PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT"

Transcription

1 PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT Les termes et expressions utilisées dans la présente procédure liée au déplacement ont le sens qui leur est attribué dans les Conditions de car2go. I. PRÉSENTER UNE DEMANDE D ADHÉSION A) Le demandeur complète le processus d inscription autonome en ligne de car2go : 1. car2go valide certains renseignements personnels fournis par le demandeur. Le demandeur peut mettre à jour tout renseignement personnel, et ce, en tout temps et car2go peut valider certains renseignements dans le cadre du processus d inscription. 2. car2go peut demander des copies des antécédents de conduite automobile, du dossier de conduite ou du dossier du conducteur du demandeur, pour le compte de celui-ci, aux autorités de réglementation. Lorsqu un demandeur présente une demande d adhésion et dans la mesure permise par la loi, il autorise car2go à vérifier les antécédents de conduite automobile, le dossier de conduite ou le dossier du conducteur du demandeur afin d établir s il respecte les critères d adhésion. car2go peut et tel que permis par la loi, sans y être tenue, vérifier les antécédents de conduite automobile, le dossier de conduite ou le dossier de conducteur du demandeur ou d un membre en cherchant dans les dossiers du gouvernement pertinents ou autres au moment de la présentation de la demande et à l occasion pendant la durée de l adhésion du demandeur. 3. Si le demandeur s inscrit pour utiliser un véhicule qui se trouve aux États-Unis, la demande est présentée à car2go N.A., LLC et les modalités sont établies par celle-ci dans les Conditions, ou s il s inscrit pour utiliser un véhicule au Canada, la demande est présentée à car2go Canada Ltd. et les modalités sont établies par celle-ci dans les Conditions. B) Un demandeur doit être titulaire d un permis de conduire pendant la durée de son adhésion qui autorise une personne à conduire un véhicule dans les territoires où il utilise le véhicule et il doit respecter l ensemble des conditions, des restrictions et autres exigences qui y sont mentionnées. Un demandeur doit fournir des informations sur le paiement qui permettent à car2go de débiter la carte de crédit directement. La carte de crédit fournie doit être détenue au nom du demandeur. Les décisions prises par l assureur de car2go peuvent avoir une incidence sur l approbation de l adhésion en fonction de critères préalablement établis. Un demandeur ne devient pas automatiquement un membre de car2go s il répond aux critères d admissibilité. car2go peut approuver ou pas un demandeur à titre de membre à son gré. Page 1 de 8 [ ], 2013

2 Sans limiter la portée générale de ce qui précède, car2go peut refuser l adhésion si le dossier de conduite du demandeur comprend ce qui suit : 1. un permis expiré ou fait l objet d une suspension, d une annulation ou d une remise à l heure actuelle; 2. des déclarations de culpabilité en raison d infractions du Code de la route en vertu de toutes lois fédérale, étatique ou provinciale, criminelles ou autres pour a) conduite dangereuse ou irresponsable, b) conduite avec capacité affaiblie, en état d ébriété ou sous l emprise de l alcool ou de drogues, ou c) possession d un véhicule volé, utilisation non autorisée d un véhicule, ou utilisation d un véhicule pour la perpétration d un crime; 3. au moins trois infractions aux règlements de la circulation dans les derniers 36 mois; 4. une omission de signaler un accident ou le fait de quitter les lieux d un accident; 5. un nombre important de points d inaptitude, lequel est établi au gré de car2go. Si l une des situations décrites à l alinéa I.B) se produit, ou si des points d inaptitude sont ajoutés au dossier de conduite de la personne après l approbation d une demande d adhésion par car2go, le membre doit en aviser car2go sans délai. Le compte de ce membre peut, à la seule appréciation de car2go, faire l objet d une suspension jusqu à ce que car2go reçoive une copie du dossier de conduite mis à jour du membre et ait vérifié à sa satisfaction les antécédents de conduite automobile. C) Dans l éventualité où un membre est impliqué dans un accident automobile et qu il(elle) est le(la) conducteur(conductrice) de l un des véhicules impliqués, que l un des véhicules de car2go soit en cause ou non, le membre doit a) aviser sans délai car2go qui peut, dans la mesure permise par la loi, sans y être tenue, obtenir une copie du dossier de conduite mis à jour du membre auprès de l autorité gouvernementale pertinente, b) si le dossier de conduite du membre est conservé dans tout territoire (y compris l Alberta, au Canada) où car2go n est pas en mesure d obtenir un résumé du dossier de conduite du membre, dans les 10 jours suivant l accident, obtenir puis fournir à car2go (aux frais du membre) une copie du dossier de conduite mis à jour du membre auprès de l autorité gouvernementale pertinente, aux fins de vérification que le membre respecte ces Conditions. Le compte de ce membre peut être suspendu jusqu au moment où car2go reçoit une copie du dossier de conduite mis à jour du membre et a pu vérifier à sa satisfaction les antécédents de conduite automobile du membre. D) car2go conserve les renseignements relatifs au permis du membre afin de surveiller les dates d échéance et de fournir des avis de mise à jour des renseignements relatifs au permis de conduire avant l échéance. Page 2 de 8

3 E) Si les critères d adhésion sont respectés, ainsi que car2go l établit à sa seule appréciation, et si les frais applicables, le cas échéant, ont été réglés, car2go confirme l acception de la demande et exige l acceptation par le demandeur des Conditions relatives à l adhésion. F) Les membres peuvent être tenus d accuser réception de nouveau de et d accepter les Conditions relatives à l adhésion sur un écran tactile dans le véhicule avant d entreprendre la durée d un déplacement. II. DÉLIVRANCE DES CARTES DE MEMBRES DE car2go A) Une fois que l adhésion est approuvée ou que le droit de conduire est accordé, selon le cas, les membres reçoivent leurs cartes de membres munies d une puce RFID. B) La puce donne accès aux véhicules et permet de les verrouiller et de les déverrouiller. C) Il est interdit aux membres de donner, de prêter ou de vendre les cartes de membres à qui que ce soit ou de permettre autrement à une personne de tirer profit de l utilisation de leur carte de membre. Le non-respect de cette condition entraîne la résiliation de l adhésion, l annulation de toute couverture d assurance applicable, et le membre peut être tenu responsable de tous dommages-intérêts qui découlent de l utilisation non autorisée d un véhicule. D) Si les cartes de membres, d achat d essence ou de stationnement sont perdues ou volées, les membres doivent en informer car2go sans délai. car2go remplace les cartes de membres, d achat d essence ou de stationnement moyennant les frais établis dans le barème de tarification en vigueur. Des taxes peuvent s appliquer sur les frais associés au remplacement des cartes de membres, d achat d essence ou de stationnement. E) Les membres choisissent un NIP et sont tenus responsables d indiquer, au début de la durée du déplacement, quel compte devrait être facturé pour l utilisation s y rapportant (notamment, personnelle, d affaires ou familiale). III. FAIRE UNE RÉSERVATION/ACCÈS AUX VÉHICULES A) Les membres peuvent réserver des véhicules avant le début de la durée du déplacement au moyen de l application car2go, en ligne sur le site Internet de car2go ou par téléphone (des modes de réservation supplémentaires pourraient être mis à la disposition des membres dans le futur). B) car2go se réserve le droit de refuser une réservation si le nombre de véhicules disponibles n est pas suffisant pour répondre à toutes les demandes de réservation. car2go n est pas responsable de tous frais imposés par le fournisseur de téléphone cellulaire du membre associés à la réception des messages textes. Page 3 de 8

4 C) Un véhicule ne peut être utilisé pendant plus de quatre jours consécutifs. Si la durée d un déplacement dépasse quatre jours consécutifs, car2go met fin à la durée du déplacement et des sanctions sont imposées au membre ainsi que des frais quotidiens manuels, comme indiqué dans le barème de tarification alors en vigueur, jusqu à ce que le véhicule soit retourné à la zone initiale. car2go se réserve également le droit de procéder au traitement de l opération de paiement pour chaque minute d utilisation après l échéance de deux jours, même si la durée du déplacement n a pas été résiliée. Si le paiement est refusé ou autrement non autorisé, car2go se réserve le droit de reprendre possession du véhicule à partir de son emplacement actuel et le membre doit prendre en charge tous les frais s y rapportant. D) Les membres peuvent également choisir de trouver un véhicule disponible dans toute zone et d effectuer un déplacement de manière spontanée, sans réservation préalable. Cette utilisation spontanée est possible uniquement avec les véhicules de car2go qui sont identifiés comme étant «disponibles», comme en témoigne le voyant vert et dont le lecteur de cartes affiche un avis de «disponibilité» correspondant. E) Pendant la durée du déplacement, il est interdit d utiliser un véhicule à l extérieur de la zone de conduite désignée. L accès au centre de services peut être limité lorsqu un membre se déplace à l extérieur de la zone de conduite désignée. À aucun moment, un membre ne saurait permettre qu un véhicule traverse une frontière nationale ou sorte du pays où se trouve la zone initiale de la durée du déplacement. Si un véhicule sort de la zone de conduite désignée, le membre est tenu personnellement responsable de tous les frais liés au retour du véhicule à la zone initiale, notamment, sans s y limiter, les frais associés à la réparation du véhicule, aux accidents ou collisions automobiles et aux services de remorquage. Le membre responsable de ce véhicule se voit imputer des frais jusqu à ce que le véhicule soit retourné à la zone initiale. À sa seule appréciation, car2go se réserve le droit de reprendre possession de tout véhicule de car2go conduit à l extérieur des zones de conduite désignées à tout moment pendant ou après la durée du déplacement. IV. VÉRIFICATIONS AVANT D UTILISER LE VÉHICULE A) Avant de conduire un véhicule, les membres doivent examiner l intérieur et l extérieur du véhicule à la recherche de défauts visibles, de dommages ou d un excès d encrassement, et doivent informer car2go de tout défaut, dommage constaté sur le véhicule même ou problème avec celui-ci ou avec toute technologie installée, y compris les écrans de car2go, conformément à la procédure liée au déplacement de car2go. Un raccordement téléphonique est établi entre le véhicule et le centre de services pour évaluer la nature et la gravité des défauts, des dommages ou de l encrassement déclarés. Le membre doit faire des déclarations complètes et véridiques. Le centre de services peut interdire au membre d utiliser le véhicule de car2go si les défauts, les dommages ou l encrassement déclarés sont jugés être un risque. L omission d un membre de déclarer tout défaut touchant le véhicule au moment où il s apprête à l utiliser peut engager la responsabilité de ce membre d un membre pour la réparation ou l entretien du véhicule. Page 4 de 8

5 B) Si les observations signalées par le membre font que le véhicule est jugé inutilisable, un autre véhicule est attribué au membre à distance de marche. Si aucun véhicule n est disponible, le centre de services peut appeler un taxi aux frais du membre. C) car2go se fie à ses membres pour s assurer que les véhicules soient rendus en bon état. Par conséquent, car2go ne peut garantir qu un véhicule de car2go sera propre et elle ne sera en aucun cas responsable de tout objet, le cas échéant, laissé dans un véhicule utilisé précédemment par un membre ou par une personne qui s y trouvait. V. UTILISER LE VÉHICULE A) Avant d utiliser un véhicule, les membres doivent se familiariser avec les procédures de stationnement de car2go et avec les emplacements de stationnement désignés pour chaque endroit où ils souhaitent se rendre en voiture, ces emplacements étant affichés sur et pouvant être modifiés à l occasion (le membre est entièrement responsable de revoir et de comprendre les procédures et exigences applicables). B) Les membres sont tenus responsables du véhicule et tout ce qui peut arriver au véhicule à partir du moment où il est déverrouillé avec une carte de membre ou de toute autre manière pouvant être déterminée par car2go au moment de l utilisation du véhicule jusqu à la fin de la durée du déplacement et que le véhicule soit verrouillé à nouveau avec la carte de membre ou de toute autre manière pouvant être déterminée par car2go au moment de l utilisation du véhicule. C) Tous les enfants doivent être retenus par un dispositif de retenue pour enfants conforme aux normes de sécurité des véhicules automobiles approuvées par le gouvernement et utilisé conformément à la loi qui s applique dans le territoire où le véhicule est utilisé. D) car2go a adopté une politique de tolérance zéro qui s applique à la consommation de drogues (qu elles soient interdites par la loi, prescrites ou autres) et à la consommation d alcool. E) Il est interdit aux membres de fumer ou de consommer des produits du tabac, ou de permettre à quiconque de fumer ou de consommer des produits du tabac, dans un véhicule. F) À l exception de guides animaliers qui accompagnent un membre ou un passager ayant une déficience (lesquels guides animaliers doivent être transportés dans une cage appropriée), les animaux sont interdits dans les véhicules en tout temps. G) Si un véhicule connaît des ennuis mécaniques ou autres qui en compromettent la sécurité d utilisation, le membre doit immédiatement en informer car2go en appelant le centre de services. Le centre de services doit ensuite diriger le membre à un autre véhicule. H) Si le membre subit un accident, si un véhicule de car2go est vandalisé ou volé, ou si tout autre dommage ou toute blessure se produit, le membre doit signaler l incident à la police et, à la première occasion, à car2go. Page 5 de 8

6 VI. RESTITUTION DU VÉHICULE A) Pour terminer le déplacement, les membres doivent stationner le véhicule, à leur gré, dans la zone désignée et indiquée comme place de stationnement pour service d autopartage de car2go ou dans une place de stationnement réservée aux véhicules de tourisme autorisée par car2go. Le membre est tenu de restituer le véhicule à la fin du déplacement conformément aux règles de stationnement accessibles au B) À l exception de l usure normale causée par une utilisation raisonnable, les membres doivent restituer les véhicules aux emplacements désignés, et ce, dans leur état d origine. C) L emplacement du véhicule est indiqué au moyen de la technologie GPS. Les membres sont responsables de toutes les infractions liées au stationnement, des droits de péage autoroutiers ou de péage aux ponts et de toute autre contravention de stationnement pouvant être imposée, ainsi que de tous les frais que car2go peut engager pour récupérer le véhicule et le ramener à un emplacement autorisé. D) Une société de ravitaillement en carburant tierce fait le plein des véhicules restitués avec un réservoir de carburant qui contient moins de 20 % d essence. Les clients qui font le plein pourraient avoir un crédit porté à leur compte. E) car2go est responsable du coût de l électricité lorsqu un membre utilise un véhicule électrique de car2go et car2go donne accès à des bornes de recharge électrique à la zone initiale. À la fin de chaque durée du déplacement, si la charge du véhicule électrique est inférieure à 20 %, le membre doit se stationner et brancher le véhicule électrique à une borne de recharge électrique, à moins que car2go ne consente à la restitution du véhicule par le membre 1) avec une charge inférieure à 20 %; ou 2) à un emplacement autre qu à la borne de recharge électrique. Le non-respect de ce paragraphe peut faire en sorte que car2go impose des frais conformément au barème de tarification alors en vigueur. F) Les membres doivent replacer leur carte d achat d essence et de stationnement, leurs clés et tout autre bien de car2go dans les compartiments réservés à cette fin respectifs à l intérieur du véhicule et le verrouiller au moyen de la carte de membre à la fin du déplacement ou de toute autre manière pouvant être déterminée par car2go au moment de l utilisation du véhicule. VII. FRAIS D UTILISATION DU VÉHICULE A) Les frais à la minute compris dans le barème de tarification en vigueur sont accessibles sur Page 6 de 8

7 VIII. FACTURATION A) Les membres sont responsables du règlement de tous les frais encourus de quelque façon que ce soit à l égard de l utilisation d un véhicule. Les membres sont responsables envers car2go du vol et de la perte d un véhicule de car2go, ou des dommages subis par celui-ci, ainsi que de la perte par car2go de l utilisation d un véhicule en cas d accident, de la mise en fourrière de véhicules, d une mauvaise utilisation d un véhicule qui entraîne sa mise hors service, et des dommages-intérêts subis par un tiers. B) car2go est autorisé à réserver un crédit auprès du fournisseur de carte de crédit du membre, ou encore d en obtenir l autorisation de celui-ci, dans les 24 heures suivant le début d une réservation. C) Si le paiement par carte de crédit est refusé par le fournisseur de carte de crédit du membre (soit pour une autorisation préalable ou pour des frais encourus), car2go peut suspendre l adhésion d un membre ou son utilisation de véhicules de car2go, ou les résilier. IX. APPLICABILITÉ A) La facturation des membres est effectuée par car2go N.A., LLC pour un véhicule utilisé aux États-Unis et par car2go Canada Ltd. pour un véhicule utilisé au Canada. X. ASSURANCE RESPONSABILITÉ COMPRISE AVEC CHAQUE ADHÉSION A) L adhésion à car2go comprend une couverture d assurance. Se reporter aux Conditions de car2go pour de plus amples renseignements sur la couverture. B) Sauf si le membre a souscrit une assurance pertes et dommages (comme il est décrit plus spécifiquement dans les Conditions de car2go), le membre est tenu responsable de la franchise relative à un accident où l assurance de car2go s applique, soit $ (dans la monnaie nationale de la zone initiale). XI. ENTRETIEN, RAVITAILLEMENT ET INSPECTIONS PÉRIODIQUES DU VÉHICULE A) car2go passe des contrats avec des tiers pour prendre en charge l entretien, le ravitaillement et l inspection périodiques. B) car2go a adopté des lignes directrices établies, qui sont raisonnables et sécuritaires, et qui respectent le code de déontologie intitulé North American Car-Sharing Industry Code of Ethics and Standards of Practice. Page 7 de 8

8 XII. EXPLICATIONS ET COMPRÉHENSION LE MEMBRE DÉCLARE À CAR2GO QU IL OU QU ELLE A REÇU TOUTES LES EXPLICATIONS RAISONNABLEMENT REQUISES SUR LA TENEUR DE LA PRÉSENTE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT ET DE TOUT AUTRE DOCUMENT EN LIEN AVEC L ADHÉSION À L AUTOPARTAGE CAR2GO, ET QU IL OU QU ELLE A PRIS TOUTES LES MESURES RAISONNABLES ET PRUDENTES AFIN DE S ASSURER QU IL OU QU ELLE A BIEN COMPRIS TOUS ET CHACUN DE SES ENGAGEMENTS ET DE SES OBLIGATIONS. La présente procédure liée au déplacement prend effet le. Page 8 de 8

CONDITIONS. Un membre doit accepter les Conditions avant de réserver un véhicule et de l utiliser.

CONDITIONS. Un membre doit accepter les Conditions avant de réserver un véhicule et de l utiliser. CONDITIONS car2go N.A., LLC et car2go Canada Ltd. (collectivement, «car2go») offrent l adhésion à un système d autopartage à des particuliers et à des personnes morales autorisées ayant été approuvés au

Plus en détail

INTERDICTION. de mettre en circulation, d acquérir, de louer, d immatriculer et de remiser un véhicule routier

INTERDICTION. de mettre en circulation, d acquérir, de louer, d immatriculer et de remiser un véhicule routier INTERDICTION de mettre en circulation, d acquérir, de louer, d immatriculer et de remiser un véhicule routier SANCTION pour les récidivistes et les multirécidivistes Depuis le 30 juin 2012, une sanction

Plus en détail

Modalités de service Portefeuille mobixpress CIBC. Date de la dernière modification : 9 mars 2015

Modalités de service Portefeuille mobixpress CIBC. Date de la dernière modification : 9 mars 2015 Modalités de service Portefeuille mobixpress CIBC Date de la dernière modification : 9 mars 2015 Les présentes Modalités de service constituent une entente juridique entre vous et la Banque CIBC qui régit

Plus en détail

Politique d utilisation de véhicules municipaux

Politique d utilisation de véhicules municipaux Politique d utilisation de véhicules municipaux Adopté le 24 février 2011 1 POLITIQUE D UTILISATION DE VÉHICULES MUNICIPAUX 1. OBJECTIFS La présente politique a comme objectifs : - Établir les règles concernant

Plus en détail

EUROCONTRAT DE LOCATION VOITURES

EUROCONTRAT DE LOCATION VOITURES EUROCONTRAT DE LOCATION VOITURES Pistoia, Contrat N La Société/Entreprise de location de voitures à/ a la M/Société qui souscrit le contrat le présent contrat, au propre nom/en qualité de représentant

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales Article 1 : Principe 1.1 Les objectifs du Centre sont d apporter le maximum de confort et de satisfaction aux membres usagers des installations. 1.2 Les règles énoncées ci-après ont

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES 1. INTRODUCTION Le Règlement sur la circulation et le stationnement des véhicules définit les règles à suivre concernant l utilisation des

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT ARTICLE 1 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE DIRECTIVE Dans le but d obtenir un rendement maximum des sommes que le Collège impute aux divers postes budgétaires «Frais de transport»,

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE RECHERCHE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE RECHERCHE Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie HOUARI BOUMEDIENE Faculté de Chimie Bibliothèque de recherche 021 24 73 11 poste 981 الجمھوریة

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE PAIEMENTS RÈGLE 13 DU STPGV DÉFAUT ET NON-VIABILITÉ

ASSOCIATION CANADIENNE PAIEMENTS RÈGLE 13 DU STPGV DÉFAUT ET NON-VIABILITÉ ASSOCIATION CANADIENNE PAIEMENTS RÈGLE 13 DU STPGV STPGV Régle 13, décembre 1998: révisée octobre 2000, et le 1 mars 2010. Date d approbation du Conseil : le 5 octobre 2000 STPGV Règle 13 Date de mise

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS Compétences En vertu de l article 171 de la loi sur les administrations municipales (Municipal

Plus en détail

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités.

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités. exploitants d autobus scolaires et 1 de 6 Énoncé Les exploitants d autobus scolaires et les conducteurs et conductrices d autobus doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des produits «e-services»

Conditions générales d utilisation des produits «e-services» Conditions générales d utilisation des produits «e-services», page 1 sur 8 Conditions générales d utilisation des produits «e-services» Les produits E-commerce sont proposés par Genève Aéroport sur son

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 178 (refondu) RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION ET LES RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DE LA BIBLIOTHÈQUE

RÈGLEMENT NUMÉRO 178 (refondu) RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION ET LES RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DE LA BIBLIOTHÈQUE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-LA-MERCI RÈGLEMENT NUMÉRO 178 (refondu) RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION ET LES RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DE LA

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS Adapter son véhicule, c est possible Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéde

Plus en détail

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide.

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Si le véhicule ne lui appartient pas, le conducteur doit aviser

Plus en détail

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR REGIE MUNICIPALE DES TRANSPORTS avenue de l Allier 63800 COURNON D AUVERGNE : 04.73.77.65.00 - transports@cournon-auvergne.fr ooooooo REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR 1 CHAPITRE I OBJET : MISE

Plus en détail

Règlement. sur le service des taxis

Règlement. sur le service des taxis Règlement sur le service des taxis Le Conseil municipal de Sion vu: les dispositions de la législation fédérale en matière de circulation routière; les dispositions de la législation cantonale en matière

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Révisée (Comité LDC) : Page 1 de 7 A. Utilisation du téléphone cellulaire ou d un appareil de télécommunication sans fil pendant la conduite d un véhicule automobile 1.1. Chaque employé est tenu de respecter

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP

PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP ACCEPTATION / REJET o Les demandes sont reçues et révisées pour évaluer l admissibilité (voir l annexe A) et s assurer que les exigences minimales en matière

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (É.-U.)

ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (É.-U.) ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (É.-U.) car2go N.A. LLC. («car2go») offre des services de transport en autopartage aux États-Unis à des particuliers et à des personnes morales autorisées

Plus en détail

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES 1. Principes généraux Le Syndicat de l Enseignement De La Jonquière (SEDLJ-CSQ) remboursera à la personne mandatée 1 dans l exercice de ses fonctions,

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14-CA(AMT)-15 Politique relative à la gestion des accès sur les sites

Plus en détail

Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban

Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban ARTICLE 1 Objet et structure du service MONBEECYCLE MONBEECYCLE est un service

Plus en détail

Processus d accréditation

Processus d accréditation AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Processus d accréditation Processus d accréditation, rôle et engagements du préparateur 2015 Avril

Plus en détail

Les permis restreints sont non renouvelables. Ils peuvent cependant être remplacés avec frais en cas de perte, de bris ou de vol.

Les permis restreints sont non renouvelables. Ils peuvent cependant être remplacés avec frais en cas de perte, de bris ou de vol. POLITIQUE Permis restreints OBJECTIF Cette politique a pour objectif de fournir des renseignements sur les permis restreints, lesquels peuvent être délivrés pendant une sanction, ou après la période d

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE ET DE RESERVATIONS DES PARKINGS DE L AEROPORT NANTES ATLANTIQUE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE ET DE RESERVATIONS DES PARKINGS DE L AEROPORT NANTES ATLANTIQUE CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE ET DE RESERVATIONS DES PARKINGS DE L AEROPORT NANTES ATLANTIQUE Les présentes conditions générales de vente définissent les conditions

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

2. IMMATRICULATION DES VÉHICULES

2. IMMATRICULATION DES VÉHICULES 2. IMMATRICULATION DES VÉHICULES 2.1 Certificat d immatriculation Le propriétaire d un véhicule à moteur, d une remorque ou d une semi-remorque qui a l intention de conduire ce véhicule sur les routes

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

GT 008. Date : 18 août 2009 Modifiée : 22 octobre 2013

GT 008. Date : 18 août 2009 Modifiée : 22 octobre 2013 Responsabilité des exploitants 1 de 6 Énoncé Les exploitants scolaires et les conducteurs et conductrices doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport scolaire. Responsabilités

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies Conséquences sévères Évaluation des conducteurs avec facultés affaiblies La conduite de tout véhicule avec des facultés affaiblies par l alcool ou la drogue est dangereuse

Plus en détail

Circulation Des Joueurs

Circulation Des Joueurs Circulation Des Joueurs Date Effective : 3 septembre 2014 Approuvé par le CA : mai 2012 Révisé par Le CA : décembre 2014 ARS Lanaudière Circulation des Joueurs (euses) Date Effective : 3 septembre, 2014

Plus en détail

L usager doit privilégier le moyen de transport le plus économique qui répond aux besoins.

L usager doit privilégier le moyen de transport le plus économique qui répond aux besoins. PROCÉDURE PROCÉDURE RELATIVE AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE SÉJOUR ET DE REPRÉSENTATION DATE : 10 septembre 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR001 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des services

Plus en détail

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat.

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Page : 1 de 6 BUT DÉFINITION DIRECTIVES Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Une carte d achat est une carte de crédit, comportant des contrôles particuliers,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION STAND ARTISANAL SOUS RESERVE D ACCEPTATION

DOSSIER D INSCRIPTION STAND ARTISANAL SOUS RESERVE D ACCEPTATION MAIRIE DE SALBRIS www.salbris.com DOSSIER D INSCRIPTION STAND ARTISANAL SOUS RESERVE D ACCEPTATION Dossier à retourner à l adresse suivante avant le 30 avril 2015 Mairie de Salbris Service culturel 33

Plus en détail

Agences de placement temporaire

Agences de placement temporaire Agences de placement temporaire Heures de travail et heures supplémentaires Remarque : Le présent document ne vous est fourni qu à titre indicatif. Il ne constitue pas un avis juridique. Pour obtenir des

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES DÉPLACEMENTS ET LES DÉPENSES DU PERSONNEL

POLITIQUE CONCERNANT LES DÉPLACEMENTS ET LES DÉPENSES DU PERSONNEL POLITIQUE CONCERNANT LES DÉPLACEMENTS ET LES DÉPENSES DU PERSONNEL 10 février 2010 1.0 INTRODUCTION ET CONTEXTE... 1 2.0 POLITIQUE... 1 2.1 Réservations... 1 2.1.1 Voyages en avion... 1 2.1.2 Vols des

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÊT DE LA GALERIE LEONARD & BINA ELLEN

POLITIQUE DE PRÊT DE LA GALERIE LEONARD & BINA ELLEN POLITIQUE DE PRÊT DE LA GALERIE LEONARD & BINA ELLEN 1. Normes générales 1.1 Principes Dans la perspective du mandat de la Galerie qui vise la recherche et l interprétation de l art dans un contexte national

Plus en détail

ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (CANADA)

ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (CANADA) ENTENTE DE PROCÉDURE LIÉE AU DÉPLACEMENT DE CAR2GO (CANADA) car2go Canada Ltd. («car2go») offre des services de transport en autopartage au Canada à des particuliers et à des personnes morales autorisées

Plus en détail

Conditions générales (Avril 2010)

Conditions générales (Avril 2010) Maison Noble Conditions générales (Avril 2010) Limitations de responsabilité - A propos du site o Les photos sont la propriété de Maison Noble. Ceux qui visitent le site peuvent les copier pour les utiliser

Plus en détail

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA RÈGLEMENT DE LA FORMATION EN PRATIQUE PROFESSIONNELLE

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA RÈGLEMENT DE LA FORMATION EN PRATIQUE PROFESSIONNELLE CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA RÈGLEMENT DE LA FORMATION EN PRATIQUE PROFESSIONNELLE Avril 2013 Règlement de la formation en pratique professionnelle Table des matières

Plus en détail

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE 2015 GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE La plupart des travailleurs au Manitoba sont protégés par le régime de la WCB de sorte que, en cas de blessure ou de maladie attribuable au travail, ils reçoivent

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels F H/LD/WG/5/3 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 OCTOBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Plus en détail

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales En vigueur le 12 janvier 2015 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société

Plus en détail

VÉRIFICATION DU CASIER JUDICIAIRE

VÉRIFICATION DU CASIER JUDICIAIRE VÉRIFICATION DU CASIER JUDICIAIRE Manuel des ressources humaines BUT 1. La présente directive : a. fournit des lignes directrices sur les demandes de vérification du casier judiciaire et de vérification

Plus en détail

TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N

TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N 5272 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 15 décembre 2004, 136 e année, n o 50 Partie 2 TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N 46 ATTENDU QU il y a lieu de déterminer la date

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION RÈGLE RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION # 73-01 Adoption le 7 juillet 1998 Amendement le 13 mai 2008 Amendement le 11 novembre 2008

Plus en détail

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014 DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT Du 13 février 2014 1. Préambule Il est préliminairement exposé que la base légale de ces

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numéro : 40.2 Page 1 de 6 Article 1 DÉFINITIONS Dans le présent règlement 1, on entend par : a) UNIVERSITÉ : l'université de Montréal. b) SURVEILLANT : un employé du Service de stationnement

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels 2007-2008 Table des matières Introduction...........................................................

Plus en détail

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES POLITIQUE A-009-P Date d approbation : le 20 juin 1998 Résolution : CSDCAB-079 Date de révision : le 29 mars 2001 Résolution : 01-03-13 Date de révision : le 19 juin 2004 Résolution : 65-17 Date de révision

Plus en détail

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel 11(2) La demande doit contenir l appellation légale au complet du titulaire proposé du certificat ainsi que l adresse de son établissement,

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne

Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne Si vous n avez pas trouvé la réponse à certaines de vos questions dans la Foire aux questions ou dans ce guide d utilisation,

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS

POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS Conformément aux exigences de Transports Canada et son Règlement sur la sûreté du transport maritime (DORS/2004-144),

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010 Loi du 7 décembre 2010 Entrée en vigueur :... sur la vidéosurveillance Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 12, 24 et 38 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 ; Vu le

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider 1. Offre et Contrat 1.1 Les présentes Conditions Générales s appliquent à tous les contrats passés entre Tourisoft et ses Clients. Aucune modification

Plus en détail

MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT

MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT PRÉAMBULE Tous les véhicules qui appartiennent au gouvernement du Nunavut (GN)

Plus en détail

Décrire les normes et le cheminement des activités relatives à la carte d achats de l Université de Montréal.

Décrire les normes et le cheminement des activités relatives à la carte d achats de l Université de Montréal. Formule(s) à utiliser Demande d adhésion Déclaration des responsabilités et obligations de l employé POUR RENSEIGNEMENTS, COMMUNIQUER AVEC Le responsable de la section des mouvements de trésorerie et contrôle

Plus en détail

Commune de Bourg-en-Lavaux

Commune de Bourg-en-Lavaux Commune de Bourg-en-Lavaux Règlement communal sur les places d entreposage à terre des bateaux (radiers) et sur les bouées d amarrage CHAPITRE PREMIER DISPOSITIONS GENERALES Application Compétences Art.

Plus en détail

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services HP Données techniques Les Services-conseils et d intégration d applications réseau HP (les «Services») sont en mesure de répondre à

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACCÈS ET D UTILISATION DU SERVICE «BE BIKE BERTRANGE»

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACCÈS ET D UTILISATION DU SERVICE «BE BIKE BERTRANGE» CONDITIONS GÉNÉRALES D ACCÈS ET D UTILISATION DU SERVICE «BE BIKE BERTRANGE» (règlement communal du 27.09.2012) Art. 1.1 OBJET DU SERVICE «BE BIKE BERTRANGE» «BE Bike Bertrange» est un service proposé

Plus en détail

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Source : Services financiers Comité consultatif de vérification Adoptée

Plus en détail

Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription

Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription Le 9 janvier 2015 Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription Le 11 janvier 2015, la version 3.2

Plus en détail

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections Assistance voyage Plus Bien connaître vos protections Table des matières 01 Vous planifiez un voyage? 02 Comment pouvons-nous vous aider? 05 Avant de partir? Assistance voyage d urgence partout dans le

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7 Page : 1 de 7 BUT DÉFINITIONS Déterminer la marche à suivre pour l administration des contrats de recherche, de consultation professionnelle et d essais industriels. Contrat de recherche Projet de recherche

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING Conditions Générales de Vente et d'utilisation 1/5 01/08/2014 CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES

POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES ADOPTÉE LE : 1998-04-18 AMENDÉE LE : 2003-06-14 AMENDÉE LE : 2006-07-06 RÉSOLUTION : CP103-98 RÉSOLUTION : CC980-03 RÉSOLUTION

Plus en détail

Version précédente. Version mise à jour. 1.1.4. Conditons supprimé

Version précédente. Version mise à jour. 1.1.4. Conditons supprimé 1.1.4. s assurer que le Prix de réservation (c est-à-dire le prix affiché sur les Sites Web, qui inclut les Sites Web du Titulaire de licence qui utilise le Moteur de réservation de HW (HW booking engine))

Plus en détail

Réparer un véhicule de récupération

Réparer un véhicule de récupération Réparer un véhicule de récupération Un véhicule de récupération est un véhicule endommagé qui a été déclaré perte totale, mais qui peut être immatriculé de nouveau s il est réparé et subit plusieurs inspections.

Plus en détail

Pologne POLOGNE. I - Notion

Pologne POLOGNE. I - Notion POLOGNE Dans la Deuxième Partie du Code du travail polonais 1, «Relation du travail», un Chapitre supplémentaire IIb (Art. 67 5, Art. 67 17 ) a été ajouté et est intitulé : Emploi des travailleurs sous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN Vu les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales ; Vu la délibération du conseil municipal du 16 janvier 2009 ; Le

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100 Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : Questions intergouvernementales MJ300-100 Changer la province d enregistrement

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation LAF. 36-1/R1 Prorogation de délais Publication : 29 décembre 2011 Renvoi(s) : Loi

Plus en détail

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation. N Titre LCH.Clearnet SA Instruction V.4-2 LE FONDS DE GESTION DE LA DEFAILLANCE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE COMPLÉMENTAIRE contrat n B793 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE COMPLÉMENTAIRE contrat n B793 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE COMPLÉMENTAIRE contrat n B793 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre d explication,

Plus en détail

EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION. 2. En particulier, [l ] (nom de l association) :

EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION. 2. En particulier, [l ] (nom de l association) : EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION 1. Conformément au paragraphe 1 de l article 6 de la Convention douanière relative au transport international de

Plus en détail