Désherbage maïs. Synthèse Présentation des essais. Le protocole

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole"

Transcription

1 Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés par ARVALIS. L objectif principal est de travailler sur la thématique de «l après acétochlore» et d évaluer des stratégies efficaces dans les conditions de semis précoces (stratégies de pré-levée ou de post-levée précoce) dans un contexte de pression graminées conséquente. Il s agit aussi de renforcer nos acquisitions de références sur les produits récemment homologués sur ces créneaux de désherbage en association. Afin de comparer l efficacité globale des différentes stratégies, une modalité de post-levée «classique» est conservée. Nous rappelons que les modalités testées dans ce réseau ne sont pas des recommandations, ceci est particulièrement vrai pour les «mélanges triple» qui ont été testés (risque de phyto-toxicité). Présentation des essais Arvalis CDPM 85 Chambre d agriculture 16 Chambre d agriculture 17 Chambre d agriculture 79 Chambre d agriculture 85 Chambre d agriculture 86 FD CETA 17 2 essais Le protocole Pré-levée DUAL GOLD S 1,2 L + ADENGO 1,5 L DAKOTA P 4 L ADENGO 1,5 L + ATIC AQUA 2 L Post-levée précoce - 1 à 2 F ISARD 0,8 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L DUAL GOLD 1 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L ISARD 1,2 L + CALLISTO 0,3 L + PAMPA 0,3 L + PEAK 8 g ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L CAMIX 2,5 L + PAMPA 0,3 L + PEAK 8 g ISARD 1 L + MONSOON 1 L DUAL GOLD 1,2 L + MONSOON 1 L ISARD 1 L + MONSOON 1 L + CADELI 0,5 L (option véronique) Post-levée CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g Attention : non préconisés, risque de phyto-toxicité Rattrapage : Callisto 0,5 L + Pampa 0,5 L + Peak 10 g SOMMAIRE Graminées : page 2 Dicotylédones : page 4

2 Trois essais (Arvalis, CA 86 Centre Ouest et CETA 17) ont été semés très tôt, dont un vraiment très tôt (CA 86 Centre Ouest), le 28 mars. La pré-levée a été faite en même temps, entre le 1 er et le 9 avril, juste avant ou juste après un épisode pluvieux : une dizaine de mm sur la façade atlantique et 25 à 30 mm plus à l est de la région. Ensuite, un temps très sec s est installé pendant une vingtaine de jours. Cinq essais ont été semés du 10 au 16 avril (CA 16, CA 17, CA 79, CA 85, CA 86 Sud). Là les produits de prélevée ont certes été appliqués sur des sols secs en surface, mais dans les 5-6 jours suivants, un épisode pluvieux a amené 25 à 30 mm d eau. Par la suite, durant un mois il y a eu des pluies régulières et soutenues. L essai CDPM 85 a été semé plus tardivement, le 5 mai. Les produits de pré-levée ont été appliqués entre 2 épisodes pluvieux marqués. Du point de vue agronomique, la période des semis a été caractérisée par : - des préparations du sol difficiles après des récoltes tardives et un hiver très doux et très pluvieux, - des semis dans un lit de semences plutôt grossier et «gras», - de bonnes levées en raison des pluies régulières après les semis, - de très bons positionnements des herbicides à action racinaire que ce soit en post-semis ou en post-levée précoce grâce aux pluies régulières. Graminées Programmes en post-semis / pré-levée : Les produits de pré-levée ont été bien positionnés compte tenu des pluies régulières du printemps. Ces produits ont eu une très bonne efficacité dès le départ. Les produits à base de pendiméthaline ont bien fonctionné cette année, on note cependant une supériorité avec l association ADENGO 1,5 L + DUAL GOLD SAFENEUR 1,2 L surtout sur sétaires. En moyenne, les notes 30 jours après le 1 er rattrapage sont acceptables. Elles se sont cependant dégradées à la faveur des montées de température en juin, plus particulièrement pour les situations suivantes : - très forte pression des graminées, - semis très précoces. Dans ces situations, un 2 ème rattrapage était nécessaire. 2

3 Programmes en post-levée précoce : Les programmes de post-levée précoce ont donné de bons résultats au départ. Les efficacités étaient équivalentes à la prélevée. Cette année, le temps de recouvrement des inter-rangs a été très long et la persistance de ces programmes n a pas été suffisante. 30 jours après le rattrapage, les résultats sont tout juste acceptables hormis l association DUAL GOLD SAFENEUR 1 L + ADENGO 1,5 L + PAMPA 0,3 L qui a donné les meilleurs résultats. Attention, ce programme est à réserver aux parcelles les plus sales car il présente un risque de phyto-toxicité tout comme les associations ISARD/ADENGO/PAMPA et ISARD/CALLISTO/PAMPA/PEAK. Les associations avec de l ISARD donnent de bons résultats au départ, mais la persistance de ces programmes est moins bonne que les autres associations. Dans les situations de semis très précoces ou à très forte pression de graminées, il aurait fallu faire comme pour la pré-levée 2 rattrapages. Programme 2 passages en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) : Nous n arrivons pas à maîtriser les relevées des graminées avec un double passage en post-levée. 30 jours après le deuxième passage, nous avons une note d efficacité moyenne de 5.1 (8 essais). Pour que cette stratégie fonctionne, il faudrait faire 3 passages au moins et un temps de recouvrement des inter-rangs rapide. 3 3

4 Dicotylédones Les chénopodes et les morelles : Les chénopodes et les morelles sont plutôt faciles à gérer. Tous les produits de pré-levée ont bien fonctionné. Avec les rattrapages on est proche de 100 % d efficacité. Comme pour la pré-levée, les rattrapages permettent de parfaire le travail lorsque les produits de post-levée précoce n arrivent pas à contrôler tous les chénopodes et morelles. La double application en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) donne de bons résultats sur ces dicotylédones. Les mercuriales : Programmes en post-semis / pré-levée : Les produits de pré-levée sont à peine suffisants. Avec les rattrapages, les résultats sont satisfaisants pour les associations ADENGO + ATIC AQUA et ADENGO + DUAL GOLD SAFENEUR. La modalité avec le DAKOTA P est un peu inférieure. 4

5 Programmes en post-levée précoce : L efficacité des différents programmes de post-levée précoce non rattrapés n est pas égale. Cependant, tous les programmes ont permis de gérer un minimum les mercuriales et ont facilité les rattrapages qui ont pu être faits sur des mercuriales jeunes. Tous les programmes testés une fois rattrapés ont donné satisfaction. Au final, on observe peu de différences entre eux. Les efficacités de la post-levée précoce sont meilleures sur mercuriales que celles de la pré-levée. Programme 2 passages en post-levée : Si le premier passage de la post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) est fait sur des plantes jeunes, les résultats sont bons. Il faudra par la suite gérer les relevées qui seront certes sans incidence de nuisibilité, mais ce seront des plantes qui donneront des graines. 5

6 Les renouées des oiseaux : Programmes en post-semis / pré-levée : Nous avions un seul essai avec cette problématique cette année. Les programmes rattrapés ont donné satisfaction car la pré-levée a permis de maitriser les premières levées. Si nous avons un échec de la prélevée, cette plante n est pas rattrapable par la suite avec CALLISTO + PAMPA seuls. Il faut très fortement les renforcer pour essayer d avoir des notes acceptables, ce qui n est pas garanti, et surtout intervenir sur des plantes très jeunes (cotylédons à 1 feuille maximum). Programmes en post-levée précoce : Les résultats, même avec un rattrapage, sont tout juste acceptables hormis pour les modalités associant de l ADENGO. Si l efficacité de la post-levée précoce n est pas au moins égale à 5, par la suite les produits de rattrapage sont mis en défaut. Comme pour les mercuriales, les T1 doivent être faits sur des plantes très jeunes (cotylédon à 1 feuille) pour pouvoir gérer par la suite plus facilement les rattrapages. 6

7 Programme 2 passages en post-levée (CALLISTO 0,5 L + PAMPA 0,5 L + PEAK 10 g) : Ce programme est efficace sur renouées des oiseaux si les applications sont faites sur adventices peu développées. Document réalisé par les conseillers en productions végétales des Chambres d agriculture de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vendée et Vienne avec les résultats des essais de l ensemble des partenaires du réseau de désherbage maïs : Décembre

PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE FRANCE - CENTRE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions

PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE FRANCE - CENTRE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions PRECONISATIONS REGIONALES2015 ILE DE RANCE - CENTRE Maïs Variétés et Interventions Avant-propos Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements.

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements. Bilan campagne 2014 flore adventice, perspectives réduction d usage s herbicis et limitation l impact s traitements. Depuis 2013, afin mieux répondre aux objectifs du plan ECOPHYTO, la problématique gestion

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE Maïs Variétés et Interventions AVANT-PROPOS Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre gamme «Choisir

Plus en détail

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée mercredi 29 septembre 2010 Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée Le désherbage du colza est un point particulièrement sensible de l itinéraire technique et la stratégie doit être

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM ÉDITION SOYA LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NOUS NE SOMMES PAS VOTRE ENTREPRISE TYPIQUE DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À

Plus en détail

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet La gestion de l enherbement en maraîchage biologique Une réalisation du Projet Union européenne - Fonds Européen de Développement Régional Europese Unie - Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Gestion

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

LA GAMME TOURNESOL 2015

LA GAMME TOURNESOL 2015 GUIDE TOURNESOL 2015 LA GAMME TOURNESOL 2015 IDENTIFIANTS RAGT SEMENCES : une aide au choix variétal BONUS HUILE Variété de la gamme Tournesol Efficient : classification de la teneur en huile par rapport

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH)

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) 1 Historique et situation Des variétés européennes de tournesol (Clearfield et ExpressSun ) cultivées en France depuis 2009 Inscriptions au catalogue Français

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Service Agronomie, Territoire et Equipement Cette plaquette fait partie du guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe dans un ensemble cohérent et global les

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Betteraves TOP Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Règles de base pour contrôler avec succès les mauvaises herbes Supprimer les anciennes mauvaises herbes! Les mauvaises herbes hivernantes

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

5.1.ESSAI DESHERBAGE EN CULTURE DE MAIS : LUTTE CONTRE UNE FLORE VARIEE COMPOSEE DE SETAIRES ET DE DICOTYLEES ANNUELLES

5.1.ESSAI DESHERBAGE EN CULTURE DE MAIS : LUTTE CONTRE UNE FLORE VARIEE COMPOSEE DE SETAIRES ET DE DICOTYLEES ANNUELLES 5.1.ESSAI DESHERBAGE EN CULTURE DE MAIS : LUTTE CONTRE UNE FLORE VARIEE COMPOSEE DE SETAIRES ET DE DICOTYLEES ANNUELLES ESSAI MIS EN PLACE EN 2010, EN COLLABORATION AVEC LE CENTRE PILOTE MAIS ET LA REGION

Plus en détail

Annexes. - Fiche de culture : Pois d'hiver. - Fiche de culture : Féverole d'hiver. - Fiche de culture : Pois de printemps

Annexes. - Fiche de culture : Pois d'hiver. - Fiche de culture : Féverole d'hiver. - Fiche de culture : Pois de printemps Annexe Annexes - Fiche de culture : Pois d'hiver - Fiche de culture : Féverole d'hiver - Fiche de culture : Pois de printemps - Fiche de culture : Féverole de printemps - Fiche de culture : Lupin hiver

Plus en détail

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert.

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. Sam Chauvette agronome, M. Sc. Chargé de projet productions végétales et fruitières

Plus en détail

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS -Etat des connaissances -Approche comparée d indicateurs par rapport au labour Gilles ESPAGNOL Arvalis-Institut du Végétal Station de Montardon 64 1-Les techniques

Plus en détail

Maïs. / 2 tardive série 14 1

Maïs. / 2 tardive série 14 1 Maïs février 2015 Fiche de conseil collectif En 2014, la surface cultivée en maïs a augmenté pour atteindre 93 350 ha (grain et fourrage). Le contexte économique du maïs s est fortement dégradé avec une

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P.

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P. Désherbage CETIOM : P. Jouffret Choisissez judicieusement les parcelles et les successions culturales Evitez les parcelles au stock important de graines de morelle, chénopode, renouée, amarante, panic

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Gilles Sauzet CETIOM La recherche de systèmes de production doublement performants, d un point de vue économique et environnemental, doit

Plus en détail

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Herbicide Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015 Aranda Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Composition :... 60 g/l de flufénacet (1) + 300 g/l de pendiméthaline Formulation

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito F o C U L T U R E S u s Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté Colzas associés Edito Réduire les charges est une préoccupation essentielle pour la conduite des cultures.

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal!

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! 24 Insectes du colza Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! Installez vos cuvettes jaunes et utilisez les bulletins de santé du végétal (BSV), pour identifi er et quantifi er les

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux herbicide NOTICE TECHNIQUE L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux CALLISTO Fruit de l observation de la nature La mésotrione, matière active de Callisto, a été découverte en s inspirant d une

Plus en détail

Analyse d un d réseau d essaisd

Analyse d un d réseau d essaisd Analyse d un d réseau d essaisd «variétés» Exemple du réseau «variétés de blé tendre d hiver (BTH)» François PIRAUX Arvalis Institut du végétal Séminaire méta-analyse 13 juin 2013 1 Plan Définition et

Plus en détail

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts 8401 Winterthour Bernhard Schenk 01.09.2014 Thèmes Facteurs d influence sur des gazons naturels sains Espèces de graminées et progrès

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

TABLEAU 17 1. Évaluation des herbicides pour les gazons. stellaire moyenne. pâturin annuel. agrostide. lupuline

TABLEAU 17 1. Évaluation des herbicides pour les gazons. stellaire moyenne. pâturin annuel. agrostide. lupuline REMARQUES : L efficacité des herbicides est évaluée en fonction d une échelle de 0 à 9, où 0 correspond à l absence de maîtrise et 9 à une maîtrise de 90 100 % sous des conditions idéales. Les cotes attribuées

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine GUIDE PRATIQUE POUR LES AGRICULTEURS JUIN 2012 Couverture du sol en interculture : Choisir un couvert adapté à ses besoins Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine Pourquoi implanter un couvert?

Plus en détail

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine CROS du 19 septembre 2013, Villenave d'ornon L élaboration du BSV en résumé Quelques chiffres

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011 Impact du changement climatique sur l'organisation du travail dans les exploitations agricoles : une analyse des jours agronomiquement disponibles (JAD) A. Joannon, C. Barbeau, G. Barbeau, V. Hallaire,

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS 1 DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN MARC THIZY JUSTINE LAGREVOL Journée ARRA Eau et Agriculture 5 Novembre 2013 Le Bassin

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 21 11 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

2009 : l opportunité Sorgho

2009 : l opportunité Sorgho le Journal du Sorgho N 16 - Décembre 2008 / Janvier 2009 L A L E T T R E D I N F O R M A T I O N D E L A F I L I È R E S O R G H O Edito Ayez le déclic pour le Sorgho Les mauvais esprits se contenteront

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE Maïs FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE - 2013 La plante Le maïs est cultivé pour : - le grain, qui est intéressant notamment pour son apport énergétique dans la ration biologique des animaux mono

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE DEROGATION TEMPORAIRE POUR LA REALISATION D EPANDAGES PAR VOIE AERIENNE SUR RIZ

DOSSIER DE DEMANDE DE DEROGATION TEMPORAIRE POUR LA REALISATION D EPANDAGES PAR VOIE AERIENNE SUR RIZ DOSSIER DE DEMANDE DE DEROGATION TEMPORAIRE POUR LA REALISATION D EPANDAGES PAR VOIE AERIENNE SUR RIZ pour le département des Bouches-du-Rhône Eléments nécessaires à l instruction de la demande conformément

Plus en détail

Guide pratique pour les agriculteurs. Désherbage du maïs

Guide pratique pour les agriculteurs. Désherbage du maïs P A Y S D E L A L O I R E ( Guide pratique pour les agriculteurs Désherbage du maïs La nouvelle donne du désherbage L attente des agriculteurs est forte vis-à-vis du désherbage du maïs (notamment un certain

Plus en détail

Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence

Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence INSTITUT D ECONOMIE RURALE Japan International Research Center for Agricultural Sciences Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence Décembre 2012 Annexe:

Plus en détail

Description d un système de production

Description d un système de production Edition 2013 : campagne 2011 et conjoncture 2012 Description d un système de production Les systèmes de production décrits dans ce dossier sont présentés de manière identique sous forme de cas types. Chaque

Plus en détail

Bilan Maïs Grain 2013. Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal,

Bilan Maïs Grain 2013. Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal, Bilan Maïs Grain 2013 Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal, Un début de cycle difficile Les pluies abondantes de l hiver et du printemps ont

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO Pôle Fraise : > Thème : "Protection et gestion de l eau en culture hors-sol de fraise : conduite de l irrigation à l aide de sondes tensiométriques"

Plus en détail

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application 1 Maîtriser la qualité de pulvérisation en bas volume pour gagner en efficacité Mathilde LHEUREUX Ingénieur conseil Chambre d Agriculture

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

Rennes Le 29 janvier 2015. Programme : SOS PROTEIN

Rennes Le 29 janvier 2015. Programme : SOS PROTEIN Programme : SOS PROTEIN 1 Qui sommes nous! Localisation & Financements 2 Démarche! 3 Comment travaille-t-on? 4 Quelques résultats PAO CLUSTERS Bba Dairy : 85 %. Lactalis, Danone, Bongrain,... ADRO-Ouest

Plus en détail

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015 Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 20 Liste des variétés Page 2 Herbicides d automne Page 4 Fumure Page 6 Rendements des essais blés Page 9 Recommandations de production Page 10 Page 1 Page

Plus en détail

L application du produit sur la cible

L application du produit sur la cible Fiche IV - 3 La limitation des risques au cours de l application L application du produit sur la cible L -IVobjectif d une application est de positionner les produits phytosanitaires sur la cible : la

Plus en détail

blé tendre d hiver EN PICARDIE en Picardie ITINéRAIRES TECHNIQUES INTéGRéS DU Protection intégrée & Techniques alternatives Protection intégrée

blé tendre d hiver EN PICARDIE en Picardie ITINéRAIRES TECHNIQUES INTéGRéS DU Protection intégrée & Techniques alternatives Protection intégrée l avenir avec la Protection intégrée et les techniques alternatives La gestion des adventices. GUIDE PRATIQUE en Picardie Je cultive l avenir avec la Protection et intégrée les techniques alternatives

Plus en détail

Enquête et retour d expériences de gestionnaires de murs végétalisés

Enquête et retour d expériences de gestionnaires de murs végétalisés Enquête et retour d expériences de gestionnaires de murs végétalisés Extrait de l étude Avertissement Ce document est un extrait d une étude approfondie réalisée en 2012. Pour connaître les modalités d

Plus en détail

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons La sécheresse de l été 2012 n a pas eu raison de la culture de tournesol. Les résultats économiques sont toujours en progression, malgré un rendement moyen décevant. 26 exploitations 163 hectares 6,3 ha/expl.

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 %

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 % Maïs fourrage : préconisations des variétés pour les semis 2016 Voici une partie des résultats 2015 du réseau variétés maïs ARVALIS UFS ainsi que les choix variétaux des séries fourrage très précoce à

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

ANNUELLES GERMINATION D ÉTÉ

ANNUELLES GERMINATION D ÉTÉ ANNUELLES GERMINATION D ÉTÉ ITAB ANNUELLES GERMINATIONS D ÉTÉ AMARANTES AMARANTHUS RETROFLEXUS AMARANTHUS HYBRIDUS Famille des Amarantacées RÉPARTITION, FRÉQUENCE ET DENSITÉ EN FRANCE Originaires d Amérique

Plus en détail

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin.

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Ce document présente une méthode de conseil pour les éleveurs et conseillers caprins désireu de travailler sur la thématique de l autonomie alimentaire.

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. Centre-Ile de France CHOISIR. Blé dur. Variétés et interventions d automne 2015 Région Centre - Ile de France

ARVALIS - Institut du végétal. Centre-Ile de France CHOISIR. Blé dur. Variétés et interventions d automne 2015 Région Centre - Ile de France Centre-Ile de France 0 1 SOMMAIRE Avant-propos... 4 Choix variétal : nos préconisations... 5 Choix de la parcelle et du précédent... 5 Satisfaire les débouchés et répartir les risques... 5 Les variétés

Plus en détail