NOTE DE PRESENTATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE DE PRESENTATION"

Transcription

1 Programme d actions sur les milieux aquatiques du bassin de l Yèvre NOTE DE PRESENTATION mai 2014 mai 2 mai juin 2014 Financé par :

2 NOTE DE PRESENTATION 1. PREAMBULE NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR OBJET ET CONTENU DU DOSSIER SITUATION GEOGRAPHIQUE DU BASSIN CONTEXTE LOCAL SITUATION DES COURS D EAU DU BASSIN DE L YEVRE MASSES D EAU CONCERNEES BILAN DE LA PROSPECTION TERRAIN PRINCIPES ET TYPES D ACTIONS CARTOGRAPHIE GENERALE DES ACTIONS ESTIMATION FINANCIERE DU PROGRAMME D ACTIONS LE PARTAGE FINANCIER LA PARTICIPATION DES RIVERAINS SYNTHESES DES COÛTS EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PROJET RUBRIQUES DE LA NOMENCLATURE CONCERNEES PAR LE PROJET INCIDENCES DES ACTIONS ZONES NATURA COMPTABILITE AVEC LES DOCUMENTS D OBJECTIFS Table des Figures Figure 1 : Carte de situation du bassin versant... 5 Figure 2 : Cartographie générale des sous-bassins et principaux cours d eau... 6 Figure 3 : Cartographie générale de situation des travaux Table des Tableaux Tableau 1 : Actions de restaurations correspondant directement aux objectifs établis Tableau 2 : Tableau de synthèse des montants par type d'actions Tableau 3 : Synthèse des montants par contributeurs Tableau 4 : Montants détaillés par années et par intitulées d actions Tableau 5 : Tableau récapitulatif des rubriques de la nomenclature par numéros d'actions Tableau 6 : Périodes d interventions préférentielles sur le bassin de l Yèvre

3 1. PREAMBULE Le Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Yèvre (SIVY) a été crée en mars 2013, préconisé par le SAGE Yèvre-Auron, il résulte de la fusion du Syndicat Intercommunal pour l Amélioration et l Assainissement de la Vallée de l Yèvre (SIAAVY) avec le Syndicat Intercommunal d Etude et de Travaux Hydrauliques (SIETAH) des Aix d Angillon et de l extension aux communes du bassin versant de l Yèvre (Hors Auron, Airain, Barangeon). Le SIVY est le lieu de la discussion, de la concertation et de la maîtrise d ouvrage pour la gestion intégrée des milieux aquatiques, cette structure fédératrice unique permet l optimisation des démarches et le renforcement de la solidarité amont/aval des communes, 48 communes adhèrent au SIVY en 2014 : La démarche de programme d actions a débutée dans le cadre d une réflexion globale et concertée pour retrouver des cours d eau de qualités, vivants, naturels et riches en diversités, en conciliant enjeux écologiques et usages du territoire. D une durée de cinq ans, le programme de travaux est issu d une phase d étude préalable ( ) et s inscrit dans un cadre réglementaire précis, celui de la Directive européenne Cadre sur l Eau (DCE), qui vise à atteindre le «bon état écologique» des masses d eau. La loi sur l Eau n du 30 décembre 2006 habilite la collectivité à se substituer aux propriétaires riverains pour toute opération présentant un caractère d intérêt général ou d urgence concernant l entretien et la restauration des écosystèmes aquatiques et des cours d eau «non domaniaux». Le présent document est la note de présentation de la Déclaration d Intérêt Général (DIG) de travaux de restaurations et d entretiens des milieux aquatiques au titre de l article L du code de l environnement et la demande d autorisation au titre de la protection de l eau et des milieux aquatiques (articles L à L et R du même code). Ces documents rassemblent ainsi les pièces permettant de porter à la connaissance du public ainsi qu à l administration les actions prévues et les coûts liés, d évaluer les incidences des actions, d apprécier la comptabilité des actions avec la réglementation en vigueur, de justifier l intérêt général et de proposer des mesures d accompagnement. 2

4 2. NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA VALLEE DE L YEVRE (SIVY) Hôtel de ville 11, rue Jacques RIMBAULT BOURGES Tel : : N SIRET :

5 3. OBJET ET CONTENU DU DOSSIER Le contenu du document répond aux exigences du code de l Environnement pour le dossier de Déclaration d Intérêt Général et d Autorisation Loi sur l Eau valant également document d incidence NATURA DOSSIER DE DECLARATION D INTERET GENERAL (DIG) (Article R du code de l Environnement) 1 Un mémoire justifiant l'intérêt général ou l'urgence de l'opération ; (Chap. 5 à 9) 2 Un mémoire explicatif présentant de façon détaillée : Une estimation des investissements par catégorie de travaux, d'ouvrages ou d'installations ; (Chap. 11 à 13) Les modalités d'entretien ou d'exploitation des ouvrages, des installations ou du milieu qui doivent faire l'objet des travaux ainsi qu'une estimation des dépenses correspondantes ; (Chap. 11 à 13) Un calendrier prévisionnel de réalisation des travaux et d'entretien des ouvrages, des installations ou du milieu qui doit faire l'objet des travaux. (Chap. 11 à 13) Un plan de situation des biens et des activités concernés par l'opération ; (Chap. 4 et Annexes) DOSSIER D AUTORISATION LOI SUR L EAU VALANT DOCUMENT D INCIDENCE NATURA 2000 (Article R du Code de l Environnement) Le nom et l'adresse du demandeur ; (Chap. 3) L'emplacement sur lequel l'installation, l'ouvrage, les travaux ou l'activité doivent être réalisés ; (Chap. 4 et Annexes) La nature, la consistance, le volume et l'objet de l'ouvrage, de l'installation, des travaux ou de l'activité envisagés, ainsi que la ou les rubriques de la nomenclature dans lesquelles ils doivent être rangés ; (Chap. 11 et 14) Les incidences directes et indirectes, temporaires et permanentes, du projet ; (Chap. 15) l'évaluation des incidences au regard des objectifs de conservation des sites NATURA 2000 ; (Chap. 16) La justification de la compatibilité du projet avec le schéma directeur ou le schéma d'aménagement et de gestion des eaux ; (Chap. 17) Les mesures correctives ou compensatoires envisagées. (Chap. 15 et 16) Les moyens de surveillance prévus; (Chap. 19) Les éléments graphiques, plans ou cartes utiles à la compréhension des pièces du dossier, notamment de celles mentionnées aux 3 et 4. (Annexes) 4

6 4. SITUATION GEOGRAPHIQUE DU BASSIN Les travaux sont localisés sur le bassin versant de l Yèvre (Hors Auron, Airain, Barangeon), le territoire représente un linéaire de 631km de cours d eau sur 915km². L Yèvre prend sa source sur la commune de Gron, à 30km de Bourges, puis parcourt le département du Cher d Est en Ouest jusqu à la confluence avec le Cher sur la commune de Vierzon. Les cartes suivantes permettent de localiser le bassin à l échelle national et régional : Figure 1 : Carte de situation du bassin versant 5

7 5. CONTEXTE LOCAL 5.2 SITUATION DES COURS D EAU DU BASSIN DE L YEVRE Figure 2 : Cartographie générale des sous-bassins et principaux cours d eau 5.3 MASSES D EAU CONCERNEES La «Masse d Eau» est le terme qui constitue le référentiel cartographique élémentaire de la Directive Cadre sur l Eau, les masses d eau servent d unité d évaluation de la qualité des eaux sur un cours d eau et ses affluents, une nappe souterraine, un plan d eau. Dix masses d eau superficielles sont concernées par le programme de travaux du SIVY. 6

8 5.4 BILAN DE LA PROSPECTION TERRAIN Ce diagnostic met en évidence, sur la base de prospections terrain, le degré d altération physique des cours d eau à l échelle des Masses d eau. La limite du bon état physique, à partir de cette méthode (dite REH : Réseau d Evaluation des Habitats) correspond à une valeur de 75% en bon ou très bon état et une dégradation (moyen, mauvais ou très mauvais état) accepté de 25%. 7

9 6. PRINCIPES ET TYPES D ACTIONS Les rivières sont des milieux vivants, riches en diversités, dynamiques et mobiles dans l espace et dans le temps. Le bon fonctionnement du cours d eau est à la base des services rendus par les écosystèmes aquatiques : régulation des inondations, autoépuration du milieu, fertilisation des plaines alluviales, équilibre et richesse de la faune et de la flore permettant alors également une meilleure exploitation de la ressource : production d eau potable, irrigation, industrie Les actions du projet visent à préserver ou restaurer le fonctionnement des cours d eau du bassin de l Yèvre, elles ont une finalité «préventive» et dans une moindre mesure «curative». Les actions correspondent également aux objectifs opérationnels des SAGE, celles-ci porteront sur : Compartiment Objectifs Actions Aménagement du lit mineur/ création ou réduction du lit d'étiage Lit Restaurer la morphologie du lit mineur, diversifier les milieux, lutter contre le colmatage, restaurer les frayères Restauration de frayères Reprofilage de berge et aménagement d'un lit vif adapté Reméandrage et remise en fond de vallée Restauration d'un compartiment de l'hydrosystème par recharge en sédiments Aménagement de gué à bétail Aménagement d'abreuvoirs Enlèvement d'embâcles Aménagement de frayères, recharge granulométrique Restauration légère : diversification, coupes sélectives, élagage, Berges / Ripisylve / Protections Restaurer, preserver et entretenir une ripisylve fonctionnelle Restauration moyenne : plantation (arbustes, baliveau) Restauration lourde : restauration d'alignements de peupliers (coupes + plantations) Protection des berges et de la ripisylve (clôture) Espèces indésirables Lutter contre les espèces invasives/indésirables Gestion des espèces invasives végétales Gestion des espèces invasives animales Continuité Restaurer la continuité écologique Etude, Effacement, arasement, aménagement de dispositif de franchissement, aménagement des passages à gué, gestion de vannes Tableau 1 : Actions de restaurations correspondant directement aux objectifs établis. 8

10 Ces travaux seront accompagnés par : une cellule d animation, pour la mise en œuvre technique et financière des actions, le suivi des actions et du milieu, les relations avec riverains, élus locaux et partenaires. Des actions de suivi, afin d évaluer les incidences des différentes actions mises en œuvre ainsi que l ensemble du territoire. Des actions de communication et de sensibilisation, à destination des différents publics : riverains, élus locaux, grand public. Des interventions d urgences, pour répondre aux différents risques imprévisibles liés aux cours d eau. Les actions ont été retenues à l aide d une succession de criblages décrits dans la «Méthodologie de définition d un programme d actions» permettant ainsi de prendre en compte dans la conception du Intérêt écologique Programme D actions Capacité Financière programme quinquennal les éléments suivants : l efficience écologique, la réglementation, les capacités financières. Réglementation 9

11 7. CARTOGRAPHIE GENERALE DES ACTIONS Légende : Figure 3 : Cartographie générale de situation des travaux 10

12 8. ESTIMATION FINANCIERE DU PROGRAMME D ACTIONS 8.1 LE PARTAGE FINANCIER Le programme d actions sera porté par le Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Yèvre (SIVY), le partage financier est réalisé entre le SIVY et les partenaires financiers du Contrat Territorial : L Agence de l Eau Loire-Bretagne La Région Centre Le Conseil Général du Cher (18) 8.2 LA PARTICIPATION DES RIVERAINS On rappellera que le Code de l Environnement (L du CE) stipule que si le propriétaire ne s acquitte pas de son obligation d entretien régulier (L du CE), la commune, le groupement de communes ou le syndicat compétent, après mise en demeure restée infructueuse à l issu d un délai déterminé dans laquelle sont rappelées les dispositions de l article L435-5, peut y pourvoir d office à la charge de l intéressé. Aucune participation financière ne sera demandée aux riverains pour les travaux projetés dans le programme d interventions concerné par cette Déclaration d Intérêt Général. 8.2 SYNTHESES DES COÛTS PROGRAMME GENERAL TOTAL Animation / Fonctionnement (A1, A2, A3, S) Restauration lit mineur (PLT, GR, EMB, ABR, FRB) Restauration d'annexe (FR) Restauration berge et ripisylve (R, CLO) Lutte contre les espèces invasives (INVa/v) Continuité écologique (O) Urgence (Urg) Suivi et étude bilan (Ind, B) Communication (COM) Etudes d'aide à la Décision et/ou à la définition (EtAD) pour la restauration de la continuité Prévisionnel travaux ouvrage (MOE, TrO, DIG) TOTAL Tableau 2 : Tableau de synthèse des montants par type d'actions. PROGRAMME GENERAL Agence de l'eau Région Centre Conseil général 18 SIVY TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL Animation / Fonctionnement (A1, A2, A3, S) Restauration lit mineur (PLT, GR, EMB, ABR, FRB) Restauration d'annexe (FR) Restauration berge et ripisylve (R, CLO) Lutte contre les espèces invasives (INVa/v) Continuité écologique (O) Urgence (Urg) Suivi et étude bilan (Ind, B) Communication (COM) Etudes d'aide à la Décision et/ou à la définition (EtAD) pour la restauration de la continuité Prévisionnel travaux ouvrage (MOE, TrO, DIG) TOTAL Tableau 3 : Synthèse des montants par contributeurs 11

13 Intitulé de l'action Animation TOTAL TTC unité quantité TOTAL TTC Taux de subventions : Agence de l'eau LB Région Centre Conseil Général 18 A1 - Animateur du Contrat Territorial + frais de fonctionnement associés ( /an) A2 - Animateur 2 ou technicien de rivière + frais de fonctionnement associés ( /an) A3 - Appui technique temporaire (stage, service civique) S - Secrétariat SIVY/Contrat Territorial + frais de fonctionnement associés ( /an) unité/etp % unité/etp % unité % unité/etp % de 0,5 ETP Restauration morphologique du lit mineur PLT1 - Aménagement du lit mineur/lit d'étiage Aménagement du lit mineur, lit d'étiage ml % PLT2 - Reprofilage/retalutage des berges Reprofilage de berge, aménagement d'un lit vif adapté ml % PLT3 - Création d'un lit Reméandrage, remise en fond de vallée ml % GR - Recharge granulométrique Restauration de l'hydrosystème ml % EMB - Embâcles Action contre le colmatage et le risque ml 500 inondation unité % FRB - Franchissement pour bétail Action contre le colmatage unité % ABR - Abreuvoirs Action contre le colmatage unité % Restauration de Frayères/annexes hydrauliques FR - Restauration de Frayères ml % Ripisylve et protections R1 - Restauration légère Diversification, coupes sélectives, élagage, ml % R2 - Restauration moyenne R3 - Restauration lourde CLO - Clôtures Lutte contre les espèces envahissante végétale INVv - Gestion des espèces invasives végétales INVa - Gestion des espèces invasives animales Continuité écologique Urg - Interventions d'urgence Programme de travaux O - Restauration de la continuité, ouvrages hydraulique < 50cm Interventions d'urgences Suivi des actions et communication Plantation (arbustes, baliveau, protections, garanties de suivies) Restauration des alignements de peupliers, coupes + plantations Action contre le colmatage, la protection des berges et plantations Forfait annuel de lutte contre la Jussier et le Myriophylle Mise à disposition de cages à Ragondins enveloppe annuelle enveloppe annuelle ml % ml % ml % % % Effacement, arasement unité % aménagement unité % R214-44, interventions pour prévenir de dangers graves imminents enveloppe annuelle % Ind - Indicateurs de suivi unité % B - étude bilan unité % Com - Communication enveloppe annuelle % Actions grands ouvrages et complexes hydrauliques Etude des sites et choix d'une solution pour EtAD - Etudes d'aide à la décision et/ou à la définition unité % la restauration de la continuité TrO - MOE/Travaux ouvrages > 50cm et complexes enveloppe prévisionnelle % à 80% Montants Prévisionnels DIG - DIG complémentaires ouvrages unité % TOTAL Programme quiquennal Tableau 2 : Montants détaillés par années et par intitulées d actions 12

14 9. EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PROJET 9.1 RUBRIQUES DE LA NOMENCLATURE CONCERNEES PAR LE PROJET Le programme d actions est soumis à AUTORISATION au titre de la Loi sur l Eau codifiée, le tableau suivant récapitule les rubriques de la nomenclature par numéros d actions : Année 1 2 Numéro d'action Tronçon Segment Commune Rivière Type d'action Rubrique concernée 1 YeOu4 c1 Sainte-Solange Ouatier PLT / / / YeOu4 c1 Sainte-Solange Ouatier R2 / 3 YeOu4 d Sainte-Solange Ouatier O / 4 YeCo2 a Morogues ruisseau Le colin R1 / 5 YeCo5 a Les Aix d'angillon ruisseau Le colin EMB / 6 YeCo6 f Sainte-Solange ruisseau Le colin R2 / 7 YeAn3 c / d Berry-Bouy Annain O / 8 YeAn5 a Berry-Bouy Annain ABR / / YeAn5 a Berry-Bouy Annain CLO / 10 YeAn5 a Allouis / Berry-Bouy / Mehun-sur-Yèvre Annain O / YeAn5 a Berry-Bouy Annain FRB / / YeAn5 b Allouis / Mehun-sur-Yèvre ruisseau l'annain ABR / / YeAn5 b Allouis / Mehun-sur-Yèvre Annain CLO / 14 YeAn5 b Allouis / Mehun-sur-Yèvre l'annain R2 / 15 YeAn5 c Allouis / Mehun-sur-Yèvre ruisseau l'annain ABR / / YeAn5 c Allouis / Mehun-sur-Yèvre Annain CLO / 17 YeAn5 c Allouis / Mehun-sur-Yèvre l'annain R2 / 18 YeAn5 c Allouis / Mehun-sur-Yèvre Annain O / YeAn5 d Allouis / Mehun-sur-Yèvre Annain O / YeAn5 ff Mehun-sur-Yèvre l'annain R2 / 21 Ye5 c Baugy Yèvre O / 22 YeTe5 b Baugy / Farges-en-Septaine Yèvre / TerreCout O / Ye9 a Savigny-en-Septaine rivière l'yèvre EMB / 24 YeVi4 g Villabon Villabon O / Ye14st1 h Vierzon l'yèvre PLT / / / YeOu4 a Sainte-Solange Ouatier O / YeOu4 c1 Sainte-Solange Ouatier ABR / / YeOu4 d Sainte-Solange rivière l'ouatier R2 / 29 YeOu4 d Sainte-Solange Ouatier ABR / / YeCo2 e Morogues Colin O / YeCo3 c Morogues / Aubinges Colin O / YeCo7st1 c2 Saint-Germain-du-Puy Colin O / YeCo8 a Saint-Germain-du-Puy Colin O / YeLa4 g Saint-Michel-de-Volangis ruisseau Le langis PLT / / / YeLa4 g Saint-Michel-de-Volangis ruisseau Le langis R2 / 36 YeLa5 f St-Michel-de-Volangis / St-Germain-du-Puy Langis O / 37 YeMo4 c1 Fussy le Moulon FR / / YeMo5 b Fussy / Bourges rivière le Moulon ABR / / YeMo5 e Bourges le Moulon ABR / / YeMo5 e Bourges Moulon O / YeAn2 b1 Saint-Eloy-de-Gy Annain O / YeAn3 a Berry-Bouy ruisseau L'Annain ABR / / YeAn3 e Berry-Bouy l'annain R2 / 44 YeAn4 b, c, d Berry-Bouy Annain EMB / 45 YeAnMoVe d Saint-Eloy-de-Gy ruisseau de Vendegond R2 / 46 Ye2 e Gron rivière l'yèvre / ru de Gron PLT / / Ye2 e Gron rivière l'yèvre / ru de Gron R2 / 48 Ye7st1 c Avord / Farges-en-Septaine rivière l'yèvre R2 / 49 Ye7st1 d Avord / Farges-en-Septaine Yèvre R3 / 50 Ye7st1 d Avord / Farges-en-Septaine Yèvre PLT / / Ye7st2 i Avord Yèvre O / Ye7st2 i Avord / Farges-en-Septaine rivière l'yèvre R2 / 53 Ye7st2 l Farges-en-Septaine / Savigny-en-Septaine rivière l'yèvre R2 / 54 Ye10 c Saint-Germain-du-Puy Yèvre O / Ye12st2 b Berry-Bouy / Marmagne L'Yèvre R2 / 56 Ye12st2 b Berry-Bouy / Marmagne Yèvre CLO / 57 Ye12st2 c Marmagne / Berry-Bouy / Mehun-sur-Yèvre L'Yèvre R2 / 58 Ye12st2 c Berry-Bouy / Marmagne / Mehun-sur-Yèvre Yèvre CLO / 59 Ye12st2 f Mehun-sur-Yèvre l'yèvre R3 / Année Numéro d'action Tronçon Segment Commune Rivière Type d'action Rubrique concernée 60 YeOu2 a Rians rivière l'ouatier R2 / 61 YeOu2 b Rians rivière l'ouatier R2 / 62 YeOu3 b Rians Ouatier O / YeOu5 a Sainte-Solange Ouatier O / YeOu5 e Moulins-sur-Yèvre Ouatier O / YeOu6 e Moulins-sur-Yèvre Ouatier O / YeOuMa1 c Sainte-Solange Marsiauge FR / YeOuRi2 c2 Rians rivière l'ouatier PLT / / / YeOuRi2 c2 Rians rivière l'ouatier GR / YeOuRi2 c2 Rians Ouatier R2 / 70 YeLa5 d St-Michel-de-Volangis / St-Germain-du-Puy ruisseau Le langis R2 / 71 YeLa5 d St-Michel-de-Volangis / St-Germain-du-Puy Langis PLT / / / YeLa5 g St-Michel-de-Volangis / St-Germain-du-Puy ruisseau Le langis R3 / 73 YeMo1 g Menetou-Salon Moulon FRB / / YeMo1 g Menetou-Salon Moulon CLO / 75 YeMo2 h Saint-Georges-sur-Moulon rivière le moulon FRB / / YeMo2 h Saint-Georges-sur-Moulon Moulon CLO / 77 YeMo3 d Saint-Georges-sur-Moulon rivière le Moulon ABR / / YeMoSPAu2 g Saint-Martin-d'Auxigny ruisseau l'auxigny PLT / / / Ye3 d Gron rivière l'yèvre PLT / / Ye3 d Gron rivière l'yèvre R2 / 81 Ye4 b Baugy rivière l'yèvre PLT / / Ye5 b Baugy rivière l'yèvre R2 / 83 Ye6 f Baugy / Farges-en-Septaine l'yèvre GR / Ye6 f Avord / Farges-en-Septaine rivière l'yèvre R2 / 85 Ye12st1 d Saint-Doulchard / Marmagne / Berry-Bouy L'Yèvre R3 / 86 Ye12st1 e Marmagne / Berry-Bouy L'Yèvre R3 / 87 Ye12st1 f Berry-Bouy / Marmagne Yèvre R3 / 88 Ye12st1 g Berry-Bouy / Marmagne l'yèvre R3 / 89 YeMoPo2 a Saint-Martin-d'Auxigny Poisson O / YeMoSa2 a1 Saint-Doulchard ruisseau des Sandins R1 / 91 YeMoSPAu1st1 e Saint-Palais ruisseau de l'auxigny PLT / / / YeMoSPAu1st1 f Saint-Palais ruisseau de l'auxigny PLT / / YeMoSPAu1st1 f Saint-Palais ruisseau de l'auxigny ABR / / YeMoSPAu1st1 f Saint-Palais Ru de St-Palais R2 / 95 YeMoSPAu1st1 f Saint-Palais Ru de St-Palais CLO / 96 YeMoSPAu2 d Saint-Martin-d'Auxigny ruisseau l'auxigny PLT / / YeMoSPAu2 d Saint-Martin-d'Auxigny ruisseau l'auxigny ABR / / YeMoSPAu2 d Saint-Martin-d'Auxigny Auxigny CLO / 99 YeMoSPAu2 d Saint-Martin-d'Auxigny Auxigny R2 / 100 YeMoSPAu2 d Saint-Martin-d'Auxigny Auxigny R1 / 101 Ye4 d Baugy rivière l'yèvre PLT / / YeMa3 a1 Avord ruisseau des marges EMB / 103 YeMa4 g Avord ruisseau des marges R2 / 104 YeMa4 h Avord ruisseau des marges EMB / 105 YeLa2 c Soulangis Le Langis R2 / 106 YeLa2 c Soulangis ruisseau Le Langis PLT / / YeLa3 c Soulangis ruisseau Le langis PLT / / YeLa3 b Soulangis ruisseau Le langis R2 / 109 YeLa3 d Soulangis ruisseau Le langis PLT / / YeMoVi2 c Quantilly Le viloise PLT / / Ye4 b Baugy rivière l'yèvre GR / Ye4 e Baugy rivière l'yèvre GR / YeBo3 e Baugy Bondonne O / YeTe4 b Baugy ruisseau de Terrecout ABR / / YeTe4 b Baugy Terrecout O / YeVi2 d Villabon ruisseau le villabon PLT / / YeVi2 d Villabon ruisseau le villabon R2 / 118 YeVi3 d Villabon ruisseau le villabon PLT / / / YeVi4 e Farges-en-Septaine ruisseau le villabon R2 / 120 YeVi4 f Farges-en-Septaine ruisseau le villabon R2 / 13 Tableau 3 : Tableau récapitulatif des rubriques de la nomenclature par numéros d'actions

15 9.2 INCIDENCES DES ACTIONS De façon permanente, le programme d actions contribuera à améliorer le fonctionnement hydrodynamique des cours d eau ce qui aura un impact positif sur : - la qualité de la ressource en améliorant la capacité auto-épuratrice naturelle, - la quantité de la ressource en ralentissant la propagation des écoulements vers l aval, - la qualité habitationnelle des milieux, - la valorisation paysagère des sites. Concernant la phase travaux : Les périodes d interventions correspondront au tableau suivant, d une façon générale, il est préférable d intervenir en période d étiage : Période JAN FEV MAR AVR MAI JUI JUI AOU SEP OCT NOV DEC Cycles du cours d eau Hydrologie Périodes de reproduction Hautes eaux Salmonidés Basses eaux Nidification, vertébrés terrestres Invertébrés, insectes aquatiques Cyprinidés et autres Interventions du programme d action Période JAN FEV MAR AVR MAI JUI JUI AOU SEP OCT NOV DEC lit mineur Lit majeur Ouvrages hydrauliques Berge, bétail Espèces indésirables Ripisylve (R), Abreuvoirs (ABR), Franchissements(FRB) Actions profils (PLT), recharges (GR) et embâcles (EMB), Annexes (FR) Actions petits ouvrages (O) Invasives animales (INVa) Ripisylve (R), Abreuvoirs (ABR), Franchissements (FRB) Invasives végétales (INVv) Urgence Interventions d urgences (URG) Tableau 4 : Périodes d interventions préférentielles sur le bassin de l Yèvre Les sites d intervention seront remis dans leur état initial, notamment au niveau des lieux de passage d engins. Les incidences concernent l hydrologie, la qualité des eaux, l écologie, les usages et activités des sites : les mesures correctives porteront sur les méthodologies d interventions, le respect des périodes préconisée, le type de matériel utilisé ou encore les dispositifs mis en place afin de corriger les nuisances sur l écologie ou les riverains. 14

16 Une concertation et de la communication sera également mise en place avant, pendant et après la phase travaux avec chacun des acteurs, riverains et usagés du territoire. Concernant les travaux liés aux ouvrages hydrauliques, ils induiront éventuellement une modification du droit d eau lié. 9.3 ZONES NATURA 2000 Deux sites NATURA 2000 sont concernés par le programme d action : Vallée de l Yèvre Intitulé Bois de Charmes et coteaux calcaires du Sancerrois Code du site FR FR Les actions prévues sont conformes aux objectifs de conservation et/ou de restauration des sites, les actions concernent principalement l amélioration de la qualité de la ripisylve ainsi que l amélioration de la qualité des cours d eau avec la restauration de la continuité écologique. 9.4 COMPTABILITE AVEC LES DOCUMENTS D OBJECTIFS La définition des objectifs opérationnels du programme ont été élaborés en conformité avec les orientations des SAGE Yèvre-Auron et Cher-Amont, en réponse aux enjeux définis. On distingue des objectifs de préservation, de gestion et de restauration de la qualité physique des cours d eau, des objectifs de suivi et d évaluation, et des objectifs de communication et d information. Les actions sur les périmètres PPRI seront mises en œuvre sans aggravation des risques de débordements, les études d aide à la décision et/ou définition «continuité grands ouvrages» concernant la restauration de la continuité évalueront les risques et les travaux à mettre en œuvre par rapport au risque inondation, les travaux à mettre en œuvre feront alors l objet de DIG complémentaire(s). Les actions du programme sont compatibles avec les orientations fondamentales du SDAGE Loire- Bretagne : - Repenser les aménagements de cours d eau - Préserver les zones humides et la biodiversité - Rouvrir les rivières aux poissons migrateurs - Réduire le risque inondations par les cours d eau - Informer, sensibiliser, favoriser les échanges Le Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Yèvre via le programme d actions permettra de répondre aux objectifs de la Directive Cadre sur l Eau (DCE) : - Atteindre le bon état des masses d eau - La non dégradation des ressources et des milieux 15

COMMISSION THEMATIQUE «Protection des milieux aquatiques : cours d eau et zones humides»

COMMISSION THEMATIQUE «Protection des milieux aquatiques : cours d eau et zones humides» COMMISSION THEMATIQUE «Protection des milieux aquatiques : cours d eau et zones humides» - 1-4 AVRIL 2013 MALICORNE-SUR-SARTHE COMPTE-RENDU DE REUNION Ordre du jour 1. Qu est ce qu un SAGE? Quel est le

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux du Clain --- Commission de travail "Gestion et valorisation des milieux aquatiques" N 2 ---

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux du Clain --- Commission de travail Gestion et valorisation des milieux aquatiques N 2 --- Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux du Clain --- Commission de travail "Gestion et valorisation des milieux aquatiques" N 2 --- Compte-rendu de la réunion du 24 mai 2011 - Vivonne Présents Collège

Plus en détail

CISSE INF EAU N 13. Edito du vice -président. Dans ce numéro

CISSE INF EAU N 13. Edito du vice -président. Dans ce numéro CISSE INF EAU N 13 Bulletin d information du bassin de la Cisse 1er trimestre 2015 Votre Cisse Inf eau change de style Après 2 ans et demi d existence, et pour anticiper l évolution de la chartre graphique

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne Diagnostic de la Tranche 1 du programme de restauration de la Sienne Méthodologie : - Choix du secteur géographique Le chiffrage a été fait à partir d un diagnostic global de la Tranche 1 du programme

Plus en détail

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES AVANT-PROPOS Le présent document a été réalisé par ASCONIT Consultants, pour le compte du Conseil Général de Haute-Savoie (CG74) dans le cadre du programme 2007-2008 du suivi de la qualité des eaux des

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Révision du Schéma Départemental des Carrières de l Aube

Révision du Schéma Départemental des Carrières de l Aube Révision du Schéma Départemental des Carrières de l Aube Prise en compte du SDAGE Seine-Normandie BRGM/RP-60867-FR Version 2 - décembre 2012 M. CHABART, Y. THUON Avec la collaboration de M. LANSIART Étude

Plus en détail

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014 Bureau de la Commission Locale de l Eau Olivet le 25 novembre 2014 1. Portage du contrat territorial 2. Projets 2015 / Formations 2015 3. Points divers Ordre du jour 1. Portage du contrat territorial Portage

Plus en détail

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 EAU ET MILIEUX AQUATIQUES Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 Janvier 2007 9 es 2007-2012 programmes des agences de l eau «L Europe s est dotée d un cadre communautaire pour

Plus en détail

www.cpie.fr La morphologie des cours d eau Sensibiliser des usagers des cours d eau à l entretien des berges CPIE Bugey-Genevois

www.cpie.fr La morphologie des cours d eau Sensibiliser des usagers des cours d eau à l entretien des berges CPIE Bugey-Genevois www.cpie.fr DOSSIER CPIE EN ACTION Sensibiliser des usagers des cours d eau à l entretien des berges CPIE Bugey-Genevois La morphologie des cours d eau (hydromorphologie) Principes physiques, approche

Plus en détail

NOTE DU SECRÉTARIAT TECHNIQUE DU SDAGE QU EST-CE QUE LE BON ÉTAT DES EAUX?

NOTE DU SECRÉTARIAT TECHNIQUE DU SDAGE QU EST-CE QUE LE BON ÉTAT DES EAUX? NOTE DU SECRÉTARIAT TECHNIQUE DU SDAGE QU EST-CE QUE LE BON ÉTAT DES EAUX? Mars 2011 Crédit photos : F. Abraham, F. Barratier, A. Cabot, L. Cadilhac, C. Lasnier, R. Lengereau, T. Marguet, M. Martini, B.

Plus en détail

Evaluation du Contrat de rivières en Arve et Rhône

Evaluation du Contrat de rivières en Arve et Rhône Evaluation du Contrat de rivières en Arve et Rhône Synthèse finale Synthèse des phases 1, 2, 3, 4 et 5 de l étude Avril 2012 Sommaire Déroulement de l étude Rappel du cadre de l évaluation Rendu des phases

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

De la qualité des milieux aquatiques dépendent de nombreux services rendus à la société

De la qualité des milieux aquatiques dépendent de nombreux services rendus à la société Pourquoi restaurer? 2 De la qualité des milieux aquatiques dépendent de nombreux services rendus à la société L essentiel Les sociétés dépendent des fleuves et des rivières en bon état pour assurer leur

Plus en détail

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS La Directive Cadre sur l Eau (DCE, n 2000/60/CE) fixe comme objectif pour 2015 l atteinte du bon état ou du bon potentiel écologique des eaux de surface. Ces états écologiques sont appréciés par la qualité

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR 1 Tome 1 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE SAINTE-SOULLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la

Plus en détail

Création d une base de données sur les ouvrages hydrauliques à l échelle du bassin versant de la Vilaine

Création d une base de données sur les ouvrages hydrauliques à l échelle du bassin versant de la Vilaine UNIVERSITE RENNES 2 HAUTE-BRETAGNE Département de Géographie Master 2 Géographie et Aménagement Spécialité Gestion Spécialité de Gestion l Environnement de l Environnement Création d une base de données

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006

SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006 SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006 1- Marché de services pour l entretien courant des cours d eau du Boulonnais (2007-2009)... page 2 2- Etude de définition des aménagements de prévention

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières Tonnerre, le 25 juin 2007 N/Réf. : MD/RLC/CR/DB/07-0274 Objet : Réunion du Comité Syndical Madame, Monsieur, J ai l honneur de vous demander de bien vouloir assister à la réunion du Comité Syndical qui

Plus en détail

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique collection mise au point milieu aquatique état initial et prévision d impact dans les documents d incidences 1 PRINCIPES DE LA DEMARCHE.. 10 1.1. CHAMP D APPLICATION.... 12 1.2. UNE DEMARCHE EN QUATRE

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Réunion du Bureau de la CLE SAGE BLV

COMPTE-RENDU. Réunion du Bureau de la CLE SAGE BLV COMPTE-RENDU Réunion du Bureau de la CLE SAGE BLV Mardi 20 janvier 2015 à 16h00 à Beaurepaire Ordre du jour de la réunion 1. Approbation du compte-rendu du Bureau de la CLE du 1 er décembre 2014 2. Préparation

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Institution Interdépartementale du Bassin de Sarthe Amont SAGE du bassin de Sarthe Amont Stratégie collective. 1. Le tableau de synthèse des mesures

Institution Interdépartementale du Bassin de Sarthe Amont SAGE du bassin de Sarthe Amont Stratégie collective. 1. Le tableau de synthèse des mesures Institution Interdépartementale du Bassin de Sarthe Amont SAGE du bassin de Sarthe Amont Stratégie collective 1. Le tableau de synthèse des mesures IDEA Recherche & SOGREAH Consultants Avril 2009 35 ualité

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

NOMENCLATURE DES OPERATIONS SOUMISES A AUTORISATION OU A DECLARATION EN APPLICATION DES ARTICLES L. 214-1 A L. 214-3 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT

NOMENCLATURE DES OPERATIONS SOUMISES A AUTORISATION OU A DECLARATION EN APPLICATION DES ARTICLES L. 214-1 A L. 214-3 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT NOMENCLTURE ES OPERTIONS SOUMISES UTORISTION OU ECLRTION EN PPLICTION ES RTICLES L. 214-1 L. 214-3 U COE E L ENVIRONNEMENT TBLEU E L RTICLE R. 214-1 U COE E L ENVIRONNEMENT (PRTIE REGLEMENTIRE) Consolidée

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

SOMMAIRE. I Objet de la consultation - Dispositions générales... 2. I.1 Présentation du contexte...2 I.2 Le bassin versant de la Bièvre...

SOMMAIRE. I Objet de la consultation - Dispositions générales... 2. I.1 Présentation du contexte...2 I.2 Le bassin versant de la Bièvre... SOMMAIRE I Objet de la consultation - Dispositions générales... 2 I.1 Présentation du contexte...2 I.2 Le bassin versant de la Bièvre...2 II Mission du prestataire... 3 II.1 Objet de la mission...3 II.2

Plus en détail

et entretenir les rivières? Mauvaises pratiques à éviter Bonnes pratiques à suivre

et entretenir les rivières? Mauvaises pratiques à éviter Bonnes pratiques à suivre 3 3 Comment gérer et entretenir les rivières? Mauvaises pratiques à éviter Bonnes pratiques à suivre 75 Préambule Bonnes ou mauvaises pratiques d entretien, Comment s y retrouver? L entretien d une rivière

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour le bassin Rhône Méditerranée,

Plus en détail

25/02/2013. Le SIBV de la Seiche. Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche

25/02/2013. Le SIBV de la Seiche. Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche Le SIBV de la Seiche Commission Professionnelle Agricole (CPA) Réunion n 1 22 février 2013 Piré-sur-Seiche 1 PROGRAMME D ACTIONS Collectivités Particuliers Gestion des eaux pluviales Actions Industriels,

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

FICHE SANTERRE INITIATIVES / TRAIT VERT

FICHE SANTERRE INITIATIVES / TRAIT VERT FICHE SANTERRE INITIATIVES / TRAIT VERT Sommaire 1 Santerre Initiatives / Trait Vert...2 1.1 Démarche territoriale et planification (éléments de cadrage)...4 1.1.1 Pays...4 1.1.2 Gestion locale des problématiques

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE - N Dossier - N d interlocuteur - Date notification - Montant des opérations - Modalités de la participation - Montant de la participation - Date d atteinte de l objectif

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

MANUEL DE RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU

MANUEL DE RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU MANUEL DE RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU Philippe Adam et Nicolas Debiais Jean-René MALAVOI Ingénieur Conseil DIRECTION DE L EAU, DES MILIEUX AQUATIQUES ET DE L AGRICULTURE (DEMAA) SERVICE

Plus en détail

n 89 www.eau-loire-bretagne.fr 30 ans d actions en faveur des milieux aquatiques Actes de la rencontre du 20 novembre 2014

n 89 www.eau-loire-bretagne.fr 30 ans d actions en faveur des milieux aquatiques Actes de la rencontre du 20 novembre 2014 n 89 www.eau-loire-bretagne.fr 30 ans d actions en faveur des milieux aquatiques Actes de la rencontre du 20 novembre 2014 Mars 2015 EN CHIFFRES 50 0 % % des cours d eau du bassin Loire-Bretagne risquent

Plus en détail

Positionner le point de vente sur le marché

Positionner le point de vente sur le marché Dossier 2 C.4.1.2 - Positionner le point de vente sur le marché Positionner le point de vente sur le marché Objectifs généraux Repérer la zone de chalandise. Repérer la concurrence. Vous travaillez chez

Plus en détail

Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents

Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents n 4 juillet 2006 Sommaire : Plan d'actions et de Prévention des Inondations : Expérimentation du logiciel Osiris Meuse Lancement de l'étude globale du bassin amont de la Meuse Lancement de l'étude hydraulique

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet Commission Locale de l Eau SAGE de l Odet Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet III- Enjeux, objectifs et actions 2. Plan d Aménagement et de Gestion des Eaux Novembre 2005 Le Schéma d

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du VENDREDI 16 DECEMBRE 2011

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du VENDREDI 16 DECEMBRE 2011 REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du VENDREDI 16 DECEMBRE 2011 Etaient présents ou représentés : JAN. DESREAC. REHEL. SAMSON. LUCAS. LHERMITTE. MENARD MA. BOURSEUL. ROUVRAIS (proc. à MENARD MA). BOURGET. BERTON

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE FNE

LE POINT DE VUE DE FNE LE POINT DE VUE DE FNE Voir à ce sujet les articles suivants : - «Pour une eau vivante : la fin des barrages?» de la Lettre eau N 2 (juin 1996) - «Rapport de la Commission Mondiale des Barrages : les clés

Plus en détail

Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie

Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie Les aides aux activités économiques Franck LEROY Responsable du Service Investissements Collectivités et Industrie Direction Seine Aval

Plus en détail

COMPTE-RENDU DETAILLE BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU SAGE MARNE CONFLUENCE 17 JANVIER 2014 A SAINT-MAUR-DES-FOSSES

COMPTE-RENDU DETAILLE BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU SAGE MARNE CONFLUENCE 17 JANVIER 2014 A SAINT-MAUR-DES-FOSSES COMPTE-RENDU DETAILLE BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU SAGE MARNE CONFLUENCE 17 JANVIER 2014 A SAINT-MAUR-DES-FOSSES COLLEGE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES MEMBRES PRESENTS SYNDICAT MARNE VIVE

Plus en détail

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un leurre?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un leurre? Secrétariat du Grand Conseil QUE 115-A Date de dépôt : 2 octobre 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 PARTIE B. ETAT D AVANCEMENT DES MESURES au 31.12.2014

RAPPORT ANNUEL 2014 PARTIE B. ETAT D AVANCEMENT DES MESURES au 31.12.2014 COMITE GENEVOIS POUR L UTILISATION DU FONDS ECO-ELECTRICITE RAPPORT ANNUEL 2014 PARTIE B ETAT D AVANCEMENT DES MESURES au 31.12.2014 Bassin versant Rhône Délai réalisation accordé 31.03.2014 Terminé 2014

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 532a 532b Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

CONVENTION POUR LE PORTAGE DU SAGE TARN-AMONT ET DU CONTRAT DE RIVIÈRE TARN-AMONT. entre

CONVENTION POUR LE PORTAGE DU SAGE TARN-AMONT ET DU CONTRAT DE RIVIÈRE TARN-AMONT. entre CONVENTION POUR LE PORTAGE DU SAGE TARN-AMONT ET DU CONTRAT DE RIVIÈRE TARN-AMONT entre le SIVOM du Grand Site des gorges du Tarn, de la Jonte et des causses (48210 Sainte-Énimie, désigné ci-après SIVOM

Plus en détail

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2 Le contexte global Superficie : 41 526Km 2 Population: 16,34M.(89,6% urbaine: / 10,4% rurale:) 2006 PIB/hab 2007: 35 576 USD Divisions administratives: 12 provinces et 467 communes en nombre variable Régime:

Plus en détail

Formulaire d'adhésion PEFC

Formulaire d'adhésion PEFC Formulaire d'adhésion PEFC Acte d'engagement du propriétaire dans la démarche de certification par portage proposée par la Coopérative Provence Forêt I Présentation La certification PEFC doit permettre

Plus en détail

Mastère Spécialisé MSI-PME/PMO. aitrise des ystèmes d nformation pour les

Mastère Spécialisé MSI-PME/PMO. aitrise des ystèmes d nformation pour les Mastère Spécialisé MSI-PME/PMO aitrise des ystèmes d nformation pour les 1 Objectifs Former : Des collaborateurs de PME/PMO, aptes à jouer un rôle de responsable des systèmes d information Des chefs de

Plus en détail

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Ligue pour la Protection des Oiseau Alsace Entrée Thématique Agriculture Espèces et habitats naturels Milieu aquatiques et humides Localisation :

Plus en détail

Mesures Agro-Environnementales

Mesures Agro-Environnementales 02 Mesures Agro-Environnementales LES DISPOSITIFS MAE Dispositif A C est le dispositif national de la Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE 2). Dispositif B : C est le dispositif de la Mesure Agro

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non BUSINESS PLAN Présentation du porteur de projet et de ses associés Etat Civil Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : Portable : Date de naissance : Lieu de naissance : Nationalité

Plus en détail

Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux 2016-2021 Bassin Artois-Picardie Districts ESCAUT ET SAMBRE

Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux 2016-2021 Bassin Artois-Picardie Districts ESCAUT ET SAMBRE Direction Régionale de l'environnement de l'aménagement et du Logement Nord Pas de Calais Délégation de bassin Artois Picardie Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux 2016-2021 Bassin Artois-Picardie

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Le 4 février 2012, à l Isle-Adam (95290), Maison de l Amitié, 44, avenue de Paris, les membres de l association «Initiatives et Actions

Plus en détail

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX SMART WATER NETWORKS LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX Les défis posés au gestionnaire du système d assainissement La sécurité des biens et des personnes Anticiper et limiter les risques de débordements

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques REPENSER LA PRESENTATION DU BUDGET : UNE NOMENCLATURE STRATEGIQUE Le budget des collectivités de plus de 3 500 habitants peut être présenté par nature et par fonction. La nomenclature fonctionnelle permet

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Syndicat des Cramades La malle Cantal'Eau - Découvrir et agir l'eau c'est la vie! - Grand public Agence de l eau Adour Garonne 1 Le Syndicat

Plus en détail

Document d Objectifs des sites Natura 2000 FR 9110108 et FR 9101435 «Basse Plaine de l Aude» Table des Annexes

Document d Objectifs des sites Natura 2000 FR 9110108 et FR 9101435 «Basse Plaine de l Aude» Table des Annexes Table des Annexes Annexe I : Procédure de désignation des sites Natura 2000 (ZPS et SIC). Annexe II : Composition du comité de pilotage. Annexe III : Exemple de cahier de pâturage tournant Manade. Annexe

Plus en détail

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES drainage Micro Drainage QUELS SONT LES DOMAINES D APPLICATION DE XPSWMM? Gestion des eaux pluviales: Modélisation

Plus en détail

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature 2007-2013 Note de cadrage est une SARL au capital de 15 244,90, N SIRET 410 711 626 00029, APE 721 Z 60, rue Benjamin

Plus en détail

Qu est-ce qu un service rendu?

Qu est-ce qu un service rendu? Evaluation économique des services rendus par les écosystèmes Place des inondations Économie et politiques publiques Paris Yann Laurans info@ecowhat.fr Previrisq 2 Comment s évaluent économiquement les

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT

ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT STATISTIQUES ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT REPERTOIRE D EMPLOIS Sur les 78 diplômés entrant dans le champ d enquête (de nationalité française et en formation initiale), 66 ont répondu au questionnaire soit un

Plus en détail

Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE. - Construction d un centre de données informatiques

Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE. - Construction d un centre de données informatiques AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.343 Date : Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis unique - Rubrique : 63.12.09.03.03 Projet : - Construction d un centre de données

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques

La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques Par Philippe PARENT Institution des Wateringues Par Philippe PARENT Institution

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau COORACE journée entreprendre solidaire Paris, 16 décembre 2014 de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau Document confidentiel : toute reproduction, copie ou utilisation sans l'autorisation

Plus en détail

Stratégie de gestion du bassin hydrographique du Bas-Rideau Résumé

Stratégie de gestion du bassin hydrographique du Bas-Rideau Résumé Stratégie de gestion du bassin hydrographique du Bas-Rideau Préparé pour: Préparé par: Robinson Consultants Inc. Consulting Engineers Aquafor Beech Limited Projet No.02048 Septembre 2005 Introduction Depuis

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AGENT DE VOIRIE DANS UN CENTRE D EXPLOITATION DÉPARTEMENTAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Routes Service : Centre Technique Départemental

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Mémoire de présentation du programme 2015

Mémoire de présentation du programme 2015 CONTRAT TERRITORIAL DU BLAVET MORBIHANNAIS 2014-2018 Mémoire de présentation du programme 2015 Après une première année consacrée à la mise en place de la cellule d'animation et à l'installation du nouvel

Plus en détail