SOAP Concepts Application à Glassfish

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOAP Concepts Application à Glassfish"

Transcription

1 SOAP Concepts Application à Glassfish LicencePro 2014 Olivier Perrin Université de Lorraine

2 Évolution From server-side app to smart clients and services 2 Browser-based HTML Rendering (progressive enhancement) Browser Client HTML HTTP View Generation Controllers Application Server Service Layer Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 15

3 Évolution From server-side app to smart clients and services 3 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Layer Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 16

4 Évolution From server-side app to smart clients and services 4 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service Service Layer business / domain services Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 17

5 Évolution From server-side app to smart clients and services 5 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service business / domain services Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 18

6 Évolution From server-side app to smart clients and services 6 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service Service Service Service SQL NoSQL other business / domain services platform services, web APIs PaaS Re-distribution allowed with author s consent. 19

7 Les services Web 7 Les services Web doivent permettre de construire une plateforme distribuée pour le Web Mais, ce n est pas nouveau! CORBA RMI.NET

8 Besoins 8 Objectifs interopérabilité adoption rapide, ubiquité liaison dynamique à l échelle d Internet (SOA) support d environnements ouverts (Web) et plus restreints (entreprise) Besoins standards infrastructure raisonnable intégration «simple» des applications orientation messages et documents vs API

9 Micro-services 9 Couplage faible Composables Chaque service fait une seule chose, mais la fait bien Suffisamment petit pour tenir dans une tête («If a class is bigger than my head then it is too big») Suffisamment petit pour être remplacé («Rewrite over Maintain», un service qui meurt doit le faire vite et fort) Multiples versions de services

10 Appel de procédure 10 Mécanisme des langages impératifs Défini par une interface qui spécifie: le type des résultats retournés le nom de l opération les paramètres de l opération ex: string traduire (string msg, integer langue) Niveau d abstraction pour cacher la communication au programmeur Langage de définition d interface commun et indépendant du langage de programmation

11 Services Web 11 Il sont décrits grâce à des fichiers WSDL (Web Service Definition Language) stockés dans un répertoire/annuaire UDDI (Universal Description, Discovery, and Integration) et ils communiquent grâce au protocole SOAP (plus d acronyme)

12 WS stack [Colan IBM] 12 WSBPEL, WSCI, BPML Procédés Fiabilité des messages Sécurité Transactions Coordination Qualité de service WSDL, UDDI, WS-Inspection Description SOAP XML, encodage Autres protocoles Messages HTTP, SMTP, Jabber, Transport

13 SOAP: historique 13 Simple Object Access Protocol 1.0 pas d objet plutôt Services-Oriented Architecture Protocol à partir de 1.2, plus d acronyme spécifique pour COM et HTTP SOAP 1.1 n importe quel transport binding (pas limité à HTTP) n importe quel langage (Java) n importe quel encodage de données (plug-in) indépendant des vendeurs SOAP 1.2

14 SOAP: introduction 14 C est un protocole pour échanger des informations structurées dans un environnement décentralisé/distribué Il utilise les technologies XML pour définir un cadre extensible d échange de messages Il est indépendant d un modèle particulier de programmation En gros, c est un protocole pour échanger des informations en envoyant des messages

15 SOAP: introduction (cont.) 15 L encodage des messages est en XML utilisation de XML Schema utilisation intensive des Namespaces Un objectif majeur: l interopérabilité & les firewalls SOAP est plus simple à implanter qu un équivalent en DCOM ou CORBA Deux utilisations possibles de SOAP RPC: appel de procédures distantes Message: échange de documents XML: EDI (messages)

16 SOAP: introduction (cont.) 16 Message: document style on envoie un message qui contient les données, et uniquement les données (pas de méthode) le serveur sait traiter les données et répond avec un message et ainsi de suite c est du transfert d informations RPC: RPC style on envoie les paramètres et les types de retour, et la méthode à invoquer SOAP est utilisé comme un système XML-RPC il traverse mieux les firewalls que RMI par exemple

17 SOAP: introduction (cont.) 17 Plusieurs bindings pour transporter un message HTTP: le plus courant SMTP Jabber traverse bien les firewalls sur le port 80 (contrairement à RMI par exemple) les messages peuvent être soit le texte du mail, soit un attachement

18 Concepts de base 18 Un message SOAP est un document XML qui contient les éléments suivants: Enveloppe SOAP Header SOAP Bloc Header Bloc Header Body SOAP Bloc Body Bloc Body

19 Concepts de base (cont.) 19 un élément enveloppe (obligatoire) qui identifie le document XML comme étant un message SOAP qui définit le début et la fin du message un élément header (optionnel) qui contient des attributs du message point intermédiaire ou final un élément body (obligatoire) qui contient toutes les informations de l appel et de la réponse données XML un élément fault (optionnel) qui fournit les informations à propos des erreurs survenues lors du traitement du message

20 Concepts de base (cont.) 20 Tous les éléments sont déclarés dans l espace de nommage pou l enveloppe SOAP et les encodages et données dans

21 Exemple de message 21 Voyage Enveloppe SOAP Header SOAP Bloc Header: réservation Bloc Header: passager Body SOAP Bloc sous-élément: itinéraire Bloc sous-élément: hôtel

22 SOAP: Envelope 22 Le message en entier est contenu dans l élément Envelope L enveloppe ne contient qu un seul élément Body qui est obligatoire L élément Body peut contenir autant de nœuds enfants que nécessaire Le contenu de l élément Body forme le message Si une enveloppe contient un élément Header (un seul, optionnel), ce doit être le premier fils de l élément Envelope

23 SOAP: Envelope (cont.) 23 Les contenus du Header et du Body dépendent de l application encodingstyle permet d indiquer comment les données vont être sérialisées/désérialisées

24 SOAP: Header 24 Chaque élément du Header est appelé un bloc contient généralement des informations pour traiter le message les informations peuvent être destinées à des intermédiaires l attribut role next: le bloc doit être traité par l intermédiaire suivant none: pas de traitement du bloc ultimatereceiver: le bloc doit être traité par le dernier receveur du message chaque intermédiaire (application réceptrice) doit vérifier qu il peut jouer un rôle. Si c est le cas, il supprime le bloc, sinon, il le passe au suivant l attribut mustunderstand spécifie que l application doit comprendre ce que le bloc signifie (sinon, erreur)

25 SOAP: Header (cont.) 25 <?xml version="1.0"?> <env:envelope xmlns:env=" env:encodingstyle=" <env:header> <m:reservation xmlns:m=" env:role=" env:mustunderstand="true"> <m:reference>uuid:093a2da1-q r-ba5d-pqff98fe8j7d</reference> <m:dateandtime> t13:20: :00</m:dateandtime> </m:reservation> <n:passenger xmlns:n=" env:role=" env:mustunderstand="true"> <n:name>john Q. Public</n:name> </n:passenger> </env:header>... </env:envelope>

26 SOAP: Body 26 Le Body est supposé être traité par le dernier service récepteur Hypothèse implicite: le récepteur comprend le message La spécification ne dit rien sur les éléments du Body d un message

27 SOAP: Body (cont.) 27 <env:body> <p:itinerary xmlns:p=" <p:departure> <p:departing>new York</p:departing> <p:arriving>los Angeles</p:arriving> <p:departuredate> </p:departuredate> <p:departuretime>late afternoon</p:departuretime> <p:seatpreference>aisle</p:seatpreference> </p:departure> <p:return> <p:departing>los Angeles</p:departing> <p:arriving>new York</p:arriving> <p:departuredate> </p:departuredate> <p:departuretime>mid morning</p:departuretime> <p:seatpreference/> </p:return> </p:itinerary> <q:lodging xmlns:q=" <q:preference>none</q:preference> </q:lodging> </env:body>

28 SOAP: Fault 28 Toutes les erreurs doivent apparaître dans un élément Fault unique dans le Body Il contient les sous-éléments suivants Code: le code permettant d identifier Reason: explication de l erreur Node: l élément à l origine de la faute Role: qui est à l origine de la faute Detail: information spécifique sur l erreur pour l application

29 SOAP: Fault (cont.) 29 Le schéma soap-envelope définit: VersionMismatch MustUnderstand DataEncodingUnknown Sender Receiver

30 SOAP: Fault (cont.) 30 <?xml version="1.0"?> <env:envelope xmlns:env=" xmlns:rpc=" <env:body> <env:fault> <env:code> <env:value>env:sender</env:value> <env:subcode> <env:value>rpc:badarguments</env:value> </env:subcode> </env:code> <env:reason> <env:text xml:lang="en-us">processing error</env:text> </env:reason> <env:detail> <e:myfaultdetails xmlns:e=" <e:message>name does not match card number</e:message> <e:errorcode>999</e:errorcode> </e:myfaultdetails> </env:detail> </env:fault> </env:body> </env:envelope>

31 SOAP: sérialisation 31 La spécification SOAP fournit une méthode pour sérialiser les données Pour envoyer du XML, on l envoie tel quel Une valeur représente soit une donnée unique, soit une composition Un accesseur représente un élément qui donne accès à la valeur <nom>toto</nom> nom est l accesseur, Toto la valeur

32 SOAP: avec ou sans SOAP? 32 SOAP apporte la possibilité d orchestrer plusieurs services Web la possibilité d'accéder à un service Web possédant une API la possibilité d ajouter des méta-données dans le header cela permet de traiter le message d une certaine façon, ou de ne pas le traiter (rôle next ou ultimatereceiver) le fait de ne pas être restreint à des échanges de messages basés sur les documents ou RPC le fait de simplifier la sérialisation de documents XML complexes

33 SOAP: avec SOAP, message ou RPC? 33 SOAP n est pas limité à à des échanges basés sur des documents On peut utiliser un modèle de RPC avec appels basés sur XML Exemple: reservationservice.gere(paiementreservation) reservationservice.reserve(reservation res,!!!! CarteCredit cc)

34 SOAP: application à Glassfish

35 metro: architecture 35 Tooling - NetBeans IDE Security Reliability Transactions Metadata WSDL MEX Policy SOAP based messaging Message encoding (XML, FI) HTTP TCP SMTP

36 metro: JAX-WS 36 JAX-WS 2.2: API Web services simple à utiliser support de Web Services Addressing 1.0 POJO + annotations programmation facilitée Indépendance vis-à-vis de encodage, protocole, transport Intégration de JAXB (Java Architecture for XML Binding) API Java support100% de XML Schema Transmission de messages optimisée MTOM/XOP (W3C), FastInfoset (ITU-T/ISO)

37 metro: gestion des attachements BLOB en XML est coûteux Envoi d un BLOB comme un attachement SOAP Méthode par défaut JVM utilisation de byte[] besoin de mémoire (tas) Méthode plus appropriée: utilisation d un Data Handler plus besoin que l objet réside en mémoire le chargement peut être différé méthodes facilitant la gestion: InputStream getcontent() String getcontenttype() Object getinputstream() byte[] JVM Data handler Fichier temp byte[] 37 Fichier

38 SOAP: un exemple 38 Étapes Installation de Glassfish (4.0) Installation de Metro (2.2) Écrire un service Web Déploiement du service Écrire un client

39 Écrire un service Web 39 Simple! package licencepro; import javax.jws.webmethod; import javax.jws.webparam; import public class HelloWS = "affichehello") public String = "nom") String nom) { return "Hello " + nom; } }

40 Déploiement 40 Se fait grâce aux fichiers web.xml <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <web-app version="2.5"...> <description>licencepro</description> <display-name>hello</display-name> <listener> <listener-class>com.sun.xml.ws.transport.http.servlet.wsservletcontextlistener </listener-class> </listener> <servlet> <servlet-name>licencepro</servlet-name> <servlet-class>com.sun.xml.ws.transport.http.servlet.wsservlet</servlet-class> <load-on-startup>1</load-on-startup> </servlet> <servlet-mapping> <servlet-name>licencepro</servlet-name> <url-pattern>/helloservice</url-pattern> </servlet-mapping> <session-config> <session-timeout>60</session-timeout> </session-config> </web-app>

41 Déploiement (cont.) 41 sun-jaxws.xml <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <endpoints xmlns=' version='2.0'> <endpoint name='licencepro' implementation='licencepro.helloservice' url-pattern='/helloservice'/> </endpoints> Compilation et déploiement en utilisant le fichier build.xml fourni ant server

42 Le client 42 package licencepro.helloclient; public class HelloClient { public static void main(string[] args) { try {! HelloService port =!!!! new HelloServiceService().getHelloServicePort(); } } String resappelservice = port.affichehello(args[0]); System.out.println("Le resultat est: "+ resappelservice); } catch (Exception ex) { System.out.println ("Exception: " + ex); } Compilation ant client

43 Exécution 43 Dans /build/classes java licencepro.helloclient.helloclient Toto

44 SOAP Monitor 44 Pour voir ce qui se passe! le message SOAP de la requête le message SOAP de la réponse Comment? télécharger l archive sur le site du cours (wsmonitor.zip) dans le répertoire bin/, lancez wsmonitor.sh (ou wsmonitor.bat) modifier le code du client pour: passer par le port 4040 utiliser le monitor comme intermédiaire entre le client et le service forwarder la requête au endpoint

45 SOAP Monitor (cont.) 45 package licencepro.helloclient; import javax.xml.ws.bindingprovider; public class HelloClient { public static void main(string[] args) { try { HelloService port =!! new HelloServiceService().getHelloServicePort(); // Modification du port: 4040 au lieu de 8080 BindingProvider bp = (BindingProvider) port; String addresse =!!! (String)bp.getRequestContext().!!!! get(bindingprovider.endpoint_address_property); addresse = addresse.replacefirst("8080", "4040"); bp.getrequestcontext().put(!!! BindingProvider.ENDPOINT_ADDRESS_PROPERTY, addresse); } } String resappelservice = port.affichehello(args[0]); System.out.println("Le resultat est: "+ resappelservice); } catch (Exception ex) { System.out.println ("Exception: " + ex); }

46 SOAP Monitor (cont.) 46

47 Synthèse SOAP 47 Un message SOAP doit être encodé en XML Un message SOAP doit utiliser le namespace Envelope de la spécification Un message SOAP doit utiliser le namespace Encoding de la spécification Un message SOAP ne doit pas contenir de DTD Un message SOAP contient: un élément Envelope (obligatoire) un élément Header (optionnel) un élément Body (obligatoire) un élément Fault (optionnel)

48 Synthèse SOAP (cont.) 48 Problèmes SOAP est devenu plus un protocole de bas niveau pour implanter les files de messages plutôt qu un protocole d accès à un service pas de fiabilité pas de sécurité résolus avec WSIT/Tango! pas de transactions SOAP et les types de données complexes (images, documents, ) attachements (comme avec SMTP), mais MIME n est pas la panacée WS-Attachements pas toujours très simple! Une alternative: REST résolus avec metro!

49 SOAP: exercices 49 Hello Calculatrice Traduction Musixtore WS

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 WEBSERVICES Michael Fortier Master Informatique 2ème année fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/webservices/ Sommaire 1 Rappels

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Classification : public 1/59

Classification : public 1/59 Classification : public 1/59 Documents de référence [1] IHE International : Cadre Technique IT Infrastructure [2] IHE International : Profil Cross-Enterprise User Assertion Attribute Extension (XUA++)

Plus en détail

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST Amosse EDOUARD, Doctorant Organisation Cours Magistral 24/11/2014 26/11/2014 01/12/2014 Travaux Dirigés 26/11/2014 28/11/2014 01/11/2014 08/11/2014 Evaluation

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Volet Synchrone pour Client Lourd

Volet Synchrone pour Client Lourd Cadre d interopérabilité des SIS Couche Transport Volet Synchrone pour Client Lourd Identification du document Référence Date de création 06/03/09 Date de dernière mise à jour 25/06/09 Rédaction (R) Cadre

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

Méthodes et Langages du Commerce Electronique

Méthodes et Langages du Commerce Electronique ITCE NFE 102 Année 2013-2014! Méthodes et Langages du Commerce Electronique F.-Y. Villemin (f-yv@cnam.fr) http://dept25.cnam.fr/itce Plan! Besoins du commerce électronique! L EDI! ebxml! Les Web Services!

Plus en détail

Apache Camel. Entreprise Integration Patterns. Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011

Apache Camel. Entreprise Integration Patterns. Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011 Apache Camel & Entreprise Integration Patterns Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011 1 Speaker CTO Zenika Ouest Consultant et formateur Responsable comité technique Architecture d'entreprise Domaine ESB

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Introduction aux. services web 2 / 2

Introduction aux. services web 2 / 2 Introduction aux services web 2 / 2 1 Calendrier 2 x CM A 107 mercredi 7 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction sur la théorie des services web mercredi 28 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09 Sécuriser ses Web Services Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom Direction Gouvernance, Outils et Architecture / Sécurité du SI

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI Institut Galilée Année 2014-2015 TP WEBSERVICES Programmation et Logiciels sûrs Master 2 PLS Résumé Ce TP s appuie sur le cours de C. Fouqueré traitant des Environnements et Langage Évolués, ainsi que

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com Les Services Web Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com 1 Introduction Un "Service Web" est une application logicielle à laquelle on peut accéder à distance à partir de différents langages basés sur

Plus en détail

BPEL Orchestration de Web Services

BPEL Orchestration de Web Services Orchestration de Web Services Grégory Le Bonniec gregory.lebonniec@zenika.com 26 novembre 2009 1 Zenika Conseil / Développement / Formation Localisation : Paris et Rennes Nos partenaires Mon expérience

Plus en détail

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable Parallélisme Architecture Eric Goubault Commissariat à l Energie Atomique Saclay Classe qui implémente la méthode distante (serveur): - dont les méthodes renvoient un objet serializable - ou plus généralement

Plus en détail

Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat)

Intégration d'applications à gros grain Unité d'intégration : le service (interface + contrat) Motivations Motivations Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat) Contraintes Applications conçues indépendamment, sans avoir prévu une intégration

Plus en détail

Architectures Web Services RESTful

Architectures Web Services RESTful Architectures Web Services RESTful Alexandre Denis Alexandre.Denis@inria.fr Inria Bordeaux Sud-Ouest France ENSEIRB PG306 REST REST Representational State Transfer Roy Fielding (2000) Décollage vers 2006-2007

Plus en détail

Intergiciel - concepts de base

Intergiciel - concepts de base Intergiciel - concepts de base Ada Diaconescu, Laurent Pautet & Bertrand Dupouy ada.diaconescu _at_ telecom-paristech.fr Rappel : système réparti Système constitué de multiples ressources informatiques

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants.

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. RMI Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. Méthode proche de RPC. Outils et classes qui rendent l'implantation d'appels de méthodes d'objets distants aussi simples

Plus en détail

La base de données XML exist. A. Belaïd

La base de données XML exist. A. Belaïd La base de données XML exist Introduction Qu est-ce-que exist? C est une base de donnée native, entièrement écrite en Java XML n est pas une base de données en soi Bien qu il possède quelques caractéristiques

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose.

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. Université Paris 7 M2 II Protocole Internet TP3 Mail Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. 1 Protocole SMTP 1. Le protocole SMTP est définit dans

Plus en détail

Alfstore workflow framework Spécification technique

Alfstore workflow framework Spécification technique Alfstore workflow framework Spécification technique Version 0.91 (2012-08-03) www.alfstore.com Email: info@alfstore.com Alfstore workflow framework 2012-10-28 1/28 Historique des versions Version Date

Plus en détail

Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB

Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB 1 Evolutions logicielles Des objets aux composants... Objets JavaBeans, Objets ActiveX, Objets COM,... 1 Evolutions logicielles Des objets aux

Plus en détail

Cloud. Définition? 08/11/2012. James Urquhart The Wisdom of Clouds

Cloud. Définition? 08/11/2012. James Urquhart The Wisdom of Clouds Cloud Définition? the market seems to have come to the conclusion that cloud computing has a lot in common with obscenity--you may not be able to define it, but you ll know it when you see it James Urquhart

Plus en détail

Sécurité des Web Services (SOAP vs REST)

Sécurité des Web Services (SOAP vs REST) The OWASP Foundation http://www.owasp.org Sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Sylvain Maret Principal Consultant / MARET Consulting / @smaret OpenID Switzerland OWASP Switzerland - Geneva Chapter

Plus en détail

Jahia. Guillaume Monnette École Ingénieurs 2000 Marne-La-Vallée IR3

Jahia. Guillaume Monnette École Ingénieurs 2000 Marne-La-Vallée IR3 Jahia Guillaume Monnette École Ingénieurs 2000 Marne-La-Vallée IR3 Qu'est ce que c'est? Jahia est une solution de portail internet et de gestion de contenu destiné aux entreprises. (CMS and Enterprise

Plus en détail

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager L Orchestration de Services Web avec Orchestra Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager D1 Bull, Architecte d un Monde Ouvert : contributeur et acteur majeur de l'open Source Applications métiers Infrastructures

Plus en détail

IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions

IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions Agenda Vue d ensemble Notes / Domino 7 Les clients V7 Le serveur V7 Démonstrations Une évolution 1989 : Notes v1 1993 : Notes v3... 0,5 million

Plus en détail

Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations

Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations www.objis.com Présentation Architecture SOA - JCertif 1 Qui sommes-nous? Spécialiste JAVA depuis 2005 (Lyon,

Plus en détail

JOnAS 5. Serveur d application d

JOnAS 5. Serveur d application d JOnAS 5 Serveur d application d dynamique Agenda En quelques mots Caractéristiques essentielles Zoom sur le versioning 2 Bull, 2008 Serveur d application dynamique JOnAS - Serveur d application Open Source

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 Motivation Gestion des expérimentations Avec les workflows Simulation Simulation des Systèmes Distribués ANR USS SimGrid Campagne de Test et gestion de

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Création d une application JEE

Création d une application JEE Création d une application JEE Rédacteurs : Alexandre Baillif, Philippe Lacomme, Raksmey Phan et Michaël PLAN Date : juillet 2010 Mise à jour : Michaël PLAN Date : octobre 2014 Avertissement : - ce document

Plus en détail

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL Un bus de services Un bus de services (ESB) permet d assembler des web services existants, le résultat de cet

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication. La technologie XML. Wajdi Elleuch

Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication. La technologie XML. Wajdi Elleuch Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication La technologie XML Wajdi Elleuch Octobre 2004 SOMMAIRE Content : - XML : Définition - XML : Solution pour des applications réparties

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Architecture et Extensions d ArcGIS Server

Architecture et Extensions d ArcGIS Server Architecture et Extensions d ArcGIS Server Plan de la présentation Présentation Générale ArcGIS Server Deconstructed Architecture et retours d expérience Execution (LoadBalancing // FailOver) Securité

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

2 Chapitre 1 Introduction

2 Chapitre 1 Introduction 1 Introduction Ce livre présente les Enterprise JavaBeans 2.0 et 1.1 qui constituent la troisième et la deuxième version de la spécification des Enterprise JavaBeans. Tout comme la plate-forme Java a révolutionné

Plus en détail

Utilisation de Jakarta Tomcat

Utilisation de Jakarta Tomcat ISI 1022 : Déploiement d applications Web Jean-Noël Sorenti. Année 2002/2003 Déploiement d application Web Utilisation de Jakarta Tomcat ISI 1022 : 1 ISI 1022 : Déploiement d applications Web Une application

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS SÉCURITÉ DES SERVICES WEB : RESTAURATION D UN MESSAGE SOAP APRÈS DÉTECTION D UNE ATTAQUE PAR ENVELOPPEMENT SUR UN ÉLÉMENT SIGNÉ MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

Plus en détail

TP1 : Initiation à Java et Eclipse

TP1 : Initiation à Java et Eclipse TP1 : Initiation à Java et Eclipse 1 TP1 : Initiation à Java et Eclipse Systèmes d Exploitation Avancés I. Objectifs du TP Ce TP est une introduction au langage Java. Il vous permettra de comprendre les

Plus en détail

Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0

Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0 Hébergement et configuration de services WCF Version 1.0 2 Configuration et Hebergement de services WCF Sommaire 1 Présentation du chapitre... 3 1.1 Présentation générale... 3 1.1.1 A qui s adresse ce

Plus en détail

XML par la pratique Bases indispensables, concepts et cas pratiques (3ième édition)

XML par la pratique Bases indispensables, concepts et cas pratiques (3ième édition) Présentation du langage XML 1. De SGML à XML 17 2. Les bases de XML 18 2.1 Rappel sur HTML 18 2.2 Votre premier document XML 19 2.3 Les avantages de XML 21 3. La syntaxe XML 21 3.1 La première ligne du

Plus en détail

Calcul Parallèle. Cours 5 - JAVA RMI

Calcul Parallèle. Cours 5 - JAVA RMI Calcul Parallèle Cours 5 - JAVA RMI Eric Goubault Commissariat à l Energie Atomique & Chaire Ecole Polytechnique/Thalès Saclay Le 28 février 2012 Eric Goubault 1 28 février 2012 Remote Method Invocation

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java.

Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java. Note technique W4 Engine Extension SSO Java Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java. 1 Présentation 3 2 Custom SSO Java 4 3 Bilan 10 Sommaire Référence

Plus en détail

Connexion à SQL Server 2005 à partir du serveur d application SJSAS 9 Utilisation d une interface JDBC

Connexion à SQL Server 2005 à partir du serveur d application SJSAS 9 Utilisation d une interface JDBC Connexion à SQL Server 2005 à partir du serveur d application SJSAS 9 Utilisation d une interface JDBC Sommaire 1. Objectifs et intérêts... 2 2. Intégrer le driver SQL Server dans SJSAS 9... 2 2.1. Télécharger

Plus en détail

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme 1 2 c est quoi? Technologie développée par SUN Microsystems lancée en 1995 Dans un des premiers papiers* sur le langage JAVA, SUN le décrit

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr . Cours intensif Java 1er cours: de C à Java Septembre 2009 Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7 Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr LANGAGES DE PROGRAMMATION Pour exécuter un algorithme sur un ordinateur il faut le

Plus en détail

Intégration de systèmes

Intégration de systèmes Intégration de systèmes Préparé par: Marc Barassi, Michel Fraser, Louis Martin, Martin Simoneau Collaboration spéciale: François Boucher et Richard Boutin 3/18/14 Intégration de systèmes «L ensemble des

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales D 1.3.2 Rapport d analyse Auteurs: Johann Luethi, Laurent Opprecht, Patrick Roth

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Composition semi-automatique de Services Web

Composition semi-automatique de Services Web Composition semi-automatique de Services Web Nerea Arenaza SIN Projet de Master Février 2006 Responsable Dr. Denis Gillet EPFL / LA Assistant Karim Zeramdini EPFL / LA Table de matières Table des matières

Plus en détail

Web Tier : déploiement de servlets

Web Tier : déploiement de servlets Web Tier : déploiement de servlets 1 / 35 Plan 1 Introduction 2 Servlet : Principe de fonctionnement 3 Création et développement sur un serveur JEE 4 Quelques méthodes de l API des servlets 5 Utilisation

Plus en détail

SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8

SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8 SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8 INTRODUCTION Bonjour à tous; Aujourd hui je publie une nouvelle version de l adaptation de la Sync Framework Toolkit,

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Bien architecturer une application REST

Bien architecturer une application REST Olivier Gutknecht Bien architecturer une application REST Avec la contribution de Jean Zundel Ce livre traite exactement du sujet suivant : comment faire pour que les services web et les programmes qui

Plus en détail

Initiation à JAVA et à la programmation objet. raphael.bolze@ens-lyon.fr

Initiation à JAVA et à la programmation objet. raphael.bolze@ens-lyon.fr Initiation à JAVA et à la programmation objet raphael.bolze@ens-lyon.fr O b j e c t i f s Découvrir un langage de programmation objet. Découvrir l'environnement java Découvrir les concepts de la programmation

Plus en détail

Manuel d implémentation des Web Services Sous Axis1 et Axis2/Tomcat/linux. Par Pr Bouabid EL OUAHIDI

Manuel d implémentation des Web Services Sous Axis1 et Axis2/Tomcat/linux. Par Pr Bouabid EL OUAHIDI Université Mohammed-V Agdal Faculté Sciences Rabat Manuel d implémentation des Web Services Sous Axis1 et Axis2/Tomcat/linux Par Pr Bouabid EL OUAHIDI Email : ouahidi@fsr.ac.ma https://sites.google.com/site/bouabidouahidi/

Plus en détail

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7 Université Lumière Lyon 2 Faculté de Sciences Economiques et Gestion KHARKIV National University of Economic Introduction au Langage Java Master Informatique 1 ère année Julien Velcin http://mediamining.univ-lyon2.fr/velcin

Plus en détail

Business Process Execution Language

Business Process Execution Language Business Process Execution Language Rapport du projet de systèmes distribués d information Markus Lindström 6 mai 2009 Motivation personnelle Le sujet que j ai retenu et présenté dans le cadre du cours

Plus en détail

27/11/12 Nature. SDK Python et Java pour le développement de services ACCORD Module(s)

27/11/12 Nature. SDK Python et Java pour le développement de services ACCORD Module(s) Propriétés du Document Source du Document SDK_accords.odt Titre du Document SDK Python et Java pour le développement de services ACCORD Module(s) PyaccordsSDK, JaccordsSDK Responsable Prologue Auteur(s)

Plus en détail

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet Le MSMQ Version 1.0 Z Pierre-Franck Chauvet 2 [Le MSMQ] [Date : 10/10/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Le Concept... 5 2.1 Les messages... 5 2.2 Les files d attentes... 5 2.3 WorkGroup... 7 2.4 Active

Plus en détail

Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008

Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008 Introduction Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008 Forms 10g permet l utilisation du JAVA côté client et côté application

Plus en détail

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris :

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris : Développement d un client REST, l application Vélib 1. Présentation L application présentée permet de visualiser les disponibilités des vélos et des emplacements de parking à la disposition des parisiens

Plus en détail

Services Web publication et découverte

Services Web publication et découverte Services Web publication et découverte Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web publication et découverte p.1/15 Publication et découverte Problèmes classiques

Plus en détail

A. Architecture du serveur Tomcat 6

A. Architecture du serveur Tomcat 6 Administration du serveur A. Architecture du serveur Tomcat 6 La compréhension de l architecture interne du serveur Tomcat 6 est un pré-requis indispensable pour bien en maîtriser l administration et la

Plus en détail

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes Page 1 Un système d information: vue de 10.000 mètres A C Système de communication AtoA (EAI) ou

Plus en détail

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux Formation Webase 5 Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web Adrien Grand Centrale Réseaux Sommaire 1 Obtenir des informations sur Webase 5 2 Composants de Webase 5 Un

Plus en détail

La démarche SOA et l interopérabilité applicative

La démarche SOA et l interopérabilité applicative La démarche SOA et l interopérabilité applicative Retour d'expérience des projets RITA / PRESTO de la Direction Générale de la Modernisation de l'état Abdelaziz Skalli Consultant Tél : +33.630.78.54.75

Plus en détail

Approche Contract First

Approche Contract First Exemple HelpDesk Approche Contract First Développement d un premier web service en utilisant l approche contract first (ou WSDL First) Écriture du wsdl avant d écrire le code java Autre possibilité implementation

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail