PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance"

Transcription

1 PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse)

2 Plan de la présentation 1. Qu appelle-t-on management par la confiance? 2. Pourquoi opter pour ce mode de management? 3. PRACA : 5 principes pour instaurer un management par la confiance 4. Comment aider les entreprises à adopter ces principes? 2

3 1. Qu appelle-t-on management par la confiance? Activités de prévision, d organisation, de direction, de coordination et de contrôle Prévoir Contrôler Organiser mises en œuvre pour atteindre les objectifs de l entreprise Management Coordonner Diriger en s appuyant sur des relations de confiance 3

4 1. Qu appelle-t-on management par la confiance? Cas 1 : contrôle des horaires et absences Cas 2 : horaire libre et vacances non contrôlées Les employés sont laxistes Contrôle et sanctions sont nécessaires pour éviter les dérives et abus Les employés sont responsables et savent gérer leur temps Leur travail est motivant Ils sont soumis aux normes d équipe Une part de leur salaire est fonction de la performance 4

5 1. Qu appelle-t-on management par la confiance? Avant tout, une autre vision de l Homme au travail Théorie X Les salariés n aiment pas travailler, sont fainéants, fuient les responsabilités et n agissent que sous la pression Théorie Y Les salariés aiment le travail, sont créatifs, et peuvent se diriger eux-mêmes quand ils poursuivent des objectifs dont ils se sentent responsables (McGregor, 1957) 5

6 2. Pourquoi opter pour un management par la confiance? + Compétences + Moyens adaptés - Stress + Satisfaction (managers et collaborateurs) Management par la confiance + Communication - Contrôle - Négociation et conflits + Confrontations constructives Bien-être des collaborateurs - Craintes + Sens + Effort + Initiatives Engagement au travail Gains de performance 6

7 2. Pourquoi opter pour un management par la confiance? Pourquoi le management par la confiance ne se généralise pas (encore)? Attachement à un management basé sur l autorité Fausse idée : la confiance peut se décréter, c est une question de volonté Non, elle se construit! Méconnaissance des conditions du développement de la confiance (et/ou des moyens de la restaurer) 7

8 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance La confiance se construit dans le temps avec des limites liées à la situation qui évoluent en fonction des performances constatées 8

9 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Proximité et partage Responsabilisation Autonomisation Contrôle (adaptation du) Analyse collective des performances 9

10 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Proximité et partage Responsabilisation Autonomisation Contrôle (adaptation du) Analyse collective des performances 10

11 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Proximité et partage Responsabilisation Autonomisation Contrôle (adaptation du) Analyse collective des performances 11

12 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Proximité et partage Responsabilisation Autonomisation Contrôle (adaptation du) Analyse collective des performances 12

13 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Proximité et partage Responsabilisation Autonomisation Contrôle (adaptation du) Analyse collective des performances 13

14 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Responsabilisation Analyse collective des performances Proximité et partage Autonomisation Contrôle adapté 14

15 3. PRACA : 5 principes pour un management par la confiance Repositionnement dynamique du management 15

16 4. Comment aider les entreprises à adopter ces principes? Outils opérationnels 1. Grille de compétences associées aux 5 principes 2. Modules de formation destinés à développer ces compétences 3. Grille d évaluation de ces compétences 4. Démarche de changement co-construite et orientée solutions 16

17 4. Comment aider les entreprises à adopter ces principes? 5 étapes dans la démarche de changement 1. Impliquer les dirigeants et inscrire l action sur du moyen-terme 2. Chercher à obtenir progressivement l adhésion de tous 3. Favoriser une prise de conscience des limites des modes de management actuel 4. Encourager chaque partie à définir des actions concrètes pertinentes pour développer / restaurer des relations de confiance 5. Assurer un suivi pour lever des obstacles non anticipés 17

18 Merci de votre attention! Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse)

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Nations Unies. Compétences. pour. l avenir

Nations Unies. Compétences. pour. l avenir Nations Unies Compétences pour l avenir «Je veux espérer que la grille des compétences nous apportera le langage commun nécessaire pour parler concrètement de l optimisation de l efficacité et de la productivité.

Plus en détail

COMMENT RECONNAITRE SON STYLE DE MANAGEMENT PREFERENTIEL?

COMMENT RECONNAITRE SON STYLE DE MANAGEMENT PREFERENTIEL? COMMENT RECONNAITRE SON MANAGEMENT PREFERENTIEL? Les différents contextes professionnels et le caractère souvent hétérogène des individualités au sein d une même équipe supposent, pour le dirigeant ou

Plus en détail

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires Validation : 13/10/2011 Ministère-pilote et rédacteur : Ministère chargé de l intérieur Ministères

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Notre Programme de responsabilité Formation au Code déontologique de Nyrstar Code déontologique Des craintes? Contactez

Notre Programme de responsabilité Formation au Code déontologique de Nyrstar Code déontologique Des craintes? Contactez Code déontologique Le Nyrstar Way Se prémunir de tout préjudice Eviter tout préjudice à notre personnel, notre environnement, notre stratégie et veiller à l intégrité de nos sites et équipements Etre ouvert

Plus en détail

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Annexe E Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Pour une gestion orientée vers l'impact Guide pratique de S&E des projets Table des matières

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

«Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail»

«Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail» «Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail» Piloter une entreprise sous influence dans un environnement turbulent : quelles forces en présence? L entreprise, terrain du

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES LOUISE ST-ARNAUD et MARIÈVE PELLETIER Université Laval GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI Faciliter le retour au travail d un employé à la suite d une absence liée à

Plus en détail

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS WWW.SERVICE-CIVIQUE.GOUV.FR Préambule Seule personne auprès du volontaire nommément désignée dans le contrat d engagement de Service Civique,

Plus en détail

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA)

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PLACE ET RÔLE DE L ADMINISTRATION - DE LA FONCTION PUBLIQUE - DANS LA MISE EN ŒUVRE DES MISSIONS DE L ETAT ET DE LA VISION NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

pas de santé sans ressources humaines

pas de santé sans ressources humaines Résumé Une vérité universelle : pas de santé sans ressources humaines + alliance mondiale pour les personnels de santé Résumé Objectif Le présent rapport est destiné à éclairer les débats du troisième

Plus en détail

CHAPITRE VI. Une transformation de l organisation du travail et du management. Décloisonner sans déstructurer. Entreprises & Culture Numérique

CHAPITRE VI. Une transformation de l organisation du travail et du management. Décloisonner sans déstructurer. Entreprises & Culture Numérique CHAPITRE VI Une transformation de l organisation du travail et du management L entreprise «moderne» s est caractérisée dans la seconde moitié du XX ème siècle par la définition de normes et de standards

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE EN PLACE D UN ACCORD UNIQUE D ENTREPRISE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS & COMPTETENCES. Egalité professionnelle

GUIDE POUR LA MISE EN PLACE D UN ACCORD UNIQUE D ENTREPRISE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS & COMPTETENCES. Egalité professionnelle GUIDE POUR LA MISE EN PLACE D UN ACCORD UNIQUE D ENTREPRISE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS & COMPTETENCES Gestion des âges Seniors et contrats de génération Egalité professionnelle Hommes / Femmes

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique

Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique Virginie LANGLET Consultante SAP, Unilog ITS, Diplômée ISLI 2006 virginie.langlet@unilog.fr Le marché de la prestation

Plus en détail

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009 Présidence de la République Commissariat à la Sécurité Alimentaire APCAM/MSU/USAID Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali Phase II (PROMISAM - II) PROMISAM -

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Introduction Ce document est une introduction aux huit principes de management sur lesquels sont fondées les normes relatives au système de management de la série

Plus en détail

Bien-être au travail : Un atout pour l entreprise

Bien-être au travail : Un atout pour l entreprise Bien-être au travail : Un atout pour l entreprise Bien-être au travail : un atout pour l entreprise 2 Bien-être au travail : un atout pour l entreprise 3 Pourquoi un livre blanc? Partager pour mieux comprendre

Plus en détail

Évaluer pour se former

Évaluer pour se former GUIDE Évaluer pour se former dans le dispositif régional «Avenir Jeunes» Guide pratique réalisé en 2011 dans le cadre d une recherche action régionale débutée en mars 2010 «Evaluer les jeunes dans les

Plus en détail

4 Formation et âge 4.1 L importance de la formation des travailleurs âgés La société actuelle se caractérise par un vieillissement croissant de la

4 Formation et âge 4.1 L importance de la formation des travailleurs âgés La société actuelle se caractérise par un vieillissement croissant de la 4 Formation et âge 4.1 L importance de la formation des travailleurs âgés La société actuelle se caractérise par un vieillissement croissant de la population. Eu égard à ce " vieillissement ", le nombre

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

STRATÉGIE DU CONSEIL DE L EUROPE pour l égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017

STRATÉGIE DU CONSEIL DE L EUROPE pour l égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 STRATÉGIE DU CONSEIL DE L EUROPE pour l égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 STRATÉGIE DU CONSEIL DE L EUROPE pour l égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 Conseil de l Europe Edition

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail