Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS"

Transcription

1 Données climatologiques issues de la cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse (CISS) Spécifications de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO Révision : A

2 Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS - Table des matières - 1. VUE D ENSEMBLE Description informelle Métadonnées sur la spécification... Error! Bookmark not defined Termes et définitions Abréviations DOMAINE D'APPLICATION DE LA SPÉCIFICATION IDENTIFICATION DU CONTENU INFORMATIONNEL Identification de la série d ensembles de données Température maximale moyenne mensuelle à long terme Moyenne des températures moyennes mensuelles à long terme Température minimale moyenne mensuelle à long terme Précipitations moyennes mensuelles à long terme Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la campagne agricole Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la saison de croissance Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de Identification du contenu informationnel Accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme, pour les années 1971 à Cumul des unités thermiques de croissance moyennes annuelles à long terme, pour les années 1971 à Cumul des degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels à long terme, pour les années 1971 à CONTENU ET STRUCTURE DES DONNÉES Schéma d application s appuyant sur des entités Catalogue d entités Cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse Attributs d entité Valeur de la température minimale moyenne Valeur moyenne des précipitations pendant la saison de croissance Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) moyens - température de base de Page 2 de 26

3 Degrés-jours de croissance (DJC) moyens - température de base de Accumulation de précipitations moyenne Valeur de l accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme Valeur moyenne annuelle des unités thermiques de croissance (UTC) Moyenne des températures moyennes Degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels Valeur de la température maximale moyenne Valeur des précipitations moyennes reçues SYSTÈMES DE RÉFÉRENCE Système de référence spatiale Système de référence temporelle QUALITÉ DES DONNÉES Exhaustivité Cohérence logique Exactitude du positionnement Exactitude temporelle Exactitude thématique Énoncé du lignage ACQUISITION DES DONNÉES MAINTENANCE DES DONNÉES PRÉSENTATION LIVRAISON DU CONTENU INFORMATIONNEL MÉTADONNÉES Page 3 de 26

4 Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la surveillance de la sécheresse 1. VUE D ENSEMBLE 1.1. Description informelle L'impact des changements climatiques sur l'environnement est d'une importance primordiale pour le secteur agricole au Canada. La surveillance des répercussions sur l'approvisionnement en eau, la dégradation des sols et la production agricole est essentielle pour qu'une région soit prête à faire face à de possibles sécheresses. Les données climatiques dérivées pour la surveillance de la sécheresse propose une série de données thématiques sur l'agroclimat indiquant les normales, à long terme, de précipitation, de température, du nombre de degrés-jours de croissance et bien plus encore. Ces tendances à long terme sont essentielles pour comprendre les risques et les répercussions possibles associés à la sécheresse au Canada. Les normales climatiques désignent les conditions climatiques moyennes à long terme observées à un endroit en particulier. Ces moyennes à long terme, qui peuvent servir de base de référence permettant de comparer les conditions actuelles, se révèlent particulièrement utiles pour surveiller les risques de sécheresse. Afin de produire une couverture complète à partir des données d observation ponctuelles recueillies par Environnement Canada à des stations météorologiques partout au pays, les données sont interpolées dans une série de données climatiques maillées; cette série de données est constituée d estimations ponctuelles interpolées disposées sur une grille régulière à mailles d environ 10 km. Chacun des données s appuient sur des données recueillies pendant 30 ans, soit de 1971 à Thèmes des jeux de données comprennent les températures et précipitations moyennes à long terme. Les valeurs des ensembles de données sont additionnées et ont été séparés pendant un mois donné (Janvier-Décembre) ainsi que des unités thermiques de croissance et des degrés-jours de croissance Spécification de contenu informationnel - métadonnées Cette section fournit des informations relatives à la création de la présente spécification de contenu informationnel. Spécification du contenu informationnel - titre : Spécification du contenu informationnel date de référence : Spécification du contenu informationnel partie responsable : Spécification du contenu informationnel langage : Spécification du contenu informationnel catégorie de rubrique : Données climatologiques issues de la CISS 21 mars 2013 Agriculture et Agroalimentaire Canada Français, anglais 1.3. Termes et définitions Page 4 de 26

5 Attribut d entité Caractéristique d une entité Classe Description d un ensemble d objets partageant les mêmes attributs, opérations, méthodes, relations et sémantique [Sémantique UML] NOTE : Une classe n est pas toujours associée à une géométrie (la classe de métadonnées, par exemple). Entité Abstraction d un phénomène réel Objet Entité aux frontières et à l identité bien définies qui encapsule l état et le comportement [Sémantique UML] NOTE : Un objet est une instance d une classe. Paquetage Regroupement d un ensemble de classes, de relations, voire d autres paquetages en vue d organiser le modèle en structures plus abstraites 1.4. Abréviations AAC CISS Agriculture et Agroalimentaire Canada Cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse (CISS) 2. DOMAINE D'APPLICATION DE LA SPÉCIFICATION La présente spécification de contenu informationnel n a qu un seul domaine d application, le domaine d application général. NOTE : Le terme «domaine d application de la spécification» provient de la norme internationale ISO Il ne désigne pas le but visé par la création de la spécification ni l utilisation potentielle du contenu informationnel, mais concerne plutôt le partitionnement du contenu informationnel effectué en cas d exigences particulières. Page 5 de 26

6 3. IDENTIFICATION DU CONTENU INFORMATIONNEL 3.1. Identification du série d ensembles de données Température maximale moyenne mensuelle à long terme Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Résolution spatiale 1/ Description géographique Canada Information supplémentaire Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Température maximale moyenne mensuelle à long terme La température maximale moyenne mensuelle à long terme représente la valeur maximale moyenne mensuelle des températures atteintes à un emplacement donné, moyennée sur une période de 30 ans ( ). Ces valeurs sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x10 km. Fournir des renseignements qui aideront les utilisateurs des données à établir la température maximale mensuelle prévue à un emplacement donné en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur La température maximale moyenne mensuelle à long terme est calculée en additionnant les «valeurs de la température maximale mensuelle moyenne» pour un emplacement pendant un mois donné (janvier-décembre) de 1971 à Le résultat est ensuite divisé par 30 (soit le nombre de fois que ce mois revient au cours de la période de 30 ans). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Valeur de la température maximale moyenne (AVG_MAX_TEMP_VAL) Moyenne des températures moyennes mensuelles à long terme Titre Autre titre Résumé Page 6 de 26 Moyenne des températures moyennes mensuelles à long terme La moyenne des températures moyennes mensuelles à long terme représente la température

7 Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale moyenne mensuelle atteinte à un emplacement pendant un mois donné, moyennée sur une période de 30 ans ( ). Ces valeurs sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir la température moyenne mensuelle prévue à un emplacement donné en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Contraintes Mots-clés Canada La moyenne des températures moyennes mensuelles à long terme est calculée en additionnant les «valeurs des températures maximales moyennes mensuelles» pour un emplacement pendant un mois donné (janvierdécembre) pendant la période de 1971 à Le résultat est ensuite divisé par 30 (soit le nombre de fois que ce mois revient au cours de la période de 30 ans). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Moyenne des températures moyennes Température minimale moyenne mensuelle à long terme Titre Autre titre Résumé Objet Température minimale moyenne mensuelle à long terme La température minimale moyenne mensuelle à long terme représente la valeur moyenne des températures minimales mensuelles atteintes à un emplacement donné chaque mois, moyennée sur une période de 30 ans ( ). Ces valeurs sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir la température Page 7 de 26

8 Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale minimale mensuelle prévue à un emplacement donné en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Canada La température minimale moyenne mensuelle à long terme est calculée en additionnant les «valeurs des températures minimales moyennes mensuelles» pour un emplacement et un mois donnés (janvier-décembre) pendant la période de 1971 à Le résultat est ensuite divisé par 30 (soit le nombre de fois que ce mois revient au cours de la période de 30 ans). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Valeur de la température minimale moyenne Précipitations moyennes mensuelles à long terme Titre Précipitations moyennes mensuelles à long terme Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Les précipitations moyennes mensuelles à long terme représentent la quantité moyenne (en mm) de précipitations reçues dans un mois au cours d une période de 30 ans ( ). Ces valeurs sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir la quantité prévue de précipitations mensuelles à un emplacement donné en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Page 8 de 26

9 Description géographique Information supplémentaire Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Canada Les précipitations moyennes mensuelles à long terme sont calculées en additionnant les «valeurs des températures maximales moyennes mensuelles» pour un emplacement pendant un mois donné (janvier-décembre) au cours de la période de 1971 à Le résultat est ensuite divisé par 30 (soit le nombre de fois que ce mois revient au cours de la période de 30 ans). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Valeur moyenne des précipitations reçues Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la campagne agricole Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la campagne agricole L accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la campagne agricole s entend de la quantité de précipitations (en mm) reçues entre le premier jour de la campagne agricole (1 er septembre) et le dernier jour de février. Ces valeurs, qui sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km, sont fondées sur les quantités de précipitations moyennes au cours d une période de 30 ans ( ) Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir les précipitations moyennes prévues à un emplacement donné en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Page 9 de 26 Description géographique Contraintes Canada L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada -

10 Mots-clés Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Valeur de l accumulation moyenne de précipitations Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la saison de croissance Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la saison de croissance L accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la saison de croissance (avril-octobre) s entend de la quantité de précipitations reçues entre le premier jour de la saison de croissance (1 er jour du mois) et le dernier jour de chaque mois. Ces valeurs, qui sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km, sont fondées sur les quantités de précipitations moyennes pendant une période de 30 ans ( ). Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir l accumulation prévue de précipitations à un emplacement donné, à la fin de chaque mois de la saison de croissance (avril-octobre), en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Contraintes Mots-clés Canada L accumulation de précipitations moyenne mensuelle à long terme pendant la saison de croissance est calculée en additionnant les quantités de précipitations mensuelles à partir du début de la saison de croissance (du premier jour jusqu au dernier jour de chaque mois), de 1971 à Le résultat est ensuite divisé par 30 (soit le nombre d années considérées). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Page 10 de 26

11 Date : 1 er février 2000 Identification du domaine d application Noms des attributs d entité Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Accumulation de précipitations moyenne pendant la saison de croissance Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 0 Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Degrés-jours de croissance (DJC), température de base de 0 Les degrés-jours de croissance (DJC) servent à estimer la croissance et le développement des végétaux et des insectes pendant la saison de croissance. Le développement de ces organismes dépend beaucoup de la température et de l accumulation journalière de chaleur. La quantité de chaleur requise pour qu un végétal ou un insecte passe à son prochain stade de développement reste constante d une année à l autre, mais le nombre de jours requis peut varier beaucoup d une année à l autre selon les conditions météorologiques. Les valeurs mensuelles des DJC sont calculées en soustrayant une température de base de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. La température de base est la température sous laquelle il n y a pas de développement de l organisme en question, par exemple 0º C pour les céréales. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Page 11 de 26 Description géographique Information supplémentaire Canada Le cumul des degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite au calcul de la valeur quotidienne des degrés-jours de croissance pour un point donné pendant la saison de croissance (du 1 er avril au 31 octobre).

12 La formule utilisée pour calculer la valeur quotidienne des DJC est la suivante : [(température maximale + température minimale) / 2] - valeur de base Lorsque le résultat est >= 0. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Cette facette est composée de 28 ensembles de données matricielles, un pour chaque mois, d avril à octobre, et pour chaque température de base (0, 5, 10, 15 C). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Noms des attributs d entité Degrés-jours de croissance (DJC) moyen température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 5 Titre Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 5 Autre titre Résumé Objet Page 12 de 26 Les degrés-jours de croissance (DJC) servent à estimer la croissance et le développement des végétaux et des insectes pendant la saison de croissance. Le développement de ces organismes dépend beaucoup de la température et de l accumulation journalière de chaleur. La quantité de chaleur requise pour qu un végétal ou un insecte passe à son prochain stade de développement reste constante d une année à l autre, mais le nombre de jours requis peut varier beaucoup d une année à l autre selon les conditions météorologiques. Les valeurs mensuelles des DJC sont calculées en soustrayant une température de base de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. La température de base est la température sous laquelle il n y a pas de développement de l organisme en question, par exemple 5 C pour la luzerne, le canola et la plupart des plantes. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web.

13 Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Canada Le cumul des degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite au calcul de la valeur quotidienne des degrés-jours de croissance pour un point donné pendant la saison de croissance (du 1 er avril au 31 octobre). La formule utilisée pour calculer la valeur quotidienne des DJC est la suivante : [(température maximale + température minimale) / 2] - valeur de base Lorsque le résultat est >= 0. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Cette facette est composée de 28 ensembles de données matricielles, un pour chaque mois, d avril à octobre et pour chaque température de base (0, 5, 10, 15 C). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Noms des attributs d entité Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 10 Titre Autre titre Résumé Page 13 de 26 Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 10 Les degrés-jours de croissance (DJC) servent à estimer la croissance et le développement des végétaux et des insectes pendant la saison de croissance. Le développement de ces organismes

14 dépend beaucoup de la température et de l accumulation journalière de chaleur. Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale La quantité de chaleur requise pour qu un végétal ou un insecte passe à son prochain stade de développement reste constante d une année à l autre, mais le nombre de jours requis peut varier beaucoup d une année à l autre selon les conditions météorologiques. Les valeurs mensuelles des DJC sont calculées en soustrayant une température de base de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. La température de base est la température sous laquelle il n y a pas de développement de l organisme en question, par exemple 10 ºC pour les sauterelles et les haricots. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Canada Le cumul des degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite au calcul de la valeur quotidienne des degrés-jours de croissance pour un point donné pendant la saison de croissance (du 1 er avril au 31 octobre). La formule utilisée pour calculer la valeur quotidienne des DJC est la suivante : [(température maximale + température minimale) / 2] - valeur de base Lorsque le résultat est >= 0. Page 14 de 26 Contraintes Mots-clés Cette facette est composée de 28 ensembles de données matricielles, un pour chaque mois, d avril à octobre, et pour chaque température de base (0, 5, 10, 15 C). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada

15 Identification du domaine d application Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Noms des attributs d entité Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 15 Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Degrés-jours de croissance (DJC) mensuels, température de base de 15 Les degrés-jours de croissance (DJC) servent à estimer la croissance et le développement des végétaux et des insectes pendant la saison de croissance. Le développement de ces organismes dépend beaucoup de la température et de l accumulation journalière de chaleur. La quantité de chaleur requise pour qu un végétal ou un insecte passe à son prochain stade de développement reste constante d une année à l autre, mais le nombre de jours requis peut varier beaucoup d une année à l autre selon les conditions météorologiques. Les valeurs mensuelles des DJC sont calculées en soustrayant une température de base de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. La température de base est la température sous laquelle il n y a pas de développement de l organisme en question, par exemple 15 ºC pour la plupart des insectes. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Information supplémentaire Canada Le cumul des degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite au calcul de la valeur quotidienne des degrés-jours de croissance pour un point donné pendant la saison de Page 15 de 26

16 croissance (du 1 er avril au 31 octobre). La formule utilisée pour calculer la valeur quotidienne des DJC est la suivante : [(température maximale + température minimale) / 2] - valeur de base Lorsque le résultat est >= 0. Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Cette facette est composée de 28 ensembles de données matricielles, un pour chaque mois, d avril à octobre, et pour chaque température de base (0, 5, 10, 15 C). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Série Noms des attributs d entité Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de Identification du contenu informationnel Accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme, pour les années 1971 à 2000 Titre Accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme, pour les années 1971 à 2000 (CLI_CA_ANNUAL_AVG_PPT) Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique L accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme est la quantité moyenne annuelle de précipitations reçues à un emplacement donné au cours d une période de 30 ans ( ). Ces valeurs sont calculées pour l ensemble du Canada dans des cellules de 10 x 10 km. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données d établir l accumulation totale prévue de précipitations par année à un emplacement donné, en se basant sur les moyennes à long terme. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Forme de représentation spatiale Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Canada Information supplémentaire L accumulation de précipitations moyenne annuelle Page 16 de 26

17 Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité à long terme est calculée en additionnant les valeurs des précipitations enregistrées à un emplacement donné du 1 er janvier 1971 au 31 décembre 2000 et en divisant le résultat par 30 (années). L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Accumulation des précipitations moyenne annuelle à long terme Cumul des unités thermiques de croissance moyennes annuelles à long terme, pour les années 1971 à 2000 Titre Autre titre Résumé Objet Catégorie de rubrique Cumul des unités thermiques de croissance moyennes annuelles à long terme, pour les années 1971 à 2000 (CLI_CA_AVG_CHU) Les unités thermiques de croissance (UTC) sont fondées sur un principe semblable à celui des degrés-jours de croissance (DJC). Elles sont calculées pour chaque jour, en utilisant les températures maximale et minimale, mais à l aide d une équation différente de celle servant au calcul des DJC. Le modèle d UTC effectue des calculs distincts pour les températures maximale et minimale. Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Page 17 de 26 Forme de représentation spatiale Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Canada Information supplémentaire Le cumul des unités thermiques de croissance moyennes annuelles à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite au calcul d une date de départ (qui est définie comme la première journée d une série de trois jours consécutifs au cours desquels la température moyenne a atteint

18 12,8 ºC) et d une date de fin du cumul (journée où la température moyenne quotidienne est inférieure à 12 ºC, ou la première journée où une température de -2 ºC est enregistrée). La formule utilisée pour calculer la valeur quotidienne des UTC est la suivante : Contraintes Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité (1,8 * (température minimale 4,4) + 3,33 * (température maximale - 10) 0,084 * (température maximale - 10) ^ 2) / 2,0 L'utilisation des données est soumise aux conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada ( Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Valeur moyenne annuelle des unités thermiques de croissance (UTC) Cumul des degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels à long terme, pour les années 1971 à 2000 Titre Autre titre Cumul des degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels à long terme, pour les années 1971 à 2000 (CLI_CA_AVG_EFF_GDD) Résumé Les degrés-jours de croissance (DJC) servent à estimer la croissance et le développement des végétaux et des insectes pendant la saison de croissance. Le développement de ces organismes dépend beaucoup de la température et de l accumulation journalière de chaleur. La quantité de chaleur requise pour qu un végétal ou un insecte passe à son prochain stade de développement reste constante d une année à l autre, mais le nombre de jours requis peut varier beaucoup d une année à l autre selon les conditions météorologiques. Objet Fournir de l information qui permettra aux utilisateurs des données de sélectionner des variétés ou des hybrides qui donneront de bons rendements dans une région spécifique. Ce produit a été créé à l appui des applications de cartographie Web. Catégorie de rubrique Forme de représentation spatiale Vecteur Résolution spatiale 1/ Description géographique Canada Information supplémentaire Le cumul des degrés-jours de croissance effectifs Page 18 de 26

19 moyens annuels à long terme est effectué en calculant d abord les valeurs climatologiques à chaque point. Pour ce faire, on attribue une valeur à chaque journée de l année en faisant la moyenne des valeurs observées de 1971 à 2000 et en divisant le résultat par 30. Ces valeurs climatologiques servent ensuite à calculer la date de départ du cumul (10 jours après la première journée où une température moyenne de 5 ºC a été enregistrée) et la date de fin du cumul (journée avant la date moyenne du premier gel à l automne). La date du premier gel à l automne est calculée de la façon suivante : i). DF42 = première date à l automne où la TMIN atteint 5,56 C (ou 42 F). ii). X1 = [TMIN le jour DF42 - TMIN le jour (DF42-30)] X 1,8 iii). X2 = [TMIN pour juillet - TMIN pour janvier] X 1,8 iv). X3 = ELEV X 3,2808 (pour convertir l élévation en pieds) v). X4 = [(24 - N)2 X (TMAX - TMIN)] X 1,8 où N = la durée du jour DF42 et TMAX et TMIN sont aussi les valeurs du DF42 Le décalage (LAG) est calculé de la façon suivante : LAG = -32,7 + 0,769(X1) + 0,341(X2) 0,00484(X3) + 0,00928(X4) Date moyenne du gel à l automne FF = DF42 - LAG Les valeurs des DJCE sont ensuite calculées comme suit : Le cumul des DJC au-dessus de la température de base de 5 (DJC5) pour la saison est corrigé pour tenir compte du facteur de la durée du jour (DLF) en fonction de la latitude comme suit : DJCE = DJC5 X DLF où DLF (facteur de correction appliqué une seule fois) est estimé comme suit : i). si LAT <= 49 N, alors DLF = 1,0 ii). si 49,0 < LAT < 61,0 alors DLF = -19, ,158643(LAT) 0, (LAT)2 + 0, (LAT)3 Page 19 de 26 Contraintes iii). si LAT >= 61,0 N, alors DLF = 1,180 L'utilisation des données est soumise aux

20 Mots-clés Identification du domaine d application Noms des attributs d entité conditions énoncées dans l'accord de licence de données ouvertes du gouvernement du Canada - Thésaurus : Thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada Date : 1 er février 2000 Mots-clés : terres agricoles, culture, agriculture, température, précipitations Ensemble de données Degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels 4. CONTENU ET STRUCTURE DES DONNÉES 4.1. Schéma d application s appuyant sur des entités Page 20 de 26

21 4.2. Catalogue d entités Cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse Titre Cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse Catalogue d entités Domaine d application Données issues de la cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse Numéro de 1 version Date de la version Producteur Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada Les attributs générés par le système (par exemple, OBJECTID, forme, longueur et superficie de la forme) ne sont pas définis dans le catalogue d entités Attributs d entité Valeur de la température minimale moyenne Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Valeur de la température minimale moyenne (AVG_MIN_TEMP_VAL) Température minimale moyenne atteinte à un emplacement donné, moyennée sur une période de 30 ans ( ) Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Valeur moyenne des précipitations pendant la saison de croissance Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Accumulations de précipitations moyennes pendant la saison de croissance (AVG_PPT_GRW_SEAS_VAL) Accumulations de précipitations moyennes pendant la saison de croissance (avril-octobre) selon les quantités de précipitations moyennes enregistrées pendant une période de 30 ans ( ). Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de 0 Nom Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de 0 (AVG_GDD_B00_VAL) Définition Les valeurs des degrés-jours de croissance (DJC) mensuels sont calculées en soustrayant une température de base de 0 de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. Alias Type de données Données réelles Page 21 de 26

22 Producteur Type de domaine Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de 5 Nom Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de 5 (AVG_GDD_B05_VAL) Définition Les valeurs des degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels sont calculées en soustrayant une température de base de 5 de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. Alias Type de données Données réelles Producteur Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada Type de domaine 0 (non énuméré) Degrés-jours de croissance (DJC) moyens - température de base de 10 Nom Degrés-jours de croissance (DJC) moyens température de base de 10 (AVG_GDD_B10_VAL) Définition Les valeurs mensuelles des degrés-jours de croissance (DJC) sont calculées en soustrayant une température de base de 10 de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. Alias Type de données Données réelles Producteur Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada Type de domaine 0 (non énuméré) Degrés-jours de croissance (DJC) moyens - température de base de 15 Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Degrés-jours de croissance (DJC) moyens mensuels - température de base de 15 (AVG_GDD_B15_VAL) Les valeurs mensuelles des degrés-jours de croissance (DJC) moyens sont calculées en soustrayant une température de base de 15 de la température moyenne mensuelle. Si le résultat est négatif, la valeur attribuée est de zéro. Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Accumulation de précipitations moyenne Nom Définition Alias Accumulation de précipitations moyenne (AVG_PPT_AG_VAL) Accumulation de précipitations moyenne à long terme pendant la campagne agricole Page 22 de 26

23 Type de données Producteur Type de domaine Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Valeur de l accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme (ANNUAL_AVG_PPT_VAL) Quantité moyenne annuelle à long terme de précipitations reçues à un emplacement donné pendant une période de 30 ans ( ). Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Valeur moyenne annuelle des unités thermiques de croissance (UTC) Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Valeur moyenne annuelle des unités thermiques de croissance (UTC) (ANNUAL_AVG_CHU_VAL) Valeurs moyennes annuelles des unités thermiques de croissance (UTC). Les UTC sont calculées sur une base quotidienne, à l aide des températures minimales et maximales. Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Moyenne des températures moyennes Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Moyenne des températures moyennes (AVG_MEAN_TEMP_VAL) Valeur moyenne des températures moyennes mensuelles atteintes à un emplacement donné, moyennée sur une période de 30 ans ( ) Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels Page 23 de 26 Nom Définition Alias Type de données Degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels (ANNUAL_AVG_EFF_GDD_VAL) Degrés-jours de croissance effectifs moyens annuels Données réelles

24 Producteur Type de domaine Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Valeur de la température maximale moyenne Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Valeur de la température maximale moyenne (AVG_MAX_TEMP_VAL) Valeur de la température maximale moyenne atteinte à un emplacement donné, moyennée sur une période de 30 ans ( ) Entier Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) Valeur des précipitations moyennes reçues Nom Définition Alias Type de données Producteur Type de domaine Valeur des précipitations moyennes reçues (AVG_PPT_VAL) Quantité (en mm) moyenne de précipitations reçues au cours d une période de 30 ans ( ). Données réelles Agriculture et Agroalimentaire Canada, gouvernement du Canada 0 (non énuméré) 5. SYSTÈMES DE RÉFÉRENCE 5.1. Système de référence spatiale Système de référence des coordonnées horizontales : WGS 84 Projection cartographique : Web Mercator (sphère auxiliaire); code EPSG : 3857; version Système de référence temporelle Page 24 de 26 Calendrier grégorien 6. QUALITÉ DES DONNÉES 6.1. Exhaustivité Mesure non encore utilisée Cohérence logique Mesure non encore utilisée Exactitude du positionnement Ce produit de données géospatiales numériques a été interpolé d'après les données des stations du SMC d'ec dont l'exactitude de l emplacement est inconnue (latitude, longitude et altitude).

25 6.4. Exactitude temporelle Mesure non encore utilisée Exactitude thématique Mesure non encore utilisée Énoncé du lignage Énoncé lignage Domaine d application du Les valeurs des images GeoTIFF des précipitations quotidiennes ont été additionnées pour créer des images GeoTIFF des précipitations mensuelles. Les images GeoTIFF des températures minimales mensuelles et les images GeoTIFF des températures maximales mensuelles ont été créées à partir des images GeoTIFF des températures minimales et maximales quotidiennes. Les images GeoTIFF des précipitations mensuelles (N=30 pour un mois donné) ont été utilisées comme couches de données d entrée dans l outil de calcul des statistiques par cellule de Spatial Analyst, et la valeur obtenue à l aide de la fonction MEAN (moyenne) a servi à créer les images GeoTIFF des précipitations moyennes à long terme pour chaque mois. Les valeurs des images GeoTIFF des précipitations moyennes mensuelles à long terme (janvier-décembre) ont été additionnées (au moyen de l outil Algèbre spatiale sortie unique (SOMA) de Spatial Analyst. L image GeoTIFF de l accumulation de précipitations moyenne annuelle à long terme a été convertie dans une projection conique conforme de Lambert au moyen de l outil Projeter un raster (Project Raster) (méthode de rééchantillonnage NEAREST). L image GeoTIFF a été convertie en un fichier de formes ponctuelles. Pour combler le manque de données dans certaines régions dans l ensemble de données initial, on a effectué une interpolation par la méthode de pondération par l inverse de la distance (IDW) à l aide des données ponctuelles et des paramètres IDW suivants : taille de cellule en sortie = m; puissance = 10; rayon de recherche = variable, 8 points, distance maximale = m. L image GeoTIFF IDW à virgule flottante a été convertie en une image GeoTIFF à nombre entier. Cette image a ensuite été convertie en un fichier de forme de polygone, qui a été découpé pour correspondre à la limite provinciale des données-cadres nationales de l Atlas du Canada, version 6, et à l étendue initiale des données (environ 60º N, -138º O). Série Page 25 de 26

26 7. ACQUISITION DES DONNÉES 8. MAINTENANCE DES DONNÉES Aucune maintenance 9. PRÉSENTATION Sans objet. 10. LIVRAISON DU CONTENU INFORMATIONNEL File Geodatabase Nom du format : Version du format : 10.1 Spécification : Langue : Jeu de caractères : ESRI Geodatabase (File-based) (Géodatabase fichier) Ensemble de divers types d ensembles de données SIG conservés dans un dossier système de fichiers. ( fra utf8 11. MÉTADONNÉES Les exigences relatives aux métadonnées sont conformes à la Norme sur les données géospatiales (ISO 19115) du Conseil du Trésor du gouvernement du Canada. Page 26 de 26

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications

Plus en détail

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Cadre écologique

Plus en détail

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A 19131) Spécifications de contenu

Plus en détail

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Page 2 de 14 Spécifications de contenu

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Outil de surveillance

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Dates moyennes du premier gel à l automne au Canada ( ) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Dates moyennes du premier gel à l automne au Canada ( ) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Dates moyennes du premier gel à l automne au Canada (1981-2010) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel

Plus en détail

Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131

Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Zones de rusticité des plantes Spécification de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de 9 Spécification de contenu informationnel : Zones de rusticité des

Plus en détail

ISO 19131 Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

ISO 19131 Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. ISO 19131 Atlas agroclimatique du Québec Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Spécifications de contenu informationnel: Atlas agroclimatique

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO Révision : A Spécifications de contenu informationnel

Plus en détail

Projets d irrigation en Saskatchewan - 2005 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Projets d irrigation en Saskatchewan - 2005 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Projets d irrigation en Saskatchewan - 2005 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu

Plus en détail

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

NIMP n 10 EXIGENCES POUR L ÉTABLISSEMENT DE LIEUX ET SITES DE PRODUCTION EXEMPTS D ORGANISMES NUISIBLES (1999)

NIMP n 10 EXIGENCES POUR L ÉTABLISSEMENT DE LIEUX ET SITES DE PRODUCTION EXEMPTS D ORGANISMES NUISIBLES (1999) NIMP n 10 NORMES INTERNATIONALES POUR LES MESURES PHYTOSANITAIRES NIMP n 10 EXIGENCES POUR L ÉTABLISSEMENT DE LIEUX ET SITES DE PRODUCTION EXEMPTS D ORGANISMES NUISIBLES (1999) Produit par le Secrétariat

Plus en détail

Levé LiDAR de la réserve de la biosphère du Lac-Redberry - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Levé LiDAR de la réserve de la biosphère du Lac-Redberry - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Levé LiDAR de la réserve de la biosphère du Lac-Redberry - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications

Plus en détail

Régime d assurance pour les fraises

Régime d assurance pour les fraises Assurance-production Aperçu du régime Fraises Régime d assurance pour les fraises Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir sur la protection de vos cultures de fraises grâce

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

«SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView

«SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView «SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView Olivier Barge, Emmanuelle Régagnon, Séverine Sanz Maison de l Orient et de la Méditerranée Que sont les SIG? Les SIG sont

Plus en détail

cartographies de la pollution par l ozone dans les pays de la Loire en 2012

cartographies de la pollution par l ozone dans les pays de la Loire en 2012 cartographies de la pollution par l ozone dans les pays de la Loire en 2012 Les premières cartographies régionales d indicateurs réglementaires d ozone ont été réalisées pour l année 2012 à partir de la

Plus en détail

Didacticiel netcdf. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved.

Didacticiel netcdf. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents A propos du didacticiel netcdf............................. 0 Exercice 1 : affichage d'une couche raster à partir d'un fichier NetCDF.............

Plus en détail

Réaliser un atlas cartographique

Réaliser un atlas cartographique Réaliser un atlas cartographique Salle de classe SIG 2011 Exercice : Création d un atlas cartographique Temps estimé: 30 minutes La mise en page des cartes est un élément essentiel des SIG, la version

Plus en détail

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G)

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Institut fédéral de métrologie METAS METAS-N001 Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Numéro du document: METAS-N001/f

Plus en détail

Projet de ventilation

Projet de ventilation www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Date : Domaine bâtiment / tertiaire Note dossier : / 20 Page : 1 sur 4 de la maison de M. Sisbisse 1. Problématique La ventilation des logements permet de

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 93 Édition 1999 (F) Frontofocomètres Focimeters OIML R 93 Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE DE MÉTROLOGIE LÉGALE INTERNATIONAL ORGANIZATION OF LEGAL METROLOGY

Plus en détail

Programme d analyse longitudinale de l emploi (PALE)

Programme d analyse longitudinale de l emploi (PALE) Programme d analyse longitudinale de l emploi (PALE) Le fichier du Programme d analyse longitudinale de l emploi (PALE), qui est élaboré et tenu par la Division de l analyse des entreprises et du marché

Plus en détail

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131)

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131) Projet LiDAR sur le bassin hydrographique La Salle en amont d Elie Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 2 de 9 Spécifications de contenu

Plus en détail

REFERENCES EN THERMOGRAPHIE DE BATIMENTS

REFERENCES EN THERMOGRAPHIE DE BATIMENTS REFERENCES EN THERMOGRAPHIE DE BATIMENTS 1.1 REFERENCES INRA thermographie de deux logements de fonction à Le Rheu (35) mars 2012 Un pavillon des années 1970 Un pavillon de 2010 où a été signalé un dégât

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

UP : Unified Process

UP : Unified Process UP : Unified Process 1 UP : Unified Process Table des matières 1DÉFINITION... 2 1.1UP est itératif... 2 1.2UP est centré sur l'architecture...2 1.3UP est piloté par les cas d'utilisation d'uml... 2 2VIE

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Didacticiel de publication des services de géotraitement

Didacticiel de publication des services de géotraitement Didacticiel de publication des services de géotraitement Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents Didacticiel : Publication d'un service de géotraitement.................... 0 Copyright

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Santé environnementale MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Direction générale de la santé Sous-direction de la prévention des risques liés à l environnement et à l

Plus en détail

Réglementation relative aux tours aéroréfrigérantes (TAR) Document d'information sur les évolutions réglementaires de décembre 2013

Réglementation relative aux tours aéroréfrigérantes (TAR) Document d'information sur les évolutions réglementaires de décembre 2013 Réglementation relative aux tours aéroréfrigérantes (TAR) Document d'information sur les évolutions réglementaires de décembre 2013 1. Contexte Le périmètre d'application ainsi que les arrêtés ministériels

Plus en détail

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Version originale signée par LE 21 juillet 2015 M. DANIEL GOSSELIN DATE ADMINISTRATEUR EN CHEF TABLE

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

ANNEXE III. Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés

ANNEXE III. Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés 17 ANNEXE III Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés 17 15 NORME 1 : La personne compétente dans l usage de l information reconnaît son

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes?

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Marc St-Roch, CPA, CA, M. Fisc. Service de comptabilité et de fiscalité de l UPA 29 mai 20123 Plan de la rencontre

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

NORME D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION

NORME D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION NORME D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Politiques, programmes et procédures de protection de l'environnement aux installations nucléaires de catégorie I et aux mines et usines de concentration d'uranium

Plus en détail

ArcGIS Network Analyst :

ArcGIS Network Analyst : ArcGIS Network Analyst : Un exemple d analyse de déplacement sur un réseau routier Salle de classe SIG 2011 Copyright 2011 ESRI WNET- 1 ArcGis Network Analyst: Un exemple d analyse ArcGis Network Analyst:

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

6. Une évaluation des effets environnementaux comprend les activités suivantes :

6. Une évaluation des effets environnementaux comprend les activités suivantes : FAC Politique régissant les examens préalables Loi canadienne sur l évaluation environnementale Date d entrée en vigueur : 2010-08-11 1. À titre de société d État fédérale, FAC est une autorité responsable

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Dispositif d affichage et d interprétation des consommations pour un logement chauffé à l électricité

Dispositif d affichage et d interprétation des consommations pour un logement chauffé à l électricité Certificats d économies d énergie Opération n BAR-EQ-113 Dispositif d affichage et d interprétation des consommations pour un logement chauffé à l électricité 1. Secteur d application Bâtiments résidentiels

Plus en détail

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS ALIAS-AD LES TRAITEMENTS PAR Définition Pour le Navigateur Internet explorer, il faut une version >= V.9 RAPPELS Les applications de gestion comprennent des traitements interactifs. On dénomme ainsi les

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard de

Plus en détail

ATTRIBUTION DE P.C.N. ET P.P.

ATTRIBUTION DE P.C.N. ET P.P. FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TAROT http://www.fftarot.fr ZA Les Grandes Terres - Route de Saint Germain du Bois - 71380 OSLON Téléphone : 03 85 93 66 15 Télécopie : 03 85 93 66 25 Mail : webmaster@fftarot.fr

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R P.1148-1

RECOMMANDATION UIT-R P.1148-1 Rec. UIT-R P.48- RECOMMANDATION UIT-R P.48- PROCÉDURE NORMALISÉE DE COMPARAISON DES VALEURS PRÉVUES ET OBSERVÉES DES INTENSITÉS DES SIGNAUX TRANSMIS PAR L'ONDE IONOSPHÉRIQUE DANS LA GAMME DES ONDES DÉCAMÉTRIQUES

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard

Plus en détail

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257 MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU CURRICULUM DE L ONTARIO : MATHÉMATIQUES, FONCTIONS, 11 e année, COURS PRÉUNIVERSITAIRE/PRÉCOLLÉGIAL (MCF3M) TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

Le Système d Analyse Régionale Déterministe de Précipitations (CaPA-ARDP)

Le Système d Analyse Régionale Déterministe de Précipitations (CaPA-ARDP) Le Système d Analyse Régionale Déterministe de Précipitations (CaPA-ARDP) Guy Roy - LCMM Service météorologique du Canada Vincent Fortin - RPN-E Division de la recherche en météorologie CRAAQ CGAP Drummondville,

Plus en détail

Cours de géographie D.S. Fiches-méthode

Cours de géographie D.S. Fiches-méthode Cours de géographie D.S. Fiches-méthode Construction d'un diagramme ombrothermique Rappel : - un diagramme ombrothermique comporte un axe horizontal et deux axes verticaux - les deux axes verticaux sont

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

Aide mémoire AM3 Mode d emploi pour le travail de terrain

Aide mémoire AM3 Mode d emploi pour le travail de terrain Aide mémoire AM3 Mode d emploi pour le travail de terrain ROTE LISTE FLORA LISTE ROUGE FLORE LISTA ROSSA FLORA 08.03.2011 Version 1 Avertissement concernant la saison de terrain 2011 Au cours de la saison

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Primes à la construction

Primes à la construction Primes à la construction INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété La prime à la construction est une aide financière, qui peut être obtenue auprès de la Région wallonne,

Plus en détail

Spécifications techniques pour l accès aux services web de niveaux d eau

Spécifications techniques pour l accès aux services web de niveaux d eau Spécifications techniques pour l accès aux services web de niveaux d eau Version 2.0.3 Septembre 2014 Service hydrographique du Canada Pêches et Océans Canada Table des matières Introduction... 3 Accès

Plus en détail

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER Michel Cartereau michel.cartereau @ agroparistech.fr AgroParisTech, UFR d'informatique 16 rue Claude Bernard, F-75231 PARIS CEDEX 05 [logo-agroparistech.png]

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole

TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole http://www.sigea.educagri.fr http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole Temps de réalisation

Plus en détail

Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau

Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau Description du Réseau Transmodel V.5. Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau Le modèle de données dédié à la Description du Réseau fait partie du Modèle des Données de Référence pour

Plus en détail

GUIDE DE L ACTUAIRE. Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Assurance de personnes

GUIDE DE L ACTUAIRE. Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Assurance de personnes GUIDE DE L ACTUAIRE Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Direction principale de la surveillance des assureurs et du contrôle du droit d exercice

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

Manuel de transmission du reporting PSF

Manuel de transmission du reporting PSF Reportings réglementaires Manuel de transmission du reporting PSF Reporting PSF pour la CSSF Version 1.2 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_ReportingPSF_FR.doc

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Règlement d application des tarifs du Gaz naturel. Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007

Règlement d application des tarifs du Gaz naturel. Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007 1 Règlement d application des tarifs du Gaz naturel Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007 Partie générale Introduction Dès le 1 er juillet 2007, les tarifs du Gaz naturel des (ciaprès «SIG»)

Plus en détail

> Convention collective nationale de l animation

> Convention collective nationale de l animation DROIT > Convention collective nationale de l animation Janvier 2010 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque Entreprise CYTHELIA Adresse: La maison Zen Le Chef Lieu 73000 Montagnole Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque Exemple de capture écran Google SketchUp Projet : Client : Adresse : Projet

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION PREFET DE LA DORDOGNE Direction Départementale des Territoires Service Connaissance et Animation Territoriale Pôle Connaissance des Territoires PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION ANNEXE AU

Plus en détail

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation OEDIPE Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie Notice d utilisation Enthalpie Janvier 2012 2 V 3.1.12.4 Sommaire Avant-propos... 4 1. Lancement du classeur...

Plus en détail

SURVEILLANCE de la QUALITE de l AIR INTERIEUR : Exigences techniques et retours sur des cas d études WORKSHOP AiR novembre 2013

SURVEILLANCE de la QUALITE de l AIR INTERIEUR : Exigences techniques et retours sur des cas d études WORKSHOP AiR novembre 2013 SURVEILLANCE de la QUALITE de l AIR INTERIEUR : Exigences techniques et retours sur des cas d études WORKSHOP AiR novembre 2013 caroline.marchand@ineris.fr Documents à connaître TEXTES REGLEMENTAIRES Présentation

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Version du 18.11.2013 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Direction Culture et créativité Unité Diversité et innovation culturelles MODÈLE DE CAHIER DES CHARGES POUR

Plus en détail

Approbation du modèle de tarification applicable à la réglementation des marchés de titres de créance

Approbation du modèle de tarification applicable à la réglementation des marchés de titres de créance Avis administratif Avis d approbation Destinataires à l interne: Finances Haute direction Personne-ressource : Keith Persaud Premier vice-président aux finances et à l administration 416 865-3022 kpersaud@iiroc.ca

Plus en détail

Méthode d évaluation. Bâtiments démonstrateurs sur. Nantes Résumé

Méthode d évaluation. Bâtiments démonstrateurs sur. Nantes Résumé Méthode d évaluation Bâtiments démonstrateurs sur Nantes Résumé juillet 2008 Historique des versions du document Date Auteur Commentaires 15/07/2008 Myriam HUMBERT Document à destination de la DRE PdL

Plus en détail

SRP.VAE. Outil Mutualisé pour le Suivi Régional des Parcours VAE. Présentation

SRP.VAE. Outil Mutualisé pour le Suivi Régional des Parcours VAE. Présentation SRP.VAE Outil Mutualisé pour le Suivi Régional des Parcours VAE Présentation Outil Suivi Régional des Parcours VAE - Présentation - Décembre 2010 - B.Vincenti / INCOO 1 De quoi s agit-il? Résumé SRP.VAE

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Ordre du jour Développements en 2014 Amélioration majeure Avantages sociaux futurs Améliorations

Plus en détail

COMITÉ EUROPÉEN DU RISQUE SYSTÉMIQUE

COMITÉ EUROPÉEN DU RISQUE SYSTÉMIQUE 13.10.2011 Journal officiel de l Union européenne C 302/3 COMITÉ EUROPÉEN DU RISQUE SYSTÉMIQUE DÉCISION DU COMITÉ EUROPÉEN DU RISQUE SYSTÉMIQUE du 21 septembre 2011 relative à la fourniture et à la collecte

Plus en détail

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne)

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne) Département fédéral de l'environnement, des transports de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'énergie OFEN Version 1.1 du 10.05.2010 Directive relative à la rétribution du courant

Plus en détail

On transporte le recyclage

On transporte le recyclage Mathématique, 1 er cycle du secondaire SAA5 On transporte le recyclage Situation d aide à l apprentissage Gilles Coulombe Consignes Réalisez les 10 tâches de la situation; Utilisez la calculatrice au besoin

Plus en détail

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 65 Édition 2000 (F) Système de mesure de force des machines uniaxiales d essai des matériaux Force measuring system of uniaxial material testing machines OIML R 65

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle

Plus en détail

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 062 Le 22 mai 2015

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 062 Le 22 mai 2015 AVIS AUX MEMBRES N o 2015 062 Le 22 mai 2015 AUTOCERTIFICATION MODIFICATION AU MANUEL DES OPÉRATIONS ET AU MANUEL DES RISQUES DE LA CDCC AFIN DE TENIR COMPTE DU RISQUE D ASYMÉTRIE DU RÈGLEMENT DANS LE

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

Directives relatives au rapport de l actuaire en assurance non-vie

Directives relatives au rapport de l actuaire en assurance non-vie Directives relatives au rapport de l actuaire en assurance non-vie Version de novembre 2006 Adoptée par le comité de l ASA le 1 er décembre 2006 Secrétariat ASA, c/o Swiss Re, Case postale, 8022 Zurich,

Plus en détail

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010 DESCRIPTION DE COURS Nom du cours : Mathématiques 8 Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet Année Scolaire : 2009 2010 1. Description du cours : Le programme de mathématiques de la 8 e année vise à

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail