C43 : Les assurances des risques spécialisés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C43 : Les assurances des risques spécialisés"

Transcription

1 Spécimen de questionnaire d examen C43 : Les assurances des risques spécialisés IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous devez remettre au surveillant le présent questionnaire, de même que toutes les feuilles que vous aurez utilisées comme brouillon. Tout écart à ce règlement peut entraîner votre disqualification. Section A : Questions objectives Question 1. Pour chacune des questions objectives suivantes, remplissez le cercle de la lettre correspondant à la meilleure réponse. NE RÉPONDEZ PAS SUR LE PRÉSENT QUESTIONNAIRE. SERVEZ-VOUS DE LA PREMIÈRE PAGE DE VOTRE CAHIER DE RÉPONSES. 1. Bien que les glaces soient couvertes aux termes de la plupart des contrats d assurance des biens offrant une garantie tous risques, un intercalaire distinct peut s avérer préférable dans certaines catégories d affaires du fait que les contrats d assurance des biens excluent généralement les dommages aux glaces qui découlent : A) d un vol ou d une tentative de vol. B) d un acte malveillant. C) du vandalisme. D) d une émeute. suite à la page 2...

2 Un contrat d assurance contre le bris des glaces couvre automatiquement : A) les frais engagés pour enlever et remplacer les éléments constituant un obstacle au remplacement des glaces brisées, notamment les installations fixes. B) le coût de remplacement des glaces extérieures ayant été endommagées. C) les frais engagés pour placarder ou installer des panneaux temporaires dans les fenêtres, en cas de retards inévitables dans le remplacement des glaces brisées. D) les dommages aux glaces, inscriptions, décorations et rubans anti-effraction désignés au tableau annexé au contrat, causés par un bris accidentel. 3. La prime, pour les glaces d une cathédrale, serait déterminée selon le tarif : A) à la surface. B) basé sur un tableau. C) d après le coût. D) forfaitaire. 4. Dans le contexte du règlement des sinistres atteignant des glaces, laquelle des affirmations suivantes est FAUSSE? A) Une glace brisée doit être remplacée sans délai. B) Souvent, les sinistres atteignant des glaces ne font pas l objet d une enquête du fait que les primes d assurance sont modestes. C) Les assureurs se fient souvent aux vitriers pour identifier la cause des bris de glaces. D) Les assureurs n ont aucun droit de subrogation contre la personne ayant brisé une glace. 5. Le cautionnement est employé pour : A) protéger un employeur contre la malhonnêteté d un employé. B) protéger un assuré, dans la mesure où il a fait preuve de négligence. C) garantir la dette ou la promesse d accomplissement d une autre partie. D) se voir confier l administration de quelque chose pour le compte d une autre partie. 6. Dans un cautionnement de construction, la clause qui précise le délai à respecter pour intenter des poursuites, le mode de calcul des indemnités, le montant maximum pouvant être versé, ainsi que les modalités quant au droit de poursuites contre la caution aux termes du cautionnement est la clause : A) de paiement des sinistres. B) commençant par «Par conséquent». C) d administration. D) où l on précise «signée et scellée». 7. Laquelle des affirmations suivantes n est PAS vraie en ce qui a trait au consentement de la caution? A) Il s agit d un engagement de la part de la caution. B) L entrepreneur est l une des parties à ce document. C) La caution est tenue d émettre un cautionnement de bonne fin si l entrepreneur obtient le contrat et l accepte. D) La caution signe l engagement et y appose son sceau. suite à la page 3...

3 La capacité de l entrepreneur d achever les travaux, selon son expérience de la gestion, ses antécédents, ainsi que l expérience et la réputation des membres formant le personnel clé de la compagnie de construction, correspond à ce que l on appelle : A) les capitaux. B) les aptitudes. C) les qualités personnelles. D) la communication. 9. Dans un cautionnement, la clause qui permet au bénéficiaire de présenter une réclamation en dépit du fait que le cautionnement ait expiré est la clause : A) de garantie. B) sur la limite d indemnisation. C) sur la garantie subséquente. D) d exécution. 10. Pour répondre à la demande croissante de protection de la part des consommateurs, les autorités gouvernementales exigent, des personnes souhaitant exercer un privilège ou une activité particulière, qu elles fournissent un cautionnement garantissant que la loi ou la réglementation sera respectée. Un tel cautionnement fait partie de la catégorie des cautionnements : A) de garanties financières. B) pour documents perdus. C) judiciaires ou fiduciaires. D) pour l obtention d une licence ou d un permis. 11. Dans le libellé d un cautionnement divers, la clause qui précise quel montant sera versé en cas de non-respect de l obligation en cause est la clause : A) de durée déterminée. B) de garantie. C) d indemnisation. D) relative à la limite d indemnisation fixe. 12. Dans le contexte des documents perdus, un cautionnement à montant indéterminé est émis : A) lorsque le document perdu est un certificat d action. B) pour une somme donnée. C) lorsque le document a une valeur stable. D) lorsque le document perdu est un chèque visé. 13. Lequel des risques ci-après est couvert aux termes d un contrat d assurance des biens offrant une garantie tous risques et est par conséquent exclu, aux termes d un contrat d assurance contre le bris des machines? A) L arc électrique B) La rupture de récipients sous pression C) L explosion dans le foyer d une chaudière D) La panne mécanique suite à la page 4...

4 Parmi les appareils suivants, lequel constitue un appareil mécanique ou électrique pouvant être considéré comme étant un objet, aux termes d un contrat d assurance contre le bris des machines? A) Une bande transporteuse de bagages, dans un aéroport B) Un treuil employé sur un chantier de construction C) Un tableau de distribution de l électricité servant à contrôler l éclairage d un magasin D) Un incinérateur servant à la cuisson de poteries 15. Lorsque des dommages occasionnés par un incendie, par la foudre ou par une explosion imputable à la combustion découlent d un accident couvert aux termes d un contrat d assurance contre le bris des machines, le contrat : A) couvre les dommages causés par l accident et les dommages causés par l incendie qui s ensuit. B) ne couvre aucun dommage. C) couvre les dommages causés par l accident, mais non les dommages causés par l incendie qui s ensuit. D) couvre les dommages causés par l incendie qui s ensuit, mais non les dommages causés par l accident. 16. Aux termes d un contrat d assurance contre le bris des machines, la disposition générale portant sur la suspension de la garantie : A) entraîne la résiliation du contrat. B) prévoit que la garantie ne peut être remise en vigueur qu au moyen d un avenant émis par l assureur. C) exige que l assureur rembourse sur-le-champ 75 % de la prime non acquise calculée au prorata. D) exige que l assureur donne un préavis de 15 jours avant que le contrat ne soit suspendu. 17. Si l assureur a indemnisé l assuré à la suite d un sinistre, aux termes d un contrat d assurance des pertes d exploitation couvrant le bris des machines, la disposition portant sur l ajustement de la prime : A) prévoit que l assureur doit rembourser 50 % de la prime annuelle à l assuré. B) prévoit que la prime est pleinement acquise par l assureur. C) exige un ajustement de la prime, calculé sur la période écoulée du contrat, depuis l entrée en vigueur jusqu à la date du sinistre. D) exige que l assuré soumette à l assureur une déclaration mensuelle des valeurs. 18. Aux termes des formulaires d assurance des pertes d exploitation couvrant le bris des machines, la définition du bénéfice brut exclut : A) la valeur marchande nette de la production. B) le coût des marchandises vendues, y compris leurs matériaux d emballage. C) les ventes nettes de marchandises. D) les autres bénéfices d exploitation. 19. Les frais d exploitation auxquels une fermeture partielle ou totale de l entreprise ne mettrait pas nécessairement fin et qui sont couverts aux termes de l assurance des pertes de bénéfice brut formule étendue couvrant le bris des machines, s appellent : A) la valeur quotidienne moyenne. B) les frais généraux. C) l indemnité quotidienne. D) les frais supplémentaires. suite à la page 5...

5 La clause de règle proportionnelle de 100 % peut être suspendue aux termes de laquelle des polices d assurance des pertes d exploitation ci-après, couvrant le bris des machines? A) L assurance des pertes de bénéfice brut formule standard B) L assurance relative aux pertes effectivement subies C) L assurance des loyers ou de la valeur locative D) L assurance des pertes de bénéfice brut formule étendue 21. De nombreuses responsabilités sont confiées au ministère fédéral des Transports. Identifiez la responsabilité qui ne relève PAS de ce ministère. A) La délivrance des certificats et licences, notamment aux contrôleurs de la circulation aérienne B) Tous les secteurs liés à la sécurité aérienne C) L administration des règlements visant le type et le montant d assurance de responsabilité que doivent se procurer les propriétaires et utilisateurs d aéronefs privés D) La réglementation des transporteurs aériens commerciaux 22. Parmi les activités commerciales ci-après, laquelle ne serait PAS autorisée sans permis, par l Office national des transports? A) Le service aux parachutistes B) Une personne qui utilise l aéronef d une entreprise pour livrer des marchandises dans les régions éloignées C) Une personne qui utilise un aéronef pour le compte de son employeur et est indemnisée par ce dernier pour le faire D) Des travaux de pulvérisation d un travailleur agricole, sur une exploitation agricole avoisinante 23. L expression transport international signifie tout vol dont l origine : A) correspond à un pays et la destination correspond à un autre. B) et la destination correspondent à deux pays qui sont des parties à un accord international. C) et la destination correspondent à un même pays, si le vol comprend une escale dans un autre pays. D) et la destination correspondent à un même pays, si l espace aérien d un autre pays est franchi en cours de vol. 24. La disposition générale Reconstitution automatique de la garantie, applicable en assurance aviation, prévoit généralement que : A) si l assureur paye un sinistre partiel, le montant d assurance sera réduit du montant du sinistre. B) lorsque l assureur a versé une indemnité à la suite d un sinistre couvert, la garantie est maintenue automatiquement, sans surprime. C) dans tous les cas, aucune ristourne ne sera accordée de la prime applicable à l assurance couvrant un aéronef pour lequel une indemnité aura été versée. D) le montant d assurance couvrant l aéronef sera réduit du montant du sinistre et sera ensuite augmenté de la valeur des réparations terminées, jusqu à son rétablissement intégral. 25. Il est difficile d obtenir une assurance pour des aéronefs très anciens ou antiques du fait : A) que leur emploi présente plus de dangers que d autres. B) qu aucune norme particulière n a régi la conception, la fabrication et l assemblage de ces appareils. C) qu il n existe pas suffisamment de données sur ces appareils pour que l on dispose de statistiques fiables en ce qui a trait au taux d accidents qui s y rapporte. D) que le coût des réparations est élevé comparativement à la valeur assurée. suite à la page 6...

6 L avenant relatif à la connaissance et au consentement, que l on peut annexer à un contrat d assurance aviation : A) protège l assuré désigné si un employé ou un locataire de l assuré commet un acte qui aurait autrement été exclu par l assureur, pourvu que cet acte ait été commis à l insu de l assuré désigné. B) fournit une forme de garantie contre les accidents, selon laquelle la victime n a pas besoin de prouver qu il y a eu négligence et reçoit automatiquement une indemnité, à la demande de l assuré. C) prévoit le versement de règlements échelonnés, en cas d invalidité temporaire d un membre d équipage ayant été blessé et qui accepte de signer une quittance complète, de sorte qu aucune action subséquente ne soit permise. D) prévoit une ristourne de primes à l expiration du contrat, pour les périodes où l aéronef a été cloué au sol pour des raisons hors du contrôle de l assuré. 27. En assurance aviation, la responsabilité admise : A) est une garantie selon laquelle, à la demande de l assuré, l assureur consent à verser automatiquement à la victime une somme prédéterminée en cas de décès, de mutilation ou d invalidité totale permanente. B) est une forme de garantie selon laquelle la victime doit prouver que le demandeur a fait preuve de négligence pour pouvoir obtenir compensation. C) exclut automatiquement toute forme de protection des employés. D) prévoit des paiements qui n influent en rien sur le montant de garantie applicable à l assurance de la responsabilité civile. 28. L assurance de la responsabilité des propriétaires de hangar couvre : A) les dommages aux aéronefs dont l assuré, un membre de sa famille ou l un de ses employés est propriétaire en tout ou en partie, ou que l une de ces personnes a loués ou empruntés. B) les dommages causés aux aéronefs ou aux pièces qui en font partie, dont l assuré a la garde ou sur lesquels il a pouvoir de direction ou de gestion, afin d en assurer l entretien. C) les dommages causés au matériel fourni par l assuré ou le travail exécuté par l assuré et ayant occasionné l accident. D) les dommages matériels causés à tout aéronef ou à toute partie d un aéronef utilisé pour des démonstrations ou que l assuré loue ou vend. 29. En assurance contre la grêle, une personne a un intérêt assurable dans la récolte en cause si elle : A) a vendu des terres à une autre personne en échange d un pourcentage des récoltes issues de ces terres. B) achète la récolte au moment de la moisson. C) loue les terres à une autre personne en échange d une partie des récoltes en provenance de ces terres. D) a loué les terres à une autre personne en échange d une somme d argent. 30. Lorsqu il déclare un sinistre aux termes d une assurance contre la grêle, l assuré : A) doit remplir le formulaire de déclaration de sinistre et le faire parvenir à l assureur dans les trois jours suivant la tempête. B) doit aviser l assureur directement, par téléphone, par télécopieur ou par courriel, dans les trois jours suivant la tempête. C) peut aviser le courtier ou l agent, l assureur étant alors considéré comme étant avisé. D) doit faire parvenir une demande d indemnité directement à l assureur, dans les 30 jours suivant l événement. suite à la page 7...

7 Lorsqu une garantie en cas de perte de valeur économique est annexée à un contrat d assurance mortalité du bétail : A) l assureur peut déterminer s il est plus économique de traiter ou d abattre un animal blessé. B) l assuré peut demander l euthanasie d un animal plutôt que de tenter de le traiter, si un vétérinaire détermine que cette solution est la plus humaine. C) l assuré est indemnisé de toute perte financière découlant du fait qu un animal de performance ne représente plus aucune valeur parce qu une blessure ou une maladie l empêche définitivement de participer à des compétitions. D) l assuré est indemnisé de toute perte financière si des animaux doivent être abattus afin d éviter la propagation d une maladie aux autres animaux. 32. L assurance mortalité du bétail est applicable : A) lorsque le propriétaire vend l animal à une personne prétendant être un acheteur de bétail. B) à toute intervention chirurgicale dont l animal a besoin. C) lorsqu en cours de transport vers un lieu de compétition, un animal de performance subit un accident d automobile. D) lorsqu un animal disparaît de son enclos. 33. Si une entreprise exerçant ses activités partout dans le monde s avère incapable de recouvrer une somme d argent pour les marchandises et les services qu elle a vendus dans un pays, à cause d une guerre civile, cette entreprise pourrait demander une indemnité aux termes de son assurance : A) crédit. B) en cas de panne de transmission. C) des frais juridiques. D) Différence dans les conditions. 34. Aux termes d une assurance de garantie prolongée : A) le risque que court l acheteur que la partie ayant émis la garantie n honore pas cette dernière à la suite d une réclamation est transféré. B) le risque que court l acheteur que le produit qu il s est procuré ne soit pas conforme à l usage auquel il est destiné est transféré. C) l acheteur reçoit une garantie écrite que le produit est conforme à l usage auquel il est destiné. D) l assureur s engage à réparer ou à remplacer le produit ou ses composantes défectueuses, sans frais, pendant une période donnée. 35. Au Canada, l assurance Différence dans les conditions n est PAS aussi répandue qu aux États Unis, pour la raison suivante : A) la garantie fournie par les contrats d assurance courants est suffisamment étendue, au Canada, pour répondre à des besoins particuliers. B) il n existe pas, au Canada, de risques inhabituels au point que les contrats d assurance courants ne puissent pas fournir une protection adéquate. C) la plupart des risques présentant des besoins inhabituels du point de vue de l assurance sont pris en charge par des compagnies mères situées aux États-Unis. D) il est plus facile, au Canada, de modifier les contrats d assurance courants pour que la garantie offerte puisse répondre à des besoins particuliers. suite à la page 8...

8 L assurance des frais juridiques couvre, au nom de l assuré, les frais raisonnables engagés : A) lors de poursuites au criminel, si l assuré a tué un cambrioleur et a par la suite été acquitté. B) lorsque l assuré conteste un billet de stationnement. C) lorsque l assuré formule une demande de divorce un mois après s être procuré l assurance. D) par l assuré pour rédiger un testament. 37. En ce qui a trait aux régimes d assurance maladie gouvernementaux, les Canadiens qui voyagent à l extérieur de leur province, mais restent au Canada : A) peuvent constater un impact défavorable, en cas de maladie, car le niveau de protection n est pas nécessairement le même dans toutes les provinces. B) ont droit à la même protection que s ils étaient dans leur province car il existe des ententes de réciprocité dans toutes les provinces. C) sont protégés dans la même mesure étant donné que toutes les provinces doivent se conformer à la loi fédérale sur la santé. D) ne sont pas couverts par le régime d assurance maladie de leur province et doivent se procurer une assurance voyage. 38. Une personne résidant au Canada ne sera pas admissible au régime d assurance maladie gouvernemental si elle a séjourné à l extérieur du pays pendant : A) 60 jours. B) 90 jours. C) 183 jours. D) 365 jours. 39. En assurance voyage médico-hospitalière, une maladie ou blessure imprévue ou imprévisible qui nécessite une attention, un traitement ou des soins médicaux immédiats et non discrétionnaires constitue : A) une urgence médicale. B) un accident. C) une maladie. D) un traitement. 40. Édouard savait qu il souffrait d une maladie cardiaque. Il s est procuré une assurance voyage à un kiosque de l aéroport où l on émet automatiquement les polices, et il est parti en vacances. Pendant qu il était en vacances, il a été victime d une crise cardiaque et a dû être hospitalisé. Il est fort probable que son assurance voyage : A) couvrira le sinistre, étant donné que l on croyait la maladie bien contrôlée. B) ne couvrira pas le sinistre, étant donné que l état de santé d Édouard existait avant que le contrat d assurance ne soit en vigueur. C) couvrira le sinistre, étant donné que l hospitalisation était imprévue et involontaire. D) complétera les prestations qui seront versées au titre du régime d assurance maladie gouvernemental. (2 points chacune = 80 points) suite à la page 9...

9 - 9 - Section B : Questions à développement Choisissez CINQ (5) questions SEULEMENT, de 2 à 8. Question 2. a) Bien que les contrats d assurance des biens prévoyant une garantie tous risques couvrent les glaces faisant partie d un bâtiment, les assurances contre le bris des glaces émises spécifiquement par le biais d un intercalaire distinct sont encore en demande. Donnez des raisons qui expliquent cette demande. b) Exposez brièvement les stipulations de la nature et étendue de l assurance, aux termes d une assurance contre le bris des glaces. c) Identifiez QUATRE (4) exclusions (autres que le risque de guerre) que l on trouve dans une assurance contre le bris des glaces. d) Identifiez QUATRE (4) types de glaces dont on calcule la prime selon le tarif d après le coût. (4 points) (4 points) (8 points) (4 points) Question 3. Pour chacun des cautionnements ci-après, dites dans quel(s) but(s) on émet le cautionnement en question, ainsi que l obligation ou les obligations de chacune des trois parties en cause. a) Cautionnement de soumission b) Cautionnement de bonne fin c) Cautionnement concernant le paiement de la main-d œuvre et des matériaux d) Cautionnement d entretien Question 4. a) La portée de la garantie fournie aux termes de l assurance des chaudières s est élargie pour inclure de nombreux types de machines, en plus des chaudières. Identifiez CINQ (5) autres types de matériel qui sont couverts par cette assurance. b) Expliquez comment l assurance contre le bris des machines s applique en complément d une assurance des biens couvrant des dommages qui ne sont pas couverts par la plupart des contrats d assurance des biens prévoyant une garantie Tous risques. c) Il arrive que la garantie fournie aux termes de l assurance des biens et celle fournie aux termes de l assurance contre le bris des machines se recoupent. Donnez UN (1) exemple de ce genre de cas. Expliquez le processus auquel on a habituellement recours lorsqu un sinistre survient et qu il y a chevauchement de garanties. d) Expliquez brièvement les stipulations de la garantie automatique, prévue aux termes d un contrat d assurance contre le bris des machines, ainsi que les conditions auxquelles est soumise cette garantie. suite à la page 10...

10 Question 5. a) Exposez brièvement les DEUX (2) caractéristiques des pertes indirectes en fonction desquelles ont été conçues les garanties des pertes d exploitation employées en assurance contre le bris des machines. b) Expliquez quelles sont les modalités de garantie, aux termes de chacun des types ci-après de formulaires d assurance des pertes d exploitation, employés en assurance contre le bris des machines. (4 points) i) L assurance des pertes de bénéfice brut formule standard (8 points) ii) L assurance des pertes de bénéfice brut formule étendue (8 points) Question 6. Toutes les polices d assurance aviation comportent certaines définitions importantes. Expliquez quelles sont les principales stipulations de la définition des termes suivants : a) En mouvement (4 points) b) À flot (4 points) c) Passager (4 points) d) Dommages graduels (4 points) e) Rémunération (4 points) Question 7. Un éleveur de bétail est en voie de se procurer une assurance mortalité du bétail pour couvrir un taureau de race pure qu il a acheté pour fins de reproduction. a) Nommez le principal assureur offrant ce genre d assurance, au Canada. (1 point) b) Quelle garantie de base peut-on se procurer? Mentionnez les exclusions particulières, s il y a lieu. c) Quels sont les renseignements dont le rédacteur production aura besoin? (4 points) d) Expliquez les garanties en cas d infertilité que l on peut se procurer. e) En cas de sinistre survenant aux termes de ce type de contrat d assurance, quelles sont les obligations de l assuré? Question 8. a) Nommez CINQ (5) garanties offertes pour couvrir les risques liés à la télévision et au cinéma et précisez le but de chacune d elles. b) Décrivez le fonctionnement du Pool canadien d assurance des risques atomiques. c) Définissez l expression assurance crédit et indiquez QUATRE (4) fonctions de cette garantie. (10 points) suite à la page 11...

11 Section C : Question de mise en application Tous les étudiants doivent répondre à cette question. Question 9. a) En tant qu administrateur des ressources humaines d une entreprise qui embauche régulièrement de nouveaux immigrants, en plus de citoyens canadiens, on vous demande souvent de décrire les garanties offertes par le régime d assurance maladie gouvernemental de votre province. Décrivez à un nouvel employé quels sont les critères d admissibilité, les services couverts et les limites applicables. b) Vos employés voyagent régulièrement à l extérieur du pays pour rendre visite à des amis et des parents. Expliquez brièvement à vos employés en quoi les limites imposées par les régimes d assurance maladie gouvernementaux font en sorte qu ils ont besoin d une assurance voyage médico-hospitalière. Définissez l assurance voyage médico-hospitalière, selon les garanties qu elle fournit et les limitations qui s y appliquent. (10 points) (10 points)

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Remarque : Le présent addenda vise à fournir une explication plus claire et plus précise de

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

Assurance voyage BMO. Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique

Assurance voyage BMO. Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique Assurance voyage BMO Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique Vous pouvez voyager sans tracas Lorsque vous voyagez, vous ne vous attendez pas à perdre vos bagages, à ce

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Le titre de l avenant doit être écrit à la section «Conditions particulières» du contrat d assurance. Quant aux informations requises

Plus en détail

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE 2015 GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE La plupart des travailleurs au Manitoba sont protégés par le régime de la WCB de sorte que, en cas de blessure ou de maladie attribuable au travail, ils reçoivent

Plus en détail

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4.

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4. APPENDICE «m» régime d assurance salaire en cas d invalidité de longue durée 1. Hydro-Québec Date de mise en vigueur : 1 er janvier 1977 Ce document est publié à titre d information et ne constitue pas

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

C120 : Les rudiments de l appréciation du risque

C120 : Les rudiments de l appréciation du risque Spécimen de questionnaire d examen C120 : Les rudiments de l appréciation du risque IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections Assistance voyage Plus Bien connaître vos protections Table des matières 01 Vous planifiez un voyage? 02 Comment pouvons-nous vous aider? 05 Avant de partir? Assistance voyage d urgence partout dans le

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

L assurance, un élément important de votre plan financier

L assurance, un élément important de votre plan financier ASSURANCE CRÉDIT L assurance, un élément important de votre plan financier En tant qu entrepreneur, il est important d établir un bon plan financier afin d avoir une vue objective de l évolution de votre

Plus en détail

Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014. Assurance pour les projets de construction

Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014. Assurance pour les projets de construction Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014 Assurance pour les projets de construction Agenda Assurance chantier Assurance wrap-up Autres assurances Cautionnement

Plus en détail

- 2 - 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est :

- 2 - 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est : Spécimen de questionnaire d examen CET EXAMEN PORTE SUR LA MATIÈRE CONTENUE DANS LES DEUX COURS SUIVANTS : C12 : L assurance des biens et C12 : L assurance des biens, 1 re partie IMPORTANT : Vous disposez

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail

Frais généraux du Professionnel

Frais généraux du Professionnel ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux du Professionnel Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux

Plus en détail

Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA. Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada

Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA. Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada Protéger vos proches Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA Régime 2015 Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada Offerts par Co-operators, compagnie d assurance-vie Régimes d

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections Garanties facultatives d assurance vie et DMA Bien connaître vos protections Protégez-vous et vos proches grâce aux garanties facultatives d assurance vie et de décès et mutilation accidentels. Voyez comment

Plus en détail

LA CREATION D ENTREPRISE & LA REPRISE D UNE ENTREPRISE LE POINT SUR LES ASSURANCES. Une affaire de Spécialistes!

LA CREATION D ENTREPRISE & LA REPRISE D UNE ENTREPRISE LE POINT SUR LES ASSURANCES. Une affaire de Spécialistes! LA CREATION D ENTREPRISE & LA REPRISE D UNE ENTREPRISE LE POINT SUR LES ASSURANCES Une affaire de Spécialistes! 1 Le point sur les assurances L assurance des biens de l entreprise L assurance de Responsabilité

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise Paul a 38 ans et il touche une rémunération nette de 60 000 $ par année. Il est sur le point de tomber et de subir une blessure grave au cou ainsi que de devoir se retirer des affaires cette blessure lui

Plus en détail

REGIME D'ASSURANCE SANTE (ADMISSIBILITE)

REGIME D'ASSURANCE SANTE (ADMISSIBILITE) REGIME D'ASSURANCE SANTE (ADMISSIBILITE) Afin de participer à nos régimes d assurance, vous devez être un membre d ERO/RTO qui réside au Canada de façon permanente. Les tableaux suivants démontrent qui

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

SPÉCIMEN. assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES. 1. Définitions générales...2. 2. Entrée en vigueur da la garantie...

SPÉCIMEN. assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES. 1. Définitions générales...2. 2. Entrée en vigueur da la garantie... assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES 1. Définitions générales...2 2. Entrée en vigueur da la garantie...2 3. Fin de la garantie...3 4. Prestation d'assurance...3 5. Prestation vie

Plus en détail

Frais généraux de La PME

Frais généraux de La PME ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux de La PME Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux de La

Plus en détail

ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances

ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances P 214 Décembre 2009 Centre de documentation et d information de l assurance ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances Ce tableau aide-mémoire décrit les principaux risques auxquels sont

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente AccepTV 1. Préambule Les présentes conditions générales de vente détaillent les droits et obligations de la société AccepTV et de son client (ci-après le «Client») dans le

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

GARANTIES D ASSURANCE COLLECTIVE (ADMISSIBILITÉ)

GARANTIES D ASSURANCE COLLECTIVE (ADMISSIBILITÉ) GARANTIES D ASSURANCE COLLECTIVE (ADMISSIBILITÉ) Afin de participer à nos régimes d assurance, vous devez être un membre d ERO/RTO qui réside au Canada de façon permanente et assuré au titre d'un régime

Plus en détail

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable Page 1 de 5 Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable La présente annexe est une annexe à l acte de prêt hypothécaire intervenu en date du devant M e (l «Acte») entre : (l

Plus en détail

Assurance voyage de protection contre les risques

Assurance voyage de protection contre les risques Définitions Le terme «personne admissible», lorsqu utilisé dans la présente police, réfère à un membre du titulaire de la police qui est un résident permanent du Canada. Les prestations au retour au lieu

Plus en détail

Assurance vie permanente. Avantage simplifié Pour les personnes de 40 à 80 ans, sans examen médical

Assurance vie permanente. Avantage simplifié Pour les personnes de 40 à 80 ans, sans examen médical Assurance vie permanente Avantage simplifié Pour les personnes de 40 à 80 ans, sans examen médical Avantage simplifié Jusqu à 100 000 $ 1 d assurance vie par assuré, sans examen médical Avantage simplifié

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Assurance vie permanente. Horizon 50+ pour les personnes de 50 à 75 ans, sans examen médical

Assurance vie permanente. Horizon 50+ pour les personnes de 50 à 75 ans, sans examen médical Assurance vie permanente Horizon 50+ pour les personnes de 50 à 75 ans, sans examen médical Horizon 50+ Jusqu à 20 000 $ d assurance vie, sans examen médical Avec Horizon 50+, une assurance vie permanente

Plus en détail

ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE

ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE L assurance annulation de voyage s adresse aux personnes bénéficiant de la garantie d assurance voyage avec assistance de SSQ. Causes pouvant entraîner des frais admissibles

Plus en détail

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier Protection du revenu Assurance invalidité Série Pilier Les conséquences d une invalidité peuvent être dévastatrices. Votre capacité à gagner un revenu est la base de votre avenir financier et votre actif

Plus en détail

Régime d assurance invalidité

Régime d assurance invalidité Régime d assurance invalidité Caractéristiques du régime d assurance invalidité parrainé par l AMQ* Assureur : Admissibilité : Période d assurance : Période d indemnisation : Indemnité mensuelle maximale

Plus en détail

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC 1. COMMENT PEUT ON OBTENIR DES REMISES DE LA CARTE CARTOMOBILE?

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Ottawa, le 7 janvier 2014 MÉMORANDUM D13-3-13 EN RÉSUMÉ Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Les modifications supplémentaires liées à la

Plus en détail

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes AVIS IMPORTANT AU CONSOMMATEUR N o du préavis : Le N o du préavis est le même que celui de la proposition. Ne mettez pas fin à votre contrat

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

L assurance-vie temporaire de la Great-West

L assurance-vie temporaire de la Great-West L assurance-vie temporaire de la Great-West Une protection transformable, souple et rentable Il s agit de vos besoins Transformation en une protection temporaire plus longue Si vous choisissez une police

Plus en détail

taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie

taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie en vigueur en juin 2013 NOS BUREAUX PRINCIPAUX 644, rue Main, C.P. 220 Moncton (N.-B.) E1C 8L3 230, avenue Brownlow, Dartmouth C.P.

Plus en détail

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Questionnaire à l intention des gens nouvellement arrivés au Canada Questions 1. Quel est le statut de résidence

Plus en détail

VU Manuvie spécimen de contrat

VU Manuvie spécimen de contrat VU Manuvie spécimen de contrat Garantie assurance temporaire (GAT) Le présent spécimen de contrat vous est fourni à titre purement informatif. Il ne constitue pas un contrat valide ni une offre d assurance.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE 2. ACCEPTATION DE PROPOSITION ET BONS DE COMMANDE

CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE 2. ACCEPTATION DE PROPOSITION ET BONS DE COMMANDE CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE Aux présentes, le terme «Vendeur» représente Opal-RT Technologies et «Acheteur» représente l acquéreur de la proposition et l émetteur

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

La Lettre express. L assurance responsabilité des membres de comités de retraite

La Lettre express. L assurance responsabilité des membres de comités de retraite Le 1 er décembre 2010 L assurance responsabilité des membres de comités de retraite Les membres votants des comités de retraite sont solidairement responsables de l administration du régime de retraite.

Plus en détail

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente?

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente? La force du nombre Depuis plusieurs années, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise afin d offrir les meilleurs avantages possibles

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE et LE GOUVERNEMENT DU CANADA, ci-après désignés

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT!

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT! Protecteur des spécialistes de l industrie automobile PROGRAMME NOUS avons le D ASSURANCE qu il vous FAUT! MERCURE PROGRAMME D ASSURANCE COMMERCIALE MERCURE VOS PROTECTEURS Mercure, c est plus qu une simple

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Allianz Energies Renouvelables

Allianz Energies Renouvelables Allianz Energies Renouvelables Découvrez une solution globale qui couvre l ensemble des risques portant sur les installations spécifiques aux nouvelles énergies. Capteurs solaires, éoliennes, installations

Plus en détail

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Garantie optionnelle Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Renseignements importants concernant votre assurance Demande de renseignements auprès du service à la clientèle - Veuillez

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

Conditions particulières assurance habitation SNPS

Conditions particulières assurance habitation SNPS Conditions particulières assurance habitation SNPS Compagnie d assurance: Conditions Générales: VIVIUM VIVIUM HOME SOLUTIONS Vous pouvez consulter les conditions générales en utilisant le lien suivant

Plus en détail

ASSURANCE ACCIDENTS L ASSOCIATION D ASSURANCES DU BARREAU CANADIEN

ASSURANCE ACCIDENTS L ASSOCIATION D ASSURANCES DU BARREAU CANADIEN Le régime d assurance est souscrit auprès de la compagnie d assurance vie Manufacturers (Financière Manuvie) ASSURANCE ACCIDENTS L ASSOCIATION D ASSURANCES DU BARREAU CANADIEN 07.2005 4 PLAN D ASSURANCE

Plus en détail

Temporaire Pure à 100 ans. Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide.

Temporaire Pure à 100 ans. Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide. Temporaire Pure à 100 ans Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide. 1. DÉFINITIONS Par vous et votre, nous entendons la personne qui est titulaire

Plus en détail

Assurance Pension alimentaire. Protection pour garantir à vos proches un versement mensuel en cas de décès ou d invalidité

Assurance Pension alimentaire. Protection pour garantir à vos proches un versement mensuel en cas de décès ou d invalidité Assurance Pension alimentaire Protection pour garantir à vos proches un versement mensuel en cas de décès ou d invalidité Assurance pension alimentaire Une solution abordable qui permet à la famille de

Plus en détail

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS NOTE AU LECTEUR Le Programme d application de la garantie de est entré en vigueur le 7 septembre 2012 (2012, G.O. 1, 1111).

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS.

SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS. BMW Financial Services BMW Insurance Le plaisir de conduire SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS. LES SOLUTIONS D ASSURANCE DE BMW FINANCIAL SERVICES. Le plaisir est aussi une question d assurance. Faites confiance

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE POLITIQUE ÉTABLISSANT LES CRITÈRES DU CRÉDIT COMPENSATOIRE AUX PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES SITUÉS DANS LE PARC INDUSTRIEL RÉGIONAL ET ACQUIS DE LA MRC DE MASKINONGÉ QUI AGIT À TITRE DE RÉGIE EN VERTU DE

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT ARTICLE 1 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE DIRECTIVE Dans le but d obtenir un rendement maximum des sommes que le Collège impute aux divers postes budgétaires «Frais de transport»,

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Informations aux clients et (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Edition 01.2011 Informations aux clients Informations aux clients Ce que vous devriez savoir à propos

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales Package AON Pertes d exploitation Conditions générales Des dispositions complémentaires relatives aux conditions générales Package AON figurent également aux pages suivantes : Dispositions communes Lexique

Plus en détail

Conditions générales Edition 01.01.2013. Assistance Home

Conditions générales Edition 01.01.2013. Assistance Home Conditions générales Edition 01.01.2013 Assistance Home Les présentes conditions générales déterminent les prestations d assistance garanties et fournies par EUROP ASSISTANCE (Suisse) SA et assurées par

Plus en détail

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE L indemnisation pour dommages matériels EN CAS de DÉLIT DE FUITE À la suite d une collision, vous pourriez vous retrouver sans protection, en cas de délit de fuite de l autre conducteur. Si une telle situation

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

relevés d assurances collectives

relevés d assurances collectives Assurances collectives Tout sur les relevés d assurances collectives Mieux-être : Un objectif gagnant. Relevés d assurances collectives Bonjour. Aider vos clients à gérer leur régime d assurances collectives

Plus en détail

Comment assurer son entreprise : Droits et obligations. Animé par : Maître Emmanuel ERGAN, Avocat Monsieur Yves BRILLET, Groupama

Comment assurer son entreprise : Droits et obligations. Animé par : Maître Emmanuel ERGAN, Avocat Monsieur Yves BRILLET, Groupama Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 5 et 6 octobre 2006 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Comment assurer son entreprise : Droits et obligations Animé par : Maître Emmanuel ERGAN,

Plus en détail

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées. Addenda de juillet 2007

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées. Addenda de juillet 2007 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de juillet 2007 (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Leçons 1 à 10 : De nombreux changements on été apportés à des notes

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Conditions Générales Lemaire Informatique au 01 Janvier 2016

Conditions Générales Lemaire Informatique au 01 Janvier 2016 Article 1 : Définitions Lemaire Informatique est situé à 1741 Cottens route des Vulpillières 22. Lemaire Informatique fournit toute prestation de service en relation avec les nouvelles technologies (informatique,

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION NOTICE D INFORMATION AVANTAGE PERSONNEL SANS FRAIS POUR VOUS SANS EXAMEN MÉDICAL SANS QUESTIONNAIRE DE SANTÉ ACCEPTATION GARANTIE 500 de protection sans frais en cas de décès accidentel + jusqu à 120 000

Plus en détail

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations Objet : Information concernant l assurance «voyages officiels» des agents, experts et autres personnes voyageant à la charge des budgets de l Organisation PREAMBULE

Plus en détail