Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires"

Transcription

1 Évaluation par un professeur superviseur Nom de l évaluateur évaluatrice Date de l évaluation 1. Choisir le niveau approprié. L assistante assistant d enseignement est : débutant (1 re expérience à titre d AE) expérimenté (2 ou 3 expériences à titre d AE) chevronné (plus de 3 expériences à titre d AE) 2. Choisir le niveau observé pour chaque critère d évaluation. L AE maîtrise les contenus du cours. L AE planifie adéquatement les séances. L AE explique les mesures de sécurité. L AE explique le déroulement des expériences. L AE fait une démonstration claire de la marche à suivre. L AE répond aux questions des étudiants et étudiantes. L AE aide les étudiants et étudiantes à consolider les points ou les concepts présentés lors des cours. L AE s assure de maintenir un environnement de travail propice aux apprentissages. L AE fait preuve de professionnalisme (ponctualité, respect des étudiants/étudiantes et de l équipement, respect des normes de sécurité, etc.).

2 3. Identifier les forces de l assistante ou de l assistant d enseignement et les éléments à améliorer. Les forces dans le travail accompli par l assistante ou l assistant d enseignement. Les éléments à améliorer et les stratégies proposées pour y arriver. Signature de l évaluateur évaluatrice : Signature de l assistant assistante d enseignement :

3 Évaluation par les étudiants et étudiantes Date de l évaluation 1. Choisir le niveau observé pour chaque critère d évaluation. Mon AE maîtrise les contenus du cours. Mon AE planifie adéquatement les séances. Mon AE explique les mesures de sécurité. Mon AE explique le déroulement des expériences. Mon AE fait une démonstration claire de la marche à suivre. Mon AE répond à mes questions. Mon AE m aide à consolider les points ou les concepts présentés lors des cours. 2. Commentaires additionnels.

4 Auto-évaluation Nom du superviseur superviseure Date de l auto-évaluation 1. Choisir le niveau approprié. En tant qu AE, je suis : débutant (1 re expérience à titre d AE) expérimenté (2 ou 3 expériences à titre d AE) chevronné (plus de 3 expériences à titre d AE) 2. Choisir le niveau approprié pour chaque critère d évaluation. Je maîtrise les contenus du cours. Je planifie adéquatement les séances. J explique les mesures de sécurité. J explique le déroulement des expériences. Je fais une démonstration claire de la marche à suivre. Je réponds aux questions des étudiants et étudiantes et aide à clarifier les éléments difficiles. J aide les étudiants et étudiantes à consolider les points ou les concepts présentés lors des cours. Je m assure de maintenir un environnement de travail propice aux apprentissages. Je fais preuve de professionnalisme (ponctualité, respect des étudiants/étudiantes et de l équipement, respect des normes de sécurité, etc.).

5 3. Identifier vos forces, ainsi que les éléments que vous voudriez améliorer. Mes forces dans le travail que je dois accomplir en tant qu assistante ou assistant d enseignement. Les éléments que je voudrais améliorer et les stratégies possibles pour y arriver. Signature de l assistant assistante d enseignement : Signature du superviseur superviseure :

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes AVIS IMPORTANT AU CONSOMMATEUR N o du préavis : Le N o du préavis est le même que celui de la proposition. Ne mettez pas fin à votre contrat

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

Différenciation de l évaluation

Différenciation de l évaluation Différenciation de l évaluation Contenu du chapitre Vers une différenciation pédagogique Profils d apprenants Prétest Évaluation au service de l apprentissage Planification de l évaluation Déterminer l

Plus en détail

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Annexe E Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Pour une gestion orientée vers l'impact Guide pratique de S&E des projets Table des matières

Plus en détail

PEPELF. Portfolio européen pour les enseignants en langues en formation initiale. Un outil de réflexion pour la formation des enseignants en langues

PEPELF. Portfolio européen pour les enseignants en langues en formation initiale. Un outil de réflexion pour la formation des enseignants en langues Languages for social cohesion Language education in a multilingual and multicultural Europe Les langues pour la cohésion sociale L'éducation aux langues dans une Europe multilingue et multiculturelle Portfolio

Plus en détail

LES DESCRIPTEURS DU CECRL EN UN COUP D ŒIL

LES DESCRIPTEURS DU CECRL EN UN COUP D ŒIL LES DESCRIPTEURS DU CECRL EN UN COUP D ŒIL http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/source/framework_fr.pdf A. NIVEAUX COMMUNS DE COMPETENCES... 3 ÉCHELLE GLOBALE...3 GRILLE POUR L AUTO-EVALUATION...4 ASPECTS

Plus en détail

Pour plus d interactivité dans l enseignement universitaire

Pour plus d interactivité dans l enseignement universitaire Pour plus d interactivité dans l enseignement universitaire Tour d horizon en grand auditoire et petit groupe Travail de Fin d Etudes En enseignement supérieur Valérie Benoit Avril 2011 «Simply thinking

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Remerciements Bénévoles Canada remercie l auteure, Liz Weaver, de son travail à l égard du document original, intitulé

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

et leçons À nos devoirs! Guide devoirs Une collaboration qui convie l école, la famille et la communauté

et leçons À nos devoirs! Guide devoirs Une collaboration qui convie l école, la famille et la communauté Une collaboration qui convie l école, la famille et la communauté Guide d accompagnement aux devoirs et leçons À nos devoirs! Guide d accompagnement aux devoirs et leçons Une collaboration qui convie l

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de l information, la traiter et la

Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de l information, la traiter et la Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de, la traiter et la présenter. Afin de réaliser ces tâches liées à la recherche et à divers

Plus en détail

Activités pour encourager l apprentissage actif durant les cours

Activités pour encourager l apprentissage actif durant les cours Activités pour encourager l apprentissage actif durant les cours «I lecture only when I m convinced it will do more good than harm.» - Wilbert McKeachie (2002) L exposé magistral constitue, pour une majorité

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

Vers un milieu de travail psychologiquement plus sain : Guide à l intention de l employeur

Vers un milieu de travail psychologiquement plus sain : Guide à l intention de l employeur Vers un milieu de travail psychologiquement plus sain : Guide à l intention de l employeur Martin Shain, JSD Vers un milieu de travail psychologiquement plus sain : Guide à l intention de l employeur 1

Plus en détail

Mener à bien ses entretiens

Mener à bien ses entretiens Cycles d evaluation Mener à bien ses entretiens Fil conducteur chefs Table des matières Introduction... 3 Mener un entretien... 7 Entretien de fonction... 13 Entretien de planification... 16 Entretien

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015

MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015 MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015 Manuel d évaluation par les pairs de 2014-2015 Le Manuel d évaluation par les pairs (MEP) sert de guide aux membres de groupes d évaluation (GE) pour les programmes

Plus en détail

Conception, expérimentation, et régulation d un dispositif de formation : les apports de la formation did@ctic

Conception, expérimentation, et régulation d un dispositif de formation : les apports de la formation did@ctic UNIVERSITE DE FRIBOURG CENTRE DE DIDACTIQUE UNIVERSITAIRE Conception, expérimentation, et régulation d un dispositif de formation : les apports de la formation did@ctic en vue de l obtention du Diplôme

Plus en détail

L AVEC, pour faire ensemble. Un guide de pratiques, de réflexions et d outils. Collectif VAATAVEC

L AVEC, pour faire ensemble. Un guide de pratiques, de réflexions et d outils. Collectif VAATAVEC L AVEC, pour faire ensemble Un guide de pratiques, de réflexions et d outils Collectif VAATAVEC Mars 2014 Le Collectif VAATAVEC Gracia Adam, intervenante en sécurité alimentaire ; Bernard Aubin, citoyen

Plus en détail

Entraîner des athlètes ayant un handicap

Entraîner des athlètes ayant un handicap Entraîner des athlètes ayant un handicap PARTENAIRES POUR L ÉDUCATION ET LA FORMATION DES ENTRAÎNEURS Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel collaborent le gouvernement

Plus en détail

Le conseil de coopération

Le conseil de coopération Apprentissage des règles - Fiche pédagogique n 02 Le conseil de coopération Objectifs : - Apprendre aux enfants la coopération, la citoyenneté, les principes démocratiques par la pratique du conseil de

Plus en détail