Rapport d évaluation du master

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d évaluation du master"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Stratégie, marketing, innovation de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D Campagne d évaluation

2 Section des Formations et des diplômes Le président de l'aeres "signe [...], les rapports d'évaluation, [...] contresignés pour chaque section par le directeur concerné" (Article 9, alinéa 3, du décret n du 3 novembre 2006, modifié).

3 Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris Ouest Nanterre La Défense Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Stratégie, marketing, innovation Domaine : Droit, économie, gestion Demande n S3MA Périmètre de la formation Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris 10). Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la mention La mention Stratégie, marketing, innovation est une mention de master nouvelle, émanation de l ancienne mention Sciences de gestion qui a été découpée en trois mentions plus spécialisées : Finance audit, Management et performance des organisations, et Stratégie, marketing, innovation. Cette mention est constituée de six spécialités, quatre à finalité professionnelle et deux à finalité recherche. Celles-ci sont exclusives et aucune n est offerte aux deux voies de manière indifférenciée (à la fois professionnelle et recherche). Les deux spécialités recherche se nomment : (1) Gestion et dynamique des organisations (GDO) et (2) Management des organisations et politiques publiques (MOPP). Les quatre spécialités professionnelles se nomment : (1) Management des PME européennes entrepreneuriat (MPMEE), (2) Management stratégique et international, (3) Marketing opérationnel international (MOI) et, (4) Management international des entreprises touristiques (MIET). Il est à noter que, si cinq de ces six spécialités préexistaient, cette dernière est en demande de création. Les spécialités, correspondant à la deuxième année de master, s appuient sur un tronc commun qu est la première année mutualisée. Autrement dit, l ensemble des enseignements est rigoureusement identique en première année de master (M1), quelle que soit la seconde année de master (M2) considérée. A l objectif de culture de l innovation, dans les perspectives des champs de la stratégie et du marketing, avancée explicitement par cette mention dans son intitulé, s adjoint une forte coloration d ouverture internationale qui, elle, se retrouve au niveau d une majorité des spécialités. 1

4 Synthèse de l évaluation Appréciation globale : Concernant le projet pédagogique, l ensemble est tout à fait satisfaisant. A ce titre, la clarté de l exposition des connaissances et des compétences attendues à l issue de la formation renvoyant à des éléments techniques (connaissances professionnelles) et transversaux (entrepreneuriat) est particulièrement appréciable. Il en va de même pour la structure de la formation puisque, sous un format efficace, avec une première année commune débouchant à la suite sur les six spécialités, la structure apparaît pertinente et correctement mise en œuvre. Enfin, la capacité de la mention à permettre d acquérir des compétences professionnelles est également à souligner et cela est dû en grande partie à la présence de stages obligatoires en M1 comme en M2 mais aussi à l opportune ouverture par la voie de l apprentissage pour la moitié des spécialités. Pour autant, certains éléments, toujours concernant le projet pédagogique, sont perfectibles. Ainsi, les objectifs propres à la mention, exprimés en termes de développement (international) et d innovation, ne se trouvent pas toujours déclinés de manière explicite au niveau des spécialités, et plus particulièrement pour celles orientées recherche. De plus, la question des mutualisations comporte un important flou quant à la réalité de ce qui se pratique en première année, flou qui se retrouve à propos des publics entrants, lesquels doivent passer une sélection sur dossier simple, c est-à-dire sans audition. Concernant le positionnement de la mention dans l environnement scientifique et socio-économique, le bilan est plus mitigé. Certains éléments sont satisfaisants comme le positionnement dans l offre de formation de l établissement et dans son environnement ou encore l adossement à la recherche, et ceci respectivement grâce à un judicieux découpage en trois de la précédente mention et à des partenariats forts (convention en cours) avec des laboratoires reconnus (Centre de Gestion Scientifique - CGS Ecole des Mines, Centre de Recherche en Gestion - CRG de l Ecole Polytechnique). Cependant, une autre moitié de cette thématique du positionnement de la mention est moins voire peu satisfaisante. Ainsi, en premier lieu pourra-t-on citer le manque d adossement socioprofessionnel qui, peu apparent au niveau de la première année, est très variable au niveau des spécialités. De même, hormis le lien à l Ecole des Mines évoqué ci-avant, les liens pédagogiques avec d autres institutions semblent très modestes. Troisième point peu satisfaisant et plus problématique, les réalisations effectives en matière de relations ou échanges internationaux apparaissent très limitées au regard de la thématique internationale de plusieurs spécialités. Concernant l insertion professionnelle et la poursuite des études, les éléments sont contrastés. Il faut tout d abord reconnaître qu une bonne part de la difficulté à apprécier certaines informations trouve son origine dans la nouvelle restructuration, rendant les comparaisons potentiellement peu pertinentes. Il est ainsi délicat de porter un regard sur l attractivité de la formation et notamment le fléchissement en première année (chute régulière de 210 inscrits en à 151 en ), tout comme les taux de réussite (stables vers 83 %) et les taux d abandon (hausse progressive de 2,86 % en à 12,58 % en ) qui semblent toutefois conformes aux attentes hormis le M2 MPMEE (Management des PME européennes - entrepreneuriat), lequel connaît un taux assez bas (plus proche des 70 %). Pour autant, cette explication ne saurait justifier une problématique analyse du devenir des diplômés due, d une part à une faible (voire très faible) proportion de répondants et d autre part à des résultats peu satisfaisants pour certaines spécialités, singulièrement le M2 MPMEE. Les prévisions pour les prochaines périodes, souhaitées à la stabilisation, devraient judicieusement permettre de conserver un bon niveau d encadrement pédagogique (taille de l équipe / taille de l effectif). Concernant le pilotage de la mention, c est ici que l évaluation est la plus critique sans toutefois négliger des éléments positifs significatifs. Les résultats des évaluations des enseignements par les étudiants et les sortants soulignent une bonne adéquation de la mention au regard de leurs attentes. Les précédentes recommandations de l AERES ont été prises en compte, ce qui a notamment engagé la restructuration de l offre de master (éclatement de la précédente mention en trois mentions différenciées). A contrario, et malgré un relatif équilibre entre professionnels et enseignants-chercheurs, Il existe des ambiguïtés au sujet de certaines responsabilités, des indications différentes étant données dans les fiches d identité et la liste des intervenants. Les modalités pédagogiques précisées ne sont pas non plus satisfaisantes en raison d un comité de pilotage non ouvert (uniquement composé des directeurs des spécialités) et de logiques apparaissant trop pensées pour les masters 2 (comme le prouve cette citation «le jury prononce l admission à poursuivre le master», plutôt que délivre le master 1). Pour sa part, l autoévaluation, bien que conduite au travers de la trame AERES, ce qui facilite le travail de lecture, ne remplit pas du tout son rôle puisque les commentaires qui y figurent se limitent à un rôle purement descriptif, souvent strictement identique aux propos du dossier. Enfin, on notera, outre une complétude et une qualité correcte des informations fournies dans l ensemble, que ce soit le dossier mais aussi les fiches du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), les annexes descriptives au diplôme (ADD), quelques incohérences (par exemple : acronyme PME au lieu de MPMEE, spécialité MIET indiquée au début du document principal en renouvellement alors qu en création en réalité). 2

5 Points forts : Le positionnement de la mention sur l innovation organisationnelle. L équipe pédagogique de qualité. La capacité à offrir des compétences professionnelles. Points faibles : Le pilotage est encore insuffisant et notamment par l absence de conseil de perfectionnement. Coopérations internationales modestes au regard de certaines spécialités. Coopérations professionnelles modestes au regard de certaines spécialités. Les incertitudes relatives à l analyse du devenir des diplômés. Recommandations pour l établissement Concernant le premier point faible, relatif au pilotage et à l absence actuelle de conseil de perfectionnement, le dossier indique clairement des modifications en cours qui vont dans le sens d une amélioration sur ce point (conseil de perfectionnement à venir). Cela montre la prise de conscience par l équipe de ce manque et cette recommandation serait alors pour partie satisfaite par avance. D une manière générale, le dossier mériterait plus de précisions concernant les éléments relatifs au pilotage. Concernant les relations professionnelles et internationales, afin de formaliser le caractère d ouverture revendiqué, il paraît souhaitable de contractualiser des partenariats internationaux spécifiques. Dans le dossier, les éléments évoqués en la matière sont trop généraux (ne sont pas non plus évoqués précisément les partenariats globaux au niveau de l Université) et ne semblent pas démontrer qu un effort particulier est produit pour la mention qui comporte pourtant des spécialités explicitement (y compris dans leur dénomination) axées à l international. Une (ou des) double(s) diplomation(s), par exemple, avec un semestre d échange dans une Université étrangère pourrait (ent) être une voie intéressante. Concernant l analyse du devenir des diplômés, et au-delà de la difficulté statistique liée au redécoupage de la mention, il semble pertinent de réaliser des efforts en direction de la représentativité des résultats autrement dit permettant d améliorer sensiblement le nombre de répondant. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : A Positionnement de la mention dans l environnement scientifique et socio-économique (A+, A, B, C) : B Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : B Pilotage de la mention (A+, A, B, C) : B 3

6 Evaluation par spécialité Gestion et dynamique des organisations Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris 10). Etablissement(s) en co-habilitation(s) : Ecole des Mines de Paris (Mines ParisTech) Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Gestion et dynamique des organisations (GDO) est une spécialité ouverte uniquement à la voie recherche et bénéficiant d une histoire puisqu elle fut un diplôme d études approfondies (DEA) préalablement à la réforme licence-master-doctorat (LMD). Comme son intitulé le suggère, elle ne recherche pas une spécialisation avancée mais plutôt une transversalité dont le but est d éviter les cloisonnements disciplinaires. La formation est réalisée en deux temps, le premier est consacré aux fondamentaux (méthodologie, épistémologie et états de l art), tandis que le second fonctionne sous forme de séminaires libres (l étudiant en choisit trois sur six proposés) en parallèle desquels sera bâti un mémoire dit «majeur». L originalité de cette spécialité se situe d une part au niveau du lien souhaité avec le monde professionnel (pour l opérationnalité de la recherche) et d autre part au niveau de la coopération entre les établissements participants (Université Paris 10, Ecole des Mines, Ecole Polytechnique, Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-EAP)). Toutefois (et à l identique de la spécialité MOPP), cette très intéressante collaboration n apparaît pas formalisée (exceptée celle avec l Ecole des Mines dite «en cours» au niveau de la mention, aucune convention n est mentionnée), ce qui amène notamment à s interroger sur la pérennité de ce partenariat. Etant donné qu il s agit d un élément fort de la spécialité, cette incertitude est insatisfaisante. Appréciation : Le projet pédagogique apparaît séduisant puisqu il sait, par un contenu original (thèmes clefs de la gestion se croisant avec les champs de l économie, de la sociologie), tendre vers des objectifs dynamiques et transversaux, au plus proche du monde professionnel. En attestent les modes de formation par la recherche comme les recherchesinterventions, les recherches cliniques et les études de cas. Juste peut-on noter qu on ne trouvera pas de relations professionnelles formelles, ni internationales, qui auraient pu renforcer l opérationnalité de la spécialité. Il est très satisfaisant de remarquer qu un quart de l effectif en formation continue ou assimilé a conduit à aménager des horaires en rapport. Concernant l insertion professionnelle et la poursuite des études choisies, l élément est dans son intégralité très apprécié. L attractivité a été soulignée exceptionnelle compte tenu du nombre de candidatures (environ dix fois plus que le nombre de places) et du quart des inscrits en provenance de l Ecole Normale Supérieure (ENS) Cachan. De plus, l analyse du devenir des diplômés renforce cette bonne impression avec des taux de réussite satisfaisants et de nombreuses poursuites en doctorat financées. Concernant le pilotage de la spécialité, un élément est à nouveau souligné comme très satisfaisant en la composition de l équipe pédagogique puisque la spécialité bénéficie de chercheurs provenant des quatre établissements participants (Université Paris 10, Ecole des Mines, Ecole Polytechnique, ESCP-EAP avec le questionnement sur la concrétisation et le devenir de cette coopération) constituant un directoire de grande qualité. Seul bémol, les modalités pédagogiques sont peu précisées. Points forts : L équipe pédagogique de qualité provenant des établissements partenaires. L attractivité de la formation en lien avec ses poursuites en doctorat. 4

7 Point faible : L absence de contractualisation spécifique à l international et avec les entreprises Recommandations pour l établissement Afin de renforcer la dimension, déjà significative, de la recherche, un partenariat international apparaît très pertinent - dans l idéal avec un laboratoire étranger reconnu. De même, une contractualisation avec une ou plusieurs entreprises pourrait formaliser l opérationnalité recherchée par la spécialité. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : A Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : A Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : A 5

8 Management des organisations et politiques publiques Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris10). Etablissement(s) en co-habilitation(s) : Ecole des Mines de Paris (Mines ParisTech) Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Management des organisations et politiques publiques est une spécialité bénéficiant d une antériorité puisqu elle existe depuis plus de quinze ans. Ouverte uniquement en voie recherche, elle propose de conduire des travaux sur le contexte moderne de réforme des politiques publiques, avec une ouverture nationale et internationale. A la suite donc d une première année commune à la mention, elle propose au premier semestre quatre unités fondamentales mutualisées avec la spécialité Gestion et dynamique des organisations (GDO) portant principalement sur la méthodologie et l épistémologie, enrichies d un état de l art spécifique au domaine et, au cours du dernier semestre, d un travail de mémoire mené parallèlement à des séminaires choisis par l étudiant (trois parmi six proposés). La spécialité bénéficie pour sa réalisation d une coopération entre quatre établissements participants : Université Paris 10, Ecole des Mines, Ecole Polytechnique et ESCP-EAP. Appréciation : Concernant le projet pédagogique, il est à noter que les objectifs propres à la spécialité, tout comme les connaissances et compétences attendues à l issue de la formation, sont bien exposés et apparaissent effectivement pertinents dans le contexte moderne d évolution importante des organisations publiques. Toutefois, il semble contestable de n avoir ouvert la formation qu en voie initiale compte tenu notamment de la nature des inscrits qui, pour une bonne part, sont d ores et déjà en poste dans la fonction publique. De même, on regrettera que la spécialité n ait pas recherché d ouverture internationale par des partenariats spécifiques comme les grands axes de la mention et la thématique publique de la spécialité même pouvaient y inviter. Concernant l insertion professionnelle et la poursuite des études choisies, cet élément apparaît comme le plus problématique malgré une ancienneté importante et un quart de l effectif en provenance de l ENS Cachan. En effet, outre un petit effectif (acceptable pour une voie recherche), on remarquera un taux de réussite modeste (de l ordre de 50 %) et surtout un devenir en opposition avec l ouverture par la recherche. En l occurrence, les poursuites en doctorat sont rares (maximum trois par an, généralement une) tandis que la grande majorité des étudiants, parce qu en poste dans la fonction publique, ne prolongent pas. Concernant le pilotage de la spécialité, deux regards s opposent. Tout d abord, la composition et la structure de l équipe pédagogique ont été appréciées comme exceptionnelles par le partenariat de l établissement à l Ecole des Mines, l Ecole polytechnique et l ESCP-EAP. Mais, à l identique de la spécialité GDO, cette très intéressante collaboration entre quatre établissements participants n apparaît pas formalisée (exceptée celle avec l Ecole des Mines dite «en cours» au niveau de la mention, aucune convention n est mentionnée), ce qui amène notamment à s interroger sur la pérennité de ce partenariat. Etant donné qu il s agit d un élément fort de la spécialité, cette incertitude est insatisfaisante. De plus, les modalités pédagogiques ont peu convaincu en raison notamment de nombreuses imprécisions dans le dossier. Point fort : L équipe pédagogique de qualité provenant des établissements partenaires. Points faibles : Le très faible nombre de thèses conduites à l issue de la spécialité. L insuffisance des relations et échanges internationaux. Le faible effectif (même si le prochain est annoncé plus conséquent). 6

9 Recommandations pour l établissement Le premier point faible rappelant la quantité très réduite de poursuite en doctorat devrait amener à s interroger sur l ouverture uniquement par la voie recherche. A titre de suggestion, une ouverture par les voies indifférenciées professionnelle et recherche paraît plus à même de correspondre à la réalité du devenir des diplômés. Les deuxième et troisième points faibles relatifs respectivement aux relations internationales et à l effectif réduit pourraient appeler à un rapprochement plus serré encore (car une partie importante des enseignements du premier semestre sont mutualisés), voire une fusion, avec la spécialité GDO. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : B Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : B Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : B 7

10 Management des PME européennes - entrepreneuriat Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Etablissement(s) en co-habilitation(s) : / Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Management des PME européennes - entrepreneuriat est une spécialité ouverte uniquement en voie professionnelle. Concentrée sur les petites et moyennes organisations, elle vise à former les futurs cadres de ces structures en les animant d une dynamique entrepreneuriale, et en les dotant des outils de management adaptés à ce cadre dans une perspective d ouverture européenne. Le programme pédagogique tient en six unités d enseignement (UE) lesquelles reprennent les thématiques gestionnaires mais aussi juridiques et linguistiques. La dernière de ces UE est un stage obligatoire de quatre mois. Appréciation : Concernant le projet pédagogique, les points qui sont apparus les plus convaincants sont le contenu et la professionnalisation. En effet, le premier est en cohérence avec les objectifs exprimés (UE gestionnaires, juridiques et linguistiques), et le second, outre une part significative de professionnels dans l équipe, se compose d un stage et de participations à des structures d insertion (Enactus, Talents optimistes et Pego «Pôle entrepreneuriat grand ouest»). Restent toutefois perfectibles, d une part les connaissances et compétences attendues qui ne font pas suffisamment référence au positionnement PME et européen de la spécialité, d autre part l ouverture uniquement en formation initiale, format qui n est pas forcément l unique idéal pour une attractivité vers l encadrement des PME. Concernant l insertion professionnelle, celle-ci est modeste (25 à 50 %) mais délicate à interpréter en raison du faible nombre de répondants (entre 8 et 15 %). Seuls les chiffres de l année offrent une représentativité satisfaisante (85 % de répondants pour un taux d insertion à 70 %). L attractivité est croissante (nombre de candidature multiplié par cinq depuis 2007) et internationale comme en témoigne la proportion d étudiants étrangers (40 %). Concernant le pilotage de la spécialité, celui-ci semble peu développé. D une part, le dossier n informe sur l équipe pédagogique qu en des termes quantitatifs (proportion de chercheurs par rapport aux professionnels) sans jamais donner d identité (aucun nom) ; d autre part, il en va de même pour le directoire dont on sait seulement qu il est composé de quatre personnes (et toujours pas d identité). Point fort : Contenu cohérent de la formation. Points faibles : Grande opacité du pilotage si l on se réfère au dossier. Absence de la formation continue. Recommandations pour l établissement Concernant le peu de lisibilité du pilotage lié à des manques informationnels, il renvoie soit à la nécessité de renforcer le pilotage, ou plus probablement sans que l on puisse réellement le savoir, au besoin de compléter significativement le dossier pour la partie relative au pilotage. 8

11 Le second point faible relatif à l absence de formation continue va dans le sens d un encouragement à développer la formation continue qui apparaît particulièrement pertinente avec l encadrement des PME. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : B Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : B Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : C 9

12 Management stratégique et international Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Etablissement(s) en co-habilitation(s) : / Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Management stratégique et international est une spécialité ouverte uniquement en voie professionnelle. Partant d un constat de mondialisation conduisant les entreprises à se réorganiser et notamment en réseaux, elle a pour objectif de former des managers polyvalents mais spécialistes de l organisation et de ses nouveaux enjeux. L organisation se déroule au travers d UE axées sur les ressources et processus (enseignements liés aux grands principes du management), l environnement (contexte d ouverture), la méthodologie et la communication, et enfin la professionnalisation via un stage d une durée de six mois et qui devra s effectuer à l étranger pour les étudiants français. Appréciation : Concernant le projet pédagogique, il a été jugé très satisfaisant. Les fondamentaux que sont les connaissances et compétences attendues, les objectifs et le contenu sont en cohérence et peuvent permettent d atteindre les dimensions multifonctionnelles et multiculturelles recherchées dans le positionnement. On soulignera également à ce sujet le stage important (d une durée de six mois) et qui doit être réalisé à l étranger pour les étudiants locaux (possible en France pour les seuls étudiants venant de l étranger). La professionnalisation est encore plus poussée avec la présence de méthodes pédagogiques ad hoc (ateliers de projets), d un atelier d insertion professionnelle et d une ouverture par la voie de l apprentissage (alternance sur deux jours à l université et trois jours en entreprise). Tous ces éléments sont pertinents. On indiquera enfin l effort en matière de relations internationales, toujours en cohérence avec la spécialité, qui a abouti à une convention spécifique avec la Dublin Institute of Technology Graduate Business School (échanges étudiants et enseignants), d autres développements étant en cours. Concernant l insertion professionnelle, le bilan est honorable (près de 70 % d insertion pour les deux dernières promotions) mais il faut simplement remarquer que seule la moitié des anciens déclare un emploi en adéquation avec la formation. L attractivité est notable (plusieurs centaines de candidatures) et variée pour ses origines (académiques et géographiques). Concernant le pilotage de la spécialité, l ensemble est à nouveau satisfaisant. Cela se retrouve notamment au niveau de l équipe pédagogique comportant une bonne part de professionnels et par la présence d un conseil de perfectionnement. Points forts : Cohérence de la formation dans son positionnement et contenu. Professionnalisation dans l ensemble (stage long, méthodes pédagogiques, ateliers). Attractivité forte (en nombre) et large (en profils). Point faible : Le décalage souligné entre les postes occupés et la formation. Recommandations pour l établissement Le point faible concernant le décalage entre l insertion professionnelle, qui semble se faire plus en direction de la filière marketing que dans les fonctions transversales originellement recherchées par la spécialité, devrait 10

13 amener l équipe à rechercher un recentrage sur ces fonctions transversales, de manière à éviter un glissement vers une trop grande proximité avec la spécialité Marketing opérationnel international (MOI). Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : A Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : A Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : A 11

14 Marketing opérationnel international Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Etablissement(s) en co-habilitation(s) : / Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Marketing opérationnel international est une spécialité uniquement ouverte en voie professionnelle et dont l objectif est de former aux métiers du marketing (chef de produit, chef de projet, community manager) et avec une vision stratégique de court terme (opérationnelle) et ouverte (à l international). La spécialité intègre une forte composante TIC (technologies de l information et de la communication) et linguistique (interventions et séminaires en anglais, Test of english for international communication -TOEIC). La formation comporte quatre UE reprenant respectivement les fondamentaux, l ouverture internationale, le management et la professionnalisation. Cette dernière se concrétise notamment par un stage pouvant aller de trois à six mois. Appréciation : Concernant le projet pédagogique, l ensemble est relativement satisfaisant avec toutefois un bémol significatif se rapportant à la vocation internationale du diplôme. Les éléments les plus cohérents sont les connaissances et compétences attendues, les objectifs et le contenu au regard les uns des autres. Les deux thèmes forts affichés marketing et ouverture sont bien présents en leur sein. A ce titre, on soulignera les nombreux enseignements et séminaires en anglais. Le souci de professionnalisation est bien présent tout comme l intérêt de l ouverture par la voie de l apprentissage (avec alternance Université - entreprise). Reste donc la question des relations et échanges internationaux, lesquels sont modestes (pas de convention spécifique, peu voire très peu d étudiants concernés), ce qui ne saurait être satisfaisant compte tenu de la coloration internationale affichée. L insertion professionnelle est bonne (80 % de contrats à durée indéterminée à deux ans) même si elle est impactée par la crise (désormais davantage de contrats à durée déterminée). Peu d insertions se font à l international. L attractivité est manifeste (des centaines de dossiers) bien qu elle pourrait toutefois être plus large en profil (la très grande majorité provient de l établissement). Concernant le pilotage de la spécialité, la situation est contrastée avec, d une part une diversité et une qualité de l effectif (enseignants-chercheurs et professionnels) malgré une certaine confusion liée à des intervenants ponctuels et une annexe descriptive non remplie sur ce point, et d autre part des modalités pédagogiques très brièvement traitées donc de manière imprécise (par exemple indication d une direction à trois mais sans préciser de quelles personnes il s agit). Points forts : Positionnement sur des métiers porteurs. Bonne insertion (même si pas assez internationale au vu de l intitulé). Parcours en alternance important. Points faibles : Orientation internationale insuffisante au vu du positionnement. Imprécisions importantes quant au pilotage. 12

15 Recommandations pour l établissement Le premier point faible relatif à l orientation mériterait la recherche active de partenariats formels (et pas seulement informels) avec des structures étrangères de façon à matérialiser cette ouverture, se justifiant par le positionnement international explicite de la spécialité. Il est délicat de faire des recommandations concernant le pilotage dans la mesure où le dossier fournit très peu d éléments, eux-mêmes généraux. A l avenir, il importera donc de mieux renseigner cet élément (pour indiquer notamment qui sont les trois co-directeurs de la spécialité, comment fonctionne et comment est composé le conseil de perfectionnement mentionné), et d investir cette question. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : B Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : A Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : B 13

16 Management international des entreprises touristiques Périmètre de la spécialité : Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Etablissement(s) en co-habilitation(s) : / Délocalisation(s) : / Diplôme(s) conjoint(s) avec un (des) établissement(s) à l étranger : / Présentation de la spécialité : La spécialité Management international des entreprises touristiques est une spécialité en demande de création. Elle tend à offrir une double compétence managériale dans la création d une part et dans la gestion d autre part d une entreprise touristique et dotée d une vision internationale. Les connaissances ne sont pas orientées vers une fonction particulière mais au contraire élargies à plusieurs champs (entrepreneuriat, marketing, contrôle de gestion, ressources humaines et finance). Un stage est présent au second semestre. Appréciation : Concernant le projet pédagogique, plusieurs éléments paraissent insuffisants, voire très insuffisants. En premier lieu, si l exposition des différentes UE fait bien apparaître la volonté d une orientation pluridisciplinaire et des enseignements linguistiques conséquents, il est incohérent que l aspect international ne soit pas présent en tout cas en aucune façon de manière explicite alors que c est une composante forte dans l intitulé de la spécialité. Plus encore, et de façon plus incohérente, il est indiqué «point ne concernant pas le projet Management international des entreprises touristiques» pour évoquer les relations et échanges internationaux. Cette formule, copiée - collée, employée par ailleurs pour renseigner de nombreuses informations n est pas favorable à la spécialité. La question de la formation continue ou par alternance est absente. Concernant l insertion professionnelle et la poursuite des études choisies, cet élément ne peut pour l heure être évalué puisque la formation est en création. Elle ne peut donc logiquement disposer de données relatives à son attractivité et l avenir de ses diplômés. Concernant le pilotage de la spécialité, les éléments à disposition ne sont pas favorables hormis une équipe dont il est indiqué qu elle se partage équitablement entre les universitaires (indiqués «académiques») et les professionnels. En effet, il n apparaît d une part aucune compétence particulière dans le domaine touristique, et d autre part on ne dispose pas des indicateurs (même partiels, considérant que la spécialité est en demande de création). Enfin est mentionnée très brièvement l existence d un conseil de perfectionnement à travers une formule copiée - collée (modifiée à la marge) empruntée à la spécialité Management des PME européennes - entrepreneuriat (MPMEE) figurant juste avant dans le dossier. Point fort : La professionnalisation (sans pouvoir en juger pleinement du fait de manques informationnels). Points faibles : L absence de relations internationales pour une spécialité dont ce devrait être un élément fort. Le déficit informationnel du dossier qui ne renseigne pas ou très partiellement sur de nombreux points. Le peu d évidence des compétences spécifiques tant au niveau de la formation que des formateurs. Recommandations pour l établissement Concernant l absence de relations internationales, il apparaît très souhaitable, soit de contractualiser formellement des relations internationales (entreprises du secteur, à tout le moins prévoir des échanges avec des 14

17 universités étrangères positionnées sur la thématique touristique), soit d ôter la mention internationale de l intitulé de la spécialité. Concernant le déficit informationnel du dossier, il conviendrait de disposer d informations complémentaires car le dossier en l état ne relate pas le potentiel de la formation. Concernant l absence apparente de compétences spécifiques (formation et formateur), ce qui est peut être également imputable au dossier, il importerait d être plus explicite. Par exemple en adaptant les intitulés et contenus des UE, ou encore en précisant l expérience des intervenants en la matière voire recruter de nouveaux intervenants spécialisés si cela n était pas le cas. Notation Projet pédagogique (A+, A, B, C) : C Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : SO (demande de création) Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : C 15

18 Observations de l établissement

19 CAMPAGNE D HABILITATION, VAGUE D Observations relatives au rapport d évaluation du MASTER, mention : STRATÉGIE MARKETING INNOVATION (SMI) Demande n S3MA Responsable de la formation : NOM Prénom BENAVENT Christophe; BOUTY Isabelle ; I/ Observations relatives à la MENTION 1/ Observations portant sur la rubrique «SYNTHESE DE L EVALUATION» Appréciation globale L'appréciation globale est extrêmement positive et nous remercions les experts du soutien qu'ils expriment par celle-ci à notre travail. Dans les rubriques ci-dessous, nous apportons des éléments de réponse spécifiques aux points soulevés. Points forts Nous exprimons tous nos remerciements aux experts pour la qualité de leur évaluation. Nous prenons bonne note des points forts relevés (positionnement, équipe pédagogique, professionnalisation) et accorderons toute notre attention à les préserver dans les années à venir. Points faibles - Pilotage : encore insuffisant et notamment par l'absence de conseil de perfectionnement Ainsi que relevé dans l'évaluation, les modifications en cours et notamment la structuration de la mention, vont dans le sens général d'une clarification du pilotage. Actuellement, le conseil de perfectionnement de la mention est en cours de constitution. Le pilotage sera ainsi double: le comité de pilotage assurera la gestion quotidienne et la coordination pédagogique; le conseil de perfectionnement sera force de proposition et relai d'adossement socioprofessionnel. Le premier est composé notamment des responsables de la mention et de ses spécialités, nous envisageons de charger un collègue de l'aspect spécifiquement international. Le conseil de perfectionnement est unique pour renforcer la cohérence entre les spécialités. Sont actuellement sollicités des représentants de Orange, de la BNP, d'eto, de 1000mercis, de Teletech, Accenture, AirLiquide, Dassault Systèmes, Enactus, Poste, etc. Nous souhaitons y représenter aussi bien de grandes entreprises, que des PMEs innovantes, ainsi que des administrations et services publics. Nous renonçons de plus à la demande d ouverture de la spécialité professionnelle MIET (Management International des Entreprises Touristiques), où se situent les principales faiblesses, et ce afin de permettre une plus grande concentration de nos moyens sur les 5 spécialités existantes (GDO, MOPP, PMEE-E, MSI et MOI), en dépit des efforts considérables que le responsable de ce projet a engagé dans sa constitution. Enfin, lorsqu'il n y est pas suffisant, le renforcement du pilotage est une 1

20 priorité dans ces spécialités. - International : coopération internationales modestes au regard de certaines spécialités. Nous avons pleinement conscience de la nécessité de renforcer les partenariats internationaux de la mention. Le développement de tels liens est d'ailleurs le chantier majeur des années à venir pour la mention. Notons qu'il peut intervenir maintenant que la structuration en mention est forte et permet une véritable coordination des efforts. Ce travail est actuellement initié et se poursuivra dans la durée, selon deux directions complémentaires : a) le renforcement des collaborations sur la base des nombreux partenariats déjà existants de Paris Ouest et dont nous avons déjà fait bénéficier un certain nombre de nos étudiants ( ex : avec l'université de Sao Paolo, l'uqam et Mainz dans le cadre de l'université Franco-allemande) et b) l'établissement de partenariats propres à la mention, en vue de l'échange d'étudiants et d'enseignants, ainsi que des doubles diplomations au dans certaines spécialités. - Adossement socioprofessionnel : coopérations professionnelles modestes au regard de certaines spécialités Pour l'ensemble de la mention, l'adossement professionnel déjà existant sera préservé, notamment par les relations étroites avec les entreprises dans le cadre de l'apprentissage en année 1 du master et dans certaines spécialités de M2. De plus, ces relations impliquent des partenaires parfois récurrents, et qui font partie de ceux sollicités pour participer au conseil de perfectionnement de la mention (cf. infra). Les spécialités dans lesquelles cet adossement est le plus modeste feront l'objet d'une attention particulière (hormis MIET, pour laquelle nous renonçons à la demande d'ouverture). La logique générale est celle d'une mutualisation, ainsi par exemples nous ferons bénéficier à la spécialité PMEE de la densité des liens noués par le Master MOI dans le cadre de ses projets, en particulier avec un certain nombre de start up du digital. Le choix fait en matière de conseil de perfectionnement unique devrait catalyser cet effort. - Insertion : incertitudes relatives à l'analyse du devenir des diplômés Le suivi des diplômés est un aspect essentiel, auquel nous accordons toute notre attention. Outre les mesures prises par l'université Paris Ouest (cf. infra) pour le suivi des cohortes d'étudiants (OVE) et dont bénéficiera la mention, le suivi fera l'objet d'une attention toute particulière notamment pour recueillir des données plus qualitatives complémentaires et plus ciblées. Nous avons conscience de la nécessité d'amélioration les taux de réponse aux enquêtes et donc d'augmenter le nombre et la fréquence des relances aux sondages. L'organisation en mention ne fera que faciliter les choses. 2/ Observations portant sur la rubrique «RECOMMANDATION POUR L ETABLISSEMENT» - Éléments relatifs au pilotage : Conseil de perfectionnement : ce conseil est en cours de constitution. A l heure actuelle, nous sollicitons nos interlocuteurs privilégiés et les entreprises avec lesquelles nous avons l habitude de collaborer (notamment mais pas seulement au travers des dispositifs d apprentissage et de stage) : par exemple Accenture, AirLiquide, Dassault Systèmes, Enactus, Orange, de la BNP, d'eto, de 1000mercis, de Teletech, groupe La Poste. Nous sommes en attente de confirmation de leur part. Structure de la mention: conscients du fait que nos ressources sont limitées, nous renonçons à la 2

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport et du mouvement humain de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit français - Droit allemand de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion - Langue et sociétés espagnoles et hispano-américaines de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des connaissances et innovation de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Master Economie, banque et finance internationales

Master Economie, banque et finance internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Economie, banque et finance internationales Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères et échanges internationaux de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Affaires internationales et ingénierie économique de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie, gestion, administration de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Management socio-économique

Master Management socio-économique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management socio-économique Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion - Langue et société allemandes de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie économique et statistique de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie industriel et logistique de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Langue et société chinoises de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques appliquées à l'économie et à la finance de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Journalisme de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion d'actifs financiers back et middle offices de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Littératures, arts et oralités du monde de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Information et communication de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité - contrôle - audit de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie et management de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur des activités internationales de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires et fiscalité de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion industrielle et logistique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences de l'éducation de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Master Géographie et aménagement

Master Géographie et aménagement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Géographie et aménagement Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de la préservation et de la transmission du patrimoine culturel de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et gestion de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Langue et sociétés du monde anglophone de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activites physiques et sportives de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et gestion des bâtis de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des rémunérations de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences des matériaux de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie contemporaine de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique et applications de l Ecole Polytechnique Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de projet de communication de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Droit de l entreprise

Master Droit de l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit de l entreprise Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilite - Contrôle - Audit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail