Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière"

Transcription

1 Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins qui s offrent à vous. Comme sur chaque carte, plusieurs chemins mènent à une même destination. Il y a plusieurs façons d arriver au même endroit. Parcourez ce guide en gardant à l esprit que ses directives ne sont pas fermes, mais plutôt extrêmement souples. Vous pourriez reconnaître tous les signes décrits dans le guide ou n en reconnaître qu un ou deux, peut-être même aucun. Il faudra des mois à certaines personnes pour se séparer de leur corps physique. Il suffira de quelques minutes à d autres. La mort choisit le moment où elle survient et la façon dont elle se produit. Cette expérience est aussi unique que la personne qui la vit. Si nous voulions établir le déroulement de l expérience un déroulement très souple nous pourrions dire que les changements commencent un à trois mois avant la mort. Le véritable processus de la mort s amorce moins de deux semaines avant la mort. Un changement se produit à ce moment. Au lieu d envisager sa mort au niveau psychologique, la personne comprend et accepte sa propre mortalité. Malheureusement, elle ne partage pas toujours cette compréhension avec les autres. Un à trois mois avant la mort Le retrait À mesure qu elle prend vraiment conscience qu elle va mourir, la personne commence à se retirer du monde qui l entoure. C est le début de la séparation. Elle s isole d abord du monde en ne manifestant plus d intérêt pour les journaux et la télévision. Elle refuse ensuite les visites des personnes moins proches d elle : «Dites à tante Jeanne que je n ai

2 envie de voir personne aujourd hui». Et finalement, elle refuse la compagnie des enfants, des petits-enfants, voire même des êtres les plus chers. Pour cette personne, le moment est venu de se retirer du monde extérieur et de s isoler dans son for intérieur. Elle passe en revue le cours de sa vie et y met de l ordre. Mais dans ce monde intérieur, il n y a de place que pour une seule personne. Par Barbara Karnes Comme cette introspection s effectue généralement les yeux fermés, la personne dort plus souvent qu avant. Elle ajoute ainsi une sieste matinale à la sieste habituelle de l aprèsmidi. Il devient ensuite normal de rester au lit toute la journée et de passer plus de temps endormie qu éveillée. Malgré l apparente banalité de ce sommeil, sachez qu un travail important s effectue à un niveau qui échappe aux personnes de l extérieur. Pendant le retrait, la personne a moins besoin de communiquer avec les autres. Les mots semblent être associés au monde physique qu elle est sur le point de quitter. Ils perdent en importance. Par contre, le toucher et la communication non verbale prennent de plus en plus d importance. La nutrition La nourriture donne de l énergie à notre corps. C est ce qui lui permet de fonctionner, de bouger et de se maintenir en vie. Nous mangeons pour rester en vie. Lorsque le corps se prépare à mourir, c est tout à fait naturel qu il cesse de s alimenter. C est l un des concepts les plus difficiles à accepter pour les proches. La personne cesse graduellement de s alimenter. Plus rien n a bon goût. L appétit est irrégulier. La personne préfère les liquides aux solides et elle n a tout simplement pas envie de manger. Elle cessera probablement d abord de manger de la viande. Ce sera ensuite le tour de légumes et d autres aliments difficiles à digérer, jusqu à ce qu elle cesse de manger même les aliments mous. C est correct de ne pas manger. La personne a besoin d une autre sorte d énergie à ce moment. Une énergie spirituelle et non physique la soutiendra désormais.

3 Une à deux semaines avant la mort La désorientation La personne dort maintenant presque tout le temps. Elle semble incapable de garder les yeux ouverts. Il est toutefois encore possible de la tirer de ce sommeil. À ce moment, elle a véritablement un pied dans chacun des deux mondes. Elle peut sembler confuse. Elle parle à des personnes, ou au sujet d endroits ou d événements inconnus de son entourage. Elle peut voir des êtres chers disparus et leur parler. Elle peut aussi agripper les draps et agiter les bras. Toute activité physique semble maintenant dépourvue de sens. La personne s apprête à quitter ce monde. Elle perd pied sur la Terre. Un ou deux jours avant la mort Parfois, la personne peut éprouver un regain d énergie. Elle peut parler clairement et être alerte alors qu elle était désorientée auparavant. Elle peut demander son repas favori alors qu elle n a rien mangé depuis des jours. Elle peut vouloir s asseoir dans un fauteuil et discuter avec des proches alors qu elle voulait rester seule depuis un bon moment. Elle est habitée par l énergie spirituelle dont elle a besoin pour quitter ce monde et entrer dans le prochain. Elle utilise cette énergie pour s exprimer physiquement avant de partir. Ce regain d énergie n est pas toujours aussi évident, mais, avec du recul, on peut habituellement se rappeler certains comportements. Les comportements observés depuis une à deux semaines deviennent alors plus intenses. La personne est de plus en plus agitée à cause du manque d oxygène dans le sang. La respiration ralentit et devient plus irrégulière. La personne cesse souvent de respirer 10 à 15 secondes, parfois même 45 secondes, avant de recommencer à respirer. La congestion peut devenir très bruyante. Elle apparaît et disparaît et peut varier selon le côté sur lequel la personne est couchée. Les yeux peuvent être ouverts ou mis clos, mais la personne ne voit pas. Le regard est vitreux et parfois larmoyant.

4 Les mains et les pieds prennent une teinte violacée. Des taches apparaissent sur les genoux, les chevilles et les coudes et parfois même sur la face interne des bras et des jambes, le dos et les fesses. Quand la mort devient imminente, la personne ne réagit plus et ne répond plus aux stimulations de l environnement. La façon dont nous envisageons la mort varie selon la crainte que nous inspirait la vie, l intensité de notre vécu et notre volonté à laisser cette vie pour en entreprendre une nouvelle. La peur et les préoccupations non résolues sont deux facteurs qui contribuent largement à notre résistance à accueillir la mort. La séparation du corps se termine à l arrêt de la respiration. Ce qui semble être une ou deux longues respirations espacées suit souvent le dernier soupir. Les poumons se sont vidés. La personne n a plus besoin de ce véhicule lourd qui ne fonctionne plus. La personne est entrée dans un nouveau monde. Changements physiques On observe peu à peu un certain nombre de changements physiques qui montrent que le corps est de moins en moins capable de se maintenir en vie. La tension artérielle (pression) est souvent basse. La fréquence cardiaque (pouls) fluctue. Elle peut être normale (80), puis augmenter jusqu à 150 ou descendre jusqu à zéro. Le corps ne maintient pas sa température. La température peut monter jusqu à provoquer de la fièvre ou descendre très bas. Le corps transpire davantage et la peau est souvent moite et froide. La couleur de la peau change. Elle passe de rougeâtre lorsque la personne fait de la fièvre à bleutée lorsqu elle a froid. Une pâleur jaunâtre (à ne pas confondre avec la jaunisse) s installe souvent à l approche de la mort. La peau sous le lit des ongles ainsi que les mains et les pieds sont souvent pâles et bleutés parce que le cœur ne parvient plus à faire circuler le sang dans le corps à une vitesse normale.

5 La respiration change aussi. Elle peut être normale (entre 16 et 20 respirations par minute) et augmenter jusqu à 40 ou 50 respirations par minute ou descendre jusqu à 9, 7 ou 6 respirations par minute. Les lèvres peuvent se gonfler et s entreouvrir lorsque la personne expire. Le rythme respiratoire peut aussi s arrêter avant de revenir à la normale. Ces changements ont habituellement lieu pendant le sommeil. La personne peut aussi être congestionnée, ce qui produit un son rauque (râle) dans les poumons et le haut de la gorge. La personne peut aussi tousser, mais elle ne peut habituellement pas cracher. Tous ces changements ont tendance à se produire de façon irrégulière. Ils peuvent survenir en partie ou en totalité à un moment donné et disparaître la minute suivante.

6 Me voici au bord de la mer. Un vaisseau déploie ses voiles blanches à la brise du matin et part vers l océan azuré. Je suis du regard ce symbole de beauté et de force jusqu à ce qu il ne soit plus qu un petit nuage blanc, là où la mer et le ciel se rejoignent. Une personne à mes côtés dit : «Voilà, il est parti!». «Parti où?» Parti, loin de mes yeux. C est tout. Son mât, sa coque et son espar sont toujours aussi grands que lorsqu il est disparu de ma vue et il est toujours aussi capable de porter sa charge à destination. Sa disparition est en moi et non en lui. Et juste au moment où quelqu un près de moi dit : «Voilà, il est parti!», il en est d autres qui le voyant poindre à l horizon et venir vers eux s exclament de joie : «Le voilà!» C est ça la mort. Anonyme

La mort imminente à domicile

La mort imminente à domicile Renseignements pour les personnes soignantes La mort imminente à domicile À quoi s attendre? Que faire? Table des matières À quoi s attendre?... 1 Quand une personne est mourante... 2 Au moment de la mort...

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC AU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Montréal

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander 2007 Janfi67@planete-citroen Comme il est difficile de comprendre comment se comporte

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

METHODE DE CALCUL DES SCORES

METHODE DE CALCUL DES SCORES QUESTIONNAIRE RESPIRATOIRE du S t GEORGE'S HOSPITAL METHODE DE CALCUL DES SCORES RESUME Trois scores sont calculés pour les composantes : Symptômes ; Activités ; Impacts. Un score Total est également calculé.

Plus en détail

«Mon bébé risque de naître prématurément»

«Mon bébé risque de naître prématurément» «Mon bébé risque de naître prématurément» La prématurité Malgré la joie et la fierté que procure le fait d être parents, accoucher prématurément laisse un sentiment de frustration. La prématurité est un

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique COURS 1 : L A B C DE LA GROSSESSE NEUF MOIS DE CHANGEMENTS POUR DEVENIR PARENTS 39 De la théorie à la pratique Vous trouverez toutes les activités de ce livre sur le site mereetmonde.com Maintenant que

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE

LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE Avez-vous déjà entendu parler de portage physiologique, de portebébés physiologiques C est un terme qui revient souvent lorsqu on aborde la thématique du portage

Plus en détail

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE Les questions portent sur l état psychologique tel qu il était dernièrement, c'est à dire en pensant aux 4 ou 5 derniers jours. Répondez aux questions instinctivement

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? Guide pour mieux comprendre votre diabète de type 2 foie pancréas COMMENT FONCTIONNE LE CORPS Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du

Plus en détail

Qu est ce que la vitesse?

Qu est ce que la vitesse? 34 La vitesse J Actuellement, beaucoup d accidents de la route sont dus à une vitesse mal maîtrisée et mal adaptée qui, dans le cas des cyclomotoristes, résulte souvent du non-respect des distances de

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

Planification d une situation d apprentissage.

Planification d une situation d apprentissage. Planification d une situation d apprentissage. Titre : Le merveilleux monde des animaux. Cycle : 1 ier cycle (secondaire 1) Durée : Une période de 75 minutes. Matériel : Un bâton de pastel sec. Une boîte.

Plus en détail

103 Affirmations positives pour se préparer à Arrêter de Fumer

103 Affirmations positives pour se préparer à Arrêter de Fumer 103 Affirmations positives pour se préparer à Arrêter de Fumer 103 affirmations positives pour se préparer à Arrêter de Fumer Le meilleur moyen d utiliser les affirmations qui suivent est de les utiliser

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Le pré paiement consiste à payer de suite pour confirmer votre inscription et les prestations associées, car les places sont limitées.

Le pré paiement consiste à payer de suite pour confirmer votre inscription et les prestations associées, car les places sont limitées. Aide à l utilisation de l ESPACE FAMILLE de la Ville de SAINT-AMAND-MONTROND 1. Avant propos Pour appréhender le fonctionnement de l Espace Famille, il est nécessaire de comprendre certaines notions de

Plus en détail

Rangement du Menu Démarrer

Rangement du Menu Démarrer Rangement du Menu Démarrer Qui de nous ne trouve pas le Menu Démarrer mal rangé? Cliquez sur Démarrer / Tous les programmes et c est une liste interminable de raccourcis, de dossiers contenant un ou plusieurs

Plus en détail

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma?

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Ecole Saint Merri CPA - CPB 2009-2010 Le Cirque, Charlie Chaplin Le projet consiste à partir du sens commun, du choix d un «moment préféré» du film pour faire découvrir

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Consigne : Voici 9 baguettes de tailles différentes. Je voudrais que tu les ranges dans l ordre. CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE

Consigne : Voici 9 baguettes de tailles différentes. Je voudrais que tu les ranges dans l ordre. CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE 3. SERIATION CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE CONSIDERER «PETIT» ET «GRAND» COMME DES RELATIONS ET NON DES ETATS SERIATION épreuve 1 les baguettes Objectifs : Evaluer le niveau de sériation

Plus en détail

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Les Ateliers Toile blanche Vivre une expérience d artiste peintre permet de prendre contact avec son intériorité. Faire

Plus en détail

Réseaux et partage de connexion

Réseaux et partage de connexion Réseaux et partage de connexion 1- La théorie des réseaux. 2- Les réseaux avec un PC hôte. 3- Les réseaux avec un routeur. 4- Préparation des ordinateurs. 5- L ouverture d un port sur un réseau. 1- La

Plus en détail

5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress

5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress 5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress Introduction Il est possible d appliquer certaines techniques de gestion du stress par soi-même. Il faut avant tout comprendre que son mal-être

Plus en détail

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements Probabilités Voici le premier cours de probabilités de votre vie. N avez-vous jamais eut envie de comprendre les règles des grands joueurs de poker et de les battre en calculant les probabilités d avoir

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable)

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) B) COMMENT MIEUX FAIRE FACE AU STRESS? Institut Prévenir Guérir 1 1) OBJECTIF : MIEUX FAIRE FACE AU STRESS La finalité d une bonne «gestion» du stress -

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi.

L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi. 1 : L adaptation : L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi. Une période d adaptation d environ une semaine (qui pourra être plus longue si l enfant en ressent le besoin) sera donc instaurée

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple

Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple Le Cours sur le processus et la technologie de l Expérience d achat Triple Diamant a été conçu pour vous aider à comprendre et à intégrer Simple Simon et Specialist dans le processus de vente. Dans ce

Plus en détail

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome.

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. 4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. Échauffement : L échauffement est l un des éléments les plus importants d un programme d exercices. Il joue aussi un rôle particulièrement

Plus en détail

Comment me placer et me déplacer?

Comment me placer et me déplacer? Comment me placer et me déplacer? 1) le placement L arbitrage est assuré par 2 arbitres, un arbitre de tête et un arbitre de queue qui doivent «encadrer» les 10 joueurs dans leur champ visuel. L arbitre

Plus en détail

Je lis des mots : Je lis des phrases : le cochon le soir un ami. un loup du il a peur. marron il mange grand. des pommes. C est le loup!

Je lis des mots : Je lis des phrases : le cochon le soir un ami. un loup du il a peur. marron il mange grand. des pommes. C est le loup! un loup du il a peur le cochon le soir un ami marron il mange grand des pommes C est le loup! Qui a peur du loup? C est Léa qui a peur du loup. Toc! Toc! Toc! C est le loup! Il y a un loup dans la classe.

Plus en détail

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué )

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué ) 4 e activité : un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) Déroulement des activités et compétences reliées Enseignants Élèves Préparation Journal de bord, page 4 Dans le journal de bord,

Plus en détail

Corso Cannelloni. Un jeu pour enfants à partir de 3 ans : L histoire

Corso Cannelloni. Un jeu pour enfants à partir de 3 ans : L histoire Corso Cannelloni C est parti pour un tour! 2 jeux de dés pour petits livreurs à partir de 3 et 4 ans respectivement. Un jeu pour enfants à partir de 3 ans : L histoire Dans ton village habitent quatre

Plus en détail

La majorité de ces jeux ne demandent aucun matériel. De plus, ils sont simples et peuvent se jouer aussi longtemps que vous le désirez.

La majorité de ces jeux ne demandent aucun matériel. De plus, ils sont simples et peuvent se jouer aussi longtemps que vous le désirez. La majorité de ces jeux ne demandent aucun matériel. De plus, ils sont simples et peuvent se jouer aussi longtemps que vous le désirez. Liste de jeux BOULA BOULA CAMOUFLAGE LE REQUIN MONSIEUR LE LOUP LE

Plus en détail

Prévention de la mort subite du nourrisson

Prévention de la mort subite du nourrisson Prévention de la mort subite du nourrisson Sommaire Introduction... 3 Tabagisme pendant la grossesse... 4 Tabagisme après la naissance de l enfant... 6 Position de couchage... 8 Température de la chambre

Plus en détail

Des idées-forces pour enseigner la natation.

Des idées-forces pour enseigner la natation. Des idées-forces pour enseigner la natation. A propos de la respiration du débutant D une manière générale, il convient d interroger la position, souvent constatée dans les pratiques pédagogiques, en matière

Plus en détail

Restauration de système sous XP

Restauration de système sous XP Restauration de système sous XP 1 ère étape Création d un raccourci pour accès plus rapide Pour la facilité, je te suggère de créer sur ton bureau un raccourci du programme que tu vas utiliser, car à mon

Plus en détail

Service d orthophonie. Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair

Service d orthophonie. Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair Service d orthophonie Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair pour y voir clair TABLE DES MATIÈRES La dysphagie chez l adulte La déglutition Causes de la dysphagie Conséquences de

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation.

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. B Se 35 familiariser 40 / N 19 avec 39 le vocabulaire. Les cases du damier sont numérotées de 1 à 50 pour permettre l écriture, puis la lecture

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

LES RESPONSABILITÉS PARENTALES ET LA GROSSESSE Cours 1

LES RESPONSABILITÉS PARENTALES ET LA GROSSESSE Cours 1 LES RESPONSABILITÉS PARENTALES ET LA GROSSESSE Cours 1 NIVEAU 9 RÉSULTATS POUR L APPRENANT 1 W-9.13 : Identifiez et décrivez les responsabilités et les ressources associées à la grossesse et au fait d

Plus en détail

LES PHASES DE LA LUNE

LES PHASES DE LA LUNE LES PHASES DE LA LUNE Il est d abord nécessaire de tirer des conclusions claires de l OBSERVATION d un cycle de Lune : Nous sommes habitués à voir la Lune changer d aspect de jour en jour, voici ce que

Plus en détail

Leçons d échecs 8 ans et plus

Leçons d échecs 8 ans et plus Partenaire de la Fédération Française des Echecs Leçons d échecs ans et plus Leçon Le but du jeu Les échecs se jouent à deux sur un plateau carré de cases blanches (ou claires) et noires (ou foncées) qu

Plus en détail

Mme Ruscitto. Les nombres entiers

Mme Ruscitto. Les nombres entiers Mme Ruscitto Les nombres entiers 0 Les nombres entiers 1. Introduction Emmanuel a placé un thermomètre dans sa cour. Il relève les températures le matin et l après-midi, une fois par saison. Au printemps,

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique Document de travail CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 -1- Document de travail Il est important de savoir Activités 1 et 3 Mouvements et relations entre le Soleil, la Terre

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Bienvenue à et ses parents, dans le service des grands. Vous et votre enfant serez accueillis par

Bienvenue à et ses parents, dans le service des grands. Vous et votre enfant serez accueillis par Bienvenue à et ses parents, dans le service des grands. Vous et votre enfant serez accueillis par Le service est composé de deux groupes : les coccinelles qui ont 18 mois et les lutins qui ont 2 ans. Dès

Plus en détail

Transfert de fichiers

Transfert de fichiers Transfert de fichiers Pour transférer les fichiers volumineux, nous utilisons un ftp, il s agit d un File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), un protocole de communication destiné à

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail Guide de la personne déléguée Déclaration des accidents de travail Décembre 2007 Introduction Toute enseignante ou tout enseignant peut être victime d un accident de travail. Le présent document se veut

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD TURFI BOURSE L objectif de cet ouvrage est de vous présenter comment analyser une courbe de réussite sur une sélection. Nous verrons les configurations types, les tendances et leur rupture, nous ferons

Plus en détail

Process Daemon. Manuel de l utilisateur. Tous droits réservés 2008-2009 BrainBox Technology Inc. Process Daemon

Process Daemon. Manuel de l utilisateur. Tous droits réservés 2008-2009 BrainBox Technology Inc. Process Daemon Manuel de l utilisateur Table des matières 1.0 INTRODUCTION 3 2.0 EXEMPLES D APPLICATIONS 3 3.0 DESCRIPTION DU LOGICIEL 4 4.0 PREMIÈRE UTILISATION 11 5.0 QUESTIONS FRÉQUENTES 15 6.0 SYSTÈME REQUIS 17 Page

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE

LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE NE PAS OSER, C EST DÉJÀ PERDRE. RÉJOUISSONS-NOUS DE TOUT PROJET AMBITIEUX, VOIRE UTOPIQUE, CAR LES CHOSES NE BOUGENT QUE SI L ON RÊVE. ANDRÉE PUTMAN LE DÉBUT DU RÊVE Pérou

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Un danger vous guette Soyez vigilant!

Un danger vous guette Soyez vigilant! Un danger vous guette Soyez vigilant! Vous prenez une sulfonylurée : Chlorpropamide (Diabinese, Glucamide ) Glyburide (DiaBeta, Glynase PresTab, Micronase ) 1 2 TESTEZ VOS CONNAISSANCES au sujet de ce

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Projet d intégration de la musique dans la rééducation motrice

Projet d intégration de la musique dans la rééducation motrice Projet d intégration de la musique dans la rééducation motrice Par Katrien De Meersman katrien.o.p@gmail.com artmuzeproject@gmail.com 0497/66.27.30. 1 D où vient ce projet? Il est le fruit d une histoire

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Intitulé de l activité

Intitulé de l activité Intitulé de l activité L origine des feux de la Saint-Jean Branche Histoire (Leçon adaptée pour les 3 e et 4 e années) Compétence(s) visée(s) / Objectif Socle de compétences : Formation historique 3.1.2.

Plus en détail

Serveur WSUS. Introduction : Phase d étude : Phase de préparation :

Serveur WSUS. Introduction : Phase d étude : Phase de préparation : Serveur WSUS Introduction : Dans le cadre de mon stage de 2 ème année, l on m a proposé plusieurs projets. J ai choisi l installation d un serveur WSUS. Je vais présenter mes choix et les étapes de la

Plus en détail

Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012

Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012 Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012 - LA GACILLY- SOMMEIL ET TRAVAIL DÉCALÉ Docteur Daniel Gloaguen QUELQUES NOTIONS IMPORTANTES 18 heures sans sommeil équivalent en terme de réflexes diminués

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail