Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique"

Transcription

1 Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace

2 Aperçu Page 2 de 28 Emballages appropriés Marquage et étiquetage Documentation exigée Exercice: emballage en présence de glace

3 Page 3 de 28 Qu'est-ce qui se passe quand on place de la glace dans un récipient scellé?

4 Ce n'est pas du tout une bonne idée! Page 4 de 28

5 Page 5 de 28 Détails importants a considérer lors des envois en présence de glace

6 Envois en présence de glace Page 6 de 28 Les échantillons qui doivent voyager congelés à -70 C peuvent être expédiés en présence de glace. La glace est une marchandise dangereuse. Les expéditeurs qui utilisent la glace comme réfrigérant pour des envois doivent être formés. Un colis contenant de la glace exige l'étiquette de risque pour matières et objets dangereux divers, y compris matières dangereuses pour l environnement. Les expéditeurs doivent marquer et étiqueter correctement la surface des emballages extérieurs contenant de la glace. Les documents appropriés doivent signaler la présence de glace (pour la catégorie A cette information apparaît sur la déclaration de marchandises dangereuses. Pour la catégorie B et les échantillons exemptés cette information figure sur la LTA).

7 Envois en présence de glace Page 7 de 28 La température très basse (-79 C) de la glace peut provoquer de graves brûlures à la peau au contact direct Lorsque de la glace est utilisé comme réfrigérant, l'emballage doit être conçu et fabriqué de façon à laisser échapper le dioxyde de carbone en phase gazeuse et à empêcher ainsi une augmentation de la pression susceptible de rompre l'emballage Les matières expédiées dans de la glace sont emballées dans des récipients primaires et des emballages secondaires capables de résister à de très basses températures. Les emballages secondaires doivent être placés dans les emballages extérieurs de façon a rester en place une fois la glace dissipée

8 Page 8 de 28 Quelles marques et étiquettes sont requises pour des colis contenant de la glace?

9 Marquage et étiquetage de colis contenant de la glace Étiquette de danger au dioxyde de carbone à l'état solide (glace ) Cette étiquette doit être collée sur la surface extérieure des colis contenant de la glace Nom de l'étiquetage: Marchandises dangereuses diverses Dimensions minimums: mm (Pour les petits emballages: mm) No. d'étiquettes par emballages: 1 Couleur: Noir et blanc Page 9 de 28 Les expéditeurs doivent marquer et étiqueter correctement la surface des emballages extérieurs qui contiennent de la glace pour en signaler la présence à tout personnel de transport et leur permettre d'adopter des mesure de précaution pour la manipulation et le stockage de tels colis. Glace, agent de réfrigération UN 1845 Quantité nette kg Marquage pour colis contenant de la glace La désignation officielle de transport doit être suivie des mots 'AGENT DE RÉFRIGÉRATION'. Le poids net de la glace utilisée doit être marqué lisiblement sur la surface extérieure de tout colis contenant de la glace

10 Marquage et étiquetage de colis contenant de la glace Page 10 de 28 Glace La présence de glace dans des colis de catégorie A, de catégorie B ou d'échantillons humains/animaux exemptés doit être signalée par le marquage et étiquetage montrés ci-contre glace

11 Page 11 de 28 Sur quel formulaire doit-on signaler la présence de glace?

12 LTA ou déclaration pour marchandises dangereuses? Page 12 de 28 Pour les colis de catégorie A, la présence de glace doit être signalée sur la déclaration pour marchandises dangereuses. Aucune information supplémentaire ne doit être fournie sur la LTA Pour les colis de catégorie B et exemptés, la présence de glace doit être signalée sur la LTA

13 LTA pour Catégorie A et glace Lors d'une expédition de matières infectieuses de catégorie A en présence de glace, il faudra ajouter le premier ou, selon le cas, les deux points suivants dans le cadre "Renseignements pour le traitement de l'expédition": 1. Marchandises dangereuses selon la déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses ci-jointe 2. Aéronef cargo seulement Page 13 de 28

14 LTA pour Catégorie A et neige Page 14 de 28 Marchandises dangereuses selon la déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses ci-jointe Aéronef cargo seulement

15 LTA pour Catégorie B et glace Lors d'une expédition de matières biologiques de catégorie B en présence de glace, la déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses (DGD) n'est pas requise. Il est demandé d'inscrire le nom et le n o tél d'une personne responsable dans le cadre "Renseignements pour le traitement de l'expédition". Page 15 de 28

16 LTA pour Catégorie B et glace Page 16 de 28 Personne responsable: Dr Alain Dubois, Tel:

17 LTA pour Catégorie B et glace Page 17 de 28 Les expéditions de matières biologiques, catégorie B en présence de glace ne requièrent pas de remplir une déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses. L'information suivante devra apparaître dans le cadre "Nature et quantité des marchandises": 1. Désignation officielle de transport 2. N o ONU 3. Nombre de colis 4. Désignation officielle de transport (glace ) 5. Classe 6. N o ONU 7. Poids

18 LTA pour Catégorie B et glace Page 18 de 28 Matière biologique, Catégorie B UN colis Glace Classe 9 UN kg

19 LTA pour échantillons exemptés et glace Page 19 de 28 Les expéditions d'échantillons exemptés en présence de glace ne requièrent pas de remplir une déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses. L'information suivante devra apparaître dans le cadre "Nature et quantité des marchandises": 1. Echantillons exemptés 2. Désignation officielle de transport (glace ) 3. Classe 4. N o ONU 5. Poids

20 LTA pour échantillons exemptés et glace Page 20 de 28 Echantillons exemptés Glace Classe 9 UN kg

21 Page 21 de 28 La déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses n'est pas requise pour les matières classifiées en catégorie B ou exemptées même en présence de glace utilisée pour la réfrigération!

22 Page 22 de 28 Comment est-ce qu'on détaille la présence de glace sur la déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses lors des envois de matières infectieuses de catégorie A ainsi réfrigérées?

23 Déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses (Catégorie A) Page 23 de 28

24 Résumé des exigences pour expédier des matières réfrigérées à la glace Page 24 de 28 Catégorie A (P620) UN 2814 Matière infectieuse pour l'homme UN Matière infectieuse pour les animaux uniquement Instructions d'emballage 620 et 954 L'expéditeur doit être formé (la glace est une marchandise dangereuse) Catégorie B (P650) UN 3373 Matière biologique, catégorie B Instructions d'emballage 650 et 954 L'expéditeur doit être formé (la glace est une marchandise dangereuse) Exempté Échantillon humain exempté Échantillon animal exempté Triple emballage de base et instructions d'emballage 954 L'expéditeur doit être formé (la glace est une marchandise dangereuse) Marques et étiquettes Marques et étiquettes Marques et étiquettes Déclaration de l'expéditeur pour marchandises dangereuses LTA pour le transport aérien LTA pour le transport aérien LTA pour le transport aérien Autorisation d'importation et/ou d'exportation (si nécessaire) Limitations de poids et volume pour les matières infectieuses de catégorie A et pour la glace Autorisation d'importation et/ou d'exportation (si nécessaire) Limitations de poids et volume pour les matières biologiques de catégorie B et pour la glace Autorisation d'importation et/ou d'exportation (si nécessaire) Limitations de poids et volume pour la glace

25 Page 25 de 28 Exercice Emballage des matières infectieuses en présence de glace

26 Pièces disponibles Page 26 de 28 Gants 2 récipients primaires contenants des échantillons de catégorie A Un emballage secondaire Élastiques Glace Matériau absorbent Un carton de renforcement Matière de rembourrage Un emballage extérieur Désinfectant Instructions pour analyses de laboratoire et liste détaillée du contenu

27 Mode opératoire normalisé pour préparer un emballage de catégorie A en présence de glace Page 27 de 28 Étape Procédure

28 Page 28 de 28 Questions et remarques

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés Marquage CE Mode d emploi Août 2014 SOMMAIRE : I. Les produits concernés II. Les acteurs concernés a. Le fabricant b. Le mandataire c. L importateur d. Le distributeur III. La mise en conformité des produits

Plus en détail

Déchets infectieux Élimination des DASRI et assimilés Prévention et réglementation

Déchets infectieux Élimination des DASRI et assimilés Prévention et réglementation Déchets infectieux Élimination des DASRI et assimilés Prévention et réglementation L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l

Plus en détail

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains 3 Un plus grand engagement pour la santé et la sécurité L Acte Unique Européen ne cherche pas seulement à supprimer les entraves

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions 2002R1774 FR 01.04.2006 005.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CE) N o 1774/2002 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du

Plus en détail

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen!

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Commission européenne Entreprises et industrie Table des matières Qu est-ce que le marquage CE? Qu est-ce que le marquage CE? 3 Obligations légales

Plus en détail

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 66/16 DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 22 février 1999 relative au rapprochement des législations des États membres sur les denrées et ingrédients alimentaires traités par ionisation

Plus en détail

RÈGLEMENTS. Journal officiel de l Union européenne L 286/1. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire)

RÈGLEMENTS. Journal officiel de l Union européenne L 286/1. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) 31.10.2009 Journal officiel de l Union européenne L 286/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 1005/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA CHLORATION?

QU EST-CE QUE LA CHLORATION? QU EST-CE QUE LA CHLORATION? Qu est-ce que la chloration? Des micro-organismes peuvent être trouvés dans des rivières, lacs et eau souterraine. Même si ce ne sont pas tous les micro-organismes qui peuvent

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 15.1.2011 FR Journal officiel de l Union européenne L 12/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 10/2011 DE LA COMMISSION du 14 janvier 2011 concernant les matériaux et objets en matière

Plus en détail

Xerox DocuColor 12 Copieur/Imprimante couleur numérique. Guide de l utilisateur. The Document Company Xerox

Xerox DocuColor 12 Copieur/Imprimante couleur numérique. Guide de l utilisateur. The Document Company Xerox Xerox DocuColor Copieur/Imprimante couleur numérique Guide de l utilisateur The Document Company Xerox 999 Xerox Corporation. Tous droits réservés. La protection des droits de reproduction s applique à

Plus en détail

enterprise europe Le marquage CE des produits de construction Règlement 305/2011/UE

enterprise europe Le marquage CE des produits de construction Règlement 305/2011/UE enterprise europe Le marquage CE des produits de construction Règlement 305/2011/UE Table des matières Avant-Propos... 4 Que signifie le marquage CE?... 4 Qu est-ce que la mise sur le marché d un produit?...

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification de la substance ou de la préparation : Code du produit: P00289V02/02 Identification

Plus en détail

ANNEXE VI CRITÈRES GÉNÉRAUX DE CLASSIFICATION ET D'ÉTIQUETAGE DES SUBSTANCES ET PRÉPARATIONS DANGEREUSES SOMMAIRE

ANNEXE VI CRITÈRES GÉNÉRAUX DE CLASSIFICATION ET D'ÉTIQUETAGE DES SUBSTANCES ET PRÉPARATIONS DANGEREUSES SOMMAIRE ANNEXE VI CRITÈRES GÉNÉRAUX DE CLASSIFICATION ET D'ÉTIQUETAGE DES SUBSTANCES ET PRÉPARATIONS DANGEREUSES SOMMAIRE 1. INTRODUCTION GÉNÉRALE 2. CLASSIFICATION SUR LA BASE DES PROPRIÉTÉS PHYSICO-CHIMIQUES

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

Révision du Règlement sanitaire international

Révision du Règlement sanitaire international RESOLUTIONS ET DECISIONS 9 WHA58.3 Révision du Règlement sanitaire international La Cinquante-Huitième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné le projet de Règlement sanitaire international révisé

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 17.4.2001 L 106/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) DIRECTIVE 2001/18/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 12 mars 2001 relative à la dissémination volontaire d'organismes

Plus en détail

Changeurs de prises en charge de type UCG et UCL avec mécanismes d entraînement motorisés de type BUE et BUL

Changeurs de prises en charge de type UCG et UCL avec mécanismes d entraînement motorisés de type BUE et BUL Changeurs de prises en charge de type UCG et UCL avec mécanismes d entraînement motorisés de type BUE et BUL Guide d installation et de mise en service 1ZSE 5492-116 fr, Rev. 8, 2004-03-15 Il est interdit

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.15/204/Corr.1 Distr. générale 10 juin 2010 Français Original: anglais et français Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

Plus en détail

Rectificatif 2 VOLUME I. Page 45 Tableau 1.4.1 Pour la classe 7, remplacer "type B" par "de type B(U) ou de Type B(M)".

Rectificatif 2 VOLUME I. Page 45 Tableau 1.4.1 Pour la classe 7, remplacer type B par de type B(U) ou de Type B(M). RECTIFICATIF Ref. Sales No : F.03.VIII.5 (ST/SG/AC.10/1/Rev.13) Décembre 2004 New York et Genève RECOMMANDATIONS RELATIVES AU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES Règlement type (Treizième édition révisée)

Plus en détail

LIFEPAK CR. Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI

LIFEPAK CR. Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI Responsabilité des informations Il est de la responsabilité

Plus en détail

Normes postales COURRIER NÉCESSITANT UNE MANUTENTION SPÉCIALE MÉDIAPOSTE AVEC ADRESSE

Normes postales COURRIER NÉCESSITANT UNE MANUTENTION SPÉCIALE MÉDIAPOSTE AVEC ADRESSE Normes postales COURRIER NÉCESSITANT UNE MANUTENTION SPÉCIALE MÉDIAPOSTE AVEC ADRESSE Médiaposte avec adresse MC : Manutention spéciale - standard, surdimensionné et extradimensionnelle En vigueur le 12

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LA CONCEPTION ET LA MISE EN OEUVRE D UN PROGRAMME NATIONAL DE RÉGLEMENTATION D ASSURANCE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE CONCERNANT LES

DIRECTIVES POUR LA CONCEPTION ET LA MISE EN OEUVRE D UN PROGRAMME NATIONAL DE RÉGLEMENTATION D ASSURANCE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE CONCERNANT LES DIRECTIVES POUR LA CONCEPTION ET LA MISE EN OEUVRE D UN PROGRAMME NATIONAL DE RÉGLEMENTATION D ASSURANCE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE CONCERNANT LES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DE MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques

Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques Stocker votre lait Précautions quand vous tirez votre lait Lavez-vous les mains avant de tirer votre lait. Installez-vous au calme, confortablement,

Plus en détail

Tarif 41 : Service voyageurs et de messageries par autocar. Règlements relatifs au transport des voyageurs et des colis

Tarif 41 : Service voyageurs et de messageries par autocar. Règlements relatifs au transport des voyageurs et des colis Tarif 41 : Service voyageurs et de messageries par autocar Règlements relatifs au transport des voyageurs et des colis Le 1 er octobre 2014 Services voyageurs TABLE DES MATIÈRES 1. APPLICATION DES TARIFS...

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15 17. Maïs Détermination du taux d impuretés... 17-2 Définitions... 17-2 Impuretés non déclarées... 17-2 Procédure normale de nettoyage... 17-2 Composition des impuretés... 17-3 Estimer le poids spécifique

Plus en détail

DON DE MATERIEL Recueil de fiches. DON DE MATERIEL CENTRAIDER janvier 2008

DON DE MATERIEL Recueil de fiches. DON DE MATERIEL CENTRAIDER janvier 2008 DON DE MATERIEL Recueil de fiches DON DE MATERIEL CENTRAIDER janvier 2008 SOMMAIRE Introduction Le don, un acte nécessaire? Suite Poser les bases d un partenariat Suite Logistique de l expédition Suite

Plus en détail

Cinq clefs pour des aliments plus sûrs Manuel

Cinq clefs pour des aliments plus sûrs Manuel Cinq clefs pour des aliments plus sûrs Manuel Département sécurité sanitaire des aliments, zoonoses et maladies d origine alimentaire Cinq clefs pour des aliments plus sûrs Manuel Département sécurité

Plus en détail