Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 2 - 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est :"

Transcription

1 Spécimen de questionnaire d examen CET EXAMEN PORTE SUR LA MATIÈRE CONTENUE DANS LES DEUX COURS SUIVANTS : C12 : L assurance des biens et C12 : L assurance des biens, 1 re partie IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous devez remettre au surveillant le présent questionnaire, de même que toutes les feuilles que vous aurez utilisées comme brouillon. Tout écart à ce règlement peut entraîner votre disqualification. Section A : Questions objectives Question 1. Pour chacune des questions objectives suivantes, remplissez le cercle de la lettre correspondant à la meilleure réponse. NE RÉPONDEZ PAS SUR LE PRÉSENT QUESTIONNAIRE. SERVEZ-VOUS DE LA PREMIÈRE PAGE DE VOTRE CAHIER DE RÉPONSES. 1. Lequel des risques ci-après fait partie des risques supplémentaires souvent ajoutés à la garantie de la police incendie de base? A) L insurrection B) La rébellion C) La révolution D) Les émeutes suite à la page 2...

2 - 2 -, 1 RE PARTIE 2. Aux termes de la police incendie de base, l indemnité correspond : A) à la valeur, au jour du sinistre, des biens endommagés ou détruits. B) au montant de garantie stipulé dans le contrat. C) au moins élevé des montants suivants : la valeur au jour du sinistre, le montant de garantie, ou l intérêt de l assuré dans les biens. D) à la valeur de remplacement des biens. 3. La police incendie de base couvre : A) les dommages occasionnés à un bâtiment par un incendie, au cours de travaux de rénovation, dans certaines circonstances. B) les dégâts d eau causés par la rupture de tuyaux découlant d un gel. C) l argent, si l assuré a les numéros de série des billets. D) les frais supplémentaires de réparation d un bâtiment résultant de l application d un règlement. 4. La police incendie de base exclut les dommages lorsqu au su de l assuré, le bâtiment contenant les biens assurés est vacant ou inoccupé depuis au moins : A) 24 heures consécutives. B) 96 heures consécutives. C) 15 jours consécutifs. D) 30 jours consécutifs. 5. Aux termes de la police incendie de base, les dommages subis par des biens au cours d une opération effectuée sur eux et entraînant l application de la chaleur sont couverts s ils découlent : A) de la combustion spontanée des biens. B) d un incendie ayant pris naissance ailleurs, dans les locaux assurés. C) de l inattention de la personne en charge. D) de l opération elle-même. 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est : A) les dommages causés à une automobile parce que le toit du garage s est effondré à cause du poids de la neige. B) les dommages causés par l explosion d une maison parce qu une bombe y avait été placée au cours d une révolution. C) les dommages causés à la maison de l assuré, que ce dernier venait de repeindre, par la fumée dégagée d un incendie qui s est produit chez le voisin. D) Aucune de ces réponses. 7. Aux termes de la police incendie de base, s il est nécessaire de déménager les biens des lieux désignés, afin de les protéger contre toute aggravation des dommages : A) la garantie à l égard des biens déménagés prend fin automatiquement. B) la garantie à l égard des biens déménagés demeure en vigueur pendant toute la période du contrat restant à courir. C) le montant de garantie disponible pour les biens déménagés correspond au montant restant, après déduction des sommes déjà versées pour le sinistre. D) aucune garantie n est accordée à l égard des biens déménagés à moins qu un avenant n ait été émis. suite à la page 3...

3 - 3 -, 1 RE PARTIE 8. Dans les provinces régies par la Common law, les dispositions légales : A) s appliquent aux contrats d assurance incendie conclus tant verbalement que par écrit. B) s appliqueront, qu elles figurent ou non dans le contrat d assurance incendie. C) doivent être inscrites dans tout contrat d assurance incendie. D) Toutes ces réponses sont bonnes. 9. Dans les provinces régies par la Common law, les dispositions légales : A) s appliquent à l assuré, non à l assureur. B) s appliquent à l assureur, non à l assuré. C) s appliquent tant à l assureur qu à l assuré. D) ne s appliquent ni à l assureur, ni à l assuré. 10. Dans les provinces régies par la Common law, les lois sur les assurances précisent que : A) toute stipulation qui n est pas conforme aux dispositions légales n engage l assuré qu avec le consentement de ce dernier. B) l assureur et l assuré peuvent négocier et s entendre sur des modifications aux dispositions légales. C) toute stipulation qui n est pas conforme aux dispositions légales n engage en rien l assuré. D) toute stipulation qui n est pas conforme aux dispositions légales n engage en rien l assureur. 11. Lequel des énoncés suivants est FAUX en ce qui a trait aux dispositions des contrats d assurance, au Québec? A) Des dispositions supplémentaires élaborées par certains assureurs peuvent être inscrites dans le contrat d assurance, mais n auront pas force de loi. B) Les dispositions supplémentaires doivent être inscrites dans le contrat d assurance pour avoir force de loi. C) On peut y trouver l ensemble des stipulations figurant dans le Code en ce qui a trait à l assurance des biens. D) On peut y trouver une partie des stipulations figurant dans le Code en ce qui a trait à l assurance des biens. 12. Laquelle des affirmations suivantes est vraie? A) Les dispositions générales fournissent une sécurité à l assuré et imposent des obligations à l assureur. B) Les assureurs sont libres de décider lesquelles des dispositions légales ils souhaitent inclure dans leurs contrats. C) Les dispositions générales et les dispositions légales sont semblables, mais ne sont pas identiques. D) Les dispositions légales imposent des obligations à l assureur, uniquement. 13. Les dispositions générales : A) s appliquent uniquement aux risques liés à l assurance incendie. B) sont identiques aux dispositions légales des autres provinces. C) sont établies par les précédents judiciaires. D) peuvent inclure des chapitres du Code civil qui régissent les contrats d assurance. suite à la page 4...

4 - 4 -, 1 RE PARTIE 14. Le contrat d assurance incendie a pour objet de couvrir les biens : A) qui sont désignés au contrat et dans lesquels l assuré a un intérêt. B) dont l assuré a la garde ou sur lesquels il a pouvoir de direction ou de gestion. C) dans lesquels l assuré a un intérêt. D) dont l assuré est propriétaire, partout dans le monde. 15. Dans la plupart des cas, les sinistres incendie sont : A) fréquents, mais sans gravité. B) graves, mais peu fréquents. C) partiels. D) des pertes totales. 16. Laquelle des caractéristiques ci-après ne fait PAS partie des critères de tarification courants, dans le cas des risques liés aux biens? A) Le montant d assurance B) L affectation du bâtiment C) Les secours publics contre l incendie D) La vulnérabilité des biens garantis 17. La notion d assurance correspondant à la pleine valeur signifie que la garantie : A) est soumise à la règle proportionnelle à montant stipulé. B) correspond à 80 % de la valeur des biens. C) se fonde sur des montants plus élevés pour tenir compte de la valeur de remplacement. D) est d un montant correspondant à la valeur des biens. 18. La règle proportionnelle prévue aux termes des contrats d assurance incendie : A) s applique à tous les sinistres. B) incite l assuré à se procurer un montant de garantie correspondant au risque qu il est prêt à prendre en charge. C) précise quel pourcentage du montant du sinistre sera payé en cas de perte totale. D) pénalise l assuré qui choisit un montant de garantie insuffisant. 19. La clause de dérogation à la règle proportionnelle prévoit une dérogation à : A) l assurance à la pleine valeur. B) la règle proportionnelle, à la discrétion de l assuré. C) la règle proportionnelle, à la discrétion de l assureur. D) la règle proportionnelle, en cas de sinistres dont le montant est inférieur à des montants déterminés. 20. Si le propriétaire d un bâtiment évalué à $ se procure une assurance au montant de $, aux termes d un contrat prévoyant une règle proportionnelle de 80 % et une dérogation à la règle proportionnelle de 2 %, puis, subit un sinistre d un montant de $, l indemnité à laquelle il aura droit correspondra à : A) $ B) $ C) $ D) $ suite à la page 5...

5 - 5 -, 1 RE PARTIE 21. Un sinistre fortuit : A) est d origine accidentelle, du point de vue de l assuré. B) est un sinistre rendu inévitable à cause d un défaut ou d une défectuosité propre à l objet endommagé ou détruit. C) est un sinistre dont l assuré tire profit. D) découle d un acte délibéré ou frauduleux de la part de l assuré. 22. La cause immédiate d un sinistre peut se définir comme étant : A) un incident qui interrompt la chaîne d événements qui aurait autrement occasionné un sinistre. B) l événement qui précède immédiatement le sinistre. C) l événement qui est à l origine de la chaîne continue des événements menant directement au sinistre. D) le sinistre indirect causé par le sinistre direct. 23. Aux termes d un contrat d assurance des biens, les transformations, rajouts et réparations peuvent être autorisés : A) si l assuré informe l assureur d un changement dans les circonstances constitutives du risque et obtient son consentement. B) au titre d une clause visant les autorisations, qui prévoit la possibilité d effectuer de modestes travaux de ce genre. C) si l assureur y a expressément consenti. D) Toutes ces réponses sont bonnes. 24. La garantie valeur à neuf comporte généralement laquelle des stipulations suivantes? A) Lorsque plusieurs assurances, souscrites par l assuré ou pour son compte, couvrent les mêmes biens assurés, au moins l une de ces assurances doit comporter la même garantie valeur à neuf. B) L indemnité se limite au coût effectif du remplacement ou de la réparation, en vue d une affectation à des fins semblables. C) Le remplacement peut être effectué au moment qui convient à l assuré. D) Le règlement sera effectué au moment où l assuré fournira une estimation du remplacement. 25. Lequel des risques ci-après n est PAS couvert, en cas de dommages occasionnés par la fumée? A) La fumée occasionnée par une anomalie soudaine dans le fonctionnement d un appareil de cuisson B) La fumée occasionnée par un incendie chez le voisin C) La fumée occasionnée par un incendie provoqué par de la graisse de cuisson dans une poêle, sur la cuisinière D) Les dommages à caractère cumulatif, découlant d un dégagement de fumée provoqué par le mauvais entretien d un appareil de chauffage suite à la page 6...

6 - 6 -, 1 RE PARTIE 26. Laquelle des affirmations suivantes est vraie, en ce qui a trait aux dispositions générales? A) Elles empêchent un assuré de poursuivre son assureur. B) Elles excluent l incendie découlant d une éruption volcanique. C) Elles stipulent que si un élément d un ensemble a été perdu ou endommagé, l assureur paiera la valeur totale de l ensemble. D) Elles ne définissent pas la notion d aggravation de nature à influencer l assureur de façon importante. 27. Les dispositions générales (Québec) ne portent PAS sur : A) la résiliation. B) les franchises. C) l aggravation du risque, de nature à influencer de façon importante l assureur. D) les fausses déclarations ou les réticences. 28. Selon l article 3119 du Code civil du Québec, un contrat d assurance couvrira un bien situé au Québec conformément au Code civil si : A) le siège social de l assureur est situé au Québec. B) le preneur a fait la demande d assurance au Québec ou si l assureur y a délivré la police. C) le preneur en fait la demande au moment où il présente sa proposition. D) l intérêt du preneur peut être mieux protégé en vertu du Code civil qu en vertu des stipulations correspondantes de la Loi sur les assurances. 29. La disposition générale n o 1.1 : Déclaration du risque exige que le preneur ou l assuré déclare à l assureur toutes les circonstances constitutives du risque, connues de lui : A) sans exception. B) sauf celles que l assureur connaît ou est présumé connaître, à moins que l assureur ne demande également lesdites circonstances. C) uniquement dans la mesure où l assureur en a besoin pour établir la prime. D) uniquement dans la mesure où l assureur les lui demande. 30. Un bâtiment est couvert aux termes d une assurance Bâtiment et/ou contenu, formule risques désignés, pour un montant de $, et deux dépendances, soit un pavillon pour loger les amis et un garage, sont assurées ensemble pour un montant de $. Si le pavillon pour loger les amis et le garage ont respectivement une valeur de $ et de $, quel montant de garantie sera disponible en cas de sinistre atteignant le pavillon? A) $ B) $ C) $ D) $ (2 points chacune = 60 points) suite à la page 7...

7 - 7 -, 1 RE PARTIE Section B : Questions à développement Question 2. a) Qu est-ce que la valeur au jour du sinistre et comment la détermine-t-on, lorsque survient un sinistre? b) Aux termes de la police incendie de base, expliquez en quoi l exclusion qui porte sur les dommages survenant lorsque le bâtiment est vacant ou inoccupé influe sur la garantie prévue. (5 points) (15 points) Question 3. a) Identifiez QUATRE (4) facteurs qui influent sur le taux de prime applicable à une assurance incendie devant couvrir un bâtiment à usage commercial ou industriel. Dites brièvement ce que vous savez sur chacun de ces facteurs. b) Dites ce que vous savez sur l emploi des clauses de paiement différé, dans les contrats d assurance incendie. Identifiez le type de risque pour lequel on emploierait la clause de paiement différé la plus courante. (12 points) (8 points) Question 4. Dans le contexte de l assurance Bâtiment et/ou contenu, formule risques désignés ou de la police d assurance habitation, formule de base : a) expliquez quel est le but du formulaire énonçant les Conditions particulières et comment ce but est atteint. (3 points) b) identifiez qui peut être un assuré. (6 points) c) à quelles conditions une construction est-elle considérée comme étant une dépendance, par opposition au matériel extérieur installé en permanence? (3 points) d) décrivez la garantie fournie en ce qui a trait à la valeur locative. (8 points) Question 5. Dans le contexte du contrat d assurance du propriétaire occupant, formule de base : a) exposez brièvement les garanties de base prévues au titre de la première partie (l assurance des biens). (12 points) b) décrivez la garantie fournie en ce qui a trait : i) aux arbres, aux arbustes et aux plantes se trouvent à l extérieur. (4 points) ii) aux biens meubles des étudiants résidant hors de chez eux. (4 points) Question 6. Toutes les parties de la présente question portent sur l avenant à l assurance habitation, objets expressément désignés (avenant d assurance des objets personnels). a) Identifiez CINQ (5) catégories de biens couverts par le biais de cette assurance. b) Dites brièvement ce que vous savez sur la garantie fournie en ce qui a trait aux nouvelles acquisitions. c) Dites brièvement ce que vous savez sur la reconstitution automatique de la garantie, telle qu elle s applique en cas de sinistre. (5 points) (8 points) (7 points) suite à la page 8...

8 - 8 -, 1 RE PARTIE Question 7. a) Décrivez les stipulations en ce qui a trait au transport des biens assurés, que l on trouve dans les contrats d assurance incendie. (10 points) b) Expliquez un quoi un prêteur bénéficie d une protection supérieure par le biais d une clause relative aux garanties hypothécaires, que s il était simplement désigné au contrat à titre de bénéficiaire. (10 points) Section C : Question de mise en application Question 8. a) Vous êtes un courtier d assurance et vous représentez un assuré qui vient tout juste de subir un sinistre ayant atteint ses biens. Il s agit d une perte totale. Votre assuré vient d apprendre qu en assurance des biens, la garantie valeur à neuf n est pas véritablement automatique, en ce sens que certaines conditions doivent être respectées. Expliquez ces conditions à votre client. (10 points) b) Vous êtes un rédacteur sinistres à qui l on a présenté les sinistres ci-après. Dans chacune des situations, l assuré a une police incendie de base, qui couvre aussi les risques supplémentaires habituels. Verseriez-vous une indemnité pour le sinistre? Dans chaque cas, expliquez brièvement pourquoi vous le feriez ou pourquoi vous ne la feriez pas. i) Le véhicule utilitaire sport de l assuré a été endommagé dans un aéroport privé, lorsque l aile d un avion qui roulait vers l aire de stationnement l a heurté. ii) La fournaise de l assuré a laissé échapper de la fumée pendant plusieurs mois. L assuré veut demander une indemnité pour les dommages cumulatifs occasionnés à sa maison et à ses meubles, par la fumée. iii) La rivière est sortie de son lit après plusieurs jours de pluies torrentielles. Des marchandises qui se trouvaient dans le sous-sol de la maison de l assuré ont alors été endommagées par l eau. iv) Un petit feu dans une poubelle a déclenché les extincteurs automatiques. L assuré veut que son contrat d assurance paie pour les dommages alors causés par l eau. v) Le magasin de l assuré, ainsi que son contenu, ont été endommagés par une tornade.

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Spécimen de questionnaire d examen C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

C11 : Principes et pratique de l assurance

C11 : Principes et pratique de l assurance Spécimen de questionnaire d examen C11 : Principes et pratique de l assurance IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 10 Les assurances Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu L assurance La coassurance et la réassurance L obligation de déclarer et ses conséquences L assurance-vie L assurance-invalidité

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE POUR LES TITULAIRES DE LA CARTE VISA BANQUE LAURENTIENNE MA RÉCOMPENSE. ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

Plus en détail

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Remarque : Le présent addenda vise à fournir une explication plus claire et plus précise de

Plus en détail

Chapitre 4. 4.1 La structure de la police 4.2 Les dispositions générales 4.3 L analyse des formules et garanties

Chapitre 4. 4.1 La structure de la police 4.2 Les dispositions générales 4.3 L analyse des formules et garanties Chapitre 4 4.1 La structure de la police 4.2 Les dispositions générales 4.3 L analyse des formules et garanties 4.1 La structure de la police Les dispositions selon le Code civil du Québec L assurance

Plus en détail

PRISE D EFFET DU PRÉSENT CERTIFICAT : Le 1 er mars 2005

PRISE D EFFET DU PRÉSENT CERTIFICAT : Le 1 er mars 2005 CARTE COMMERCIALE DE LA BANQUE SCOTIA EN $ CA ASSURANCE RETARD D AVION, ACHATS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, CAMBRIOLAGE À L HÔTEL OU AU MOTEL ET PERTE DE BAGAGES Souscrite auprès de la Royal & Sun Alliance du

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS Pertes d'exploitation Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES Le présent contrat est régi par le Code civil du Québec Les références aux articles du Code civil du Québec accompagnant certaines dispositions ne sont données qu à titre indicatif

Plus en détail

GUIDE DE DISTRIBUTION

GUIDE DE DISTRIBUTION GUIDE DE DISTRIBUTION F.P.Q. N o 5 - Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (Assurance de remplacement) Affilié à : La Capitale assurances générales inc.

Plus en détail

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance ANNEXE AUX CONDITIONS GENERALES TOUS RISQUES «COCOON OF IBIS» Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance du CONTENU Document : 101 Date de référence : 2006 Date d édition : 27/06/2006 1/8

Plus en détail

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Le souscripteur Société Forme juridique Code Siret Adresse

Plus en détail

Assurance Habitation. 1- la proposition 2- la tarification et la souscription 3- l expertise des sinistres

Assurance Habitation. 1- la proposition 2- la tarification et la souscription 3- l expertise des sinistres Assurance Habitation 1- la proposition 2- la tarification et la souscription 3- l expertise des sinistres 1- la proposition Les dispositions du Code civil du Québec Divergence art 2400 L assureur doit

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

C43 : Les assurances des risques spécialisés

C43 : Les assurances des risques spécialisés Spécimen de questionnaire d examen C43 : Les assurances des risques spécialisés IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Guide de distribution Programme d assurance Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Intact Compagnie d assurance (l «assureur» ou «Intact Assurance») 2450, rue Girouard Ouest

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ ASSURANCE DE REMPLACEMENT 1 er août 2010 F.P.Q. N 5 POLICE D'ASSURANCE

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) No 1 Formulaire des propriétaires. Table des matières

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) No 1 Formulaire des propriétaires. Table des matières FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) No 1 Formulaire des propriétaires Table des matières INTRODUCTION 1. DOCUMENTS INCLUS DANS LE CONTRAT D ASSURANCE 2. OBLIGATION D INFORMER

Plus en détail

Le certificat d assurance

Le certificat d assurance Le certificat d assurance Stipulations générales Lorsque le contexte le veut ainsi, le masculin implique le féminin et le singulier implique le pluriel. Article I Définitions Assureur Canassurance Compagnie

Plus en détail

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Conditions Générales Préambule Le présent contrat d assurance est régi par la loi n 17-99 portant code des assurances, les textes pris pour son application

Plus en détail

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q. N 1) Formulaire des propriétaires

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q. N 1) Formulaire des propriétaires FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q. N 1) Formulaire des propriétaires TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 2 1. Documents inclus dans le contrat d assurance... 2 2. Obligation d

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 1 Formulaire des propriétaires

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 1 Formulaire des propriétaires FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 1 Formulaire des propriétaires F.P.Q. N o 1 Marque déposée de la Banque Royale du Canada. RBC Assurances est une marque déposée de la

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE ELEMENTS DE CORRECTION

ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE ELEMENTS DE CORRECTION ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE PREMIER TRAVAIL : 25 points Question 1-1 : 5 points ELEMENTS DE CORRECTION Les faits Choc d un VTM contre le hangar en location à M LAROSE Jean le 15/07/2005

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

Note Conflagration. Janvier 2010

Note Conflagration. Janvier 2010 Janvier 2010 Note Conflagration De nombreux sinistres de caractère événementiel dans le monde mettent en jeu plusieurs risques en Dommages, sans qu il s agisse d évènements naturels. On parle en général

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENT VÉHICULE DE TRANSPORT PUBLIC CERTIFICAT D ASSURANCE

ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENT VÉHICULE DE TRANSPORT PUBLIC CERTIFICAT D ASSURANCE ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENT VÉHICULE DE TRANSPORT PUBLIC CERTIFICAT D ASSURANCE Le présent certificat comprend des limitations à la protection. Veuillez le lire attentivement, le conserver en lieu sûr

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCE DOMMAGES AUX BIENS

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCE DOMMAGES AUX BIENS CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCE DOMMAGES AUX BIENS SOMMAIRE I DEFINITIONS 2 1.1 ACTIVITES 2 1.2 ASSURE 2 1.3 SITUATION DES RISQUES 2 1.4 BATIMENTS ET BIENS IMMOBILIERS 2 1.5 CONTENU 2 1.6

Plus en détail

Les questions uridiques. Certificat d assurance pour l assurance-achats et la garantie prolongee

Les questions uridiques. Certificat d assurance pour l assurance-achats et la garantie prolongee Les questions uridiques. Certificat d assurance pour l assurance-achats et la garantie prolongee Certificat d assurance pour l assurance-achats et la garantie prolongée. La Nord-américaine, première compagnie

Plus en détail

Aperçu sur le contrat d assurance

Aperçu sur le contrat d assurance Aperçu sur le contrat d assurance I. Les caractéristiques du contrat d assurance L article 1 de la loi 17-99 portant code des assurances définit le contrat d assurance comme la convention passée entre

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE 1 er mars 2001 Aux intéressés : Vous trouverez ci-joint le texte révisé de la police d'assurance

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles MULTIRISQUE INDUSTRIELLE BATIMENT VIDE CACHET COURTIER Affaire Nouvelle Nouveau site sur contrat n :... Effet du : / / Echéance : / (JJ/MM) COURTIER Nom du cabinet

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL A LANCER LA

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE DE FLOTTE AUTOMOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Direction des Ressources Humaines MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE DE FLOTTE AUTOMOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Direction des Ressources Humaines MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE DE FLOTTE AUTOMOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE.

L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE. L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS ET LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE. Conférence du 20.01.2010 par André Roels pour le ARSON PREVENTION CLUB INTRODUCTION Définition approximative

Plus en détail

Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique

Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique Contexte L Alberta et la Colombie-Britannique ont modifié leur législation dans le but de

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

Réalisé par: Demandé par: - Mlle. Ahlam MORCHID - M. GHAZI - Mlle. Meryem RIDANI - Mlle. Mounia BEKKALI

Réalisé par: Demandé par: - Mlle. Ahlam MORCHID - M. GHAZI - Mlle. Meryem RIDANI - Mlle. Mounia BEKKALI Université Hassan II Mohammedia Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca Réalisé par: Demandé par: - Mlle. Ahlam MORCHID - M. GHAZI - Mlle. Meryem RIDANI - Mlle. Mounia BEKKALI Introduction

Plus en détail

Allianz Professionnels de l auto «Confort»

Allianz Professionnels de l auto «Confort» Multirisques Allianz Professionnels de l auto «Confort» Garanties et franchises Tableau récapitulatif Avec vous de A à Z L assurance des véhicules Article 1 - Responsabilité civile 3 Article 2 - Défense

Plus en détail

Assurance habitation. Le contrat d assurance Habitation ASSURANCE DES BIENS

Assurance habitation. Le contrat d assurance Habitation ASSURANCE DES BIENS Assurance habitation Le contrat d assurance Habitation ASSURANCE DES BIENS Assurance habitation 1- les aspects juridiques 2- les dispositions générales 3- la coopérative et la copropriété Assurance habitation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION*

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* Code intermédiaire Intermédiaire Date QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* MULTIRISQUE IMMEUBLE (PROPRIETAIRE NON OCCUPANT) BATIMENTS OCCUPES USAGE PROFESSIONNEL (COMMERCE, INDUSTRIEL) *(faisant partie intégrante

Plus en détail

Chapitre 5. 5.1 Propriétaire occupant BAC 1501 5.1.2 Propriétaire occupant BAC 1502 5.1.3 Propriétaire occupant BAC 1503

Chapitre 5. 5.1 Propriétaire occupant BAC 1501 5.1.2 Propriétaire occupant BAC 1502 5.1.3 Propriétaire occupant BAC 1503 Chapitre 5 5.1 Propriétaire occupant BAC 1501 5.1.2 Propriétaire occupant BAC 1502 5.1.3 Propriétaire occupant BAC 1503 5. L assurance habitation La composition d une police d assurance contient les conditions

Plus en détail

F-512. (Mise à jour : Avril 2015)

F-512. (Mise à jour : Avril 2015) F-512 (Mise à jour : Avril 2015) Addenda Nouveaux formulaires d avenant pour l assurance automobile F.A.Q. N o 20b, F.A.Q. N o 20c, F.A.Q. N o 4-20b, F.A.Q. N o 4-20c, F.A.Q. N o 4-28b, F.A.Q. N o 6-28b

Plus en détail

Convention d assistance 921.147. FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique

Convention d assistance 921.147. FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique Convention d assistance 921.147 FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique Les prestations de la convention d'assistance souscrite par TEA CEREDE auprès de Fragonard Assurances (Société

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile Printemps 2007 Présentation du Qu est-ce que la responsabilité civile? Responsabilité civile = reddition de comptes Cette responsabilité

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE INTRODUCTION

VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE INTRODUCTION VISA PLATINE AFFAIRES VOYAGES RBC BANQUE ROYALE ASSURANCE ACHATS D ARTICLES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ CERTIFICAT D ASSURANCE VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CE QUI SUIT : Le présent certificat d assurance est

Plus en détail

Notions de droit en assurance de dommages

Notions de droit en assurance de dommages Notions de droit en assurance de dommages Chapitre 3 3.1 Les contrats d assurance 3.2 Les intervenants au contrat d assurance 3.3 Les éléments du contrat d assurance 3.4 Les caractéristiques du contrat

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

> Assurer l entreprise à sa juste valeur

> Assurer l entreprise à sa juste valeur E 515 Centre de documentation et d information de l assurance Avril 2009 L assurance des biens de l entreprise Comment assurer l entreprise afin d être indemnisé de façon optimale en cas de sinistre? Quelles

Plus en détail

Responsabilité générale de la collectivité et Responsabilité atteinte à l environnement

Responsabilité générale de la collectivité et Responsabilité atteinte à l environnement SYNDICAT MIXTE DU MUSEE LALIQUE Procédure adaptée LOT 1 Multirisques L assureur doit couvrir les garanties ci-dessous : L ensemble des bâtiments et biens bâtis, y compris les sols et sous-sols, les clôtures

Plus en détail

L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA. Addenda de décembre 2011. C11 Principes et pratique de l assurance. (À intégrer à l édition 2010 du manuel)

L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA. Addenda de décembre 2011. C11 Principes et pratique de l assurance. (À intégrer à l édition 2010 du manuel) L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA Addenda de décembre 2011 C11 Principes et pratique de l assurance (À intégrer à l édition 2010 du manuel) Leçon 1, page 10 : Dans la liste à puces, remplacer le premier

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION*

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* Code intermédiaire Intermédiaire Date QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* DOMMAGES DIRECTS & PERTES D EXPLOITATION *(faisant partie intégrante du contrat) RENSEIGNEMENTS GENERAUX NOM DE L ENTREPRISE : Siège social

Plus en détail

C13 : L assurance de la responsabilité civile, 1 re partie

C13 : L assurance de la responsabilité civile, 1 re partie Spécimen de questionnaire d examen C13 : L assurance de la responsabilité civile, 1 re partie IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Votre garantie d assistance voyage

ASSURANCE COLLECTIVE. Votre garantie d assistance voyage ASSURANCE COLLECTIVE Votre garantie d assistance voyage Votre garantie d assistance voyage Vous serez heureux d apprendre que votre garantie d assurance maladie complémentaire vous permet de bénéficier

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

Table de concordance

Table de concordance Table de concordance FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULAIRE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR LES DOMMAGES OCCASIONNÉS AU VÉHICULE ASSURÉ (2014) (assurance de remplacement)

Plus en détail

PRÉSENTATION AGRICOLE 2014

PRÉSENTATION AGRICOLE 2014 PRÉSENTATION AGRICOLE 2014 L importance de l assurance pour l exploitation agricole Assurance agricole : assurer l'exploitation L'activité d'un agriculteur repose sur son exploitation agricole, il est

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie :

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES DOMMAGES AUX BIENS VERSION 2015 RISK OMNIUM SAS 29 MULTIRISQUE DOMMAGES AUX BIENS L'assuré est : Le souscripteur du contrat. ASSURE Bureaux ACTIVITE DE L ASSURE OBJET DU CONTRAT

Plus en détail

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs.

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. CONDITIONS GENERALES E n tr e pris e d assu r a n ce s a gréé e pou r pratique r l a branche «R espo ns a bilité c i v i le gé né r

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Questionnaire/Proposition Dommages aux Biens ASSUR TATTOO

Questionnaire/Proposition Dommages aux Biens ASSUR TATTOO Questionnaire/Proposition Dommages aux Biens ASSUR TATTOO Nom de l établissement : Téléphone: E-Mail: Nom du dirigeant et/ou du proposant: Adresse des locaux: Ville: Code postal: Site Web: Adresse de quérabilité:

Plus en détail

Date d acquisition ou d établissement de la police. Traitement fiscal

Date d acquisition ou d établissement de la police. Traitement fiscal NOTES EXPLICATIVES CRITÈRE D EXONÉRATION DES POLICES D ASSURANCE-VIE LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU La Loi de l impôt sur le revenu (la Loi) prévoit des règles concernant l imposition du revenu gagné sur

Plus en détail

Luxembourg, le 24 janvier 2006

Luxembourg, le 24 janvier 2006 Luxembourg, le 24 janvier 2006 Lettre circulaire 06/3 du Commissariat aux Assurances relative aux exigences de qualification professionnelle pour agents et sous-courtiers d assurances L'article 105 paragraphe

Plus en détail

Programme d assurance pour les OSBL des municipalités membres de l Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick Il est important pour les organismes sans but lucratif de détenir des garanties

Plus en détail

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le choix d un local commercial est une étape cruciale dans le développement d une entreprise. L endroit choisi peut sembler prometteur mais il faut

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE INTEMPÉRIES ET ASSURANCE Les intempéries provoquent chaque année d importants dégâts. Propriétaire des biens endommagés, vous ne bénéficiez, dans la quasi-totalité des cas, d aucun recours contre autrui.

Plus en détail

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT)

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Ceci est une proposition pour une assurance contre les erreurs et omissions. Veuillez indiquer si vous demandez

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

SOUSCRIPTEURS DE L EST

SOUSCRIPTEURS DE L EST PROPOSITION D ASSURANCE AUTOMOBILE F.P.Q. N o 1 FORMULE DES PROPRIÉTAIRES SOUSCRIPTEURS DE L EST 4405, boul. Lapinière, Brossard, QC J4Z 3T5 ASSUREUR : LA COMPAGNIE D ASSURANCE JEVCO COURTIER : Ref. N

Plus en détail

Assurances pour la clientèle privée

Assurances pour la clientèle privée Assurances pour la clientèle privée Sommaire Votre maison est assurée par l AIB La base avec AIB Standard Des plus avec AIB Plus Au top avec AIB Top La recommandation: AIB PlusTop Autres assurances en

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS :

PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS : PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS : LA PRÉSENTE PROPOSITION SE RAPPORTE À UNE GARANTIE D

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION BAM

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION BAM QUESTIONNAIRE/PROPOSITION BAM Nom de l établissement ou de l enseigne : Situation du risque : Proposant : Agissant en qualité de : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : I. ACTIVITE -

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie : Code postal

Plus en détail

I -Assurance de dommage :

I -Assurance de dommage : I -Assurance de dommage : A- Définition : C est l assurance fondée sur le principe indemnitaire qui garantit l'assuré contre les conséquences d'un évènement pouvant causer un dommage à son patrimoine,

Plus en détail

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Convention Spéciale Référence : CDA05022013P0521 LEXIQUE Tous les termes portant un

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE Police Flotte N 53 368 215 EFFET : 1 ER JANVIER 2014 ASSURANCE AUTOMOBILE DISPOSITIONS PARTICULIERES CONTRAT à effet du 1 er janvier 2014 ENTRE : SAS VOITURELIB 7 Impasse Charles Petit 75011 PARIS ci-après

Plus en détail

Assurance Voyage Notice d Assurance

Assurance Voyage Notice d Assurance Assurance Voyage Notice d Assurance contrat n 302.867 Garanties : Annulation Interruption de séjour Mondial Assistance Leader mondial de l assistance et de l assurance voyage Assureur : ELVIA (une société

Plus en détail

Mise à disposition d'un local

Mise à disposition d'un local Mise à disposition d'un local La mise à disposition des locaux obéit à un certain nombre de règles visant à assurer l égalité de traitement entre les citoyens. L'article L.2144-3 du Code général des collectivités

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE IMMEUBLE

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE IMMEUBLE Serviced Assurance de l industrie hôtelière 26 rue Fortuny 75017 PARIS Tél : 01 55 65 05 10 Fax : 1 55 65 05 20 e-mail : era@erassur.com www.assurance-hoteliere.fr ERA est coverholder LLOYD S Etude et

Plus en détail

Assurance de remplacement

Assurance de remplacement Assurance de remplacement Police d'assurance automobile du Québec F.P.Q. No 5 Formule d'assurance complémentaire pour dommages éprouvés par le véhicule assuré C3228 (2010-07) Guide de distribution 731

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

Conditions particulières de ventes

Conditions particulières de ventes Conditions particulières de ventes D après les articles L.211-8 et suivants du Code du Tourisme et des articles R.211-3 et suivants du Code du Tourisme. Article 1 : Les Offices de Tourisme autorisés dans

Plus en détail