ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N Mars 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009"

Transcription

1 ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Sondage de l'institut CSA - N Mars , rue de Choiseul BP Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33) / 11 Fax. (33) SA au capital de RCS Paris B E TVA intracommunautaire FR

2 A la demande de CRESUS, CSA vient de réaliser une enquête auprès d un échantillon de 1002 personnes en situation de surendettement. Il s agissait, pour CRESUS, de connaître la situation précise des personnes surendettées, les causes à l origine de cette situation de surendettement et les jugements sur le «fichier positif». Ce que l étude révèle : 1. Les accidents de la vie sont un des éléments déclencheurs du surendettement ; 2. Entre dépenses jugées incompressibles du quotidien et sollicitations trop fréquentes, ils se considèrent «extérieurs» à leur propre condition de surendettés ; 3. Le «fichier positif» est accueilli très favorablement par les personnes surendettées. Aujourd hui, l utilité anticipée d une centralisation des informations, autrement dit du fichage des emprunteurs, est parfaitement reconnue par les surendettés. La contraction de trop de crédits est le principal facteur du surendettement Le fait d avoir contracté trop de crédits a conduit 65% des personnes interrogées dans une situation de surendettement. En second plan, l on observe que les circonstances ayant conduit ces personnes à contracter trop de crédits sont principalement liées au surendettement dit «passif», c est-à-dire à des accidents de la vie ayant restreint subitement le niveau de ressources disponibles. Ainsi, 34% des surendettés déclarent qu une baisse du niveau de leurs ressources est à l origine de leur surendettement. De la même manière, plus d un quart des personnes en situation de surendettement citent comme raison une séparation, un divorce, ou un veuvage (26%) et pour 24% des personnes interrogées, leur surendettement est lié au fait de s être retrouvé au chômage. La maladie constitue un élément déclencheur plus marginal, mais concerne toutefois 14% des situations de surendettement. Le surendettement apparaît moins lié aux dépenses nécessaires pour faire vivre un foyer : pour 26% des personnes interrogées uniquement, le surendettement provient des charges élevées qu ils avaient à régler. CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

3 Une responsabilité perçue comme limitée dans la situation de surendettement Néanmoins, les personnes surendettées jugent leur responsabilité limitée. Leur situation de surendettement est, avant tout, liée à la nécessité de faire face aux dépenses de la vie courante (pour 79% des surendettés). Seuls 19% déclarent que leur situation a été causée par une mauvaise gestion des dépenses. Ces situations de surendettement semblent être également le fruit, à leurs yeux, d une sollicitation des consommateurs à contracter des crédits. Plus des trois-quarts des personnes interrogées ont le sentiment qu on leur a proposé de recourir trop souvent à des crédits (76%) ; seuls 8% estiment que l on ne leur en a pas assez souvent proposés. Le crédit revolving, principal type de crédit contracté par les surendettés Parmi les différents types de crédits proposés, le crédit revolving ou crédit permanent, souvent décrié pour sa facilité d accès, a été le plus couramment contracté par les personnes interrogées avant leur surendettement (89% d entre elles indiquent avoir été titulaires d un tel crédit). Une large majorité des surendettés affirme avoir également utilisé un découvert bancaire (69%). Le crédit amortissable apparaît légèrement moins répandu : 58% des surendettés ont contracté un crédit amortissable avant d être surendettés. En dernier lieu, le crédit immobilier, d un investissement plus lourd, est moins fréquemment contracté seuls 19% des surendettés disposaient d un tel crédit. Le recours au crédit revolving apparaît comme une solution face aux difficultés rencontrées auprès des banques pour contracter des crédits. Quatre surendettés sur dix ayant eu recours à un crédit revolving déclarent en effet s être tournés vers ce type de crédit car ils avaient déjà contracté un ou plusieurs crédits dans leur banque (43%). Pour plus de trois personnes sur dix (31%) en situation de surendettement, ayant contracté un crédit revolving, le recours à ce type de crédit s est imposé car les banques leur ont refusé un crédit amortissable. Au-delà de ces raisons, un quart des surendettés ne peuvent se prononcer sur les raisons les ayant amenés à recourir à un crédit revolving. La facilité de recours à ce type de crédit peut de fait conduire certaines personnes à en contracter un ou plusieurs, sans que d autres pistes de solution n aient été explorées au préalable. CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

4 C est ainsi qu a été avancée la nécessité d un projet de «fichier positif», peu connu des personnes en situation de surendettement, mais jugé globalement de manière positive. En dépit d un manque de notoriété, le «fichier positif» bénéficie d une réelle attractivité auprès des surendettés. Le projet de «fichier positif» est peu connu des personnes en situation de surendettement. Seuls 13% se souviennent en avoir entendu parler, dont 4% sachant parfaitement ce dont il s agit. Toutefois, une fois ce projet décrit, l appréciation de son efficacité anticipée est quasiment unanime : 80% des personnes interrogées estiment qu il sera en effet efficace pour lutter contre le surendettement, et près d un sur deux (45%) l estime «très efficace». De la même manière, si son efficacité ne fait que peu de doutes, les retombées d un tel fichier sont avant tout bénéfiques pour les personnes en situation de surendettement. La responsabilisation des organismes de crédit est la première conséquence positive perçue par les personnes interrogées. Ainsi, 88% des surendettés estiment que ce fichier permettrait de responsabiliser les organismes de crédit en leur évitant d accorder des prêts à des personnes qui sont déjà fortement endettées 71% étant catégoriques dans leur affirmation. 86% approuvent l opinion selon laquelle la mise en place du «fichier positif» responsabiliserait les consommateurs en leur permettant de vérifier l état de leur endettement. Ce fichier serait de cette manière véritablement efficace aux yeux des personnes en situation de surendettement ; 83% d entre eux jugeant qu un tel fichier est un moyen sûr pour lutter contre le surendettement. 69% approuvent néanmoins le jugement selon lequel ce fichier priverait certains ménages de l accès à un crédit indispensable pour assurer les dépenses de la vie quotidienne, et 56% estiment qu il représente une atteinte à la vie privée, car il s agit d un fichage des emprunteurs. Toutefois, relevons que les bénéfices anticipés l emportent sur les craintes évoquées. Si les aspects «positifs» du «fichier positif» l emportent globalement, les personnes interrogées restent partagées sur la facilitation de l accès au crédit : 48 % approuvent cette affirmation, tandis que 50% l infirment. CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

5 Sommaire Fiche technique du sondage... 3 I. Les raisons du surendettement... 4 II. L attitude à l égard du fichier positif CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

6 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / CRESUS réalisé par téléphone du 23 au 28 mars Echantillon national de 1002 personnes en situation de surendettement âgées de 18 ans et plus interrogées à partir d un fichier transmis à CSA par Crésus. (Tous les sondages publiés par CSA sont disponibles sur le site : CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

7 I. Les raisons du surendettement CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

8 QUESTION - Parmi les raisons suivantes, lesquelles peuvent expliquer le fait que vous soyez en situation de surendettement? Avant d'être surendetté (Réponses données à l'aide d'une liste) En premier % Au total % - vous avez contracté trop de crédits vous vous êtes séparé de votre conjoint, vous avez divorcé, vous vous êtes retrouvé veuf (veuve) vous avez subi une baisse du niveau de vos ressources : salaires, allocations, vous avez été licencié, vous vous êtes retrouvé au chômage vous avez été victime d'une maladie vous aviez à régler des charges élevées : loyers, électricité, courses alimentaires Ne se prononcent pas TOTAL (1) (1) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner deux réponses. CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

9 Parmi les raisons suivantes, lesquelles peuvent expliquer le fait que vous soyez en situation de surendettement? Avant d'être surendetté En premier Total vous avez contracté trop de crédits vous vous êtes séparé de votre conjoint, vous avez divorcé, vous vous êtes retrouvé veuf (veuve) vous avez subi une baisse du niveau de vos ressources : salaires, allocations,... vous avez été licencié, vous vous êtes retrouvé au chômage vous avez été victime d'une maladie vous aviez à régler des charges élevées : loyers, électricité, courses alimentaires NSPP ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

10 QUESTION - Parmi les raisons suivantes, lesquelles peuvent expliquer le fait que vous soyez en situation de surendettement? Avant d'être surendetté Au total vous avez contracté trop de crédits vous avez subi une baisse du niveau de vos ressources : salaires, allocations,... vous vous êtes séparé de votre conjoint, vous avez divorcé, vous vous êtes retrouvé veuf (veuve) vous aviez à régler des charges élevées : loyers, électricité, courses alimentaires vous avez été licencié, vous vous êtes retrouvé au chômage vous avez été victime d'une maladie NSPP ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

11 QUESTION - Diriez-vous que votre surendettement est plutôt dû à? - la nécessité de faire face aux dépenses de la vie courante : Ensemble des Français surendettés % loyers, charges, une mauvaise gestion des dépenses : vous avez effectué trop de dépenses qui n'étaient pas nécessaires Ne se prononcent pas... 2 TOTAL CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

12 Diriez-vous que votre surendettement est plutôt dû à? Total la nécessité de faire face aux dépenses de la vie courante : loyers, charges,... une mauvaise gestion des dépenses : vous avez effectué trop de dépenses qui n'étaient pas nécessaires ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace NSPP CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

13 QUESTION - Avant d'être surendetté, avez-vous le sentiment que l'on vous a proposé de recourir à des crédits trop souvent, pas assez souvent ou ni trop ni pas assez souvent? Ensemble des Français surendettés % - Trop souvent Pas assez souvent Ni trop ni pas assez souvent Ne se prononcent pas... 2 TOTAL CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

14 Avant d'être surendetté, avez-vous le sentiment que l'on vous a proposé de recourir à des crédits trop souvent, pas assez souvent ou ni trop ni pas assez souvent? Total Trop souvent Pas assez souvent Ni trop ni pas assez NSPP souvent ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

15 QUESTION - Avant d'être surendetté, quels types de crédits avez-vous contracté? (Réponses données à l'aide d'une liste) Ensemble des Français surendettés % - Un crédit revolving ou crédit permanent (crédit dont le montant disponible se renouvelle chaque mois au fur et à mesure des remboursements) Un découvert bancaire Un crédit amortissable (Crédit dont les mensualités couvrent à la fois les intérêts du crédit et la somme initialement prêtée, à taux fixe sur une durée déterminée) Un crédit immobilier Autres Ne se prononcent pas... 1 TOTAL... (1) (1) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner plusieurs réponses CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

16 Avant d'être surendetté, quels types de crédits avez-vous contracté? Total Un crédit revolving ou crédit permanent Un découvert bancaire Un crédit amortissable Un crédit immobilier ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Autres Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace Autres NSPP CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

17 QUESTION - Pour quelle raison avez-vous eu recours à un ou plusieurs crédits revolving? - Vous aviez déjà contracté un ou plusieurs crédit(s) Ensemble des Français surendettés a y a n t eu recours à un ou plusieurs crédits revolving % dans votre banque Les banques vous ont refusé un crédit amortissable Ne se prononcent pas TOTAL CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

18 Pour quelle raison avez-vous eu recours à un ou plusieurs crédits revolving? Total Vous aviez déjà contracté un ou plusieurs crédit(s) dans votre banque les banques vous ont refusé un crédit amortissable ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace NSPP CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

19 CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

20 II. L attitude à l égard du fichier positif CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

21 QUESTION - Afin de lutter contre le surendettement, certaines personnes envisagent la création d'un fichier appelé fichier positif. En avez-vous déjà entendu parler? Ensemble des Français surendettés % Oui Oui, vous en avez entendu parler et vous savez parfaitement ce dont il s'agit Oui, vous en avez entendu parler mais vous ne savez pas bien de quoi il s'agit... 9 Non, vous n'en avez jamais entendu parler TOTAL CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

22 QUESTION - Afin de lutter contre le surendettement, certaines personnes envisagent la création d'un fichier appelé fichier positif. En avez-vous déjà entendu parler? Total Oui Oui, vous en avez entendu parler et vous savez parfaitement ce dont il s'agit Oui, vous en avez entendu parler mais vous ne savez pas bien de quoi il s'agit Non, vous n'en avez jamais entendu parler ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

23 QUESTION - Ce fichier sera-t-il selon vous très efficace, assez efficace, peu efficace ou pas efficace du tout? Ensemble des Français surendettés % Efficace Très efficace Assez efficace Pas efficace Peu efficace Pas efficace du tout Ne se prononcent pas... 2 TOTAL CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

24 Ce fichier sera-t-il selon vous très efficace, assez efficace, peu efficace ou pas efficace du tout? Total Efficace Très efficace Assez efficace Pas efficace Peu efficace pas efficace du tout ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler NSPP CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

25 QUESTION - Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? - Ce fichier permettrait de responsabiliser les organismes de crédit en leur évitant d'accorder des prêts à des personnes qui sont déjà % Correspond Tout à fait Plutôt Ne correspond pas Plutôt pas Pas du tout fortement endettées Ce fichier responsabiliserait les consommateurs en leur permettant de vérifier l'état de leur endettement Ce fichier est un moyen sûr pour lutter contre le surendettement Ce fichier priverait certains ménages d'un accès à un crédit indispensable pour assurer les dépenses de la vie quotidienne Ce fichier représente une atteinte à la vie privée car il s'agit d'un fichage des emprunteurs Ce fichier faciliterait l'accès au crédit Ne se prononcent pas CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

26 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier permettrait de responsabiliser les organismes de crédit en leur évitant d'accorder des prêts à des personnes qui sont déjà fortement endettées Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

27 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier responsabiliserait les consommateurs en leur permettant de vérifier l'état de leur endettement Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

28 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier est un moyen sûr pour lutter contre le surendettement Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

29 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier priverait certains ménages d'un accès à un crédit indispensable pour assurer les dépenses de la vie quotidienne Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

30 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier représente une atteinte à la vie privée car il s'agit d'un fichage des emprunteurs Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

31 Voici une série d'opinions relatives à ce fichier. Pour chacune d'elle dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez? Ce fichier faciliterait l'accès au crédit Total Correspond Tout à fait Plutôt Ne Plutôt pas Pas du tout NSPP correspond pas ENSEMBLE Sexe - Homme Femme Age Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus Profession du chef de famille CSP CSP Employé Ouvrier Profession de l'interviewé CSP CSP Employé Ouvrier Statut A c t i f Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur Inactif Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme/primaire B.E.P.C./C.A.P/B.E.P BAC BAC Région Ile de France Province Nord Est Bassin Parisien Est Bassin Parisien Ouest Ouest Sud-Ouest Sud-Est Méditerranée Statut vis-à-vis du logement - Propriétaire Locataire Occupant à titre gratuit Composition du foyer - 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Ressources du foyer - Un salaire Plusieurs salaires Une retraite ou une pension Autres ressources uniquement Notoriété du projet de fichier positif - En a entendu parler N'en a pas entendu parler Opinion vis-à-vis du fichier positif Efficace Pas efficace CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT Mars

GROSSESSE, MATERNITE ET

GROSSESSE, MATERNITE ET HALDE GROSSESSE, MATERNITE ET DISCRIMINATIONS AU TRAVAIL - Sondage de l Institut CSA- N 0900160B Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES MODALITES DE LA FUSION CAISSE D EPARGNE / BANQUE POPULAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 0900269A Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Synthèse de l'institut CSA - N 1101469 Octobre 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

FONDATION K D URGENCES

FONDATION K D URGENCES FONDATION K D URGENCES LES DIFFICULTES DES FAMILLES MONOPARENTALES - Sondage de l'institut CSA - N 1100500 Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 1200407 Mars 2012 Contacts CSA : Claire PIAU Directrice d études au Département Opinion Tiéfaine CONCAS Chargé d études au Département Opinion

Plus en détail

OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES

OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES MEDICALES - Sondage de l'institut CSA - N 0700661A Mai 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

- Sondage de l'institut CSA -

- Sondage de l'institut CSA - L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE VU PAR LES PARENTS - Sondage de l'institut CSA - N 0501163 Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 44 94 59 10

Plus en détail

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES VOITURES DIESEL - Sondage de l'institut CSA - N 0801153C Septembre 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS. - Sondage de l'institut CSA - D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE»

OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS. - Sondage de l'institut CSA - D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE» OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE» - Sondage de l'institut CSA - N 0500257C Février 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET PERSPECTIVES - Sondage de l'institut CSA - N 1100267B Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44 94 59 10 / 59 11

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE. - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013

LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE. - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013 LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013 Contacts CSA : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle Opinion - Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle Opinion

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique

CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANÇAIS ET LES QUESTIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES N 1100298B Mars 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion

Plus en détail

Les Français, les associations et la crise

Les Français, les associations et la crise Les Français, les associations et la crise Présentation Octobre 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Institut CSA pour Atlantico Juillet 13 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 13. Echantillon national représentatif de 1010 personnes résidant en France

Plus en détail

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv Contacts Pôle Opinion Corporate Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Pôle Opinion-Corporate (jerome.sainte-marie@csa.eu) Nicolas Fert, Chargé d études sénior au Pôle Opinion-Corporate (nicolas.fert@csa.eu)

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

L impact des accidents de la route dans la population

L impact des accidents de la route dans la population L impact des accidents de la route dans la population Sondage Ifop pour la Délégation à la sécurité et à la circulation routières Etude n 113595 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique - Synthèse de l'institut CSA Baromètre 5 ème édition N 1101846 Janvier 2012 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Etude auprès des Français sur les «arnaques» sur les «arnaques» à l investissement

Etude auprès des Français sur les «arnaques» sur les «arnaques» à l investissement Etude auprès des Français à l investissement sur les «arnaques» à l investissement Etude auprès des Français sur les «arnaques» Novembre 2015 Novembre 2015 N 1501058 1 FICHE TECHNIQUE de l étude Echantillon

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 6 Religions et numérique : La tradition à l épreuve des nouvelles pratiques n 1100569 Mai 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 N 1000948 Juillet 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés La consommation de cannabis les risques qui y sont liés Enquête miroir auprès des jeunes de 15 à 18 ans de l ensemble de la population Ifop pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES ASSOCIATIONS - Sondage de l'institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 9 59 10 / 11

Plus en détail

Baromètre du moral des journalistes

Baromètre du moral des journalistes Baromètre du moral des journalistes Sondage de l Institut CSA N 1101438 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts : Jérôme Sainte-Marie Directeur du Département

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?»

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» Enquête auprès de la Fédération des Banques Alimentaires et des personnes accueillies - Présentation - N 0800171 Août

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Le regard des Français sur leur gastronomie

Le regard des Français sur leur gastronomie Le regard des Français sur leur gastronomie Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 29 et 30 janvier 2015 Echantillon

Plus en détail

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée RB/TS N 112743 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés

La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés Mai 205 Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion

Plus en détail

Le temps de travail dans les entreprises

Le temps de travail dans les entreprises Le temps de travail dans les entreprises Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Septembre 05 Etude N 500866B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011 Baromètre Generali CSA LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE Synthèse n 1100079 Avril 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o n d u T r a v a i l T e m p o r a i r e études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires juin 2010 F o n d s d A s s u r

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

Baromètre Union des Maisons Françaises

Baromètre Union des Maisons Françaises Baromètre Union des Maisons Françaises juin 2009 vague 4 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Octobre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants,

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen

Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen Sondage CSA pour NICE-MATIN publié le samedi 14 janvier 2012 Contacts institut CSA : Yves-Marie CANN Directeur d études au Département Opinion (yves-marie.cann@csa.eu)

Plus en détail

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Les Français et le budget de la rentrée Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Mars 2010 vague 7. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Mars 2010 vague 7. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Mars 2010 vague 7 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com pour Le regard des Français sur les banques Résultats détaillés Le 23 janvier 2009 Sommaire -

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES

Sondage OBEA/INFRAFORCES 21, rue Viète 75017 Paris Tel : +33 (0)1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com Sondage OBEA/INFRAFORCES LES ARRETS MALADIE Paris, le 8 décembre 2011 Votre contact Delphine MIRANDE Directrice d Etudes

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

Baromètre sur la perception des discriminations au travail

Baromètre sur la perception des discriminations au travail Janvier 2014 N 111 711 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Fabienne Gomant Marion Chasles-Parot prenom.nom@ifop.com Baromètre sur la perception des discriminations au travail - Vague 7

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 Baromètre annuel vague 3-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

L emploi par-delà la crise Note de synthèse

L emploi par-delà la crise Note de synthèse L emploi par-delà la crise Note de synthèse Conseil d orientation pour l emploi Laurence Gaune Tél : 01 42 75 63 33 06 28 46 20 76 Contacts TNS Sofres Emmanuel Rivière Eric Chauvet Céline Azzi 16/06/2010

Plus en détail

Les Français et la pierre : le retour de la confiance?

Les Français et la pierre : le retour de la confiance? Les Français la pierre : le rour de la confiance? Enquête de Institut CSA pour le Groupe PICHET Mars 2015 Le rapport de forces politique national à six mois des élections Sommaire Fiche technique du sondage

Plus en détail

ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR

ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR Sondage CSA exclusif Le 7 mai 2012 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts CSA Jérôme SAINTE-MARIE, Directeur

Plus en détail

Les logements neufs privés vus par leurs occupants

Les logements neufs privés vus par leurs occupants sur l agglomération nantaise Mode de vie Habitat Les logements neufs privés vus par leurs occupants Résultats d enquête Juin 2013 AURAN Sommaire Pour qui construit-on dans l agglomération nantaise? page

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5 FM N 112057 Contacts Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les Français et la situation financière de leur commune JF/JPD N 113333 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Groupe APEX FINANCE 82/84 avenue du Régt Normandie Niemen BP 70068 91700 Sainte-Geneviève des Bois Cedex

Groupe APEX FINANCE 82/84 avenue du Régt Normandie Niemen BP 70068 91700 Sainte-Geneviève des Bois Cedex DEMANDE DE PRET IMMOBILIER A COMPLETER Afin d accélérer l étude de votre dossier, nous vous proposons de compléter ce formulaire puis de nous l adresser soit par mail, fax ou courrier à l adresse suivante

Plus en détail

La solitude et le lien social en ville. Enquête TNS Sofres - 2014

La solitude et le lien social en ville. Enquête TNS Sofres - 2014 La solitude et le lien social en ville Enquête TNS Sofres - 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 5 2 Résultats détaillés 8 3 Principaux enseignements 28 4 Contacts TNS Sofres Fanny Durand - fanny.durand@tns-sofres.com

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Les Français et l Iran Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Fiche technique Interrogation Echantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Constitution

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Les Français et la sécurité juridique

Les Français et la sécurité juridique Les Français et la sécurité juridique Rapport rédigé par : Delphine Martelli-Banégas, Directrice du département Corporate Fabrice Giroud, Directeur d études du département Corporate Tiphaine Favré, Chargé

Plus en détail

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006 7 mars 2006 Sommaire Introduction Résultats détaillés 1. Les mères donnent de l argent à leurs enfants, via différents moyens 2. Des enfants déjà assez connaisseurs et équipés 3. Un sujet important dans

Plus en détail

Baromètre Union des Maisons Françaises

Baromètre Union des Maisons Françaises Baromètre Union des Maisons Françaises Juillet 2010 vague 8 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009 La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires Novembre 2009 Sommaire 1. Louer un logement : une mission particulièrement difficile pour les Français 2. Des avis en revanche

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail

Observatoire 2013 de l opinion sur l image des banques - Mai 2013 -

Observatoire 2013 de l opinion sur l image des banques - Mai 2013 - FBF PRESENTATION DES RESULTATS N 24254 Julien BELIN Marion LAMBOLEY Simon ALLARD Observatoire 2013 de l opinion sur l image des banques - Mai 2013 - Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél :

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Observatoire de la famille

Observatoire de la famille Observatoire de la famille La vulnérabilité dans la famille ou les événements qui peuvent affecter la vie d une famille Soucieuse de représenter l ensemble des familles et de défendre leurs intérêts auprès

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Les Français et les rythmes scolaires

Les Français et les rythmes scolaires Les Français et les rythmes scolaires Sondage Institut CSA pour Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Mai 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA

Plus en détail

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet n 1001575 Novembre 2010 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél.

Plus en détail

Les Français et le traité transatlantique de libre-échange

Les Français et le traité transatlantique de libre-échange Les Français et le traité transatlantique de libre-échange Sondage Institut CSA pour L Humanité 20 mai 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / L Humanité réalisé par Internet du 14 au 16 mai

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Unité de valeur 5 Synthèse - Diagnostic et conseil patrimonial global

Unité de valeur 5 Synthèse - Diagnostic et conseil patrimonial global Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail