Technologies Révolution Micro-blog!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Technologies Révolution Micro-blog!"

Transcription

1 Juin 2007 Numéro 12 Electron libre Lettre d information électronique à destination des animateurs d Espaces Publics Numériques de Picardie Technologies Révolution Micro-blog! V é r i t a b l e phénomène du côté des Etats-Unis, le Microblogging est en passe de c o n q u é r i r n o t r e continent Aussi rapide que le SMS, aussi personnel que le Blog, vous allez forcément en entendre parler! Qu est-ce que c est? Lancé en juillet 2006 aux Etats-Unis avec le site Internet Twitter, ce système de publication permet à l Internaute de poster sur Internet des phrases courtes (de moins de 140 à 200 caractères selon les sites). 3 lignes au maximum pour exprimer sur votre micro-blog toutes vos envies : ce que vous venez ou avez l intention de faire, partager un lien intéressant, etc Et la différence avec un blog? Comme sur un blog, toutes les informations sont livrées «au monde» de manière antéchronologique, du dernier message jusqu au premier. La différence réside avant tout dans le partage des messages de micro-bloggeurs amis, qui apparaissent également sur votre micro-blog. SMS. De même, vous pourrez suivre de cette façon tous les messages postés par vos amis! Complètement orienté Web 2.0, vous aurez aussi la possibilité de suivre l actualité de microblogs via RSS. Dangereux ou pas? Le principal défaut du micro-blog réside dans le fait que tous les messages que vous y posterez pourront rester sur Internet (contrairement à la messagerie instantanée) et parfois y être référencés à votre tort. Réfl échissez donc à délivrer ou non votre véritable identité dès l inscription. Utile ou pas? A vous de décider! La mise en place d un micro-blog ne nécessite qu une trentaine de secondes au maximum, le temps de laisser vos nom, prénom, un mot de passe et votre . Attention toutefois à l addiction et aux factures de SMS salées! - http// ambert - Suivez toute l a c t u a l i t é ( i n f o s, a c t i v i t é s, humeurs) de l a n i m a t i o n portée par le CRIJ Picardie en direction des EPN de Picardie sur le site Internet dédié Twitter: Les plateformes de micro-blogging Il est ainsi possible, à la manière d un logiciel de messagerie instantanée de tenir une conversation sur son microblog, voire de répondre à certains messages. Contrairement au blog, certaines plateformes de micro-blog vous offriront la possibilité de publier vos messages par En anglais : En français :

2 Brevets, certificats, passeports TIC... Les TIC évoluent vite, très vite Tellement vite qu elles deviennent peu à peu obsolètes dès que quelquechose de nouveau apparaît. Comment pourrait-on qualifier encore de «nouvelles» technologies quand on sait qu elles ont envahi notre quotidien et révolutionné nos pratiques professionnelles? Tout citoyen est désormais concerné par les usages et les grands décideurs que sont l Europe, l Etat ou les Régions ont mis des moyens pour favoriser la maîtrise de ces nouveaux outils. La mise en place et la pérennisation des services offerts par des Espaces publics numériques (tous labels confondus) en est une preuve évidente. La création de brevets, passeports et certificats en est une autre Brevets, certificats, passeports : reconnaître des compétences en matière de TIC... Dans le cadre de la reconnaissance des compétences acquises relatives aux TIC, l Europe et l Etat Français ont mis en place diverses certifications. L Education Nationale a notamment su jouer un rôle prépondérant avec la mise en place du B2I et du C2I Nous verrons un peu plus loin quels rôles peuvent être joués par les EPN dans le passage, puis la délivrance de ces certifications... Le B2I (Brevet informatique et Internet) Une marque de l Education Nationale Le B2i a été instauré le 5 décembre 2000 par le Ministère de l Education Nationale. En 2001, l appellation «B2I Brevet informatique et Internet» est déposée comme marque à l INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Le dépôt du B2i en tant que marque a permis de conditionner son utilisation selon un réglement précis : garante de l esprit dans lequel le brevet s inscrit, la marque en fait une attestation reconnue par tout ce qu elle nécessite : critères de passage précis, etc... Les objectifs du B2I Il vise à dispenser à chaque futur citoyen la formation aux utilisations des technologies de l information et de la communication qui lui permettra: - d en faire une utilisation raisonnée, - de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés, - de faire preuve d esprit critique face aux résultats de ces traitements, - d identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s inscrivent ces utilisations. Tous les écoliers, collégiens et apprentis, de l enseignement primaire au lycée et CFA gérés par les établissements publics locaux d enseignement sont concernés par cette attestation. En fonction des niveaux scolaires; il existe 3 types de B2I : - le B2I niveau école, - le B2I niveau collège, - le B2I niveau lycée. Il existe cinq domaines de compétences validés par l obtention du B2I : - 1 : S approprier un environnement informatique de travail, - 2 : adopter une attitude responsable, - 3 : Créer, produire, traiter, exploiter des données, - 4 : s informer, se documenter, - 5 : Communiquer, échanger. Ces domaines recouvrent les 3 B2I, avec des référentiels différents pour chacun d entre eux. Afin de mieux connaître les contenus, vous pouvez télécharger les référentiels sur les liens suivants : L évaluation aboutit à une attestation de compétences. Contrairement à un examen, on expose l élève à des contextes variés, où il recourt en fonction des besoins réels, à l usage des technologies de l information et de la communication. A titre d exemple, le B2i niveau collège définit ce que doit acquérir tout élève dans le cadre du socle commun de connaissances et compétences. En 2007, le B2i est d ailleurs entré dans la phase du contrôle continu dans le cadre de l obtention du Brevet des collèges. Le B2I niveau lycée, intègrera au même titre le baccalauréat à l horizon

3 Les EPN dans le B2I? En raison des publics concernés, les EPN ne peuvent pas directement délivrer le B2I. Par contre, ils peuvent être un lieu où les élèves peuvent venir valider certaines compétences, sous couvert de l encadrement d un enseignant. C est souvent le cas pour le B2I niveau école, où la politique d équipement informatique de l établissement n échoit qu à la localité et où les écoliers bénéfi cient parfois de l accès à l EPN en tant que salle informatique. Le B2I FC-GRETA A noter qu il existe également depuis 2001 un B2I formation continue, destiné aux stagiaires de la formation professionnelle inscrits dans les GRETA (organismes de formation de l Education Nationale). Plus d informations sur ce lien : Le C2I (Certificat Informatique et Internet) En prolongement du B2I Mis en place en 2002 par le Ministère de l Education Nationale dans la lignée du B2I, le C2I niveau 1 est à l enseignement supérieur ce que son précurseur est au primaire (B2I niveau école) et au secondaire (B2I niveau collège et B2I niveau lycée). En 2004, se crée le C2I niveau 2 enseignant, puis le C2I niveau 2 métiers du droit ; en 2005 : le C2I niveau 2 métiers de la santé et en 2007, le C2I niveau 2 métiers de l ingénieur. Les objectifs du C2I Il atteste de compétences dans la maîtrise des outils informatiques et réseaux. Il est institué dans le but de développer, de renforcer et de valider la maîtrise des technologies de l information et de la communication par les étudiants en formation dans les établissements d enseignement supérieur. Le C2I niveau 1 est applicable à tous les étudiants inscrits régulièrement dans un établissement d enseignement supérieur (y compris ceux des classes préparatoires et des fi lières techniques) et les stagiaires de formation supérieure continue. Ce premier niveau doit être acquis au plus tard au niveau de la licence mais de préférence dès le début des études supérieures. Pour les futurs enseignants, il sera à terme exigible à l entrée à l IUFM. Le C2I niveau 2 fait l objet d exigences plus élevées en fonction des orientations professionnelles des formations dispensées (à travers les enseignements de pré-professionnalisation et les fi lières). Ce second niveau doit être acquis au niveau de la seconde année de Master. Concernant le C2I niveau 1, voici l ensemble des domaines compétences visées : - A1 : tenir compte du caractère évolutif des TIC, - A2 : intégrer la dimension éthique et le respect de la déontologie, - B1 : s approprier son environnement de travail, - B2 : rechercher l information, - B3 : sauvegarder, sécuriser, archiver ses données en local et en réseau, - B4 : réaliser des documents destinés à être imprimés, - B5 : réaliser la présentation de ses travaux en présentiel et en ligne, - B6 : échanger et communiquer à distance, - B7 : mener des projets en travail collaboratif à distance. Pour le C2I niveau 2, Electron Libre vous épargne des spécifi cités inhérentes à chaque spécialité, mais vous pourrez retrouver les référentiels dans les liens ci-dessous : - C2I niveau 2 enseignant : - C2i niveau 2 métiers du droit : - C2i niveau 2 métiers de la santé : - C2I niveau 2 métiers de l ingénieur Les modalités de certifi cation se décomposent en deux parties : - une épreuve théorique de validation des c o m p é t e n c e s (pour 1/3 de la note) sur la base de réponses apportées à un questionnaire couvrant les 9 domaines du référentiel national. - une épreuve pratique de validation des compétences (pour 2/3 de la note) sur 7 domaines de compétences spécifi ques et instrumentales du référentiel national. Pour être reçu au C2I un étudiant doit obtenir pour l ensemble des épreuves une note supérieure ou égale à 10/20. Le contenu des épreuves est défi ni en fonction du référentiel national. La délivrance de la certifi cation est effectuée par un jury désigné par le responsable de l établissement certifi cateur et présidé par un enseignant-chercheur. Le PIM (Passeport Internet Multimédia) Un passeport pour l alphabétisation numérique En 2001, la Mission interministérielle pour l accès public à Internet ou MAPI (rebaptisée depuis Délégation aux usages d Internet ou DUI) crée le Passeport pour l Internet et le Multimédia (PIM). Il est ancré dès ses débuts dans un processus 3

4 de généralisation sur le territoire national, puisqu il naît en même temps que la circulaire instaurant la mise en place des espaces publics numériques. Les objectifs du PIM Il vise à permettre à un public peu aguerri aux usages des TIC de s initier et d évaluer, pour elles-mêmes ou dans une perspective professionnelle, leur aptitude à utiliser un ordinateur et Internet, qu elle ait été acquise dans un lieu d accès public à Internet ou dans un autre contexte. Le PIM est avant tout destiné au grand public débutant. Il s adresse en particulier à toux ceux qui n ont pas facilement accès aux technologies de l information (famille, amis, travail), ni aux formations professionnelles. De manière générale, elle est destinée aux publics se rendant dans les EPN en découverte de l informatique. Le PIM est un instrument d évaluation des compétences acquises. Ce n est pas une certification professionnelle, mais une attestation des capacités à utiliser les basiques relatifs aux TIC. Ces capacités sont définies dans un référentiel national, actualisé et complété en janvier 2007 pour tenir compte des évolutions des technologies et des usages. Elles sont regroupées autour de 5 grands objectifs : - connaître et utiliser un équipement informatique et ses logiciels, - naviguer sur Internet, - communiquer avec Internet, - créer et exploiter un document numérique, - connaître les règles élémentaires du droit et du bon usage sur Internet. Le référentiel constitue pour l animateur un guide de formation et une grille d évaluation. L animateur s appuie sur le référentiel pour organiser les séances d initiation, tout en déterminant librement, en fonction des objectifs de l espace public, du profil et des attentes des usagers, les méthodes (initiation individualisée ou collective) et les thèmes des ateliers qu il met en place à cet effet. Les personnes qui ont satisfait aux tests de vérification d acquisition des connaissances se voient délivrer une attestation. L attestation est téléchargeable après identification de l espace sur le site Internet Netpublic (http: // Les EPN et le PIM Tous les Espaces Publics Numériques peuvent délivrer le PIM. Pour obtenir le label EPN, il est nécessaire d adhérer à la charte Netpublic (mise en place en 2003) et de remplir un formulaire d inscription ci-dessous : A noter que les Points Cyb peuvent, depuis juillet 2004, délivrer le PIM puisqu ils sont de fait labellisés Espaces Publics Numériques. NSI (Naviguer sur Internet) Initié par le Ministère chargé de l emploi Ci-contre, une des nombreuses s t r u c t u r e s picardes où le grand public peut s initier aux TIC et obtenir le PIM : le Point Cyb du Nouvion-en- Thiérache (02). En 2001, le Ministère chargé de l emploi constatant que les TIC avaient induit de profondes mutations dans les pratiques de travail, crée le certificat de navigation sur Internet ou NSI (Naviguer sur Internet). Il permet d initier les demandeurs d emploi et les personnes en voie d insertion. A ce jour, plus de certificats ont été délivrés. Les objectifs du NSI Le principal objectif du PIM est d éviter que ne se renforce l exclusion sociale pour tous ceux qui n auraient pas accès aux nouvelles technologies. Le certificat NSI permet aux demandeurs d emploi et aux personnes en voie d insertion d apprendre à naviguer, à communiquer et à rechercher sur Internet. Par l obtention du certificat, le bénéficiaire a acquis les capacités de base nécessaires et peut, en situation d autonomie, utiliser Internet au service d un projet, le plus souvent professionnel. Il concerne principalement les demandeurs d emploi (inscrits à l ANPE), les personnes en voie d insertion ou, sous certaines conditions, les bénéficiaires des contrats aidés. Il peut également concerner les stagiaires de la formation professionnelle inscrits dans une formation financée par l Etat. Le référentiel couvre 3 domaines de compétences appelées spécifiquement «capacités» : - Capacité 1 : Naviguer sur Internet - établir la connexion à Internet, - utiliser les principales fonctionnalités d un navigateur, - circuler dans l architecture du réseau (la toile), - organiser un bureau virtuel en classant des favoris. - Capacité 2 : Communiquer avec Internet - comprendre et utiliser le vocabulaire des TIC, - utiliser le courrier électronique, - télécharger les fichiers joints, - participer à des forums et à des newsgroups, - connaître les fonctions et les usages du «chat». - Capacité 3 : Rechercher sur Internet - organiser sa question pour obtenir une réponse, - utiliser les fonctions d un moteur de recherche, - savoir solliciter la communauté des internautes. Le référentiel est consultable ici : Internet_-_annexe1.pdf 4

5 Le NSI est un module de 14 heures qui permet d acquérir les capacités précitées. A l issue du module, le bénéficiaire peut en situation d autonomie combiner des ressources externes (ordinateur et accès Internet) à des ressources internes (capacités, informations et modes opératoires acquis lors de la formation) afin de naviguer. La délivrance du NSI est réalisable grâce à Netcertif, système d édition à distance des certificats délivrés par le Ministère chargé de l emploi, dont l accès est réservé aux prestataires chargés de délivrer le certificat. Les EPN et le NSI Seuls les organismes suivants, partenaires du Ministère chargé de l emploi ont compétence pour délivrer le NSI : - Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), - ateliers de pédagogie personnalisée (APP), - organismes de formation conventionnés par les DRTEFP, - certaines missions locales ou PAIO, - des organismes conventionnés par l ANPE dans le cadre d actions ponctuelles. A ce titre, les Espaces Publics Numériques ne sont pas concernés dans la délivrance du NSI. - navigation sur le web, - messagerie et forums, - traitement de texte et tableur, - protection des données personnelles et aspects juridiques, - sécurité des systèmes d information, - administration électronique. Le DEFI de niveau 2 atteste de la maîtrise de l usage d Internet comme outil travail. 6 compétences sont évaluées : - navigation sur le web, - publication sur le web, - messagerie et forums, - protection des données personnelles et aspects juridiques, - sécurité des systèmes d information, - administration électronique. DEFI se présente sous la forme d un test d auto-évaluation disponible en ligne sur Après avoir laissé son adresse électronique, le visiteur reçoit un mot de passe qui lui permet de gérer son test au rythme qu il souhaite. Chacun des 13 modules comporte 3 séries de 10 questions. Au final, un peu plus de deux heures sont nécessaires pour réaliser l ensemble des tests. DEFI (Démarche d évaluation du fonctionnaire internaute) Un système d évaluation en ligne Le DEFI (Démarche d évaluation du fonctionnaire internaute) a été créé en 2003 par le Ministère chargé de la fonction publique. C est un dispositif permettant à l ensemble des agents publics de tester librement leurs compétences dans l utilisation d Internet. Les objectifs de DEFI DEFI est un site Internet. Il permet à chaque fonctionnaire de tester sa capacité à utiliser les nouveaux outils de la société de l information et sa maîtrise des enjeux, tels que ceux de la sécurité des systèmes d information ou de la protection des données personnelles. Le site Internet DEFI s adresse en priorité à l ensemble des agents de la fonction publique, mais il reste accessible à tous. Le DEFI se compose de deux niveaux comportant 13 modules. Ci-dessus, un des nombreux tests du site Internet permettant de s évaluer grâce au dispositif DEFI. Les EPN et le DEFI Comme dans tout lieu d accès public à Internet, le DEFI est disponible de partout puisqu accessible en ligne. D ailleurs les EPN peuvent proposer une évaluation grâce au système mais il est important de souligner deux choses : - DEFI s adresse avant-tout aux fonctionnaires et beaucoup de questions portent sur des services en ligne (administration électronique notamment), - DEFI n est en rien un diplôme, une qualification, un titre voire un certificat. C est un test de positionnement qui ne peut en aucun cas se substituer au PIM ou au certificat NSI. Le DEFI de niveau 1 témoigne de la maîtrise d une première approche de l Internet comme outil d information. 7 domaines de compétences sont visés : - bases de l ordinateur et de l Internet, 5

6 PCIE (Passeport de compétences informatiques européen) Le plus ancien des certificats TIC Le PCIE (passeport de compétences informatiques européen) est la plus ancienne des certifications liée à la reconnaissance de compétences en matière de TIC. Il a été créé en 1997 par le conseil européen des associations de professionnels des technologies de l information, le CEPIS (Council of european professional informatics societies), à partir du constat de grandes disparités de compétences en bureautique parmi les salariés d entreprise. En France, le dispositif est géré par Euro- Aptitudes ( et mis en oeuvre avec le support du Mnistère chargé de l industrie. Les objectifs du PCIE Le PCIE est un dispositif qui permet à chacun de valider ses compétences de base en Technologies de l Information et de la Communication. Il est composé d un ensemble de modules de test aboutissant à une certification dans des domaines considérés comme fondamentaux dans l utilisation quotidienne du poste de travail informatique. Le PCIE s adresse avant tout aux particuliers, salariés, demandeurs d emploi mais aussi aux personnels d entreprise, aux classes d élèves et aux promotions d étudiants. L ensemble des compétences visées par le PCIE est inscrit dans un référentiel nommé Syllabus. 7 modules composent le PCIE, parmi lesquels chacun pourra choisir ceux qui représentent ses objectifs prioritaires, sont : - connaissances générales sur le poste de travail et la société de l information, - gestion des documents, - traitement de textes, - tableur, - base de données, - présentation assistée par ordinateur, - courrier électronique et navigation sur le Web. Au départ du processus PCIE, le candidat reçoit une «Carte d Aptitudes» européenne unique, qui va enregistrer sa réussite aux différents tests passés tout au long de son cursus ou de ses activités professionnelles. La «Carte d Aptitudes» PCIE est valable 3 ans, permettant à son titulaire de prendre le temps qu il souhaite pour obtenir les différents modules. Dès l obtention de 4 modules, un premier certificat, le PCIE Start, sera délivré et constituera la première étape de la certification. Le certificat PCIE complet, lui, atteste que son détenteur a réussi l ensemble des 7 modules. Les EPN et le PCIE Les centres de test au PCIE sont organisés en centres ouverts au public (particuliers, salariés ou demandeurs d emploi) et en centres non ouverts au public (personnel d une entreprise, classes d élèves, promotion d étudiants). Dans le premier cas, ce sont souvent des lycées ou organismes de formations habilités à délivrer le certificat (liste disponible ici : listecentres_public.php). Toutefois, les EPN peuvent candidater auprès d Euro-Aptitudes pour obtenir l habilitation centre-test. Pour aller plus loin... Les sites officiels B2I B2IFC C2I PIM NSI DEFI Les sites pour se préparer gratuitement... PCIE B2I C2I PIM Les différents logos, marques et appellations citées dans ce document sont propriétés de leurs dépositaires respectifs. Le CRIJ Picardie tient tout particulièrement à remercier le Centre de ressources des espaces publics numériques de Basse- Normandie et plus particulièrement son coordinateur, Jérôme LAMACHE pour ses précieux conseils lors de la rédaction de ce document. Si vous utilisez des logiciels libres (ou simplement gratuits), n hésitez pas à nous faire part de vos commentaires à l adresse suivante : Réalisation : CRIJ Picardie Directeur de la publication : Martine LETITRE Rédaction : Fabien LAMBERT Information :

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Certifications numériques

Certifications numériques Certifications numériques Rachid El Boussarghini Nathalie Denos Chargés du dossier C2i niveau 1 Séminaire C2i1, Saint-Etienne 2012 Mission Numérique pour l Enseignement Supérieur Certifications Numériques

Plus en détail

EXATICE Centre de formation bureautique & Pack Office vous présente le PCIE

EXATICE Centre de formation bureautique & Pack Office vous présente le PCIE EXATICE Centre de formation bureautique & Pack Office vous présente le PCIE Vous désirez Connaître le niveau réel en bureautique de vos collaborateurs? Accroitre le retour sur investissement de votre action

Plus en détail

BULLETIN. Officiel. Emploi Travail Formation professionnelle. Cohésion sociale. Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement

BULLETIN. Officiel. Emploi Travail Formation professionnelle. Cohésion sociale. Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement BULLETIN Officiel N o 10-30 octobre 2006 Emploi Travail Formation professionnelle DIRECTION DES JOURNAUX OFFICIELS Cohésion sociale 26, rue

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

I) Présentation Certification e-réputation

I) Présentation Certification e-réputation La certification e-réputation valide les compétences d un internaute à créer et à valoriser son image personnelle (construire son identité et surveiller sa réputation numérique) ou celle de son organisation

Plus en détail

Les finalités du B2i. Médiapôle d Argenteuil. Philippe da Silva

Les finalités du B2i. Médiapôle d Argenteuil. Philippe da Silva Les finalités du B2i Les TIC font désormais partie du paysage économique, social, culturel et éducatif. Elles sont largement utilisées tout au long de la vie professionnelle et privée. «Il appartient à

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

2 Réussissez le C2i niveau 1

2 Réussissez le C2i niveau 1 Préface Le projet d une société de l information pour tous constitue un axe fort de la politique du gouvernement. En effet la généralisation des nouvelles technologies, dans l enseignement comme dans le

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION TRAITEMENTS DE TEXTE LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL)

INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION TRAITEMENTS DE TEXTE LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL) INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL) Ce cours, composé de 7 séries, permet de posséder les aptitudes et les connaissances nécessaires pour l utilisation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : E-Commerce et Marketing numérique Parcours : Marketing et commerce sur internet Numéro d accréditation : 20150290 Régime

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels scolaires PROGRAMMES D INFORMATIQUE

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis :

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis : Groupe de travail Académie de Rouen. Production complétée par Mme Janvier ert professeur Rouen de comptabilité/ga au lycée des Métiers Elsa Triolet (Académie Orléans-Tours) Baccalauréat professionnel Gestion-Administration

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Cet exposé s intègre dans les travaux développés par une Equipe en Projet INRP-IUFM,

Cet exposé s intègre dans les travaux développés par une Equipe en Projet INRP-IUFM, 15 Les nouvelles technologies et les stagiaires IUFM : une appropriation mal contrôlée Philippe Le Borgne IUFM de Franche-Comté philippe.leborgne@fcomte.iufm.fr PRÉSENTATION Cet exposé s intègre dans les

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège

Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège Domaine Items B2i Réf 2006 1 s'approprier un environnement informatique de travail C.2.1 : connaître la charte d usage des TIC et la 2 adopter

Plus en détail

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres diplômes Domaine ministériel : Hors domaines de formation Présentation PLUS D'INFOS Le Certificat informatique

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Les items explicités. Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie. Guillaume HAINAUT

Les items explicités. Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie. Guillaume HAINAUT Les items explicités Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie Guillaume HAINAUT Domaine 1 S approprier un environnement informatique de travail L'élève doit être capable

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1 APNEISTE NIVEAU 1 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 1 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF MASTER Sciences Humaines et Sociales Mention Education, Enseignement et Formation Diplôme d État OBJECTIFS! Enseigner et éduquer en école, collège ou lycée

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

Master Comptabilité-contrôle

Master Comptabilité-contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité-contrôle Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55 2013 AIDE MEMOIRE Forprev De l habilitation à la gestion de sessions Page 1 sur 55 Bienvenue, Vous êtes, ou souhaitez être, habilité à dispenser des formations relevant du dispositif de démultiplication

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Historique : Créée par Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales

Plus en détail

certification Notice technique la certification professionnelle du ministère chargé de l emploi notice technique

certification Notice technique la certification professionnelle du ministère chargé de l emploi notice technique certification notice technique la certification professionnelle du ministère chargé de l emploi Notice technique pour l organisation et la mise en œuvre des sessions de validation Version de mai 2013 Sommaire

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

FORMATIONS 2011-2012 INFORMATIQUE

FORMATIONS 2011-2012 INFORMATIQUE ALPEN Formation Site de Combloux FORMATIONS 2011-2012 INFORMATIQUE Vous souhaitez plus de renseignements? Vous souhaitez vous inscrire? Contactez-nous : combloux.formation@laposte.net 04.50.58.69.10 Découverte

Plus en détail

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5.1. ÉTUDIANT OU STAGIAIRE EN FPI Personne qui suit des cours de FPI et/ou diplômé d un établissement de FPI depuis moins d un an. 5.1.1. Profil et exigences minimales

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

Master Former aux métiers de l enseignement et de la formation

Master Former aux métiers de l enseignement et de la formation Pour naviguer sur les différentes diapositives, cliquez sur les diapositives, les liens hypertextes et les boutons d action Université de Cergy-Pontoise IUFM de l académie de Versailles Préparer un Master

Plus en détail

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76)

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) 1. Qu est-ce que le SDET : schéma directeur des espaces numériques de travail?

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés.

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. COMITÉ DÉPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF DE L ORNE OFFRE DE FORMATION 1er semestre 2015 Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. A qui s adresse les formations? Les formations

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr Académie de Dijon Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Créer un forum d écriture avec

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.)

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100 Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100.01 Titre I : Dispositions générales Art. 1 - Le Diplôme Européen de Compétences Professionnelles

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

Modalités de prise en charge

Modalités de prise en charge ATTENTION : Certaines des modalités de prise en charge de l année 2015 pourront faire l objet de modifications en cours d année. 2015 Modalités de prise en charge Fonds paritaire interprofessionnel de

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3 Présentation des offres de formation de professionnels de l IST Adaptation de l offre aux mutations technologiques et structurelles L intervenante Sylvie Lainé-Cruzel, PR à Lyon 3, actuellement responsable

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE PRÉPARATION ESPAGNOL À DISTANCE. cned.fr + 33 (0) 5 49 49 94 94

LICENCE PROFESSIONNELLE PRÉPARATION ESPAGNOL À DISTANCE. cned.fr + 33 (0) 5 49 49 94 94 cned.fr + 33 (0) 5 49 49 94 94 LUNDI À VENDREDI : 8 H 30-18 H TARIFICATION ORDINAIRE, SANS SURCOÛT NOTICE DESCRIPTIVE PRÉPARATIONS LICENCE PROFESSIONNELLE AUX «MÉTIERS CERTIFICATIONS DU NOTARIAT EN» LANGUES

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

INSCRIPTION d'un ETUDIANT ETRANGER DIPLOME à l'etranger

INSCRIPTION d'un ETUDIANT ETRANGER DIPLOME à l'etranger Année académique 2015-2016 INSCRIPTION d'un ETUDIANT ETRANGER DIPLOME à l'etranger I. DOCUMENTS A TRANSMETTRE à l'ecam, dès que possible, pour permettre à la Commission d'admission d émettre un avis sur

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

Charte d hébergement de site web

Charte d hébergement de site web Cellule Technologies de l Information et de la Communication pour l Enseignement Rectorat de l académie de la Martinique Les Hauts de Terreville 97279 Schoelcher Cedex Fax : 0596.52.26.47 - Tèl : 05.96.52.26.46

Plus en détail

www.travail.gouv.fr/vae

www.travail.gouv.fr/vae Soudain, ma vie s est accélérée. Pour en savoir plus www.travail.gouv.fr/vae - RCS Paris B 317 866 465 - N ISBN 2-11-092831-x DAGEMO (sous-direction de la communication) - JANVIER 2002. Se former tout

Plus en détail

SOMMAIRE. Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs

SOMMAIRE. Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs Outils collaboratifs. Gérer les groupes 2. Gérer les espaces collaboratifs de travail (rubriques) 3. Connaître les droits assignés aux différents

Plus en détail

Fédération Coaching de Vie - - - 25 rue Philippe de Lassalle - 69004 Lyon contact@federationcoachingdevie.org

Fédération Coaching de Vie - - - 25 rue Philippe de Lassalle - 69004 Lyon contact@federationcoachingdevie.org 1 Dossier adhésion Coach Professionnel PROCEDURE D'ADHESION Les documents suivants sont indispensables pour toute demande d adhésion : - Informations Coach Pro (page 4 de ce document) dûment rempli. -

Plus en détail

Les cotutelles internationales de thèse

Les cotutelles internationales de thèse Les cotutelles internationales de thèse Période de travail et de création, le Doctorat offre une réelle expérience professionnelle au jeune chercheur. Le doctorant est formé pour la recherche et par la

Plus en détail

Étapes de création de son livret

Étapes de création de son livret f o n c t i o n p u b l i q u e t e r r i t o r i a l e Étapes de création de son livret formations expériences compétences A retenir Le livret individuel de formation est un document personnel dont vous

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO)

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Master

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le..

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le.. Fiche d inscription Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) DELEGATION LOCALE DE SURESNES Madame Mademoiselle Monsieur NOM d usage : NOM de naissance : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail