Le livre est-il en danger?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le livre est-il en danger?"

Transcription

1 Le livre est-il en danger? Le livre électronique était encore peu connu il y a quelques années. Aujourd hui, l'utilisation massive des nouvelles technologies questionne nos habitudes de lecture. Le livre imprimé tel que nous le connaissons est-il amené à disparaître? Au delà de cette question, quel est l'avenir du lecteur, de l'auteur et du texte littéraire? Yvan Amar accueille dans La danse des mots Vincent Monadé, directeur du Motif, l'observatoire du livre et de l'écrit en Île-de-France, afin d'aborder ces thématiques. Document sonore : Extrait de l'émission La Danse des mots du 04/01/2010, intitulé «Les liseuses électroniques et l avenir du livre», disponible à l'adresse suivante : liseuses-electroniques-avenir-livre [8'43 11'44] Objectifs pédagogiques : - Identifier le thème et la structure du débat. - Repérer les arguments des locuteurs et les exemples qui les illustrent. - Repérer les références historiques et littéraires. - Réfléchir à l'avenir du livre et du lecteur. Public : Niveaux intermédiaire et avancé Temps : 80 minutes séquence supplémentaire pour les activités de production. Matériel : L'extrait sonore et un lecteur CD Auteur : Déborah Gros Activités de pré-écoute Remue-méninges autour des habitudes de lecture des élèves : Est-ce vous lisez beaucoup/peu/jamais? Quel type de livre lisez-vous? [roman, bande dessinée, etc.] Quel est le dernier livre que vous avez lu? Quels sont vos livres préférés? Remue-méninges autour du livre électronique : Avez-vous déjà vu ou utilisé cet appareil? Quels sont les différents mots pour le nommer? [livre numérique, liseuse, e-book] À quoi ressemble t-il? [Il est possible d'aller chercher des images sur Internet] Que connaissez-vous de son fonctionnement? Repérage sonore et compréhension globale (Activité 1) Objectif de l'activité 1 : identifier les locuteurs et repérer le schéma général du débat. Les élèves écoutent deux fois l extrait dans son intégralité et répondent aux questions de l activité. Compréhension détaillée (1) : Le déroulement du débat (Activités 2 et 3) Objectif de l'activité 2 : comprendre la façon dont le journaliste introduit le débat. Les élèves écoutent le passage [0'00 0'37] une fois ou deux si nécessaire et répondent aux questions de l activité. Objectif de l'activité 3 : comprendre l'enchainement des arguments principaux. Les élèves écoutent une ou deux fois le passage [0'37 1'17] répondent à la question 1 de l activité. Ils écoutent ensuite une ou deux le passage [1'17 2'02] et répondent à la question 2. Compréhension détaillée (2) : Les références historiques et littéraires (Activité 4) Objectif de l'activité 4 : identifier les références historiques et littéraires. Les élèves écoutent le passage [2'01 2'44] et répondent à la question 1 de l activité. Ils écoutent ensuite le passage [2'44 3'01] et répondent à la question 2. Ils peuvent éventuellement réécouter le passage en entier [2'01 3'01] afin de vérifier leurs réponses. À vous de jouer! (Activité 5) Activités de réflexion et d expression orale (au choix) : Les élèves suivent les consignes de la question 1 ou de la question 2, selon l activité choisie. 1

2 Activité 1 Feuille d activités : Le livre est-il en danger? Des voix 1) Les locuteurs. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. a) Dans cet extrait, on entend : O un journaliste et deux invités. O un journaliste et un correspondant de RFI. O le présentateur de l'émission et un invité. b) Les locuteurs : O se fâchent et haussent le ton. O dialoguent en se coupant la parole. O se font des blagues et rigolent ensemble. 2) L'extrait. Cochez la bonne réponse. 3) Les étapes de la discussion : qui fait quoi? a) De quoi s'agit-il? O d'une interview O d'un reportage O d'un débat Activité 2 b) De quoi parle-t-on? O de l'avenir du livre O du métier d'écrivain O de l'actualité littéraire L'introduction du débat a) Il(s) introduit(sent) le thème de la discussion : O le présentateur O l'invité O les deux b) Il(s) présente(nt) des arguments et des exemples : O le présentateur O l'invité O les deux c) Il(s) conclue(nt) la discussion : O le présentateur O l'invité O les deux 1) Quelles phrases résument le mieux les propos d Yvan Amar? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. a) O On est tous attachés à l objet-livre, qu'on lise peu ou beaucoup. O Seuls les grands lecteurs peuvent s'attacher au livre. O Ceux qui ne lisent presque jamais ne ressentent pas d'attachement pour le livre. b) O Notre attachement au livre est amené à disparaître complètement. O Dans l'avenir, nous allons être de plus en plus attachés à l'objet-livre. O Notre attachement au livre va changer, mais on ne se sait pas de quelle manière. 2) Quels mots le présentateur emploie-t-il dans sa première phrase? Cochez la bonne réponse en vous aidant de la définition en italique. a) Pour caractériser l'attachement au livre : On sait tous qu'il y a (une adoration d'un objet) du livre : il y a un O trouble O fétichisme O syndrome du livre. b) Pour caractériser les lecteurs : On est tous (personne qui souffre) : on est tous O malade. O victime. O amant. c) On peut donc dire qu Yvan Amar utilise un vocabulaire O très concret. O fort et imagé. O naïf et bucolique. Activité 3 La structure de l'argumentation 1) Une question de point de vue. Répondez aux questions. a) Que pense Vincent Monadé du débat sur la mort du livre? Cochez la bonne réponse. O Il se sent très impliqué dans ce débat. O Il participe régulièrement à des discussions sur le sujet. O Le débat en lui-même ne l'intéresse pas. b) Qui critique-t-il? Cochez la bonne réponse. Il critique : O ceux qui refusent d'utiliser le livre électronique. O ceux qui pensent qu'internet est l'ennemi du livre. O ceux qui abusent des nouvelles technologies. c) Pour lui, qu'est-ce qui est plus important? Complétez la phrase en fonction de ce que vous entendez. «Ce qui est intéressant c'est de savoir si... et si... : pas si l'objet-livre en soi meurt.» 2) Objets présents/objets passés. Complétez le tableau en cochant les bonnes réponses. ARGUMENT 1 a) Quels objets Vincent Monadé oppose-t-il? O la machine à écrire O l'encyclopédie O la bibliothèque contre O l'ordinateur portable O la clef USB O le lecteur DVD 2

3 b) Quel est son argument? O Sans bibliothèque, on gagne de la place. O La beauté d une bibliothèque est irremplaçable. O Il est inutile de stocker des livres qu'on ne lit pas. ARGUMENT 2 a) Pour contredire cet exemple, Yvan Amar cite le 33 tours. Qu'est-ce que c'est? b) Quel est son argument? O Le 33 tours est un bel objet, il a pourtant disparu. O Le 33 tours est encore très largement utilisé. O Le 33 tours va être remis à la mode. ARGUMENT 3 a) Yvan Amar évoque ensuite le livre de poche. Qu'est-ce que c'est? O un livre pas cher de petit format O un texte court O un magazine gratuit c) Quel est son argument? O Le livre de poche a généré une crise dans le domaine de l'édition. O Le livre de poche a été mal accepté. O Le livre de poche correspondait à une nouvelle pratique de lecture. Activité 4 Le livre dans l'histoire et la littérature c) Que veut-il dire? O Le livre est donc amené à disparaître. O Ceux qui ont une bibliothèque sauveront le livre. O Le livre n'est donc pas prêt de disparaître. O un disque vinyle O un vélo de course O un téléphone c) Que veut-il dire? O Le livre court le même risque que cet objet. O Le livre ne connaîtra jamais le même sort. O Il ne sert à rien d être nostalgique. b) Quel est l'avantage de cet objet? O Il y a peu de pages. O On peut l'abimer. O Il a une couverture épaisse. d) Que veut-il dire? O L'idée du livre de poche était trop révolutionnaire. O Le livre de poche n'a pas empêché le plaisir de la lecture. O Le livre de poche a fait baisser le nombre de lecteurs. 1) Remettez dans l ordre les informations données par l'invité de l'émission. Pour cela complétez les cases vides par un chiffre de 1 à 4 comme dans l'exemple. a) Formats b) Auteurs Codex Gracq Livre Shakespeare Parchemin 1 Flaubert Livre de poche Homère 1 2) Répondez aux questions en faisant des phrases. a) À partir de ces exemples, quelle est la conclusion de Vincent Monadé concernant le livre numérique? b) À d'autres moments de l'histoire, on a senti une menace pour le livre, le texte ou l'auteur. Quels sont les deux exemples cités par les locuteurs? ) La conclusion d Yvan Amar sur la mort du livre. Cochez les bonnes réponses. a) Quel mot emploie-t-il pour qualifier la mort du livre? O un stéréotype O une bêtise O une légende b) Quels sont les deux exemples littéraires cités? Le roman O Utopia O Fahrenheit 451 O Frankenstein L'auteur O Bertolt Brecht O Jack London O Aldous Huxley c) Quelle est sa conclusion sur la mort du livre? O Ce sujet n'a pas toujours intéressé les gens. O Quelle que soit l'époque, ce sujet fait parler de lui. O On n a jamais autant parlé de ce sujet qu'aujourd'hui. d) Quel mot emploie-t-il pour qualifier ce débat? La mort du livre est un thème qui : O effraie. O fascine. O émeut. 4) Le livre va-t-il disparaître selon les locuteurs? Répondez aux questions. a) Selon Yvan Amar, le livre est-il mort?.. b) Sur cette question, on peut dire que les locuteurs sont : O en fait d accord. O en désaccord total. 3

4 Activité 5 A vous de jouer! Choisissez l'une des activités suivantes : 1) Se plonger dans le passé : présentation orale collective sur l'histoire du livre. Par groupes de deux personnes, vous allez présenter un des objets clefs de l'histoire du livre. a) Recherchez des informations : Chaque groupe choisit un des objets évoqués dans l'extrait [le parchemin, le codex, le beau livre, le livre de poche] et fait une recherche sur les sites internet suivants : Le parchemin : ; Le codex : ; Le beau livre : ; Le livre de poche : Pour mener à bien cette recherche, chaque groupe : - définit de quoi il s'agit [description de l'objet] ; - repère les dates importantes [deux ou trois] ; - trouve des images sur «Google images» pour illustrer ses propos. b) Préparez votre présentation : Rédigez ensuite une courte présentation de votre objet en quelques phrases [description et minichronologie]. Si vous avez l'équipement adéquat, vous pouvez trouver des photos à montrer à la classe. Sinon, vous pouvez dessiner l'objet sur une feuille A3 et l'afficher durant la présentation. c) Présentez votre exposé devant la classe : Vous pouvez faire cette présentation à deux voix, en vous répartissant les informations à présenter. Les groupes passent dans l'ordre chronologique : de l'objet le plus ancien, à l'objet le plus récent. 2) Réfléchir à l'avenir : débat collectif. Organisez un débat autour des questions suivantes : Le livre va-t-il disparaître à cause d Internet? Les gens vont-ils arrêter de lire avec l arrivée des nouveaux supports numériques? a) Préparez le débat : Formez deux groupes de taille égale, ainsi qu un jury composé d élèves* et du professeur. Le groupe A soutiendra que l'outil numérique va faire disparaître le livre et la lecture. Le groupe B défendra l opinion contraire. Chaque groupe : - liste trois ou quatre arguments qui vont dans le sens de l opinion qu il défend. [Pour cela, il faut illustrer chaque argument avec un exemple (vous pouvez vous appuyer sur des arguments ou des exemples évoqués dans l'extrait).] - met en ordre ses arguments et exemples en suivant une progression cohérente [du plus général au plus précis, du général au personnel, selon la force des arguments choisis]. - conclut brièvement son intervention. b) Animez le débat : Chaque groupe se présente et annonce l opinion qu il défend. Le jury tire ensuite au sort le groupe qui ouvre le débat. Le jury fait attention à ce que chaque groupe ait le même temps de parole. Pour finir, le jury désigne le groupe le plus convaincant. [Les groupes seront évalués sur le respect de la consigne, la clarté et la cohérence des idées exprimées, la pertinence et l originalité des exemples.] * Il peut s agir des élèves ayant choisi de faire la première activité. 4

5 Activité 1 Réponses 1) a) On entend le présentateur de l'émission et un invité. b) Ils dialoguent en se coupant la parole. 2) a) Il s agit d'un débat. b) Ils parlent de l'avenir du livre. 3) a) le présentateur b) les deux c) le présentateur Activité 2 1) a) On est tous attachés à l objet-livre, qu'on lise peu ou beaucoup. b) Notre attachement au livre va changer mais on se sait pas de quelle manière. 2) a) fétichisme b) victimes. c) fort et imagé. Activité 3 1) a) Le débat en lui-même ne l'intéresse pas. b) Ceux qui pensent qu'internet est l'ennemi du livre. c) le texte meurt ; le lecteur disparaît. 2) Argument 1 a) la bibliothèque contre la clef USB b) La beauté d une bibliothèque est irremplaçable. c) Le livre n'est donc pas prêt de disparaître. Argument 2 a) un disque vinyle b) Le 33 tours est un bel objet, il a pourtant disparu. c) Le livre court le même risque que cet objet. Argument 3 a) un livre pas cher de petit format b) On peut l'abimer. c) Ce livre correspondait à une nouvelle pratique de lecture. d) Le livre de poche n'a pas empêché le plaisir de la lecture. Activité 4 1) a) Formats b) Auteurs Codex 2 Gracq 4 Livre 3 Shakespeare 2 Parchemin 1 Flaubert 3 Livre de poche 4 Homère 1 2) a) Le livre numérique ne va pas tuer le texte, ni le livre ; il s agit juste d un support différent : «Il y a toujours eu des auteurs quel que soit le format. Donc c'est pas parce qu'on va passer au livre numérique que le texte va disparaître.» b) - l'époque de Gutenberg (avec l imprimerie) - l'époque de la télévision 3) a) une légende b) Le roman Fahrenheit 451 ; l auteur Aldous Huxley. c) Quelle que soit l'époque, ce sujet fait parler de lui. d) fascine. 4) a) Non. En effet, Yvan Amar conclut en disant : «Le livre n est pas mort, mais il s est transformé.» b) en fait d accord. 5

6 Transcription La danse des mots, 04/01/2010, «Les liseuses électroniques et l avenir du livre», 3m01ns. Musique de fond Vincent Monadé, on sait tous qu'il y a un fétichisme du livre, dont on est tous, euh, la victime et la victime consentante. Les grands lecteurs, ou les gens qui lisent peu, les gens qui lisent presque, presque jamais : on est tous attachés à l'objet qu'on va lire. J'imagine que cet attachement, il va sûrement pas disparaître, mais il va, il va changer ; parce que justement, on va entrer dans une période où il y aura une multiplicité de pratiques possibles. Mais, d'après ce que vous semblez dire, c'est très difficile d'anticiper, de savoir exactement ce qui va, euh, on n a pas une vue prospective de ce qui va se passer, on n est pas sûr. Vincent Monadé : Vous avez beaucoup de papiers qui sortent sur la fin du livre, la mort du livre, etc. Moi, j'ai tendance à dire que c'est un débat qui m'intéresse absolument pas, tant que le texte ne meurt pas, c'est-à dire C'est plus, c'est plus qu'un débat, c'est euh, c est un, une légende. Vincent Monadé : Chez un, chez un des confrères de la Maison de Radio France, il y avait un débat, très récemment, autour d'un philosophe connu pour des positions un peu passéistes et de deux de ses invités, euh, qui, qui, qui se lamentaient sur la mort du livre, l'ennemi internet, etc. Ce qui est intéressant, c'est de savoir si le texte meurt et si le lecteur disparaît : pas si l'objet-livre, en soi, meurt. En plus, vue la beauté d'une bibliothèque tous les gens qui ont des bibliothèques savent à quel point c'est beau, une bibliothèque imaginez ça remplacé par des clefs USB : c'est pas demain forcément, mais surtout ce qui est important C'est pas demain, mais ça, c'est pas, c'est pas impossible non plus. Regardez la beauté des 33 tours : ils ont quand même très largement disparu (les voix se superposent) Vincent Monadé : Ils reviennent, ils reviennent chez les collectionneurs Ils reviennent, parce qu'il y a des nostalgiques, des collectionneurs, parce que ce sont de beaux objets. Regardez ce que c'étaient que les livres au XIX e siècle, la plupart des livres étaient des livres qui étaient reliés, qui étaient reliés pleine peau, qui coûtaient cher Vincent Monadé : avec de la colle. Bon. Alors que, il y a eu un plaisir évident au livre de poche, au livre qu'on mettait dans sa poche, au livre qu'on pouvait corner, au livre qu'on pouvait abimer un petit peu, parce que justement, ça prouvait l'usage, ça prouvait la pratique Vincent Monadé : Mais justement, ce que vous dites fait que, on ne doit pas on est passé quand même du parchemin au codex, euh, au livre, euh, au livre de poche. Le texte a continué à exister ; on est passé aussi de, de, de Homère à Shakespeare, à Flaubert, à Gracq : y a toujours eu des auteurs, quel que soit le format. Donc c'est pas parce qu'on va passer au livre numérique, que on va arrêter le texte. Dire que l'outil numérique est en soi le diable, c'est complètement, totalement, délirant surtout c'est vrai, mais c'est un délire qui date pas d'hier. On a toujours dit ça, on a dit ça à l'époque de Gutenberg. Vincent Monadé : Oui, oui et puis on l'a redit après pour la télé. Oui, bien sûr. Vincent Monadé : Faut pas oublier que la télé devait pousser les gens à ne plus lire c'est pour ça que je vous dis que c'est une lé, c'est plus qu'un thème : c'est une légende. Euh, la mort du livre, on en parlait à l'époque de Fahrenheit 451, on en parlait à l'époque de Aldous Huxley, on en parlait sûrement y a 100 ans. Le livre n'est pas mort, mais c'est vrai qu'il s'est transformé, donc, c'est un thème qui fascine, la mort du livre. 6

Pour un usage plus sûr du téléphone portable

Pour un usage plus sûr du téléphone portable Pour un usage plus sûr du téléphone portable On commence tout juste à en parler : l utilisation du portable comporte des risques pour la santé. Pour tenter de les réduire, le Criirem (Centre de recherche

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

DOSSIER 5. Rêver sa vie ENVISAGER L AVENIR CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS LEÇON

DOSSIER 5. Rêver sa vie ENVISAGER L AVENIR CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS LEÇON LEÇON DOSSIER 5 1 Rêver sa vie CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES Les (nouveaux) animaux Souhaits de compagnie, et aspirations les pour animaux demain préférés des Français. OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS

Plus en détail

Peut-on supprimer le travail des enfants?

Peut-on supprimer le travail des enfants? Peut-on supprimer le travail des enfants? Le travail des enfants constitue une part importante de l économie mondiale. Au cours d une marche internationale contre le travail infantile, Michel Bonnet et

Plus en détail

Pour échapper aux renards, aux chasseurs et aux chiens, il se réfugie dans son terrier.

Pour échapper aux renards, aux chasseurs et aux chiens, il se réfugie dans son terrier. Exemples d exercices proposés dans l évaluation CE1 Le lapin sauvage Le lapin est un mammifère. La lapine peut avoir 4 à 10 petits à la fois. Les petits naissent sans poils, les yeux fermés. Ils tètent

Plus en détail

Mais où sont passés les romans des adolescents?

Mais où sont passés les romans des adolescents? Marie VILLEMIN Mais où sont passés les romans des adolescents? Une mise en espace par centres d intérêt des romans pour adolescents à la bibliothèque des Eaux-Vives Jeunes Travail présenté à l Ecole d

Plus en détail

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron HAUTE ÉCOLE ALBERT JACQUARD Catégorie pédagogique Rue des Dames Blanches 3b 5OOO NAMUR COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron Vadémécum : réussir son

Plus en détail

L information pour tous. Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre

L information pour tous. Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre L information pour tous Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre L information pour tous Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre Ce guide est

Plus en détail

Quand l innovation pédagogique peut déplaire (faire peur) aux (bons) étudiants!

Quand l innovation pédagogique peut déplaire (faire peur) aux (bons) étudiants! Quand l innovation pédagogique peut déplaire (faire peur) aux (bons) étudiants! Ressentis des étudiants de L3 après 5 séances de cours en DIY (février 2015) Les étudiants aiment-ils vraiment les innovations

Plus en détail

L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE

L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE Recherches n 45, Écritures de soi, 2006-2 L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE Nathalie Denizot Lycée Voltaire de Wingles Catherine Mercier Lycée Marguerite Yourcenar de Beuvry L Adversaire d Emmanuel Carrère

Plus en détail

Dis-moi ta (tes) langue(s) et je te dirai qui tu es

Dis-moi ta (tes) langue(s) et je te dirai qui tu es Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique Dis-moi ta (tes) langue(s) et je te dirai qui tu es Résumé de la situation d apprentissage : Au cours de cette situation d apprentissage, les élèves

Plus en détail

Animer une réunion. d animateur - Les rôles et attitudes de l animateur - Les outils de l animateur - Gérer les principaux problèmes

Animer une réunion. d animateur - Les rôles et attitudes de l animateur - Les outils de l animateur - Gérer les principaux problèmes Guide méthodologique du travail en commun Animer une réunion > Maîtriser les phases de la réunion > Maîtriser le rôle d animateur > Maîtriser la diffusion du message > Maîtriser les phases de la réunion

Plus en détail

GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS. Pierre Potvin Ph.D. ps.éd

GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS. Pierre Potvin Ph.D. ps.éd GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS Pierre Potvin Ph.D. ps.éd Professeur titulaire, associé Département de psychoéducation Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail

Créer une entreprise par Carlos Vadillo Faculté de Sciences Économiques, Université de Burgos, Espagne

Créer une entreprise par Carlos Vadillo Faculté de Sciences Économiques, Université de Burgos, Espagne Créer une entreprise par Carlos Vadillo Faculté de Sciences Économiques, Université de Burgos, Espagne Objectifs Linguistiques : très divers, mais surtout lexicaux. Notionnels : connaître les différentes

Plus en détail

Architecture d'un site Web

Architecture d'un site Web Architecture d'un site Web 1. Lignes de force 1.1. Publication papier Avant de se lancer dans une publication Web, il est difficile d'éviter la comparaison avec la publication papier. La plupart des concepts

Plus en détail

Bien dans ma tête, bien dans mon corps

Bien dans ma tête, bien dans mon corps 7 Unité 7 Bien dans ma tête, bien dans mon corps Phase orale IInttrroducttiion de lla tthémattiique ( Page 83 du manuel et GP page 1) Lecture À lla rrecherrche du bonheurr ( Objectif : découvrir un texte

Plus en détail

Préparer sa recherche d emploi : les bons outils

Préparer sa recherche d emploi : les bons outils Préparer sa recherche d emploi : les bons outils Préparer sa recherche d emploi : les bons outils INTRODUCTION Démarrez votre recherche sur des bases solides Vous êtes à la recherche d un emploi? Comment

Plus en détail

Le conseil général du Val-d Oise

Le conseil général du Val-d Oise Les usagers ont la parole Diane Roussignol Bibliothèque départementale du Val-d Oise Diane.Roussignol@valdoise.fr Bibliothécaire territoriale, Diane Roussignol est chargée des études à la bibliothèque

Plus en détail

Anne Duthu. Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3?

Anne Duthu. Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3? Anne Duthu Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3? Mémoire professionnel de CAFIPEMF Session 2011 INTRODUCTION Parvenir

Plus en détail

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS N Remerciements Directeur de publication Tanguy Roosen Coordination Olivier Gobert Ont collaboré à cette édition Michel

Plus en détail

jouer en classe, est-ce bien sérieux? bilan de l expérimentation académique sur les usages de jeux sérieux au collège et au lycée objectif dune

jouer en classe, est-ce bien sérieux? bilan de l expérimentation académique sur les usages de jeux sérieux au collège et au lycée objectif dune jouer en classe, est-ce bien sérieux? bilan de l expérimentation académique sur les usages de jeux sérieux au collège et au lycée objectif dune Préface Les «jeux sérieux», déjà très utilisés pour la formation

Plus en détail

Cahier A. «Mariée ou accotée»

Cahier A. «Mariée ou accotée» «Mariée ou accotée» SOMMAIRE PROBLÉMATIQUE Objectif...A-3 Introduction...A-3 Le Quizz de l union de fait...a-5 Mariée ou «accotée», c est pas pareil!...a-6 La petite histoire...a-6 Là où c est mêlant...a-7

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC DES ADULTES :

TRAVAILLER AVEC DES ADULTES : TRAVAILLER AVEC DES ADULTES : UN GUIDE DE COLLÈGE FRONTIÈRE w w w. c o l l egefrontiere. ca LES PRESSES COLLÈGE FRONTIÈRE This document is also available in English. 2011, Les Presses Collège Frontière

Plus en détail

Quelle place pour les proches à l hôpital au cours des soins?

Quelle place pour les proches à l hôpital au cours des soins? HINSBERGER Sarah Promotion 2009-2012 Mémoire Quelle place pour les proches à l hôpital au cours des soins? Institut de Formation en Soins Infirmiers de Berck-sur-Mer HINSBERGER Sarah Promotion 2009-2012

Plus en détail

«Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants.

«Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants. Mémoire d étude / décembre 2010 Diplôme de conservateur de bibliothèque «Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants. Laurence Jung Sous

Plus en détail

Laurence Einfalt et Stéphanie Bujon S organiser, tout simplement

Laurence Einfalt et Stéphanie Bujon S organiser, tout simplement Laurence Einfalt et Stéphanie Bujon S organiser, tout simplement, 2008 ISBN : 978-2-212-54199-1 Chapitre 1 Avant de vous lancer À l origine des émotions pénibles : des ampoules Trop de choses à faire?

Plus en détail

Conseils pratiques pour les épreuves

Conseils pratiques pour les épreuves Conseils pratiques pour les épreuves Pourquoi des conseils dans un livre d annales? Les questions qui suivent, nous nous les sommes posées. Certaines sont aisément identifiables comme essentielles ; d

Plus en détail

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre?

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Écrire pour être lu Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Les textes de cette brochure ont été rédigés par Michel Leys, Directeur du Bureau de conseil en lisibilité du Ministère

Plus en détail

Enquête nationale auprès des personnes favorables au don d organes. Cécile BAZIN Marie DUROS Hadrien RIFFAUT Jacques MALET

Enquête nationale auprès des personnes favorables au don d organes. Cécile BAZIN Marie DUROS Hadrien RIFFAUT Jacques MALET Enquête nationale auprès des personnes favorables au don d organes Cécile BAZIN Marie DUROS Hadrien RIFFAUT Jacques MALET Enquête réalisée par le CerPhi en septembre 2007 Sommaire Introduction...3 Le déroulement

Plus en détail