Benjamin DAHAN Architecte dplg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Benjamin DAHAN Architecte dplg"

Transcription

1 Benjamin DAHAN Architecte dplg PARIS, 3 mai 2012 V/Réf : N/Réf : [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 Copropriété I007 : 12 rue Saint-Fiacre 37bis rue du Sentier PARIS CABINET MEILLANT ET BOURDELEAU 28, RUE DE CHÂTEAUDUN PARIS PROGRAMME DE TRAVAUX 2012 CCTP v1.0 Le programme de travaux sera constitué de quatre tranches distinctes TRANCHE 1 - Réfection des toitures - Création plate-forme en toiture pour installation groupe de climatisation - Ravalement des courettes - Ravalement partiel des façades cour compris réseaux évacuations extérieures TRANCHE 2 - Remplacement des alimentations en eau (suppression des canalisations en plomb) - Réfection des réseaux d évacuations (interventions dans les appartements) - Création de réseaux d évacuations (chambres du 6 ème étage) TRANCHE 3 - Réfection des cages d escalier en tous corps d état - Contrôle d accès (portes cochères, sas d escalier, etc ) TRANCHE 4 - Travaux d urgence et imprévus Benjamin DAHAN Architecte dplg 8 rue Boileau paris Tel Mob Fax Ordre des architectes d île de France n Assuré à la Mutuelle des architectes français : police B SIRET APE 71.11Z

2 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 2/36 TRANCHE 1 - TOITURES - RAVALEMENT CANALISATIONS EXTERIEURES INSTALLATION DE CHANTIER Chaque entreprise prévoira ses propres installations de chantier : Cantonnement En l absence de locaux à usage de sanitaires, vestiaires et réfectoires pour le personnel des entreprises intervenantes, il conviendra de prévoir l installation de baraques de chantier sur le domaine public. En variante et sous réserve de l accord de la copropriété, le cantonnement pourra être installé dans la cour sur une plate-forme à créer permettant la continuité de la circulation dans la cour. L alimentation en eau ainsi que les évacuations. L alimentation en électricité. PANNEAU D AFFICHAGE Dans son forfait, l entreprise comprendra la fourniture, la pose et l entretien de panneaux de chantier réglementaires qui seront lisibles de la voie publique pour toute la durée du chantier. Il sera réalisé conformément à l avis de l architecte et portera les mentions prévues à l Article A du code de l Urbanisme CONSTATS PREALABLES Préalablement à la mise en place des échafaudages, l entreprise procédera à ses frais, avec le syndic pour les parties communes et les propriétaires concernés pour les parties privatives, à un constat contradictoire d état des lieux extérieur et intérieur. L entreprise prendra à sa charge la réparation des éventuelles détériorations constatées à la suite de son intervention en cours de travaux. A la mise en place de l échafaudage, l entreprise signalera toute dégradation non visible depuis le sol. ALARME PROTECTION DES APPARTEMENTS Il sera proposé la mise en place sur l échafaudage et pour la durée du chantier, une alarme anti-intrusion qui sera en fonction en dehors des heures et jours travaillés des entreprises.

3 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 3/36 ÉCHAFAUDAGES Il y aura d une part les échafaudages et protections nécessaires à la réfection de la couverture et d autre part les échafaudages pour les courettes et en partiel la cour principale. Les échafaudages au niveau des courettes et de la cour principale seront communs à tous les corps d état intervenants. Protections basses comprenant : - Un plancher de travail et de protection basse posé sur tubes, qui seront protégés par des fourreaux plastiques souples. - Le sol ou les toitures en contrebas seront protégés des efforts de poinçonnement par platelage si nécessaires. - Au premier niveau, un éventail muni de protection en éventail, formant pare gravois, y compris en retour à chaque extrémité Échafaudages tubulaires En complément des protections basses il sera prévu des échafaudages tubulaires réglementaires sur jusqu à +1 m au-dessus du faitage des lucarnes comprenant : - Planchers, garde-corps, plinthes, échelles, prévus à tous les niveaux. Les planchers auront une résistance en rapport avec les charges supportées et la portée entre appuis ; ils seront placés de façon à ne pas pouvoir basculer, ils seront jointifs. L échafaudage sera entretoisé et contreventé pour supporter les charges auxquelles il sera soumis et pour résister aux efforts du vent. Il sera solidement amarré au gros œuvre. La sécurité des utilisateurs et des tiers sera prévue conformément aux règles en vigueur. En particulier, l échafaudage sera placé à moins de 20 cm de la façade, des garde-corps seront constitués par deux lisses, placées l une à 1 m, l autre à 0,45 m au-dessus du plancher sur les côtés extérieurs. Les plinthes auront une hauteur minimale de 0,15 m. L échafaudage sera équipé d une signalisation. Bâchages par filet et protections latérales pour éviter les projections sur les immeubles voisins. L échafaudage épousera les retraits de façade. Les remaniements éventuels de l échafaudage en cours de chantier seront à la charge du présent lot. Les planchers seront placés de telle manière que tous les corps d état puissent intervenir : maçon, menuisier, couvreur, serrurier, peintre. Les platelages et protections spécifiques liées aux installations sur la propriété voisine. La location pour la durée du chantier sera incluse dans l offre ainsi que le démontage et le double transport.

4 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 4/36 Localisation Pour les travaux de couverture et descentes extérieures - Échafaudage Tubulaire allégé en périmétrie de la cour principale - Protections en limite de propriété (pignons nord et sud) - Protections au droit des cours Pour les travaux de ravalement - Échafaudage Tubulaire au droit des 2 avancées des escaliers A (sud) et B (nord) - Échafaudage Tubulaire des cours

5 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 5/36 COUVERTURE VERRIERES - FUMISTERIE PLATEFORME Les travaux consisteront en une réfection traditionnelle à l identique intégrant cependant une isolation thermique et selon souhait de certains copropriétaire la création de châssis d éclairement. - La toiture est constituée de : o Un brisis en ardoise (cour principale) avec lucarnes et châssis d éclairement o Un ensemble de terrassons en zinc (dont certains sont à ressaut) avec châssis d accès, o Un terrasson en plomb (escalier 37bis) o Un ensemble de verrières o Un ensemble de souches de cheminée Les brisis et une partie des souches sur la rue du Sentier et la Saint-Fiacre ont été refaits récemment. Les verrières au-dessus des courettes sont vétustes (sauf courette 4), l une d elle (courette 1) a dû être déposée et sont prévues refaites.

6 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 6/36 Échafaudages - Voir lots échafaudage et protections Dépose des ouvrages anciens - Ouvrage de couverture Zinc, ardoise, voliges, chanlattes - Dépose des verrières des courettes ( ) Au-delà de la dépose, il sera prévu le tri préalable l évacuation des gravois aux DP au fur et à mesure de l avancement. Conduits de fumées et/ou ventilation Les conduits de fumée sont privatifs, ils sont essentiellement en amiante-ciment. Il conviendra quand la dépose même partielle s avérera nécessaire (pour permettre les réfections de couverture) de : - Prévoir une mise en provisoire pour assurer la continuité du service pendant toute la durée du chantier - Proposer le remplacement par un conduit inox adapté y compris évacuation de l existant - Proposer la dépose et l évacuation de l existant sans remplacement. - Proposer si cela est envisageable techniquement la mise en place d une chaudière à ventouse. Débarras des combles - Au démarrage du chantier et après les interventions en dépose, il sera établi un état contradictoire de l encombrement des combles. - Le débarras sera effectué sur la base d un prix unitaire au m3 précisé dans l offre de l entreprise. Bâchage - l entreprise prévoira pour toute la durée du chantier toutes opérations de bâchage permettant d assurer la mise hors d eau des logements. CHARPENTE - Un état exhaustif sera établi dès que possible et après mise à jour de la charpente. - Les réfections éventuelles de charpente ne pouvant être définis par avance, les entreprises préciseront cependant des prix unitaires pour o Remplacement de chevrons (6x8) sur la base de 3 ml o Remplacement de pannes (10x23) sur la base de 5ml

7 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 7/36 BRISIS Chanlattage - Réfection à 100 % compris nettoyage entre chevrons et pose préalable d isolant thermique laine de verre épaisseur 60 mm à valider en fonction de la disponibilité. - Contre-lattage avec pose de barrière radiante de type AIR FLEX SUPERPOSE ou similaire Il y a lieu de prévoir un écart pour ventilation entre isolant épais et la barrière d une part et entre la barrière et l ardoise. Réfection ardoises - Fourniture et pose d ardoise d Angers (1ere carré forte) sur crochet cuivre ou inox compris noues, arêtiers, noquets, etc... - Réalisation des bandes porte-solins et solins Réfection zinc - Réfection de l entablement et la gouttière compris reprise de l intégralité du glacis plâtre, toutes sujétions d angles, de dispositifs de dilatation - Remplacement du moignon plomb dans la traversée d entablement et raccordement sur descente existante Lucarnes en zinc - voligeage 100%, - habillage du dessus - habillages jouées latérales et poteaux toute hauteur inclus sujétions liées aux barres d appuis (dépose et repose) - habillage du fronton TERRASSONS ZINC Voligeage - Redressement préalable de la charpente en vue d améliorer la pente et supprimer le principe des ressauts. - Réfection à 100% - Contre-lattage avec pose de barrière radiante de type AIR FLEX SUPERPOSE ou similaire Il y a lieu de prévoir un écart pour ventilation entre isolant épais - Sur le sol du comble, mise en place de laine de verre déroulée en 300 mm

8 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 8/36 Zinc - Fourniture et pose de zinc naturel de 0,65 mm de chez Vielle Montagne ou équivalent par feuille de 0,65m et longueur de 2 m, pose sur tasseaux à simple agrafure compris tous les éléments de fixation, couvre-joints, talons, contretalon et têtes, chemises de garantie, besaces, renvois d eau, etc Châssis parisiens - Remplacement à l identique Ventilations Il y a lieu de prévoir : - une sortie par lot (16 unités) existant au dernier étage - une par cage d escalier (3 unités) Habillages divers - Dessus et tête de murs (murs périmétriques) y compris réfection des maçonneries sous-jacentes. - Bandes de rive en retombée sur façade (pose à écartement pour permettre d insérer un isolant thermique (épaisseur 120 mm). Chatières. Il y a lieu de prévoir le remplacement et/ou la création de chatières zinc demi-ronde en nombre suffisant pour assurer la ventilation de la couverture : TERRASSON PLOMB - Réfection du support plâtre - Mise en œuvre d un habillage plomb épaisseur 3 mm compris relevés - Habillage des relevés et dessus de mur - Façon de chéneau raccordement au réseau d évacuation LIGNE DE VIE Pour permettre la maintenance ultérieure compris PV de contrôle, cela concernera l ensemble de la toiture y compris les tranches déjà réalisées.

9 [1560-RENOVATION] _CCTP V 1.0 9/36 FUMISTERIE Il sera inclus les échafaudages complémentaires permettant la réalisation de tous les travaux de fumisterie. Corps de souche en enduit - Démolition des enduits des souches. - Réfection des enduits à la chaux compris grillage galvanisé et exécution traditionnelle en trois passe Corps de souche en brique - Reprise ponctuelle des joints. - Réfection des enduits à la chaux compris grillage galvanisé et exécution traditionnelle en trois passe Couronnement - Brossage, - Vérification et remise en état des larmiers. - Traitement des fissures par pontage. - Finition par peinture résine. - Remplacement des mitrons. Antennes - Dépose et mise en provisoire des antennes existantes. - Repose en définitif à l issue des travaux de couverture. - En variante : o Installation d'une antenne collective pour la réception de la TNT, compris amplificateur et alimentation électrique. o Passage d un câble dans les 4 cages d escalier avec bornier en attente à chaque niveau pour permettre branchement à la demande de chaque résident

10 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 VERRIÈRES La pose des verrières (1, 2, 3, 5, 6, 7) se fera en coordination avec les travaux de couverture et comprendra : - Supports en périmétrie de courette pour assise du châssis principal - Châssis en aluminium laqué (teinte à définir) avec volume de largeur 1,00 m et longueur selon dimension courette - Remplissage par panneaux en polycarbonate à structure alvéolaire (Largeur : 1,00 m / longueur : 3,00 m /épaisseur 32 mm) - Modification et adaptation pour passage et traversée des conduits existants La verrière (4) a déjà été refaite à l occasion des précédents travaux de couverture Repérage des verrières La verrière de la cage d escalier du 37bis rue du Sentier sera conservée mais il conviendra d assurer une remise en état comprenant : - Dépose des verres - Grattage et décapages des feuillures des feuillures - Mise en peinture des fers à T - Pose de nouveaux vitrages compris toutes sujétions de masticage et bandes d étanchéité

11 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 PLATEFORME Il s agit de créer un ensemble de plateforme destinées à supporter des groupes extérieurs de climatisation -> Ces plateformes comprendront : - Chaises métalliques fixées sur le relevé des murs pignon tous 0,40 m (section à définir selon charge), finition galvanisation à chaud - Plateau caillebotis en autoportant (acier galvanisé en appui sur chaises sur dispositif anti-vibratile) - Garde-corps pour mise en sécurité au-devant des plateformes - Chemin de câble en acier galvanisé Ces plateformes nécessiteront des ouvrages particuliers au niveau de la couverture : - Crosse de diamètre 100 mm pour traverser de toiture - Renfort ponctuel du chevronnage pour accroche des pieds de garde-corps compris étanchéité des piètements. - Habillage zinc au dos des chaises

12 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 TRAVAUX DE RAVALEMENT - COURETTES Ces travaux concernent les courettes n Échafaudages - Voir lots échafaudage et protections - Platelage et protections complémentaires sur toitures traversées Conduits de fumées Les conduits de fumée sont privatifs, ils sont essentiellement en amiante-ciment. Il conviendra d en envisager la dépose (pour permettre la réalisation d un ravalement avec isolation thermique rapportée) et de : - Prévoir une mise en provisoire pour assurer la continuité du service pendant toute la durée du chantier - Proposer le remplacement par un conduit inox adapté y compris évacuation de l existant - Proposer la dépose et l évacuation de l existant sans remplacement. - Proposer si cela est envisageable techniquement la mise en place d une chaudière à ventouse. Travaux préparatoires sur parement - Décapage des anciens revêtements - Piochage ponctuel des plâtres dégradés avec précaution eu égard à la faible épaisseur du parement - Mise à jour des éléments de pans de bois - À la suite, réfection des plateries dégradées au plâtre gros + chaux.

13 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 Nota important Les opérations de piochage des enduits et de démolitions d appuis impliquent nécessairement des ébranlements qui peuvent générer des fissurations, voire des éclats de plâtrerie dans les appartements Il s agit de désordres inhérents à la nature des travaux, ils ne peuvent donc pas, être pris en charge par les assurances car il n y a pas de caractère accidentel. Cependant, les entreprises devront travailler avec précaution et notamment l outillage adapté pour limiter ce type de désordres, d autant que les rebouchements et reprises de plâtrerie (à l exception des revêtements d embellissement : carrelage, peintures, papiers peints, teintures, lambris, etc) devront être assurés sans frais supplémentaire par l entreprise responsable du désordre. Interventions sur pan de bois - Application d un traitement xylo-chimique préventif sur l ensemble des bois - Un état des bois sera établi après dégagement pour définir la nécessité de réparation ou remplacement, les travaux comprendront éventuellement : o Affranchissement des pans de bois dégradés o Reconstitution du volume d origine par mise en œuvre d une résine époxydique complété le cas échéant par mis en place d armatures de renfort -> Il sera précisé un prix d intervention au mètre linéaire Travaux d isolation thermique sur parement 3 faces (GARANTIE DÉCENNALE) Ces travaux nécessiteront, la dépose et repose de toutes canalisations existantes (tuyaux d évacuation des gaz brûlés / descentes eaux usées eaux pluviales) - Mise en place d un complexe isolant comprenant : o Pose de panneau PSE (Polystyrène expansé) en 12 cm d épaisseur, par fixation mécanique sur rails. o Mise en place d un treillis synthétique d armature enrobé dans 2 couches de colle o Finition : Application d un enduit organique finition taloché fin sur parement peints o Retour technique en tableaux et voussures de baie avec diminution de l épaisseur d isolant o Reprise systématique des sorties en ventilation compris réservation dans l isolant et remplacement de la grille o Habillage des appuis de baie et bandeau par bavette en alu laquée compris raccordements latéraux à la maçonnerie et à la menuiserie o En tête la protection sera assurée par une bande de rive réalisée dans le cadre de la réfection de la toiture.

14 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 Finition en remplacement de l isolation thermique (GARANTIE BIENNALE) - Surfaçage du parement par enduit adapté - Joint souple entre poteau bois et remplissage - Mise en place d un treillis d armature synthétique enrobé micro-mortier à la chaux. - Finition par 2 couches de badigeon à la chaux Travaux de peinture et finitions - Calfeutrement périmétrique des baies par joint élastomère - Mise en peintures des croisées bois comprenant : o Lessivage, élimination des peintures écaillées o Impression + 2 couches de peinture microporeuse o Reprise selon nécessité des mastics de vitrage - Mise en peinture arc-boutant et reliquat face intérieure et chant du pignon Travaux de plomberie et zinguerie - Dépose et mise en provisoire des canalisations d évacuation. - Réfection des canalisations en fonte de diamètre 100 mm compris reprise des raccordements existants et ventilation de chute en tête. - Protection des dessus d arc boutant par habillage zinc compris relevé sur mur et préparation préalables des supports. - Réfection des terrassons zinc au-dessus des avancées (cour n 6) - En l absence d isolation thermique : o Création de bandeaux en bois rapporté et fixé sur façade et habillage par zinc compris appuis en continuité et relevé sur façade

15 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 TRAVAUX DE RAVALEMENT COUR PRINCIPALE Ces travaux concernent : les avancées des escaliers nord et sud y compris les pilastres verticaux de part et d autre et les remplacements de : - Conduits de fumée - Canalisations extérieures Les remises en état des porches coté sentier et coté Saint Fiacre Échafaudages - Voir lots échafaudage et protections Travaux préparatoires sur parement - Purge des enduits dégradées et soufflés - Mise à jour systématique des éléments de pans de bois Nota important Les opérations de piochage des enduits et de démolitions d appuis impliquent nécessairement des ébranlements qui peuvent générer des fissurations, voire des éclats de plâtrerie dans les appartements Il s agit de désordres inhérents à la nature des travaux, ils ne peuvent donc pas, être pris en charge par les assurances car il n y a pas de caractère accidentel. Cependant, les entreprises devront travailler avec précaution et notamment l outillage adapté pour limiter ce type de désordres, d autant que les rebouchements et reprises de plâtrerie (à l exception des revêtements d embellissement : carrelage, peintures, papiers peints, teintures, lambris, etc.) devront être assurés sans frais supplémentaire par l entreprise responsable du désordre.

16 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 Interventions sur pan de bois - Application d un traitement xylo-chimique préventif sur l ensemble des bois - Un état des bois sera établi après dégagement pour définir la nécessité de réparation ou remplacement, les travaux comprendront éventuellement : o Affranchissement des pans de bois dégradés o Reconstitution du volume d origine par mise en œuvre d une résine époxydique complété le cas échéant par mis en place d armatures de renfort ou bien remplacement par bois neuf en chêne -> Il sera précisé un prix d intervention au mètre linéaire Réfection parement (GARANTIE DECENNALE) - Purge intégrale des enduits - Assurer une réfection complète du parement par la mise en œuvre d enduit compris traitement des voussures et tableaux à la chaux de Saint-Astier en trois passes : o dégrossi sur grillage maille carrée 2x 2 conforme aux nouvelles normes compris renforts à 45 dans les angles de baie, chevauchement des lés, doublage du grillage au niveau des angles, fixations par crochets ou clous galvanisés), o corps d enduit, o finition lissée, Réfection parement (GARANTIE BIENNALE) - Application d un micro-mortier à la chaux compris treillis d armature - Finition par application d un badigeon à la chaux en 2 couches Appuis, bandeaux et corniches - Reprendre selon nécessité : piochage partiel, raccordement au plâtre gros en respectant la modénature (reprise des épaufrures, larmiers, arêtes, doucines, etc.) - Finition dito parement Travaux de peinture et finitions - Calfeutrement périmétrique des baies par joint élastomère - Mise en peintures des croisées bois comprenant : o Mise en jeu hors réparations nécessaires

17 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 o Lessivage, élimination des peintures écaillées o Impression + 2 couches de peinture microporeuse o Remplacement des vitrages cassés o Reprise selon nécessité des mastics de vitrage - Mise en peinture des garde-corps. - Mise en peinture des descentes. Travaux et zinguerie - Habillage des appuis et des bandeaux à chaque niveau compris relevé sur façade. Travaux de plomberie - Dépose et mise en provisoire des canalisations d évacuation (5 unités). - Réfection des canalisations en fonte de diamètre 100 mm compris reprise des raccordements existants, ventilation de chute en tête et raccordement en soussol. (5 unités dont une en conservation partielle) - Réfection des canalisations en fonte de diamètre 100 mm compris reprise des raccordements existants et ventilation de chute en tête. Travaux de menuiserie - Au dernier niveau modification du châssis central existant pour transformation en châssis de désenfumage (section 1m²) Divers - Dépose en conservation des luminaires au droit des façades traités - Repose en fin de chantier

18 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 Les remises en état des porches coté sentier et coté Saint Fiacre Y compris les encadrements côté rue Échafaudages - Échafaudages roulant - Protections Parement pierre - Nettoyage du parement - Reprise des joints - Restauration de la pierre Travaux de maçonnerie - Purge des plâtres dégradés notamment en plafond - Reprises des fissures - Réfection des plâtres - En option -> Recoupe des trottoirs chasse-roues pour facilitation de la manoeuvre des véhicules comprenant : o Démolition avec soin o Raccord au sol en pavage o Raccord au mur en légère saillie en mortier dans le ton de la pierre Travaux de peinture et finitions - Mise en peinture plafond - Mise en peintures des portes compris mise en jeu de la porte loge - Peinture des portes cochères : prévue au lot PORTES COCHÈRES Électricité - Remaniage des câbleries existantes et passage en encastré sauf impossibilité technique. - Installation de 1 point lumineux par porche commandé par détecteur de présence et crépusculaire Divers - Dépose préalable et repose à l issue des travaux des panneaux d affichage.

19 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 TRANCHE 2 ALIMENTATIONS ET ÉVACUATION EN EAU - Réfection Alimentation en eau - Réfection des évacuations en eau - Création de réseaux d évacuations (chambres du 6ème étage) Réfection Alimentation en eau Dans les sous-sols, - Remplacement des tronçons en plomb par canalisation cuivre de diamètre approprié (diamètre 32 mm à valider selon calcul du débit requis) et pose sur colliers iso-phoniques. - Les anciennes canalisations désaffectées seront systématiquement déposées - Vérification des vannes et remplacement selon nécessité - Reprise des nourrices - Mise en œuvre de coques calorifuges pour limiter les éventuels problèmes de condensation. - Repérage et étiquetage des installations et vannes d arrêts Dans chaque cage d escalier implantation d une colonne montante intérieure - Dépose de l existante selon détail d implantation depuis le pied en parties communes en cave jusqu au dernier niveau - Ouverture des planchers à chaque niveau pour passage de la nouvelle colonne

20 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 - Passage de la nouvelle colonne de distribution o Réalisation en cuivre (diamètre de 22 ou 26 mm à valider selon calcul du débit requis) y compris toutes sujétions de dévoiement o Pose sur colliers iso-phoniques en apparent o Fourreau pour la traversée de planchers - Rebouchement des traversées o au plâtre, finition lissée en sous face de plafond o Au mortier, coté plancher avec réservation en fonction du revêtement existant - Mise en place d une vanne d arrêt en pied accessible depuis les parties communes y compris étiquetage. - Piquage pour raccordement sur distribution intérieure des appartements avec : o vanne ¼ de tour o disconnecteur o manchette en vue de mise en place de compteur divisionnaire - Installation d un dispositif anti-bélier en tête de colonne - Vérification du réseau : mise en charge, pression, étanchéité, désinfection - Mise en service Intervention privative complémentaire Il s agit du raccordement sur les installations privatives il sera prévu une prestation de base comprenant : - Percement et traversée du mur du palier - Mise en place d une canalisation cuivre 22 compris fourreau au droit de la traversée - Raccordement sur l existant Cette prestation fera l objet d un devis qui sera établi en fonction des spécificités de chaque lot privatif à raccorder Réfection des évacuations en eau Dans les sous-sols, on procèdera à des interventions ponctuelles - Remplacement des tronçons vétustes avec des sections identiques en fonte - Vérification systématique des joints et des tampons de visite - Curage selon nécessité - Mise en peinture de l ensemble du réseau pour protection anti-corrosion.

21 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 Sur les paliers et dans les appartements Préambule Il faut rappeler que les copropriétaires ont l obligation de laisser l accès aux parties communes de l immeuble, et les réseaux en font partie. En conséquence, il appartiendra aux copropriétaires concernés de faire déposer les éventuels mobiliers ou coffrage occultant les ouvrages à remplacer et de neutraliser les canalisations électriques au droit des zones d interventions. Au-delà de ces opérations de dépose réalisées privativement, l entreprise retenue se chargera de toutes les opérations de démolition d ouvrages (de type : doublages, coffrages, faux plafonds ou meubles) qui ne pourront être déposés en conservation. En revanche, il appartiendra au copropriétaire concernés de prévoir : les réfections de coffrages, doublages, faux plafonds les reposes de mobiliers, le remises en état des carrelages et peintures, les reprises d installations électriques. Les travaux seront réalisés par tranche et impérativement selon une continuité verticale. La continuité du service tant en alimentation qu en évacuation sera respectée sauf coupures ponctuelles et de courte durée qui devront faire l objet d annonces et affichages préalable sur site. En conséquence, il sera prévu les réseaux provisoires indispensables à cette continuité et les raccordements en fin de journée et en fin de semaine. Une visite exhaustive sera réalisée en amont des travaux permettant de : valider les passages de canalisation en vérifiant les aplombs et la prise en compte des canalisations existantes et la présence d éléments structurels à contourner préciser les problèmes spécifiques liés aux aménagements privatifs les travaux comprendront - Dépose de la descente existante et évacuation au gravois - Complément d ouverture des planchers à chaque niveau pour passage de la nouvelle colonne - Dépose en conservation des appareils sanitaires raccordés (éviers, lavabos, douches, baignoires, bidets, etc.) La visite préalable déterminera les risques liés à la dépose et il sera procédé à un chiffrage spécifique permettant d anticiper en cas de casse d un des appareils

22 [1560-RENOVATION] _CCTP V /36 - Passage de la nouvelle descente o Réalisation en fonte (type SME diamètre de 100 mm) compris tous raccords, coudes, dévoiements, à valider selon calcul du débit requis) y compris toutes sujétions de dévoiement o Double culotte à chaque niveau o Pose sur colliers en apparent o Fourreau pour la traversée de planchers o Raccordement sur pied de chute en cave y compris pose d un tampon hermétique de visite. o Prolongement en ventilation de chute en raccordement sur existant à partir du comble o Réfection si besoin des solins plâtres de part et d autre de la fonte neuve o Vérification du réseau : étanchéité, désinfection o Mise en service - Repose à l identique des appareils et de leurs accessoires y compris raccordement aux réseaux évacuation et alimentation. Création de réseaux d évacuations (chambres 6 ème étage) Il s agit d assurer l évacuation des lots au 6 ème étage de l escalier Saint-Fiacre. Solution n 1 En raison du linéaire important (17 m) entre le lot 40 et la descente existante dans les wc commun, nécessitant un dénivelé de 34 cm, la solution d un faux plancher sera limitée à la moitié du couloir. En conséquence, il est prévu la réalisation d un collecteur horizontal de diamètre 100 mm en fonte qui reprendra les lots et sera implanté latéralement dans le couloir avec des culottes en attente de raccordements pour chaque lot concerné. Ce collecteur sera repris verticalement dans la courette n 8 et raccordé en pied au niveau du plancher bas du 3 ème étage. Cette disposition ne peut être validée qu à la condition que le parcours extérieur de la descente soit coffrée et calorifugée, la descente devant rester en outre accessible par le coffrage qui devra être équipé d un ouvrant sur charnière pour permettre la maintenance ultérieure.

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

C AD OUPE R G L Atelier des Compagnons:

C AD OUPE R G L Atelier des Compagnons: GROUPE ADC L Atelier des Compagnons: 26-30, Boulevard Biron - 93400 Saint-Ouen Tél. : 01 40 03 04 05 Fax : 01 40 03 06 15 www.latelier-sas.com Juin 2014 Immeuble de Bureaux Réhabilitation d un immeuble

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON AGENCE DE MARSEILLE CONTROLE TECHNIQUE DE CONSTRUCTION 8 RUE JEAN JACQUES VERNAZZA BP 193 13322 MARSEILLE CEDEX 16 04.96.15.22.60 04.96.15.23.96 CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE Destinataires

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE GENERALITES Tous les ouvrages devront être principalement conformes aux exigences en vigueur : des textes législatifs et règlementaires, DTU, normes, règles techniques, traitant de la construction et tout

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête 74 RUE DE VIENNE, 27140 GISORS RAPPORT DE DIAGNOSTIC DES SONDAGES REALISES DANS LA SALLE DE PROJECTION 0. TABLE DES MATIERES 0. Table des matières...

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

RÉHABILITATION GUIDE D ÉVALUATION DES TRAVAUX. Immeubles collectifs

RÉHABILITATION GUIDE D ÉVALUATION DES TRAVAUX. Immeubles collectifs RÉHABILITATION GUIDE D ÉVALUATION DES TRAVAUX Immeubles collectifs L Agence Nationale de l Habitat l ANAH est un établissement public national créé en 1971. Elle a pour mission de promouvoir le développement

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE Le Clos Vergniaud 59000 LILLE LOGEMENTS & STATIONNEMENT Gros-Œuvre Infrastructure : Fondations selon étude de sol Sous sol Parking : Mise hors d eau par tapis drainant

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

! "# $ "%& & *+ *!1 '() /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 "$62!, 75., "#8%% "#9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%("%:"9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,<4.

! # $ %& & *+ *!1 '() /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 $62!, 75., #8%% #9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%(%:9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,<4. ! "# $ "%& & '() *+ *,!+-).(/0-!1 % *! "#$#%!&%#'%((")##*+,-&%#'%((")##.,&/01, 2-344 /.2( + (/(, 2,2 )5 0120 "$62!, 75., "#8%% "#9$%!&%#'%(988)(*+,-&%#'%("%:"9 &%#'%('9)#9*+,-&%#'%%'()$%.,&,2;3,

Plus en détail

Menuiseries du bâtiment

Menuiseries du bâtiment D. Mugniery C. Pruvost Menuiseries du bâtiment Portes et fenêtres Volets Parquets Escaliers Revêtements muraux Agencement Graphisme de couverture : Maud Warg Maquette intérieure : Maud Warg Mise en pages

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Royaume du Maroc Ministère de l Habitat et de la Politique de la Ville CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Ministère

Plus en détail

Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection

Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection CFC GENRE DE TRAVAIL SUVBENTIONNALBE 0 TERRAIN 04 Financement avant le début des travaux 05 Conduites

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER Philippe MONGAUZE Architecte D.P.L.G. DIAGNOSTIC IMMOBILIER Copropriété : 16, bvd Pereire 75017 PARIS Représentée par : Cabinet IMMODEFRANCE 20, rue Treilhard 75415 PARIS CEDEX 08-16, bvd Pereire 75017

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009 DESCRIPTIF COMMERCIAL «LA RENAISSANCE» RESIDENCE SERVICES VILLE D ORLEANS PROGRAMME DE 70 APPARTEMENTS Faubourg Bannier Passage de la Concorde - 45000 ORLEANS MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : IDIMMO ORLEANS

Plus en détail

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 1 / 1 LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 7 - MENUISERIE BOIS...1 7.1 - PRESCRIPTIONS COMMUNES TCE...3 7.2 - DOCUMENTS DE

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009 Document d information non contractuel L Anah, Agence nationale de l habitat, attribue des aides financières aux propriétaires

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : BG + ARCHITECTES S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE» 29, RUE DES MONTEES 45074 ORLEANS CEDEX 2 45 000 ORLEANS

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : BG + ARCHITECTES S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE» 29, RUE DES MONTEES 45074 ORLEANS CEDEX 2 45 000 ORLEANS DESCRIPTIF COMMERCIAL «Le Clos de la Jeunette» «LE BAUDELAIRE» BAT B PROGRAMME DE «27 Logements» AUX NORMES BBC SAINT JEAN DE LA RUELLE (45) MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE»

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

Dallnet goutte d eau

Dallnet goutte d eau Balcon Dallnet goutte d eau... Larmiers en aluminium pour façade et nez de balcon Edition 8/009 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com La philosophie

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS

PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS DESCRIPTIF COMMERCIAL «DOMAINE DU FRASSO» PORTICCIO - TRANCHE N 1 PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTES : SARL IMMOBILIERE DU GRAND SOLEIL LES MARINES DE PORTICCIO BP 12 20166 PORTICCIO

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Descriptif Sommaire des Travaux - BBC

Descriptif Sommaire des Travaux - BBC ********************* 50 à 54 rue Saint Barthélémy 37000 TOURS Résidence de 42 appartements et 2 maisons ********************** Descriptif Sommaire des Travaux - BBC Maître d Ouvrage : Architecte : Atelier

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant.

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. 2/ 7 I GENERALITES CHANTIER 1. PLANNING PREVISIONNEL POUR le 10

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2 «Les patios de Millery» Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES MAISONS (document non contractuel

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C.

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C. PARIS LE 15/07/2015 mario.marques356@gmail.com http://www.cifidf.fr/ REF. CHANTIER M. Mme LAGRAA 44 RUE DE MARINES 95750 CHARS M. Mme LAGRAA 42 AV. HENRI BARBUSSE 92700 COLOMBES DEVIS N 05873635 TRAVAUX

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LIVRAISON DES PARTIES COMMUNES

PROCES-VERBAL DE LIVRAISON DES PARTIES COMMUNES PROCES-VERBAL DE LIVRAISON DES PARTIES COMMUNES La SCI LES SENIORIALES, Maître de l ouvrage Sise à Toulouse 31500 2, place Auguste Albert Représentée par Monsieur Gabriel BERENGUER A livré ce jour, Au

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX CARNIERES Rue du Pairois PHASE 2 Lotissement de 24 maisons unifamiliales Valables pour les lots 11 à 16 Descriptif des travaux du GROS-ŒUVRE. FONDATION Le type de fondation est déterminé

Plus en détail

Les portes intérieures

Les portes intérieures Les portes intérieures TECHNOLOGIE 2è DEGRE Wilmotte Bernard Institut Saint-Joseph de Saint Hubert Généralités 2 Description 2 Relevé des dimensions 3 Les genres de portes 3 Systèmes de suspension ou de

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 41 NEXOME DOCUMENT NON CONTRACTUEL samedi 25 octobre 2014 Présentaon du terrain No 1 de mise en page 1:1,66, 1:2,93 Status Révision DOCUMENT NON CONTRACTUEL

Plus en détail

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc ANNEXE Table des activités NOMENCLATURE DES ASSUREURS POUR LES ACTIVITES BTP ACTIVITES DEFINITIONS Préparation et aménagement du site 1. Démolition Démolition d ouvrages par des moyens manuels ou mécaniques

Plus en détail

L ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON NATALE DE COLETTE DITE «ASSOCIATION LA MAISON DE COLETTE» 4 CITÉ GRISET 75011 PARIS OPÉRATION

L ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON NATALE DE COLETTE DITE «ASSOCIATION LA MAISON DE COLETTE» 4 CITÉ GRISET 75011 PARIS OPÉRATION L ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON NATALE DE COLETTE DITE «ASSOCIATION LA MAISON DE COLETTE» 4 CITÉ GRISET 75011 PARIS OPÉRATION RESTAURATION ET RÉUTILISATION DE LA MAISON NATALE DE COLETTE

Plus en détail

FORMULAIRE DE REPONSE

FORMULAIRE DE REPONSE Lot 1 : Item 2 : Table d Etudiant Dimensions : 70 X 50X75 cm - Piètement en tube acier carré type «serrurier» de 30X30X1.5 mm - Traverses du cadre en tube acier rectangulaire tube «serrurier» de 30X15X1.5

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 07 : METALLERIE - SERRURERIE Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET OCT 2009 09.007.PRO.CCTP.24.04.2009 Métallerie - Serrurerie - 1 / 10 7 LOT 07 METALLERIE -

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

[LES portes de hall DECAYEUX ]

[LES portes de hall DECAYEUX ] [LES portes de hall DECAYEUX ] LE CONCEPT Global Hall 107 [Vision] LES EN TÔLE PLIÉE [ GLOBAL HALL ] Vision Quatre modèles dans cette série réalisés à partir d un bloc porte plié, usiné et traité. Cette

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES Du locataire ou de l'office, qui fait quoi? Qui répare? Qui entretient?? Office 66 - Office Public de l'habitat des Pyrénées-Orientales 7 rue Valette - BP 60440 * 66004

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 2 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

Plus en détail

ANNECY HAUTE-SAVOIE Notice descriptive sommaire

ANNECY HAUTE-SAVOIE Notice descriptive sommaire 25/27, Rue Royale 74000 ANNECY ANNECY HAUTE-SAVOIE Notice descriptive sommaire PRESENTATION DE L OPERATION L ensemble immobilier à construire «Le Katura» se situe à Annecy 3bis, rue Aimé Levet. La résidence

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries intérieures EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries intérieures EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007 EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : ARCHITECTE DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES L entretien et les menues réparations dans votre logement Informations données à titre indicatif. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès du personnel de proximité

Plus en détail