Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy"

Transcription

1 Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy Frederico Garrido et Bertrand Reynier Université Paris-Sud, Orsay Campus Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech &

2 Master Nuclear Energy Objectifs Enseigner à des étudiants français et étrangers les principes et les connaissances requises pour les industries du nucléaire Préparer les étudiants aux recherches futures dans le domaine nucléaire Débouchés professionnels Métiers conception et construction Métiers d exploitation et de maintenance Métiers associés au démantèlement des installation et à la gestion des déchets Métiers associés au cycle du combustible Métiers de la recherche dans ces domaines (Physique des réacteurs, modélisation, instrumentation, radiochimie)

3 Master Nuclear Energy School of Engineering ( & School Basic Science) Etablissements Université Paris-Saclay CentraleSupélec Ecole Polytechnique ENSTA ParisTech INSTN Université Paris-Sud Organismes participants: CEA, CNRS Etablissements hors Paris-Saclay Arts et Métiers ParisTech Chimie ParisTech Mines ParisTech Ponts ParisTech Partenaires industriels (fort soutien): EDF, AREVA, GDF-Suez

4 Master Nuclear Energy Eléments clefs de la formation Intégration de l ensemble du domaine de l énergie nucléaire dans une même formation largement transdisciplinaire (unique au monde) Enseignements totalement dispensés en langue anglaise sur les deux années (cours, TD, TP, examens, soutenances) Nombres d étudiants impliqués dans la Mention Environ La moitié des étudiants diplômée d une Université étrangère (20 nationalités différentes chaque année) Enseignants 70% en provenance Université et Grandes Ecoles 30% intervenants industriels MNE Alumni : réseau d environ 400 étudiants (cinq promotions)

5 Master Nuclear Energy Eléments clefs de la formation Accès aux outils industriels - Sessions de travail sur simulateurs EDF pleine échelle Visites de sites nucléaires EDF EPR de Flamanville 3 AREVA La Hague AREVA St Marcel Georges Besse 1 & 2 Site CEA de Marcoule Bourses d études et de soutien de la fondation EDF (M1 et M2; 20/an) Stage de Master (industriel ou académique 10 semaines M1 & 20 semaines M2 très fort soutien industriel dans les propositions de stages) Poursuite en thèse ( 20%; laboratoires partenaires CEA, CNRS) Employabilité des étudiants : 50% sont employés avant la fin du M2

6 Architecture de la Mention Fuel Cycle 23 ECTS Decomm. & Waste Manag. Nuclear Plant Design Operations 37 ECTS 23 ECTS 8-14 ECTS Nuclear Reactor Physics & Eng.

7 Master Nuclear Energy M2 Nuclear Reactor Physics & Eng. Objectifs : connaissance approfondie du domaine des réacteurs nucléaires pour l utilisation des outils actuels et le développement des futures générations de réacteurs (Gen 3+ et Gen 4) Principaux cours de spécialité Neutronique Thermo-hydraulique Codes de calculs pour les réacteurs Réacteurs REP, EPR & Génération 4 Sûreté et criticité Matériaux nucléaires

8 Master Nuclear Energy M2 Nuclear Plant Design Objectifs : connaissance approfondie de la conception et de la construction des installations nucléaires, en relation avec les aspects sûreté, exploitation, structures et infrastructures, systèmes et équipements Principaux cours de spécialité Matériaux pour les centrales nucléaires Thermo-hydraulique Codes de calculs pour les centrales nucléaires Conception et construction des structures et infrastructures Sûreté et conception : architecture, systèmes et équipements

9 Master Nuclear Energy M2 Operations Objectifs : connaissance du pilotage, de la gestion et de la maintenance d une installation nucléaire, notamment les centrales nucléaires de puissance; connaissances des processus physiques affectant la sûreté de l exploitation d une installation Principaux cours de spécialité Contrôle de l installation Thermo-hydraulique Instrumentation et codes de calculs Sûreté et production Maintenance

10 Master Nuclear Energy M2 Fuel Cycle Eng. & Radiochemistry Objectifs : connaissance des différentes étapes du cycle du combustible, notamment les aspects séparation et transmutation, multi-recyclage et incinération des actinides mineurs Principaux cours de spécialité Cycle du combustible : de la mine au stockage géologique Recyclage du combustible nucléaire usé Conditionnement des déchets Gestion des déchets radioactifs et conception des entreposages Simulation des procédés

11 Master Nuclear Energy M2 Decommissioning and Waste Mgt Objectifs : connaissance des techniques de déconstruction des installations nucléaires et de la gestion des déchets; prise en compte des aspects de sûreté vis-à-vis des personnes et de l environnement Principaux cours de spécialité Politique, stratégie et gestion du démantèlement Méthodes de démantèlement Gestion des déchets Analyses, expériences, modélisation et codes de calcul Assainissement et environnement

12 Master 1 - Tronc commun Chemistry Path - Χ Physics Path - Φ S1-C-NUCL Nuclear Physics (3 ECTS; 27H) S1-C-THER Thermodynamics (3 ECTS; 27H) S1-C-PROC Chemical Engineering (3 ECTS; 30H) S1-C-RADIOMAT Interactions of Radiation with Matter (3 ECTS) S1-C-NEUT Basic Neutronics (2 ECTS; 21H) S1-C-LANG Language (3 ECTS; 30H) S2-C-ECO Economics of Energy (4 ECTS; 42H) S2-C-PROJ Project Management (3 ECTS; 30H) S2-C-ENER Energy Production Technologies (3 ECTS; 30H) S2-C-DATA Data processing (2 ECTS; 24H) S2-C-INTER Internship (8 ECTS; 10 weeks)

13 Master 1 Physics & Engineering Physics Path S1 S1-P-ELEC Electrical Power Eng. (3 ECTS; 27H) S1-P-MATE Material Science & Mechanics (4 ECTS; 42H) S1-P-MATH Mathematics for Physicists (3 ECTS; 24H) S1-P-QUAN Quantum Mechanics (3 ECTS; 27H) Physics Path S2 S2-P-CONT Control (3 ECTS; 30H) S2-P-FLUI Fluid Mechanics & Heat Transfer (4 ECTS; 42H) S2-P-MECH Continuum Mechanics (1 ECTS; 12H) S2-P-RADIOMAT Detection Applied to Physics (2 ECTS; 18H)

14 Master 1 Chemistry & Chemical Eng. Chemistry Path S1 S1-X-CHEM Speciation & Process (4 ECTS; 33H) S1-X-MATE Chemistry of Materials (4 ECTS; 39H) S1-X-MATH Mathematics for Chemists (3 ECTS; 24H) Chemistry Path S2 S2-X-CHEM Separation Chemistry (3 ECTS; 33H) S2-X-SPECT Atomic & Molecular Spectroscopy (3 ECTS; 30H) S2-X-AMN Analysis Methods Nuclear Field (4 ECTS; 39H) S1-X-RAD Radiolysis (2 ECTS; 24H)

15 Master 2 - Tronc commun DWM FCE NPD O NRPE S3-C-ENER PWR Desc. (4 ECTS; 30H) S3-C-SAFE Safety (4 ECTS; 30H) Environment & society (conferences) S3-C-RP1 Radioprotection 1 (2 ECTS; 18H) S3-C-RISK Risk management (4 ECTS; 30H) S3-F-W-NUCL Applied Nuclear Physics (2 ECTS; 15H) S3-F-W-RP2 Radiop 2 (3 ECTS; 24H) S3-D-O-NUCL Applied Nuclear Physics (3 ECTS; 24H) S3-D-O-RP2 Radiop 2 (3; 24H) S3-D-O-FLUI Thermohydraulics (5 ECTS; 42H)

16 Master 2 - Cours spécifiques S3 DWM FCE NPD O NRPE S3-W-DIS Dismant & decom. nuclear facitities (6 ECTS; 49H) S3-F-FUEL Fuel : from mine to the reactor (5; 36H) S3-D-MATE Material Physics (5 ECTS; 54H) S3-O-OPER Operation manag (5 ECTS; 42H) S3-R-FLUI1 Thermohydraulics 1 (3 ECTS; 27H) S3-W-DECO Politics, strat, manag decom. (5; 39H) S3-F-SEPA Separation and recycling (6; 45H ) S4-R-SYS Other systems; fuel cycles (4 ECTS;33H) S3-R-MAT Nuclear Materials (4 ECTS; 42H) S3-R-LAB Labworks (3 ECTS; 27H) S3-R-NUCL Nuclear Physics (4 ECTS; 42H) S3-R-NEUT Neutronics (4; 39H)

17 Master 2 - Cours spécifiques S4 DWM FCE NPD O NRPE S4-W-CODE Calculation codes (4 ECTS; 45H) S4-F-CODE Process sim & process control (2 ECTS; 24H) S4-D-CODE Calculation code (4 ECTS; 60H) S4-O-CODE Calculation code (4 ECTS; 45H) S4-R-RDCR Radiopro. criticity (3; 24H) S4-W-DECO Methods of decommissioning (4 ECTS;42H) S4-F-STO Containment of waste (4 ECTS; 36H) S4-D-DESI Design (4 ECTS;39H) S4-O-MAIN Maintenance (4 ECTS; 42H) S3-R-FLUI2 Thermohydraul ics 2 (4 ECTS; 36H) S4-W-WAST Waste manag. (4 ECTS; 51H) S4-F-WAST Radioactive waste M & design (4 ECTS; 36H) S4-D-SYST Syst. & equipment (4 ECTS; 42H) S4-O-SAFE Safety and production (4 ECTS; 36H) S4-R-NEUT Neutronics 2 (5 ECTS; 60H) S4-F-AN Radio. (2; 24H) Internship (18 ECTS; 20 weeks)

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Energie nucléaire de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Jean-Christophe Dalouzy ANP 17 Novembre 2014 Rencontres Jeunes Chercheurs Sommaire Présentation du groupe AREVA Présentation du cycle du combustible Présentation

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2009) La Direction

Plus en détail

Option STAR MINES NANTES. PROJETS de fin d étude. Systèmes et Technologies Associés aux Réacteurs Nucléaires

Option STAR MINES NANTES. PROJETS de fin d étude. Systèmes et Technologies Associés aux Réacteurs Nucléaires MINES NANTES PROJETS de fin d étude Option STAR Systèmes et Technologies Associés aux Réacteurs Nucléaires 24, 25, 26 juin et 2 septembre 2013 > Amphithéâtre Georges Besse 24 juin 2013 / Amphithéâtre Georges

Plus en détail

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr Recherche et Formation dans un environnement de pointe Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr 1 Grenoble: forte synergie recherche formation relations industrielles Années 8 International training courses

Plus en détail

Bourses internationales de master de l Université Paris-Saclay.

Bourses internationales de master de l Université Paris-Saclay. Bourses internationales de master de l Université Paris-Saclay. Appel à candidatures étudiants internationaux mobilité entrante - Année universitaire 2015-2016 L Université Paris-Saclay souhaite promouvoir

Plus en détail

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Cécile Etard - INSTN SFRP - Cherbourg - 18/6/2004 1 Rappel «historique» Décret 86-1103 du 2 octobre 1986 Arrêté du 25 novembre 1987 Formation de 7

Plus en détail

THEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES - SESSION 2.1 Moins ou pas de déchets : quand, comment? Le retraitement-recyclage à l épreuve des faits Yves Marignac Directeur de WISE-Paris 8 octobre 2005 Débat public

Plus en détail

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

L entreprise France, leader mondial du nucléaire

L entreprise France, leader mondial du nucléaire L entreprise France, leader mondial du nucléaire Les Compétences au cœur de la performance Laurent STRICKER Paris 5 Novembre 2008 L entreprise France, leader mondial du nucléaire 1. L énergie, un bien

Plus en détail

LILLE COMPIÈGNE REIMS NANTES LYON GRENOBLE MARSEILLE LA1. LA5 Laboratoire fusion nucléaire contrôlée Fusion nucléaire, LHCD, rayons X durs

LILLE COMPIÈGNE REIMS NANTES LYON GRENOBLE MARSEILLE LA1. LA5 Laboratoire fusion nucléaire contrôlée Fusion nucléaire, LHCD, rayons X durs nucléaire - 57 - IMPNTATION GéOGRAPHIQUE DES BORATOIRES ET RéSEAUX CONJOINTS IMPNTATION GéOGRAPHIQUE DES BORATOIRES ET RéSEAUX CONJOINTS DUNKERQUE LILLE COMPIÈGNE NANTES REIMS PARIS PARIS et Île-de-france

Plus en détail

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Mention : Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Nature de la formation :

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire de l ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX1329843K I. Termes

Plus en détail

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE NSTN Paul LIVOLSI 27 MARS 2013 QU'EST-CE QUE LA RADIOPROTECTION? Définition : La radioprotection est l'ensemble des mesures prises pour

Plus en détail

Majeures et mineures

Majeures et mineures Majeures et mineures Bologne @ Europe une année académique = 60 crédits ECTS European Credit Transfer System Bachelier en sc.de l ingénieur ing.civil [arch.] 3 ans = 180 crédits ECTS Master ingénieur civil

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

polytechnicien Cursus De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

polytechnicien Cursus De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Guide de la 4 e année 2012/2013 Cursus polytechnicien De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Cursus polytechnicien Former

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Techniques nucléaires et radioprotection de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Mines Nantes 20/05/2014. Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school. 2 Institut Mines-Télécom

Mines Nantes 20/05/2014. Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school. 2 Institut Mines-Télécom Mines Nantes Graduate School of Engineering FRANCE bernard.lemoult@mines-nantes.fr Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school 13 000 students 3 900

Plus en détail

Ingénierie multi-techniques Multi-technical engineering Installation générale et conception General Installations and conception Calcul et

Ingénierie multi-techniques Multi-technical engineering Installation générale et conception General Installations and conception Calcul et L INGÉNIERIE, EN SOM www.som-ingenierie.com Ingénierie multi-techniques Multi-technical engineering Installation générale et conception General Installations and conception Calcul et modélisation numérique

Plus en détail

Métiers - science et technologie Jobs - science and technology

Métiers - science et technologie Jobs - science and technology Métiers - science et technologie Jobs - science and technology Les tableaux ci-dessous, qui seront enrichis progressivement, donnent la correspondance entre les termes français et les termes anglais utilisés

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M)

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) FFRE DE FRMATIN Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Matière Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) M2 0

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Diplôme d Ingénieur en Sciences et Technologies Nucléaires Formation continue du Cnam en Languedoc-Roussillon Centre de Bagnols-sur-Cèze Conservatoire National

Plus en détail

programme Master ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur

programme Master ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur programme Master sciences pour l ingénieur Un tremplin d excellence vers la recherche universitaire et industrielle 5 MENTIONS Énergie Mathématiques

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Programmes 2015-2016 2 année d étude

Programmes 2015-2016 2 année d étude ECOLE DES MINES D'ALES Programmes 5- année d étude Au cours de la deuxième année, l'élève va conforter le socle scientifique et managérial commun et commencer à élaborer son projet professionnel par le

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er février 2011) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement Des modules d une filière (Master) dans le domaine «La gestion de l environnement et des déchets industrielles» L exemple de l Allemagne Otto Schmidt En RFA, l Autriche et la Suisse allemande: Des Masters

Plus en détail

Témoignage. 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014

Témoignage. 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014 Témoignage 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014 Le Groupe CNIM conçoit et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu technologique et propose des prestations

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation

Plus en détail

AREVA. Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire»

AREVA. Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire» AREVA Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire» Extrait du séminaire de Mai 2010 - Réunion MEDDEM Concertation sur l ingénierie nucléaire française Jacques SACRESTE Directeur

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale

Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale Quand ils parlent des coûts du nucléaire, les pouvoirs publics français et l industrie nucléaire ne manquent jamais l occasion de rappeler

Plus en détail

PROJET MASTERS. Spécialités de master : analyse de l existant. Clusters. Cluster Acronymes Spécialités Effectif

PROJET MASTERS. Spécialités de master : analyse de l existant. Clusters. Cluster Acronymes Spécialités Effectif Spécialités de master : analyse de l existant Clusters A AAIS MAS Astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale Mécanique, Aéronautique, Spatial 36 DSME Dimensionnement des systèmes mécaniques dans

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE 2012-2013 PROGRAMME PEDAGOGIQUE

ANNEE SCOLAIRE 2012-2013 PROGRAMME PEDAGOGIQUE ANNEE SCOLAIRE 2012-2013 PROGRAMME PEDAGOGIQUE Version en date du 10 décembre 2012 DE / NH / ST / 10/12/2012 - Page 1 sur 40 - 1 ERE ANNEE (S) : COURS ET VOLUMES HORAIRES (1st YEAR : CURRICULUM AND WORKLOAD)

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er mai 2009) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Diplôme d Ingénieur en Sciences et Technologies Nucléaires. Formation continue du Cnam en Languedoc-Roussillon Centre de Bagnols-sur-Cèze

Diplôme d Ingénieur en Sciences et Technologies Nucléaires. Formation continue du Cnam en Languedoc-Roussillon Centre de Bagnols-sur-Cèze Diplôme d Ingénieur en Sciences et Technologies Nucléaires Formation continue du Cnam en Languedoc-Roussillon Centre de Bagnols-sur-Cèze Sommaire Glossaire 2 Contexte et environnement 3 Origine du projet

Plus en détail

Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo

Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo Juillet 2013 2 SOMMAIRE Avant-propos ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay

Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay 1 Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay Eric Goubault, Sylvie Putot, Alexandre Chapoutot, Laurent Pautet Eric.Goubault@polytechnique.edu,

Plus en détail

Poste: 62 MCF 209. Profil court : Ingénierie environnementale, caractérisation et traitement des déchets, boues, sédiments et sols pollués

Poste: 62 MCF 209. Profil court : Ingénierie environnementale, caractérisation et traitement des déchets, boues, sédiments et sols pollués Poste: 62 MCF 209 Profil court : Ingénierie environnementale, caractérisation et traitement des déchets, boues, sédiments et sols pollués Sections : 62 & 32 Enseignement : Profil : Génie des Procédés Le

Plus en détail

Universités et Programmes Recommandés

Universités et Programmes Recommandés Bourses Nationales d Études en Mastère au Canada Appel à Candidature 2014-2015 Universités et Programmes Recommandés 2 Bourses Nationales d Études au Canada, 2014-2015 Préambule Le tableau suivant spécifie

Plus en détail

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction Philippe BERNET Directeur-adjoint du CIDEN Philippe LAUNÉ Chef de la division déconstruction Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement 154 avenue Thiers 69006 Lyon Diaporama propriété d EDF.

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

Année Universitaire 2013-2014. 1 ère année de Master Droit Mention Droit Privé 1 er semestre. 1 er SEMESTRE 8 matières CM TD COEFF ECTS.

Année Universitaire 2013-2014. 1 ère année de Master Droit Mention Droit Privé 1 er semestre. 1 er SEMESTRE 8 matières CM TD COEFF ECTS. Année Universitaire 201-2014 1 ère année de Master Droit Mention Droit Privé 1 er semestre 1 er SEMESTRE 8 matières CM TD COEFF ECTS Unité 1 1 TD obligatoire Droit civil (les Sûretés) Unité 2-1 TD au choix

Plus en détail

Programmes internationaux LSM 2015-2017

Programmes internationaux LSM 2015-2017 Programmes internationaux LSM 2015-2017 Manuel Kolp Septembre 2010 1 Programmes internationaux CEMS Double Diplôme - DD International Business - IB Echange classique CEMS MIM CEMS = The Global Alliance

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination

Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination Emmeric DUPONT Comment travailler dans un environnement de plus en plus irrationnel complexe et contraint? 20 ans de la SCM, Paris, 11-12

Plus en détail

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS Spécialité Risques Industriels et Maintenance www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif du master régional GSI

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT ET TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT ET TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT ET TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement

Plus en détail

JALON 2009 HA-MAVL - du stockage en formation géologique profonde SOMMAIRE

JALON 2009 HA-MAVL - du stockage en formation géologique profonde SOMMAIRE Sommaire JALON 2009 HA-MAVL - du stockage en formation géologique SOMMAIRE Sommaire 3 Table des illustrations 5 Résumé 6 1. La démarche pour définir les conditions de réversibilité 8 1.1 Une démarche ouverte

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2014-2015 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Fukushima 2015 : état des lieux et perspectives

Fukushima 2015 : état des lieux et perspectives Fukushima 2015 : état des lieux et perspectives 11 mars 2015 Le 11 mars 2011 en début d après-midi, environ 6 500 personnes, salariés de l exploitant TEPCO et de ses entreprises partenaires, sont présentes

Plus en détail

Université Paris Saclay De quoi parle t-on?

Université Paris Saclay De quoi parle t-on? Université Paris Saclay De quoi parle t-on? Présentation L Université Paris-Saclay regroupe un potentiel scientifique exceptionnel. 20 établissements : - 2 universités, - 10 grandes écoles, - 7 organismes

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE

LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE AVIS du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional de Basse-Normandie adopté à

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL

Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL Journées Annuelles du Pétrole Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL Mathieu Bertrane Bureau Veritas Mathieu.Bertrane@fr.bureauveritas.com Sommaire Quels

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013 Se réorienter à l UFR Sciences en janvier 2013 Communément appelée «Faculté des Sciences» l Unité de Formation et de Recherche Sciences (UFR SFA) est une des 14 composantes de l Passerelle PACES Faculté

Plus en détail

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C - Le Groupe EDF et le Gouvernement Britannique sont parvenus à un accord sur les principaux termes

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2012 2013 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Un exemple de partenariat fondation - public - privé : le Master International d électroacoustique IMDEAcoustics

Un exemple de partenariat fondation - public - privé : le Master International d électroacoustique IMDEAcoustics CFA 2014 Poitiers 22-25 Avril 2014, Poitiers Un exemple de partenariat fondation - public - privé : le Master International d électroacoustique IMDEAcoustics B. Gazengel LAUM CNRS UMR 6613, Université

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique et applications de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

Bachelors Technologiques

Bachelors Technologiques Bachelors Technologiques Mines et Carrières - Gestion et Maintenance de Parc de Matériels de Travaux Publics - QHSE Qualité Hygiène Sécurité Environnement www.2ie-edu.org Institut International d Ingénierie

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des risques technologiques et professionnels de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

LOGISTIQUE DE PRODUCTION

LOGISTIQUE DE PRODUCTION BROCHURE LOGISTIQUE DE PRODUCTION Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION Plus que jamais, les fonctions logistiques doivent évoluer et se développer afin d accroître la performance industrielle, par une meilleure

Plus en détail

1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE»

1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE» 1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE» In Partnership with Le Master 2 MAN-IMAL c est : Formation innovante et interdisciplinaire (Médecins, Véto, Ingénieurs agro/iaa, Biologistes ) Double compétence

Plus en détail

L Agence de l OCDE. l énergie nucléaire

L Agence de l OCDE. l énergie nucléaire L Agence de l OCDE pour l énergie nucléaire AEN L AEN L Agence pour l énergie nucléaire (AEN) est une agence spécialisée de l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une organisation

Plus en détail

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p.

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p. N ATTENDEZ PLUS POUR VOUS INSCRIRE! Le nombre de places est limité à 50! Le dossier de candidature doit être transmis avant le 5 février 2010 à l adresse suivante : La formation p. 2 Les doctorants témoignent

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

SCIENCES POUR L INGENIEUR

SCIENCES POUR L INGENIEUR LICENCE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS SCIENCES POUR L INGENIEUR Parcours Maintenance Industrielle www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La Licence Sciences Pour l Ingénieur (SPI) est une

Plus en détail

Talents mines. n 79. des. Une réponse aux besoins de la filière nucléaire. Octobre 2008

Talents mines. n 79. des. Une réponse aux besoins de la filière nucléaire. Octobre 2008 8 a e r s ). e 9 Talents mines N o t r e N e w s l e t t e r > w w w. e m n. f r Octobre 2008 n 79 des l e m a g a z i n e d e l E c o l e d e s M i n e s d e N a n t e s Une réponse aux besoins de la

Plus en détail

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études Etudier à l EPFL Les spécialités Maya Frühauf Service de promotion des études Rankings mondiaux 2014: USA Top, les EPF pas loin... (Eng. & Technology) QS (Eng. & Technology) THE (Eng. & Technology) Shanghaï

Plus en détail

University of Luxembourg

University of Luxembourg University of Luxembourg Multilingual. Personalised. Connected. ETUDIER AU LUXEMBOURG Pourquoi, quoi et comment? Stéphanie Schott Relations Internationales Pourquoi l Université du Luxembourg? Une université

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Physique. Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Physique. Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Physique Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Nominations au sein du groupe AREVA

Nominations au sein du groupe AREVA Nominations au sein du groupe AREVA Paris, le 18 juillet 2011 Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a souhaité associer les personnes suivantes aux travaux du Directoire pour soutenir son action

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing et Vente Spécialité

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Didier Gauducheau. Double cursus architecte ingénieur. partenariat avec le CNAM

Didier Gauducheau. Double cursus architecte ingénieur. partenariat avec le CNAM Didier Gauducheau 2014 2015 Double cursus architecte ingénieur partenariat avec le CNAM Sommaire Introduction 1 Programme du cursus CNAM en Licence à l Ecole 5 Programme de l option Construction... 5 Condition

Plus en détail

Contrôle Non Destructif : Implantation d'algorithmes sur GPU et multi-coeurs. Gilles Rougeron CEA/LIST Département Imagerie Simulation et Contrôle

Contrôle Non Destructif : Implantation d'algorithmes sur GPU et multi-coeurs. Gilles Rougeron CEA/LIST Département Imagerie Simulation et Contrôle Contrôle Non Destructif : Implantation d'algorithmes sur GPU et multi-coeurs Gilles Rougeron CEA/LIST Département Imagerie Simulation et Contrôle 1 CEA R & D for Nuclear Energy 5 000 people Nuclear systems

Plus en détail