Partie V Convention d assurance des cultures légumières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie V Convention d assurance des cultures légumières"

Transcription

1 Partie V Convention d assurance des cultures légumières Légumes de transformation Moyenne du rendement agricole A. Dispositions générales La présente partie s applique à la betterave à sucre, à la betterave rouge de transformation, à la carotte de transformation, au concombre de transformation, à la courge musquée de transformation, au haricot de Lima de transformation, au haricot vert ou jaune de transformation, au maïs sucré de transformation, au petit pois de transformation, à la pomme de terre de transformation et à la tomate de transformation au sens de la présente partie. L assurance prévue par la présente partie se limite à la superficie de culture assurée cultivée aux termes d un contrat conclu avec un transformateur agréé. Agricorp consent à verser les indemnités prévues par la présente partie en cas de perte ou de dommage causé à une culture assurée par un risque assuré, conformément aux dispositions de la présente partie et à tout document d assurance-production applicable à cette culture. Les limites des montants payables aux termes de la présente partie sont indiquées dans la proposition approuvée par Agricorp, la confirmation d assurance ou l avis de renouvellement applicable à la culture assurée. Sauf disposition contraire, les dispositions de la partie I du présent document s appliquent à la présente partie. Toutefois, la présente partie ou tout document d assuranceproduction qu elle vise, selon le cas, l emporte sur toute disposition incompatible de la partie I. La présente partie l emporte sur toute disposition incompatible d un document d assurance-production qu elle vise. La présente partie ne s applique que si tous les acres de culture assurable ont fait l objet d une proposition d assurance présentée à Agricorp. Sauf disposition contraire, l assurance prévue par la présente partie est en vigueur pendant la campagne agricole à l égard de laquelle elle est établie et le demeure pendant chaque campagne agricole qui suit, jusqu à son annulation ou sa résiliation conforme aux conditions du contrat. L assurance prévue par la présente partie est assujettie à toute condition ou restriction supplémentaire énoncée dans un document d assurance-production applicable. B. Définitions Les définitions qui suivent s appliquent à la présente partie. «betterave à sucre» Betterave à sucre cultivée aux termes d un contrat de «betterave rouge de transformation» Betterave rouge cultivée aux fins de «carotte de transformation» Carotte cultivée aux fins de «concombre de transformation» Concombre cultivé aux fins de «courge musquée de transformation» Courge musquée cultivée aux fins de «culture omise» ou «superficie omise» Culture ou superficie qui se prête à la récolte et à la transformation, mais qui n est pas récoltée en raison d une pluie ou d une chaleur excessive ou d un autre risque assuré qu Agricorp accepte à sa discrétion exclusive. La culture qui se prête à la récolte a atteint le niveau minimal de maturité. Celle qui se prête à la transformation est propre à la consommation. La culture ou la superficie non récoltée pour un motif autre qu un risque assuré n est pas une culture omise ou une superficie omise au sens du contrat. «haricot de Lima de transformation» Haricot de Lima cultivé aux fins de «haricot vert ou jaune de transformation» Haricot vert ou jaune cultivé aux fins de «indemnité liée au coût des semences» Indemnité qu Agricorp verse pour dédommager l assuré ou le transformateur du coût des semences utilisées pour planter la culture d origine. «maïs sucré de transformation» Maïs sucré cultivé aux fins de «période de récolte distincte» Une des périodes comprises dans une période de récoltes multiples et espacées d au moins trois jours sur au moins 30 acres. La période de récolte est établie après les plantations. «période de récoltes multiples» Au moins deux périodes de récolte distincte avec le même ou plusieurs transformateurs liés par contrat. «petit pois de transformation» Petit pois cultivé aux fins de «pomme de terre de transformation» Pomme de terre cultivée aux fins de «production nulle» Rendement réduit par un risque assuré au point, déterminé par Agricorp, où il n est pas économiquement viable de récolter la culture. «superficie omise» Voir «culture omise». agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.1

2 «tomate de transformation» Tomate cultivée aux fins de «transformation» Mise en conserve, déshydratation, séchage, congélation, marinage ou transformation avec du sucre, du dioxyde de soufre ou tout autre produit chimique ou par la chaleur, et mélange d une ou de plusieurs cultures de transformation aux termes d un contrat de C. Risques assurés Sauf disposition contraire, l assurance prévue par la présente partie ne s applique qu à la période allant de l ensemencement ou de la plantation à la récolte. Les pertes ou les dommages attribuables aux conditions d entreposage, peu importe la manière dont ils sont causés, ne sont pas assurés. Les risques assurés qui s appliquent aux cultures assurées aux termes de la présente partie sont précisés ci-dessous. Betterave à sucre: Sécheresse, humidité excessive, pluie excessive, inondation, givre, grêle, faune, vent, neige, gel, pratiques de gestion agricole sont appliquées. Betterave rouge de transformation: Sécheresse, humidité vent, gel, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Carotte de transformation: Sécheresse, chaleur excessive, pluie excessive, inondation, givre, grêle, faune, vent, gel, pratiques de gestion agricole sont appliquées. Concombre de transformation: Sécheresse, pluie excessive, inondation, givre, grêle, faune, vent, gel, pratiques de gestion agricole sont appliquées. Courge musquée de transformation: Sécheresse, chaleur vent, gel, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Haricot de Lima de transformation: Sécheresse, humidité excessive, chaleur excessive, pluie excessive, inondation, givre, grêle, faune, vent, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Haricot vert ou jaune de transformation: Sécheresse, chaleur excessive, absence de floraison attribuable aux conditions météorologiques défavorables, humidité vent, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Maïs sucré de transformation: Sécheresse, humidité vent, chaleur excessive, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Petit pois de transformation: Sécheresse, humidité excessive, pluie excessive, inondation, givre, grêle, chaleur excessive, vent, faune, absence de floraison attribuable aux conditions météorologiques défavorables, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Pomme de terre de transformation: Sécheresse, humidité excessive, pluie excessive, inondation, givre, grêle, pratiques de gestion agricole sont appliquées, faune, vent. Tomate biologique de transformation: Temps anormalement frais, sécheresse, pluie excessive, inondation, givre, grêle, échaudage, faune, vent, absence de floraison attribuable aux conditions météorologiques défavorables, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. Tomate de transformation: Temps anormalement frais, sécheresse, pluie excessive, inondation, givre, grêle, échaudage, faune, vent, absence de floraison attribuable aux conditions météorologiques défavorables, infestation d insectes et maladies des plantes si de bonnes pratiques de gestion agricole sont appliquées. D. Déclaration de superficie finale Au cours de chaque campagne agricole, l assuré déclare à Agricorp la superficie finale plantée sous la forme qu elle précise dès la fin de l ensemencement ou de la plantation et au plus tard à la date qu elle lui indique. En ce qui concerne le haricot de Lima de transformation, le haricot vert ou jaune de transformation, le maïs sucré de transformation, le petit pois de transformation et la tomate de transformation, le transformateur déclare la superficie finale dans le délai qu Agricorp lui indique. Les acres plantés de betterave à sucre sont déclarés à Agricorp immédiatement après la plantation. En ce qui concerne la betterave à sucre, la betterave rouge de transformation, la carotte de transformation, le concombre de transformation, la courge musquée de transformation et la pomme de terre de transformation, la superficie finale est déclarée dans les dix jours de la plantation. E. Indemnités 1. Indemnité de manque à produire agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.2

3 Agricorp verse une indemnité de manque à produire si, en raison d un risque assuré, la production récoltée est inférieure à la production garantie. L indemnité payable se calcule conformément aux dispositions du contrat, y compris les restrictions visant la superficie ou les cultures assurables et les franchises, ainsi que toute autre restriction applicable au montant payable, selon le niveau de garantie applicable. 2. Indemnité de manque à produire Récolte distincte La présente section ne s applique qu au maïs sucré de transformation, au petit pois de transformation et au haricot vert ou jaune de Si la culture assurée compte plus d une période de récolte par campagne agricole, l assuré peut choisir des garanties de production distinctes pour chaque période de récolte distincte, jusqu à concurrence de trois par contrat de La superficie qui est cultivée pour au moins deux transformateurs et qui satisfait à l exigence relative à une période minimale de trois jours séparant les récoltes et au minimum de 30 acres est réputée cultivée au cours de périodes de récolte distinctes. La production récoltée d une période de récolte ne compense pas celle d une autre période de récolte. Si un risque assuré fait passer le rendement d une superficie assurée aux termes de la présente section sous la production garantie, Agricorp verse une indemnité de manque à produire basée sur la différence à l égard de cette superficie, conformément aux dispositions de la présente partie et de tout document d assuranceproduction applicable. 3. Indemnité de superficie omise La présente section ne s applique qu au haricot de Lima de transformation, au haricot vert ou jaune de transformation, au maïs sucré de transformation et au petit pois de Si une superficie plantée d une de ces cultures se prête à la récolte et à la transformation, mais n est pas récoltée en raison d une pluie ou d une chaleur excessive ou d un autre risque assuré qu Agricorp accepte, une indemnité de superficie omise, au sens de la présente partie, est payable. Son mode de calcul est précisé dans le document d assurance-production applicable à la culture assurée. En ce qui concerne le maïs sucré de transformation et le haricot vert ou jaune de transformation, la superficie plantée qui produit une production supérieure au contingent de l assuré prévu par un contrat de transformation conclu avec un transformateur n est pas admissible à l indemnité si ce dernier invoque la clause du contrat de transformation relative au contingent. Si le transformateur invoque la clause d un contrat de transformation relative au contingent, le rendement des acres à maturité précoce récoltés qui dépasse la production garantie compense le rendement perdu des acres non récoltés aux fins de la question de savoir s il y a manque à produire donnant droit à l indemnité de manque à produire. 4. Indemnité de récupération de la tomate de transformation Cette indemnité est offerte si la pourriture apicale ou la grêle endommage la tomate de Son montant et son mode de calcul sont précisés dans le document d assurance-production applicable à la culture assurée. 5. Indemnité liée au coût des semences de petit pois de transformation, de haricot vert ou jaune de transformation, de haricot de Lima et de maïs sucré de transformation Cette indemnité est offerte si un risque assuré entraîne une indemnité de réensemencement, d omission ou de production nulle. L indemnité correspond au coût des semences utilisées, jusqu à concurrence du montant précisé dans l accord de mise en marché des cultures de l organisme appelé Ontario Processing Vegetable Growers visant la campagne agricole en question. L indemnité ne s applique pas si l assuré a atteint sa production garantie sur la totalité des acres plantés selon le plan de production totale ou durant une période de récolte distincte. Le montant et le mode de calcul de l indemnité sont précisés dans le document d assurance-production applicable à la culture assurée. 6. Clause relative au contingent (maïs sucré de transformation et haricot vert ou jaune seulement) Si l assuré récolte le nombre de tonnes maximal prévu par le contrat conclu avec le transformateur et que celui-ci invoque la clause relative au contingent (conformément à l accord de mise en marché des cultures de l organisme appelé Ontario Processing Vegetable Growers visant la campagne agricole en question), toute superficie non récoltée n est admissible à l indemnité de superficie omise ou à l indemnité de production que si l assuré a une garantie de récolte distincte, auquel cas chaque unité est évaluée séparément. Si le transformateur invoque la clause relative au contingent, le rendement annuel correspond à la somme du rendement total de la récolte et du potentiel de rendement de tous les acres non récoltés à l égard desquels le contingent est invoqué. Le potentiel de rendement à ajouter aux acres non récoltés correspond à agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.3

4 la moyenne du rendement de la récolte par acre cultivé pendant l année. Si l assuré a une garantie de récolte distincte et que la clause relative au contingent est appliquée, la moyenne du rendement par acre de la période de récolte est ajoutée aux acres visés par le contingent pendant cette période. Agricorp doit être avisée lorsque le transformateur ou l assuré invoque la clause relative au contingent. Les acres visés par le contingent sont mesurés pour qu un rendement exact soit consigné à l égard de tous les acres. Ce rendement élevé peut compenser le rendement inférieur d autres plantations ou superficies. F. Indemnité de superficie non ensemencée Cultures admissibles: Toutes les cultures assurées aux termes de la présente partie, sauf la betterave à sucre, la betterave rouge de transformation, le petit pois de transformation et la pomme de terre de Agricorp verse une indemnité de superficie non ensemencée conformément aux dispositions du contrat. L indemnité payable à l égard de la superficie non ensemencée admissible est précisée dans le contrat, y compris les restrictions visant la superficie ou les cultures assurables et les franchises, ainsi que toute autre restriction applicable au montant payable. L indemnité n est payable que si tous les acres de culture assurable ont fait l objet d une proposition d assurance présentée à Agricorp. Au plus tard à la date limite déterminée par Agricorp, l assuré avise Agricorp si un risque assuré l empêche de planter tout ou partie de sa superficie ensemencée. Les dates limites de déclaration aux fins de l ISNE sont le 5 juin dans le cas de la tomate de transformation, le 15 juin dans le cas de la courge musquée de consommation, de la carotte de transformation, du haricot de Lima de transformation et du maïs sucré de transformation, le 30 juin dans le cas du haricot vert ou jaune de transformation et du concombre de Si la superficie assurée augmente de plus de dix pour cent (10 %) par rapport à la superficie plantée de l année précédente, l assuré en avise Agricorp au plus tard le 1 er mai. L omission de déclarer une telle augmentation de superficie peut entraîner le refus d une indemnité liée à une partie ou à la totalité des acres non ensemencés. L indemnité n est pas versée à l égard de ce qui suit : a. un champ de gazon qui n est pas bien préparé au plus tard le 1 er mai ou à l autre date précisée par Agricorp; b. un boisé, un verger ou une terre ensemencée à l automne; c. la superficie destinée à la jachère d été; d. la superficie non cultivée l année précédente; e. la superficie touchée, sauf si un nombre considérable d autres assurés sont touchés de la même façon dans la région où se trouve la superficie assurée; f. la superficie dépassant la superficie indiquée dans la proposition ou l avis de renouvellement; g. la superficie déclarée inacceptable par Agricorp; h. la superficie non ensemencée d au plus trois acres, dans le cas d une terre drainée au moyen de tuyaux, ou d au plus six acres, dans le cas d une terre non drainée au moyen de tuyaux. Les franchises suivantes s appliquent : a. Terre drainée au moyen de tuyaux: le plus élevé de trois acres et de un pour cent des acres restés non ensemencés. b. Terre non drainée au moyen de tuyaux: le plus élevé de six acres et de trois pour cent des acres restés non ensemencés. c. Une franchise additionnelle de 1,00 $ l acre ou d un montant fixé par Agricorp est déduite de l indemnité liée aux acres admissibles. Une franchise additionnelle du montant à l acre précisé dans le document d assurance-production applicable est déduite de l indemnité dans le cas d une terre drainée au moyen de tuyaux ou non. Les conditions particulières suivantes s appliquent : Haricot vert ou jaune de transformation, haricot de Lima de transformation, maïs sucré de transformation, carotte de transformation et tomate de transformation: L indemnité n est versée qu à l égard d une superficie non ensemencée de plus de trois acres, dans le cas du haricot vert ou jaune de transformation, du haricot de Lima de transformation, du maïs sucré de transformation et de la carotte de transformation, ou de plus d un acre, dans le cas de la tomate de Aux fins de l indemnité, les acres correspondent aux acres visés à l origine par le contrat conclu avec le transformateur. Courge musquée de transformation et concombre de transformation: Le concombre de transformation et la courge musquée de transformation sont admissibles à l indemnité aux termes de la section F de la partie II. La terre où la courge musquée de transformation ou le concombre de transformation devait être planté doit faire partie de la superficie totale assurée. Toutes les cultures de l assuré semées au printemps doivent être assurées. L indemnité de superficie non ensemencée est versée d après le nombre de tonnes prévu par contrat. Le nombre de tonnes prévu par contrat sert à déterminer la superficie prévue. Le nombre d acres admissible à l ISNE correspond à la différence entre la superficie d ensemencement prévue et la superficie finale plantée. agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.4

5 G. Indemnité de réensemencement ou de replantation La présente section s applique à toute culture assurée aux termes de la présente partie. S il est nécessaire de ressemer ou de replanter une culture assurée parce qu un risque assuré l a endommagée avant la date limite de réensemencement ou de replantation applicable, Agricorp verse une indemnité de réensemencement ou de replantation à l égard de la culture assurée à laquelle cette indemnité s applique, conformément au contrat. L indemnité est versée, que la superficie soit réensemencée ou replantée de la même culture ou d une autre. Si elle est réensemencée ou replantée de la même culture, l assurance continue à couvrir le nombre total d acres plantés de cette culture. Dans le cas où elle est réensemencée ou replantée d une autre culture assurable, elle est aussi assurée si la proposition d assurance relative à cette culture a été présentée dans le délai applicable ou qu une demande relative à l indemnité de superficie non ensemencée a été présentée. L indemnité est versée selon la culture plantée à l origine. Le nombre total d acres à l égard desquels l indemnité est versée au cours d une campagne agricole ne dépasse pas le nombre total d acres assurés plantés de cette culture à l origine. La superficie minimale admissible à l indemnité est d un acre contigu, dans le cas de la carotte de transformation et du concombre de transformation, ou de trois acres contigus, dans le cas de la betterave à sucre, de la betterave rouge de transformation, de la courge musquée de transformation, du haricot de Lima de transformation, du haricot vert ou jaune de transformation, du maïs sucré de transformation, du petit pois de transformation et de la pomme de terre de L indemnité de replantation est payable aux termes de la présente disposition à l égard de la tomate de transformation si un risque assuré entraîne une replantation dépassant huit pour cent (8 %) de la commande de plants d origine de l assuré ou des dommages correspondant à au moins un acre contigu. L indemnité de replantation couvre les coûts des plants qui dépasse huit pour cent (8 %) de la commande de plants d origine, en plus des coûts liés à la main-d œuvre et au travail du sol, s il y a lieu. L indemnité correspond au moindre du coût de plants par acre (norme de l industrie) et du coût des plants réellement utilisés prévu par l accord de mise en marché des cultures de l organisme appelé Ontario Processing Vegetable Growers visant la campagne agricole en question. L indemnité est également payable aux termes de la présente disposition si une superficie plantée de tomate de transformation endommagée ne peut pas être replantée de tomate de transformation, mais qu elle peut l être d une autre culture assurée dans le délai qu Agricorp précise dans le contrat. Si le taux de réensemencement ou de replantation est inférieur au taux recommandé, l indemnité est calculée au prorata du taux utilisé par rapport au taux recommandé. L indemnité n est payable que si Agricorp autorise au préalable le réensemencement ou la replantation. La replantation ou le réensemencement doit être terminé dans le délai de plantation que précise le contrat. Si un risque assuré endommage considérablement une culture assurée avant la date limite de plantation, l assuré est indemnisé du coût de réensemencement ou de replantation, jusqu à concurrence du montant prévu par le document d assurance-production applicable. H. Conditions générales En ce qui concerne les cultures de transformation pour lesquelles le contrat a été conclu sur la base du poids, la production garantie est le moindre de ce qui suit : a. le produit de la moyenne du rendement agricole qu Agricorp fixe par la garantie choisie; b. le nombre de tonnes total précisé dans le contrat de transformation conclu par l assuré et le transformateur. Le montant maximal de l assurance offerte aux termes de la présente partie à l égard d une culture assurée à l exception de la pomme de terre de transformation est le moindre de ce qui suit : a. le prix de l assurance du total de la production garantie de tous les acres plantés de la culture; b. le produit du nombre de tonnes que prévoit le contrat de transformation conclu par l assuré et le transformateur par le prix de l assurance. L assurance prévue par la présente partie est assujettie à toute condition ou restriction supplémentaire énoncée dans un document d assurance-production applicable. I. Conditions applicables à certaines cultures En ce qui concerne la betterave rouge de transformation, la carotte de transformation, le concombre de transformation, la courge musquée de transformation, le haricot de Lima de transformation, le haricot vert ou jaune de transformation, le petit pois de transformation et la tomate de transformation, le prix de l assurance est basé sur le prix négocié fixé par l organisme appelé Ontario Processing Vegetable Growers et précisé dans son accord de mise en marché annuel visant la campagne agricole en question, sauf disposition contraire du document d assurance-production applicable. agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.5

6 Carotte de transformation et pomme de terre de transformation Aucune indemnité ne sera versée en raison de pertes subies durant l entreposage peu importe la cause, ou qui sont survenues après la récolte ou dès le début de l entreposage. Si une culture se détériore ou présente par ailleurs des dommages pendant l entreposage uniquement en raison de dommages causés par un risque assuré qui s est réalisé avant la récolte, une indemnité est payable conformément aux dispositions du contrat et aux conditions suivantes : a. Agricorp a été avisée du risque ou du dommage et a inspecté la culture avant la récolte; b. la récolte endommagée est clairement identifiée pendant l entreposage à la satisfaction d Agricorp; c. l assuré a fait des efforts raisonnables pour atténuer les dommages y compris pour vendre la culture endommagée (le montant net ainsi reçu est déduit de l indemnité payable par ailleurs) ; d. aucune indemnité n est payable tant que l assuré n a pas disposé de la part endommagée de la culture d une façon acceptable pour Agricorp. Petit pois de transformation: Les petits pois de transformation plantés dans une période de rotation de quatre campagnes agricoles ne seront pas admissibles à l Assurance-production. Au moins trois campagnes agricoles consécutives doivent s écouler une fois que les petits pois ont été cultivés au champ avant qu Agricorp assure la prochaine culture de petits pois au champ. Pomme de terre de transformation: Les rendements sont basés sur la production brute (avant le tri) de pommes de terre ou tel que le détermine Agricorp. Agricorp rajuste le rendement de la pomme de terre récoltée avant la maturité pour tenir compte du rendement qui aurait été obtenu si elle avait été cultivée jusqu à maturité. Les facteurs sont basés sur les dates de maturité fixées annuellement. Le rendement de la pomme de terre récoltée avant ces dates est réputé correspondre à la production garantie. Betterave à sucre: La franchise précisée dans le contrat est déduite de toute indemnité payable liée aux acres non récoltés Dispositions relatives aux acres non récoltés: Betterave rouge de transformation, carotte de transformation, courge musquée de transformation et tomate de transformation : La superficie non récoltée est exclue du calcul du rendement de la récolte servant à établir le rendement agricole aux conditions suivantes : a. le transformateur lié à l assuré par contrat confirme par écrit à Agricorp que la culture non récoltée était récoltable et transformable; b. l assuré a atteint sa production garantie selon le moindre du nombre de tonnes prévu par contrat et du produit de la moyenne de son rendement agricole par le taux de garantie choisi à l égard des acres récoltés; c. l assuré avise Agricorp dès que le transformateur l informe qu il n accepte plus la culture prévue par contrat à l usine de transformation; d. seule la superficie non récoltée à la fin de la saison est exclue aux fins du rendement. La présente exception relative à la superficie non récoltée ne s applique pas pendant la saison de la récolte si : e. soit une indemnité est versée en raison d un risque assuré; f. soit l assuré ou le transformateur ne récolte pas la culture pendant la période de récolte et aucun risque assuré n est identifié; g. soit un risque assuré se réalise, mais aucune indemnité n est payable parce que le rendement de la récolte dépasse la production garantie. J. Annulation Aux fins de la clause L.2 de la partie I du contrat, la date applicable au haricot de Lima de transformation, au haricot vert ou jaune de transformation, au petit pois de transformation et à la tomate de transformation est le 1 er mai. La date applicable au maïs sucré de transformation est le 10 mai. Les conditions du Contrat d assurance sont disponibles en appelant au ou en visitant (English version available) agricoles subséquentes jusqu à ce qu elle soit annulée, modifiée ou remplacée. 5.6

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Partie III Convention d assurance des cultures fruitières

Partie III Convention d assurance des cultures fruitières Partie III Convention d assurance des cultures fruitières La présente convention d assurance et la partie I Clauses générales s appliquent à toutes les cultures fruitières. A. Dispositions générales La

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

Régime d assurance pour les fraises

Régime d assurance pour les fraises Assurance-production Aperçu du régime Fraises Régime d assurance pour les fraises Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir sur la protection de vos cultures de fraises grâce

Plus en détail

Un régime d assurance qui porte ses fruits

Un régime d assurance qui porte ses fruits Assurance-production Aperçu du régime Fruits de verger et raisins Un régime d assurance qui porte ses fruits Pommes et pommiers Raisins et vignes Pêches et nectarines Poires Prunes Cerises douces Cerises

Plus en détail

Partie III Convention d assurance des cultures fruitières

Partie III Convention d assurance des cultures fruitières Partie III Convention d assurance des cultures fruitières La présente convention d assurance et la partie I Clauses générales s appliquent à toutes les cultures fruitières. A. Dispositions générales La

Plus en détail

FINALE RECOMMANDATIONS PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988

FINALE RECOMMANDATIONS PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988 FINALE RECOMMANDATIONS POUR LE CALCUL DES VALEURS MINIMALES DE TRANSFERT DES RENTES PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988 Canadian Institute of Actuaries Institut Canadien

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Légumes de consommation immédiate Normes de classement pour les pertes de superficie

Légumes de consommation immédiate Normes de classement pour les pertes de superficie Page 1 de 5 Document d Assurance-production Ce document d Assurance-production s applique à la campagne agricole 2014 et doit demeurer en vigueur jusqu à ce qu il soit annulé, modifié ou remplacé par Agricorp.

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile Les contrats de location d une automobile d une durée de quatre mois ou plus qui interviennent entre un commerçant

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003 Délai référendaire: 3 avril 2003 Code des obligations (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999

Plus en détail

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE

PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE Version du 31 décembre 2007 NOTE AU LECTEUR Le Programme d assurance récolte est entré en vigueur le 14 février 2002 (2002, G.O. 1, 261). La présente version du Programme

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

VU Manuvie spécimen de contrat

VU Manuvie spécimen de contrat VU Manuvie spécimen de contrat Garantie assurance temporaire (GAT) Le présent spécimen de contrat vous est fourni à titre purement informatif. Il ne constitue pas un contrat valide ni une offre d assurance.

Plus en détail

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois.

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois. SIÈGE SOCIAL TORONTO, CANADA TITULAIRE SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR NUMÉRO DU CONTRAT 12500-G DATE D EFFET Le 30 avril 1997 ANNIVERSAIRES DU

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Avril 2014 2 Préface

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES DU SERVICE DE DISTRIBUTION 8.1.1 DROIT AU TARIF LE PLUS AVANTAGEUX Le client a le droit de bénéficier du tarif le plus avantageux, selon

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail!

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Nous vous soutenons dans votre gestion de risques à l aide d une couverture d assurance globale contre les aléas climatiques. AU SERVICE

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR AVEC LA COURONNE DU CHEF DE LA PROVINCE D ONTARIO, REPRÉSENTÉE

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

Guide pour mieux comprendre l assurance-récolte

Guide pour mieux comprendre l assurance-récolte Guide pour mieux comprendre l assurance-récolte FOURNI PAR LA SCIC Société d assurance-récolte de la Saskatchewan Dates limites MARS 31 Date limite pour faire une demande de contrat d assurance auprès

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête: (Bail à loyer et à ferme) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête: Le code des obligations 2 est modifié

Plus en détail

les organismes recevant de l aide financière de tout palier de gouvernement mais qui ne sont pas sous le contrôle du gouvernement

les organismes recevant de l aide financière de tout palier de gouvernement mais qui ne sont pas sous le contrôle du gouvernement Impôt-santé des employeurs Ministère des Finances Janvier 2014 Exonération fiscale À compter du 1 er janvier 2014, le montant des frais de personnel annuels en Ontario qui seront exonérés de l impôt-santé

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

Projet de loi n o 88. Présentation. Présenté par Madame Line Beauchamp Ministre du Développement durable, de l Environnement et des Parcs

Projet de loi n o 88. Présentation. Présenté par Madame Line Beauchamp Ministre du Développement durable, de l Environnement et des Parcs PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 88 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement concernant la gestion des matières résiduelles et modifiant le Règlement sur la

Plus en détail

Frais généraux du Professionnel

Frais généraux du Professionnel ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux du Professionnel Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi.

La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi. La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi. ACCORD DE SWAP DE DOLLARS CANADIENS CONTRE DES DOLLARS AMÉRICAINS

Plus en détail

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 Ce document est proposé à titre de référence seulement et il peut être modifié en tout temps, sans préavis. Son contenu, en partie ou en totalité, ne peut en aucun cas prévaloir

Plus en détail

RÈGLEMENT DE L ONTARIO 1/13 pris en vertu de la LOI SUR L ÉDUCATION CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE ET COMPENSATION DES CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE

RÈGLEMENT DE L ONTARIO 1/13 pris en vertu de la LOI SUR L ÉDUCATION CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE ET COMPENSATION DES CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE RÈGLEMENT DE L ONTARIO 1/13 pris en vertu de la LOI SUR L ÉDUCATION CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE ET COMPENSATION DES CRÉDITS DE CONGÉS DE MALADIE Admissibilité aux crédits de congés de maladie 1. (1) L

Plus en détail

Section XIII - Tarif bi-énergie. établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application

Section XIII - Tarif bi-énergie. établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application Section XIII - Tarif bi-énergie du Règlement tarifaire n o 663 d Hydro-Québec établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application Section XIII TARIF BI-ÉNERGIE Sous-section 1 - Généralités

Plus en détail

Frais généraux de La PME

Frais généraux de La PME ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux de La PME Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux de La

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

FRUITS ET LEGUMES FRAIS DONNEES REGLEMENTAIRES UE

FRUITS ET LEGUMES FRAIS DONNEES REGLEMENTAIRES UE FRUITS ET LEGUMES FRAIS DONNEES REGLEMENTAIRES UE I. AGRUMES 1. Oranges - Du 1 er décembre au 31 mai Les oranges bénéficient d un contingent en exonération des droits de douane advalorem et à prix d entrée

Plus en détail

Exemple. Termes utilisés dans la présente police

Exemple. Termes utilisés dans la présente police A Termes utilisés dans la présente police Nous, notre et la société, signifient Foresters, compagnie d assurance vie. Vous et votre signifient chaque propriétaire nommé dans les Conditions particulières,

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

Régime d assurance pour les légumes de transformation

Régime d assurance pour les légumes de transformation Assurance-production Aperçu du régime Légumes de transformation Régime d assurance pour les légumes de transformation Courges musquées Carottes Concombres Haricots verts ou jaunes Petits pois Haricots

Plus en détail

PARTIE VII Légumes de consommation immédiate Convention d assurance des pertes de superficie

PARTIE VII Légumes de consommation immédiate Convention d assurance des pertes de superficie PARTIE VII Légumes de consommation immédiate Convention d assurance des pertes de superficie A. Dispositions générales La présente partie s applique aux quatre groupes de cultures suivants : légumes-racines,

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

3.- Délais de livraison

3.- Délais de livraison CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1.- Dispositions générales Les présentes conditions générales sont d'application à tous les folders, listes de prix, annonces, propositions, offres, ainsi qu'à tous les contrats

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PLANTUM NL, RELATIVES À L HORTICULTURE ORNEMENTALE ET A LA CULTURE MARAICHERE ALIMENTAIRE

CONDITIONS GENERALES DE PLANTUM NL, RELATIVES À L HORTICULTURE ORNEMENTALE ET A LA CULTURE MARAICHERE ALIMENTAIRE CONDITIONS GENERALES DE PLANTUM NL, RELATIVES À L HORTICULTURE ORNEMENTALE ET A LA CULTURE MARAICHERE ALIMENTAIRE Conditions générales de Plantum NL de vente et de livraison de plantes et de matériel de

Plus en détail

Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse

Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS MANUVIE INCORPORÉE/PLACEMENTS MANUVIE SERVICES

Plus en détail

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT AVIS DE MOTION : ADOPTION : ENTRÉE EN VIGUEUR : Numéro du règlement

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

GESTION DU PORTEFEUILLE

GESTION DU PORTEFEUILLE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) POLITIQUE DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET DU FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) DE LA MRC DE COATICOOK GESTION DU PORTEFEUILLE

Plus en détail

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Les présentes modalités, ainsi que la demande constituent un contrat conclu entre Valeurs mobilières Dundee (le «promoteur»),

Plus en détail

EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES. Les surfaces

EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES. Les surfaces EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES Les surfaces Le nombre d exploitations légumières, 3 86 en 1, est en diminution comme l ensemble des exploitations agricoles. Cette baisse a davantage concerné les plus petites

Plus en détail

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien)

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) TITRE 1 : NATURE DE LA GARANTIE DE RACHAT Article 1 er : Nature et portée de la garantie Une garantie de rachat est offerte par l organisme

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête:

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: Code des obligations (Bail à loyer) Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du..., arrête: I. Le titre huitième (Du bail à loyer) du code des

Plus en détail

Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives LIR 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur

Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives LIR 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur Modifications touchant le compte d épargne libre d impôt Notes explicatives 12(1)z.5) Selon le nouvel alinéa 12(1)z.5) de la Loi de l impôt sur le revenu (la Loi), les sommes découlant de l application

Plus en détail

Le droit. à la protection des droits économiques

Le droit. à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques La loi 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur comprend des dispositions permettant de protéger

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Pour diffusion immédiate Ottawa, le 17 février 1997 97-013 PROJET DE MODIFICATION CONCERNANT L'ÉPARGNE-RETRAITE

Pour diffusion immédiate Ottawa, le 17 février 1997 97-013 PROJET DE MODIFICATION CONCERNANT L'ÉPARGNE-RETRAITE Pour diffusion immédiate Ottawa, le 17 février 1997 97-013 PROJET DE MODIFICATION CONCERNANT L'ÉPARGNE-RETRAITE Le ministre des Finances, Paul Martin, a rendu public aujourd'hui un projet de modification

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,3 Protection et expertise

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,3 Protection et expertise Page 1 Date de mise à jour : 2014-05-05 1 RISQUES COUVERTS La protection d assurance récolte pour le sirop d érable est offerte selon le système individuel. L assurance protège la culture assurée contre

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration sur proposition du comité de rémunérations-ressources

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 2 Introduction Conclusion des mandats de publicité Les présentes Conditions générales de vente

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION A DISTANCE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION A DISTANCE CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION A DISTANCE ARTICLE 1 Champ d application En préliminaire, il est stipulé que la réglementation de la vente et d utilisation à distance s applique «à toute

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI)

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

Conditions Générales de Vente d ELMO Europe SAS

Conditions Générales de Vente d ELMO Europe SAS Conditions Générales de Vente d ELMO Europe SAS 1. Domaine d application Seuls et seulement seuls ces termes et conditions de vente sont en vigueur. Sauf en cas d accord exprès et écrit de notre part,

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Faire appel à Osélia Pro implique l acceptation entière et sans réserve des conditions ci-dessous. En sa qualité de prestataire de nettoyage professionnel Osélia Pro, est

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

ALCOOL NB LIQUOR PROGRAMME DE MAGASINS DE FRANCHISE

ALCOOL NB LIQUOR PROGRAMME DE MAGASINS DE FRANCHISE ALCOOL NB LIQUOR PROGRAMME DE MAGASINS DE FRANCHISE OCTOBER 2012 PROGRAMME DE MAGASINS DE FRANCHISE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1. APERÇU..4 2. OBJECTIFS DU PROGRAMME.....5 3. APPUI DE LA COMMUNAUTÉ 5 4. APPEL

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires

Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. Les présentes conditions générales

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE À L INSTALLATION DES VÉTÉRINAIRES

PROGRAMME D AIDE À L INSTALLATION DES VÉTÉRINAIRES PROGRAMME D AIDE À L INSTALLATION DES VÉTÉRINAIRES LIGNES DIRECTRICES Ministère du Développement du Nord et des Mines - 1 - LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU PROGRAMME D AIDE À L INSTALLATION DES A. BUT

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4.

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4. APPENDICE «m» régime d assurance salaire en cas d invalidité de longue durée 1. Hydro-Québec Date de mise en vigueur : 1 er janvier 1977 Ce document est publié à titre d information et ne constitue pas

Plus en détail

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067 Norme définitive Version définitive des Normes de pratique Révision des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Déclaration des renseignements concernant le coût supplémentaire et la sensibilité

Plus en détail

TALENSIA. Pertes d exploitation Grêle sur récoltes. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Pertes d exploitation Grêle sur récoltes. Dispositions spécifiques TALENSIA Pertes d exploitation Grêle sur récoltes Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application.

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE POUR LES TITULAIRES DE LA CARTE VISA BANQUE LAURENTIENNE MA RÉCOMPENSE. ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

Renseignements pour les locateurs et les locataires concernant les compteurs individuels

Renseignements pour les locateurs et les locataires concernant les compteurs individuels Renseignements pour les locateurs et les locataires concernant les compteurs individuels Qu est-ce qu un compteur individuel? Un compteur individuel est un compteur électrique qu un locateur peut installer

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. des Ordres pour les CFDs. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409

CMC MARKETS UK PLC. des Ordres pour les CFDs. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 CMC MARKETS UK PLC des Ordres pour les CFDs Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority sous

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail