Désherbage maïs. Synthèse Présentation des essais. Le protocole

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole"

Transcription

1 Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés par ARVALIS. L objectif principal est de travailler sur la thématique de «l après acétochlore» et d évaluer des stratégies efficaces dans les conditions de semis précoces (stratégies de pré-levée ou de post-levée précoce) dans un contexte de pression graminées conséquente. Il s agit aussi de renforcer nos acquisitions de références sur les produits récemment homologués sur ces créneaux de désherbage en association. Afin de comparer l efficacité globale des différentes stratégies, une modalité de post-levée «classique» est conservée. Nous rappelons que les modalités testées dans ce réseau ne sont pas des recommandations, ceci est particulièrement vrai pour les «mélanges triple» qui ont été testés (risque de phyto-toxicité). Présentation des essais Arvalis CDPM 85 Chambre d agriculture 16 Chambre d agriculture 17 Chambre d agriculture 79 Chambre d agriculture 85 Chambre d agriculture 86 FD CETA 17 2 essais Le protocole Pré-levée DUAL GOLD S 1,2 L + ADENGO 1,5 L DAKOTA P 4 L ADENGO 1,5 L + ATIC AQUA 2 L Post-levée précoce - 1 à 2 F ISARD 0,8 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L DUAL GOLD 1 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L ISARD 1,2 L + CALLISTO 0,3 L + PAMPA 0,3 L + PEAK 8 g ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L CAMIX 2,5 L + PAMPA 0,3 L + PEAK 8 g ISARD 1 L + MONSOON 1 L DUAL GOLD 1,2 L + MONSOON 1 L ISARD 1 L + MONSOON 1 L + CADELI 0,5 L (option véronique) Post-levée CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g Attention : non préconisés, risque de phyto-toxicité Rattrapage : Callisto 0,5 L + Pampa 0,5 L + Peak 10 g SOMMAIRE Graminées : page 2 Dicotylédones : page 4

2 Trois essais (Arvalis, CA 86 Centre Ouest et CETA 17) ont été semés très tôt, dont un vraiment très tôt (CA 86 Centre Ouest), le 28 mars. La pré-levée a été faite en même temps, entre le 1 er et le 9 avril, juste avant ou juste après un épisode pluvieux : une dizaine de mm sur la façade atlantique et 25 à 30 mm plus à l est de la région. Ensuite, un temps très sec s est installé pendant une vingtaine de jours. Cinq essais ont été semés du 10 au 16 avril (CA 16, CA 17, CA 79, CA 85, CA 86 Sud). Là les produits de prélevée ont certes été appliqués sur des sols secs en surface, mais dans les 5-6 jours suivants, un épisode pluvieux a amené 25 à 30 mm d eau. Par la suite, durant un mois il y a eu des pluies régulières et soutenues. L essai CDPM 85 a été semé plus tardivement, le 5 mai. Les produits de pré-levée ont été appliqués entre 2 épisodes pluvieux marqués. Du point de vue agronomique, la période des semis a été caractérisée par : - des préparations du sol difficiles après des récoltes tardives et un hiver très doux et très pluvieux, - des semis dans un lit de semences plutôt grossier et «gras», - de bonnes levées en raison des pluies régulières après les semis, - de très bons positionnements des herbicides à action racinaire que ce soit en post-semis ou en post-levée précoce grâce aux pluies régulières. Graminées Programmes en post-semis / pré-levée : Les produits de pré-levée ont été bien positionnés compte tenu des pluies régulières du printemps. Ces produits ont eu une très bonne efficacité dès le départ. Les produits à base de pendiméthaline ont bien fonctionné cette année, on note cependant une supériorité avec l association ADENGO 1,5 L + DUAL GOLD SAFENEUR 1,2 L surtout sur sétaires. En moyenne, les notes 30 jours après le 1 er rattrapage sont acceptables. Elles se sont cependant dégradées à la faveur des montées de température en juin, plus particulièrement pour les situations suivantes : - très forte pression des graminées, - semis très précoces. Dans ces situations, un 2 ème rattrapage était nécessaire. 2

3 Programmes en post-levée précoce : Les programmes de post-levée précoce ont donné de bons résultats au départ. Les efficacités étaient équivalentes à la prélevée. Cette année, le temps de recouvrement des inter-rangs a été très long et la persistance de ces programmes n a pas été suffisante. 30 jours après le rattrapage, les résultats sont tout juste acceptables hormis l association DUAL GOLD SAFENEUR 1 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L qui a donné les meilleurs résultats. Attention, ce programme est à réserver aux parcelles les plus sales car il présente un risque de phyto-toxicité tout comme les associations ISARD/ADENGO/PAMPA et ISARD/CALLISTO/PAMPA/PEAK. Les associations avec de l ISARD donnent de bons résultats au départ, mais la persistance de ces programmes est moins bonne que les autres associations. Dans les situations de semis très précoces ou à très forte pression de graminées, il aurait fallu faire comme pour la pré-levée 2 rattrapages. Programme 2 passages en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) : Nous n arrivons pas à maîtriser les relevées des graminées avec un double passage en post-levée. 30 jours après le deuxième passage, nous avons une note d efficacité moyenne de 5.1 (8 essais). Pour que cette stratégie fonctionne, il faudrait faire 3 passages au moins et un temps de recouvrement des inter-rangs rapide. 3 3

4 Dicotylédones Les chénopodes et les morelles : Les chénopodes et les morelles sont plutôt faciles à gérer. Tous les produits de pré-levée ont bien fonctionné. Avec les rattrapages on est proche de 100 % d efficacité. Comme pour la pré-levée, les rattrapages permettent de parfaire le travail lorsque les produits de post-levée précoce n arrivent pas à contrôler tous les chénopodes et morelles. La double application en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) donne de bons résultats sur ces dicotylédones. Les mercuriales : Programmes en post-semis / pré-levée : Les produits de pré-levée sont à peine suffisants. Avec les rattrapages, les résultats sont satisfaisants pour les associations ADENGO + ATIC AQUA et ADENGO + DUAL GOLD SAFENEUR. La modalité avec le DAKOTA P est un peu inférieure. 4

5 Programmes en post-levée précoce : L efficacité des différents programmes de post-levée précoce non rattrapés n est pas égale. Cependant, tous les programmes ont permis de gérer un minimum les mercuriales et ont facilité les rattrapages qui ont pu être faits sur des mercuriales jeunes. Tous les programmes testés une fois rattrapés ont donné satisfaction. Au final, on observe peu de différences entre eux. Les efficacités de la post-levée précoce sont meilleures sur mercuriales que celles de la pré-levée. Programme 2 passages en post-levée : Si le premier passage de la post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) est fait sur des plantes jeunes, les résultats sont bons. Il faudra par la suite gérer les relevées qui seront certes sans incidence de nuisibilité, mais ce seront des plantes qui donneront des graines. 5

6 Les renouées des oiseaux : Programmes en post-semis / pré-levée : Nous avions un seul essai avec cette problématique cette année. Les programmes rattrapés ont donné satisfaction car la pré-levée a permis de maitriser les premières levées. Si nous avons un échec de la prélevée, cette plante n est pas rattrapable par la suite avec CALLISTO + PAMPA seuls. Il faut très fortement les renforcer pour essayer d avoir des notes acceptables, ce qui n est pas garanti, et surtout intervenir sur des plantes très jeunes (cotylédons à 1 feuille maximum). Programmes en post-levée précoce : Les résultats, même avec un rattrapage, sont tout juste acceptables hormis pour les modalités associant de l ADENGO. Si l efficacité de la post-levée précoce n est pas au moins égale à 5, par la suite les produits de rattrapage sont mis en défaut. Comme pour les mercuriales, les T1 doivent être faits sur des plantes très jeunes (cotylédon à 1 feuille) pour pouvoir gérer par la suite plus facilement les rattrapages. 6

7 Programme 2 passages en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) : Ce programme est efficace sur renouées des oiseaux si les applications sont faites sur adventices peu développées. Document réalisé par les conseillers en productions végétales des Chambres d agriculture de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vendée et Vienne avec les résultats des essais de l ensemble des partenaires du réseau de désherbage maïs : Décembre

PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE FRANCE - CENTRE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions

PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE FRANCE - CENTRE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE RANCE - CENTRE Maïs Variétés et Interventions Avant-propos Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre

Plus en détail

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements.

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements. Bilan campagne 2014 flore adventice, perspectives réduction d usage s herbicis et limitation l impact s traitements. Depuis 2013, afin mieux répondre aux objectifs du plan ECOPHYTO, la problématique gestion

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

La flore adventice du maïs (Réf. Nationales)

La flore adventice du maïs (Réf. Nationales) Un réseau d essais en partenariat Plus de 0 années en réseau mutualisés : 00 à 50 essais par an Objectifs : - identifier les nouvelles flores, - valider de nouvelles stratégies en désherbage classique,

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

DESHERBAGE SUD OUEST 2011 DESHERBAGE MAÏS 2011

DESHERBAGE SUD OUEST 2011 DESHERBAGE MAÏS 2011 DESHERBAGE MAÏS 2011 Caractérisation du réseau 2011 Partenaires Aquitaine CA 24 CA 33 CA 40 CA 47 Sodepac GrCeta sfa RESEAU DESHERBAGE 2011 SUD OUEST 17 ESSAIS REGROUPES Partenaires Midi- Pyrénées CA 09

Plus en détail

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004 Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies Présentation

Plus en détail

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert.

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. Sam Chauvette agronome, M. Sc. Chargé de projet productions végétales et fruitières

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Journées Résultats Techniques Maïs Novembre 2013 DESHERBAGE MAÏS Journées Résultats Techniques Journées Maïs Résultats Novembre Techniques 2013 Maïs Novembre 2013 HRAC Mode d'action biochimique Familles

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin

Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin Exploitant : Bosson Christophe Lieu : Aire-la-Ville Parcelle : vers chez Zyssel Caractéristique : En non labour depuis 2003 avec comme principaux

Plus en détail

Actualités du maïs 2013

Actualités du maïs 2013 Marie Henaut Actualités du maïs 2013 Protection du maïs contre les ravageurs du sol 2012 CRUISER 350 Sauf lignée mâle CHEYENNE FORCE 1,5 G (Téfluthrine) 1 année sur 3 BELEM 0.8MG (Cyperméthrine) Situation

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau Maxime Duvivier Le réseau d essais fongicides wallons Tester différents schémas de protection Mesurer l efficacité de programmes fongicides Valider les avis émis par le Cadco Participer à la création d

Plus en détail

Désherbage maïs. Comment utiliser les nouveautés, quelles préconisations?

Désherbage maïs. Comment utiliser les nouveautés, quelles préconisations? Désherbage maïs Comment utiliser les nouveautés, quelles préconisations? Partenaires Aquitaine CA CA CA CA Maïsadour Sodepac GrCeta sfa RESEAU DESHERBAGE SUD OUEST ESSAIS REGROUPES Partenaires Midi- Pyrénées

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Désherbage maïs : les stratégies en Poitou-Charentes et principaux. résultats Réunion technique 12/02/2015 Céline DRILLAUD

Désherbage maïs : les stratégies en Poitou-Charentes et principaux. résultats Réunion technique 12/02/2015 Céline DRILLAUD Désherbage maïs : les stratégies en Poitou-Charentes et principaux résultats Réunion technique 12/02/2015 Céline DRILLAUD La clé d entrée : la flore adventice G Dc Dd V Quelles adventices? + Panic, Sétaires,

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

BULLETIN DE VEILLE. Bilan de saison La tomate de serre. Volume 4, Numéro 12 Le 10 février 2012

BULLETIN DE VEILLE. Bilan de saison La tomate de serre. Volume 4, Numéro 12 Le 10 février 2012 BULLETIN DE VEILLE Volume 4, Numéro 12 Le 10 février 2012 En ligne : www.cqh.ca Bilan de saison La tomate de serre Ce bilan de saison récapitule les différentes tendances de prix pour la tomate de serre

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS

GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS L objectif de cet essai est de tester différents mélanges de semences provenant de plusieurs fournisseurs de «gazons fleuris» servant à végétaliser

Plus en détail

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE SOMMAIRE ENJEUX EN MATIERE DE PREVENTION ETAT DES LIEUX : ENSEIGNEMENTS DE L ETUDE «ERGOSPACE» EVOLUTION REGLEMENTAIRE EXEMPLE DANOIS ACTIONS ENGAGEES ENJEUX - 1 Le

Plus en détail

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Mauvaises herbes Introduction gramoxone entre les rangs sarclages manuels : 500$ à 1,000$ par

Plus en détail

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Rapport sur les progrès avril 2015 Activité 17, Pomme de terre 16 L azote pour l amélioration de la récolte, de la qualité et de la rentabilité

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Service Agronomie, Territoire et Equipement Cette plaquette fait partie du guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe dans un ensemble cohérent et global les

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier.

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS ÉLECTROTECHNIQUE LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS Electrotechnique Thème 8 : la gestion des coûts THEME 8 :

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

Désherbage du tournesol Choisir son programme pour limiter la concurrence des adventices. RTR Tournesol Janvier 2013

Désherbage du tournesol Choisir son programme pour limiter la concurrence des adventices. RTR Tournesol Janvier 2013 Désherbage du tournesol Choisir son programme pour limiter la concurrence des adventices 1 Contrôler l enherbement : une nécessité pour limiter la nuisibilité 16 14 12 Le Tournesol est une culture sensible

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS 1 DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN MARC THIZY JUSTINE LAGREVOL Journée ARRA Eau et Agriculture 5 Novembre 2013 Le Bassin

Plus en détail

Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale

Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Programme de Promotion de Coton Biologique

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Expérience de la restauration écologique de sites sensibles dans les Pyrénées Paul Laurent 1 Résumé

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais Raisonner l itinéraire betterave Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais 203/204 2 La campagne 203 3 Un printemps exceptionnellement froid Un été "mi-figue mi-raisin" Les températures glaciales accompagnées

Plus en détail

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page.

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine CROS du 19 septembre 2013, Villenave d'ornon L élaboration du BSV en résumé Quelques chiffres

Plus en détail

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route.

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route. La Chambre d Agriculture vous accompagne dans la réussite de votre projet Première étape Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel

Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel Combien de cell-packs ai-je vendus au printemps dernier et quel a été mon prix moyen? À qui ai-je vendu des poinsettias roses et combien chacun de

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

Gestion intégrée des adventices dans les systèmes de culture

Gestion intégrée des adventices dans les systèmes de culture Gestion intégrée des adventices dans les systèmes de culture Enjeux résoudre les problèmes de flore «difficile» limiter les risques de sélection de résistance résoudre les problèmes induits par les changements

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application 1 Maîtriser la qualité de pulvérisation en bas volume pour gagner en efficacité Mathilde LHEUREUX Ingénieur conseil Chambre d Agriculture

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC SEPTEMBRE 2008 1. Introduction L étude avait pour but de comparer avec le plus de précision possible l efficacité des pneus d hiver

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière PROGRAMME D APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE EN RÉGION 2007-2008 Essai de paillis de plastique biodégradable Rapport final Mars 2008 Modifié le 3 juillet 2008 Daniel Bergeron,

Plus en détail

Notice Tarot. DuPont Tarot. Tarot. La bonne carte le plus tôt possible

Notice Tarot. DuPont Tarot. Tarot. La bonne carte le plus tôt possible Notice Tarot DuPont Tarot Tarot La bonne carte le plus tôt possible Les semis de maïs se font de plus en plus tôt, ce qui permet de réduire la dépendance de la culture aux conditions climatiques estivales

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

Champagne Yonne Tél

Champagne Yonne Tél Institut Technique de la Betterave Champagne Yonne Tél. 03 26 61 85 61 e-mail : itb51@itbfr.org Note d'information régionale du 26 mai 2016 SITUATION BETTERAVIERE Depuis début mai, une reprise de croissance

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Désherbage des betteraves 2013

Désherbage des betteraves 2013 ANALYSER La betterave est très sensible à la concurrence des adventices du semis à la couverture du sol. Le bon contrôle des adventices durant cette période est primordial et représente un poste important

Plus en détail

Actualités Protéagineux

Actualités Protéagineux Actualités Protéagineux Variétés pois de printemps Désherbage/Fongicides Actualités économiques Fabienne BOIZET Variétés pois d hiver Dates de semis optimales * Isard = ancienne variété référence (< rdt

Plus en détail

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011 Impact du changement climatique sur l'organisation du travail dans les exploitations agricoles : une analyse des jours agronomiquement disponibles (JAD) A. Joannon, C. Barbeau, G. Barbeau, V. Hallaire,

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F

Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F NOTE DU LCSQA Métrologie Assurance Qualité : Intercomparaison des stations de mesures Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F F. MARLIERE (LCSQA/INERIS) Personnes

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

INCORPORATION DE DECHETS VERTS COMPOSTES DANS DES MASSIF DE PRINTEMPS

INCORPORATION DE DECHETS VERTS COMPOSTES DANS DES MASSIF DE PRINTEMPS INCORPORATION DE DECHETS VERTS COMPOSTES DANS DES MASSIF DE PRINTEMPS 1 MATERIEL VEGETAL : 2 TRAITEMENTS Anthémis: argyranthemum blanc Sté S et G Verveines: verbena coloris mélangés Sté Fischer ❶ Témoin

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM ÉDITION SOYA LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NOUS NE SOMMES PAS VOTRE ENTREPRISE TYPIQUE DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À

Plus en détail

Analyse d un d réseau d essaisd

Analyse d un d réseau d essaisd Analyse d un d réseau d essaisd «variétés» Exemple du réseau «variétés de blé tendre d hiver (BTH)» François PIRAUX Arvalis Institut du végétal Séminaire méta-analyse 13 juin 2013 1 Plan Définition et

Plus en détail

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet La gestion de l enherbement en maraîchage biologique Une réalisation du Projet Union européenne - Fonds Européen de Développement Régional Europese Unie - Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Gestion

Plus en détail

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience 1. Situation de départ Utilisation de l outil intranet pour l ensemble du personnel dans 2 cadres différents : - Intranets

Plus en détail

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 %

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 % Maïs fourrage : préconisations des variétés pour les semis 2016 Voici une partie des résultats 2015 du réseau variétés maïs ARVALIS UFS ainsi que les choix variétaux des séries fourrage très précoce à

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.297/PFA/6 297 e session Conseil d administration Genève, novembre 2006 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION SIXIÈME QUESTION À

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Désherbage blé tendre

Désherbage blé tendre Désherbage blé tendre Synthèse 2013 Une campagne 2013 à oublier rapidement! Pour réussir les désherbages céréales : combiner l agronomie et l association de matières actives une règle d or difficile à

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE Maïs Variétés et Interventions AVANT-PROPOS Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre gamme «Choisir

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail