Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université"

Transcription

1 Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3 Systèmes de gestion de fichiers - SGF Leonardo Brenner 1 Jean-Luc Massat Aix-Marseille Université Faculté des Sciences

2 Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 2 / 71

3 Table de matière Notion de fichier 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 3 / 71

4 Notion de fichier Notion de fichier Définition - fichier Un fichier est un ensemble d informations regroupées en vue de leur utilisation et de leur conservation. Définition - organisation logique L organisation logique d un fichier décrit son contenu vu par les processus utilisateur. Définition - organisation physique L organisation physique d un fichier décrit son implémentation sur le support physique. Adresse logique Adresse physique Vu des programmes d applications, les informations du fichier sont repérées par des adresses logiques. Vu du système d exploitation, ces informations ont une adresse physique sur le support. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 4 / 71

5 Notion de fichier Fonctions du S.G.F. Fonctionnalités Les fonctionnalités d accès implémentent le niveau logique et doivent réaliser : le passage du niveau logique au niveau physique ; le partage et la protection des informations. Mémoire virtuelle La gestion de la mémoire secondaire, qui est une ressource partagée entre tous les fichiers. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 5 / 71

6 Notion de fichier Structure interne du S.G.F. Utilisateur Code de l application librairie standard Interprétation des noms logiques Système d Exploitation Réalisation des fonctions d accès logique Réalisations des opérations d E/S Gestion de la mémoire cache Pilotes de périphériques Gestionnaire d interruptions S.G.F Moniteur d E/S Matériel d E/S Canal d E/S / ADM Contrôleur 1 Contrôleur 2 Périph. 1 Périph. 2 Périph. 3 Périph. 4 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 6 / 71

7 Gestion des périphériques Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 7 / 71

8 Gestion des périphériques Organisation des périphériques Catégories de périphérique Il existe deux catégories de périphérique : les périphériques en mode bloc (disque, clés-usb, CD-ROM, bande) ; les périphériques en mode caractère (carte réseau, imprimante, terminaux, etc.). Composition d un adresse Périph. Canal 0 Contr. CPU Périph. Canal 1 Contr. Périph. # de canal, # de contrôleur, # de périphérique Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 8 / 71

9 Gestion des périphériques Entrée/Sortie par test d état Attente active La gestion des entrées/sorties par attente active CPU TEST OUT IN Fini Pret Err Périphérique Algorithme attente active sortir(valeur c, périphérique p) début test p, R1 si (R1.prêt = 0) alors erreur fin si out c, p répéter test p, R1 jusqu à (R1.fini ou R1.erreur) fin Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 9 / 71

10 Gestion des périphériques Entrée/Sortie par interruption (1/2) ADM - Accès Direct à la Mémoire IN Controleur Périphérique CPU Interruption Tampon Mémoire Si le contrôleur ne dispose pas d un tampon, on parle d E/S par vol de cycles de mémoire. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 10 / 71

11 Gestion des périphériques Entrée/Sortie par interruption (2/2) Canal CO RE Canal Programme Canal Mémoire Algorithme canal Soit c un numéro de canal préparer le programme à l adresse α canal_execute c, α. canal_test c, R1 canal_stop c Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 11 / 71

12 Organisation physique des disques Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 12 / 71

13 Organisation physique des disques Organisation d un disque (1/2) Structure d un disque piste secteurs plateaux cylindre Faces, pistes et secteur 3 plateaux donc 6 surfaces et 6 têtes de lecture ; Surfaces découpées en pistes (de 20 à 1500) ; Normalement 512 à 4 Ko par secteur et de 4 à 32 secteurs par piste ;. L adresse d un secteur est un triplet face f, piste p, secteur s Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 13 / 71

14 Organisation physique des disques Organisation d un disque (2/2) Support et cylindres Un support est composé de plusieurs disques. Un cylindre regroupe les pistes de même numéro de toutes les surfaces. Axe de rotation Support des têtes Bloc Le bloc est l unité élementaire d E/S. Il regroupe les secteurs de même numéro à l intérieur d un cylindre. avec N f le nombre de secteurs par face. le bloc b i d adresse i div N f, i mod N f. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 14 / 71

15 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc Lecture/Écriture d un bloc Opération d E/S Pour une opération d E/S il faut : positionner les têtes sur le bon cylindre ; attendre que le secteur soit sous la tête ; lire ou écrire le bloc. temps d E/S = temps de latence + E/S Pour diminuer le temps de latence on applique algorithme d ordonnancement des requêtes disques. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 15 / 71

16 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc Ordonnancement des requêtes disques (1/2) Algorithmes d ordonnancement FCFS (First Come First Served) on respecte l ordre d arrivée ; SSTF (Shortest Seek Time First) le plus proche en premier ; SCAN (balayage ou algorithme de l ascenser) parcours entier du disque dans les deux sens (variente LOOK) ; C-SCAN (Circular SCAN) balayage dans un seul sens (variante C-LOOK). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 16 / 71

17 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc Ordonnancement des requêtes disques (2/2) FCFS SSTF SCAN LOOK C SCAN C LOOK Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 17 / 71

18 Organisation physique des disques Gestion du support (1/2) Lecture/Écriture d un bloc Gestion du support La gestion du support c est l allocation et la libération de blocs ou de zones (ensemble de blocs contiguës). Support Un support est caractérisé par : l ensemble des blocs libres ; l ensemble des blocs occupés ; l ensemble des blocs défectueux. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 18 / 71

19 Organisation physique des disques Gestion du support (2/2) Lecture/Écriture d un bloc Ensembles Ces ensembles sont représentés par : un chaînage des blocs ; un chaînage de blocs d index ; une table de bits B telle que B k = 1 ssi le bloc k fait partie de l ensemble. Taille de la table Pour un disque de 1Go et un bloc 4Ko, la table mesure ( ) = 32Ko Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 19 / 71

20 Gestion du cache Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc Requêtes du S.G.F. Buffer Disque Cache disque En stockant les derniers blocs utilisés, le cache disque permet : de diminuer le nombre d entrée/sortie ; de réaliser des écritures asynchrones. Cohérence La présence d un cache disque pose le problème de la cohérence des informations sur disque. Ce problème est réglé par la mise à jour périodique du disque (par exemple, toutes les 30 secondes pour UNIX ou immédiatement pour MS-DOS). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 20 / 71

21 Organisation physique des disques Implantation du cache Lecture/Écriture d un bloc L.R.U. pour le cache disque Pour gérer ce cache disque, le système utilise une version adaptée de l algorithme L.R.U. Exemple L.R.U. disque Entrée Liste de blocs LRU Sortie Table de hachage des blocs en mémoire Une priorité associée à chaque bloc permet d affiner l algorithme L.R.U. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 21 / 71

22 Structure logique des disques Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 22 / 71

23 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque Implantation du système de fichiers sur un disque (1/2) Description Le secteur 0 du disque contient le MBR (Master Boot Record) qui sert à booter la machine ; À la suite du MBR se trouve la table des partitions : = Adresse de début et de fin de chaque partition. Dans chaque partition se trouve un bloc de boot et un superbloc contenant les informations sur le système de fichiers. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 23 / 71

24 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque Implantation du système de fichiers sur un disque (2/2) Représentation Table des partitions Partitions MBR Bloc de boot Superbloc Gestion espace libre I nodes Répertoire racine Répertoires et fichiers Au démarrage de la machine Interrogation du MBR pour obtenir la partition active ; Lecture du premier bloc de cette partition : le bloc de boot ; Le programme dans le bloc de boot charge le système. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 24 / 71

25 Structure logique des disques Partitionnement d un disque (1/2) Implantation du SGF sur le disque Partition physique Un disque est divisé en partitions (ou partitions physiques). Chaque partition contient un système de fichiers autonome. disque 1 disque 2 disque 3 part. 1 part 2 part. 1 part 1 part 3 part 4 part 2 Répertoire Dans chaque système de fichiers, un répertoire (ou catalogue contient la liste des fichiers se trouvant dans la partition. Avantages des partitions Sécurité accrue ; Diminution de la fragmentation interne ; Possibilité de placer plusieurs S.E. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 25 / 71

26 Structure logique des disques Partitionnement d un disque (2/2) Implantation du SGF sur le disque Pseudo Partition Un pseudo partition (ou partition logique) regroupe plusieurs partitions physiques. Un système de fichiers peut être implanté sur une pseudo partition. Pseudo Partition 1 Pseudo Partition 2 Part 1 P2 Partition 1 Partition 1 Partition 2 Disque 1 Disque 2 Disque 3 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 26 / 71

27 Structure logique des disques Pseudo partition (1/5) Implantation du SGF sur le disque Augmentation On peut faire croître une pseudo partition en ajoutant plusieurs partitions logiques. Pseudo Partition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 27 / 71

28 Structure logique des disques Pseudo partition (2/5) Implantation du SGF sur le disque Répartition Les blocs sauvés dans une pseudo partition sont répartis sur tous les disques dans un soucis d efficacité. Pseudo Partition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 28 / 71

29 Structure logique des disques Pseudo partition (3/5) Implantation du SGF sur le disque Mirroir Dans un souci de sécurité, les blocs sont dupliqués sur plusieurs disques. Pseudo Partition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 29 / 71

30 Structure logique des disques Pseudo partition (4/5) Implantation du SGF sur le disque Combinaison Une pseudo partition peut aussi être un assemblage de pseudo partitions. Pseudo Partition de mirroir Pseudo Partition de répartition Pseudo Partition de répartition Partition Partition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Disque 4 Disque 5 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 30 / 71

31 Structure logique des disques Pseudo partition (5/5) Implantation du SGF sur le disque Combinaison La configuration des pseudo partitions peut être modifiée dynamiquement. Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 31 / 71

32 Répertoires simples Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque Répertoires uniques Les répertoires uniques constituent le premier moyen pour représenter un ensemble de fichier. Répertoires à deux niveaux Les répertoires à deux niveaux font intervenir l utilisateur comme clé d accès. user1 user2 user3 Master File Definition (MFD) User File Definition, (UFD) Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 32 / 71

33 Structure logique des disques Répertoires arborescents Implantation du SGF sur le disque Répertoires acycliques Les fichiers ont un chemin d accès et le S.E. définit un répertoire par défaut. F3 racine F1 F2 Répertoires cycliques F3 racine F1 F2 Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 33 / 71

34 Structure logique des disques Codage des répertoires Implantation du SGF sur le disque Différents codages liste linéaire des couples (nom, référence) ; représentation par hash-coding ; utilisation d une mémoire cache. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 34 / 71

35 Organisation logique des fichiers Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 35 / 71

36 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d organisation logique Organisation logique connue Le S.E. connaît l organisation logique des fichiers (Macintosh, IBM,...). + les possibilités sont plus importantes, - le S.E. est plus complexe. Organisation logique inconnue Le S.E. considère les fichiers comme des flots d octets (MS-DOS, UNIX,...). + le système est plus simple, - pas d assurance sur la nature des fichiers. Un fichier est constitué d enregistrements. Chaque enregistrement est formé d attributs. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 36 / 71

37 Exemple MacOS Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Exemple fichier MacOS "Data Fork" ID 123 ID 320 ID 1100 ID 50 ID 500 ressource "WIND" ID 354 ID 400 ressource "ICON" ID 0 ID 1 ressource "CODE" "Ressource Fork" Un fichier MacOS Fonctions d accès lire_ressource (type, id, var r : ressource), écrire_ressource (type, id, r : ressource), détruire_ressource (type, id). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 37 / 71

38 Accès séquentiel Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Ensemble ordonné Le fichier se présente comme un ensemble ordonné d enregistrements. On dispose d un pointeur ptr vers l un des enregistrements. E1 E2 E ptr Fonctions d accès lire(f : fichier, var e : enregistrement), écrire(var F : fichier, e : enregistrement), ajouter(var F : fichier, e : enregistrement), tronquer(var F : fichier), se_déplacer(var F : fichier, depl : entier). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 38 / 71

39 Accès direct (1/5) Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Par rang Un fichier à accès direct par rang est un tableau d enregistrements repérés par leur rang. On dispose d un pointeur ptr vers l un des enregistrements. L adresse logique est représentée par le rang. Le niveau logique est contiguë. Fonctions d accès lire(f : fichier, var e : enregistrement), écrire(f : fichier, e : enregistrement), insérer(f : fichier, e : enregistrement), tronquer(var F : fichier), se_déplacer(var F : fichier, rang : entier). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 39 / 71

40 Accès direct (2/5) Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Par clé Un fichier à accès direct par clé est un ensemble de couples (clé, enregistrement). La clé identifie l enregistrement. Une clé unique identifie au plus un enregistrement. Une clé unique peut servir d adresse logique. Fonctions d accès lire(f : fichier, clé : donnée, var e : enreg.), ajouter(var F : fichier, clé : donnée, e : enreg.), supprimer(var F : fichier, clé : donnée), remplacer(var F : fichier, clé : donnée, e : enreg.). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 40 / 71

41 Accès direct (3/5) Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Adressage dispersé - Hash-coding On se donne f une fonction de dispersion qui est définie de la manière suivante : pour chaque clé c, nous avons f(c) N et 0 f(c) nombre d enregistrements si c 1 = c 2, alors f(c 1 ) = f(c 2 ) Collisions On appel collision, l existence de deux clés c 1 et c 2 telles que c 1 c 2 et f(c 1 ) = f(c 2 ). Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 41 / 71

42 Accès direct (4/5) Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Exemple - Collision fichier = { (c1,article1), (c2,article2), (c3,article3),...} c1 article 2 c2 f article 1 c3 article 3 Inconvénients Il est difficile de choisir f ; Sur certains systèmes, il y a perte de place ; Réorganisation périodique du fichier. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 42 / 71

43 Accès direct (5/5) Organisation logique des fichiers Type d accès aux données Adressage par indexation Dans l indexation, on accède aux enregistrements par le biais d une table appelée index qui contient l ensemble des clés. index donées article 2 c1 article 1 c2 c3 article 3 Temps accès La recherche d un enregistrement nécessite en moyenne : n/2 lectures si l index n est pas trié ; log 2 n lectures si l index est trié. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 43 / 71

44 Organisation logique des fichiers Types des fichiers (1/2) Type des fichiers Type d un fichier Le S.E. peut associer un type à chaque fichier. Ce type précise le contenu et la structure logique du fichier. Avantages Définition d opérations partielles ; Optimiser le codage et le traitement ; meilleur sécurité. Inconvénients Quel type pour quel fichier? Manque de portabilité des applications ; Lourdeur du S.E.. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 44 / 71

45 Organisation logique des fichiers Types des fichiers (2/2) Type des fichiers Types des fichiers Il existe au moins deux types de fichier sur un S.G.F. : Les répertoires : chercher(nom : chaîne, var e : fichier) ajouter((nom : chaîne, e : fichier) supprimer(nom : chaîne) Les fichiers de données Les exécutables : exécuter(e : exécutable) chercher(e : exécutable, fonction : chaîne) Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 45 / 71

46 Organisation logique des fichiers Système de fichiers sémantique Système de fichiers sémantique Fichier texte structuré bin:x:1:1:/bin:/sbin/nologin daemon:x:2:2:daemon:/sbin:/sbin/nologin news:x:9:13:news:/etc/news: operator:x:11:0:operator:/root:/sbin/nologin games:x:12:100:games:/usr/games:/sbin/nologin Vu comme un répertoire [saphir]$ ls -F bin/ daemon/ games/ news/ operator/ [saphir]$ Peut être exploité [saphir]$ ls -F daemon passwd uid gid gecos home shell Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 46 / 71

47 Organisation physique des fichiers Table de matière 1 Notion de fichier 2 Gestion des périphériques 3 Organisation physique des disques Lecture/Écriture d un bloc 4 Structure logique des disques Implantation du SGF sur le disque 5 Organisation logique des fichiers Type d organisation logique Type d accès aux données Type des fichiers Système de fichiers sémantique 6 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Types d implantation physique Exemples d implantation physique Protection des fichiers et du S.G.F. 7 Utilisation des fichiers Structure de données du S.G.F. Décomposition d une opération Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 47 / 71

48 Organisation physique des fichiers Structure d un descripteur Structure d un descripteur Descripteur d un fichier Informations d état (ouvert/fermé/nombre d utilisateurs) ; Informations sur le contenu (type : fichier texte, exécutable, repertoire,...) ; Informations sur l organisation logique (taille et structure des enregistrements) ; Statistiques d utilisation (date de dernière modification, nombre d utilisations, intervalle de temps entre deux utilisations) ; Informations sur l implantation physique du fichier. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 48 / 71

49 Organisation physique des fichiers Implantation contiguë Types d implantation physique Description Les fichiers sont stockés dans des blocs consécutifs. descripteur bloc 0 bloc 1 bloc 2 bloc 3 bloc 4 Niveau logique Niveau physique Avantages et inconvénient + Passage logique physique est simple ; + Accès séquentiel ou direct rapide ; - Perte de place par fragmentation externe ; - Obligation de connaître la taille du fichier : Implantation utilisée dans les DVD et CD-ROM. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 49 / 71

50 Organisation physique des fichiers Implantation par blocs chaînés Types d implantation physique Description Chaque fichier est considéré comme une liste chaînée de blocs. Les données du fichier sont répartis sur le disque. descripteur bloc logique 0 bloc logique 1 bloc logique 2 Avantages et inconvénient + Accès séquentiels sont efficaces ; + Pas fragmentation du disque ; - Accès directs sont impossibles ; - Utilisation des octets dans chaque bloc pour pointer le prochain bloc. Implantation utilisée dans les disquettes. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 50 / 71

51 Organisation physique des fichiers Types d implantation physique Implantation par tables d allocation Description Les pointeurs vers les blocs de données sont stockés dans une table. descripteur n n Table d allocation Blocs de données Table d allocation suivante Avantages et inconvénient + Accès séquentiel sont efficaces et les accès directs sont améliorés ; + Bloc physique intégralement disponible pour les données ; - Place occupée par la table peut être considérable ; - Taille des fichiers est limitée. Implantation classique utilisée dans MS-DOS et Windows. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 51 / 71

52 Organisation physique des fichiers Types d implantation physique Tables d allocation à plusieurs niveaux Description La table d allocation pointe vers d autres tables d allocation qui pointe vers les blocs de données. descripteur Table secondaire Blocs de données Table principale suivante Table principale Table secondaire Blocs de données Avantages et inconvénient + Il y a au maximum 2 ou 3 niveaux ; + Accès directs sont rapides ; + On peut facilement insérer des enregistrements. Implantation utilisée dans UNIX et Linux. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 52 / 71

53 La norme ISO 9660 Organisation physique des fichiers Exemples d implantation physique Description ISO 9660 est un système de fichiers pour CD-ROM (1988) ; C est un standard : Tous les lecteurs actuels sont compatibles ISO Sur un CD, les données sont organisées en une spirale continue ; La spirale est divisée en blocs de 2352 octets ; La partie utile par bloc est de 2048 octets : = Les autres octets sont utilisés pour les préambules, à la correction d erreurs et à la gestion en général Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 53 / 71

54 Organisation physique des fichiers Organisation sur le CD-ROM Exemples d implantation physique Description Les 16 premiers blocs n ont pas d utilisation définie (destinés aux fabricants) ; Le bloc descripteur primaire de volume composé des identificateurs : Du système (32 octets) ; Du volume (32 octets) ; De l éditeur (128 octets) ; Du préparateur de données (128 octets) ; Le nom de 3 fichiers qui contiennent le résumé, la note sur les droits réservés et des informations bibliographiques; Le nombre de blocs du CD, la date de création, la position du répertoire racine Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 54 / 71

55 Organisation physique des fichiers Les extensions de la norme Exemples d implantation physique Rock Bridge But : reproduire le système Unix ; Attributs rwxrwxrwx ; Les liens symboliques ; Relocalisation des répertoires pour augmenter la profondeur... Joliet But : reproduire le système Windows ; Noms longs jusqu à 64 caractères ; Caractères Unicode sur 2 octets ; Profondeur de répertoire supérieure à 8 ; Nom des répertoires avec extension. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 55 / 71

56 Organisation physique des fichiers FAT pour MS-DOS : FAT 12 Exemples d implantation physique Description 12 bits pour une adresse disque ; Première version fonctionne avec des blocs de 512 octets ; Taille max. par partition : octets (en fait seulement car 10 adresses sont réservées) : = Partition maximum de 2Mo La FAT en mémoire est de 4096 entrées de 2 octets ; Pour accroître la taille max., Microsoft a proposé des tailles de blocs de 1Ko, 2Ko et 4Ko : = Partition maximum de 16Mo MS-DOS supportait 4 partitions par disque : gestion de disque jusqu à 64Mo. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 56 / 71

57 Organisation physique des fichiers FAT pour MS-DOS : FAT 16 Exemples d implantation physique Description 16 bits pour une adresse disque ; Des blocs de 8Ko, 16Ko et 32Ko sont autorisés ; La FAT-16 occupe en permanence 128Ko de mémoire ; Taille maximale par partition : 2Go (64Ko d entrées de 32Ko chacune) et la taille maximale d un disque de 8Go (4 2Go) Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 57 / 71

58 Organisation physique des fichiers FAT pour MS-DOS : FAT 32 Exemples d implantation physique Description 28 bits pour une adresse disque ; Théoriquement, les partitions peuvent être de octets ; Mais le système interne mémorise les tailles des partitions dans des secteurs de 512 octets : en utilisant un nombre de 32 bits, la taille maximale est donc de 2To ; Avantage par rapport à la FAT-16 : un disque de 8Go en une seule partition ; Pour une partition petite, il est possible de choisir une taille de blocs plus petite (min de 4Ko) : moins d espace est gaspillé par fichier ; La recherche de blocs libres est réalisée en analysant la FAT : les blocs libres ont un code particulier. Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 58 / 71

59 Organisation physique des fichiers Exemples d implantation physique Format d une entrée d un répertoire Description Nom du fichier (8 octets) + extension (3 octets) ; Attributs : (1 octet) : = Lecture seule, archive, caché, système. 10 octets inutilisés Heure (2 octets) et date à partir de 1980 (2 octets) ; Indice du premier bloc du fichier (2 octets) ; Taille du fichier (4 octets). Représentation d une entrée d un répertoire Nom du fichier Taille Réservé Extension Attributs Heure Date Numéro du premier bloc Leonardo Brenner, Jean-Luc Massat (AMU) Systèmes d Exploitation 59 / 71

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques)

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) Chapitre 4 Le système de Gestion de Fichiers 1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) 1 Systèmes d entrée/sortie Concepts importants : Matériel E/S

Plus en détail

Chapitre 3 : Système de gestion de fichiers

Chapitre 3 : Système de gestion de fichiers : 3.1- Introduction Le système de gestion de fichiers (SGF) est la partie la plus visible d un système d exploitation qui se charge de gérer le stockage et la manipulation de fichiers (sur une unité de

Plus en détail

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3 Gestion de la mémoire Leonardo Brenner 1 Jean-Luc Massat 2 1 Leonardo.Brenner@univ-amu.fr 2 Jean-Luc.Massat@univ-amu.fr Aix-Marseille Université Faculté des Sciences

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Système de Gestion de Fichiers

Système de Gestion de Fichiers Chapitre 2 Système de Gestion de Fichiers Le système de gestion de fichiers est un outil de manipulation des fichiers et de la structure d arborescence des fichiers sur disque et a aussi le rôle sous UNIX

Plus en détail

Installation d un poste i. Partage et Portage & permissions NTFS

Installation d un poste i. Partage et Portage & permissions NTFS Filière : Technicien des Réseaux Informatique Installation d un poste i Partage et Portage & permissions NTFS Plan Partage et Permissions NTFS 1. Partage de dossiers 2. Sécurité des systèmes de fichiers

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE C.Crochepeyre MPS_SGF 2000-20001 Diapason 1 Les couches logiciels réponse SGF requête matériel matériel Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions Contrôleur

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS - DISQUE 1 Les couches logiciels réponse requête Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions utilisateur traitement S.E. commandes S.E. S.E. matériel Contrôleur E/S

Plus en détail

Partie 7 : Gestion de la mémoire

Partie 7 : Gestion de la mémoire INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 7 : Gestion de la mémoire Exercice 1 : Considérez un système disposant de 16 MO de mémoire physique réservée aux processus utilisateur. La mémoire est composée de cases

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse EX4C Systèmes d exploitation Séance 14 Structure des stockages de masse Sébastien Combéfis mardi 3 mars 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution

Plus en détail

Cours de Système : Gestion de Fichiers

Cours de Système : Gestion de Fichiers Cours de Système : Gestion de Fichiers Bertrand Le cun et Emmanuel Hyon bertrand.le cun{at}u-paris10.fr et Emmanuel.Hyon{at}u-paris10.fr Université Paris Ouest Nanterre 25 octobre 2011 B.L.C. & E.H. (UPO)

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

LES SYSTÈMES DE FICHIERS

LES SYSTÈMES DE FICHIERS SECTION M.R.I.M. - L.P. CHATEAU-BLANC 45120 CHALETTE SUR LOING LES SYSTÈMES DE FICHIERS Table des matières : Supports physiques (média) Les fs supportés par MS-Windows Principe de la table d'allocation

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement Département des Sciences Informatiques Licence Pro R&S 2009 2010 Administration Système T.T. Dang Ngoc dntt@u-cergy.fr TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement 1 Préambule Il existe de très

Plus en détail

Systèmes informatiques

Systèmes informatiques Systèmes informatiques Franck Guingne, sur la base du cours d Olivier Lecarme Cours Licence 1; Semestre 2 2009 2010 Troisième cours : Installation d une distribution GNU/Linux. 1 Les différentes distributions

Plus en détail

ASR3. Partie 4 Le système de fichier. Arnaud Clérentin, IUT d Amiens, département Informatique

ASR3. Partie 4 Le système de fichier. Arnaud Clérentin, IUT d Amiens, département Informatique ASR3 Partie 4 Le système de fichier Arnaud Clérentin, IUT d Amiens, département Informatique Plan 1- Notion de système de fichier 2- Stockage de base et stockage dynamique 3- Partage de répertoire et FAT32

Plus en détail

Fonctions De Base D un Système D Exploitation. I- introduction : II- Gestion des processus :

Fonctions De Base D un Système D Exploitation. I- introduction : II- Gestion des processus : 1 2 Fonctions De Base D un Système D Exploitation I- introduction : Le système d exploitation offre plusieurs fonctionnalités: La gestion des processus. La gestion de la mémoire centrale. La gestion des

Plus en détail

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée Unix/Linux I 1 ere année DUT Université marne la vallée 1 Introduction 2 Fonctions et spécifité d Unix Architecture 3 4 5 Fichier Unix Arborescence de fichiers Quelques commandes sur les fichiers Chemins

Plus en détail

Boot Camp Guide d installation et de configuration

Boot Camp Guide d installation et de configuration Boot Camp Guide d installation et de configuration Table des matières 3 Introduction 4 Configuration requise 5 Vue d ensemble de l installation 5 Étape 1 : Rechercher les mises à jour 5 Étape 2 : Préparer

Plus en détail

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox CHAPITRE 3 Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox Ce chapitre présente des notions avancées de VirtualBox. Elles permettront de réaliser des configurations spécifiques pour évaluer des systèmes

Plus en détail

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH PARAGON Disk Wiper Guide de l utilisateur Paragon Technology GmbH, System Programmierung Copyright Paragon Technology GmbH Publié par : Paragon Technology GmbH System Programming Pearl-Str. 1 D-79426 Buggingen

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

La gestion des disques

La gestion des disques La gestion des disques L achat d un ordinateur récent (pour 2013) implique une capacité de stockage pouvant aller jusqu'à 1 Téraoctet. Imaginez que vous devez gérer tout seul un hôtel de luxe de plus de

Plus en détail

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier Tout d abord TIC TC IUT Montpellier Nancy Rodriguez Destruel Dans la salle de cours (et partout ailleurs ) : Ponctualité et assiduité exigées Ne pas manger, ni boire, ni dormir, ni travailler à autre chose

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Acronis True Image 10 Home Edition

Acronis True Image 10 Home Edition Acronis True Image 10 Home Edition Que ce soit suite à une erreur de manipulation stupide, une panne matérielle ou une infection, nous ne sommes pas à l abri d une perte conséquente de données. Et la récupération

Plus en détail

Systemes d'exploitation des ordinateurs

Systemes d'exploitation des ordinateurs ! " #$ % $ &' ( $ plan_ch6_m1 Systemes d'exploitation des ordinateurs Conception de Systèmes de Gestion de la Mémoire Centrale Objectifs 1. Conception de systèmes paginés 2. Conception des systèmes segmentés

Plus en détail

Prise en main. Norton Ghost 2003. Pour trouver des informations supplémentaires. A propos de Norton Ghost

Prise en main. Norton Ghost 2003. Pour trouver des informations supplémentaires. A propos de Norton Ghost Prise en main Norton Ghost 2003 This document includes the following topics: Pour trouver des informations supplémentaires A propos de Norton Ghost Scénarios élémentaires Concepts et idées essentiels Sauvegarde

Plus en détail

Mise à jour : February 4, 2013 1 / 93

Mise à jour : February 4, 2013 1 / 93 Mise à jour : February 4, 2013 1 / 93 2 / 93 Introduction à l administration système. De l administration perso à l administration pro Guillaume RENIER L3 Pro - L3 I - Université CERGY PONTOISE Septembre

Plus en détail

Il est courant de souhaiter conserver à

Il est courant de souhaiter conserver à Il est courant de souhaiter conserver à la fois Linux et Windows sur un même ordinateur, en particulier pour découvrir Linux, pour garder un filet de sécurité, ou pour continuer à jouer à des jeux récents

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Linux Partition Mini-HOWTO

Linux Partition Mini-HOWTO Linux Partition Mini-HOWTO Kristan Koehntopp, kris@koehntopp.de Adaptation française : Raphaël Gurlie, raphael@ibpc.fr et Guillaume Bertucat, guillaume@ibpc.fr. Partition mini-howto v 2.4, le 03 mars 1998

Plus en détail

Gestion répartie de données - 1

Gestion répartie de données - 1 Gestion répartie de données - 1 Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA et IMAG-LSR) http://sardes.inrialpes.fr/~krakowia Gestion répartie de données Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

Windows 8 Installation et configuration

Windows 8 Installation et configuration Editions ENI Windows 8 Installation et configuration Collection Ressources Informatiques Table des matières Table des matières 1 Avant-propos Chapitre 1 Installation du client Windows 8 1. Introduction.............................................

Plus en détail

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI Cours 1 : Introduction et contexte Unix/Linux Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@univ-lyon1.fr Master CCI - Université Lyon 1 -

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Sécurisation de Windows NT 4.0. et Windows 2000

Sécurisation de Windows NT 4.0. et Windows 2000 Pratique système : Sécurité Sécurisation de Windows NT 4.0 et Windows 2000 Partie 3/3 Patrick CHAMBET patrick.chambet@edelweb.fr Patrick CHAMBET - 1 - Au cours des deux premières parties de cet article,

Plus en détail

Activité : TP Durée : 6H00. Un PC d assemblage de marque NEC Un casque avec micro Une clé USB. Un CD de Windows XP professionnel

Activité : TP Durée : 6H00. Un PC d assemblage de marque NEC Un casque avec micro Une clé USB. Un CD de Windows XP professionnel Activité : TP Durée : 6H00 INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN PC SOUS WINDOWS XP PROFESSIONNEL Moyens et ressources : Matériel et outillage : Cours, synthèses Logiciels Un PC d assemblage de marque NEC

Plus en détail

LE DISQUE DUR. 1986 : IDE (Integrated Device Electronique) : La nouvelle référence.

LE DISQUE DUR. 1986 : IDE (Integrated Device Electronique) : La nouvelle référence. Historique des technologies. LE DISQUE DUR 1957 Apparition du premier modèle, 50 disques d un diamètre de 24 pouces (61 cm), capacité 5 Mo. 1983 IBM propose le modèle XT qui est équipé d'un disque dur

Plus en détail

INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION

INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION LINUX : UBUNTU CONTENU Téléchargement et Préparation... 2 Téléchargement... 2 Création du support d installation... 3 Installation d UBUNTU... 4 L installation de linux...

Plus en détail

IN SYSTEM. Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL Server V16. Objectif :

IN SYSTEM. Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL Server V16. Objectif : IN SYSTEM Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL V16 Objectif : En synthèse des manuels de référence de Sage Ligne 100, ce document vous présente les préconisations,

Plus en détail

WINDOWS 2000 SERVEUR

WINDOWS 2000 SERVEUR MICROSOFT WINDOWS 2000 SERVEUR Sommaire Configuration requise...2 Installation...2 Par lecteur de Cdrom...2 Avec les disquettes...3 Par le réseau RIS (Remote Installation Service)...4 Dossier de déploiement...4

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

Boîtier disque dur SATA 3,5 pouces Fonction économie d énergie

Boîtier disque dur SATA 3,5 pouces Fonction économie d énergie Boîtier disque dur SATA 3,5 pouces Fonction économie d énergie PX-1106 Chère cliente, Cher client, Nous vous remercions pour l achat de ce boîtier de disque dur. Faites de votre disque dur une mémoire

Plus en détail

TP3 : Manipulation et implantation de systèmes de fichiers 1

TP3 : Manipulation et implantation de systèmes de fichiers 1 École Normale Supérieure Systèmes et réseaux Année 2012-2013 TP3 : Manipulation et implantation de systèmes de fichiers 1 1 Répertoire de travail courant Le but de l exercice est d écrire une commande

Plus en détail

LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les

LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les Chapitre 9 Gestion de la mémoire LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les données quand le processeur les exécute. On l oppose au concept de mémoire secondaire, représentée

Plus en détail

MODULE : MAINTENANCE DES STATIONS AVEC OSCAR

MODULE : MAINTENANCE DES STATIONS AVEC OSCAR IUFM D'ORLEANS-TOURS/SEFCO FORMATION : EOLE+ MODULE : MAINTENANCE DES STATIONS AVEC OSCAR Niveau : 1 Version : Du 12 février 2007 Auteur : Christophe VARDON (source : ) http://www.crdplyon.cndp.fr/oscar/

Plus en détail

Installation d un Contrôleur de Domaine Windows Server 2003

Installation d un Contrôleur de Domaine Windows Server 2003 Windows Server 2003 Installation d un Contrôleur de Domaine Windows Server 2003 Auteur : Frédéric DIAZ I Introduction : Lorsqu un disque dur est installé pour la première fois dans un PC, seul un formatage

Plus en détail

LiveUSB clefisn. Meilland jean claude et Kbida Abdellatif. 16 septembre 2012

LiveUSB clefisn. Meilland jean claude et Kbida Abdellatif. 16 septembre 2012 LiveUSB clefisn Meilland jean claude et Kbida Abdellatif 16 septembre 2012 Table des matières 1 Présentation de la clefisn 2 1.1 liveusb......................................... 2 1.2 Le boot.........................................

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Configuration requise ForestPrep DomainPrep Installation interactive 5 Installation sans surveillance Module 5 : Installation d Exchange Server 2003

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Sauvegarde de postes clients avec BackupPC

Sauvegarde de postes clients avec BackupPC Sauvegarde de postes clients avec BackupPC Plan Expression des besoins Cahier des charges Présentation de BackupPC Installation et configuration Mise en pratique à l'observatoire Administration des Sauvegardes

Plus en détail

Gérard Castagnoli OSU PYTHEAS 25/06/2013 VVT2013 1

Gérard Castagnoli OSU PYTHEAS 25/06/2013 VVT2013 1 1 - Certaines machines de projets ou de manips ne sont pas (ou peu souvent) sauvegardées entièrement avec des outils de clonage. - Elles n ont pas de machine «spare» ou clone prête à démarrer en cas de

Plus en détail

Ordinateur Logiciel Mémoire. Entrées/sorties Périphériques. Suite d'instructions permettant de réaliser une ou plusieurs tâche(s), de résoudre un

Ordinateur Logiciel Mémoire. Entrées/sorties Périphériques. Suite d'instructions permettant de réaliser une ou plusieurs tâche(s), de résoudre un ESZ Introduction à l informatique et à l environnement de travail Éric Gaul (avec la collaboration de Dominic Boire) Partie 1: Concepts de base Ordinateur Logiciel Mémoire Données Entrées/sorties Périphériques

Plus en détail

Administration de systèmes

Administration de systèmes Administration de systèmes Windows NT.2000.XP.2003 Copyright IDEC 2002-2004. Reproduction interdite. Sommaire... 2 Eléments logiques et physiques du réseau... 5 Annuaire et domaine... 6 Les utilisateurs

Plus en détail

Commandes Linux. Gestion des fichiers et des répertoires. Gestion des droits. Gestion des imprimantes. Formation Use-IT

Commandes Linux. Gestion des fichiers et des répertoires. Gestion des droits. Gestion des imprimantes. Formation Use-IT Commandes Linux Gestion des fichiers et des répertoires Lister les fichiers Lister les fichiers cachés Lister les répertoires d un répertoire Lister les fichiers par date Les droits Types de fichier Supprimer

Plus en détail

Partie théorique (20 points) :

Partie théorique (20 points) : OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction Recherche et Ingénierie de la Formation Examen Passage Session Juillet 2012 Variante 2 Filière : Technicien en Maintenance

Plus en détail

Comment configurer Kubuntu

Comment configurer Kubuntu Comment configurer Kubuntu Configuration du réseau... 1 Configurer votre système Linux sur le réseau...1 Vérifier manuellement l adresse IP...5 Connecter un lecteur réseau distant Windows/Mac grâce au

Plus en détail

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

Introduction...3. Objectif...3. Manipulations...3. La Sauvegarde...4. Les différents types...4. Planification...4. Les outils...5

Introduction...3. Objectif...3. Manipulations...3. La Sauvegarde...4. Les différents types...4. Planification...4. Les outils...5 Système d'exploitation Sommaire Introduction...3 Objectif...3 Manipulations...3 La Sauvegarde...4 Les différents types...4 Planification...4 Les outils...5 Quelques commandes...5 La commande tar...5 La

Plus en détail

Démarrer et quitter... 13

Démarrer et quitter... 13 Démarrer et quitter... 13 Astuce 1 - Ouvrir, modifier, ajouter un élément dans le Registre... 14 Astuce 2 - Créer un point de restauration... 18 Astuce 3 - Rétablir un point de restauration... 21 Astuce

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Windows Internet Name Service (WINS)

Windows Internet Name Service (WINS) Windows Internet Name Service (WINS) WINDOWS INTERNET NAME SERVICE (WINS)...2 1.) Introduction au Service de nom Internet Windows (WINS)...2 1.1) Les Noms NetBIOS...2 1.2) Le processus de résolution WINS...2

Plus en détail

OSCAR Un outil gratuit libre d images disque

OSCAR Un outil gratuit libre d images disque OSCAR Un outil gratuit libre d images disque Oscar qu est-ce? Oscar est un ensemble d'outils, packagé par l équipe de Jean-François Tissoires de l Académie de Lyon, sur un CDROM bootable qui permet aux

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Artica. La déduplication. Révision Du 08 Février 2011 version 1.5.020818

Artica. La déduplication. Révision Du 08 Février 2011 version 1.5.020818 Artica La déduplication Révision Du 08 Février 2011 version 1.5.020818 Table des matières Introduction :...2 Historique du projet :...2 A qui s'adresse Artica?...2 Licence et support...2 Que fait Artica?...

Plus en détail

Windows avancé7préface de SANSTABOO. Louis-Guillaume Morand. & Thomas Garcia. 2 e édition. Lucas Riedberger

Windows avancé7préface de SANSTABOO. Louis-Guillaume Morand. & Thomas Garcia. 2 e édition. Lucas Riedberger Louis-Guillaume Morand & Thomas Garcia SANSTABOO Windows avancé7préface de Lucas Riedberger 2 e édition, 2011, ISBN : 978-2-212-12995-3 chapitre6 Stocker les données SOMMAIRE Le stockage des données n

Plus en détail

Windows 7, Configuration

Windows 7, Configuration Windows 7, Configuration Effectuer une installation propre Avant de commencer, les bonnes questions à se poser : - L ordinateur sur lequel je veux installer Windows, est-il compatible Windows 7? Tester

Plus en détail

Windows Server 2012 R2

Windows Server 2012 R2 Installation et Configuration Dans le premier chapitre, après une présentation des technologies de virtualisation, l auteur détaille l implémentation d Hyper-V : pré-requis, machine virtuelle, mémoire

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 39 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 14 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

Sauvegardes sous Mac OS X

Sauvegardes sous Mac OS X Sauvegardes sous Mac OS X Henri Massias - XLIM Limoges Présentation par Gérard Lasseur - ENS Lyon (Milles mercis à lui) Département Mathématiques Informatique Plan Introduction sur les Macs Un mot sur

Plus en détail

ésylog, direction technique Esylog_PeerBackup outil de sauvegarde individuelle mails & fichiers personnels documentation technique

ésylog, direction technique Esylog_PeerBackup outil de sauvegarde individuelle mails & fichiers personnels documentation technique émetteur : ésylog, direction technique Esylog_PeerBackup outil de sauvegarde individuelle mails & fichiers personnels documentation technique référence : Esylog_PeerBackup 2005 le 20 mai 2005 version :

Plus en détail

Rappels sur les fichiers

Rappels sur les fichiers Rappels sur les fichiers Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Mars 2013 1. Généralités sur les mémoires 2. Généralités sur les fichiers

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Travailler à l'ensimag avec son matériel personnel

Travailler à l'ensimag avec son matériel personnel Travailler à l'ensimag avec son matériel personnel (dans les locaux Ensimag ou depuis l'extérieur) Sommaire Introduction Les bug busters Centos Identifiants Rappels : Volumes et quotas Rappels : Impressions

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Personnes ressources Tice. Académie de Rouen

Personnes ressources Tice. Académie de Rouen Personnes ressources Tice Académie de Rouen Objectifs Acquérir les connaissances de base concernant Linux Découvrir la solution technique SambaEdu3 : serveur de fichiers sous Linux Mettre en oeuvre cette

Plus en détail

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Cortex I.T. Labs 2001-2010 Sommaire Introduction... 2 Single Instance Store... 2 Avantages par rapport aux méthodes de copie traditionnelles... 2 Modes de

Plus en détail

MODULE I1. Plan. Introduction. Introduction. Historique. Historique avant 1969. R&T 1ère année. Sylvain MERCHEZ

MODULE I1. Plan. Introduction. Introduction. Historique. Historique avant 1969. R&T 1ère année. Sylvain MERCHEZ MODULE I1 Plan Chapitre 1 Qu'est ce qu'un S.E? Introduction Historique Présentation d'un S.E Les principaux S.E R&T 1ère année Votre environnement Sylvain MERCHEZ Introduction Introduction Rôles et fonctions

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES Cofom

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal _ PARAMETRE DU COMPTE 1 ere Etape «Créer un compte principal» - Créer un compte principal (Uniquement Compte FTP). Créer un compte secondaire -Créer un compte secondaire (Uniquement Compte FTP). Ouvrir

Plus en détail

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE Antoine CAMBIEN BTS SIO Option SISR Session 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2014 2015 Nom

Plus en détail

VMWare. Vmware: machine virtuelle Un véritable pc avec : VmWare

VMWare. Vmware: machine virtuelle Un véritable pc avec : VmWare 1 Présentation de VmWare workstation 4 et 5 Auteur: P. Petit Date: 01/2004 Mise à jour : 11/09/2006 Version: 1.3 Licence: Ce document est sous licence GFDL (cf notes) VMWare Permet de simuler un ou plusieurs

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

CREATION D UN WINPE 3.1

CREATION D UN WINPE 3.1 CREATION D UN WINPE 3.1 Créé le 03/10/2011 Page 1 de 10 1. QU EST CE WINPE L environnement de pré-installation Windows (Windows PE) est un système d exploitation minimal conçu pour préparer un ordinateur

Plus en détail