Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007"

Transcription

1 Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre Le cadre législatif : - champ d application - définition des heures supplémentaires et complémentaires - durée légale et maximale du travail - la majoration des heures supplémentaires et complémentaires 2. Vous êtes salarié : - les salariés concernés - vous travaillez à plein temps - vous travaillez à temps partiel 3. Vous êtes employeur : - les employeurs concernés - le montant de la déduction forfaitaire - le calcul de la réduction Fillon et des réductions salariales - le bulletin de salaire - les obligations à respecter, les documents de contrôles 4. Cas pratique : - salarié permanent à temps complet - salarié permanent à temps partiel - salarié intermittent du spectacle (artiste payé en heures / technicien) * * * * * * * * * * * La loi n du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat crée au titre des heures de travail effectuées à compter du 1 er octobre 2007, une exonération d impôt sur le revenu ainsi qu un dispositif d allègement de cotisations sociales pour les salariés et les employeurs. 1. Le cadre législatif : Champ d application Tous les salariés à temps complet ou partiel et employeurs sont concernés par ce nouveau dispositif, y compris les intermittents du spectacle, notamment les techniciens, et les artistes payés en heures (les artistes rémunérés au cachet ne sont pas concernés pas ce dispositif) à condition que : - les dispositions légales et conventionnelles relatives à la durée du travail soient respectées. - la rémunération des heures supplémentaires ne soit pas substituée à un élément de rémunération versé dans les 12 mois précédant le premier paiement des heures supplémentaires ou complémentaires. Ces nouvelles mesures sont applicables aux rémunérations perçues à raison des heures de travail effectuées à compter du 1 er octobre 2007.

2 Définitions Les heures supplémentaires correspondent aux heures de travail effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de travail (35 heures par semaine). Les heures complémentaires correspondent aux heures de travail effectuées par un salarié à temps partiel, au-delà de la durée de travail prévue dans son contrat. Les jours supplémentaires concernent les salariés rémunérés en forfait jours (cadres principalement) et correspondent u titre des jours de travail supplémentaires effectués au-delà de 218 jours par Quota d heures supplémentaires maximal Les heures supplémentaires et complémentaires se comptent par semaine. La semaine commençant le lundi à 0h00 et se terminant le dimanche à 24h00. Le nombre d heures supplémentaires maximal s élève à 220 heures par an et par salarié. Durée légale et maximale du travail Sauf dérogation, la durée maximale du travail est fixée à 10 heures par jour, 48 heures par semaine et 44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives. Au-delà, une autorisation auprès de la Direction Départementale du Travail doit être demandée (par exemple pour les festivals ou les tournées). En outre, les salariés doivent bénéficier d un repos quotidien de 11 heures et d un repos hebdomadaire de 24 heures. La majoration des heures supplémentaires Lorsque le salarié effectue des heures supplémentaires, la rémunération afférente à ces heures est majorée, pour toutes les entreprises et quel que soit leur effectif (sauf disposition conventionnelles autres, sans que le taux puisse être inférieur à 10%) : - 25% pour les 8 premières heures supplémentaires (soit de la 36 e à la 43 e heure incluse) - 50% pour les heures suivantes (soit à partir de la 44 e heure) La majoration des heures complémentaires Les heures complémentaires sont majorées de 25% au-delà du 1/10 e de la durée hebdomadaire ou mensuelle fixée au contrat. En dessous, elles sont rémunérées sans majoration. 2. Vous êtes salarié : Les salariés à temps plein ou à temps partiel bénéficieront de certains avantages lorsque leur employeur leur demandera d accomplir des heures supplémentaires ou complémentaires. Pour chacune des heures, ils auront en effet droit à : - une réduction de cotisations salariales, avec pour incidence une rémunération nette versée supérieure - une exonération d impôt du gain perçu Ce dispositif concerne l ensemble des salariés, quelle que soit la taille de leur entreprise et l organisation du temps de travail qui leur est applicable, qu ils soient : - à temps plein ou à temps partiel - cadres ou non-cadres - en CDD ou CDI La réduction de cotisations salariales n est pas cumulable avec l exonération totale ou partielle de cotisations salariales de Sécurité Sociale, par exemple pour les fonctionnaires en activité accessoire, les formateurs occasionnels, les volontaires associatifs. Elle est cumulable avec l application de taux réduits (artistes rémunérés en heures, journalistes) Vous travaillez à temps plein Heures supplémentaires Sont concernées par ces avantages toutes les heures que vous effectuez, à la demande de votre employeur, au-delà de 35 heures par semaine. Si votre entreprise applique (en vertu d un accord collectif) un horaire de travail hebdomadaire inférieur à la durée légale (par exemple 32 heures par semaine), seules les heures effectuées à partir de la 36 e heure bénéficieront de ces avantages.

3 Vous travaillez à temps partiel Heures complémentaires Un contrat de travail à temps partiel est un contrat qui prévoit l exécution d un nombre d heures inférieur à la durée légale ou conventionnelle du travail dans l entreprise. Par exemple, sera considéré comme salarié à temps partiel le salarié qui effectue 20 heures hebdomadaires dans une entreprise appliquant les 35 heures. Les heures complémentaires ne doivent pas avoir pour effet de porter la durée totale du travail à une durée supérieure ou égale à un temps plein. Les heures complémentaires sont plafonnées à 1/10 e de la durée hebdomadaire ou mensuelle fixée au contrat de travail (par exemple 2 heures par semaine si le contrat prévoit une durée hebdomadaire de 20 heures). Toutefois, un plafond supérieur peut être fixé par convention ou accord collectif de branche étendu dans la limite d 1/3 de la durée contractuelle. Sont exclues du dispositif les heures complémentaires accomplies de manière régulière (article L du Code du travail) mais non intégrées à l horaire contractuel pendant une durée minimale de 6 mois. 3. Vous êtes employeur : Tout employeur relevant du régime d assurance chômage géré par Pôle Emploi et GARP, peut bénéficier de la déduction forfaitaire des cotisations patronales. Cette déduction est applicable aux salariés des entreprises entrant dans le champ de l allègement général sur les bas salaires (réduction dite «Fillon»). Toute heure supplémentaire rémunérée ouvre droit à une déduction forfaitaire à hauteur d un montant fixé par décret, suivant l effectif de l entreprise. Dans le but d éviter de favoriser le recours au temps partiel, la déduction forfaitaire ne concerne pas les heures complémentaires. Les montants de la réduction Fillon, de la déduction forfaitaire patronale et de la réduction salariale se calculent salarié par salarié, et mois par mois. Le montant de la déduction forfaitaire patronale Le montant est fixé forfaitairement à : - 1,50 par heure supplémentaire pour les entreprises < ou = 19 salariés - 0,50 par heure supplémentaire pour les entreprises > 19 salariés Le montant total de la déduction sera à imputer sur le bordereau de cotisation trimestrielle Urssaf. Le calcul de la réduction Fillon La réduction est applicable pour tous les salariés : - permanents CDD ou CDI (hors emplois aidés) - intermittents du spectacle (hors artistes) Elle se calcule sur la base d un coefficient et suivant l effectif de l entreprise Réduction Fillon = rémunération mensuelle brute x coefficient Coefficient = Brut x [0,281* : 0,60 x (1,6 x smic horaire x nombre d heures** : salaire brut) 1]. Soit 0,47 x (1,60 x 8,86 x nombre d heures-1) Le coefficient obtenu est majoré de 10% pour les salariés relevant d une caisse des congés payés, ce qui est le cas pour les intermittents du spectacle. * 0,281 pour les entreprises < ou = 19 salariés et 0,26 pour les entreprises > 19 salariés ** hors heures supplémentaires/complémentaires

4 Le calcul de la réduction salariale Le calcul s effectue en 2 temps : - calcul du taux - calcul de la réduction qui s impute sur le montant des cotisations salariales Réduction de cotisations salariales = rémunération brute des heures supplémentaires/complémentaires x taux Taux = cotisations salariales rémunération brute (heures supp/compl. comprises) Les cotisations salariales à prendre en compte : - Urssaf (assurance vieillesse, maladie-maternité, invalidité, décès, CSG,CRDS) - Retraite complémentaire obligatoire - Pôle Emploi Un taux maximum de la réduction a été fixé à 21,50% Le bulletin de salaire Les heures supplémentaires et complémentaires doivent figurer sur le bulletin de salaire avec le taux de majoration appliqué, sur une ligne distincte des heures payées au taux normal. Elles sont intégrées à la rémunération brute totale soumise à cotisations sociales. Le montant de la réduction de cotisations salariales doit apparaître sur une ligne de crédit (gain pour le salarié). Le montant de la déduction patronale au titre des heures supplémentaires et de la réduction Fillon doit également apparaître sur une ligne de crédit (gain pour l employeur). La rémunération des heures supplémentaires ou complémentaires étant exonérée d impôts sur le revenu pour le salarié, l employeur doit la déduire du net imposable. Les obligations à respecter La loi du 21 août 2007 fixe des obligations à respecter par les employeurs pour bénéficier des nouveaux avantages : - respecter la durée légale et maximale du travail - ne pas substituer les heures supplémentaires/complémentaires en prime Les documents de contrôle L employeur doit tenir à disposition des contrôleurs Urssaf : - le nombre de salariés ouvrant droit à la réduction Fillon, à la réduction de cotisations salariales heures supp/compl., et à la déduction forfaitaire patronale heures supp/compl. - le montant total des allègements appliqués pour chacune des mesures La DADS-U est complétée de zones permettant d indiquer : - le nombre d heures supplémentaires et complémentaires - la rémunération des heures supplémentaires et complémentaires - l exonération fiscale des heures supplémentaires et complémentaires - le montant de la part patronale déduite - le montant de la part salariale déduite 4. Cas pratiques : Salarié permanent (voir annexe pdf) - temps plein 35 heures au smic, 1343,80 Brut mensuel - 10 heures supplémentaires dans le mois, majorées à 25% - bénéficiant de la réduction Fillon

5 Salarié artiste intermittent rémunéré à l heure, heures suppl. non déclarées (voir annexe pdf) - 5 journées de 8 heures, 15 Brut/heure = 600 Brut total Salarié artiste intermittent rémunéré à l heure, heures suppl. déclarées (voir annexe pdf) - 5 journées de 8 heures, 15 Brut/heure = 600 Brut total décomposé comme suit : 35 heures à 15 brut 5 heures à 18,75 (majorées de 25%) Salarié technicien intermittent heures suppl. non déclarées (voir annexe pdf) - 4 journées de 10 heures, 15 Brut/heure = 600 Brut total Salarié technicien intermittent heures suppl. déclarées (voir annexe pdf) - 4 journées de 10 heures, 15 Brut/heure= 600 Brut total décomposé comme suit : 35 heures à 15 brut 5 heures à 18,75 (majorées de 25%) Mis à jour :

Comptabilité approfondie de la paie

Comptabilité approfondie de la paie Comptabilité approfondie de la paie Chapitre 1 Bulletin de paie (Présentation générale de la paie méthodologie des calculs (bulletins «non cadre» - bulletins «cadre» - cotisations et autres charges ; bulletins

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions -

Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions - Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions - À compter du 1er octobre 2007, la rémunération des heures supplémentaires ou complémentaires est exonérée d impôt sur le revenu et donne droit, sous

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES N 123 SOCIAL n 47 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le ISSN 1769-4000 HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES L essentiel La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos

Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos Éditeur scolaire BP 109 01003 BOURG EN BRESSE Cédex Tél. : 04 74 50 41 70 Fax : 04 74 23 55 75 DÉCRET DU 4/11/2008 Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos http://www.fontainepicard.com

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES CIRCULAIRE CDG90 13/08 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES! Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit on appliquer un taux de majoration

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

ACTUALISATION SOCIALE. REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007)

ACTUALISATION SOCIALE. REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007) FORMATION 2007.50 ACTUALISATION SOCIALE REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007) JEUDI 6 DECEMBRE 2007 SOMMAIRE Réforme sur les heures supplémentaires (loi du 21 août 2007)

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF COMMUNICATION SUR LA LOI EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT Source : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat. Parue au Journal Officiel

Plus en détail

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction La réduction est au plus égale à 26 % de la rémunération, maximum obtenu au niveau du salaire minimum de croissance. Ce taux d exonération décroît ensuite pour

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL 1. LES CHARGES DE PERSONNEL COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL Les charges de personnel représentent généralement une part importante des charges d exploitation. Elles comprennent

Plus en détail

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? LIRE UN BULLETIN DE PAIE Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? 1. L' identification de votre employeur : raison sociale, adresse et convention collective

Plus en détail

Magazine 32. Nouvelle réglementation Heures supplémentaires Réduction Salariale Réduction patronale Réduction Fillon

Magazine 32. Nouvelle réglementation Heures supplémentaires Réduction Salariale Réduction patronale Réduction Fillon Magazine 32 Nouvelle réglementation Heures supplémentaires Réduction Salariale Réduction patronale Réduction Fillon Installation Windows Placez le fichier sur votre bureau, vérifiez que le logiciel n est

Plus en détail

Annexe : document «Réponses aux questions techniques posées par les entreprises»

Annexe : document «Réponses aux questions techniques posées par les entreprises» Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Le directeur de

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/03/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2015

CHARGES SOCIALES 2015 CHARGES SOCIALES 2015 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2015 Année 38 040 Trimestre 9 510 Mois 3 170 Quinzaine 1 585 Semaine 732 Jour 174 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Les heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de charges sociales

Les heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de charges sociales Pégase 3 Les heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de charges sociales Dernière révision le 17/12/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...6 Exonération pour

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : les nouvelles dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : les nouvelles dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Le calcul de la durée du travail

Le calcul de la durée du travail 038 Les heures supplémentaires Partie 5 La durée et le temps de travail Chapitre 1 Le calcul de la durée du travail 038 ( ) Les heures supplémentaires SOMMAIRE (voir mode d emploi page IX) Référence Page

Plus en détail

Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard. Déjeuner technique du 13 novembre 2007

Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard. Déjeuner technique du 13 novembre 2007 Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard Déjeuner technique du 13 novembre 2007 Le temps de travail effectif La durée du travail effectif est le temps pendant lequel lesalariéestàladispositiondel employeuretdoit

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Heures supplémentaires. et complémentaires

Heures supplémentaires. et complémentaires n 164 - octobre 2007 Associations Régionales Agréées de l union des Professions Libérales, à l initiative de l UNAPL FISCAL/SOCIAL Nouveau régime fiscal et social des heures supplémentaires Heures supplémentaires

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION)

COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION) COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION) Convention collective nationale N 3305 12 juillet 2001 IDCC 2216 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V BULLETIN DE PAIE 29/01/2015 L'employeur doit délivrer à chaque salarié un bulletin de paie lors du versement de la rémunération sans que l intéressé ait à le lui demander. Cette obligation s étend à toute

Plus en détail

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté La FEP, Fédération des entreprises de propreté et services associés, précise les règles actuellement applicables en matière de rémunération

Plus en détail

EMPLOYEURS. HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs.

EMPLOYEURS. HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs. EMPLOYEURS HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs. SURCROÎT DE TRAVAIL, commandes exceptionnelles, délais restreints pour réagir, à-coups de production Pour faire

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES

SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES Le contrat travail s assistants maternels SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES Contrat travail mentions Engagement réciproque et Article 4 Annexe 4 L.423-3, L.423-17, D.423-5, D.423-14 et 15, L.1241

Plus en détail

LE BULLETIN DE PAIE QUESTIONS

LE BULLETIN DE PAIE QUESTIONS QUESTIONS Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon). 1. Quand doit-on avoir un bulletin de paie? 2. Combien

Plus en détail

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel N 113 SOCIAL n 42 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 26 septembre 2008 ISSN 1769-4000 LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

Plus en détail

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON N 86 - FISCAL n 16 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON L essentiel Le crédit d'impôt

Plus en détail

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT La paie C a l c u l d e s é l é m e n t s d e l a r é m u n é r a t i o n p r i n c i p a l e 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT Il est fixé en fonction du grade de l agent et de l échelon auquel il

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 L Site Internet : www.propaye.net FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Les changements liés à la réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Incidence de la réévaluation du SMIC Le coefficient

Plus en détail

Les textes applicables

Les textes applicables REGINE FERRERE PRESIDENTE DE LA CNEP FRANTZ LALLEMENT PRESIDENT DE L UPB Les salaires minimaux applicables au 1 er janvier 2013 pour le personnel des entreprises d esthétique cosmétique relevant de la

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Focus sur le bulletin de paye

Focus sur le bulletin de paye Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici comment décrypter par grands blocs ce document

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale I Modalités pratiques spécifiques du calcul de la limite d imputation de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises ayant instauré un accord de modulation, d annualisation

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062

LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062 LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.028 Montreuil, le 24/09/2013 24/09/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE REGLEMENTATION ET SECURISATION

Plus en détail

Outil R4 - Les différents contrats de travail

Outil R4 - Les différents contrats de travail Outil R4 - Les différents contrats de travail Janvier 2015 Le CDI, Contrat de travail à Durée Indéterminée... 2 1. Dans quels cas un CDI doit il être conclu?... 2 2. Quelle forme doit revêtir le CDI?...

Plus en détail

PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015

PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015 PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015 AVANT DE METTRE EN PLACE LE PARAMETRAGE IL EST INDISPENSABLE DE FAIRE UNE SAUVEGARDE. 1/ SMIC 2/ PLAFOND DE SECURITE SOCIALE 3/ MINIMUM GARANTI 4/ COTISATION URSSAF VIEILLESSE

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Aide au remplissage Déclaration des salaires à compter du 1er janvier 2014

Aide au remplissage Déclaration des salaires à compter du 1er janvier 2014 SOMMAIRE Page 2 : vue récapitulative des principales données de la déclaration de salaire à renseigner Page 3 : exemple d un travailleur occasionnel non mensualisé Page 4 : exemple d un travailleur occasionnel

Plus en détail

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction I. Identification des parties II. Calcul & éléments du salaire brut III. Les cotisations et contributions IV. Le salaire net Introduction Délivrance obligatoire

Plus en détail

P2C02 Le recrutement des salarie s

P2C02 Le recrutement des salarie s I. Le contrat de travail P2C02 Le recrutement des salarie s A. Les contraintes légales - Age minimum : 16 ans - Les handicapés ont une priorité d embauche dans les entreprises de plus de 20 salariés (à

Plus en détail

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex N 202 janvier 2014 30 jours L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex Chers clients, Parce qu il n existe pas de résultat sans effort, nous mettons

Plus en détail

Le régime d assurance chômage des intermittents

Le régime d assurance chômage des intermittents Pégase 3 Le régime d assurance chômage des intermittents Dernière révision le 24/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Calcul du plafond...3 Régime classique... 3

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité. Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées

Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité. Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées DSS SDFSS BUREAU 5B Mise en œuvre de la réduction générale de cotisations

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Fiche pratique. Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation. Fédération Française de Tennis de Table

Fiche pratique. Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation. Fédération Française de Tennis de Table Fiche pratique La rédaction d'un contrat de travail Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Fédération Française de Tennis de Table Fiche pratique La rédaction d un contrat

Plus en détail

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Sèvres-Vienne EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des saisonniers qui vous permet de réaliser

Plus en détail

Calcul des plafonds du bulletin

Calcul des plafonds du bulletin Calcul des plafonds du bulletin Fonctionnement et appel des plafonds sur le bulletin Lors du calcul du bulletin, les plafonds de la Sécurité Sociale, de la retraite, des congés spectacles, critères essentiels

Plus en détail

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE 1 LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a été promulguée au Journal Officiel du 10 novembre 2010. Elle modifie l âge d ouverture du droit

Plus en détail

La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne. Xavier DULIN 9 novembre 2011

La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne. Xavier DULIN 9 novembre 2011 La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne Xavier DULIN 9 novembre 2011 Objectifs de la CCN-SAP Deux objectifs majeurs : La reconnaissance

Plus en détail

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL Introduction Abordée sous la forme de questions-réponses, cette synthèse a pour objet d éclairer les salariés des hôtels, cafés, restaurants sur les principales dispositions prévues par leur convention

Plus en détail

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.06-2016 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015

Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015 Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015 Suite à l entrée en vigueur de la convention collective nationale des entreprises de services à la personne le 1 er novembre 2014 et après deux

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014. 20 février 2014

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014. 20 février 2014 Bienvenue au Petit Déjeuner débat La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014 20 février 2014 Programme 9h00-10h30 Me Guyot La réforme des retraites Le contrat à temps partiel de 24 H minimum.

Plus en détail

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Note d information Juin 2009 1 er Degré 2 nd Degré I Dates des congés scolaires Fin des cours (après la classe) Reprise des cours (le matin) Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Toussaint Samedi

Plus en détail

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Depuis le 1er janvier 2011, la réduction est calculée par référence à la rémunération annuelle du salarié (primes comprises) et non plus sur la base de son

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 33 JANVIER 2014

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 33 JANVIER 2014 Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 33 JANVIER 2014 Vous trouverez dans ce numéro exceptionnel les données sociales actualisées et applicables au 1 er janvier 2014 : Fiscalisation des parts patronales

Plus en détail

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT vous présentent LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT Conseil Social du Mouvement Sportif La convention collective nationale du sport Introduction : enjeux, historique, champ et calendrier d application

Plus en détail

Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier

Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier Révision 4 Janvier 2012 Toutes les modifications relatives aux nouveautés de Janvier 2012 figurent en

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées Bulletin de salaire De nombreux agents de la fonction publique hospitalière ont des difficultés pour lire et comprendre leur fiche de paie mensuelle.

Plus en détail

Questions-réponses sur les heures supplémentaires

Questions-réponses sur les heures supplémentaires Questions-réponses sur les heures supplémentaires La loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat crée, à compter du 1er octobre 2007 : au profit du salarié : une

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

Changements législatifs au 1 er janvier 2012-1er volet -

Changements législatifs au 1 er janvier 2012-1er volet - Changements législatifs au 1 er janvier 2012-1er volet - L année 2012 est une fois de plus riche en nouveautés législatives. Voici le premier volet du courrier Privilège des changements législatifs applicables

Plus en détail

Note technique. Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/09/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Note technique. Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/09/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/09/2013 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Septembre 2013 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS...3 Eléments nationaux... 3

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION Thème 3 LA REMUNERATION Comment le salaire est-il fixé? Généralement déterminé en fonction de la qualification du salarié et de l emploi occupé, le salaire peut être calculé : au temps, en fonction de

Plus en détail

LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail?

LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail? LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail? Cette fiche pratique est un complément indispensable aux modèles de contrat de travail mis à votre disposition par le CoSMoS.

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE DATE D EFFET : 1er OCTOBRE 2007 HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE TEXTES DE REFERENCE : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir

Plus en détail

> Convention collective nationale de l animation

> Convention collective nationale de l animation DROIT > Convention collective nationale de l animation Janvier 2010 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

Chapitre 4 La durée du travail

Chapitre 4 La durée du travail Chapitre 4 La durée du travail I. Le temps de travail II. Les heures supplémentaires III. L organisation du travail Chapitre 3 La durée du travail I. Le temps de travail 1. Durée légale du travail 2. Temps

Plus en détail

La réduction Fillon en 2015

La réduction Fillon en 2015 La réduction Fillon en 2015 1 La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

SEIEMO. Titre Emploi Simplifié Agricole

SEIEMO. Titre Emploi Simplifié Agricole SEIEMO Serveur d'echanges Informatisés avec les Employeurs de Main d'oeuvre Titre Emploi Simplifié Agricole Application TESAEMP Notice de présentation NOUVEAUTES de la version 4.60 (en rouge dans ce manuel)

Plus en détail

LE FORFAIT DE SALAIRE

LE FORFAIT DE SALAIRE Juillet 2013 LE FORFAIT DE SALAIRE Le préambule de la constitution de 1946 et la déclaration universelle des droits de l homme proclament que «quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et

Plus en détail

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE N 165 5 aout 2014 SOMMAIRE P. 1 et 2 p.2 Projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale pour 2014 Suppression de la règlementation relative aux sommes versées

Plus en détail