex STARANE 200 0,3-0,5 l ou KART 0,7-0,9 l ou BASTION 0,6 l ALLIÉ (4) 0,02 kg ou BOFIX 2,5 l 10 à20 à25 chardons ALLIÉ 0,02 kg ou CHARDEX (5) 1,5 l à17 Observations ARCHIPEL, ATLANTIS WG, ABAK, OCTOGON, situations à privilégier : parcelles à risque vis à vis de la qualité de l'eau sol argileux (> 30 % d'argile) ou sol riche en MO (> 3 %) ou présence de résidus végétaux de surface en quantité importante. forte présence de graminées : pâturins, vulpins, ray-grass, folle-avoine. En présence de bromes, préférer ATLANTIS WG ou ABAK ou OCTOGON. (1) Liste de produits non exhaustive ; certains produits de composition identique peuvent comporter un autre nom. Exemple : FIRST = PAREO, ARCHIPEL = ALOES, PRIMUS = NIKOS. (2) Si semis précoce. (3) A appliquer sur variété tolérante uniquement. (4) Sur chardon développé (15-20 cm). Toutes les doses modulées sont préconisées sur mauvaises herbes peu développées. * Parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau : parcelle drainée et parcelle à infiltration rapide, parcelle hydromorphe proche d un cours d eau. ** Vérifier que le mélange est autorisé.

9 PRÉCONISATIONS POUR LE DÉSHERBAGE DU TRITICALE (1) Pré-levée (2) Cas général HERBAFLEX 2 l (4) Post-levée précoce (3f-début tallage) Sol hydromorphe Post-levée tardive (tallage-fin tallage) Post-levée de (épi 1 cm -1-2 nœuds) coût parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau * + ray-grass et/ou vulpin PROWL 1,5 l DEFI 3-3,5 l 40 à48 58 à61 semis d'octobre : levée précoce, avant période de drainage semis d'octobre avec levées précoces, parcelle en cours de drainage ou sol très filtrant et/ou vulpin + vulpin Sol sain HERBAFLEX 2 l (4) ATLANTIS WG 0,2 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 l ou ARCHIPEL 0,15 kg + huile 1 l ou DEFI 2 l + FIRST 0,5 l ATLANTIS WG 0,3 kg + huile 1 l + FIRST 0,5 l ou ARCHIPEL 0,2 kg + huile 1 l ARCHIPEL 0,15 kg + FIRST 0,3 l + huile 1 l 32 à35 43 à46 39 semis d'octobrenovembre, levées tardives + vulpin + ray-grass, vulpin ou ATLANTIS WG 0,3 kg + FIRST 0,5 l + huile 1 l ou ARCHIPEL 0,2 kg + huile1 l ARCHIPEL 0,25 kg + huile1 l + FIRST 0,3 l ou ABAK 0,25 kg + huile 1 l + PRIMUS 0,05 à 0,07 l ou OCTOGON 0,275 kg + huile 1 l 43 à46 54 à63 ARCHIPEL 0,15 kg + BASTION 0,6 l + huile1 l 45 Rattrapage spécifique folle-avoine gaillet rumex CELIO 0,2-0,4 l ou PUMA LS 0,4-0,6 l + huile 1 l STARANE 0,3-0,5 l ou KART 0,7-0,9 l ou BASTION 0,6 l ALLIE 0,02 kg ou BOFIX 2,5 l 15 à25 10 à20 à25 chardons ALLIE 0,02 kg ou CHARDEX (3) 1,5 l à17 Observations ARCHIPEL, ATLANTIS WG, ABAK, OCTOGON, situations à privilégier : Parcelles à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau Sol argileux (> 30 % d'argile) ou sol riche en MO (> 3 %) ou présence de résidus végétaux de surface en quantité importante. Forte présence de graminées : pâturins, vulpins, ray-grass, folle-avoine. En présence de bromes, préférer ATLANTIS WG ou ABAK ou OCTOGON (1) Liste de produits non exhaustive ; certains produits de composition identique peuvent comporter un autre nom. Exemple : FIRST = PAREO, ARCHIPEL = ALOES, PRIMUS = NIKOS. (2) Si semis précoce. (3) Sur chardon développé (15-20 cm). (4) Utilisation uniquement à l'automne. Restriction d'utilisation durant la période de drainage. Toutes les doses modulées sont préconisées sur mauvaises herbes peu développées. * Parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau : parcelle drainée et parcelle à infiltration rapide, parcelle hydromorphe proche d un cours d eau.

10 PRÉCONISATIONS POUR LE DÉSHERBAGE DE L ORGE D HIVER (1) Pré-levée (2) Post-levée précoce (3f-début tallage) Post-levée tardive (tallage-fin tallage) Post-levée de (épi 1 cm -1-2 nœuds) coût Sol hydromorphe Cas général - chlortoluron** g + CENT 7 0,5 l ou - ou AUBAINE 3-3,6 l - ou LAUREAT 4-4,5 l 33 à53 Parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau * + ray-grass et/ou vulpin PROWL 1,5 l DEFI 3-3,5 l 40 à48 58 à61 Sol sain Isoproturon** 800 à g + FIRST 0.5 l 19 à23 PARCELLE NON DRAINÉE Semis d octobre avec levées précoces + vulpins + ray-grass+ hiver Isoproturon** 800 à 1200g+ FIRST 0,3-0,5 l + PRIMUS 0,03-0,07 l ou GRATIL 0,01-0,02 kg ILLOXAN CE 0,75 l + huile, puis isoproturon** 800 à g + FIRST 0,5 l 26 à39 38 à44 PARCELLE NON DRAINÉE Semis de mi octobre - novembre, levées tardives Isoproturon** 800 à g + FIRST 0,7 l Isoproturon** 800 à g + FIRST 0,7 l + PRIMUS 0,03-0,07 l ou GRATIL 0,01-0,02 kg 23 à27 30 à43 PARCELLE DRAINEE et autre parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau * LEXUS XPE 0,0225 kg ou DEFI 2 l + FIRST 0,5 l en stade précoce 3f 25 à35 folle-avoine BAGHERA 0,7-1,75 l + huile ou ILLOXAN CE 1 à 1,2 l + huile (pas de mélange avec anti-dicot si huile) Rattrapage spécifique gaillet STARANE 200 0,3-0,5 l ou BASTION 0,6 l 17 à52 10 à20 rumex chardons ALLIÉ 0,02 kg ou BOFIX 2,5 l ALLIÉ 0,02 kg ou CHARDEX (3) 1,5 l à25 à17 Observations Pas d'utilisation possible des inhibiteurs de l'als ARCHIPEL, ATLANTIS WG, RADAR, OCTOGON sur orge. (1) Liste de produits non exhaustive ; certains produits de composition identique peuvent comporter un autre nom. Exemple : FIRST = PAREO, ARCHIPEL = ALOES, PRIMUS = NIKOS. (2) Si semis précoce. (3) Sur chardon développé (15-20 cm). Toutes les doses modulées sont préconisées sur mauvaises herbes peu développées. * Parcelle à risque vis-à-vis de la qualité de l'eau : parcelle drainée et parcelle à infiltration rapide, parcelle hydromorphe proche d un cours d eau. ** Vérifier que le mélange est autorisé.

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Service Agronomie, Territoire et Equipement Cette plaquette fait partie du guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe dans un ensemble cohérent et global les

Plus en détail

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée mercredi 29 septembre 2010 Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée Le désherbage du colza est un point particulièrement sensible de l itinéraire technique et la stratégie doit être

Plus en détail

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS 23 Janvier 2014 - N 175 LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS Où en sommes-nous en 2014? Les applications herbicides ont été plutôt tardives en 2013 du fait des conditions climatiques rencontrées.

Plus en détail

Guide pratique. Désherbage des céréales à paille

Guide pratique. Désherbage des céréales à paille P A Y S D E L A L O I R E ( Guide pratique Désherbage des céréales à paille 3 leviers pour maîtriser les mauvaises herbes Le désherbage, une charge de structure? On peut le considérer comme tel puisqu

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH)

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) 1 Historique et situation Des variétés européennes de tournesol (Clearfield et ExpressSun ) cultivées en France depuis 2009 Inscriptions au catalogue Français

Plus en détail

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015 Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 20 Liste des variétés Page 2 Herbicides d automne Page 4 Fumure Page 6 Rendements des essais blés Page 9 Recommandations de production Page 10 Page 1 Page

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Betteraves TOP Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Règles de base pour contrôler avec succès les mauvaises herbes Supprimer les anciennes mauvaises herbes! Les mauvaises herbes hivernantes

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Quels autres services environnementaux peut-on attendre?

Quels autres services environnementaux peut-on attendre? 1 Quels autres services environnementaux peut-on attendre? Une réduction des transferts de nitrates par drainage à Ludelange Expérimentation Bougies Poreuses à Ludelange (57) (comparaison SDSC/Labour)

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux herbicide NOTICE TECHNIQUE L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux CALLISTO Fruit de l observation de la nature La mésotrione, matière active de Callisto, a été découverte en s inspirant d une

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA Productions végétales Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques Les prairies naturelles peuvent être dégradées et nécessitent certains travaux pour

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Charançon de la tige Replacez votre cuvette jaune et apprenez à le reconnaître. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Charançon de la tige Replacez votre cuvette jaune et apprenez à le reconnaître. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... B S V G R A N D E S C U L T U R E S N 2 D U 1 7 F E V R I E R 2 0 1 5 rédigé par Adeline CHASTRUSSE Chambre d agriculture de Loire-Atlantique A C T U A L I T É S CURSEURS DE RISQUES Céréales à paille Evolution

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher.

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. {{Et voici les notes de Guillaume Bodovillé}} Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. Sylvain et Jérôme exploitent 270 ha en propre et 50 ha à façon. Sur

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Herbicide Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015 Aranda Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Composition :... 60 g/l de flufénacet (1) + 300 g/l de pendiméthaline Formulation

Plus en détail

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS -Etat des connaissances -Approche comparée d indicateurs par rapport au labour Gilles ESPAGNOL Arvalis-Institut du Végétal Station de Montardon 64 1-Les techniques

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

3. Lutte contre les mauvaises herbes

3. Lutte contre les mauvaises herbes 3. Lutte contre les mauvaises herbes F. Henriet 1 1 LA SAISON 2008 ET SES PARTICULARITES...2 1.1 AUTOMNE 2007... 2 1.2 Printemps 2008... 2 1.3 Automne-hiver 2008-2009... 4 2 EXPERIMENTATIONS, RESULTATS

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

Références technicoéconomiques. en systèmes de grandes cultures. Résultats 2009

Références technicoéconomiques. en systèmes de grandes cultures. Résultats 2009 Références technicoéconomiques en systèmes de grandes cultures Résultats 2009 SEPTEMBRE 2011 Références technico-économiques en systèmes de grandes cultures Résultats 2009 Septembre 2011 La réalisation

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

Le ray-grass anglais

Le ray-grass anglais Le ray-grass anglais Préface Le ray-grass anglais, pur ou associé à du trèfle blanc, est une des graminées fourragères les plus utilisées en France. C est la plante de pâturage par excellence des régions

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Principales mauvaises herbes des grandes cultures biologiques de Haute-Normandie

Principales mauvaises herbes des grandes cultures biologiques de Haute-Normandie Principales mauvaises herbes des grandes cultures biologiques de Haute-Normandie Etude à long terme sur un réseau de de référence Véronique Zaganiacz du GRAB HN Version avril 2005 ADAR Agence de développement

Plus en détail

Techniques Très Simplifiées

Techniques Très Simplifiées Techniques Très Simplifiées d Implantation cultures des CasDAR TTSI Mise au point de techniques très simplifiées d implantation pour améliorer la durabilité des systèmes de grandes cultures dans le Sud-Ouest

Plus en détail

Interventions d automne : sous le signe de l efficacité. Céréales. Graminées : le désherbage d automne, une étape incontournable p.

Interventions d automne : sous le signe de l efficacité. Céréales. Graminées : le désherbage d automne, une étape incontournable p. ARVALIS-CETIOM infos Septembre 2014 Céréales Graminées : le désherbage d automne, une étape incontournable p. 3 Rumex : des solutions combinées pour éviter les débordements p. 6 Vulpins résistants : recourir

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Fiche réalisée dans le cadre du programme Praiterre

Fiche réalisée dans le cadre du programme Praiterre LA LUZERNE Fiche réalisée dans le cadre du programme Praiterre La luzerne est la culture qui fournit la plus forte production de protéine par unité de surface et ceci par fixation de l azote de l air,

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

LA GAMME TOURNESOL 2015

LA GAMME TOURNESOL 2015 GUIDE TOURNESOL 2015 LA GAMME TOURNESOL 2015 IDENTIFIANTS RAGT SEMENCES : une aide au choix variétal BONUS HUILE Variété de la gamme Tournesol Efficient : classification de la teneur en huile par rapport

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito F o C U L T U R E S u s Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté Colzas associés Edito Réduire les charges est une préoccupation essentielle pour la conduite des cultures.

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

TABLEAU 17 1. Évaluation des herbicides pour les gazons. stellaire moyenne. pâturin annuel. agrostide. lupuline

TABLEAU 17 1. Évaluation des herbicides pour les gazons. stellaire moyenne. pâturin annuel. agrostide. lupuline REMARQUES : L efficacité des herbicides est évaluée en fonction d une échelle de 0 à 9, où 0 correspond à l absence de maîtrise et 9 à une maîtrise de 90 100 % sous des conditions idéales. Les cotes attribuées

Plus en détail

Traitement de semences : construisez votre propre combinaison

Traitement de semences : construisez votre propre combinaison Protection des cultures 3 Traitement de semences : construisez votre propre combinaison Les retraits successifs de substances actives ont marqué la fi n des solutions de traitement de semences «tout en

Plus en détail

Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires

Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires Octobre 2013 Les agriculteurs engagés dans le plan Ecophyto ont ouvert leurs portes du 15 au 22 mai

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Lutte contre les mauvaises herbes

Lutte contre les mauvaises herbes Chapitre 26 Lutte contre les mauvaises herbes Dans ce chapitre Mots-clés Mauvaises herbes Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Définir ce qu est une mauvaise herbe.

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

guide DUO System campagne 2008-2009 t é m o i g n a g e s

guide DUO System campagne 2008-2009 t é m o i g n a g e s guide DUO System campagne 2008-2009 t é m o i g n a g e s qu est ce que c est? un désherbage maïs innovant une variété «DUO System» est une variété naturellement résistante à Stratos Ultra, un herbicide

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P.

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P. Désherbage CETIOM : P. Jouffret Choisissez judicieusement les parcelles et les successions culturales Evitez les parcelles au stock important de graines de morelle, chénopode, renouée, amarante, panic

Plus en détail

Travail du sol PRATIQUES. Définition générale de la pratique. Quel est l impact de la pratique sur la biodiversité? N 1

Travail du sol PRATIQUES. Définition générale de la pratique. Quel est l impact de la pratique sur la biodiversité? N 1 PRATIQUES N 1 Travail du sol Définition générale de la pratique La préparation du sol peut être réalisée par différentes techniques, cependant il existe de nombreuses différences entre celles-ci. Ainsi,

Plus en détail

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application 1 Maîtriser la qualité de pulvérisation en bas volume pour gagner en efficacité Mathilde LHEUREUX Ingénieur conseil Chambre d Agriculture

Plus en détail

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE TERRES d'avenir Les intercultures peuvent permettre un apport de fourrage complémentaire pour les exploitations d élevage. Un groupe de travail Chambre d Agriculture,

Plus en détail

Reussir. le passage au non-labour. Qu'est-ce que le non-labour? Il y a plusieurs types de non-labour... Reussir

Reussir. le passage au non-labour. Qu'est-ce que le non-labour? Il y a plusieurs types de non-labour... Reussir le passage au Qu'est-ce que le? C'est travailler le sol sans retournement (sans labour) sur tout ou partie des parcelles de l'exploitation, avec pour objectif à priori l'abandon définitif de la charrue.

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Bio.pl@ine. Campagne 2014 de RSH. Semis sous couvert RETOUR SUR LA METEO HIVERNALE. P (mm) déc 2. déc 1. déc 3

Bio.pl@ine. Campagne 2014 de RSH. Semis sous couvert RETOUR SUR LA METEO HIVERNALE. P (mm) déc 2. déc 1. déc 3 Bio.pl@ine N 32 13 mars 2014 8 pages ECHOS DE LA PLAINE INTERVENTIONS EN CULTURE FERTILISER OU PAS? ENGRAIS VERTS Structure des sols et ressuyage des parcelles Désherbage mécanique, conditions de semis

Plus en détail

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire :

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire : Formation «Intégrer des couverts végétaux dans mes systèmes locaux» avec l intervention de Matthieu ARCHAMBEAUD, spécialiste en agro-écologie et conservation des sols L Alpad a organisé le jeudi 8 octobre

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM ÉDITION SOYA LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NOUS NE SOMMES PAS VOTRE ENTREPRISE TYPIQUE DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À

Plus en détail

ANNEXE 2 : ASSOLEMENT

ANNEXE 2 : ASSOLEMENT ANNEXE 2 : ASSOLEMENT Tableau 7bis : Assolement 2008-2009 des exploitations enquêtées N exploit Typologie Landifay SAU dont STH Assolement cultures 2008-2009 blé tendre hiver betteraves sucrières colza

Plus en détail

Renseignements sur l'exploitation

Renseignements sur l'exploitation enseignements sur l'exploitation aison sociale : n pacage : Adresse : n SIET : Commune : S.A.U. : Surface en cultures : Surface en prairies : NOM - Prénom du responsable : téléphone : fax : portable :

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action 2 Table des matières INTRODUCTION.......................................................................... 4 BIOLOGIE............................................................................... 4 Description...............................................................................

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Partie Désherbage Crédit photo ARVALIS Chalons 183 Avant-propos La gamme des documents «Choisir & Décider» évolue en 2014, et le présent document est une première! Ce document «Choisir & Décider - SYNTHESE

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE CHOISIR ET REUSSIR SON COUVERT VEGETAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB Cameline (S.Minette, CRA PC) Moutarde, phacélie, avoine, trèfles mais aussi, sarrasin, navette, lentille, moha Tous ces couverts végétaux

Plus en détail

A chaque situation, Un couvert végétal adapté

A chaque situation, Un couvert végétal adapté Guide Technique 2015 A chaque situation, Un couvert végétal adapté CIPAN à cycle court gélif CIPAN à cycle intermédiaire peu gélives LEGUMINEUSES à cycle long peu gélives Associations d espèces à cycle

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine GUIDE PRATIQUE POUR LES AGRICULTEURS JUIN 2012 Couverture du sol en interculture : Choisir un couvert adapté à ses besoins Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine Pourquoi implanter un couvert?

Plus en détail

22 SEPTEMBRE 2009. Fertilisation PK Implantation Traitements de semences Ravageurs d'automne Désherbage de prélevée

22 SEPTEMBRE 2009. Fertilisation PK Implantation Traitements de semences Ravageurs d'automne Désherbage de prélevée VARIÉTÉS MESSAGE N 1 Avis ARVALIS - Institut du végétal sur les variétés Dates et densités de semis Rendement Sensibilité aux maladies Sensibilité aux parasites du sol 22 SEPTEMBRE 200 IMPLANTATION ET

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Interventions d'automne Les bons conseils pour la campagne 2011/2012 CÉRÉALES COLZA SEPTEMBRE 2011

Interventions d'automne Les bons conseils pour la campagne 2011/2012 CÉRÉALES COLZA SEPTEMBRE 2011 SEPTEMBRE 2011 CÉRÉALES Traitement de semences : construisez votre propre combinaison p. 3 Serrez les rangs p. 6 Quand densité rime avec variété p. 9 Optimisez la destruction des cultures intermédiaires

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants Les adjuvants 1-Définition Les adjuvants ne sont pas des produits phytopharmaceutiques, ils n'ont pas d'action protectrice contre les bio-agresseurs comme les produits phytopharmaceutiques mais ils facilitent

Plus en détail

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface.

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface. COMMENT OBTENIR UNE BONNE PELOUSE? Tout le monde souhaite avoir un superbe gazon. Pour pouvoir profiter d'un espace de verdure impeccable, il ne suffit pas de le rêver. Il faut procéder étape par étape

Plus en détail

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements.

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements. Bilan campagne 2014 flore adventice, perspectives réduction d usage s herbicis et limitation l impact s traitements. Depuis 2013, afin mieux répondre aux objectifs du plan ECOPHYTO, la problématique gestion

Plus en détail

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Guide Technique 2015 Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Pour s affranchir du risque de sécheresse estivale OBJECTIF Cette pratique sécurise les stocks fourragers en diversifiant les

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques Guide de terrain Introduction La réalisation d un diagnostic approfondi est indispensable pour proposer des solutions spécifiques

Plus en détail